Partagez | 

Run, Shojito, run. Ah non, tu ne peux pas en fait. (Ikezawa Shojito)


Sam 16 Déc 2017 - 23:52
Seulement deux ou trois jours après l'attaque et la traîtrise de Kaldea, je me suis décidé à rendre visiter à Ikezawa Shojito. Je me suis rendu compte que nous ne nous connaissions pas tant que ça, peut-être que cela nous a porté préjudice. J'ai envie de mettre la faute des blessures de mes camarades sur le dos, me disant que si j'aurai fait plus ample connaissance avec Shojito ou Hisao, ces derniers n'auraient pas été blessé aussi gravement. Ouais, on se serait mieux connus, Shojito et Hisao auraient su mes capacité comme moi les leurs. Un plan d'action aurait été plus facilement défini, mais ça ne s'est pas passé comme ça. Non, même si les deux ennemis ont été défaits et se sont envolés je ne sais où, Shojito se retrouve à l'hôpital. Deux jambes brisées... J'espère que les eise-nin vont pouvoir rapidement le mettre sur pied.

C'est avec des biscuits que je me ramène jusqu'au complexe scientifique où se trouve l'hôpital. Je demande la chambre de mon collègue à l'accueil, la standardiste m'indique l'étage et le numéro de la chambre. La remerciant d'un chaleureux sourire, je m'en vais jusqu'à la direction donnée. Rapidement arrivé à destination, je toque franchement à la porte pour finalement l'ouvrir et découvrir le blond, allongé sur son lit. Je m'approche de lui.

« Shojito. Bonjour, tu vas bien ? »

Sûrement qu'il ne s'attend pas à me voir, je dois être même la dernière personne qu'il attendait à voir.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Dim 17 Déc 2017 - 18:43
Si il y avait bien une chose qu'un Ikezawa n'attendait pas dans une vie c'étais de se retrouver allongé dans un hôpital pour une blessure, c'était limite impensable pour un membre de ce clan qui ne pouvait pas être blessé, ou du moins qui l'était rarement. Mais ce jour était arrivé et Shojito en profitait pour son plus grand plaisir... Pas du tout, à plusieurs reprise depuis son réveille il avait essayer de prendre la poudre d'escampette à chaque seconde ou personne ne regardait ce qui lui avait valu le titre de prisonnier par les infirmière qui l'avait attaché au lit pour l'empêcher de composé des signes et une nouvelle fois lui permettre de créer des clones pour qu'il le porte et le sorte de cette endroit. Quoi qu'il en soit, il s'ennuyait à mourir, cloîtré au lit tel un malade qu'il ne se sentait pas être. Entre les visites des infirmières et celle de ses élèves, il avait belle et bien le temps de s'ennuyer et remarquablement d'ailleurs puisqu'aucuns divertissement n'était prévu pour lui. Même pas un spectacle de marionnette improvisé, rien... Il avait pourtant essayé de demander au infirmière de le distraire mais elles avaient sois disant d'autre choses à faire. Alors le morale n'était pas quelques chose qui allait fort en ce moment. L'échec, l'ennui, l'ennui, l'ennui et... l'ennui. C'était devenu son quotidien en l'espace de quelques jours.

Alors qu'il était...Toujours allongé... Quelqu'un frappait à la porte, naturellement il se mettait à penser qu'il était déjà l'heure de sa visite quotidienne par Sayo mais il n'en était rien, voici un visage qu'il ne s'attendait pas du tout à voir. Il s'agissait de l'un de ses collègues avec qui il avait combattu pour la première fois lors de l'attaque de la Suzuri. Âami Shôran, policier et le seul à s'être sortit de ce pétrin indemne, ou presque. "Tiens Shôran. Je ne m'attendais pas à te voir, je vais... Je vais quoi..." Lui avait-il répondu l'air blasé alors qu'il s’interrogeait maintenant sur l'objet de sa visite. "Râvi de voir que tu es en forme, comment vas-tu ?" Lui retournait-il la politesse soucieux de savoir s'il tenait le coups face à l'échec que tout trois avait subit ce jour là. Peut-être était-ce pour se rassurer car lui ne l'avait pas du tout digéré. Quoi qu'il en soit il le regardait ensuite dans les yeux et lui posait la question qu'il avait vraiment envie de lui poser depuis son arrivé. "Que me vaut le plaisir de ta visite, toi aussi tu t'ennuyais ?" Lui avait-il dis en riant légèrement à sa propre blague. Dans son état, un rien l'amusait. "J'espère que tu n'es pas venu pour m'annoncer une mauvaise nouvelle ? Tout va bien au village j'espère ?" Lui demandait-il soudainement soucieux d'en apprendre plus sur les faits et geste des habitants qu'il s'était juré de protégé et servir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Lun 18 Déc 2017 - 12:35
Dans quelques jours, j'irai questionner Katenshendo sur ce qu'elle sait, sur ce qu'il s'est passé dans cette intrusion. Qui est ce marionnettiste ? La questionner également sur Suzuri Kaldea. Mais avant tout, je me dois de voir mes camarades. Que ce soit Hisao ou Shojito, j'ai besoin qu'ils acceptent mes excuses car j'ai l'impression que c'est encore de ma faute que des camarades soient blessés. Première mission, je me suis retrouvé avec un Kahei capturé, revenu par la suite mais qui n'est plus le même, qui peut mettre fin à sa carrière de shinobi. Aujourd'hui, c'est Hisao et Shojito qui sont blessés. Je n'ai pas réussi à les protéger, à être performant et je suis le seul qui m'en suis sorti quasiment indemne. Suis-je maudit ? C'est bien là la question que je me pose... On m'a prévenu. On m'a prévenu que ramener les morts est une malédiction. Je ne les ai pas écouté, j'en ai fait qu'à ma tête et j'en paye le prix fort.

Toquant à la porte de la chambre où séjourne l'Ikezawa, je rentre dans la petite pièce et salue le blond. Il est attaché, me doutant qu'il ne peut rester en place, les infirmières n'ont eu que cette idée pour l'en empêcher. Je viens m'asseoir sur la chaise près du lit, alors qu'il me demande comment je vais.

« Je vais bien, merci. »

Que je réponds simplement, cachant alors ma main droite où mon auriculaire droit est sectionné en posant ma main gauche sur celle-ci. L'Ikezawa semble bien aller, mais il doit bien s'ennuyer là. Que ce soit ici ou ailleurs, ce serait toujours le cas. Que faire quand on ne peut marcher sur ses deux jambes pour un ninja ? Shojito me demande si je viens avec une mauvaise nouvelle, me demandant si tout se passe bien au village. J'hoche rapidement la tête de haut en bas, pour répondre.

« Oui, tout se passe bien, il n'y a rien à signaler. J'ai.. Je viens pour te présenter des excuses, c'est de ma faute si tu te retrouves dans cet état. »

Comment ne pas se sentir mal quand ses camarades sont blessés et qu'on n'en ressort indemne. Les jambes cassés, alors que je n'ai qu'un doigt sectionné. Je baisse la tête, honteux.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Lun 18 Déc 2017 - 23:46
En voilà une chose qui le suprenait plus encore que la visite de son collègues, c'était l'objet de celle-ci. "Des excuses ? Mais... Non, tu n'a rien à voir avec mon état, j'en suis le seul fautif. Tu pourra demander à Hisao, je suis sur qu'il penses comme moi. Nous avons tous tout donné et nous avons perdu." Il se rassurait lui même en répètant cela, des paroles qui aurait pu ne pas être prononcé par l'Ikezawa tant elles étaient sensé. "Non vraiment tu n'a pas en t'en faire. Je serai rapidement sur pieds, et puis... Tu n'aurai rien pu faire de plus j'en suis sûr. Nous avons réussi à éviter de mourir, c'est déjà ça." Lui avait-il dit en riant légèrement alors qu'il n'était que très peu convaincu par ses propres dires.

Maintenant il soupirait un instant car à bien y repenser c'est vrai qu'en connaissant d'avantage son collègue tout deux auraient pu mieux combattre l'un avec l'autre et c'était un véritable carnage la bas, tout avait été si vite et même si l'on pouvait décerné une certaine coordination entre Hisao et Shojito ce n'étais pas vraiment du top niveau. Quoi qu'il en soit il avait peut-être une idée afin de remédier à cela. "Ecoutes, tu n'a pas tors dans ta démarche, si on s'était un peu mieux connu on aurait surement pu éviter quelques erreurs, mais ce n'est en rien de ta faute si je suis dans cet état. Cependant si tu veux remédier à cela j'ai une idée qui pourrait convenir. J'ai vu sur le tableau dans le poste de police que je n'étais pas le seul à être assigné à une équipe. On pourrait peut-être faire quelques choses quand je serai remis sur pied. Toi, tes élèves, les miens et moi, un entrainement pour faire connaissance et ca me permettrai par la même occasion de commencer à reprendre l'exercice." La proposition était lancé et l'Ikezawa semblait y avoir mûrement réfléchis il était probablement à mille lieu de savoir ce qui pouvait vraiment ce produire avec de tel énergumène.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Mer 20 Déc 2017 - 12:01
En soi, même si l'intrus et la traîtresse ont fui, nous avons perdus le combat. Nous n'étions plus capables de nous battre alors que la Suzuri nous a entravé d'une facilité déconcertante. Sans l'interruption de son allié, nous ne serions pas là aujourd'hui à discuter. Je le sais, mais malgré les propos de Shojito, je ne peux concevoir que ce soit encore de ma faute. Suis-je réellement maudit ? Bien sûr que je me pose la question, alors que le blond tente de me rassurer sur la chose. Je reste silencieux sur ma chaise, la tête baissée car je n'ose pas affronter son regard. Suis-je un lâche ? Non, je n'ai pas fui mais je n'ai pas combattu à cent pour cent de mes capacités. La preuve en est que je ne suis pas blessé comme Shojito et Hisao.

Finalement, je relève ma tête lorsque le blondinet me propose quelque chose. Il m'explique qu'il a vu que je suis à la tête d'un équipe depuis quelques temps, comme lui et il me propose alors un combat. Mon équipe face à la sienne, j'arque un sourcil. La proposition est intéressante. A la fois, nous nous entraînerons et apprenons à se connaître.

« Seulement nos élèves ou nous participons également ? »

Je lui demande pour être sûr, à moins qu'il ne veuille que seul nos élèves s'affrontent. Peut-être que plus tard, nous pourrons voir ensemble pour un combat en face à face. Un sourire se dessine sur mon visage, content de cette proposition à laquelle je ne m'attendai absolument pas.

« Tu sais, mon équipe a déjà une certaine expérience. Nous avons déjà fait une mission et plusieurs entraînements. »

Pas faux, cependant... Kinzoku reste le même, Kyoshi également.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Jeu 21 Déc 2017 - 8:23
Mélange entre épuisement et excitation Shojito souriant face au propos de son collègues. L'idée d'un tel challenge ne le faisait pas peur, il était confiant envers les capacités de ses deux élèves, ceux-ci viendrai parfaitement à bout de tout les obstacles, cela ne faisait aucuns doute, quant à la proposition de les assistés il trouvait l'idée alléchante mais se devait de la décliner, les deux policiers aurait tout le loisir de s'affronter plus tard s'il le souhaitait toujours. "Non, nous devrions les laisser faire, et supervisé la choses. Loin de moi l'idée de te paraître in-intéresser par la proposition de me battre contre toi, mais si j'organise une tel chose c'est avant tout pour nos élèves, inutile de leurs voler la vedette, ce sera l'occasion pour eux de briller devant leurs sensei." Lui avait-il rétorqué un sourire aux lèvres. La suite des propos de Shôran le laissait de marbre, il était bien trop confiant vis à vis de l'entrainement qu'il avait fait subir à ses élèves, ceux-ci était très certainement plus prêt que ce que l'Aami pouvait bien penser. "Ne t'en fais pas, mes élèves ne sont pas en reste, ils pourront très simplement t'impressionné je pense." Lui disait-il en riant légèrement.

Il ne leurs suffisait plus qu'à fixer une date à cela et si Shojito était sur d'une chose, c'est qu'à sa sortie il devrait affronter Nué pour son insolence à croire qu'il était en mesure de combattre son sensei, alors ils allaient devoir trouver une datte qui correspond. L'Ikezawa eut un temps pour réfléchir et une fois fait il prenait la parole. "Que dirais-tu de faire cela une semaine après ma sortie ? J'aurai besoin de cette petite semaine pour me remettre à cent pour-cent de mes capacitées." Lui demandait-il en ne le lâchant pas du regard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Jeu 21 Déc 2017 - 13:01
Je suis curieux de savoir ce que vaut mes élèves, lors de nos entraînements, ils n'ont eu à n'affronter que moi. Ou cette bonne femme qui a trahi Kumo lors de notre mission et elle n'a pas été d'un niveau exceptionnel, cependant avec les récents événements, je me doute que leurs capacités ont augmenté. Ils sont bien meilleurs que je l'ai été, surtout Kinzoku qui me dépasse presque niveau puissance et Kyoshi, niveau stratégique. Je suis plutôt content que Shojito me propose ce défi, j'ai envie de voir jusqu'où se sont améliorés mes deux élèves et s'ils ont tout les deux appris à travailler ensemble. Les premiers jours ont été difficile, mais nul doute qu'ils ont appris à se connaître aujourd'hui.

« Tu as raison, j'ai envie de voir l'amélioration de mes élèves comme tu veux voir celle des tiens. Je pense que notre combat devra attendre encore un petit peu de temps. »

Mais, je ne doute de la puissance de Shojito, ce-dernier est un dur à cuire de ce que j'ai pu voir lors de notre combat contre Kaldea. Je ne sais pas si je fais le niveau, mais j'ai envie de le combattre. De voir jusqu'où je peux aller, je sais très bien que je peux encore et encore m'améliorer. Pour le taquiner, je lui fais part de l'expérience de mes deux genins, ce dernier ne réagit pas, m'avouant que ses élèves vont m'impressionner.

« J'en suis sûr, et je l'espère. J'aimerai que mes élèves aient du fil à retordre. »

Que ce soit trop facile ne m'intéresse pas. Voyant le caractère de Shojito, je suis sûr que ses élèves doivent lui ressembler. En effet, une équipe est à l'image de son leader. Je souris alors que le blond me propose une date. Faisant mine de réfléchir, je tourne la tête de gauche à droite.

« Il y a énormément de travail en ce moment, ce ne serai pas raisonnable de s'absenter pour cela. Je pense qu'en début d'année prochaine, nous pourrons éventuellement organiser cet entraînement ? »

Je ne quitte également pas son regard, je sais que mes élèves ont préparé quelque chose et j'espère que cela sera fait à temps pour le combat d'entraînement face aux élèves de l'Ikezawa.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Jeu 28 Déc 2017 - 16:01
A nouveau Shôran et ses propos fit rire Shojito qui dans son lit se tordais légèrement de douleur suite à cela. Quoi qu'il en soit il se mettait à rétorquer à son collègues. "Mes élèves sont à la hauteur c'est plutôt à toi qu'il faut demander cela non ?" Lui disait-il dans l'espoir de le taquiner un peu. Un esprit de compétition que l'Ikezawa gardait enfuit tout au fond de lui qui à mesure que la discussion avançait, venait à reprendre vie. S'il était sur d'une chose c'était que ses deux élèves étaient belle et bien prêt pour ce genre d'affrontement et le nécromant risquait d'avoir une belle surprise.

Le temps de s'accorder sur les petits détailles concernant cette rencontre et une heure c'était déjà écoulé, des cernes avait commencé à se dessiner autour des yeux du blond qui maintenant se mettait à bailler avant d'ajouter poliment. "Alors faisons comme cela. Si tu le veux bien maintenant j'ai besoin de repos, merci beaucoup de ta visite et j'espère qu'on l'on se reverra avant tout cela pour finalisé les détailles." Lui avait-il dit avant de lentement fermer les yeux et dans un soupire terminer par une. "Aurevoir Shôran..." S'était-il endormi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Run, Shojito, run. Ah non, tu ne peux pas en fait. (Ikezawa Shojito)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Complexe scientifique
Sauter vers: