Derniers sujets
Partagez | 

Le temps d'une gaufre [Rakka]


Sam 16 Déc 2017 - 0:33
Le silence. De temps en temps, ça faisait quand même du bien. Être seul, juste avec soi-même. Certains trouvent que la solitude est dure et difficile à gérer. Mais moi, cela ne m’a jamais dérangé, c’était même tout le contraire. J’aime bien me retrouver seul, ça permet de faire le vide et de prendre du recule sur la vie. En ce moment, je pensais beaucoup à Tetsu. Comment on en est arrivé là ? Deux kages de tués, un sommet qui n’a servit strictement à rien, un éventuel conflit ouvert contre Iwa et Kiri… J’ai du mal à comprendre l’espèce humaine sérieusement. Pourquoi se battre et se battre encore ? Pour l’honneur ? Pour montrer qui a la plus grosse ? Pour un bout de terre ? Pathétique… nous sommes pourtant pareil, que l’on soit Kumojin, Iwajin ou Kirijin. Jamais je ne penserais un jour avoir cette façon de penser. C’est peut-être l’âge, ou bien les responsabilités, ou le fait d’être père. Je dois avouer que je ferais pas mal de chose pour laisser à ma fille un monde solide, sans lendemain obscurcit par une guerre stupide. Je ne souhaite pas qu’elle vive une vie comme la mienne. Enfin…

Alors que j’étais totalement perdu dans mes pensées, j’ai eu l’envie de m’allumer un bon cigare et de profiter encore de ne rien faire, tranquille dans le canapé qui me servait aussi de lit. Car oui, je n’avais pas un appartement de grand luxe pour mon séjour à Iwa, mais cela ne me dérangeait absolument pas. Je ne suis pas amateur du luxe, j’ai juste besoin du minimum, et ce canapé me convient parfaitement pour dormir ou me reposer. Mais alors que je cherchais inlassablement un cigare, je me suis rendu compte que je n’en avais plus… Misère. Je vais devoir interrompre ma séance de méditation et sortir pour m’en procurer j’ai l’impression. Mais finalement, ça tombait assez bien, je vais pouvoir me rendre dans le quartier marchand, et chercher les meilleurs cigares que l’on puisse trouver dans tout le Yuukan.

Tout d’abord, il fallait que je trouve le chemin pour m’y rendre, chose difficile pour quelqu’un qui n’a aucun sens de l’orientation. Déambulant dans les rues, prenant un coup à droite puis à gauche et après une bonne demi-heure de marche, je me suis enfin retrouvé dans l’endroit tant attendu. Bon, ce n’était pas vraiment ce que j’imaginais. Pas mal de boutique était fermé, à la suite des événements qu’Iwa avait subie. Mais, il était fort possible que je puisse trouver mon bonheur ici. Il ne me fallut pas longtemps avant de tomber sur une échoppe qui vendait du tabac. Parfait. Un petit coup d’œil sur la marchandise et je savais déjà ce que je voulais.

« Je vais vous prendre deux douzaines de cigares provenant de Kaze no Kuni s’il-vous-plaît. »

Et me voilà enfin avec des cigares. Juste après avoir payé le commerçant, j’ai directement allumé mon havane, profitant d’un arôme incroyable. Pour moi, c’était juste parfait. Mais, quitte à être ici, au tant en profiter un peu. J’ai donc continué mon chemin, regardant ce que pouvait vendre chaque commerce, et peut-être trouver quelque chose d’intéressant pour ramener à Kumo.


_________________

"La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t144-kizuato-daisuke-100-termine http://www.ascentofshinobi.com/t730-equipe-2-senshi-kumo#3485

Lun 1 Jan 2018 - 13:28
Guillerette, la fillette l'était facilement et elle affichait son éternel sourire en attendant son prochain entraînement auprès de son père. Genin, Yuki, Iwajin, assumant pleinement ces différentes appellations, l'enfant se baladait entre les rues de son nouveau village en laissant son regard innocent papillonner d'un bâtiment à l'autre. Les iwajins survivants et déterminés s'agitaient sous un soleil dont elle profitait délicieusement, se rappelant tendrement un temps lointain sur son île natale. La vie ici bouillonnait différemment que ce qu'elle avait pu connaître, mais Rakka ne s'en plaignait absolument pas, rêvassant tandis que les différents fourneaux se mettant en marche commençaient à lui éveiller l’appétit.

Toute à ses contemplations, ses yeux d'or furent attirés par une silhouette qu'elle venait bien de voir repasser pour la troisième fois dans cette allée. Curieuse, elle poursuivit poliment son chemin avant de voir l'homme ressurgir et repartir devant elle une quatrième et une cinquième fois. Était-il perdu ? Intriguée, elle suivit son manège lorsqu'il croisa inconsciemment sa route une sixième fois et la gamine s'improvisa investigatrice dans cette affaire.

Rakka s'amusait, certes, mais c'était plus le désir secourable d'aider cet homme à trouver son chemin qui la poussait à le suivre dans les minutes qui suivirent. L'exercice qui l'amena entre les rues marchandes ne s'avérait guère difficile, car, même si la brunette perdait des yeux le curieux visiteurs, il revenait quasiment à chaque fois sur ses pas pour parcourir une énième contre-allée. L'orgueil le retenait-il de demander son chemin ? Rakka le vit finalement s'apaiser sur une échoppe qu'elle n'approchait guère du fait de son jeune âge et repartir d'un pas plus tranquille. Cette fois, il semblait regarder autour de lui et la fillette se porta à son niveau.

« Je vous prie de bien vouloir m'excuser, monsieur, commença-t-elle. Vous n'avez pas l'air de connaître les lieux, puis-je vous aider ?

Tout sourire, aimable, Rakka se voulait bienveillante dans son entreprise. Elle-même s'était bien souvent égaré entre les rues de son nouveau chez-elle et les traces de l'attaque qu'ils avaient récemment subie pouvaient bien perturber quelqu'un qui n'aurait que des souvenirs d'avant Kiri.

- Je suis Yuki Rakka, enchantée de faire votre connaissance, se présenta dûment la fillette comme il était d'usage. À qui ai-je l'honneur ? »

Du haut de ses dix ans, l'enfant avait une manière de dire les choses bien trop formelle, mais son sourire sincère chassait les quelques ombres qu'un tel protocole pouvait porter sur la situation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1010-presentation-de-rakka-en-cours http://www.ascentofshinobi.com/t1503-yuki-rakka

Lun 1 Jan 2018 - 15:26
Cet endroit est fantastique. Il y a vraiment toute sorte de marchandise ici. Le marché de Kumo est minuscule comparé à la tonne d’échoppe que l’on peut trouver ici. Et ce n’est pas tout, ici, l’on peut trouver toute sorte de nourriture provenant de tout le Yuukan, mais aussi des accessoires pour les shinobis, des vêtements, des meubles… vraiment de tout ! Et j’étais vraiment fier des cigares que je venais de m’acheter.

D’ailleurs, j’ai eu directement envi de m’en allumer un. Je ne pouvais pas attendre plus longtemps. C’est alors que j’entendis une voix qui avait l’air de s’adresser à moi. J’ai regardé à gauche, puis à droite, mais je ne voyais rien. C’est finalement en baissant la tête que je pu voir une petite fille qui se tenait devant moi. Elle n’avait pas l’air très âgé, à peine une dizaine d’année, et encore. La petite fille, le sourire aux lèvres, me demanda si j’étais perdu et si je cherchais de l’aide.

« Bonjour petite. Non en effet, je ne connais pas vraiment les lieux, c’est la première fois que je viens ici… »

Après quoi, la petite se présenta. Elle s’appelait Yuki Rakka. En tout cas, malgré son jeune âge, la jeune fille était très polie. Elle n’avait rien à avoir avec ma fille, qui était tout le contraire… comme quoi, ça peut exister des jeunes filles gentilles, ce n’était pas un mythe.

« Enchanté de faire ta connaissance également Rakka. Je me présente, je m’appelle Kizuato Daisuke. Je viens tout droit de Kumo et je suis venu ici pour rencontrer le Tsuchikage. Mais dis-moi, que fait une petite fille ici toute seule ? Tu n’as pas un de tes parents avec toi ? »


_________________

"La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t144-kizuato-daisuke-100-termine http://www.ascentofshinobi.com/t730-equipe-2-senshi-kumo#3485

Le temps d'une gaufre [Rakka]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur commerçant
Sauter vers: