Partagez | 

Lazy afternoon- Inja


Mar 19 Déc 2017 - 17:08



Quelle journée ! Cela faisait très peu de temps que j’étais assigné à l’équipe 4, et il faut dire que c’était des sacrés ninja qu’on avait là ! Notre capitaine, Kaya du clan Yuki possédais le pouvoir de manipuler le chakra Suiton simultanément afin de créer le Hyoton, l’art de manipuler la glace. Mon autre coéquipier Inja possédait des capacités de camouflage et de repérage impressionnantes. Et le dernier membre était Kirito, un ninja qui possédait Kiba et était capable de faire tomber la foudre, son pouvoir était dévastateur. Tout semblait posséder une grande maîtrise de leur chakra au point de créer des techniques originales très puissantes, à côté d’eux je faisais pâle figure. J’étais tellement concentré sur mon combat au sabre et mon renforcement physique depuis toutes ces années que je ne m’étais même pas rendu compte que je ne savais même pas marcher sur l’eau. Le Mizukage nous avait demandé de faire une démonstration de combat au beau milieu d’un lac, comment j’allais bien faire moi ? Je me rendais compte qu’il y avait un fossé technique entre moi et mes coéquipiers, et il fallait que je me bouge le cul pour rattraper tout ce retard.

J’avais passé quasiment toute la journée au bord du lac à essayer de concentrer mon chakra sur la plante de mes pieds. A vrai dire c’était nettement plus facile que faire circuler mon chakra au travers de ma lame, cette dernier semblait repousser complètement mon énergie. A ce train-là je ne sais même pas si le village voudra bien me compter moi, l’étranger comme un membre des forces du village. Il y avait quand même du bon dans tout ça, je me disais que si je côtoyais des experts je ne pourrais que m’améliorer. Il ne fallait pas que je disperse mon énergie, je procéderais étape par étape : je maitrise presque la marche sur l’eau, bientôt je m’attaquerais à la marche sur les murs. Et ensuite j’irais voir un de mes coéquipiers pour qu’il m’aide, enfin si il voulait bien m’aider… Après tout je ne les connaissais pas plus que cela, on n’avait pas encore pris le temps de se connaître. Quand j’y pense c’est bien dommage car cela pourrait être bien plus simple de agir en tant que groupe si on se connaissait un peu tous. Et pour tout vous dire, à part le sensei et le petit vieux à qui je taxe des cigares, je ne parle à personne et je commence sérieusement à me faire chier. C’était décider, j’allais proposer au membre de l’équipe qu’on se voit un de ses quatre, si possible avant notre démonstration de combat.

Le soleil commençait à tomber et embrasais le ciel, j’aimais toujours autant voir ce spectacle qui me rappelais ma terre natale. A ce moment précis, ce devrait être plus à la bouffe à laquelle je devrais penser. Fini l’entrainement pour aujourd’hui, je quitter le lac et prenait la direction du marché, j’avais plus rien dans le frigo. Il n’y avait pas grand monde dans le quartier à cette heure-ci, la plupart étaient tous dans leur petites villas et l’autre part était dans le grand Dojo qui faisait partie d’un point par lequel je passais toujours afin de me rendre vers le marché. Cette grande bâtisse était celle qui m’impressionnait le plus, encore plus que le palais de la brume. Enfin elle me rappelait surtout les raclées que me foutait le sensei. D’ailleurs je crois reconnaitre une silhouette, ne serait-ce pas elle ? Non c’était un homme…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2026-goten-l-etranger http://www.ascentofshinobi.com/t2598-equipe-n7-yari

Mer 20 Déc 2017 - 21:34



Inja venait encore de finir une journée d’entraînement intensive, profitant de l’espace et du matériel mis à disposition au Grand Dôjo pour s’exercer du mieux possible. Ce qui le forçait surtout à y venir tous les jours était bien plus profond que juste un besoin matériel, il avait toujours ressenti une sérénité rassurante et une aura puissante vibrer dans les murs du bâtiment, comme prêt à faire profiter de son pouvoir et de sa sagesse à tous les aspirants shinobis en quête connaissance. Prenant ses affaires, Inja se dirigea vers la sortie de l’édifice, traversant le salles et jardins aménagés sans faire attention aux personnes autour de lui, trop fatigué et exténué pour espérer tomber sur quelqu’un de sa connaissance, à vrai dire, beaucoup des quelques personnes qu’il abordait seraient prêtes à le défier en duel, une chose qui ne plaisait actuellement pas à Inja. Ne voulant déjà pas habituellement perdre son temps avec des novices, seulement prêts à le ralentir et lui poser des questions, il était à ce moment trop fatigué pour pouvoir répliquer d’une quelconque façon. Arrivant au seuil de la porte extérieur, Inja regarda vers la lumière artificielle des rues, indiquant clairement que la nuit commençait à tomber, les bruits des environs dénotant clairement de la résonnance spirituelle du Dôjo des sabreurs. Jour de marché… le shinobi de lumière était passé outre cette information, ne se souciant pas vraiment de s’acheter quoique ce soit, bien que sa dernière visite au marché l’ait empêché de trouver ce qu’il cherchait, de l’équipement éventuel de ninjas… Peut-être y trouvait-il son compte pour une fois, seulement, la faim le tiraillait de l’intérieur, bien trop présente pour le laisser réfléchir correctement, de même que la soif se faisait sentir, son corps réclamant de quoi se déshydrater. Non loin de lui, une aura familière, son chakra Hikariton s’agitait d’une façon familière, lui passant l’information qu’un corps qu’il avait enregistré en mémoire n’était pas loin de lui, un des membres de l’équipe, pas assez rayonnant pour être celui de Kaya, avait qui il avait déjà passé de nombreuses heures, mais plutôt l’un des nouveaux, un sabreur. Interrogé, Inja fit un tour sur lui-même du regard, cherchant l’individu, qu’il pu reconnaître facilement. Un signe de la main suffit à lui montrer que tous deux s’étaient reconnus.

« Hey Goten, ça va tranquillement ? Tu viens pour le marché ? »



Les gouttes de sueurs sur son visage qui perlaient sur son visage commençaient à sécher, les efforts physiques étant finis, faisant picoter les contours de ses yeux, il lui faudrait se débarbouiller rapidement. Se rapprochant de l’épéiste, Inja esquissa un sourire, le regard fatigué, avant de se diriger vers un des seaux situés sur le côté de la rue, sûrement là pour nettoyer les vitres, idéal pour se nettoyer le visage. Chose qu’il fit pendant un court instant, juste après avoir abordé son équipier.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Jeu 28 Déc 2017 - 0:17
C'était bel et bien l'ami Inja qui venait de se presenter face à moi, à mes yeux c'était l'archetype du mec archi-serieux qui ne consacrait son temps qu'au boulot tout le temps. C'était peut être un coup du destin de le croiser ici et maintenant, allez j'arrête avec ces conneries. En réalité je me disais que c'était peut être l'occasion de savoir si il était réellement le type trop sérieux en privé. Il me demandait si j'était venu pour le marché, en plus d'être très talentueux il était perspicace. Je le saluais de la main tout en m'approchant de lui, c'était le moment de créer un lien avec mon coéquipier. A vrai dire j'avais un peu de mal à m'y prendre n'ayant pas eu de contact avec des gens, et c'était encore plus bizarre de réfléchir à comment parler à un mec. C'était même assez gay, voire complètement gay... Bon allez je me lance.

"Yo Inja, ta séance d'entrainement était bonne ? Ouaip je vais au marché tu m'accompagne ?"

Je n'avais pas réellement attendu sa réponse et lui fit signe de s'approcher, je me demandais bien combien d'heure il s'entrainer par jour et combien de séances il faisait tout les jours. En attendant je me disais que cet homme progressais extremement rapidement. Est-ce qu'il avait un secret ? J'allais essayer de le savoir.

"Dis moi Inja, tu semble progresser extrêmement vite, je me trompe peut être mais possède tu une quelqconque méthode d'entrainement ?"

J'avais vraiment envie de savoir parce qu s'il me disait que le simple fait de s'entrainer très souvent était la clé du succès, franchement j'aurais la flemme d'avoir du succes. Nous venions d'entrer dans le marché de Kiri, toutes ses grands stands et etalages de produits était assez impressionnant quand on les voyait pour la première fois, tout comme le monde présent à marchander ou se raconter leur journées. Quant à moi je savais ce que je devais acheter et où est-ce que j'allais aller, c'était vachement plus pratique. De son côté Inja devait peut être avoir quelque chose à acheter non ?

"Tu à quelque chose à prendre ? Sinon direction le vendeur de fromage mec."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2026-goten-l-etranger http://www.ascentofshinobi.com/t2598-equipe-n7-yari

Jeu 28 Déc 2017 - 1:59



« Excellente, j’ai bossé surtout sur mon chakra, je sens que je progresse pas mal sur ce niveau, je n’aurais pas espéré mieux. »



Inja était d’une bonne humeur au final, après tous les efforts prodigués, se dire qu’il allait pouvoir se reposer un peu marchant et faisant les boutiques était une bonne chose, mais ce qui le rendait plus heureux encore était le fait d’y aller avec l’un des membres de son équipe, pouvant ainsi essayer de mieux le connaître, d’une pierre, deux coups. Celui-ci ne tarda d’ailleurs pas à sociabiliser, posant une question à Inja sur ses méthodes d’entraînements, ayant sûrement remarqué l’acharnement constant prodigué par le nouveau chûnin.

« Honnêtement, j’analyse ne permanence mes défauts et ce que je dois travailler. Et évident je travaille tous les jours pendant des heures acharnées, tant que j’ai l’impression de progresser et de ne pas stagner je continue jusqu’à arriver à ma limite, pour varier les entraînements et équilibrer mes connaissances. Généralement je vais voir un shinobi bien plus expérimenté qui m’apprend un nombre de choses folles énorme en une seule après-midi. »



Sa réponde donnée, Inja se concentra sur la question suivant de Goten, ne sachant pas quoi répondre, restant dubitatif quant à ce qu’il pourrait trouver ici. Sa dernière visite avec Shinichi n’ayant abouti qu’à un incendie généralisé…

« Honnêtement, je me repose, je te suis. En même temps je guette si il y a pas des marchants d’armes ou de bijoux, même des bibelots, on ne sait jamais ce qu’on peut trouver. »



Inja emboîta le pas avec son équipier en dehors du service, décontracté à l’idée de pouvoir souffler, l’utilisation constante de chakra l’ayant réellement fatigué, bien qu’il soit maintenant bien plus résistant à ce niveau, il aurait pu encore s’entraîner quelques heures, ce qui n’était pas du tout le cas plusieurs semaines auparavant. S’engouffrant à l’intérieur du large marché de Kiri, les deux shinobis prirent la direction du stand fromagerie le plus proche comme il avait été suggéré par le sabreur, apparemment désireux d’en faire l’acquisition pour ses besoins gustatifs ? De nombreux stands se trouvaient sur le chemin, allant des petites merdes de décorations aux guirlandes et vendeurs d’animaux empaillés… Certains vendeurs semblaient bien spéciaux, trop peut-être pour être autorisés à vendre de pareilles choses dans un espace publique réservé eu commerce sain.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Ven 29 Déc 2017 - 3:17
Fioouuu... Alors il n'y avait pas de secret. Le travail avec les meilleurs donnaient de meilleurs résultats, cela vous dire pour moi que la récréation était finie. J'était bel et bien devenu un ninja et il allait falloir que je me bouge le cul pour rattraper le niveau d'Inja. Ce mec était vraiment trop determiné, je ne savais pas qu'est ce qu'il avait comme objectif , mais en tout cas il ce donner vraiment les moyens d'y parvenir. Ce mec était vraiment quelqu'un d'impressionant et je me disais qu'il était le bon exemple à suivre pour tout ninja voulant reussir leur carrière. De mon côté je faisait partie des forces armées du village de la brume mais je ne comptait pas rester toute ma vie ici, quand je me serais fait une place parmi les spadassins légendaires j'irais affronter d'autre sabreurs à travers le monde. Bref aujourd'hui j'était en plein milieu du marché du village et j'était loin d'avoir le niveau pour prétendre au titre de spadassin légendaire du pays de l'eau. D'ailleurs ce marché était toujours aussi plaisant qu'à son habitude. J'aimais sentir toutes ses odeurs différentes et entendre cette cohue, je me sentait tout petit. C'était agréable de ce dire qu'on n'était rien face à la grandeur de ce monde, et pourtant je n'étais qu'au marché ! De son côté Inja était plutôt branché bibelot, armes ninjas. C'était hallucinant, il était toujours axé boulot, boulot...

"Des armes ninjas ?! Tu en as pas marre de penser boulot tout le temps ? Tu devrais te détendre et faire autres chose des fois, tu as des hobbys ? "

Oui, je tapais causette mais il fallait bien que j'en apprenne plus de mon coequipier pour créer des liens avec ce dernier, j'esperait qu'il me ne me sorte pas une réponse vague, je voulais me déjà pouvoir comprendre quel genre de mec il était. De mon côté je saluait le marchand de fromage et pris ce que voulais, il ne me restait pas grand chose à prendre. Je me faufilais dans la foule tout en montrant à Inja quelques trucs qui pouvaient potentiellement m'interesser, je lui expliquait aussi que je n'était pas très adepte des armes de jets. Je preferais uniquement me servir de mon sabre et de ma vitesse, enfin en réalité j'avais commençer un m'entrainer à manipuler mon chakra. Je lui expliquait brièvement tout les petits exercices que je faisait en lui demandant quelques conseils sur la méthode. Inja était vraiment un brave type, j'était content d'avoir un élément comme lui dans l'équipe.

"Tu en pense quoi de notre équipe ?"

Je lui sorti cette phrase d'un seul coup sans faire attention, cela faisait suite à mon flots de pensée, mais lui ne pouvait peut être pas comprendre. Enfin bon, de toute manière j'avais envie de savoir donc j'ai bien fait de lui avoir posé la question maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2026-goten-l-etranger http://www.ascentofshinobi.com/t2598-equipe-n7-yari

Ven 29 Déc 2017 - 16:22



Alors que les deux ninjas se frayaient un chemin parmi la foule du marché, les deux se mirent à parler calmement de choses et d’autres, Goten ayant particulièrement l’initiative de poser des questions, faisant remarquer à Inja qu’il avait beaucoup trop l’esprit au travail. Une chose qu’il ne remarquait même pas, son travail n’en étant pas vraiment un en dehors des missions et obligations, l’évolution personnelle étant sa seule passion.

« C’est pas du boulot. Quand je vais en mission, là oui c’est du travail, j’avance lentement, je suis avec des gens, je ne peux pas m’entraîner comme je veux. Là oui dans ces cas là j’m’emmerde, c’est du boulot. Mais j’ai rien trouvé de plus passionnant que découvrir le ninjutsu et l’approfondir. Voir ses propres progrès et en découvrir tous les jours plus sur les possibilités de cet art et de qu’on peut être capable de faire avec, c’est fou. Je suis tout le temps époustouflé. »



Goten acheta ses fromages rapidement, laissant les deux individus discuter ensemble pendant un long moment, parlant de divers sujets, avant d’arriver proche d’un stand de bibelots qui attira l’œil du shinobi de lumière, alors que son compagnon abordait soudainement un sujet bien différent, celui de l’équipe. Inja saisit quelques-unes des babioles entreposées sur la table mal rangées du vendeur, plusieurs sortes de papiers élaborés par des procédés expérimentaux.

« Notre équipe, hum… J’en pense pas grand-chose en fait. On a un fantôme mais Kaya qui prend son travail au sérieux et fait de son mieux pour encadrer l’équipe, mais je ne peux pas vraiment savoir ce qu’il va se passer une fois en mission. Honnêtement, ça me fait bizarre d’avoir été placé avec vous, je pense que j’y ai été affecté en soutien à vous trois, sauf qu’au final vous n’êtes que deux à soutenir. Regarde le tableau, j’ai 30 ans, le grade de chûnin et suis affecté avec vous, ça ne me dérange pas, mais on voit que sur papier que le but était clairement de servir de pilier supplémentaire. »



Inja se disposa à acheter les quelques rouleaux de papiers expérimentaux vendus au stand, ce qui ne manqua pas de ravir le vendeur, bien plus heureux de trouver un client intéressé par ses recherches étranges. De bien des façon ce papier pourrait servir au shinobi de lumière, lui qui travaillait en ce moment sur un papier fin insensible à certaines propriétés lumineuses, il devait être sûr d’utiliser toutes les compétences disponibles pour améliorer ses recherches et expériences du soir. L’homme salua le vendeur avant de se remettre à marcher en épiant les articles des stands alentours.

« Pourquoi, tu la sens comment personnellement ? »



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Sam 13 Jan 2018 - 2:09
Ce mec était vraiment beaucoup trop sérieux, cela me filait un sacré coup de blues quand je pensais à tout le chemin que j'allais devoir parcourir avant d'atteindre son niveau. Pour lui seul les missions étaient liés au travail, mais pour moi les entraînements l'étaient tout autant. Il trouve ca passionnant d'explorer les arcanes du ninjutsu. Mon dieu pourquoi l'avoir fait si studieux et moi si laxiste ? La vie était vraiment injuste, je devrais quand même être plus impliqué dans le ninjutsu, sinon je n'arriverais peut être jamais à me hisser au sommet des spadassins. Je me disais que Inja avait vraiment tout pour reussir en tant que ninja, et moi je me disais qu'il fallait vraiment que je bouge les fesses si je voulais un jour égaler le sensei.

Inja m'expliquait quelques unes de ses méthodes d'entraînement qu'il utilisais pour affiner sa maîtrise du chakra, j'ecoutait attentivement tout ce qu'il avait a me dire , jusqu'à ce qu'au moment ou je coupait la conversation dans faire attention. J'était vraiment un boloss parfois... Mais cela n'empecha pas Inja de me donner son avis, il ne pensais pas grand chose de l'équipe, après tout cela ne fait même pas un mois que nous avons été affecté ensemble. J'avais tout de même le sentiment qu'il ne se sentait pas vraiment a sa place dans nos rang et cela pouvait se comprendre. Moi même je ne savais pas quoi lui répondre quand il retourna la question.

"En realite je ne sais pas trop quoi te dire, mais personnellement je vous aime bien ! Vous sympathique chacun dans votre genre, professionnellement parlant jene sais pas encore ce que notre coopération va donner."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2026-goten-l-etranger http://www.ascentofshinobi.com/t2598-equipe-n7-yari

Lazy afternoon- Inja

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: