Partagez | 

Demoiselle en détresse (Itaki)


Sam 17 Juin 2017 - 13:17
- Si tu sors toute seule dans les Crocs tu risque de te perdre. Emmène un connaisseur avec toi, tu n'es pas sortie souvent seule Bara...

C'étaient les mots de sa mère ce matin à l'aube lorsque la demoiselle avait prit la décision de faire une petite ronde aux alentours du village. Oui, mais voilà, le hic, c'est qu'il faut toujours écouter ses parents parce que quatre-vingt-dix pourcent du temps ils ont raison. Et cette fois ne faisait pas exception à la règle pour la rousse.
Elle leva ses iris vers le ciel parfaitement dégagé de tout nuage. Au vue de la position du soleil, il devait bien être midi. Un long soupir de lassitude quitta les lèvres de la dame qui passa le revers de sa main sur son front avant de reporter son attention devant elle. Et maintenant ?

Passant nerveusement sa main sur l'arme soigneusement attachée à sa ceinture, elle vérifia la bonne tenue de ses bottes et sauta sur l'un des pics rocheux, s'agrippant de justesse dans les anfractuosités présentes, puis continua son ascension jusqu'au plus haut où elle pouvait se tenir.
Scrutant l'horizon, elle ne trouva rien et de nouveau un soupir se fit entendre de sa part.

- Bon ma fille... qu'est-ce tu fais maintenant... te vl'a bien, paumé toute seule... bon... t'pas loin du village mais... il est part où déjà ?


Son visage refléta sa pensée tandis qu'elle faisait le chemin en sens inverse pour que ses pieds touchent de nouveau le sol.
Sur la descente elle manqua de lâcher prise au moins une dizaine de fois avant de poser le pieds par terre et de s'appuyer contre le pic. Lâchant un petit cri de frustration avant de reprendre sa marche en direction de l'ouest, Bara finit par s'asseoir au sol et sortir d'un tout petit sachet quelques gâteaux secs chipés au passage en sortant de chez ses parents. Elle les grignota avidement tout en songeant à la manière de pouvoir rentrer. Si au moins quelqu'un passait dans les parages, un marchand serait parfait ! Eux avaient le sens de l'orientation entre ces pics, contrairement à elle.
Serrant son poing en réduisant un gâteau en miette entre ses doigts avant de pester contre elle-même suite à ce geste, elle se leva au bout de dix minutes à peine et reprit la route, venant sauter de pic en pic lorsque ça lui était possible.

Sans s'en rendre compte, elle tournait en rond depuis maintenant près d'une heure. La fatigue commençant à la gagner à la suite de ses acrobaties, sur un nouveau saut, elle manqua sa réception et chuta. Ce qu'elle n'avait pas prévue en revanche, c'est que sa chute la ferait tomber sur un individu qu'elle ne connaissait pas. Comment pouvait-elle l'esquiver ? D'aucune manière sans le blesser alors :

- ATTENTION !!!


Hurla-t-elle de tout son souffle. Son ombre grandissait à vue d'oeil au dessus du jeune homme, mais elle n'avait pas les moyens de l'éviter.

_________________
*~. Aurais-tu un peu chaud Invité ? .~*

Ty Shinichi ♥
"Je ne pleure pas par faiblesse,
Je n'endure pas par force"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t24-borukan-bara-finit#117

Sam 17 Juin 2017 - 14:04
J'avais décidé de sortir du village pour me promener et prendre un bon bol d'air frais sans personne pour me déranger, une activité qui contrairement ce à quoi j'aurais pu penser avant était vraiment rafraîchissante. Bien sûr quand je dis "sortir du village" c'était plutôt aller aux crocs rocheux et rester aux alentours, dans des endroits où il y avait peu de personnes en temps normal. Avant de sortir de chez moi, j'avais récupéré une gourde d'eau fraîche en bois que j'accrochais sur mon côté droit, au niveau de ma ceinture. En repartant je fermais la porte de ma petite maison en bois avant de passer ma main dans mes cheveux, suivant ce mouvement pour m'étirer entièrement.

-Encore une journée qui s'annonce paisible, que puis-je demander de mieux, hm ?

J'étais tellement apaisé à ce moment que je me sentais léger, partant en direction des crocs rocheux. Bien entendu, à cause de mes habits j'attirais encore quelques regards de certaines personnes qui n'étaient pas encore habitués ou qui n'aimaient juste pas me voir, qui sait ? Peu importe, de toute façon je n'ai pas assez de temps pour eux ! Et il ne me fallut que peu de temps pour arriver à un endroit calme dans les crocs rocheux. Il n'y avait personne, aucun bruits, uniquement le son du vent qui caressait mes oreilles. J'avais même arrêté de bouger et fermé mes yeux pour m'immerger dans cet atmosphère. C'est d'ailleurs proche de ce que les gens appellent une "méditation", mais c'est dans cet environnement que j'ai pu inventer ma propre technique personnelle, alors c'était le genre d'environnements auquel je me sentais le plus proche ! Mais, cet atmosphère fut brisé par une personne qui venait de gueuler, "ATTENTION". J'ouvrais les yeux en levant la tête pour voir une personne qui commençait à tomber vers moi. J'étais surpris, tellement surpris que je n'ai pas bougé au départ. Je n'ai eu le temps que de déplier mes bras en prenant une pose de squat pour essayer de la rattraper, mais j'ai sous-estimé sa chute .. Parce que la seconde d'après j'étais au sol avec un poids sur moi et la tête qui tournait.

Je commençais à me poser des questions. D'abord, c'était les regards qu'on portait sur moi, après quelques moqueries et maintenant on veut même essayer de me tuer ? Est-ce que j'ai vraiment fait quelque chose de mal ici sans même m'en rendre compte ? Ou je donne juste l'impression que c'est facile de me frapper et de m'insulter ? Je reprenais mes esprits au bout d'une dizaine de secondes mais je n'essayais pas de me lever pour l'instant, restant couché au sol en apercevant une silhouette en face de moi. A cause du soleil je n'ai pas pu bien voir, mais en plissant les yeux j'ai rapidement vu ce qu'était cette "chose" qui m'a écrasé sur le sol. C'était une femme, rousse, jeune et qui avait l'air belle. Cette notion m'était passée une seconde par la tête avant que je n'y pense plus du tout, mais je ne pu m'empêcher de sourire à la personne comme d'habitude.

-Ahah, est-ce que je suis un si bon matelas pour les chûtes maintenant ?

Si elle s'était enlevé de moi je me relevais juste après cette phrase, dépoussiérant mes vêtements sales. C'était presque comique de dépoussiérer des vêtements déjà abîmé et sali par le temps. Après je regardais rapidement si j'étais blessé quelque part en touchant quelques parties de mon corps; apparemment, rien de grave, aucune blessures graves si ce n'est une douleur que je ressens au niveau de mon coude. Bien entendu, je ne faisais rien qui montrait ma douleur à cet endroit, me disant que la personne pouvait peut-être être inquiétée étant donné que c'était plus ou moins de sa faute ? Même si elle n'était pas inquiétée je pensais que ce n'était pas quelque chose que je pouvais mettre sur sa faute non plus, étant donné que j'avais eu le temps de bouger pour la laisser tomber mais ça allait contre mes principes, donc je ne pouvais me plaindre qu'à moi-même !

_________________
"Que dirais-tu de discuter avec moi sous la pleine lune en buvant du thé, Invité ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t131-shige-itaki-terminee

Sam 17 Juin 2017 - 15:43
A mesure qu'elle se rapprochait du sol, elle pouvait remarquer que l'homme ne bougeait pas pour l'esquiver, bien au contraire. Serrant les dents mais gardant bien ses yeux ouverts, Bara tendit ses bras et replia légèrement ses jambes. Elle le percuterait, il la ralentira sans doute, mais elle ne voulait pas trop l'amocher de préférence.
La chut fut plus dur qu'elle ne l'aurait cru et son corps trembla légèrement alors qu'elle avait gardé ses yeux grand ouverts. Après cette malencontreuse chute, la rousse cilla quelques secondes avant de l'observer. Un brun mal coiffé à l'allure négligée, voilà qui elle venait d'écraser.

Ce ne fut pas elle qui réagit la première mais son sauveur du moment. Hey, peut-être qu'il savait comment rentrer lui ? Mais à sa question la rousse se détendit d'un seul coup, lâchant un rire des plus sincères quitter sa gorge avant de se dégager de l'homme et de venir épousseter à son tour un peu sa tunique. Elle n'avait rien, grâce à lui, et en était consciente.
Gratifiant d'un sourire l'homme en face d'elle, elle inclina doucement son visage.

- Je ne sais pas si vous êtes un bon matelas, en revanche merci. J'aurais pu me casser quelque chose sans vous.

Elle croisa ses bras dans son dos, comme le ferais une fille naïve. Il fallait des fois savoir jouer un peu la comédie pour obtenir ce pourquoi on s'égosille. C'était aussi la raison pour laquelle elle s'était forcée à vouvoyer l'homme.
Se rapprochant de quelques pas, elle observa le pic contre lequel elle aurait du se réceptionner avant de reprendre.

- Vous n'avez rien de casser monsieur... ?

Attendant clairement qu'il se présente, elle ramena ses bras devant elle et réajusta sa ceinture où trônait toujours fièrement son épée.
Tout en étant mal à l'aise face à quelqu'un d'autre qu'un membre de son clan, Bara se demandait comment lui poser la question qui l'angoissait plus que tout : connaissait-il la route pour rentrer à Iwa ?

La rouquine replaça ses cheveux puis sans lui laisser le temps de lui donner son nom, elle se précipita :

- Dites moi que vous connaissez le chemin pour rentrer à Iwa...

Ses yeux brillaient d'espoirs. Comment pouvait-elle être plus explicite que ça ? Sans détourner le regard, Bara souffla, comme pour évacuer toute la tension qu'elle avait accumulé en elle en tentant vainement depuis plusieurs heures de retrouver la route vers le village.
Inconsciemment, elle repensa aux paroles de sa mère et eu un sourire qui étira ses lèvres l'espace de quelques secondes.

- Moi c'est Bara...

Conclu-t-elle tout en reportant ses yeux bleu comme le ciel vers son interlocuteur.

_________________
*~. Aurais-tu un peu chaud Invité ? .~*

Ty Shinichi ♥
"Je ne pleure pas par faiblesse,
Je n'endure pas par force"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t24-borukan-bara-finit#117

Sam 17 Juin 2017 - 16:21
Je l'avais regardé de mon seul œil disponible, je lâchais un léger rire en voyant la position naïve qu'elle prenait. Si j'avais était un homme normal mon cœur aurait peut-être flanché en la voyant, peut-être. Malheureusement, ce n'était pas le cas, et je gardais un sang-froid à toutes épreuves ! J'étais malgré tout plus fasciné par ses yeux, ils étaient bleu comme le mien, mais un différent bleu. Les siens me faisaient penser au ciel, mais les miens étaient plus du bleu profond de l'océan. Je ne pu d'ailleurs m'empêcher de faire une remarque qui m'était passé par la tête à ce moment au lieu de répondre à sa question.

-Tu as vraiment de beaux yeux ! Ah, pardon, oui je n'ai rien de cassé, c'est bon. Mais appelles-moi "Itaki", je préfère ça à "Monsieur" ahah.

Je n'étais pas vraiment gêné par la première partie de la phrase, car il n'y avait aucune intention à "flirter" dans ces mots, même le ton n'y était pas, uniquement une chose que je trouvais personnellement vraie. Puis je disais une demi-vérité, car certes je n'avais rien de cassé, j'avais pourtant mal. Je descendais ensuite mes yeux, non pas pour qu'ils se portent sur son corps bien que ça puisse porter à confusion, mais son épée, suite à quoi je posais ma main gauche sur mon menton d'un air pensif quelques secondes avant de hocher la tête à moi-même. C'était vraiment une bonne épée, ça se voyait ! Elle devait vraiment être forte avec l'épée pour la prendre n'importe où, mais en avoir d'une taille comme ça ne devait pas être très pratique malgré tout. Je ne faisais pas de remarques sur ça car une autre question m'était destinée, mais cette fois-ci elle avait presque l'air désespérée. Je ne pouvais vraiment pas m'empêcher de rigoler à haute voix en entendant ça, essuyant de mon index gauche une petite larme de mon œil gauche.

-Ahah, excuses-moi, je n'aurais pas dû rire, ahah .. Très bien, Bara, et si je te raccompagnais pour être sûr que tu ne perdes plus ?


Suite à ça je tournais légèrement mon corps, ne regardant plus derrière moi mais gardant un sourire quand même. Quelle drôle de personne cette "Bara" ! Je n'attendais pas vraiment qu'elle me réponde quant à ma proposition, mais je marchais malgré tout d'une manière posée et détendue, presque lente, en prenant un chemin pour rentrer à Iwa. Bien sûr, sur la route je lui parlerais quand même, parce que marcher avec une personne tandis qu'il y a un silence n'est pas la meilleure des choses à mon avis.

-Et tu es ici depuis combien de temps ?

Je lui demandais ça histoire de savoir depuis quand elle est perdue ici, bien que je n'allais pas me moquer c'est toujours mieux pour avoir une conversation !

_________________
"Que dirais-tu de discuter avec moi sous la pleine lune en buvant du thé, Invité ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t131-shige-itaki-terminee

Dim 18 Juin 2017 - 11:27
Alors, pour une première, c'était bien une première. Jamais Bara n'avait vue un homme ne pas devenir un minimum rouge ou gêné devant son attitude lorsqu'elle tentait de jouer le jeu des succubes. Ca ne fit qu'accentuer sa curiosité maligne alors qu'elle observa un peu plus l'attitude de cet homme. Le fait qu'il possède un bandage sur l'un de ses yeux la laissa croire qu'il n'avait pas peur de mettre sa vie en jeu lorsque c'était nécessaire.

Alors qu'elle se complaisait en petites excuses, Bara reçu une chose à laquelle elle ne s'attendait nullement : un compliment. Restant un instant sans bouger alors qu'il se présenta et ria de bon cœur lui aussi, la jeune dame remarqua qu'il l'avait tutoyé. Voulait-il briser la glace qu'elle avait imposé ? Penchant doucement son visage sur un côté, la Borukan fit un geste négatif de la main pour rassurer ce dénommé Itaki.

- Tu peux bien te moquer... Itaki... ça m'est égale... je sais que j'ai du mal à prendre mes repères... ça m'empêche pas de réussir tout ce que j'entreprends.


Elle fit un sourire triomphant avant de s'engager à sa suite. Puisqu'il avait prit soin de la tutoyer, alors elle allait ravaler ses bonnes manières de filles sage et redevenir elle-même. Alors qu'elle fit les premiers pas, elle se prit à répondre rapidement.

- J'espère bien que tu vas m'accompagner... parce qu'abandonner une demoiselle en pleine nature c'est pas très galant tu vois... Mais... merci pour mes yeux... de mémoire, tu es le premier à les complimenter. D'ordinaire on ne me remarque pas...

Machinalement, entre ses mots, elle réajusta la ceinture qui maintenait son arme puis retira ses gants avant de se masser les mains. Ca ne le faisait rien de passer inaperçu, bien au contraire, elle en profitait souvent.
Ses yeux se baladaient partout sans prendre garde au chemin qu'ils empruntaient, une des raisons pour lesquelles elle se perdait souvent. Pour autant, ils venaient souvent se reposer sur son guide du moment.

- Je suis sortie ce matin à l'aube. Je voulais juste faire une ronde et rentrer au village. Je suis bien montée sur un pic... mais on voit rien, ou alors JE vois rien... Je me suis arrêtée pour grignoter ce midi et je suis tombée sur toi... littéralement pour le coup.

Comme s'il s'agissait d'une évidence, la jeune femme vint se poster à la même hauteur qu'Itaki, le dépassa, puis se mise à marcher à reculons en l'observant.

- Et toi, ça fait longtemps que tu es dans le coin ? Tu es du village ? Tu es un combattant non ? Qu'est-ce qui est arrivé à ton œil ?

La curiosité de la jeune femme l'avait rattrapé, et même s'il arrivait très régulièrement qu'elle mette mal à l'aise les gens à cause de ça, ça ne l'avait jamais empêché de continuer à poser mille et une questions lorsqu'elle en avait l'occasion.

Marchant avec prudence, elle esquivait avec aisance les pierres qui auraient pu la faire trébucher avec ses talons hauts, non pas comme si elle avait des yeux derrières la tête, mais plutôt comme si elle prenait garde à ce qu'elle faisait. Au sol Bara n'était pas aussi distraite qu'en l'air. Quand elle sautait, elle avait toujours cette agréable impression de voler.

_________________
*~. Aurais-tu un peu chaud Invité ? .~*

Ty Shinichi ♥
"Je ne pleure pas par faiblesse,
Je n'endure pas par force"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t24-borukan-bara-finit#117

Dim 18 Juin 2017 - 15:14
Il y avait quelque chose qui me faisait malgré tout plaisir, c'était le fait qu'elle aussi commence à me tutoyer et m'appelle même par mon prénom. Apparemment, elle était juste très mauvaise pour se repérer mais elle était forte pour le reste, je ne savais pas si c'était vrai mais je ne lui souriais que doucement en réponse, hochant légèrement ma tête. Elle avait même l'air inquiète que je l'abandonne pour rentrer seul, disant que ce n'était pas "galant". Son inquiétude était même presque mignonne ! Je ne pouvais malgré tout pas m'empêcher de répéter une chose qu'elle venait de dire, étant donné que j'étais plutôt choqué.

- A l'aube ? Mais pourtant .. Je veux dire, ça fait très longtemps que tu es là du coup ? .. Ahah, on peut dire que tu es légendaire pour te perdre, Bara !

Je lui souriais à pleine dent étant donné que je trouvais ça vraiment amusant. Je ne pensais pas que c'était possible de pouvoir se perdre à ce point, mais je ne me moquais pas d'elle pour autant, du moins si ce que je disais pouvait faire penser à ça c'était plus une moquerie "gentille", le style de moqueries que des amis se font entre eux. Je ne posais plus mon regard sur elle quand je ne lui parlais plus, mais plutôt sur le chemin devant moi pour être sûr de ne pas me perdre, faisant redescendre le sourire que j'ai sur mes lèvres au minimum en même temps. Seulement voilà que Bara se positionnait en face de moi sans me laisser le temps de répondre aux questions une par une, me bombardant sans trouver ça étrange de poser autant de questions. Je levais mon bras droit calmement avant de lui mettre une pichnette sur le front avec mon majeur, souriant un peu plus.

-Tu es une personne curieuse, hm, Bara ? Mais pour te répondre, ça fait 3 ans que je vis à Iwa et je ne viens pas d'ici, mais de quelque part de trèèès loin d'ici. Et je ne suis pas vraiment un combattant, mais un sabreur, mais .. Je ne suis pas vraiment fort, je me débrouille à peine, ahah. Mais, pour mon œil .. Je posais mon index droit contre mes lèvres après ça. C'est un secret !

Et oui, j'avais presque un léger air triste en parlant de cet œil que je "cachais", enfin, c'était plus la cicatrice immonde. Mais parler de l'œil me fait toujours cet effet car je repense à un membre de ma famille que je n'avais pas revu depuis des lustres, et avec ce qu'il se passe à Iwa je ne peux pas encore aller le revoir. Et je ne suis pas encore devenu assez fort pour le revoir, car même en étant un sabreur compétent je ne me considérais pas encore comme devenu "fort". Je pense que même une fois devenu Jônin je ne me considérerais pas "fort". Seulement, je soupirais légèrement ensuite, laissant mon bras retomber le long de mon corps pour reprendre mon air jovial et oublier ces souvenirs qui ne sont aucunement joyeux. Je toussotais, essayant de changer le sujet.

- Et toi, Bara ? Je te repose les même questions, ça m'intéresse vraiment de savoir ça et ce que tu fais .. à part te perdre bien sûr, ahah.

Et hop, encore un petit pique histoire de la taquiner cette Bara, elle était tellement amusante que je ne pouvais même pas m'empêcher de faire ça. Et puis, ça m'intéressait vraiment de savoir ce qu'elle faisait et ce genre de choses. Et puis, apprendre à se connaître dans ces conditions n'était pas une mauvaise pour moi .. Bon, après, certes j'étais un éternel optimiste, mais quand même ! En tout cas, je décrochais de ma ceinture une gourde remplie d'eau pour la lui tendre en même temps, peut-être qu'elle avait soif, qui sait ?

_________________
"Que dirais-tu de discuter avec moi sous la pleine lune en buvant du thé, Invité ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t131-shige-itaki-terminee

Dim 18 Juin 2017 - 21:25
Encore une fois le jeune homme en face d'elle se moquait, certes, ça ne semblait pas méchant, vue sa manière de faire, mais il n'empêchait qu'il se moquait ouvertement d'elle. Passons, après tout, qu'en avait-elle à faire ? Il était peu probable qu'ils se retrouvent un jour non ? Elle ne comptait pas ternir son image de femme à traîner avec un type pareil... quoi que.
En y réfléchissant sérieusement, Bara était en train de se dire que si on la voyait avec cet homme là, on la remarquerait un peu, enfin, dans le village. Lui, elle était certaine qu'il ne passait pas inaperçu, pas forcément par son habillement, mais plus par ce qu'il dégageait. Itaki lui donnait cette étrange sensation d'être tranquille, comme l'eau, et pouvant être tempétueux, comme ce même élément.

Devant lui, la rousse se sentit réellement petite d'un seul coup. Non pas qu'il soit plus grand que les gars de son clan, bien au contraire, il n'était pas non plus une montagne de muscles, mais il était là, souriant, calme et la guidait tout en lui répondant. D'ordinaire son père aurait hurlé de rire et l'aurait abandonné à son sort si elle n'arrivait pas à le suivre. Mais pas cet homme là. Curieux.
Au moment où Itaki leva son bras vers elle, Bara loucha pour suivre le mouvement et sentit le petit coup contre son front.
Alors, ça devait faire ça, d'avoir un grand frère. Si seulement elle savait qu'il était plus jeune, elle le maternerait sans doute comme elle le faisait si souvent avec ses cadets.
Venant passer sa main gauche à l'endroit de la légère tape, la manieuse de lave écouta l'entame et offrit son plus beau sourire au brun tout en tendant l'oreille.
Ainsi il n'était pas venu depuis la grande rénovation ? Ha, voilà quelque chose qui était intéressant, un « étranger ».
Sabreur. Ce mot la fit revenir aux côtés de son guide du jour patiemment. Elle aimait les bons entraînements à l'épée, et ce n'était pas son père qui pouvait l'y aider. Sa mère avait commencé, puis avec leurs frères elle s'était consacrée uniquement à leur famille, oubliant de continuer à entraîner son corps au cas où.

Serrant son poing droit, bien à l'abri de la vue d'Itaki, Bara, perdit son regard droit devant elle pendant trois secondes avant de retourner la tête vers lui. A ce moment, elle le vit le doigt devant la bouche. Ha, ce qui l'intéressait le plus n'avait pas le droit d'être évoqué ?

- Tu as perdu ton œil ?...


Si c'était le cas, c'était triste mais pas gênant. Un ninja doit toujours pouvoir retomber sur ses pieds, quoi qu'il puisse perdre. Mais à cette question elle n'attendait nulle réponse. C'était comme si elle se lançait un petit défi.
Refusant poliment la gourde d'eau d'Itaki, Bara commença ses réponses :

- Je suis à Iwa bien avant qu'elle ne prenne ce nom. Mes parents sont arrivés ici avec le clan pour soutenir le renouveau de la ville, l’expansion, pour la protéger. J'étais bien jeune quand je suis arrivée ici, je ne me rappelle plus bien mon âge exacte, mais, ça date.

D'un petit geste, elle replaça une mèche rebelle derrière son oreille avant de poursuivre.

- Je suis une Borukan... oui ! Je sais !

Coupa-t-elle de suite en levant son index gauche.

- On ne dirait pas, je suis toute petite... Mais j'en suis bien une, et fière de l'être. La lave est une amie précieuse...


Tout en murmurant la fin, son bras retomba le long de son corps.

- Pour ce que je fais... je me balade, je chasse les brigands, je protège les marchands... qui finissent souvent par me sauver les fesses en me ramenant au village... Pour le moment je m'occupe de quelques nouveaux ptit ninja en herbe... Non pas que je ne peux pas en prendre beaucoup sous mon aile, mais, je préfère en avoir peu à la fois pour bien les aider... Du reste... Je cherche un moyen de combler mes lacunes en orientation...

Elle poussa un petit soupir.

- Hm... je parle de trop... Dis moi, tu voudrais qu'on échange quelques coups d'épées en rentrant, en douceur ? Je suis curieuse de voir ton maniement, et ton arme aussi.

Son sourire apparu de suite après ses derniers mots. D'humeur changeante, elle représentait bien la chaleur de la lave et la fraîcheur de l'eau.

_________________
*~. Aurais-tu un peu chaud Invité ? .~*

Ty Shinichi ♥
"Je ne pleure pas par faiblesse,
Je n'endure pas par force"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t24-borukan-bara-finit#117

Dim 18 Juin 2017 - 23:20
Elle me posait une question une fois que j'avais fini de répondre aux siennes. Si j'avais perdu mon œil. Je me demande comment elle réagirait face à cette cicatrice toute moche ? Bon, mon œil fonctionne parfaitement, c'est uniquement que la cicatrice n'est pas très .. séduisante, pour l'œil c'est plus symbolique pour moi. Je ne veux pas le montrer pour l'instant, ou plutôt, je ne suis pas encore prêt à le "porter" ? Enfin, c'est trop compliqué de penser à ça, je vais me concentrer sur Bara pour le moment. Elle m'annonça même qu'elle était Borukan ! Borukan, hmm, ça me dit quelque chose .. Ah oui ! Les deux géants ! Franchement, je n'arrivais pas à les associer à elle, ils n'avaient rien en commun .. Peut-être que toutes les femmes des Borukan sont comme ça ? C'était étrange de même avoir l'idée d'associer ces colosses et elle !

Bon, pour revenir au sujet, je l'écoutais parler en souriant, je ne pouvais vraiment pas m'arrêter de sourire à ce stade. Je la trouvais vraiment passionnante, sûrement à cause du fait qu'il n'y a que peu de personnes qui daignent m'adresser vraiment la parole ? Peu importe, ce qui était sûr c'était que j'aimais bien parlé avec elle. J'avais même envie de faire traîner les choses pour parler un peu plus avec elle. Wow, je venais de m'attraper penser à ça, et franchement je sentais moi-même à quel point j'étais seul ! Je secouais la tête légèrement pour faire partir de ma tête ces pensées, écoutant de nouveau Bara. Elle parle beaucoup, d'ailleurs. Je ne savais vraiment pas qu'elle pouvait parler autant. Je m'intéressais d'ailleurs réellement à ce qu'elle disait, hochant la tête avec sincérité de temps en temps. Puis elle voulait ensuite m'affronter, enfin, "m'affronter". Plutôt s'entraîner à l'épée. C'était quelque chose qui ne me dérangeait vraiment pas, et puis au moins comme ça on pourra passer un peu plus de temps comme ça, au calme.

-Hmm, si tu veux échanger quelques coups, pourquoi ne pas le faire ici, "Bara-la-bavarde" ? Et tu devrais sourire plus souvent comme ça, ahah.

J'avais depuis longtemps rangé ma gourde, j'attrapais donc un manche situé à mon côté gauche de ma main droite, avant de le dégainer, et de sortir un petit "couteau" de 30cm. C'était loin d'être la lame idéale pour se battre à l'épée, non ? C'est pour ça que je tapais sur la lame 3x avec mon index, pour que cette lame s'allonge jusqu'à faire 1m. Je plantais le bout vers le sol sur mon côté droit en attendant sa réaction, continuant à la regarder avec un léger sourire. Finalement, cette petite promenade n'a pas était vaine vu que j'ai pu rencontré une personne vraiment intéressante. Bon, je n'étais pas stupide, et ce genre de choses resteraient gravés dans ma tête et ça ne va clairement pas être le genre de choses que je pourrais dire. Certes, j'ai l'habitude de faire des compliments à tout-va, mais il y a une limite à même ce que moi je peux dire !

J'étais même bloqué, comme "phasé", en la voyant sourire, perdu dans mes pensées. Je ne faisais pas attention à ce qu'il se passait autour de moi et donc je ne faisais pas attention à la prochaine phrase qu'elle pourrait me dire, restant bloqué sur son sourire. C'était étrange, car je le voyais mais ma tête était devenue vide, mon esprit perdu. 'C'est clairement grâce à l'environnement que j'adorais', je me disais. Hmf, peu importe, de toute façon je n'arrivais plus à réfléchir pour l'instant et je ne l'entendrais sûrement pas me parler pour sa prochaine phrase, à moins d'être "réveillé" par un sursaut.

_________________
"Que dirais-tu de discuter avec moi sous la pleine lune en buvant du thé, Invité ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t131-shige-itaki-terminee

Mar 20 Juin 2017 - 10:00
Il n'avait fait que l'écouter patiemment, sans jamais l'interrompre une seule fois. Vraiment, pouvoir voir d'autres hommes que ceux de son clan était réellement très intéressant. Ils marchaient toujours, à un rythme plutôt lent mais satisfaisant pour la jeune femme. Qu'espérait-elle au juste avec toutes ses sorties ? Parvenir toute seule à s'orienter sans plus jamais devoir demander de l'aide ? Elle se connaissait pourtant, elle savait sa faible attention concernant la route.
Piètre Ninja.
Sa pensée la fit s'arrêter sans qu'elle ne se rende compte qu'Itaki l'avait fait bien avant elle. Qu'avait-elle loupée ? Qu'avait-il dit ? Ha mince non, ce n'était pas le moment d'être tête en l'air !
Oups, c'était toute l'étendue de la pensée de la manieuse de lave qui ne terni pas son sourire pour gagner du temps. Oui bon, il avait sortit son arme, tiens, il voulait donc faire le duel ici ?

Plus elle cherchait au fond d'elle-même ce que son cerveau avait entendu et ce que son esprit n'avait pas capté, plus elle se faisait mal au crâne. Haussant imperceptiblement les épaules, Bara fit chanter la lame en la sortant de son fourreau, laissant les dorures briller sous le soleil.

- Itaki, montre moi tout ce que tu sais faire.


Une lueur combative paru dans le regard de la rousse qui vint tirer un fin tissu d'une poche pour se nouer les cheveux. Il était hors de question qu'elle soit désavantagée même si ce n'était qu'une joute amicale. Un Borukan ne naît que pour gagner après tout.

Présentant son arme droite devant elle, tenue de sa main droite, Bara s'inclina en gardant son corps bien droit vers le brun, en face d'elle pour le coup. Elle s'était retournée, quand et pourquoi ? Au moment où ses pas s'étaient arrêtés sans doute.
Elle faisait confiance à son corps pour réagir le mieux du monde. La rouquine se laissait toujours guider par ses instincts, ce qui lui avait valu à elle et sa mère d'être encore vivantes aujourd'hui. Ce fut le jour où elle reçu cette même lame également.

- Je ne me retiendrais pas.


Enfin, si, mais comment ce jeune homme pouvait-il savoir qu'elle était gauchère et non droitière ? Ils se connaissaient à peine, et elle n'avait pas de réputation particulière hormis d'être la fille de Borukan Kan.
Bara attendit qu'il reprenne son arme en main avant de se jeter sur lui sans perdre un seul instant son sourire. Elle avait une course assez féline et l'abaissement léger qu'elle avait montré avant de s'élancer laissait clairement comprendre sa volonté de tester la force d'Itaki.

- N'ai pas peur de me blesser ! Temps que j'ai encore la tête sur les épaules ça ira !

Accentuant sa vitesse, elle tourna autour de son guide avant de bondir dans son dos, la lame dirigée clairement vers son épaule, à défaut de vouloir le tuer, elle pouvait bien tenter de le blesser, même si elle ne doutait pas un seul instant de le voir parer ou dévier le coup.

_________________
*~. Aurais-tu un peu chaud Invité ? .~*

Ty Shinichi ♥
"Je ne pleure pas par faiblesse,
Je n'endure pas par force"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t24-borukan-bara-finit#117

Mar 20 Juin 2017 - 17:31
J'avais mon arme plantée à côté de moi dans le sol, ma main droite posée sur le haut du manche. Je l'attrapais cependant, la soulevant légèrement pour garder la pointe en direction de la femme, mais vers le sol. Tout ça pouvait paraître comme étant une préparation peu orthodoxe, mais en réalité j'étais bloqué dans mes pensées. Comme si j'étais dans ma bulle, envoûté par un quelconque changement et que j'étais encore bloqué dessus. ça m'arrivait des fois. C'était la faute de l'environnement. Tout était si tranquille et reposant qu'une simple étincelle arriva et j'étais bloqué dans mes pensées. Je n'entendais plus vraiment ce qu'elle me disait, et même si je souriais dans sa direction je ne faisais pas attention à ce qu'elle disait. Je souriais un peu plus, fermant mes yeux en soupirant légèrement. Quand je les rouvrais, j'étais revenu à moi-même, mes yeux ayant changé, mon expression de même. Mes yeux avaient l'impression d'être identique à ceux d'une bête assoiffée de sang. C'était le genre d'instinct que j'avais. Enfin, "instinct", j'appellerais plus ça une technique, personnellement. Je ne fais plus attention à ce qu'elle me dit, en faite, je n'ai rien entendu avant vu que j'étais trop concentré .. trop concentré .. Sur quoi déjà ? Peu importe.

Elle m'a couru dessus et tournait autour de moi rapidement. C'est idiot, j'aurais pu la faire tomber rapidement comme ça, ou peut-être pas si elle était vraiment douée ? Peu importe, je gardais ma main droite sur l'arme en refermant mes yeux, plongé dans mes souvenirs un instant. J'étais réveillé par mes souvenirs quand je sentais qu'elle s'était arrêtée, me retournant rapidement pour bloquer sa lame avec la mienne. C'était juste, je pouvais la voir à quelques centimètres de mon épaule. Je souriais légèrement avant de bouger mon poignet d'une manière vraiment étrange suite à quoi ma lame tournait rapidement autour de la sienne. Quand j'arrêtais de bouger, rapidement après commencé ce mouvement, la lame de la Borukan semblait être envoyée rapidement vers sa propre cuisse. J'utilisais ce moment pour m'avancer d'un pas rapide et grand vers elle, gardant mon arme en diagonale en direction du sol pour bloquer son arme si jamais elle la relève. J'étais confiant, trop confiant, à tel point que je ne regardais que ses yeux en lui souriant. Une fois mon pied posé au sol et mon mouvement arrêté devant elle, j'allais de nouveau envoyer une pichnette sur son front avec ma main libre, la gauche.

Je trouvais vraiment ce genre de choses amusantes, et bien qu'elle pouvait avoir l'impression que je ne me donnais pas vraiment à fond, c'était vrai. Mon humeur est, à vrai dire, tellement bonne et joyeuse que je ne pouvais m'empêcher de ne pas être vraiment dans cet échange de coups. Et puis, blesser une femme d'Iwa n'était pas vraiment quelque chose que je voulais faire. A la limite, je pourrais même utiliser mon corps pour bloquer sa lame et poser la mienne sous sa gorge pour montrer que j'ai gagné. Mais à quoi bon ? Je m'amusais et mon sourire était vraiment joyeux quand je la regardais, comme un enfant qui venait d'avoir son nouveau jouet qu'il désirait tant.

- Tu ferais mieux d'y mettre plus du tien, Bara.~

Je la taquinais un peu, je la provoquais, non pas pour qu'elle s'énerve mais pour qu'elle y aille plus durement, pour qu'elle s'amuse un peu. Si elle ne s'amuse pas, ce serait vraiment bête non ? Enfin, pour elle. Ce genre de choses n'est pas amusante si une seule personne s'amuse, c'est mon point de vu. J'ai vraiment envie qu'elle s'amuse en se battant comme ça, après tout !

_________________
"Que dirais-tu de discuter avec moi sous la pleine lune en buvant du thé, Invité ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t131-shige-itaki-terminee

Jeu 22 Juin 2017 - 12:27
Elle ne fut que satisfaite de voir la réaction de l'homme contre qui elle échangeait maintenant. La tintement particulier des lames l'une contre l'autre la faisait vibrer, comme une enfant qui ne demandait qu'à ouvrir un nouveau cadeau à son anniversaire. Mais cette même vibration se répercuta dans son bras et elle une seconde de faiblesse que mis à profit sans s'en rendre compte peut-être Itaki.
La lame tourna, le mouvement de poignet, elle pouvait à peine le discerner. Et puis bien vite son arme se redirigeait contre elle, alors incapable de donner assez de force pour l'en empêcher tout de suite. Son corps suivit et recula, ses iris se portèrent instinctivement non pas sur l'arme du brun, ni la sienne, mais sur lui et ses mouvements. Elle se contrefichait de son arme, c'était lui qui lui dirait ce qu'il en ferait et sa propre main qui parviendrait à réagir à temps.
Il n'en resta pas là et Bara tenta de redresser son arme, en vint. Un cliquetis bien connu vint interrompre son geste. Le pas d'après, il était trop proche pour qu'elle ne tente quelque chose avec son arme. L'homme avait une force qu'elle pourrait volontiers reconnaître, si seulement elle y allait sérieusement et qu'il parvenait à la battre.

La rouquine sourit davantage et son corps se contorsionna en arrière, évitant la pichenette par la même occasion avant de dégager son épée et de reculer de deux pas.

- Allons, je n'ai pas envie de te voir chauve.

Sur un clin d'oeil provoquant, Bara releva sa garde et exécuta des mudras de sa main gauche.

- Ne t'inquiète pas, je ne ferais aucun sort d'attaque, après tout, ce n'est qu'un échange à l'épée.

Inclinant brièvement son visage à la suite de ses paroles, elle se remit à courir mais cette fois, le bruit de ses pas était imperceptible. Elle ne tourna pas autour d'Itaki comme son premier assaut, elle ne passerait pas en glissant entre ses jambes non plus, il était grand mais fin, ce n'était pas un tas de muscles comme son clan, alors il pourrait la coincer.

Pourtant, elle sauta sur un pic proche, profita de la position du soleil pour paraître en contre jour, se laissa descendre sur le sol et attaqua comme une lance qui souhaiter se planter en plein cœur. Sauf qu'à la place du cœur, elle visait bien une mèche de cheveux trop rebelle à son goût de son guide.
Même si ses pas étaient devenu silencieux, elle savait que sa respiration pouvait la trahir, mais se garder de le faire aussi longtemps était encore trop dur pour elle. Quand ses pieds avaient touchés le sol, elle avait inspiré, le plus doucement possible, mais elle l'avait fait.

Parée, esquivée ou touchant au but, la jeune femme se reculera si elle était encore libre de ses mouvements après son assaut. Son visage ne trompait personne, elle s'amusait à tester les réactions de cet homme, bien plus qu'elle voulait voir la puissance de ses muscles.
La Borukan n'était pas toute fraîche, avec ses petits sauts entre les pics, mais elle avait encore de la ressource, et même si son buste se soulevait plus rapidement que la moyenne sous ses respirations, elle ne comptait pas s'arrêter maintenant.

_________________
*~. Aurais-tu un peu chaud Invité ? .~*

Ty Shinichi ♥
"Je ne pleure pas par faiblesse,
Je n'endure pas par force"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t24-borukan-bara-finit#117

Ven 23 Juin 2017 - 23:13
Bara avait esquivée ma pichenette, j'étais vraiment déçu étant donné que j'aimais vraiment faire ça. Je trouvais ça amusant à faire. Mais cette fois elle était prête ! Vraiment, vraiment dommage. Mais bon, elle menace quand même mes cheveux, elle est vraiment mignonne, hein ?

- Hey hey, tout doux sur mes cheveux, hein ?

Puis voilà qu'elle fait des mundras, je recule d'un coup de quelques pas, suite à quoi elle essaye de me rassurer. Je lui souris en riant légèrement, surpris. Je n'entendais plus ses pas, mais je continuais de la suivre du regard; à quoi est-ce que ça servait cette technique ? Mais voilà qu'elle saute sur un pic pour revenir à contre-jour, voyant le soleil directement je plissais mes yeux par réflexe, ne la voyant plus vraiment. J'envoyais un simple coup d'épée à l'horizontale pour toucher une quelconque chose qui arrivait, mais je ne touchais rien vu que je n'arrivais pas à viser, au contraire c'était mon avant-bras droit qui avait une coupure, laissant du sang couler légèrement au travers de ma veste.

-Aie aie .. Si tu veux me blesser, penses au moins à mes habits ahah !

Je touchais ma blessure avec ma main gauche, le sang chaud sur ma peau me donnait une sensation de brûlure au niveau de la plaie. C'était douloureux, douloureux mais soutenable. Je la regardais de nouveau, pour lui sourire un peu plus.

-Bon, à mon tour, Bara.

J'avais un ton de voix affectif, ce qui était assez étrange. Certes, j'étais facile à parler et amical, mais je n'avais jamais ce genre de ton. Etait-ce l'affection qu'un homme avait envers une femme ? Non, totalement impossible. C'était plus subtile, après tout, je ne pouvais pas vraiment aimer quelqu'un moi ! Peu importe, ce ton était clairement car je la respectais, de par sa force -qui n'était pas montré totalement pour l'instant- et que je la considérais déjà comme une amie. Je prenais rapidement un pas, et à la fin de ce pas je courais rapidement sur elle d'un coup, à une vitesse normale. Arrivé près d'elle, j'envoyais mon épée en avant, celle-ci s'allongeant pour faire 3m et se rétractant de nouveau sur 1m, répétant ceci une dizaine de fois tout en m'avançant histoire de l'attaquer. Bien sûr, je ne visais que son épée ou ses épaules, je ne visais aucune autre partie de son corps avec cette attaque rapide.

-Contre toi, petite Bara, je suis vraiment obligé de me battre, même en entraînement ahah !

_________________
"Que dirais-tu de discuter avec moi sous la pleine lune en buvant du thé, Invité ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t131-shige-itaki-terminee

Ven 30 Juin 2017 - 0:13
Il avait joué à l'aveugle, cherchant à l'éloigner. Sans se mentir, la jeune femme ne pouvait que trouver cet échange intéressant, à un point qui l'étonnait elle-même. Quel était le diable qui pouvait bien la guider à vouloir toujours croiser le fer et non faire usage de son don précieux ? Le tempérament de son paternel, à n'en pas douter.
Sentant son arme toucher quelque chose de bien plus consistant qu'une mèche de cheveux, Bara se recula d'elle-même tout en lui jetant un regard presque désolée pour ses vêtements.

- Je t'en payerais d'autre si tu veux, de vêtements, sinon ma mère pourra bien te le recoudre si tu y tiens... Certaines choses sont... sentimentales.

Haussant à peine les épaules, sa garde ne s'était pas rabaissée pour autant, bien au contraire, elle avait raffermis sa prise sur sa lame, se plaçant de trois-quart. Son regard s'étrécit alors lentement à la fin des paroles qu'il prononça pour prévenir qu'il allait lui aussi attaquer. Encore heureux, c'était assez ennuyant lorsqu'il n'y avait pas de rebondissement.
Inspirant une longue seconde, la rouquine étudia son mouvement de pas, puis sa course et s'arrêta sur la main qui tenait l'arme. Tel un parfait escrimeur, le voilà à tenter de la transpercer de part en part, mais gentiment. L'un et l'autre ne visait pas de points vitaux. Que dirait le village sinon ?

Bara se laissa surprendre par l'allonge de son arme et fit un petit bond en arrière qui la garda du geste qui s'en suivit. Voilà une épée bien étrange et très astucieuse. Quelque chose qu'elle aimerait étudier de plus près. Mais pour l'heure, il s'agissait de tout contrer ou de tout esquiver. Qui des deux fatiguerait le premier ? Elle sans doute.
Et puis, à mesure qu'elle reculait, son corps s'approchait dangereusement d'un des nombreux pics qu'elle finit par toucher du dos. Puis il donna son dernier coup avant de parler qui vint lui entailler ses vêtements à son épaule droite.

- Je t'offre un coup à boire après tout ça ?

Faisant fi de ses railleries, Bara abaissa sa rapière jusqu'à ce que la lame touche le sol poussièreux.

- Tu sais... Itaki... ça faisait longtemps qu'un tel échange ne m'avait pas autant amusé... c'est juste dommage que... tu ne me prenne pas assez au sérieux.


Penchant légèrement son visage sur le côté gauche tout en arborant un sourire séducteur, la Borukan releva vivement sa lame, non pour trancher un quelconque bout de vêtement de son guide, mais pour soulever la poussière vers ses yeux et se dégager de ce petit coin de mur et lui.

Se faufilant, à peine eut-elle réussit à se glisser sous l'arme qu'à son premier pas, le claquement sec de ses talons s'entendit derechef.
Elle n'allait pas pouvoir le prendre par surprise, à moins de recommencer, mais il lui fallait une seconde pour souffler, juste un peu.



_________________
*~. Aurais-tu un peu chaud Invité ? .~*

Ty Shinichi ♥
"Je ne pleure pas par faiblesse,
Je n'endure pas par force"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t24-borukan-bara-finit#117

Mer 5 Juil 2017 - 1:15
Je la regardais quand elle s'était excusée pour des vêtements, et je ne pouvais m'empêcher de laisser s'échapper de mes lèvres un rire léger avant de secouer ma tête. Je ne voulais pas répondre à ça, mais c'était vraiment sympathique de sa part de s'inquiéter de mes vêtements, mais ce ne sont que des vêtements .. qui sont maintenant tâchés d'un rouge sang, quelques gouttelettes de ce même sang finissant par tomber au sol à travers le vêtement.

Puis, après toutes ces actions, j'étais en face d'elle, il n'y avait pas beaucoup d'espace nous séparant mais on ne pouvait pas appeler cet espace court non plus. Et là, elle me proposait de boire .. C'était bien une des seules choses qui pouvaient me surprendre et me faire paniquer sur le coup. J'avais une expression entre un mélange de panique et d'embarras tout en m'empressant de répondre à cette demande.

- E-Eh ? N-Non ! Ne te sens pas obligée DU TOUT à me proposer à boire hein !

Sur le coup, ça pouvait paraître blessant de refuser comme ça, mais je n'ai goûté qu'une fois à l'alcool dans toute ma vie et les effets que l'alcool a sur moi n'est pas quelque chose que j'ai envie de revivre .. Et puis, Bara n'est pas le genre à m'obliger à boire, de toute façon, n'est-ce pas ? J'essayais de me réconforter avec ces paroles dans ma tête. Seulement, je me reprenais légèrement à ses nouvelles paroles. C'est vrai que je ne la prenais pas au sérieux, mais c'était mon style de combat, je ne prenais rien au sérieux, j'étais libre et faisait tout à ma manière. C'est de la façon dont j'avais décidé de vivre et de me battre, calmement et tranquillement. Je m'apprêtais à ouvrir la bouche pour lui répondre quand un nuage de poussière apparu devant mon visage. Fermant mes yeux par réflexe, je ne pouvais m'empêcher de tousser rapidement en reculant à toute vitesse, protégeant mon visage de mon bras gauche. Après quelques secondes, je l'enlevais de mon visage pour la regarder, qui était toujours en face de moi. Je soufflais calmement avant de prendre la parole.

-Eh, tu es vraiment maligne .. Je pense que ça te suffit ou tu préfères en faire plus ? Je te laisse le choix, petite Bara.~

Franchement, je n'avais rien à faire, donc peu importe son choix je la suivrais sûrement pour passer le temps et avoir quelque chose à faire. Bien entendu, je gardais une pose prête à me défendre au cas où, elle était maligne de mon point de vue et il fallait que je sois prêt ! Et puis, Bara était vraiment quelqu'un d'intéressant, elle me faisait penser à Saori dans un sens où j'aimais me battre contre les deux.

-Personnellement, je préférerais arrêter de me battre, tu es beaucoup trop forte pour moi. C'est sans espoir ! C'est pour ça que je pense que tu devrais m'acheter à manger pour compenser le fait que je te ramène à Iwa .. et mes vêtements aussi !

En parlant de vêtements, je n'y avais pas fait gaffe depuis avant, mais la blessure était un peu plus profonde que prévue, ayant tâchée tout le contour de la veste autour de la blessure en rouge sang, il ne restait qu'une petite partie au bas de cette manche qui n'en était pas encore regorgé.

_________________
"Que dirais-tu de discuter avec moi sous la pleine lune en buvant du thé, Invité ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t131-shige-itaki-terminee

Dim 9 Juil 2017 - 14:58
Elle n'avait pu s'empêcher de le trouver chou lorsqu'il tenta de refuser poliment sa proposition de boire un coup paisiblement autour d'une table. Et lorsqu'il avait bégayé, Bara l'avait trouvé encore plus attendrissant. S'il ne buvait pas un peu d'alcool, peut-être prendrait-il un bon thé ou quelque chose de ce genre avec elle, le temps de faire plus ample connaissance.
Après son petit coup d'esquive grâce à la poussière, elle vint se malaxer son épaule endolorit par le coup d'épée d'Itaki, puis l'observa de plus belle alors qu'il se tournait vers l'endroit où elle avait stoppé sa petite manœuvre, quelques pas à peine sur le côté.
Mais elle tiqua sur quelque chose.
Haussant un sourcil tout en rangeant son arme dans son fourreau, elle vint poser son index fermement sur le torse de son guide en plantant ses yeux bleus dans les siens, et dit sur un ton ferme.

- Je t'interdis de m'appeler petite. Je ne suis pas une gamine non plus... alors ravale ces mots.

Appuyant son doigt, a la suite de ses mots, elle vint déchirer les manches de ses vêtements et consciencieuse demanda avec douceur.

- Donne moi ton bras, tu ne peux pas rentrer comme ça.

Sa colère était passé aussi vite qu'une brise contre la peau. Tendant l'une de ses mains pour attraper le bras d'Itaki, la rouquine continua :

- Je veux bien t'offrir à manger, ça me ferait plaisir de continuer à parler un peu, cependant, j'aimerais qu'on aille montrer ton bras. Je ne voudrais pas que ça s'infecte ou je ne sais quoi et que tu sois embêté après.

Ses yeux brillaient, comme ils brillaient toujours, de cet éclat si particulier qu'elle avait. Bara attendit qu'il lui tende son bras pour venir placer l'une de ses manches en compresse et l'autre serrer légèrement le bras et le tissu du coup.

- Désolée, je ne pensais pas attraper ton bras plutôt qu'une mèche de cheveux. Ca ira ?

Présentant un léger signe d'inquiétude pour lui, la Borukan souffla juste après et ferma les yeux sous un petit vent qui la fit sourire. Elle se sentait bien aujourd'hui, et cette rencontre, bien différente des marchands, lui plaisait.

_________________
*~. Aurais-tu un peu chaud Invité ? .~*

Ty Shinichi ♥
"Je ne pleure pas par faiblesse,
Je n'endure pas par force"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t24-borukan-bara-finit#117

Mar 11 Juil 2017 - 12:47
Apparemment, Bara n'aimait pas qu'on l'appelle "petite", mais ça restait un surnom que j'aimais bien lui donner, et je décidais de me moquer gentiment d'elle un peu plus, même avec ses manières agressives quand elle appuyait son index sur mon torse. Gardant un sourire innocent, je la regardais calmement pour lui répondre.

-Compris, petite Bara, j'arrêterais.

En la voyant arracher un morceau de ses vêtements pour vouloir m'en faire un bandage, je me sentais quand même vraiment mal intérieurement, et je lui tendais mon bras malgré tout comme elle me l'avait demandé. Pour lui répondre cette fois j'utilisais un ton de voix qui disait "Je ferais ça et j'accepterais pas les non".

-Désolé de devoir te faire arracher un morceau de vêtement, je t'en repayerais un.

Et vraiment, en la regardant qui semblait vraiment inquiète de ce qu'elle avait fait, je ne pouvais m'empêcher de rire quand elle fermait les yeux. Elle était vraiment amusante cette Bara, du moins c'est ce que je pensais. Elle me demandait si ça ira, avec une si petite blessure .. Enfin, ça restait une petite blessure pour moi après tout. Ce n'était pas forcément le cas pour tout le monde, n'est-ce pas ? Je la regarderais avec un énorme sourire, encore plus sincère que sincère cette fois.

-Tu es vraiment gentille, hein, petite Bara ? Et pas besoin de t'en faire, ça ira pour moi, j'ai connu pire ! Et puis comme ça je peux t'obliger à rester un peu plus longtemps pour parler avec toi, ahah !

Je riais encore un peu plus, ne pensant pas sérieusement à l'obliger à rester, mais ça faisait du bien de voir des gens comme elle après tout. Cette fois, j'attrapais moi-même le tissu sur ma blessure pour ne pas qu'elle le fasse tout le temps, et puis marcher comme ça n'était pas très pratique non plus, n'est-ce pas ? Je commençais donc à appuyer réellement dessus pour arrêter le sang, qui avait déjà lui-même arrêté de couler, en faisant une légère grimace de douleur. Puis je commençais à marcher ni rapidement, ni lentement, vers Iwa en suivant ce chemin que je connaissais par cœur.

-Allez, viens, tu vas pas rester planter là toute la journée avec les yeux fermés, hm ? ~

Je m'étais retourné rapidement pour lui dire ça, gardant un sourire sympathique sur mon visage, avant de me retourner et de continuer à marcher sans vraiment me retourner. J'essayais malgré tout, après cette grimace de douleur, de faire plus attention à ne rien faire, car même si ça ne se voit pas avec ma seule main libre sur le tissu posé sur ma plaie, elle me fait tout de même horriblement mal. Je lui ai certes menti, mais c'était pour qu'elle ne pense pas que ça soit de sa faute donc je ne me sentais pas réellement mal de lui avoir menti pour ça. Mais tout de même, j'avais quand même un peu sous-estimé Bara, et ça me rappelait à la dure de ne pas sous-estimer des personnes, peu importe à quoi ils ressemblent.

_________________
"Que dirais-tu de discuter avec moi sous la pleine lune en buvant du thé, Invité ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t131-shige-itaki-terminee

Dim 23 Juil 2017 - 20:41
Elle aurait du lui foutre une gifle, ou pire, l'abandonner là comme un chien errant et tant pi si elle se perdait encore, elle finirait bien par rentrer un jour ou l'autre. Oui, elle aurait du, pourtant, au fond d'elle, quelque chose lui interdisait ce genre d'action.
Ses yeux se posèrent sur lui de nouveau, laissant la joie de vivre qui la caractérisait par la colère qui lui allait tout aussi bien. Une palette d'émotions dont elle n'hésitait jamais à user pour bien faire comprendre comment elle se sentait, ou ses intentions.

Bara écoutait, et ce mot résonnait en elle, l'agaçant seconde après seconde. Elle en oublia même sa gentille attention de vouloir lui racheter un habit car elle avait déchirer le sien. Peu lui importait en fait, tout ce qui la tracassait et qui revint sur le tas fut ce mot « petite ». Alors, lorsqu'il reprit la route, son regard s'ouvrit enfin de nouveau et il pu observer que son calme n'était pas réellement revenu. Elle avait l'impression de revoir le regard des anciens, jugent et bourreaux à la fois, la traitant comme si elle n'était qu'un mouton noir de son clan à cause de sa petite taille, que sa corpulance faisait honte au clan tout entier, que son père aurait du la tuer en voyant qu'elle ne grandissait pu pour la réputation de sa lignée. Et elle, avec tout ça, elle s'était battue, vaillamment, sans jamais abandonner, et là, juste ça, lui remémora toute cette scène, toute cette colère.

Joignant le pas à celui d'Itaki, la rouquine n'eut qu'une seule solution pour évacuer toute la rencoeur en elle. Elle inspira profondément, puis sans prévenir, lâcha un grand cri qui résonna entre les pics, un cri emplie de colère, de haine.

- HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!


Jusqu'à ne plus avoir de souffle, jusqu'à en devenir écarlate, elle hurla à plein poumon, puis s'étira à cette suite en inspirant avidement une goulée d'air.
Son sourire apparu sitôt après, la faisant avancer d'un pas plus rapide pour venir se tenir aux côtés de son guide. Sans s'excuser, sans même en parler, elle reprit sur un sujet qui l'intéressait un peu plus.

- Je m'en ferais toujours pour mes camarades d'Iwa... Tu m'changeras pas. Mon père a pas réussi... ma mère non plus... c'pas toi qu'y arrivera. Bon... sinon... tu fais quoi de ta vie, à part servir de matelas de réception aux demoiselles en détresse ?

Elle croisa ses mains dans son dos, avançant d'un bon pas dans la direction que prenait le brun. S'il ne la conduisait pas au village, qu'importe, elle trouverait bien un moyen de revenir, elle était peut-être étourdit mais pas idiote.

Un oiseau lui offrit un peu de distraction dans le ciel limpide. Qu'elle aimerait voir de la neige tomber et recouvrir de son son manteau blanc le sol et les pics. Ainsi, elle pourrait s'entraîner à se maintenir sans glisser... Un souffle, elle reprit.

- On va soigner ton bras... et on ira boire un thé et parler s'tu veux. C'pas comme si j'avais un couvre feu à respecter.

Ramenant ses bras le long de son corps, Bara lui prêta attention, espérant qu'il ne la rappelle plus « petite ».

_________________
*~. Aurais-tu un peu chaud Invité ? .~*

Ty Shinichi ♥
"Je ne pleure pas par faiblesse,
Je n'endure pas par force"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t24-borukan-bara-finit#117

Demoiselle en détresse (Itaki)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Crocs Rocheux
Sauter vers: