Soutenez le forum !
1234
Partagez

Kuchiyose - Le Golem déploit ses ailes

Meikyû Yamamoto
Meikyû Yamamoto

Kuchiyose - Le Golem déploit ses ailes  Empty
Ven 15 Déc 2017 - 1:31
Seul devant la grande vitre, le Golem demeure.

Plus rien ne bouge, semble-t-il, ni n’alimente le langage ; seule une goutte de grésil éclate au fond du paysage. Est-ce un silence que j’entends ou suis-je sourd en plein tonnerre ? Sans doute est-ce pour moi le temps d’être à l’écoute de la terre. Je suis maître des enfers et pour autant, ô grand jamais le ciel ne sera mien. Je ne peux qu'être victime de cette envie, de ce désenchantement de se savoir prisonnier. Soudain, un rapace virevolta. Quand il passa près de moi, le monstre poussa une sorte de hurlement violent et assourdissant qui s'entendit par-dessus le tonnerre. Que je t'envie sombre oiseau qui, de tes plumes de jais, vole et survole l'infini océan nuageux.

Perdu dans ses songes, c'est une peine profonde qui emplissait son cœur tandis qu'il tapotait du poing au rythme du tambour des cieux. Ce n'était guère d'amour qu'il manquait, ce n'était guère de gloire qu'il pleurait, non, non... Béni du kami des profondeurs, il pleurait cette malédiction. Baigné dans les limbes de ce monde, bénéficiaire de leur infinie puissance, il pleurait d'être née sous la mauvaise étoile.

***

Il fallut plusieurs nuits à l'homme de terre pour disperser ce songe pernicieux de son esprit peiné. En proie à l'envie, il rebutait sans cesse cette idée inconsciente. Malgré son aptitude, il n'était guère un homme terre-à-terre. Mais comment pouvait-il s'échapper à sa cognition quand, de sa grande envergure, un amas de plume vint colporter son glati vibrant et imposant. "Toi ?"

L'aigle noir aux yeux d'or, prince du ciel kirijin, était venu rendre visite à son kage de ses ailes larges et sombres comme un parasol. Un instant immobile, il plane, épie et flaire. Là-bas, au flanc d'un roc crevassé, on reconnaît ses aiglons qui érigent, affamés, leurs cous au bord de l'aire. Il était un oiseau exilé. Par la steppe sans fin, coteau, plaine et vallons, son œil luisant à travers l'épais crin qui l'obstrue avait trouvé bon de faire son nid dans l'archipel.

Du haut de son repaire il prend alors son envol ! Ce grand vaisseau des airs plane admirablement, il inspecte, silencieux, les crêtes et les cols. C'est lui, le grand-maître des vents. D'un œil, il détecte et envisage. Il peut à la brebis enlever l'agnelet mais le farou est là avec ses aboiements. Avec son grand bâton n'est pas le berger et alors le rapace le sait, il restera distant.

Alors qu'importe l'échec de son dessein car aujourd'hui, le rapace avait trouvé dans les yeux de l'observateur de la grande tour un fidèle admirateur. Le Golem qui rêvait de ciel venait aujourd'hui de trouver ses ailes. Le jour suivant, usant de ses grands élans, il s'en alla conquérir la bête à coup d'amorces et de seiches et c'est ainsi que naquit la grande amitié d'un oiseau et d'un maraud.

_________________
剛隷 -Le Golem de Kirigakure
« It's meaningless to just live.
It's meaningless to just fight.
I want to win.
»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1561-meikyu-yamamoto http://www.ascentofshinobi.com/t1613-meikyu-yamamoto#9898

Kuchiyose - Le Golem déploit ses ailes

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Palais de la Brume
Sauter vers: