Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» L'eveil
Aujourd'hui à 15:35 par Kyuuseishu Keisuke

» Invitée de Toph [Diao]
Aujourd'hui à 15:32 par Hyûga Toph

» Tout feu Toph lame ! [Ouvert clan Hyûga]
Aujourd'hui à 15:02 par Hyûga Kami

» [Mission libre B] Choc nécrotique (pv Shuuchuu Chiryou)
Aujourd'hui à 15:01 par Karasuma Shin

» SCEAU MALICE des Meikyû
Aujourd'hui à 15:01 par Hyûga Toph

» Over the top
Aujourd'hui à 14:47 par Yuki Rakka

» Une histoire de gang... [Mission libre C] [PV Madoka]
Aujourd'hui à 14:43 par Datalia Madoka

» Absence du Ballon d'OR
Aujourd'hui à 14:22 par Nagamasa H. Takumi

» Pèlerinage [PV Tsunechika]
Aujourd'hui à 13:30 par Nishibi Tsunechika

Partagez | 

C'est par où le monde extérieur ? [FT. SAYO]


Sam 16 Déc 2017 - 17:38
La réalité n'est qu'un point de vue.

C'était la première fois que je m'aventurais ici. C'était assez plaisant ma foi. Un magnifique endroit taillé à même dans les montagnes. Le passage d’innombrables marchands, accompagnés de leur cargaisons. Je me demandais des fois comment ils faisaient pour arriver jusqu'ici. Ils devaient être courageux ou bien ils voulaient à tout prix gagner leur vie. Les deux en même temps. Où étais-je en fait ? Ah oui c'est vrai. J'étais perché sur l'arche qui avait été érigée par le clan Metaru. Enfin j'crois. Je m'en foutais un peu de ce qu'on pouvait me raconter d'eux en fait. Pourquoi étais-je ici ? Pour m'échapper de mon fatidique quotidien. Assis, les jambes dans le vide, mon regard se portait au loin, observant ce qu'il pouvait se trouver derrière les montagnes et les nuages. Un jour, je jure que je traverserais tout ce vaste monde, quoi qu'il en advienne. Je me perdais de plus en plus dans mes pensées, laissant un doux et calme courant d'air balayer mes cheveux, je profitais de cette fraîche brise pour respirer à plein poumons.

En y réfléchissant bien, je passais quasiment toutes mes journées à glander ou à regarder les passants aller et venir dans les ruelles de kumo, sur mon habituel toit, mon petit repère rien qu'à moi. Cette fois-ci, en soirée, je voulais que ça change un peu, changeant d'endroit. Ça ne me fera pas de mal après tout. L'avenir n'était pas certain. Le mien non plus d'ailleurs. Un fin sourire se dessinait à cette soudaine pensée, je n'arrivais vraiment pas à distinguer mon futur, c'était insupportable de ne rien savoir de ce que j'allais faire après. Pour ne plus penser à ces idées noires, j'avais amené une petite flasque de saké que j'avais contre ma ceinture, accrochée à cette dernière. Je la saisissais aussitôt en me secouant la tête, essayant de disperser tout mes ondes négatives, comme si ça allait marcher comme par magie. On est jamais trop sûr de tout. Y'a des mecs qui volent, des cracheurs de feu alors pourquoi pas un mec qui se chasse tout ses tracas d'un mouvement rotatif de tête. Sait-on jamais, je déposerai un brevet pour cette technique ultime. On me devra de l'argent. Et je serais riche. Je dé-bouchonnais la flasque en apportant le goulot contre ma lèvre inférieure, déversant lentement son contenu dans ma bouche, la liqueur de riz se déversait à présent dans ma gorge, finissant son chemin à l'intérieur même de mon estomac. Cette douce chaleur me donnait un nouveau goût à ma vie. Une sorte d’échappatoire. Suite à ça, je posais cette petite bouteille sur l'arche métallique, à ma droite tandis que je m'allongeais, profitant de cette nuit étoilée, mon regard s'y perdait.

« Aaaah... » Prononçais-je en lâchant un soupir de plaisir. Mon assise était confortable malgré le froid qui me piquait légèrement la peau, la vue, elle, était magnifique. Je n'aurais pas pu demander mieux. Quoique, un semblant de compagnie ne m'aurais pas dérangé mine de rien. Y'a pas un chat ici. Pas l'ombre d'un mouvement. C'était mort à cette heure-là. Enfin, je croyais ça lorsque j'entendis quelqu'un venir dans ma direction. C'était étrange. Moi qui aurais cru que j'serais tout seul, manque de bol, quelqu'un venait me rendre visite. De ma position actuelle, cette personne n'allait même pas remarquée ma présence. Des bruits distinctifs de talons qui claquaient sur le sol avançait et ça près de l'arche grise sur laquelle j'étais posté. Silencieusement, je me retournais sur le ventre en m'accoudant, penchant ma tête dans le vide en plaçant judicieusement tout mon corps sur la poutre métallique, je ne voulais pas tomber, ça serait con et totalement suicidaire de cette hauteur-là. De ce que je voyais, c'était une jeune fille. Elle semblerait lire quelque chose. Un bouquin ? Un truc de ce genre là ouais. Je la stalkais gratuitement, épiant ce qu'elle pourrait faire par la suite, n'ayant pas remarquée que je me tenais là-haut fièrement. C'était si bien que ça d'observer quelqu'un dans l'ombre ? Je n'en savais rien mais je prenais un malin plaisir à le faire. Aussi maladroit que j'étais, grand crétin que je suis fit tomber malencontreusement ma fiole à même le sol, s'écrasant à quelques mètres de cette dernière. Et merde, elle va prendre sa pour une attaque terroriste ou un truc de ce style... J'suis dans le pétrin. Dans un vacarme, la dite fiole se brisait en mille morceaux en laissant échapper son contenant, l'alcool se rependit sur le sol.

« Euh... Excusez-moi ! Ce n'était ni une attaque, ni contre vous... Mon sakéééé... » Dis-je en me relevant par la suite, lui adressant un air très gêné et à la fois déçu par toute cette quantité d'alcool perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1729-goketsu-reiji-100

C'est par où le monde extérieur ? [FT. SAYO]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Arche Grise
Sauter vers: