Derniers sujets
Partagez | 

Interrogatoire [Mission C | Akimitsu | Equipe n°2]

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Sam 16 Déc 2017 - 2:17
ふか うみ
Première mission et pas n'importe laquelle ◦○◌

Cela faisait peu de temps que Fuka avait rejoint l'équipe numéro deux, dans se laps de temps très court, il lui fut assigné sa première mission en équipe, enfin sa première mission tout court. Son sensei, Yuki Shinichi l'avait prévenu des "détails" de la mission par lettre, dans cette lettre il expliquait le but de la mission et donnait un point de rendez-vous. Fuka devait donc le rejoindre à la prison de Kiri, retrouver son équipe près de la geôle numéro trente sept à ving-trois heures, pour interroger le prisonnier Yuki Akimitsu. Ce prisonnier était particulier, membre de la famille Yuki , l'un des clans fondateurs de Kiri no Kuni et accessoirement, cousin du sensei de Fuka. La mission sonnait comme un règlement de compte façon Yuki, déjà que l'homme requin était facilement mal-alaise, cette mission promettait. Néanmoins l'Umi s'était promis de donner le meilleur de lui même pour cette mission, même si il n'avait aucune expérience en interrogatoire, ou torture, il ne savait pas vraiment comment son sensei comptais soutirer des informations à son cousin. Peut-être que l'apparence de Fuka suffirait pour que le prisonnier parle, cela aurait certainement une utilité à un moment ou à un autre.

En partant de chez lui, l'Umi regrettait de ne pas avoir de boisson magique, comme celle que lui avait fait goutter son collègue Inja dans un bar. L'alcool s’avérait être un excellent moyen pour que Fuka brise ses chaines, et libère un autre lui bien plus serin, bien plus sûr de lui, mais aussi beaucoup plus sauvage. Finalement non, il valait mieux qu'il reste sobre, et puis quel image cela donnerait donnerait de lui, s'il venait alcoolisé pour sa première mission. Décidément certain kirijins avait de l’influence sur l'homme requin, bonne comme mauvaise. Fuka arriva rapidement à la prison, passant devant les gardiens qui le dévisageaient de la tête au pied, mais qui semblaient savoir pourquoi il venait là. Heureusement pour lui il était parti en avance, il mit du temps à trouver la cellule trente sept, certainement un peu déboussoler par le lieu.

Une fois arrivé près de la cellule du prisonnier Akimitsu, il pu voir son sensei qu'il l'attendait avec Shoryu. Les deux semblaient l'attendre, il se positionna à coter de son coéquipier et inclina la tête pour les salués. Shinichi commença les hostilités en demandant s'ils avaient bien reçu sa lettre, les deux genins inclinèrent la tête pour répondre qu'ils étaient aux faits de la situation. Leur sensei enchaîna sur un petit briefing, durant lequel Fuka resta silencieux, écoutant attentivement les consignes. Il n'avait rien à ajouter et regarda Shinichi rentrer dans la cellule, il pu entendre ces salutations, saupoudré d'un peu d'humour à la limite du sarcasme. C'est donc poster devant la porte que Fuka attendait la suite, réfléchissant à ce qu'il pourrait bien faire là-dedans. Quand son sensei sortirait il en profiterait tout de même pour lui poser une ou deux questions.



_________________
ふか うみ-Fuka Umi
Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan, mais si cette goutte n’existait pas, elle viendrait à manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish http://www.ascentofshinobi.com/t2425-equipe-2-hekikai-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t1925-carnet-de-route-d-un-homme-de-la-mer http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone

Sam 23 Déc 2017 - 20:49
Après tant et tant d'heures de sommeil, je m'étais enfin réveillé, sans aucun doute par une vive douleur qui se faisait sentir à mon épaule droite : c'était l'une des séquelles que j'avais subi à la suite de mon hasardeux combat contre Shinichi. Alors que j'étais sur le chemin du retour, j'avais croisé mon confrère par pur hasard ; celui-ci s'était soldé par la victoire du bouffon bleu, qui avait réussi à parvenir à ses fins grâce à sa grande maîtrise du genjutsu, art contre lequel je ne suis que trop vulnérable. Mes diverses blessures étaient issues pour la plupart par son kuchiyose, qui s'agissait d'un loup que j'avais réussi à contenir du mieux possible.

Lors de mon transport sur le bateau, j'avais littéralement perdu la notion du temps, tandis que mes plaies ne se pansaient pas au fur et à mesure du voyage. Je connaissais trop bien la prison où j'étais disposé, puisqu'il s'agissait de celle que gardait mon frère avant que nous quittions notre village. Néanmoins, au vu de mon état physique, je ne pouvais mettre à application mon expérience pour espérer sortir d'ici. Et, alors que j'étais toujours plongé dans les ténèbres de la pièce, une chose semblait soudainement changer.

La lumière avait désormais fait son apparition, m'aveuglant presque. Grinçant des dents de douleur et entrouvrant légèrement mes yeux, j'avisais le jeune homme qui avait réussi à me conduire jusqu'ici : Shinichi. Qu'allait-il faire en ces lieux, si ce n'est que m'interroger ? Rien d'autre, sauf si ce n'est ma condamnation à mort. Attaché de toutes parts, j'étais entièrement à sa merci.

▬ Ne perdons pas plus de temps.. débarrasse-toi de moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t945-changement-yuki-akimitsu#4683 http://www.ascentofshinobi.com/u205
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Mer 27 Déc 2017 - 14:35
Visiblement, mon cousin n'était pas des plus enclins à mettre un terme à ma vie qui se montrait de plus en plus douloureuse ces derniers jours. Qu'attendait-il clairement de moi, au juste ? Que je lui fournisse des informations relatives à mon nouveau village, alors que je n'en détiens pas la moindre ? Il semblait bien, de même, qu'il n'allait pas me faciliter la tâche de mettre fin à mes jours. De toute façon, m'interroger était une énorme perte de temps, et j'allais bien lui faire comprendre, ironisant en inventant une histoire des plus farfelues. Après tout, je n'avais plus rien à perdre, et j'avais on ne peut plus envie de me foutre de lui malgré mon état physique.

▬ Très bien, je vais tout te raconter quant à notre choix de partir du village..

Je me préparais déjà mentalement aux âneries que j'allais lui débiter, tout en veillant à ajouter un effet comique en ne laissant transparaître la moindre émotion sur mon visage, paraissant le plus sérieux possible. En tout cas, mes récentes blessures allaient m'aider sur ce point-là.

▬ Comme tu le sais, le clan Yuki était en froid avec le Mizukage. Pour nous faire pardonner, nous avons décidé d'entreprendre une manœuvre des plus périlleuses : faire une soupe aux champignons pour Sôsuke. Pour garder l'effet de surprise, nous avons décidé de nous extirper discrètement du village la nuit, avant de nous diriger vers le Pays de la Terre, où les champignons sont réputés pour être d'excellente qualité.

Marquant une courte pause, je réfléchissais quant aux possibilités pour étoffer davantage ma vaste supercherie.

▬ Nous avons ramené la plupart de notre famille dans le but d'avoir le plus d'avis possibles quant aux choix des champignons. Tes goûts culinaires étant pourris, nous ne t'avons pas pris avec nous. Le voyage fut pour le moins éprouvant, mais le saké de Watari nous a aidé à tenir bon, et le grand sens de l'observation d'Eiichiro nii-san fut décisif. Dès que nous avons trouvé les ingrédients nécessaires, nous avons demandé au Tsuchikage de bien vouloir nous accueillir pendant quelques jours afin de préparer notre mixture, puis vous êtes venus nous attaquer.

Après avoir fini mon explication des plus plausibles, je l'avisais d'un regard toujours aussi sérieux qu'il peut presque paraître gênant, avant de renchérir verbalement.

▬ As-tu eu selon toi assez d'informations ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t945-changement-yuki-akimitsu#4683 http://www.ascentofshinobi.com/u205
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Mer 27 Déc 2017 - 18:08
ふか うみ


Première mission et pas n'importe laquelle ◦○◌

Fuka attendait devant la cellule depuis longtemps maintenant, il ne savait pas ce que son sensei pouvait bien faire la dedans, ni ce que le prisonnier pouvoir lui dire. Il était du genre patient, mais ne rien faire debout était aussi pénible qu'une séance d'interrogatoire, enfin l'Umi n'y connaissait pas grand chose, il ne se doutait pas des atrocités commis lors d'une séance comme celle-ci. Heureusement Shinichi fini par sortir de la cellule et commença à faire son rapport, le prisonnier n'avait rien dit d’intéressant, le bougre était résistant. Malgré la technique au scalpel de son sensei celui-ci n'avait pas cracher une seule info intéressante. La consigne était simple, ne pas tuer le prisonnier, avant qu'un homme meurt il y avait une multitude de chose à faire pour le faire souffrir encore un peu plus. Chose que Fuka n'avait encore jamais fait, mais cette homme, Akimitsu... Cette homme était un ennemi du village, village que l'Umi avait promis de protéger, de servir. Cela faisait partie des choses qu'il devait faire. Shinichi prenait congé un moment, pour régler deux trois choses de son coter. Il allait finir seul avec cette homme enchaîné. Une fois son sensei partie l'Umi entra dans la cellule, métamorphosé en véritable Kirijin, mettant de coter ses états d'âmes, faisant même ressortir son coté animal. C'est donc avec un sourire carnassier qu'il salua l'homme nommé Akimitsu, avant de dire:

—« Oh, on dirait que tu n'as pas été très causant - Fuka pointa du doigt les plaies ouvertes laissé par son sensei. - Tout ce sang...- les dents pointus de Fuka ressortaient étrangement, affichant un sourire sadique, qui ne lui ressemblait pas - Bon... Si nous commencions ? - Fuka ferma lentement la porte de la cellule - Je voudrais savoir si des gens vous on aidé à fuir vers iwa ? Je voudrais bien évidemment leurs noms. Je veux savoir les raisons exacte de cette trahison. Je soignerais une plaie pour chaque bonne réponse. Si celle-ci ne me convienne pas, ce ne sera pas des coupures nettes et propres qui t'attendront - L'Umi claqua des dents, et laissa échapper un rire effroyable, cette cellule semblait l'avoir changer et pas en bien - Krrr Krrr Krrr Je t'écoute. »


Cette endroit était horrible, et ce qu'on pouvait y faire, encore plus. Néanmoins, l'homme qui se trouvait face à Fuka avait commis des choses horrible lui aussi, trahir son village, trahir ses frères d'armes. C'est peut-être pour cette raison que l'Umi semblait si différent, dégoûter par les agissement de cet homme, ou bien l'odeur du sang avait fait ressortir le requin qui sommeillait en lui.



_________________
ふか うみ-Fuka Umi
Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan, mais si cette goutte n’existait pas, elle viendrait à manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish http://www.ascentofshinobi.com/t2425-equipe-2-hekikai-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t1925-carnet-de-route-d-un-homme-de-la-mer http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone

Dim 21 Jan 2018 - 5:08
ふか うみ


Première mission et pas n'importe laquelle ◦○◌

Le Yuki attaché et torturé regarda l'Umi droit dans les yeux, son visage afficha la surprise une fraction de seconde, l'aspect de Fuka semblait l'avoir pris de court. Lui non plus n'avait encore jamais vu un Umimori, l'homme requin pour ne rien arranger, affichait un aspect sauvage, presque entièrement animal. L'odeur du sang semblait avoir réveillé l'instinct animal qui sommeillait en lui, le prisonnier était dans de beau drap maintenant. Car même si Fuka était d'un naturel gentil et bienveillant, quand l'odeur du sang lui montait à la tête, il se transformait en bête sauvage, avec une seule idée en tête, déchiqueter tout ce qu'il y avait en face de lui. Ce n'était donc pas des menaces en l'air que celui-ci avait fait à l'encontre du traître attaché dans cette cellule sombre. Malgré tout, le Yuki du nom d'Akimitsu ne semblait pas prendre au sérieux les mots de Fuka, il lui rigola au nez avant d'ajouter:

▬ Et bien, après mon cousin, voilà un poisson qui parle, Kiri est tombé bien bas... Et vous demandez encore pourquoi notre groupe a quitté le village ? hahaha

Fuka approcha lentement sa tête du Yuki assis, ne prêtant aucune attention à ces moqueries, il renifla un moment le jeune homme à l'allure noble, mais dans un sale état, fatigué, affamé, déshydraté. L'odeur du sang faisait ressortir les dents de l'Umi, claquant celle-ci sans s'en rendre compte. Le prisonnier n'avait aucune idée que l'homme face à lui n'était plus un Ninja envoyer pour grappiller des informations, mais un prédateur prêt à dévorer sa proie blessé et fatigué. Le regard de Fuka n'était plus celui d'un homme, ses yeux étaient maintenant injecter de sang, fixant sans cligner des yeux les plaies ouvertes du Yuki. Sans dire un mot, l'homme requin ouvrit grand la gueule et déchiqueta l'épaule du prisonnier avec ses dents, celui-ci poussa un hurlement terrifiant, puis se tordit de douleur. Fuka quant à lui savoura le morceau de viande arracher à sa victime, enfin... fuka... ce n'était plus vraiment lui. Le Yuki hurla sur lui en balançant tout ce qui lui passait par la tête.

▬ Arrrrgggghhh ! Saleté de POISSON ! JE DIRAIS RIEN ! SA SERT A RIEN !

Les hurlements du prisonnier réussir à réveillé Fuka, celui-ci repris ses esprit. L'Umi semblait un peu perdu, mais avant de demander ce qu'il s'était passé, il eut la réponse en sentant le gout du fer dans ça bouche et en voyant la blessure sur l'épaule d'Akimitsu. Le sang coulait de sa bouche jusqu’à son menton, à cause du gout du sang dans ça bouche, son cœur battait la chamade, des veines ressortait au niveau de ses tempes. L'Umi respirait rapidement et fortement, son râle était audible, le même que celui d'une bête. Reprenant peu à peu ses esprit Fuka demanda au Yuki:

—« Tu souhaites mourir, maintenant ? Pour des gens qui ne bougeront pas le petit doigt pour te faire sortir d'ici ? Tous ton oublier, se sacrifier pour rien, ce n'est que de la bêtise, il n'y a ni courage ni fidélité la dedans. Tu es enfermé avec moi, ici, ton sang coule abondamment. Mes instincts me hurlent de te dévorer ! De te transformer en charpie... Donne moi des renseignements et tu vivras. Tu seras soigné et nourri... »


Chose que le Fuka n'avait pas envisager, la fierté Yuki, le bourrage de crane que ce groupe avaient subis ou propagés. Ce groupe était prêt à tout, cela aurait pu être admirable s'ils n'étaient pas dans le faux, enfin du point de vu d'un Kirijin du moins. Fuka lui, en savait trop peu pour ce prononcer, mais peu importe son ressenti, pour son village il serait prêt à tout ! Anéantir tout ceux mettant en péril le village de la brume. Une seconde chose que l'homme requin n'avait pu prévoir, la volonté d'Akimitsu. Celui-ci se mordu la langue de toute ces forces jusqu’à se la trancher avec les dents, prêt à tout pour ne rien dévoiler à ses bourreaux. Le sang coulait sans s’arrêter de sa bouche, mais aussi de son épaule. Il fallait se rendre à l'évidence, cet homme n'allait rien dévoiler et ne dévoilera plus rien maintenant. D'une voix basse, avec une pointe de pitié, Fuka lui dit:


—« J'ai compris, tu ne diras rien... Mais sache une chose, tu viens de perdre ta langue pour rien... Il y a bien des façons d'accéder aux informations que tu as dans la tête. Si ce n'est pas moi ou Shinichi, quelqu'un d'autre y accédera, d'une manière ou d'une autre. Sur-ce je te laisse, je vais appeler quelqu'un pour nettoyer tout ça. Tu connais un peu les Yamanaka ? il parait que ces personnes arrive à manipuler les esprits... Adieu. »


Cette phrase mis fin à l'interrogatoire, mais aussi à la mission, bien qu'il n'avait rien appris sur le pourquoi du comment des traîtres Yuki. Il avait tout de même compris une chose, leurs cerveaux étaient façonnés par de la propagande. Tous semblaient prêt à laisser leurs vies pour le restes du groupes, mais aussi pour ceux les aillant potentiellement aidés à fuir. Pour accéder aux informations de ces extrémistes, il allait falloir employer les techniques de clan, comme celui des Yamanaka, d'ailleurs certains avaient rejoins Kiri. Une tache parfaite pour eux, Fuka leur laissait volontiers terminer avec Akimitsu, se qui restait de lui du moins.



_________________
ふか うみ-Fuka Umi
Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan, mais si cette goutte n’existait pas, elle viendrait à manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish http://www.ascentofshinobi.com/t2425-equipe-2-hekikai-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t1925-carnet-de-route-d-un-homme-de-la-mer http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone

Interrogatoire [Mission C | Akimitsu | Equipe n°2]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Geôles
Sauter vers: