Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Œnologie spiritueuse (w/ Sosuke)


Mar 19 Déc 2017 - 21:54



La journée d’entraînement avait encore une fois été rude… Pratiquant encore et toujours ses exercices les plus efficaces, Inja se concentrait sur sa progression, enchaînant les variantes de chakra et de combat, se préparant à performer dans toutes les situations possibles et imaginables. Ses efforts l’épuisaient, toujours un peu plus chaque jour, toujours plus intensément, son corps sentait l’appui de l’effort sur ses muscles, s’agrippant à ses dernières ressources, faisant de chaque journée une plus-value par rapport à la précédente. La pluie battant son plein, Inja avait pensé que le mieux serait de s’abriter rapidement, mais son instinct avait commencé à le titiller, lui rappelant qu’il avait quelque chose justement, à ne pas oublier… Son regard s’était posé rapidement sur une des grandes affiches qui arborait la façade de son bar habituel, d’habitude toujours enclin à s’y arrêter avant de prendre la direction de son hôtel, il se souvenait soudain de ces fameuses « nouvelles cuvées », de grands barils d’alcools divers qui avaient été importés une semaine plus tôt, le bartender profitant de l’occasion exceptionnelle pour faire déguster quelques pichets de ses nouveaux trésors. Inja attendait maintenant à l’intérieur, saluant le barkeeper comme à son habitude, presque un ami à lui, une des seules personnes avec qui il avait pu trouver un intérêt commun, les spiritueux importés, surtout ceux provenant du Pays de la Neige, le territoire d’origine d’Inja, grande terre amatrice d’alcools forts et variés par différents épices.

« Salut, tu vas bien ? Je viens pour la dégustation, j’arrive pas trop tard j’espère ! ... »



Le barman lui sourie en retour, ayant un torchon dans la bouche, il lui fit signe de la tête de le suivre, utilisant ses mains pour nettoyer l’extérieur du goulot d’une des bouteilles. Peu de temps fallu à Inja pour réagir, emboîtant rapidement le pas avec son acolyte de beuverie, tous deux se dirigeaient vers la cave.

« Ne t’en fais pas, on allait commencer, par les whiskys d’ailleurs, tu vas aimer hahahhaahah. »



Le rire gras de l’homme réconfortait Inja, il ne perdait donc pas son temps en esquivant la pluie, mais allait bel et bien participer à une véritable démonstration de talent œnologiques spécialisés… Jamais il n’avait vu de personne experte autrement que dans le vin et le shinobi de lumière avait hâte de découvrir les alcools les plus fameux de la nouvelle cargaison. Une fois arrivé à la cave, quelques personnes présentes observaient les alentours, la plupart discutant entre eux, Inja ne semblait pas reconnaître un seul des invités… A croire que tous les autres shinobis qu’il connaissait s’arrêtaient vraiment au saké habituel…

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 20 Déc 2017 - 15:58

Réveil tardif, l'esprit encore emplit de rêves plus vagabonds les uns que les autres, l'opalin s'en alla rapidement d'un studio à milles lieux de ressembler au sien après avoir récupéré ses affaires ci et là. Sans un regard en arrière, celui-ci déguerpit tout en ayant embarqué une bouteille qui lui importait peu et son paquet de cigarette qui traînait à l'entrée. L'astre solaire n'offrait plus au ciel sa bien aimée lumière, de ce fait, Sõsuke se crut être le matin, très tôt, mais le matin; en effet, il était bien loin d'imaginer qu'il avait dormi toute la journée.
Alors qu'il s'assied sur un banc et dé-bouchonne la bouteille aux allures ambrées, celui-ci se fait aborder par un homme aux allures éméchées. Si dans un premier temps le soûlard ayant dé-saoulé se demanda ce qu'il avait bien pu faire comme connerie, celui-ci fut bien vite calmé par les dires de l’énergumène.
« T'aimes ce whiskyyyy?! » Beugla-t-il comme un demeuré dans les oreilles d'un Sõsuke qui ne résistera pas à une nouvelle attaque de ce genre. « Dépose ton cul sur mes oreilles moussailoooon j'ai le navire qu'il te faut! » Lui hurla-t-il une nouvelle fois si fort qu'il tourna de l’œil juste assez de temps pour se retrouver dans une bar aux allures de tonneaux en bois géant.
C'est ainsi qu'il se retrouva embarqué dans une situation qu'il n'aurait jamais crû, se contentant finalement de demander à ses trois interlocuteurs...
« Quelle heure est-il? Vous avez rien d'autre à faire à cette heure-là? » Souffla-t-il aussi durement qu'il le pût.
Cela coupa court à toute conversation et provoqua l'hilarité de son compagnon de voyage.
« On est déjà au premier tier de la nuit, moussa-fiotte. » L'observèrent avec hilarité celui qui avait déjà écouté l'énoncé de son emploi du temps de la journée.
Le visage déconfis du jeune ninja provoqua le rire général des trois compagnons de boisson qui, bien entendu, étaient tous au courant.
C'est alors que son sauveur arriva, le barman, accompagné d'un énième enfant de cœur.

L'argenté observa le nouvel arrivant, celui-ci s'habillait avec une classe certaine qui contrastait énormément avec les habits très simples de Sõsuke. Qu'est-ce que je fais ici... s'entendit-il soufflé une énième fois jusqu'à ce qu'on dépose une bouteille couleur caramel devant ses yeux. Celui-ci ne résista pas et emplit immédiatement les 6 verres de la liqueur ambré afin de s'envoyer le verre plus rapidement qu'il ne crû suite à l'excellence du liquide...
« Délice... » S'entendit souffler.
Pour quelqu'un qui ne s'était envoyer que des alcools à deux sous jusqu'à être trop saoul pour se souvenir de ce qu'il a bu, c'était fort. Le goût en bouche et ce sentiment de "chaud" qui suivait la descente du liquide le rendait petit à petit accroc à cet alcool; il aimait ça.
« Qu'est-ce? » Quémanda le jeune ninja opalin.
Les yeux emplies d'une luxure qu'il ne se connaissait pas, ses économies allaient fortement en pâtir! Lentement, sa main suivit les courbures de son pantalon jusqu'à ce qui avait été comblé par son escapade ce matin... Sa poche et en sortit une cigarette, il s'éloigna un peu de la populace pour profiter de ce petit plaisir qu'il ne s'offrait que très peu souvent... Quand il en volait, en fait.





Dernière édition par Satetsu Sõsuke le Mar 26 Déc 2017 - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Jeu 21 Déc 2017 - 0:08



Parmis les quelques personnes dans la salle, de nombreux groupes s’étaient formés, certains attendant les indications du barman, d’autres n’en ayant rien à faire et attendant seulement que de nouvelles bouteilles soient ouvertes. Il était ici facile de distinguer ceux venu seulement pour s’éclater le crâne des autres, venu pour découvrir une grande variété d’alcools, tous plus fameux les uns que les autres. Le bartender qui avait fini de nettoyer de goulot de sa nouvelle bouteille s’approcha de la mélasse, se positionnant derrière une sorte de petite table, servant de comptoir improvisé à l’intérieur de l’endroit, seulement là pour la dégustation.

« Yuki no Kuni, 30 ans d’âge, c’est pas de la merde. Assez peu coloré par rapport aux autres whiskys, vous me direz ce que vous arriverez à reconnaître hahah. »



L’homme saisit uns à uns les verres qu’il avait sous la main, donnant l’équivalent de 3 doigts à ceux qui s’approchaient pour se faire servir. Inja ne manqua pas l’occasion, heureux de pouvoir démarrer cette soirée avec quelque chose de différent d’habitude, bien qu’il soit loin d’être un expert pour reconnaître les composants qui font un bon alcool, il appréciait néanmoins surtout le goût de ceux-ci. Sur le chemin, le shinobi de lumière fut arrêté par la curiosité, apercevant quelques lascars àcoudés à l’une des tablées, n’ayant pas vraiment l’air de comprendre ce qu’ils étaient en train de faire, beaucoup trop… bourrés ? Oui, la réaction d’un d’eux en particulier lui permis de comprendre la situation, ils n’avaient rien écoutés… C’est pourquoi Inja se mit à sourire, profitant de la question pour répondre en plaisantant, s’adressant à l’interloqué.

« C’est du whisky, t’as pas écouté hahah. Ca tape hein ? »



Alors qu’il se faisait servir par le barman, il en profita pour saisir un deuxième verre vide, pour le faire remplir également, avant de s’approcher de la tablée, juste en face de l’homme qui avait posé la question. Autant en profiter pour lui faire découvrir ce que l’homme semblait louper, bien trop différent des poivrots habituels, Inja commençait à se poser un tas de questions. Il posa les deux verres sur le bois, avant d’approcher un des deux verres vers l’homme et commencer à porter ses lèvres au breuvage, prêt à découvrir la douceur de celui-ci.

« Huhm… beaucoup plus clair, fort en bouche, puissant dans la gorge, mais ne sentant pas énormément. Je ne pourrais pas dire ce qu’il y a dedans, mais au moins, je peux affirmer que c’est du bon. Tu préfères pas tester ça plutôt que d’éclater avec cette merde habituelle ? Autant varier, ça fait toujours du bien. »



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Dim 24 Déc 2017 - 2:29
Alors qu'il s'était échappé pour se dérober du groupe d'éméchés qui ne cessaient de lui hurler dans les oreilles et, par la même occasion, qui commençait clairement à le faire monter en pression; un petit homme brun aux habits classes vint le rejoindre pendant sa pause cigarette.
« Difficile d'écouter avec ces lascars, ils débitent plus de connerie que quiconque. » s'exclama-t-il tout en enfonçant son front dans sa main.
Le regard de l'opalin alla ensuite se figer dans son regard, curieux, celui-ci l'observait de haut en bas. On pouvait trouver quelques informations plutôt impressionnante en observant le physique d'une personne, les vêtements étaient les premiers renseignements que l'on pouvait obtenir d'une personne. Sa rigueur, son état de santé, sa classe sociale et bien d'autres...
« C'est plus agréable que les alcools des commerces environnant, j'apprécie réellement cette sensation de chaleur qui descend, doucement, de ma bouche jusqu'à mon gosier. » s'expliqua-t-il.
L'adolescent écouta attentivement les premières descriptions du "Whisky" qu'il allait succinctement boire.
« Le plaisir est bien plus important à boire ça, mais cela coûte aussi beaucoup plus cher. Ma paye ne me permet pas, dans l'immédiat, de stocker quelques bouteilles chez moi. Après, vu la température que Yuki no Kuni nous sort tous les hivers, ils sont bien obligés de se réchauffer avec un moyen ou un autre. » conclut-il.
Sõsuke amena finalement le verre à ses lèvres pour sentir, cette fois-ci, le liquide quasiment incolore lui chauffant immédiatement la bouche le surpris, cela le fit presque tousser. En gorge? Encore plus chaud. Le ninja, surprit dans un premier temps, appréciait cette chaleur qui se diffusait en lui. Il conclut la dégustation d'une bouffée de cigarette qu'il laisse se dissiper dans les airs avant de l'inhaler rapidement selon un tic qui le poursuit depuis quelques semaines.
« Un habitué du bar? Ou un habitué des alcools forts en général? Ou encore... Une personne en charge de cette cargaison? Vous êtes descendu avec le patron tantôt. » le questionna-t-il dans un premier temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Mar 26 Déc 2017 - 19:53



Inja observait le verre qu’il tenait entre les doigts, imitant son nouveau camarade qui s’apprêtait à le porter à ses lèvres, jaugeant d’abord l’état du whisky servit, plutôt de bonne qualité aux premiers abords. Ecoutant l’étranger, il secoua la tête, impressionné par sa réaction, bien différente des autres poivrots de bar et même des quelques bourgeois habitués à venir déguster les spiritueux importés jusqu’ici. L’homme en question lui posé une question, désireux d’en apprendre plus sur lui, en moindre mesure évidemment, le genre de questions banales pour entamer une conversation avec une personne inconnue. Inja secoua rapidement son verre pour voir comment le liquide réagissait, avant d’en observer le contenu et la couleur, profitant en même temps de répondre aux interrogations de l’homme.

« Oh, je suis arrivé en retard et le patron me connait depuis les semaines où je viens ici. C’est le bar du village qui sert autre chose que du saké… A croire que les gens n’ont de papilles que pour ça. Puis, des cargaisons de Yuki no Kuni, c’est un retour aux ressources, ce pays, d’où je suis originaire, est bien loin d’ici. Ce n’est pas évident d’arriver au milieu d’une culture et d’être obligé de se nourrir et de boire des produits si différents, après des années sous un autre type d’alimentation. J’étais un peu obligé de venir me réchauffer ici de temps en temps, histoire d’échapper à l’humidité ambiante pour quelque chose de bien plus agréable. »



Inja regarda un instant le jeune homme dans les yeux, comme essayant de se rappeler s’il l’avait déjà vu quelque part, mais rien ne lui revenait. Il avait sûrement juste eu la chance de tomber sur un autre amateur de spiritueux, un nouvel arrivant, ou juste un malchanceux qu’il n’avait pas encore eu le don de rencontrer. Ses mains agrippant le verre vinrent porter quelques gouttes à ses lèvres à nouveau, finissant ainsi le fond de verre dont il disposait encore avant ce geste. La chaleur procurée le força à profiter quelques peu de l’instant, son corps frissonnant de plaisir… Le whisky servit semblait vraiment bien élaboré. Le shinobi de lumière porta à nouveau son attention sur l’homme pour enchaîner.

« Et toi ? Tu n’es pas arrivé ici par hasard quand même ? Il doit bien y avoir quelque chose qui t’ait poussé à arriver en ces lieux. »



Le sourire sincère d’Inja vint arborer son visage, montrant qu’il était ouvert à la discussion et au partage. Tout en restant attentif à la possible réponse de son interlocuteur, il tourna la tête de sorte à regarder la bouteille suivante que le gérant venait d’amener du fond du stock de la dégustation. Un whisky bien plus clair que l’actuel, mais ne manquant sûrement pas de répondant.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mar 26 Déc 2017 - 20:28
Loin d'être motivé, dans un premier temps, Sõsuke retrouva enfin l'ambition d'espérer que cette soirée fusse bonne lorsqu'une énième personne vint à sa rencontre. Celui-ci jugea ne pas s'être trompé lorsqu'elle lui parla d'une voix trop grave pour être celle d'un homme saoul et bien trop censé pour l'être. Le jeune argenté en profita pour observer ses faits et gestes, si dans un premier temps celui-ci parut soit surpris soit indécis à la discussion, dans un second cette personne bien habillée s'occupa du whisky. Ses gestes lui parurent à la limite du professionnalisme et il écouta attentivement ses paroles.
« Je comprends mieux maintenant, cet alcool, pour toi, c'est un peu comme un retour aux sources... lui répondit-il dans un premier temps avant de poursuivre. Si ces imbéciles profitent de la dégustation pour s'en mettre une bonne, toi t'en profites pour ressentir des saveurs de là-bas? » Le questionna-t-il, intéressé par ses motivations.
Les yeux d'argent du jeune ninja ne quittèrent par ceux de l'homme tant dis qu'il souhaita tester la véracité de la réponse à venir; était-il entrain de lui raconter des âneries? ou bien... c'était rare, à vrai dire, dans un village shinobi qu'un homme vienne ainsi parler de lui.
« Tu parles... souffla-t-il avec un sourire J'ai passé la plus grande partie de ma vie dans un désert, alors niveau ressenti de l'humidité, on peut pas faire pire que moi. J'ai failli partir dans le choc thermique. » Lui expliqua-t-il.
Le gérant du bar posa une nouvelle bouteille entre les deux hommes après avoir braillé quelques indications; Sõsuke n'accordait pas de grandes attentions aux autres personnes du bar si ce n'était celle qui est en face de lui. Celui-ci lui posa une question qui obligea clairement son sourire.
« Il se peut qu'hier soir j'ai consommé quelques fonds de cuves d'alcool.. commença-t-il avec un sourire. Je me suis réveillé ce matin chez une brune, loin de vouloir m'enticher de cela toute la journée, j'ai décidé de me barrer en embarquant sa bouteille et ses clopes... rigola-t-il. C'est loin d'être très gentleman, mais je manquais des deux. De ce fait, les quatre clampins braillards du fond m'ont ramassé sur un banc en croyant que j'étais un amateur de whisky à cause de la bouteille que j'ai ramassé. finit-il d'expliquer. C'est donc un complet hasard, chef sourit-il. »
Sõsuke déboucha la bouteille et remplit les deux verres.
« Donc, explique moi, comment jauge-t-on l'alcool que je viens de mettre dans nos verres, quelles sont les étapes et les choses à observer? s'exclama-t-il.
Tout savoir était bon à prendre, pas vrai? Cela lui permettra peut-être de faire d'autres rencontres, notamment en mission. Peut-être un jour cela lui permettra-t-il de couvrir une mission d'infiltration, sait-on jamais, le pays de la neige était stable actuellement?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Mer 27 Déc 2017 - 0:23



Face à la réponse de l’homme, Inja fut un peu surpris, ne s’attendant pas à ce qu’il vienne du désert, ayant d’abord pensé qu’il aurait pu s’agir un natif de l’archipel, bien que son aspect puisse, après coup, démontrer une différence nette avec les gênes de la région. La grand immigration de l’archipel, liée aux nombreuses îles ayant forcé des bandits de toutes les origines à venir s’y installer, bien avant que Kiri n’établisse une purge, trompait finalement le shinobi qui essayait de deviner l’origine de l’homme sans succès au final, bien qu’il ne le sache pas.

« Le désert ? Intéressant… Je n’en ai jamais vu qu’en représentations artistiques, ces terres jaunes… J’aimerais, officieusement, qu’une de mes missions se déroule dans un endroit pareil, juste histoire d’avoir pu expérimenter une chose pareille. »



Celui-ci continua, racontant l’histoire qui l’avait amené à cette dégustation, par pur hasard finalement, ou plutôt… Par une suite d’évènements non voulus, fortuits l’on pourrait dire. Ce qui força un nouveau sourire aux lèvres d’Inja, un peu amusé par la tournure expliquée par son camarade de dégustation. L’homme ne prit pas longtemps avant d’enchaîner, voulant en savoir davantage sur la façon d’analyser un whisky, une chose qu’Inja ne connaissait que partiellement, ayant fréquenté des connaisseurs qui lui avaient expliqués quelques petites astuces, sans vraiment qu’il n’écoute entièrement, entendant seulement dans un but professionnel.

« Et bien… Je ne suis pas un spécialiste, mais j’ai pu en fréquenter lors de réceptions importantes à Yuki no Kuni. Des vrais fanatiques de whiskys… Celui-ci est très clair, ce n’est pas courant mais n’indique rien de spécial, seulement que le fût utilisé était assez vieux, ne prenant ainsi, pas beaucoup de couleur. »



Inja alterna les regards entre l’homme et son verre, n’ayant toujours pas bu une seule goutte de ce nouveau whisky, voulant à tout prix tester ses connaissances en analysant le breuvage comme il lui avait été soufflé quelques années plus tôt.

« Je vais goûter et t’en dire davantage, mais il faut déjà savoir que l’arôme est la chose principale à analyser, que ce soit par le nez, ou en bouche. Il faut d’abord analyser l’arrivée en bouche, ensuite attendre un peu ce qui en découle, puis comparer les arômes présents après que l’alcool est disparu de la bouche. Du moins, je crois me souvenir… »



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 27 Déc 2017 - 14:10
« Les plaines jaunes désertiques t'attirent réellement? Mon ami, si un jour tu te perds dans son immensité, ne t'avises certainement pas de boire ce genre de chose, tu risquerais de ne pas en revenir. Je pense, avec toute franchise... L'opalin mâcha ses mots l'espace d'un instant, avant de se dire qu'il avait amplement raison. Les terres arides doivent être le pire ennemi naturel de l'homme, le blizzard n'est rien, tant le froid te mord et te fait dormir que la chaleur s'empare de ton esprit... C'est tout bonnement comme s'il te lançait des Genjutsus par-ci, des Genjutsus par-là, quelques mirages ici, quelques mirages-là... » Grinça-t-il pour finir en se massant les tempes.
Oh que oui, Sõsuke ne regrettait absolument pas que sa famille quitta les plaines désertiques. L'opalin reprit son souffle avant d'écouter les dires de son collègue, celui-ci capta sa cigarette qui se consumait toute seule depuis précédemment et se décida à la terminer de quelques bouffées bien rythmées. Celui-ci l'écrasa et veilla à ne pas rejeter la fumée dans le figure de son voisin qui, semble-t-il, avait besoin de ses papilles gustatives dans ses soirs de tous les jours.

Celui-ci lui expliqua ne pas être un spécialiste, pourtant, tout dans sa gestuelle l'indiquait. Il avait appris d'autres, comme tous en ce bas monde; ainsi la couleur n'était synonyme d’absolument rien si ce n'est de la vieillesse du fût dans lequel l'alcool avait vieilli? Sõsuke hocha la tête, drôle d'information, il était loin d'imaginer ça.
L'homme lui expliqua par la suite comment tester l'ampleur du Whiksy, en bouche, selon lui l'alcool possède deux saveurs. Une "en bouche" et un "goût résiduel" pour reprendre ses dires. Le manipulateur de la limaille ne pût rien dire sur ce sujet, si ce n'est qu'il décida enfin à faire plus amples connaissances, franchir un cap.
« Enchanté, cela dit, je suis Satetsu Sõsuke, ninja de la brume. Et toi? » se présenta-t-il.
Celui-ci se frotta la tête, plus gêné que la normale, car bon dieu il avait juste envie de "s'envoyer quelques verres de suite comme à son habitude et que fichtre, cela manquait bien de bambine dans le coin" s'estima-t-il juste penser alors qu'il avait bel et bien chuchoté.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Mer 27 Déc 2017 - 16:20



Inja finit de savourer le verre qu’il avait en bouche, se rendant que le Whisky était réellement bon, bien qu’un peu trop sucré, restant trop sur la langue, néanmoins, le résultat était toujours le même… Cette sensation de chaleur dans sa gorge, durant trop peu de temps à son goût, la prescription d’un début de soirée bien débuté. Alors que l’homme répondit quelques phrases sur le sujet du désert, Inja ne pu s’empêcher d’imaginer ce que son ami essayait de lui décrire, cette explication de ce lieu immense ainsi que de ses effets dévastateurs. Des mirages ? Que diantre ? Il réfléchit un court instant alors que son compagnon de beuverie commençait à se présenter, un certain Sosuke, un autre shinobi, tout comme Inja.

« Des mirages ? Je n’ai jamais expérimenté une chose pareille, bien qu’on m’en ait décrit plusieurs types dans les neiges de Yuki no Kuni, je n’ai jamais été atteint par ce genre de choses, c’est bien trop étrange. »



Le shinobi de lumière se stoppa un instant avant de saluer d’un mouvement de tête l’homme, tout en posant son verre vide sur la tablée.

« Sosuke ? Comme l’ancien Mizukage ? Intéressant. Enchanté, je m’appelle Inja, également un shinobi du village de Kiri. On sera sûrement amené à se revoir j’imagine. »



Encore une… Le patron s’approchait avec une nouvelle bouteille entre les mains, comme voulant gaver ses clients en enchaînant les verres à 40°, peut-être pour les dépouiller par la suite ? Hahah, Inja oublia cette idée, ne voulant pas imaginer l’homme à l’origine de ses alcools importés sous les barreaux, quelque chose de bien trop terrible pour les papilles du shinobi. Fixant la bouteille qui arrivait à la table, Inja ne pu s’empêcher de pouffer de rire un court instant, arborant ensuite un large sourire.

« De la vodka ? Qu’est-ce que ça vient faire dans une dégustation ? Hahah »



Le patron fit un clin d’œil aux deux hommes, leur indiquant que l’heure était venue de se rincer la bouche de la manière la plus barbare possible. L’utilité n’était pas là, mais l’alcool avait son appel. Un unique verre pour rincer le gosier après tout, ça ne pouvait pas faire de mal, surtout avec un alcool sans goût réel…

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 27 Déc 2017 - 16:41
Sõsuke haussa les sourcils, il n'avait jamais entendu, précédemment, parler de mirage causé par le froid. Le mirage était plus causé par la déshydratation, le soleil tapant sur le crâne des vagabonds du désert. Enfin, il y avait tellement de chose illogique que cela ne l'étonnerait même pas. Néanmoins...
« Je peux te dire une chose, c'est que tu redécouvres le goût de l'eau quand tu sors du désert. » Rigola-t-il.
Le shinobi de la brume acquiesça d'un signe de tête, en effet, il s'appelait comme le Nidaime Mizukage, celui-là même qui avait semble-t-il mené Kiri à une perte certaine. Heureusement, le golem semblait mieux s'en sortir en cet instant T. Les Mizukage n'ont pour le moment que marqué l'histoire par leurs règnes abrégés. Le Sandaime a l'air un peu plus talentueux que les deux autres, cela dit en passant. (#dédi si tu passes par là)

« Au plaisir, même, de se revoir un jour sur le terrain, même si je t'avoue qu'en l'instant je suis plutôt dans un mode... où mes talents végètent. Je manque d'idée pour progresser et je deviens dingue. » Lui expliqua-t-il tout en agrémentant ça de quelques mouvements de main, cela le prenait vraiment à cœur.
Comme à son habitude, l'alcool montait assez rapidement et lui offrait une langue vigoureuse capable d'en dire trop en quelques secondes. Cet individu devait certainement s'en foutre complètement, enfin bon.

L'opalin, n'ayant pas remarqué la différence entre les deux bouteilles, servit instantanément les deux verres.
« Alors, l'arôme en bouche et par le nez, c'est ça? » le questionna-t-il.
Sõsuke envoya une quantité d'alcool non négligeable directement dans sa cavité buccale jusqu'à sentir une nette différence au niveau du goût. Senteur qui l'amena à fixer son acolyte avec des yeux larmoyants, c'était dégueulasse. Souhaitant en finir, celui-ci avala sans détour, et souffla pendant quelques instants la chaleur de son gosier.
« Je préfère ma méthode, on sent moins que c'est immonde. » prononça-t-il entre deux toussotements.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Mer 27 Déc 2017 - 17:01



Face à la situation inattendue, Inja rigola de plus belles, cette fois-ci franchement et pendant plusieurs longues secondes. Sosuke venait réellement de confondre les deux bouteilles, l’une étant composée d’arômes puissants, tandis que l’autre n’était qu’un simple breuvage pour se réchauffer, se distinguant seulement par quelques plantes utilisées pour modérer un peu le goût, mais le tout restait néanmoins quasiment le même, seulement bon pour se désinfecter la bouche.

« Hahah, t’es un sacré phénomène, tu nous quittes déjà ? C’est vraiment pour « rincer », ça n’a pas de goût, un alcool pareil ça t’anesthésie la bouche, niveau mise en bouche, t’es proche de la table d’opération, mais bien essayé. »



Inja prit cul sec son verre de Vodka, se rappelant du bon vieux temps de sa jeunesse perdue. A 30 ans on était déjà vieux n’est-ce pas ? Seulement, l’humidité de Mizu no Kuni différait grandement de la froideur du Pays de la Neige. Ecartant rapidement le verre qu’il venait de finir, Inja saisit une des bouteilles qui trainaient encore sur la table, avant de se mettre debout pour contempler les écritures sur la bouteille qu’il n’avait pas testé.

« Bon allez, je suis arrivé en retard, j’ai pas testé celui-là, il à l’air bien plus chargé, allez tant ton verre camarade, pour Kiri. »



« Pour Kiri », une vaste ironie, boire pour son village militaire, une bien triste réalité, bien que les évènements laissent présager que le nouveau Mizukage aurait besoin lui aussi de courage alcoolisé certaines soirées d’hiver. Le froid commençait à se faire sentir ses temps-ci, l’hiver approcherait dans pas si longtemps que ça, à en compter les semaines, juste le temps de se réchauffer à l’avance. Inja servit les deux verres, se préparant à trinquer pour tester ce nouveau whisky, bien décidé à enlever l’horrible goût de la Vodka pure de sa bouche.

« Allez ! Comme on dit dans d’anciennes contrées de Yuki no Kuni affublées d’un patois : Nasdrovia, Cyka ! »



Quelques mots pour accompagner les prochaines descendantes qui allaient sûrement s’annoncer plus difficiles.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 27 Déc 2017 - 19:13
Sõsuke hocha vigoureusement la tête, tentant vainement de retenir ce goût dégueulasse qui lui prenait la bouche et la gorge à chaque expiration. Soigner le mal par le mal? Exact, l'effronté remplit immédiatement son verre et se l'envoya, dans un même mouvement. Néanmoins, ce qu'il n'estima pas, c'était qu'Inja, son collègue, avait déjà re-remplie son verre. Cette fois-ci, la couleur était différente, enivrante. D'un doux vert, celle-ci oscillait entre le transparent et cette même couleur, pourtant, à l'odeur, l'alcool envoyait à son nez une odeur d'anis.
« Nasdrovia, Cyka. » s'entendit-il murmurer alors qu'il s'envoyait le liquide vert. Lequel faillit d'ailleurs le plier en deux.
Et il lui vrilla le torse, Sõsuke sentit la déflagration prendre partie dans son corps et pouvait évaluer son emplacement tant cela lui paraissait compliqué. La chaleur de cet alcool devait être énorme. Un réflexe commun envoya sa tête vers le haut.
« Assez jeune pour tuer, assez jeune pour boire, fumer et profiter de la femelle qu'il disait mon paternel... Il a jamais dû goûter ça à ses vingts ans... Ou alors c'est pour ça qu'il était aussi con. » Rigola-t-il.
Néanmoins, joueur, et pas craintif pour un sous, celui-ci resservit immédiatement une deuxième rasade pour les deux ninjas. Alors, le défis? Relevé ou non?
« Nasdrovia? Le questionna-t-il alors qu'il levait son verre. Hey...Elles sont où les Shinobis à cette heure-là si elles sont pas dans ton bar? » Le questionna-t-il une nouvelle fois, alors même que l'alcool éveillait ses instincts primaires.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Mer 27 Déc 2017 - 21:51



Inja se permit de sourire à nouveau à l’entente des quelques mots de patois, trinquant avant de boire d’une traite l’important verre d’alcool qu’il s’était servi plus tôt, heureux de tester un nouvel alcool, bien différent cette fois-ci, proche de l’horrible et non loin de l’inacceptable. Le meilleur moyen de puer de la gueule en quelques étapes vite élaborées, un des pires goûts qu’Inja avait eu l’occasion de goûter au cours de sa vie et de son expérience autour des spiritueux. D’ailleurs, était-ce ne serait vraiment que de l’alcool consommable ? Ou un simple détergent laissé sur la table par mégarde, voire pour nettoyer les tâches en cas de verres renversés ? La question devenait épineuse et Inja préférait ne pas avoir à y penser plus longtemps, de peur d’avoir eu raison.

« Ah putain, c’est quoi ce truc ? »



La réaction du shinobi de lumière fut proportionnée avec son humeur maintenant maladive, proche de l’envie de vomir, avant de se réfréner pour laisser à nouveau place aux restes anesthésiants de la Vodka, idéaux pour faire passer les pires alcools…

« Des femmes ? Tu peux toujours tenter ta chance les bourgeoises à l’autre bout de la salle, elles ne voudront pas des poivrots, tu as sûrement tes chances, si tu évite de leur parler en face directement. Je crois qu’on vient de se faire enfumer la bouche… »



Inja jeta un coup d’œil rapide en direction de la tablée plus loin, regardant les quelques bourgeoises dégustant leur verre avec envie et extase, avant de rigoler en rythme et sans débordements. De vraies phénomènes qui n’attiraient pas spécialement Inja aux premiers abords, bien qu’il ait un goût prononcé pour l’une d’entre elles, son cœur commençait à vaciller dans le sens de sa dernière conquête qu’il ne pouvait pas laisser tomber pour l’histoire d’une soirée.

« Je crois que y’en a une qui t’as regardé rapidement. »



Peut-être était-ce juste un tour joué par son cerveau, mais Inja pensait réellement avoir vu l’une d’entre-elle jetée un regard furtif ciblé vers la table des deux hommes, entre deux mouvements, sachant exactement quoi regarder.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Jeu 28 Déc 2017 - 12:56
« A première vue certainement pas quelque chose destiné à la consommation chef. » Grinça-t-il après s'être nettoyé la bouche à la vodka.
Sõsuke hôcha la tête aux dires de son ami d'une soirée, comprenant parfaitement ce dont celui-ci voulait parler. L'opalin fixa les dites demoiselles avant d'enfoncer sa tête dans le creux de ses bras, pris d'un vertige soudain qui lui tira quelques rires.
« Bon dieu, il secoue autant les tripes que ton haleine. » Grimaça cette fois-ci le ninja.
Les bras tombant, le ninja aux cheveux argentés eut une nouvelle brève rigolade en fixant son compagnon noiraud. Il secoua vivement sa main tout en se retournant pour s'accouder nonchalamment à la table, ses yeux d'ors fixant les bourgeoises. Son regard divagua, jaugeant sans scrupule la femme lui faisant face, il se retourna pour fixer Inja, tout sourire.
« Cesse tes balivernes, mon ami, nous savons tout deux que les bourgeoises sont a mariés pour avoir une vie de famille tranquille, mais... Les Kunoichis, c'est d'un tout autre niveau. Le fixa-t-il, toisant sa réaction. C'est pas pareil, c'est différent, notre vie est particulière et ne peut être comprise par le commun. Quand deux personnes qui risquent à chaque instant leurs existences se retrouvent, c'est fusionnel, à un autre niveau. Poursuit-il, rêveur. Et sinon, raconte moi, c'est quoi ton talent spécial? » Le questionna-t-il.
En effet, ce qui faisait plus rêver le jeune Sõsuke que les femmes, c'était bien les arts ninjas et les capacités spéciales plus authentique les unes que les autres atypiques à chaque Shinobi. Il adorait en découvrir de nouvelles et se plaisait à en déterminer le mécanisme.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Jeu 28 Déc 2017 - 14:47



Ecoutant Sosuke, Inja restait penseur face à ses paroles, n’étant pas particulièrement convaincu par les dires de l’homme, ayant connu assez les bourgeoises de Yuki no Kuni pour savoir que les femmes de puissants étaient généralement à très belles personnalités, bien plus manipulatrices que leur mari et bien plus libre que celui-ci, trop occupé à gérer les affaires, leur laissant une vaste liberté d’action. Il avait été d’ailleurs simple pour Inja de s’accaparer les soirées de quelques unes d’entre elles, bien trop attirées par le risque et l’étranger, la possibilité de se voir exécuter elles et leurs amants.

« Tu serais surpris. »



Ce qui concentrait maintenant toute l’attention du shinobi de lumière fut le reste de la question posée par son compagnon de beuverie, un intéressé des shinobis spéciaux ? Peut-être un chasseur de prime à tout prix à la recherche de nouveaux talents pour d’obscures raisons, des motivations scientifiques ? De la curiosité ? Inja n’aimait pas la tournure des évènements, avait-il été suivi depuis le début ? Gardant une attitude sereine, sans sourciller à un seul instant ni modifier son comportement, le shinobi esquissa un sourire du même ton que les précédents, avant de commencer à répondre de manière identique.

« Mon talent spécial ? Je suis très bon pour arnaquer les gens, les manipuler. Enfin, c’est une chose que je ne pratique plus depuis un moment, bien que ça ait fait partie de ma vie pendant près de quinze ans. »



Etait-il nécessaire vraiment de parler de son passé d’escroc à ce shinobi qui lui était finalement si étranger, ce qui l’avait mené jusqu’à Kiri devenait peu à peu de notoriété publique, ce n’était plus un secret. Presque chaque ninja qu’Inja avait pu rencontrer c’était avéré être un nouveau porteur de ce passé qui n’était plus secret d’aucune façon.

« Parce que tu as un talent spécial toi ? J’ai l’impression que tu t’attends à voir tout le monde affublé d’un don, si c’est le cas, je suis sûrement l’un des moins talentueux, avoir escroqué c’est pas très prestigieux. »



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Lun 1 Jan 2018 - 18:44
L'argenté haussa simplement les sourcils à la petit réplique de son compagnon. Pensait-il réellement cette petite phrase? Les bourgeoises seraient surprenantes? Le jeune Sõsuke les avaient toujours trouvés ennuyantes et dépourvus du moindre intérêt vis-à-vis d'une relation, après, bien sûr celle-ci devenait utile d'un point de vue politique.
Celui-ci resta attentif aux gestes d'Inja et, à milles lieux d'imaginer les noeuds mentaux qu'avaient causés sa dernière question, celui-ci resta pendu à ses lèvres. Les arts ninjas étaient pour lui ce qu'il y a de plus digne d'intérêt. Le Satetsu espérait bien s'inspirer un peu où il pouvait afin de trouver lui-même l'inspiration qu'il lui manquait, peut-être pourrait-il aussi trouver un peu de motivation supplémentaire chez cet ébène inconnu.

Pourtant, celui-ci mima n'être qu'un menteur. Les quelques mots du ninja ainsi que le peu d'information qu'il envoya en plus de ça intéressa encore plus le garçonnet qui eut cette fois-ci la tranquillité d'esprit de poser sa question avec un peu plus de... douceur.
« Le mensonge n'est pas en soi un art très valorisant, il a néanmoins son importance dans toutes grandes structures et, à mon sens, il n'est ni bon ni mauvais. Sõsuke réfléchit quelques secondes de plus avant de poursuivre. Mon père disait souvent que le mensonge est l'art des hommes supérieurs... » Finit-il, à ce sujet.
L'argenté se resservit un verre du whisky le plus ambré de la soirée tout en s'allumant une nouvelle cigarette, non sans oublier, de proposer à son compagnon une petite clope. Son don? N'est-ce pas, qu'est-ce que cela pouvait bien être? La maîtrise de sa limaille de fer, certainement, si seulement il arrivait à faire quelque chose de son élément qui ressemblait plus actuellement à une tare qu'à autre chose. Le simple fait de penser à cette canaille de Shinichi et de ses quatorze pommes qui mènent actuellement une équipe de Kiri sous le grade d'amiral, maîtrisant déjà plusieurs arts ninjas et son Kekkai Genkai; celui-ci ne pouvait s'empêchait de se trouver un brin pathétique de réellement penser que sa limaille était un don.
« Mon père m'a aussi dit que l'important, ce n'est pas le don, c'est ce qu'on en fait. Pour l'instant le miens m'est inutile tant je le maîtrise mal et la seule véritable chose que je manie correctement c'est... » S'épargna-t-il de finir tout en pointant son fourreau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Mar 2 Jan 2018 - 14:33



Inja observait l’homme, l’écoutant parler de quelques phrases de sagesse, citant son père qui semblait avoir une certaine influence sur lui, tandis que l’homme proposait une cigarette du shinobi de lumière. Chose que celui-ci refusa d’un signe de la tête, bien trop habitué à fumer uniquement lorsqu’il n’avait rien à faire et surtout, trop délaissé par le type de cigarettes fumé, bien spécial et qu’il n’arrivait quasiment jamais à trouver à Kiri, les importations de ce genre se faisant trop rares. Néanmoins, un verre de whisky ne pouvait pas lui faire de mal une nouvelle fois, bien qu’il se doive de bientôt s’arrêter pour garder l’esprit sain et tâcher de garder une discussion saine avec son interlocuteur, la discussion devenant déjà plus intéressante qu’avec les autres poivrots habituels du bar.

« C’était surtout de la manipulation ponctuée de mensonges pour atteindre mon but… Ca a marché d’ailleurs, mais le pouvoir obtenu n’était pas gratifiant, c’est après que j’ai remarqué que ce qui me plaisait était la prise en pouvoir et puissance et non pas la finalité, la puissance même… »



Inja regarda le sabre qui avait été indiqué par Sosuke, se rendant bien compte que l’homme devait bien se servir de celui-ci et que, bien qu’il s’entraîne des heures durant au Dôjo, le shinobi de lumière restait un débutant dans ce domaine, un des seuls dans lequel il n’arrivait pas à s’améliorer réellement et à y trouver du plaisir. Son âme et son aspect curieux s’aventurant plutôt du côté du ninjutsu et autres domaines utilisant la maîtrise du chakra en soit et bien évidemment… L’élaboration de techniques.

« Ce qu’il faut pour s’améliorer, c’est de la persévérance et surtout, de la réflexion… La plupart pensent que s’entraîner permet de s’améliorer forcément… Oui, mais parce que le cerveau fait les calculs nécessaires inconsciemment pour qu’on s’améliore. Il vaut mieux réfléchir par soi-même et constamment analyser ses erreurs et ce qu’il y a à améliorer, c’est un gain considérable pour le cerveau qui est aiguillé à l’avance et sait de quelle manière calculer le tout. C’est comme ça qu’on s’améliore vraiment et qu’on apprend à maîtriser un don… »



Inja prit une dernière gorgée de whisky, bien décidé à ce que celle-ci soit la dernière, véritablement cette fois, mais le goût le forçait chaque fois à en donner plus encore à son corps et sa gorge asséchée. Ce qu’il lui manquait, ce goût magnifique qu’il pouvait expérimenter mais dont il ne restait que des bribes après une dizaine de seconde, lui donnant seulement l’envie de réitérer l’expérience.

« Sinon, persévérer c’est bien aussi. Enfin, persévérer dans le sens, ne pas abandonner et s’arrêter pour rien, pas forcément s’entraîner vingt heures par jour... »



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mar 2 Jan 2018 - 23:51
Sõsuke tira quelques bouffées d'air nicotinisé tout en veillant sobrement à ne pas rejeter la fumer tabagique sur Inja. L'opalin observa les quelques paroles du ninja, ainsi, il préférait la galère pour gravir les échelons aux avantages une fois l'échelon final gravit? Très intéressant.
« En soit, tu préfères plus le travaille de quelques dames jusqu'à ce qu'elle se cède à toi que le pouvoir que cela t'apportes? » Rit-il.
Un petit joueur cet Inja rigola-t-il. Non pas qu'il ne comprenait l'intérêt du ninja pour cette partie de la "chasse". Celui remua doucement ses cheveux avant de terminer son verre. L'alcool lui retira un frisson et une sombre idée lui vient rapidement en tête. Les idées commençaient à devenir flou et il apprécia l'espèce de "bien-être" qui l'envahit. Bon dieu, oui, il avait envie de s'en coller une autre. De plus, les restes de sa cuite de la veille ne s'était pas totalement volatilisé ce qui... Pour être franc, lui faisait monter l'alcool plus rapidement que prévu. Désireux de ne pas être le seul dans ce cas-là, celui-ci jeta ses pupilles d'or dans ceux d'Inja.
« Totalement d'accord, pour ma part, mon chakra agit comme un... Comment dirais-je... Un aimant. Je peux manipuler à mon souhait la limaille de fer. Je me suis intéressé depuis mon enfance à l'aspect savant de cet élément... Comment mon chakra peut-avoir cette particularité que d'autres n'ont pas? commença-t-il, peut-être en disait-il trop, mais n'était-il pas compagnon d'un même village? De plus, son esprit embrumé ne mesurait plus vraiment le danger. Ce magnétisme influé par mon chakra, je ne comprends pas d'où il vient, j'ai donc décidé de m'aventurer dans la voie du Shinobi afin de comprendre plus en détail son fonctionnement. Je n'ai pas encore trouvé et n'en ait qu'à mes début sur cette voix... Passionnante, mais ô combien destructrice. » Poursuit-il.
Celui-ci ne quémanda pas l'autorisation de son collègue, et avec un fin sourire, lui re-remplit son verre de deux doigts d'équivalence avant d'en faire de même avec le sien. A la tienne, sourit-il, tout en levant son verre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Jeu 4 Jan 2018 - 20:28



Face aux dires de son interlocuteur, Inja acquiesça en ajoutant quelques mots, tandis que celui-ci servait à nouveau leurs deux verres, avant de porter son verre à portée pour trinquer… Chose qu’Inja ne pouvait refuser en aucune façon, bien trop heureux de pouvoir partager un moment alcoolique précieux, profitant des meilleurs whiskys qu’il leur était donné de goûter à Mizu no Kuni. Une chose était sûr, s’il avait le temps, le shinobi de lumière en profiterait pour monter sa propre boîte d’importation en lien avec Yuki no Kuni, après tout, il n’aurait qu’à prendre l’apparence d’une autre personne pour ne pas risquer de tomber sur un visage connu, une quelconque personne qui pourrait faire s’effondrer sa couverture.

« La limaille de fer ? Quoiqu’est-ce dont que ça ? »



Inja venait alors de tilter les mots de Sosuke, revenant ainsi sur ce qu’il avait dit juste avant, les mots perturbés, ne voulant presque rien dire, mais la question était là, posée et quasiment claire. Le shinobi avait beau essayer d’imaginer plein de choses, il ne pouvait trouver à quoi sa capacité pouvait bien correspondre, peut-être était-ce juste un nom qu’il avait voulu donner à ses techniques, ou bien était-ce une lubie qu’il avait par rapport à son chakra… Qu’est-ce que ce terme pouvait bien cacher derrière ça ? Et du magnétisme ?

« T’es une sorte d’aimant géant qui agit avec les métaux ou un truc du genre ? »



Inja sourit, rigolant intérieurement à quoi ça pouvait bien correspondre, imaginant le corps de Sosuke attirer un grand nombre d’objets métalliques à lui, comme collés sur un aimant. La plaie à vivre…

« Je n’ai jamais entendu parler d’un truc comme ça en tout cas… »



C’était vrai, Inja n’y connaissait pas encore grand-chose à ce qu’il pouvait se trouver parmi les capacités des shinobis, bien trop restreint par les affinités que chacun possédait à par son don héréditaire, il ne connaissait personne d’autre qui était vraiment aussi spécial que lui avec son chakra. A part peut-être les Yuki, oui, Sosuke était comme ces bourgeois, mais avec une affinité différente ? Tout ça ne voulait rien dire pour Inja, bien trop perdu.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Ven 5 Jan 2018 - 16:16
Inja resta bloquer sur le nom de sa technique. Certes, Sõsuke voulait bien avouer que celui-ci en jetait, la "Limaille de Fer". Néanmoins, c'était bien la seule chose qui devait en jeter à ce niveau, sa maîtrise était bien en deçà de ce qu'elle devrait en être et les rares personnes capablent de lui en apprendre plus n'étaient plus. Celui-ci dégaina donc son sabre, dévoilant la garde luisant de reflets dorés mis en avant par des métaux lourds sombres. La garde était une oeuvre d'art, pourtant, en observant la lame, on observait que celle-ci était loin d'être limée à tout endroit. En effet, mis-à-part les côtés dont le tranchant était affiné par la maîtrise supérieur que permettait d'obtenir son affinité par rapport à celle des forgerons sur l'épaisseur de matière et sur son angle d'aiguisage. Mis-à-part ça? En passant sa main sur la lame, on pouvait ressentir les discontinuités du métal.
D'un geste, la Lame s'évanouit, ne devenant alors plus qu'un nuage de particule, prenant tour à tour plusieurs formes connus. On décompta un ouvre bouteille, plusieurs couteaux, un bouclier et bien d'autres...
« De ce que j'ai compris, vis-à-vis de mon affinité, je ne suis pas l'aimant. Mon chakra est l'aimant, je ne peux attiré, par moi-même, les métaux. » Lui expliqua-t-il.
L'argenté baissa la tête, les souvenirs affluent, c'était la première fois qu'une soirée alcoolisé l'amenait à utiliser ses "dons". Sa famille... Une famille d'errance, ne trouvant jamais une place où vivre.
« Les membres de ma famille, les Satetsu, n'ont jamais été attiré par la complaisance comme on peut la voire ici. Eux, ils utilisent leurs forces pour arpenter le monde, pour découvrir, je suis un laissé pour compte... Trop faible pour les accompagner. De plus, ce don s'apprend plus qu'il ne se transmet, nous ne sommes pas tous de la même famille, nous avons juste la volonté de devenir fort. Soupira-t-il. Pour moi, ça a loupé, les miens sont partis directement après mon apprentissage, soit-disant, dans un endroit trop dangereux pour moi. Ceux-ci tuèrent les quelques désobligeants qui souhaitaient les accompagnés malgré leurs recommandations. Ca me touche plus ou moins, mais la faiblesse me tue. Ma tête se balança en arrière. Ca me tue d'être aussi faible, ça me ronge. Ils ne vivent que pour ça... Le combat. Si tu veux mon avis, ceux qu'on traite d'animaux chez les Kaguya, ils ne sont rien par rapport à un Satetsu appréciant un combat. Poursuit-il avant de finir. Je n'ai pas hérité de ça, je n'ai pas ce sang guerrier qui fait d'eux ce qu'ils sont. »
Expliqua-t-il à Inja. Peut-être était-il destiné à autres choses?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Œnologie spiritueuse (w/ Sosuke)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: