Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» La V2 d'Ascent of Shinobi est disponible !
Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe EmptyAujourd'hui à 5:12 par Higure Mafuyu

» Higure Mafuyu
Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe EmptyAujourd'hui à 4:37 par Higure Mafuyu

» here comes the boom | Yu
Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe EmptyAujourd'hui à 4:33 par Yu

» Mawehara Miyuki | La Mélodie de l'Eau {Terminé}
Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe EmptyAujourd'hui à 4:13 par Mawehara Miyuki

» Remuer la cendre [Libre]
Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe EmptyAujourd'hui à 2:45 par Suzuri Takara

» Uzumaki Ryuji
Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe EmptyAujourd'hui à 2:37 par Uzumaki Ryuji

» Post clarification [U. Sazuka; S. Anzu]
Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe EmptyAujourd'hui à 2:36 par Uzumaki Sazuka

» Patch 1.00
Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe EmptyAujourd'hui à 2:33 par Hayai Taishi

» 05. Demandes liées aux rouleaux
Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe EmptyAujourd'hui à 2:19 par Fuyumi

» 08. Demandes diverses
Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe EmptyAujourd'hui à 1:45 par Chinoike Katsuko

Partagez

Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe

Uzumaki Hayate
Uzumaki Hayate

Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe Empty
Dim 24 Déc 2017 - 1:42
Le médecin Uzumaki voulait vraiment faire tout bien en arrivant au village, étant donné que c’est une toute nouvelle vie pour, il souhaitait en découvrir tout les mystères et les bons côtés. En apprenant à découvrir le rôle d’un ninja de son rang dans le village de la roche, il venait d’apprendre qu’il pouvait créer une équipe pour transmettre son savoir-faire et partir dans des missions tout en formant des jeunes ninjas. Dans un sens, ça lui rappelait un peu sa période à l’Académie, chose qu’il trouvait bien dans le fond.

C’est donc avec les permissions que son nouveau rang lui procure qu’il commença à regarder les différents documents, représentant une liste de tout les shinobis présent dans le village, avec un détail des différentes capacités qu’ils possèdent. Merci l’Académie, pour ses archives aussi fourni.

Scrutant les morceaux de papier, il cherchait vraiment minutieusement pour trouver des élèves qui l’inspire, des élèves avec qui il pourrait être sur d'enseigner quelque chose. Il y avait énormément de choix, des noms qu’il ne retiendrait sûrement pas tellement qu’il en voyait passer sous ses yeux.

Son premier avis se porta sur une jeune femme travaillant dans le corps de soin du village de la roche. Lee Sun-Hi. Un nom original, qui, en plus de ses capacités et des notes sur ses aptitudes, lui donnait envie de la choisir. C’est ainsi que son premier choix était fait.

En continuant dans les documents, il venait de tomber sur une deuxième femme. Cette fois-ci, c’est son nom de famille qui venait de piquer sa curiosité. Hoshino. Il avait entendu parlé d’eux, un clan de samouraï, originaire du pays du fer, ancien ninja de la brume. Mais il se souvient aussi d’un des membres de ce clan. Watari, qu’il n’avait pas encore revu dans le village, depuis toutes ces années. Alors de savoir que quelqu’un de son clan pratique l’art des soins grâce au chakra, c’était encore une fois quelque chose d’inspirant. Sakuya.

Maintenant qu’il venait de trouver le nom de deux personnes qu’il souhaite prendre dans son équipe, il envoya un des membre du Yamagenzo, pour aller les chercher, les faire venir à l’entrée du village, devant la porte, histoire d’avoir une petite conversation avec ces deux kunoichi.


_________________
竜爪拳 -Ryūsōken no Hayate
« I can't change the direction of the wind, but I can adjust my sails to always reach my destination. Strong people are made by opposition like kites that go up against the wind. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1836-heroes-never-die http://www.ascentofshinobi.com/t2165-equipe-1-seishi-iwa#14765 http://www.ascentofshinobi.com/t1869-uzumaki-hayate-carnet-d-un-voyageur#12132
Lee Sun-Hi
Lee Sun-Hi

Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe Empty
Mer 27 Déc 2017 - 18:31
Encore une fois tu les délaissas, égoïste, pour venir te réfugier chez toi. Juste un peu. Quelques instants. Pour évacuer la pression. Ils ne semblaient plus avoir autant besoin de toi ; le chagrin était toujours là, ancré dans leur peau, pour s'immiscer toujours plus dans leur être. Le temps semblait petit à petit faire son travail. Il n'effaçait pas les blessures, il les cicatrisait. Les refermait. Les suturait. Les cautérisait. Lentement. Bien trop lentement. Pourtant, tu faisais tout ton possible pour appuyer le fainéant qui paraissait prendre plaisir à vous torturer. C'était difficile. Cela devenait toujours plus dur. De moins en moins supportable. Tu commençais doucement à saturer : tu n'en pouvais plus de ces yeux mornes, vides ; ils te jugent ; condamnent chaque jour ton incompétence mais, ils te mentent en affirmant que tu n'y es pour rien ; ils te mentent en affirmant que cela n'est pas de ta faute ; ils te mentent en affirmant qu'ils vont mieux : leurs abîmes sont larmes et vengeance. Pourtant, tu faisais de ton mieux. Encore. Désespérément.

Ils te donnaient l'impression de te débattre ; de te démener ; de t'acharner en vain. En réalité, tu ne faisais que te battre pour ne pas te noyer. C'était difficile. Cela devenait trop dur...

On frappe à ta porte. D'un pas las, tu t'en vas ouvrir, attrapant un kunai au passage. En plus de cela tu étais devenue quelques peu paranoïaque... Tu tournes la clé ; enclenchant le mécanisme de la serrure ; les cliquetis, de leurs bruits, colorent cette atmosphère maussade : il n'y a personne... Tu observes précautionneusement les alentours : toujours personne... Rien de suspect. Puis tu recules, saisie : décidément c'était une manie chez eux de surprendre les gens... Encore un envoyé spécial du Tsuchikage ? "Lee Sun-Hi ?". "Oui ?". "Je suis un membre du Yamagenzo. On m'envoie vous chercher afin de vous conduire aux des portes". Tu ne sais que penser. Tu hésites puis lui tourne le dos, repose ton kunai, "Accordez-moi un instant". Tu ne sais pourquoi l'on vient encore te chercher ; tu as du mal à lui faire confiance ; tu as peur que cela soit une tentative pour t'abattre cause de cette mission...

Pourtant tu te prépares, consciencieusement. L'homme t'attend dans la pièce à vivre, il ne dit rien mais s'impatiente en te voyant prendre ton temps : mais il est hors de question de partir sans un minimum de préparation.

Dans ta combinaison tu glissas quelques armes, en plus de celles contenues dans l'une des sacoches, suspendues à tes hanches. L'autre contenant le nécessaire pour un kit de secours. Tu ne sais pas ce qu'on attend de toi mais préfères te défaire de tes poids par précaution. Puis tu apportes les finitions : attaches tes cheveux et ton bandeau - c'était presque rituel -. "Je suis prête".

L'homme se lève. Tu refermes soigneusement derrière toi puis le suis jusqu'aux portes. Ensuite il t'abandonne là, à un autre homme dont le chapeau de paille et le haori rose dénotait avec le décor... Tu l'observes, le détailles, méfiante ; fait un pas en arrière avant de t'incliner faiblement pour le saluer. Tu ne sais que dire, devrais-tu te présenter ? Au moins essayé d'en savoir plus ? Tu n'en as aucune idée; tu peines à croire qu'il ait pu te dépêcher ici ; tu n'oses pas briser la glace mais il semble attendre quelque chose alors : "Hum... Excusez-moi... Lee Sun-Hi, kunoichi d'Iwagakure. Sans vouloir être indiscrète, puis-je vous demander la raison de votre présence ici ?". Une voix timide, incertaine et tu attends ainsi, qu'il daigne de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1582-lee-sun-hi-prune-bonte-et-bonheur
Hoshino Sakuya
Hoshino Sakuya

Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe Empty
Mer 27 Déc 2017 - 19:15


Premier pas


Sakuya avait bien du mal à se mettre au diapason de l’atmosphère du village. Elle qui n’avait rejoint les rangs des Iwajins que depuis peu ne parvenait pas à vivre le dramatique de la situation de la même façon qu’eux, quand bien même elle compatissait sincèrement. Elle avait vu la souffrance mais ne parvenait pas à la vivre, et s’en détachait autant que son métier le lui demandait. C’est pourquoi elle s’entraînait, chaque jour, au loin. Seule ou accompagnée de sa cousine - puisqu’elle ne pouvait pas exactement compter sur ses frères pour cela. Pour éviter les regards mornes, les mines graves. La guerre approchait.

Ce jour là, elle avait intercepté Eirin et ne lui avait pas donné le choix, cela faisait trop longtemps qu’elle était à Iwa pour qu’elle puisse se justifier de n’avoir pas croisé le fer avec sa confidente. Sa naginata la démangeait et personne n’avait su la rendre enthousiaste à l’idée de croiser le fer, jusque là. Les deux Hoshino marchaient donc en direction des terrains d’entraînement - une occasion pour Sakuya de découvrir un peu plus le village et s’y attacher - l’une sans doute un peu plus guillerette que l’autre. Une bonne humeur sans doute un peu mal placée mais elle n’en était pas à sa première erreur diplomatique.

“ Bon, j’espère que t’es en forme parce que, moi, je pète le feu.” Lança-t-elle à Eirin avec un grand sourire. Naginata dans le dos, les poings fébriles emballés dans des bandelettes serrées, elle avait envie de sentir ses muscles endoloris par l’effort. Et pourtant … Quelque chose clochait. Une présence. Un type - ou une femme, elle n’arrivait pas à déterminer exactement et c’était assez peu important dans la situation - qui semblait apparaître assez souvent dans son champ de vision, jamais au même endroit. “Qu’est-ce que c’est que cette affaire …” Sakuya tourna la tête, il avait encore changé de place, il était plus près d’elle. C’était un peu angoissant, et agaçant aussi. “ C’est un truc de shinobis ? Franchement …” La vie étant trop courte pour s’embarrasser de ce genre de nervosité inutile, la jeune femme prit le parti d’aller voir directement l’inconnu et obtenir des explications. Après avoir fait signe à sa cousine qu’elle revenait, elle se dirigea d’un pas décidé vers le dernier endroit où elle avait vu la silhouette, mais il n’y était pas. Elle jeta un oeil sur sa gauche, puis sa droite, au dessus - on ne sait jamais - rien.

Pendant cinq bonnes minutes elle dut continuer ce manège et c’était au moment où elle pensait renoncer qu’une voix s’éleva près d’elle, bien trop près. “Hoshino Sakuya.” La samouraï se retourna brusquement - comme pour cacher son sursaut - sa main sur le manche de sa lance, prête à la brandir, le regard dur posé sur l’homme qui s’adressait à elle. “J’ai été envoyé pour vous conduire aux portes, on vous y attend. Je fais partie du Yamagenzo.” Sakuya resta bloquée dans cette position quelques secondes, le regardant, incrédule. Ils auraient pu tout aussi bien lui envoyer une missive plutôt que jouer de tels effets de mise en scène. “ Je sais où sont les portes, inutile de m’y conduire, je m’y rends sur le champ.” L’homme eut l’air de douter. “ Ça va, vous pouvez toujours me surveiller de loin si vous ne me faites pas confiance, vous avez l’air de savoir le faire. Mais j’ai pas besoin d’un guide.” La Hoshino ne s’attendait pas le moins du monde à ce qu’il la laisse s’en tirer comme ça, mais dans le fond elle n’avait pas tort : il ne lui coûtait rien de simplement vérifier qu’elle s’y rendait bien.

D’un pas pressant, elle retourna donc auprès d’Eirin et lui expliqua la situation. “Apparemment, une sorte d’autorité supérieure voudrait que je me rende aux portes. J’imagine qu’il faudra remettre ça à plus tard. Mais … Tu veux bien m’accompagner ?”

Sakuya ne se sentait vraiment d’expliciter les raisons. En partie parce qu’elle voulait profiter d’avoir pu mettre la main sur Eirin, pour une fois, aussi parce qu’elle n’était pas certaine de vouloir traverser la ville surveillée par l’homme aux manières étranges, ou bien la perspective de se rendre aux portes en ne sachant pas ce qui l’y attendait. “ De toute façon tu me le dois bien. Et puis, c’est peut-être rien, on pourra s’entraîner ensuite.” La jeune femme aux iris d’acier ne laissa pas vraiment le choix à sa cousine et l’entraîna avec elle en lui prenant le bras.

Arrivée aux portes, elle aperçut une femme, et un grand type à la silhouette atypique. Ca ne pouvait pas être un hasard mais, dans le doute, elle se présenta tout de même, reprenant des manières qu’Eirin avait pu observer lors de la rencontre avec Watari. “ Hoshino Sakuya. Je suis, semble-t-il, attendue ici. Est-ce avec vous que j’ai rendez-vous ?” Son ton et son attitude avaient changé du tout au tout, jusque dans sa façon de parler qui semblait plus pincée. Elle n’en doutait pas, Eirin devait bien rigoler de la voir ainsi.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1705-hoshino-sakuya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u255
Hoshino Eirin
Hoshino Eirin

Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe Empty
Mer 27 Déc 2017 - 21:57
Premiers Pas
Eirin & Sakuya & Hayate & Sun-Hi

En la voyant aussi ferme et assurée face au shinobi du Yamagenzo, Eirin sourit, toujours une main sur sa garde de son katana. Un bas sobre, une tunique blanche, seules ses lames semblaient briller avec sa longue chevelure immaculée à moitié attachée. Une fois les mots de Sakuya posés, elle s’approcha de nouveau, sourire amusé sur ses lèvres. « Besoin d’être accompagnée, princesse ? » Chose que n’était clairement pas Sakuya. Mais Eirin s’amusait de la grande différence qui subsistait entre les deux jeunes femmes, l’une samouraï et l’autre médecin.

Elles auraient grandement le temps de s’entraîner par la suite, ce n’était pas comme si Eirin avait des occupations permanentes et de grandes importances. Les journées de la jeune femme se résumaient souvent à de longs entraînements ou des visites à l’hôpital. Encore une fois, Sakuya était une des seules à être au courant de ses récentes blessures et sous le tissu couvrant son corps, se trouvaient encore les stigmates de son dernier entraînement avec le maître Yuki. Une blessure rouverte que Sakuya qui avait de nouveau occupé de longues heures à Sakuya. Enfin, au moins Eirin lui offrait de la pratique. Se laissant guider, la jeune opaline s’amusait de la recrue de l’unité spéciale continuant à les suivre comme pour vérifier que les deux jeunes femmes n’étaient pas deux écervelées préférant poursuivre leur promenade plutôt que répondre aux ordres d’Iwa.

Alors qu’elles traversèrent le village d’un pas rapidement, Eirin glissa doucement à l’oreille de Sakuya « Je te le dois bien ? Ma présence suffit donc à payer tes soins particuliers ? Je note, je pourrais presque devenir riche si telle est la vérité. » Malicieusement, Eirin lui lança un regard complice « Je savais que nos entraînements te manquaient et à moi aussi. De mon voyage, je retiens que personne ne manie aussi bien la naginata, que cela soit à Mizu ou Tsuchi. » La samouraï devança la médecin, marchant à reculons pour mieux la contempler « Note que si tu arrives à me tirer du lit, je veux bien venir m’entraîner avec toi chaque matin. » Lança-t-elle d’un clin d’œil.

C’est n’est qu’au bout de longues minutes que le duo d’Hoshino arriva devant les lourdes portes d’Iwa, dominées par les statuts des morts mais protecteurs du Village. Iwa encore en deuil, cependant pour les deux jeunes femmes, il était difficile de s’émouvoir pour un drame qui ne les avait pas touchées en plein coeur. Eirin laissa Sakuya la devancer, la mission de l’irou n’étant pas partagée avec sa cousine.

Eirin faillit craquer, cachant difficilement son amusement en voyant Sakuya prendre un ton si sérieux, cérémonial face à un homme au simple chapeau de paille et haori festif. Finalement elle finit par s’avancer également et se présenta d’un ton assuré « Hoshino Eirin. » Puis une fois que son regard eut découvert les deux êtres à l’origine du rendez-vous, elle s’adressa de nouveau à sa soignante favorite « Ma mission d’escorte se termine ici, tu veux que je revienne te chercher tout à l’heure ? »


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1305-hoshino-eirin http://www.ascentofshinobi.com/u229
Uzumaki Hayate
Uzumaki Hayate

Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe Empty
Mer 27 Déc 2017 - 23:27
Le dragon venait d’arriver devant la porte du village. Il venait de s’installer, assis, sur une barrière, collé à la porte, histoire d’attendre, impatiemment, de voir arriver les deux iwajines qui vont sûrement faire partie de son équipe.

Il profitait en plus de cela d’une journée assez chaude pour un mois en pleine hiver, levant les yeux pour regarder alors l’astre de feu brillant haut dans le ciel. Mais c’est alors qu’une voix féminine l’interpella, ce qui le fit alors sortir de ses pensées, puis baisser la tête pour regarder devant lui.

Avec les présentations de la jeune femme, il venait de poser les yeux sur la première, Lee Sun-Hi, qui venait d’arriver, mais sans pour autant avoir un sourire aux lèvres. Il est vrai qu’il venait de convoquer les deux sans pour autant expliquer pourquoi, c’est donc normal de poser des questions !

Hayate Enchanté ! Je suis Uzumaki Hayate. On va attendre la dernière et je vais tout expliquer !

Hayate la feignasse, il aurait dû le dire directement. Monsieur ne voulant pas se répéter trop de fois, voulait attendre l’arriver de celle qui fait partie du clan Hoshino. De savoir qu’une médecin se trouve dans un clan de samouraï avait vraiment piqué sa curiosité.

Et c’est justement elle, qui venait d’arriver à son tour, devant la porte, mais elle n’était pas tout seule. À son tour, elle se présenta et il n’y avait plus de doute, c’était bien la kunoichi qu’il attendait.

Hayate Effectivement, c’est bien ici. Je suis Hayate, c’est moi qui t’ai fais venir.

Il voulait alors se lancer dans des explications, pour éviter de les laisser dans le flou encore plus longtemps, mais c’est alors que son regard venait de se poser sur la dernière qui venait de prendre la parole, qu’il ne connaissait absolument pas.

Pliant les genoux pour être un peu plus proche du sol, il attrapa un bâton et commença a dessiner trois flèches sur le sol, en direction des trois filles. Sur les deux flèches pointant Lee et Sakuya, il dessina les kanji de l’iroujutsu, mais quant à la dernière, c’est seulement un point d’interrogation qu’il venait de tracer dans le sol. En se relevant, il se rapprocha ensuite de l’inconnue.

Hayate Et toi, qui es tu ? Ne te sens pas obligé de partir ! puis il tourna la tête vers les deux autres. J’vais pas faire plus de mystère. Je suis un nouveau shinobi du village, bon ami de notre Kage. Si vous êtes la, aujourd’hui, c’est que je veux faire une équipe, mettant en avant mon expérience en tant que sensei. Puis il venait de revenir sur Eirin. Dis-moi, est-ce que tu connais quelque chose à la médecine, ou pas du tout ?


_________________
竜爪拳 -Ryūsōken no Hayate
« I can't change the direction of the wind, but I can adjust my sails to always reach my destination. Strong people are made by opposition like kites that go up against the wind. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1836-heroes-never-die http://www.ascentofshinobi.com/t2165-equipe-1-seishi-iwa#14765 http://www.ascentofshinobi.com/t1869-uzumaki-hayate-carnet-d-un-voyageur#12132
Lee Sun-Hi
Lee Sun-Hi

Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe Empty
Jeu 28 Déc 2017 - 2:17
C'était donc bien lui qui t'avait convoqué ici et tu devinas ne pas être la seule lorsqu'il te demanda d'attendre pour les explications, te laissant sans autre choix que d'obéir... Contrairement à celui que tu trouvas là tu ne t'assis point, préférant t'adosser à la structure. Les minutes défilent, un silence s'installe, il te parait pesant mais semble ne rien lui faire ; tu l'observes du coin de l'oeil : bien qu'un peu bizarre, l'ahuri ne semblait pas mauvais.

Deux femmes arrivèrent. L'une avait les cheveux bicolore, l'autre avait les cheveux d'une teinte unie ; l'une avait les traits féroces et l'autre avait des traits plus calmes ; mais toutes les deux dégageaient une froide, tranchant avec ce charme qui était leur... Leur donnant une allure peu chaleureuse ; impressionnante... Puis tes pupilles furent attirées par l'homme s'étant mis en mouvement, tu allais enfin avoir droit à des explications. Il se présenta aux deux inconnues puis... S'accroupit ? Tu le regardas, étonnée ; fis un pas lorsqu'il attrapa un bâton afin de voir ce qu'il trafiquait, curieuse ; peu rassurée. Tu le regardas dessiner des flèches au sol, toutes dirigées vers vous et, les annotés de kanjis. Et tu les regardes, sotte, lorsque tu reconnais les kanjis représentant l'iroujustu. Les regardes encore plus sotte lorsque tu vois ce point d'interrogation se dessiner ; celle à la chevelure blanche n'était pas conviée, cela te déboussole encore plus.

Elle souhaite partir mais il l'en empêche. Et alors qu'il s'approche d'elle il vous explique enfin les raisons de votre présence ; un ami du Tsuchikage, voulant former : "Une équipe ?". Avec elle ? Voire peut-etre elles ? Loin d'être contre le fait d'avoir un sensei qui te permettrait de progresser, tu doutes pour elles. Leur attitude stricte est opposée à la tienne. Leur aura froide est opposée à la tienne. Tu ne devrais pas les juger mais pourtant tu doutes, parce que vous semblez si différente ; l'entente te semble impossible ; parce que quelque part, cela te fait peur mais tu gardes cela pour toi et attends, suspicieuse, intriguée, la suite de cette drôle de rencontre...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1582-lee-sun-hi-prune-bonte-et-bonheur
Hoshino Sakuya
Hoshino Sakuya

Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe Empty
Jeu 28 Déc 2017 - 23:17


Premier pas


Ainsi donc, l’homme aux manières et à l’apparence désinvolte semblait être responsable de l’interruption de ses projets. Le regard sérieux et les sourcils froncés dans un air contrit qu’elle arborait souvent dans des circonstances exigeant d’observer un comportement irréprochable, Sakuya détaillait celui qui se présentait sous le nom d’Hayate. Elle ne pouvait pas en dire grand chose, si ce n’était qu’elle n’imaginait pas les gradés d’Iwa de cette manière. Mais encore une fois, qui était-elle pour juger ? Elle n’était pas de ce pays et encore moins issue de l’éducation des shinobis.

Constatant ce qu’il écrivait, avec une façon de faire assez simpliste qui étonna la Hoshino, ses yeux se portèrent sur celle qui était déjà là à son arrivée. Ainsi donc, elle était également une spécialiste de l’iroujutsu ? La jeune femme de Tetsu no Kuni n’avait pas encore eu l’occasion de rencontrer ses confrères et consoeurs au village et se faisait un plaisir de le faire enfin. Un sourire poli aux lèvres, elle chercha le regard de sa consoeur et lui adressa un signe de tête léger.

A l’évocation de son lien privilégié avec le Kage, Sakuya s’inclina respectueusement - quoiqu’un peu brusquement - face à l’homme. “C’est un honneur.” C’est qu’elle n’était pas sûre de comprendre ce qui lui valait une telle confiance aussi tôt après son arrivée. Etait-ce un test ? Une épreuve pour vérifier qu’elle était digne de confiance ou d’intérêt pour Iwa ? Si elle n’en savait rien, elle préférait - comme de coutume - envisager la chose de cette façon et être irréprochable. Une méthode qui n’avait pas toujours fait ses preuves en toutes circonstances, effectivement, mais qui lui avait valu une certaine respectabilité à Tetsu no Kuni, indépendamment de sa difficulté à tempérer ses ardeurs en particulier auprès de ses frères.

La médecin n’avait pas la moindre idée de ce qu’impliquait la formation d’une telle équipe, ni de ce qu’elle serait amenée à apprendre ou faire auprès de ces gens, mais une chose était sûre, c’était là sa chance de se racheter pour ses erreurs passées. Sakuya tourna la tête vers Eirin et lui lança un regard à la fois interrogateur et témoin de son enthousiasme. Elle était bien intriguée par ce projet mais surtout, aurait aimé savoir ce que pensait sa cousine de tout cela. Malheureusement, si ce Hayate n’était intéressé que par les médecins, il ne trouverait probablement pas le meilleur réceptacle pour son enseignement en la personne d’Eirin qui n’avait pas choisi cette voie. Et si elle devait être tout à fait honnête, Sakuya avait espéré pouvoir lier ses dons et son arme aux talents de sa cousine avec qui elle avait toujours formé une bonne équipe.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1705-hoshino-sakuya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u255
Hoshino Eirin
Hoshino Eirin

Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe Empty
Ven 29 Déc 2017 - 0:07
Premiers Pas
Eirin & Sakuya & Hayate & Sun-Hi

Apparemment sa présence ne semblait pas dérangeante. Eirin resta donc aux côté de Sakuya, curieuse de la voir faire ses premiers pas en tant que médecin iwajin. Elle lui devait bien ça. Quand le gradé… Bien étrangement joyeux s’adressa à elle, Eirin tiqua et son regard quitta sa cousine pour se poser sur lui. Un regard sérieux à teintes azurées transperçantes. Dès sa plus jeune enfance on lui avait dit de faire attention, que de tels yeux pouvaient mettre mal à l’aise mais la samouraï s’en était toujours amusée.

En signe de respect elle salua d’un signe de tête l’autre médecin. Invitée sans être réellement à sa place, comme une carpe au milieu de méduses. Le fait que le probable jônin se présente en tant qu’ami de Kage intrigua la samouraï qui n’avait pas encore eu l’occasion de rencontrer le colosse de lave. En soit, Eirin acceptait les rumeurs parlant d’un Kage tout aussi puissant de l’ancien, mais elle avait plus de difficultés à respecter naturellement un ninja. Kazan, son grand-père lui avait toujours parlé de ces êtres comme des soldats sans honneur, principes ou respect de la paix. Et son passage rapide à Kiri n’avait fait que confirmer un peu plus les enseignements du vénérable samouraï. Eirin ne détestait pas les ninjas. Mais la méfiance naturelle était toujours de mise.

Eirin fit un pas en avant, se mettant au même niveau que Sakuya et observant les trois flèches d’un air amusé. S’il espérait une autre médecin dans son équipe, l’homme allait être déçu. Une fois sa contemplation terminée, son regard retourna sur le gradé, non sans perdre son sourire mi-amusé, mi-arrogant. « Une fois je me suis blessée au genou, petite. C’est ce jour-là que mon grand-père m’a appris qu’une lame chauffée à blanc stoppait aussi bien les blessures que de longs soins médicaux. » Voilà une grande partie du savoir médical d’Eirin mis à nu. Passant un bras autour des épaules de sa cousine, lui lançant un regard pour qu’elle se détende au risque d’être hypertendue avant la trentaine, Eirin ajouta plus sérieusement. « Non. Enfin je connais les bases ayant assisté à quelques cours avec Sakuya mais… Moi je frappe et elle me répare ensuite. » Lançant cette explication en même temps qu’un sourire complice à sa cousine. Quelques fois les moqueries existaient entre les deux jeunes femmes mais c’était justement la capacité de lier ces deux arts, celui des soins et du sabre, qui faisait rayonner le clan Hoshino.

Puis, amusée, Eirin posa un genou à terre et effaça le point d’interrogation, y plaçant le kanji des arts samouraïs. « Seulement je doute être indiquée pour votre équipe en devenir. Iwa regorge de jeunes médecins qui rêvaient sans doute de vous suivre. »


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1305-hoshino-eirin http://www.ascentofshinobi.com/u229
Uzumaki Hayate
Uzumaki Hayate

Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe Empty
Ven 29 Déc 2017 - 5:22
Les deux utilisatrices du soin ne semblaient pas être à l’aise. Étrangement, l’ambiance était légèrement froide, comme si aucune d’entre elles ne voulait parler. Seulement deux mots pour l’une, et la même chose pour l’autre.

Mais par contre, il eut l’occasion d’entendre ce que la dernière avait à dire. Elle aussi était une membre du clan Hoshino, mais comparé aux autres, n’avait presque rien comme connaissance dans la médecine.

Et pourtant, dans le fond, cela lui importait peu. Il voulait une équipe, des jeunes ninjas pour apprendre quelque chose. Du coup, malgré tout, il ne semblait pas vouloir la faire partir.

Hayate J’aime bien ta façon de penser et au moins t’es un peu bavarde. C’est bon t’es prise ! Je vais bien trouver quelque chose à t'apprendre t'en fais pas.

Il recula alors un peu pour poser son regard pétillant sur les trois jeunes femmes.

Hayate Aller on se relâche un peu les filles ! Ca va être l’aventure, on va s’amuser, vous allez apprendre des choses. Vous pouvez au moins faire un petit sourire non ?

Tant bien que mal, il voulait faire en sorte que tout se passe bien. Il n’était encore qu’un inconnu dans le village, en tant que ninja. C’était donc une façon pour lui de faire parler de sa personne en bien, en étant l’un des meilleurs professeurs de la roche.

Hayate Vous êtes trois jeunes ninjas du village de la roche et don vous avez besoin d’un enseignement pour devenir plus forte. Je suis l’un des plus puissants ici, sans vouloir me vanter bien entendu. J’ai beaucoup à vous apprendre. Mais bien sûr, je ne vous oblige à rien. Je vous laisse le choix, à chacune. Vous pouvez maintenant rester, ou partir.



_________________
竜爪拳 -Ryūsōken no Hayate
« I can't change the direction of the wind, but I can adjust my sails to always reach my destination. Strong people are made by opposition like kites that go up against the wind. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1836-heroes-never-die http://www.ascentofshinobi.com/t2165-equipe-1-seishi-iwa#14765 http://www.ascentofshinobi.com/t1869-uzumaki-hayate-carnet-d-un-voyageur#12132
Lee Sun-Hi
Lee Sun-Hi

Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe Empty
Lun 1 Jan 2018 - 22:53
Vous détendre ? Sourire ? Tu clignes des yeux, complètement abasourdie : "Jin...jja... [Vraiment] ?". Son ton fut si léger ; tu portes tes mains à ton visage et rumines en cette langue qui est tienne, sans que nul ne sache si tu incantes menaces ou malédictions. Puis une fois que tu eus terminé tes murmures, paupières close, tu inspires. Du mieux que tu peux. Malgré tes voies que tu obstrues volontairement à l'aide de tes dextres, trop énervée. Et tu fais quelques pas, tournes en rond ; tu rasasses ses paroles ; ses mots résonnent ; peu importe la façon dont tu les retournes ils t'énervent, ils t'agacent et tu t'arrêtes. Face à lui. En gardant cette distance qui vous sépare. Puis tu relèves les yeux sur lui ; retires tes mains d'un geste vif : "Avec tout le respect que je vous dois, si vous êtes bien l'ami du Kage vous devriez savoir que nous nous remettons à peine d'un assaut. Pourtant, vous nous demandez de nous détendre et de sourire ?! Cela vous importe donc si peu ?!".

Son ton fut si léger ; il était comme la goutte qui vint déborder le vase de tes émotions... Quelque part il avait raison, vous ne pourriez pas rester comme cela indéfiniment mais pour l'instant, tu ne voulais pas. Tu n'en avais pas envie. Et tu lui en voulais d'avoir appuyé là où ça fait mal ; tu t'en voulais d'avoir laissé échapper une partie de cette colère que tu tentes désespérément de retenir. Et tu lui en voulais de te perturber ainsi par ses paroles ; par son nom qui ne cesse de faire écho dans cette tête encore trop embrumée. Et ton bras se glisse sous ta poitrine tandis que tu mordilles nerveusement l'ongle de ton pollex droit. Et tu te remets à faire les cent pas, pour que ton cerveau trouve plus vite. Et un rictus, nerveux. Un ton désespéré : "Aaah Aigooo !...".

Tu relâches ton pousse pour à nouveau plaquer ta main sur cette bouche qui en dit trop. Tu ne veux pas croire que ce soit l'homme dont te parla l'Hoshino dans ce petit salon de thé. Tu ne veux pas croire que ce soit ce fameux grand médecin dont il fit éloge. Tu ne veux pas croire que ce simple nom puisse changer quelque chose à ta vie voire la bouleverser complètement. Pourtant, tu es bien là. Face à cet homme qui t'a expressément appelé ici...

Un arrêt. Un soupir. Résolue, résignée tu te munis d'un kunai : "Il m'est difficile de croire qu'un homme aussi désinvolte soit médecin. Qu'un homme tel que vous puisse m'apprendre quelque chose. Mais... Je refuse de revivre l'échec subit à Testu no Kuni... Alors...". Une coupure nette. Profonde. Tu lui tends la main ensanglantée, tremblante. Ça fait mal mais tu as besoin de preuves : "Montrez nous. Commencez par ça.".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1582-lee-sun-hi-prune-bonte-et-bonheur
Hoshino Sakuya
Hoshino Sakuya

Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe Empty
Mer 3 Jan 2018 - 14:03


Premier pas


Bien étrangère à tout cet affect, Sakuya observait la scène silencieusement, respectueuse. Elle était bien incapable de se montrer aussi affectée que l’autre médecin, mais de toute évidence, il aurait été malvenu de faire tout commentaire, alors seule son expression parlait pour elle. Il était vrai que la nonchalance de ce soit-disant grand médecin était quand même particulière. Mais elle savait d’expérience que le comportement d’une personne n’était pas nécessairement révélateur de ses talents. Ses frères en étaient la preuve, ils n’avaient pas le comportement que l’on attendrait de bons combattants et pourtant, ils n’avaient pas à rougir. Et si la désinvolture de ce Hayate était proportionnelle à sa puissance, il devait, effectivement, être quelqu’un d’impressionnant.

“ Nous n’avancerons sans doute pas plus en pleurant …”
Commença-t-elle à voix basse. Loin d’elle l’idée de faire la leçon à une Iwajine dont elle ne savait rien mais, au final, était-ce vraiment utile de se prendre le bec ainsi ? Elle leva les mains devant-elle, comme pour marquer la distance qu’elle prenait avec la situation. “ Je n’irai pas vous dire comment réagir mais je pense qu’il est contreproductif de se prendre le bec ainsi, nous allons travailler ensemble, semble-t-il.” Une résilience qui n’était pourtant pas incompatible avec le doute qu’elle partageait avec la dénommée Lee Sun-Hi. Si elle avait elle aussi bien envie d’avoir la preuve concrète que cet étrange type avait les talents dont il se vantait, l’intensité dont faisait preuve la jeune femme lui semblait tout de même un peu exagérée. “Radical …” Chuchota-t-elle en jetant un regard circonspect à Eirin, levant les sourcils. Puis elle haussa les épaules. Il pourrait prouver tout au plus qu’il était médecin, mais sa puissance ne se mesurerait que dans des circonstances regrettables, au beau milieu d’un champ de bataille.

“ Si je dois laisser mon sort et celui d’Eirin entre vos mains, j’aimerais bien savoir ce dont vous êtes capable aussi. Avec tout le respect, bien sûr.” Prononça-t-elle plus clairement à l’attention du médecin, un petit sourire sur ses lèvres et une lueur d’optimisme dans les yeux. S’il pouvait tenir la distance comme son ancienne mentor Torahime le faisait, elle avait hâte de le voir à l’oeuvre. Car au fond, Sakuya fonctionnait comme cela, elle avait besoin d’un mentor à suivre et surpasser. Quand bien même il surgirait de façon inattendue, sous les traits d’un vagabond au style vestimentaire particulier.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1705-hoshino-sakuya-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u255
Hoshino Eirin
Hoshino Eirin

Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe Empty
Mer 3 Jan 2018 - 17:14
Premiers Pas
Eirin & Sakuya & Hayate & Sun-Hi

Il fallait reconnaître que les deux jeunes médecins n’était visiblement pas réellement réceptives à l’humour et l’ambiance détendue que semblait désirer le mentor en devenir. Peut-être Eirin trouvait-elle plus de repos et d’amusement car elle ne craignait pas les remarques du médecin sur son style de combat. Un médecin pouvait avoir son avis et être puissant, cependant les instructions d’un samouraï lui semblaient toujours plus intéressantes que celles des ninjas… D’ailleurs le dénommé Hayate put voir sur le visage d’Eirin que ses mots l’avaient passablement énervée. Non, elle n’était pas un ninja et ne le serait jamais. Une jeune Borukan avait réussi à lui faire réaliser quelques mudras, mais c’était l’orgueil de l’opaline que le médecin mettait à mal à cet instant présent. « Je peux prêter ma force à des médecins, écouter un mentor qui n’est pas de ma famille, mais je ne suis pas un ninja, Hayate. » La main sur la garde de sa première lame, elle ne montrait pas d’agressivité, mais mettait en avant le métal froid qui l’accompagnait perpétuellement. Quant aux marques de respect… Eirin vouvoyait le médecin, mais elle faisait souvent partie de ces personnes préférant distribuer quelques honneurs après avoir contemplé les exploits ou la réputation. Et pour l'instant, sinon un prénom, il restait un inconnu.

Quant aux inquiétudes de Sakuya, elles étaient également partagées par Eirin. Si elle-même avait confiance en sa lame, en sa force, elle n’avait vu des techniques d’attaque de Sakuya, que des entraînements. Et il était hors de question de laisser sa cousine adorée en danger sans être certaine qu’elle saurait se défendre ou au moins, que leur sensei saurait les faire survivre au danger.

Se détendant de nouveau, Eirin ne comptait pas jouer sur la corde émotionnelle, l’autre médecin y semblant très sensible, cependant, elle finit par lancer à Hayate, juste après la demande de Sakuya « J’imagine que si vous nous faites une démonstration, nous serons impressionnées, je l’espère. Mais quel serait mon intérêt à cette équipe ? Sakuya le sait très bien, on m’a proposé de la suivre dans la voix médicale, mais je préfère le chant des sabres. »


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1305-hoshino-eirin http://www.ascentofshinobi.com/u229

Act I ▬ Premier pas ๑ La meilleure équipe

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: