Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Essai de team - Rakkun et Sosuke


Sam 16 Déc 2017 - 22:35
Un soupire franchit mes lèvres. Il m'agace. Vraiment ! Je froisse le papier dans ma main. Une mission pour me faire rencontrer et former ma nouvelle équipe ? Ai-je le droit de me demander s'il manque de confiance en moi pour me donner une telle mission ? N'était-ce pas justement logique que je fasse cela sans même un ordre de mission ? Exaspérée, voilà ce que je suis réellement à cause de ce simple manque de confiance de mon amant. Mais soit, s'il veut jouer comme ça, on jouera de cette façon. Ok, je concède que former une équipe est quelque chose que je n'aime pas, pas quand c'est officiel comme ça, surtout à cause de ce qu'il s'est passé avec mon ancien équipe. Mais là, je suis forcée, déjà Sosuke qui m'en avait collé une rapidement dans les pattes, voilà que quelque jours plus tard après un beau bordel mondial et pas mal de sang versé et de cadavres, je me retrouve avec d'autre personnes à devoir aiguillé sur la voie du shinobi...

Inspirant alors profondément, je tente de reprendre un peu mon calme. L'avantage de tout ça, c'est que je dois pas me fouler pour faire convoquer les deux genin, ceux-ci ayant également reçu la missive les convoquant au Dojo dans moins de trente minutes. Seront-ils à l'heure ? Seront-ils désireux de progresser, d'avancer comme Inja, ou bien est-ce que je vais me retrouver avec des bons à rien, des petits plaisantins ? En vrai, je devrais peut-être remercier Yamamoto de m'avoir donner une autre équipe, ça m'évitera de me prendre la tête avec Nana qui semble un peu trop tourné autour de mon roux et l'autre pitre de service...

Attendant alors les deux garçons dans la salle principale, je me laisse aller à m’entraîner au maniement du katana récupéré sur le cadavre de mon frère.

_________________



Dernière édition par Watanabe Shiori le Jeu 4 Jan 2018 - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mar 19 Déc 2017 - 1:00
Rakūn a cauchemardé toute la nuit, aujourd’hui est le jour de sa première mission avec la très renommée Shiori. Réveillé en retard, il fit son échauffement matinal habituel, prit sa douche et s’habilla avec son attirail de ninja. Tendu comme jamais, en enfilant son haut, Rakūn se coinça ses deux bras : Il ne pouvait plus quitter la position du dab. N’ayant pas très confiance en lui, notre raton hésita à se rendre à cette mission dans cette position très peu commode. Deux propositions s’offraient à lui, soit il n’y allait pas et il mourait de la fureur sanguinaire de la massacrante Shiori, soit il mourait de honte. Choisissant la mort la plus lente et la plus douloureuse, le procyonidé décida de rejoindre Shiori et son mystérieux camarade pour cette première rencontre ! Tremblant comme un raton sans poil en pleine nuit d’hiver, un souvenir de Rakūn refit surface, son père lui répétait régulièrement un proverbe raton pour lui redonner confiance en lui : “ Ce que les autres pensent de toi n’a aucune importance… ce que tu ressens est tout ce qui compte.” Rakūn laissa ses doutes de côté afin de rester positif, il partit donc assuré et confiant.
Rakūn au réveil:
 

C’est la tête haute et le dab bien droit que Rakūn traversait les rues sinueuses de Kiri. Après une marche frénétique, notre ami raton arriva au lieu de rendez-vous avec un retard certain. Confiant et Toka comme jamais il ouvrit la porte à coup de pieds et se ramassa la gueule sur le sol en apercevant au loin la terrifiante et puissante Shiori.Son museau était en sang et toute la confiance qu’il avait récupéré grâce au proverbe de son père s’était envolée.

“ …. Bon … Bonjour Shiori-sensei … “ dit-il au sol en dabant.

La Kunoichi s’entraînait à l’épée et n’avait pas encore vu cette énorme boule de poils gisante à terre. La queue en l’air et le poil hérissé, raton faisait des signaux avec sa longue queue pour essayer d’interpeller Shiori en plein exercice. Après un effort intensif, il réussit enfin à se relever et se rapprocha de sa sensei lentement. C’est à ce moment que pour la première fois, Shiori aperçu Rakūn, un raton ensanglanté de la taille d’un homme qui dabait.

“ Veuillez m’excuser pour mon terrible retard Shiori-sensei ! Je suis Ishi Rakūn, enchanté de faire votre connaissance ! “
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1926-ishi-rakun-le-raton-ninja#12710

Mer 20 Déc 2017 - 16:15

Comme à son habitude, habillé d'habits très sombres et amples, le jeune épéiste manipulateur de la limaille s'en alla de son misérable studio. Une cigarette coincé au creux des lèvres, celui-ci profitait d'un petit plaisir qui n'allait sûrement pas être accepté pendant sa mission au sein du pays de l'eau.
Sur le chemin, celui-ci rencontra de nombreuses choses, mais également des soucis. Déjà, une vieille femme souhaitant traverser la route ne trouva rien de mieux à faire que de casser sa canne. Il dû donc l'aider jusqu'à ce qu'un vaillant civil qui se trouva être le petit-fils de cette dernière ne se décide enfin à soustraire la vieille dame au Shinobi.

Loin d'être totalement comblé de surprise, celui-ci eut à faire face à la chasse d'un chien rendu peureux et aggressif par la rencontre avec un... Citons "raton-laveur coincé dans une position ayant fait peur au chien". Rendre compte de toute ces péripéties à son enseignant-ninja allait être compliqué et le jeune ninja se préparait déjà à une sentence des plus courroucés.

Celui-ci se rendit donc au Dojo avec quelques minutes de retard par-rapport à l'heure du rendez-vous, entrant, celui-ci se mit directement en position d'excuse: le dos baissé, les yeux observant le sol et les mains bien le long du corps.
« Je m'excuse pour mon retard! J'ai dû aidé une vieille femme à traverser la route, puis... je l'ai aidé à ramener ses courses car son petit-fils est une ordure. Ensuite j'ai dû courser un chien rendu agressif par un ... Raton-laveur? » Se tut-il.
Sõsuke se rendit lui-même compte de l’extravagance -pourtant vrai- de l'annonce.
« Et je suis donc... Désolé de mon retard. » Murmura-t-il.
Tout en se relevant, se préparant à se présenter, Sõsuke croisa un raton-laveur de sa taille bloqué dans une position bizarre.
« Aaah!!! » Sursauta-t-il.
Avant de se reprendre face à une jeune blonde et un truc bizarre.

« Salut à tous, je suis Sõsuke Satetsu, enchanté... Bon? S'exclama-t-il tout en observant les alentours silencieux. ... »


Dernière édition par Satetsu Sõsuke le Mar 26 Déc 2017 - 20:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Ven 22 Déc 2017 - 11:53
La lame bleutée fendant l'air, j'entends l'arrivée du premier élève, mais ne réagit pas, l'heure est passée et je ne lui accorderait de l'attention que quand il aura daigné s'excuser et peut-être même aussi se présenter. Ainsi donc, je continue la manipulation du katana tout en étant, certes moins concentrée sur la tâche. J'attends juste de pouvoir arrêter maintenant, une fois qu'il aura fait ce que je ne lui ai pas demandé, mais ce qu'il est coutume de faire. Et il fini par le faire, alors, je me stoppe nette et me pivoter pour faire face à ... Un raton laveur ? Une expérience de Benten qui aurait réussi ou bien un mutant tout court ? Je ne sais pas si j'ai réellement le droit de me poser cette question ou non, mais admettez qu'il est peut commun de voir un raton habillé et pire encore, effectué un salut plus qu'étrange ?

Alors même que j'allais lui répondre, voici qu'un deuxième fanfarons arrive, également en retard, bien entendu. Yuko, lui fait peut-être le pitre mais au moins, il est du genre à arriver à l'heure. Je me demande si je ne vais pas regretter ce jeune homme... Bien que... Mon sabre maintenant rengainé, écoutant les excuses de mon nouvel élève, je me masse un peu les tempes. Avant d'être surprise légèrement par le cri du nouvel arrivant en constatant le furet qui nous tient compagnie en guise d'équipier. Je retire donc ma main de mon visage et laisse entendre un long soupire. "Et bien.... On peut dire que vous savez faire bonne impression tout les deux." Sifflais-je, ironiquement, un peu agacée. Posant mon regard sur l'animal humanoïde. "Tu veux bien prendre une position plus correcte que ça ? Et essuyer ton nez en sang ?" Je laisse alors mes pupilles se poser sur l'autre, qui semble plus sérieux... Enfin, je suppose pour l'heure. "Quant à toi, je conçois qu'être face à un raton-laveur est assez étrange, mais en tant que Shinobi de Kiri, manifester la peur ou que sais-je d'une façon si... Surprenante n'est pas très bien perçu. Alors tu vas avoir un travail à faire sur le contrôle de tes sentiments."

J'hausse alors un peu les épaules avant de finalement faire ce que j'aurais du faire dés le début. "Sinon, comme vous le savez tout les deux, je suis Watanabe Shiori, votre Senseï à partir de maintenant. Alors, ne vous attendez pas à ce que je vous fasse de cadeau ou que je sois clémente avec vous. Notre but est de devenir la meilleure équipe, car nous sommes la Team 1 et c'est nous que le Mizukage à nommé comme étant la force d'action de Kiri. Alors, je veux des résultats avec vous. Si vous comptez vous la couler douce ou que sais-je, je vous conseille alors de retirer votre bandeau et de quitter la voie du ninja. Mais si vous êtes motivés, que vous savez où vous voulez alors et plus encore, alors bienvenue dans l'équipe une." Reste maintenant à savoir si mon discours va les motivés, leurs faire peur ou carrément les faire revoir leurs ambitions et donc rendre le bandeau de Kiri qu'il porte tout les deux.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mar 26 Déc 2017 - 20:45
Et ses yeux argentés se posèrent sur le minois de sa senseï, loin d'être un rustre, celui-ci se satisfit d'avoir à la tête de son équipe une femme dont la classe ne devait avoir d'égal que sa beauté froide. Aux premières allures "fraîches" et distantes, Sõsuke ne doutait point du fait qu'elle saurait être plus magnanime dans un futur proche. Loin de traiter celle-ci d'une façon différente de sa façon habituel de prendre la gente féminine, celui-ci n'oubliait pas un point important. Cette femme était aussi puissante qu'importante à ses yeux, et bien que ses tutrices et examinatrices l'ait souvent bien émoustillé, celui-ci n'oubliait rien du savoir qu'elle était censé lui transmettre et de la place auquel il aspirait au sein de cette société. Cette même place qui l'obligeait à la respecter pour qu'à son tour, celle-ci, le prenne d'affection et lui apprenne tout ce qu'elle savait.

C'est pourquoi, malgré la beauté froide de la créature lui faisant face, celui-ci ne pipa mot et se contenta de rester à sa place, le regard droit. Il lui faisait face, conscient du retard et de la première impression dont-il faisait preuve et c'est pourquoi il lui accorda un respect passager. L'opalin savait se comporter en fonction de la personne qui lui faisait face et était loin d'être un imbécile, il se tut. Dans sa vie de tout les jours, il était bien différent et se contint pour expliquer à cette demoiselle qu'être aussi moche de nature n'était tout simplement pas possible et qu'il ne put s'y attendre... Bien que en temps normal il eut aisément réagit avec une neutralité parfaite. C'est pourquoi, il jeta un regard courroucé à son compagnon, ajoutant à cela un petit hochement de tête pour signifier à sa senseï que cela était compris.

...
« Je n'imagine donc ma place nulle part ailleurs qu'ici, Shiori-sensei. »
s'exclama-t-il même si cela lui arracha la bouche.
En effet, l'argenté était diablement fier et s'agenouiller ainsi, même devant une personnalité de la brume, lui détruisait les genoux à une vitesse que peu imaginait. Cela le rendait dingue, mais c'était obligatoire car... Tout seul, il n'était rien. Les années le lui avaient prouvées; sa fierté mise de côté, peut-être aurait-il une chance de progresser?
Après tout, il faisait parti de l'équipe numéro une, Kiri lui offrait peut-être une chance d'affirmer sa valeur. Son don lui permettait une place acquise dans l'équipe première, à lui maintenant d'amener cette place jusqu'à celle des amiraux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Essai de team - Rakkun et Sosuke

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: