Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

[MISSION C] Communion de deux épées irréels [PV Shiori]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Mar 26 Déc 2017 - 19:59
Relancé dans sa motivation, corrompu par de nouvelles appétences, le marmot des arts ninjas se leva bien en avance en cette journée d'entraînement. Sa nouvelle senseï lui avait cette fois réservé un entraînement personnel qu'il espérait lui offrir de nouvelle perspective au niveau du Shinobi qu'il souhaitait devenir. En ce jour J, ses quelques seuls talents étaient de pouvoir exercer une charge correcte et de pouvoir mêler son Kekkai Genkai à son épée, cela faisait de celle-ci une arme ressemblant aux armes à pouvoir du village.

Quelques oeufs lancés allègrement sur son poile afin d'offrir à ses noeuds de chakra l'énergie nécessaire à leurs bons fonctionnements, Sõsuke réfléchissait à quelques desseins qu'il avait eu récemment vis-à-vis de son Kekkai Genkai et de ses capacités au corps-à-corps. Celui-ci avait dans l'ambition de devenir un Shinobi rare, global, même s'il préférait actuellement se concentrait sur deux de ses atouts, celui-ci avait des bases dans le soutient grâce au Fuinjutsu et à la détection, mais était compétent dans sa limaille et au corps-à-corps, cela lui offrait plausiblement la capacité d'agir à tout endroit d'un combat et de s'adapter à beaucoup de configuration d'équipe.

Le regard vague, seul l'odeur brûlée de ses œufs le ramena à la réalité. Il en était encore loin, mais rêvait de cela plus que personne.

...

Une ou deux heures plus tard, celui-ci se trouvait être au centre du Dõjo tant dis que l'aube pointait le bout de son nez et, par la même occasion, le début de son entraînement. Déjà essoufflé, en sueur, les pommettes rougies par l’effort; l'opalin se demandait bien ce qu'il allait pouvoir montrer à la blonde. Loin d'être un minimum compétent, celui-ci ne pouvait lancer que deux-trois techniques ressemblant plus à des structures de futurs Jutsu qu'à de réels compétences en cet instant.

Rageur, Sõsuke secoua son manche dépourvu de lame, sa limaille volant aux grès de ses envies autours de celle-ci. Se recomposant rapidement par moment, se décomposant à d'autres. Celui-ci variait les positions et tentait de se créer tantôt des protections, tantôt un soutient d'attaque. Tant que son immobilité était maintenant, tout se passait bien, mais à peine se lançait-il dans quelques estoques que son contrôle sur ses grains s'effilaient aussi rapidement qu'une bonne première impression.

...
« Fait chier. » Soupira-t-il aussi peu fort que cela mugissait dans son esprit.





Dernière édition par Satetsu Sõsuke le Jeu 4 Jan 2018 - 18:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Mer 27 Déc 2017 - 11:28
Tapis dans l'ombre d'un mannequin présent dans la pièce, je suis là, à l'observer dans son entrainement depuis de longues minutes. Concentré à sa tâche, il ne semble à aucun moment discerné ma présence que je ne cache en rien. Hésitant à le déranger alors qu'il semble si désireux de progresser tout seul à cet instant... Pourtant, quand il s'arrête et laisse entendre une plainte à peine sonore, j'hausse les épaules. La phase d'agacement, celle précédent bien trop souvent le découragement semble s'être lancée. Peut-être est-ce le moment que j'intervienne ? Comme bien souvent, par le passé, Tetsuko la fait pour moi ? Vraiment, j'ai cette impression de refaire tout les mêmes gestes que l'adolescent à eu à mon égard lors de nos sessions d’entraînements avec les autres, ses nouvelles recrues que je me retrouve à entraîner par collaboration volontaire ou bien forcée.

Je sors alors de ma pseudo-cachette et m'avance vers le jeune homme pour tenter de le distraire un peu, du moins temporairement avant de lui tendre la main pour l'aider dans sa progression. "Bonjour Sosuke-san." Soufflais-je donc une fois assez proche de lui pour entamer la discussion sans devoir prendre la parole d'une voix trop forte et tout en étant assez éloigné pour ne pas venir envahir son espace vital comme on dit. La bonne distance pour parler. Pas intrusive et pas trop loin.

Posant mon regard sur son arme sans lame, j'esquisse un petit sourire. Cela m'amuse un peu, de voir cette similitude avec Dokuyaku et pourtant de savoir les différences qu'il y a encore les deux. Une telle différence de capacité et pourtant, au final, la base de l'utilisation reste assez similaire. M'enfin, je ne m'attarde pas plus longtemps à regarder ses dextres, reposant mes iris sur son visage rouge et humide d'une fine couche de transpiration. "Désires-tu te reposer un peu avant de poursuivre ou tu penses pouvoir tenir la cadence ?" Le questionnais-je alors que lors de notre toute première rencontre, je m'étais montrée bien moins tolérante que ça soit avec lui ou le raton. Disons qu'il faut dire que je n'aime pas les entraînements d'équipes, trop de choses à regarder, à pensées, alors cette crainte de mal faire et de mal m'y prendre me pousse à être plus autoritaire et à laisser bien moins de choix. D'où au final, ma préférence pour des entraînements en duo. Mais bon, si on est une équipe, on doit aussi apprendre à fonctionner comme telle, même si la période où je me contentais d'être tout simplement partenaire de Tetsuko me manque...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mer 27 Déc 2017 - 14:27
L'opalin marqua un temps d'arrêt suite à l'arrivée de la blonde; ainsi donc elle avait toujours été là? Cela lui retira un sourire, soucieux de préserver sa, peut-être, bonne impression auprès de la dame, il ne put s'empêcher d'être satisfait qu'elle l'épiât. Sõsuke se retint de lui lâcher une remarque à mille lieux du sexisme et de la galanterie, mais tâcha de préserver une nouvelle fois son bon silence.
Celle-ci respecta dans un premier temps les règles de base de l’interaction sociale, parfaitement neutre, l'opalin épiait chacun des gestes de la blonde. Peut-être n'était-il pas encore lui-même prêt à l'accepter comme Senseï, peut-être recherchait-il inconsciemment l'élément qui lui fera apparaître que ce n'était pas la bonne? Et alors, la lâchera-t-il pour autant?
« Ohayo, Shiori-senseï. S'exclama-t-il, un fin sourire aux lèvres. Vous observerez que j'ai comblé mon retard de notre dernière rencontre en me pointant aux aurores. » Finit-il, sa mimique facile s'agrandissant.
Poursuivant ses quelques gestes, la limaille poursuivant sa lame avant que finalement chacune ne regagne sa place et forme un Katana aux allures sombres qu'il rangea dans son fourreau.

...

L'opalin passa une main dans ses cheveux blancs aux pointes ébènes pour les ramener en arrière afin qu'il ne dérange plus sa vue et planta ses orbes argentés aux reflets ors dans ceux de sa collègue Shinobi.
« Ne trouvez-vous pas que je me sois assez reposé ces dernières années? J'ai quelques douleurs musculaires de côtés, commençons. » lui expliqua-t-il.
Peut-être la sous-estimait il? Peut-être que ce n'était pas la bonne réponse? Ou peut-être qu'il n'y avait absolument aucune signification à la réponse de cette question, juste une formule de bonne usage. Sõsuke se lassait de son interprétation intempestive, mais qu'importe... La question qui l'importait vraiment n'était-autre que... Qu'avait-elle à lui apprendre?

Celui marqua un temps d'arrêt avant de finalement se redresser pleinement pour s'éloigner, s'accoudant par la même occasion au premier bonhomme de bois qu'il trouva.
« J'ai des compétences en corps-à-corps alliant Taijutsu et Kenjutsu allant jusqu'à un petit Chûnin. Mon usage de mon Kekkai Genkai en est à ce même niveau. J'utilise aussi le Fuinjutsu à ce même niveau, mais c'est plus pour ramener ma limaille sur le champ de bataille sans trop user de mon chakra, donc des sceaux de stockage-déstockage. Je pourrais aisément trouver d'autres utilités pour chacun de ces éléments, je n'ai simplement pas encore eu le temps. commença-t-il avant de poursuivre. Pour l'instant, ma seule bonne technique allie mon Kenjutsu et mon Kekkai Genkai, c'est cette lame se matérialisant et se dématérialisant à mon souhait. Je peux user de sa dématérialisation pour créer quelques techniques qui ne sont, en l'instant, que des ébauches... puis il conclut. J'ai aussi des bases en sensorialité. »
Celui-ci frotta ses tempes.
« Durant toutes ces années je n'ai fait qu'apprendre, j'ai trouvé les arts dans lesquels j'ai des prédispositions, mais je manque juste de temps et d'efficacité pour les amener au niveau auquel je les prédestine. commença-t-il. Je n'ai commençais à m'entraîner qu'il y a un ou deux ans... Avant ça, j'étais plus un scientifique dans l'âme. »
Finit-il finalement son long monologue.




Dernière édition par Satetsu Sõsuke le Jeu 28 Déc 2017 - 13:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Mer 27 Déc 2017 - 15:34
Est-ce une petite provocation de sa part que j'entends là ? Je ne sais pas trop et je ne préfère pas trop relever. Oui, il semble être venu tôt, mais de là, à faire ainsi référence à la dernière. Peut-être à-t-il mal prit mes dires. M'enfin, de toute façon, je ne compte pas les changer. Je me contente juste de sourire légèrement et d'acquiescer. Oui, j'ai entendu, oui j'ai vu, mais non, je ne dirais rien de plus à ce sujet. S'il est désireux d'être dans la provocation, qu'il le fasse, mais je ne rentrerais pas dans son jeu, j'ai que trop donné la dedans et puis, on est pas là pour jouer à ça non plus.

Mon regard planté dans le sien, j'attends sa réponse quand à ma question et je penche ensuite un peu la tête à sa réponse. "A vouloir t'empresser, tu risques de mal faire les choses. Il faut savoir y aller à son rythme. Si tu forces trop, tu risques de finir à l'hôpital et perdre encore plus de temps à cause des soins et tant de rémissions." L'informais-je tout simplement en laissant mon regard traîné vers l'endroit où il a supposément mal musculairement parlant. "Cela fait aussi partit de l'entraînement, savoir écouter son corps et ne pas le réduire en miette inutilement." Continuais-je doucement avant de l'écouter tout simplement me faire un petit listing de ses capacités actuelles.

Le laissant donc parler jusqu'au bout, je mémorise quand même ce qu'il me dit, après tout c'est des informations plus qu'utiles et nécessaire pour moi si je suis désireuse de réellement l'aider correctement. Néanmoins, ce qui me dérange un peu dans tout ce qu'il me dit là, c'est qu'il est dans un sens assez éparpiller dans ses compétences, ils ne se focalisent visiblement sur aucun, allant un peu dans tout les sens en s’entraînant. Du moins, c'est l'impression que j'ai... Bien qu'en même temps, tout tourne toujours autour de sa capacité héréditaire.

"Pour la partie Taijutsu, je pourrais facilement t'aider. Pour la maîtrise de ta limaille, je te conseillerais peut-être d'aller voir une personne du clan Yuki par exemple. Ensuite, si je peux me permettre une remarque, c'est que tu sembles quand même assez bien t'éparpiller dans cela. Ne désires-tu pas plutôt te focaliser sur quelque chose dans un premier temps pour ensuite affiner plus tard tes autres compétences ?" C'est pour moi, ce qui me semble le plus logique et le plus efficace. "Le temps n'est pas une chose qui entre réellement en compte à mes yeux. C'est la motivation, la détermination qui détermine l’efficacité et surtout l'amélioration. Il y a deux ans, je n'avais jamais user de chakra et je n'avais aucune connaissance que ça soit en Taijutsu ou autre. J'étais éloigné de tout cela." L'informais-je alors sans en dire plus, après tout, il n'a pas besoin de savoir que je suis la fille d'un marchand et et tout le blabla qui va avec. "Alors, je pense qu'il faut arrêter de se trouver des excuses à un moment et juste tout faire pour arriver là où on veut." Lui rétorquais-je alors quitte à peut-être le mettre de mauvais poil et lui faire avoir une dent contre moi ensuite.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mer 27 Déc 2017 - 16:11
La blonde ignora totalement sa petite pique, qui était loin d'en être une, c'était plus une sorte... D'excuse. En effet, son retard de leurs précédente rencontre n'était pas très respectueuse et il avait tenu de le lui faire comprendre. D'ailleurs, l'argenté ne sut absolument pas si elle le prit ainsi.
Il écouta d'une oreille distraite les premières recommandations de Shiori, en effet, celle-ci ressemblaient plus à celle que sa défunte mère lui aurait proposé qu'à celle d'un véritable Shinobi. Sõsuke avait besoin de progresser, rapidement, et pour ça il allait mettre les bouchées doubles, quitte à finir à l’hôpital comme elle le disait si bien. Et encore, sa douce Senseï devait ignorer qu'il avait déjà transpiré les relents alcoolique de la veille tôt dans la nuit ce qui expliquait qu'elle ne l'embête aussi à ce niveau.

Son entraînement stoppé, celui-ci eut une furieuse envie de cigarette qu'il cala bien au fond de ses pensées. Cela n'allait certainement pas être bien pris par son Senseï. L'argenté gratta machinalement l'arrière de sa tête tout en lui accordant un sourire gêné maintes fois travaillé et proposa de passer à la suite des explications.

L’étalement. Voilà bien son principal problème. Alors qu'il allait répondre, celui-ci se mangea en pleine figure une remarque cinglante. Celui-ci releva la tête et la fixa, regard neutre, dur. Cette critique ne lui faisait absolument rien, jusqu'à présent, il avait avancé tout seul à son rythme et n'avait quasiment jamais posé une question. En effet, c'était bien la faute à sa satané fierté, mais qu'importe.
« J'irai donc voire un membre des Yuki pour améliorer ma maîtrise héréditaire et notre entrainement d'aujourd'hui portera, à moins que je ne me trompe, sur la partie Taijutsu? questionna-t-il dans un premier temps. Le réel soucis c'est mon Kekkai Genkai, autant puis-je me passer de la Sensorialité, que j'ai besoin des Fuin pour amener mon élément sur le terrain. J'ai trouvé cette astuce avec mon épée pour en avoir toujours une infime quantité sur moi et ces quelques sceaux... poursuit-il en relevant ses manches pour faire apparaître quelques de nombreux traits noirs hiéroglyphes incompréhensibles sur ses bras. sont le seul moyen efficace que j'ai trouvé pour en transporter plus. »
Continua-t-il. Le Fuinjutsu, c'était vraiment un art passionnant. Il retrouvait son ambition scientifique dans ce domaine, c'était de nombreuses recherches, des feuilles vierges, de nombreux essais ratés. Les entraînements ressemblaient plus à l'écriture acharné d'un bouquin qu'à un combat désossé. Celui s'arma alors d'un doux sourire.
« Et comment avez-vous fait pour combler vos lacunes autant physiques que psychiques? Vos connaissances étaient à la limite du néant tout comme vos capacités, vous avez rattrapés ces deux points en seulement deux ans? Des noms d'ouvrages peut-être? » S'exclama-t-il.
Car oui, pour lui, lire et apprendre sur le fonctionnement des différents arts étaient aussi entraînant que la maîtrise de ceux-ci.
« Pour l'instant, mon entrainement au Fuinjutsu se limite aux ouvrages primaires de Tomina. Peut-être connaissez-vous l'écrivain? Sa plume comme ses connaissances sont infinies! Poursuit-il, des étoiles dans les yeux. J'ai aussi compris toutes les notions du chakra, tant au niveau du Yin et du Yang que dans leurs mélanges, néanmoins, autant cela m'apparaît facile intellectuellement, que la réalité physiques des faits et terriblement difficile à appréhender. » Finit-il.
Et oui, un scientifique dans l'âme, qui oublia pendant quelques instants la femme à qui il faisait face et se laissait entraîner dans des explications agrémentés de gestes et de regards de braises.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Mer 27 Déc 2017 - 17:14
Au moins, à première vue, il ne semble pas trop mal prendre ce que je viens de dire. Enfin, en apparence en tout cas, si ça se trouve dans sa tête, il est entrain de m'insulter de tout les noms d'oiseaux possibles et inimaginables. Cela, dans un sens, ne serait même pas étonnant pour tout dire. Et dans un sens, je préfère réellement cela que me retrouve encore avec un ou l'autre membre d'équipe désireux de faire une séance de voyeurisme à mon encontre... Saleté d'Akimitsu ! Je le retiens. Je devrais peut-être aller lui faire un petit coucou dans les geôles d'ailleurs, voir comme ce traître va et peut-être même chercher à comprendre son geste, le pourquoi du comment, bien qu'en même temps, ça semble assez simple. Il a suivit, tel un mouton, son grand-frère et chef de clan. M'enfin, l'heure n'est pas de pensé à ce Yuki, mais bel et bien à ce que le jeune homme en face de moi me raconte.

J'acquiesce quand il demande ce qu'on va faire à l'entrainement aujourd'hui, si c'est bel et bien du taijutsu. Après tout, c'est comment dire, mon domaine de prédilection. Je le laisse donc se défendre sur ses compétences et le pourquoi il s'est ainsi dispersé ce qui est en soit logique d'une certaine façon, mais en même temps, assez ennuyeuse d'une autre. M'enfin, je ne dis rien de plus, le laissant simplement poursuivre et rebondir sur ce que j'ai dit ensuite, concernant mon passée.

Les livres... A croire qu'il ne jure que par cela. Et avant même que je puisse répondre à sa question, il se perd tout seul dans une palabre d'un auteur qui m'est inconnu. Après tout, je ne cherches pas à retenir qui est l'auteur, mais le contenu du livre, citer mes sources à ce niveau là, n'est pas quelque chose que je trouve de très utiles. Si tu connais le titre, pas besoin de retenir l'auteur, sauf si bien entendu, tu pars sur tout une série de livre à lui, mais se cantonner à un avis, c'est aussi quelque chose d'assez restrictifs. M'enfin, je le laisse donc venter son idole littéraire, je suppose et attend de le voir revenir avec moi pour enfin lui répondre.

"C'est surtout la pratique, j'ai demandé beaucoup d'aide à d'autre, plus instruit, que ça soit à la base pour l'utilisation du chakra ou ensuite pour mon affinité. J'ai été vers les personnes qui pourraient me donner des réponses et m'aider à m’entraîner pour peaufiner ensuite avec de la lecture." Avouais-je tout simplement. "Les livres peuvent être une bonne base, mais dans mon cas, ça à plus souvent été un moyen d’approfondir les connaissances que les autres m'ont transmises. On apprend mieux en partageant que seul en lisant je trouve. C'est l'importance de la pratique qui joue. Si tu apprends comment faire un mouvement en lisant sa description mais que tu ne t'entraînes pas à le faire, alors ça ne serre à rien. La théorie est bien, mais la pratique, dans notre vie de ninja est bien plus importante. Le plus importante n'est pas de connaître une chose, mais de savoir la faire." Du moins, c'est mon point de vue, bien que dernièrement, même si je ne sais pas faire de Genjutsu actuellement, je me renseigne pas mal dessus. Par curiosité et peut-être plus un jour même.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mer 27 Déc 2017 - 19:38
Sõsuke hocha rapidement la tête, il comprenait... Progresser avec quelques professeurs devaient effectivement être bien plus rapide dans le sens où ceux-ci faisaient déjà un résumé de leurs propres connaissances pour n'apprendre que l'utile à l'élève, celui-ci, ayant de bonne base n'avait plus qu'à compléter les informations que l'on lui avait donné.
Ainsi, à la place de perdre son temps, elle en gagnait une quantité infinis. Même si les deux jeunes gens avaient, semble-t-il, commencé en même temps; ceux-ci ne pouvaient aussi qu'observer béatement pour l'un au moins leurs différences de niveau. L'argenté aurait pu être rageur, mais sa chance, aujourd'hui, était que c'était à son tour d'avoir un professeur.

Revigoré, ayant profité notamment de cette discussion pour soufflé, il estima peut-être même que Shiori fit cela exprès pour le faire se reposer.
« Trêve de discussion, ma jeunesse me taraude, on commence par où? » s'exclama-t-il comme si c'était lui qui dirigeait l'entrainement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Mer 27 Déc 2017 - 20:46
J'arque un sourcil en entendant les dires du garçon, m'attendant plutôt à une réaction quand à ce que je venais de dire concernant le point le fait de passer plus par la pratique que par la théorie pure, m'attendant à le voir défendre sa cause et celle des livres, mais non, même pas. Il semble plutôt enclin à suivre ma méthode et donc partir sur la pratique et ce que je pourrais bien lui apprendre. Je le fixe donc et esquisse un petit sourire. "Il faudrait déjà que je vois de quoi tu es capables avec ton sabre ou autre équipement lié au combat au corps à corps." L'informais-je en baissant maintenant mon regard vers le sabre qu'il venait de rengainer il y a de ça quelque minute. "Montre moi à quel point ta lame recomposée peu être solide face à un véritable sabre." Parce que non, je n'allais pas user de dokuyaku, même si j'en avais tout le loisir, mais autant profiter de cet entrainement pour moi aussi m'améliorer dans la manipulation du katana ayant appartenu à mon frère. M'écartant alors, pour me mettre en position, j'esquisser un léger sourire, ma main posée sur la garde de la lame au reflet bleuté, je ne la sors pas encore, attendant de le voir se mettre en position et puis, je lui laisse l'opportunité d'attaquer en premier. Après tout, mon but est de voir ses capacités, pas de lui mettre une dérouté sans lui laisser le temps d'agir comme j'ai pu le faire avec Shinichi après sa petite provocation. J'attends donc, prête à agir et répondre à ses assauts. Puis j'avoue surtout être assez curieuse de voir, combien de temps il pourra aussi tenir. Après tout, il a le grade de Chunin, mais en a -t-il le niveau ou bien est-il plus fort ou à l'inverse plus faible ? Là, je suis réellement désireuse de m'attarder sur ses capacités et compétences afin de pouvoir réellement juger et pouvoir donner une direction ou une autre à l'entrainement et pouvoir obtenir le meilleur de lui... Bien que je sais que d'autres auraient probablement été bien mieux placé que moi pour réaliser cela, plus d'expériences et de connaissances, mais il faut que je cesse de penser comme ça, il faut que je positive, après tout, j'ai déjà aidé un autre sabreur, bien que plus jeune et plus faible que lui... Mais c'est du pareil au même au final. Voir les capacités et les lacunes, l'aider à progresser et corriger les défauts, le guider correctement. Ouais, je suis tout à fait qualifiée pour le faire !


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Jeu 28 Déc 2017 - 10:37
L'action, c'était aussi l'une des nombreuses facettes du Shinobi qui l'avait décidé à stopper cette ennuyeuse vie de scientifique au profit de celle de ninja. Ressembler aux nombreux comptes qu'on lui lisait quand il était gamin sur ces grands ninjas qui sauvaient à peu près tous le monde et finissaient par se mettre avec la princesse d'un de leurs sauvetages. Sõsuke rigola légèrement en pensant à ça alors qu'il se re-concentra sur la blonde décoloré lui faisant face, la teinte de ses yeux vira ambre et il se mit en position de combat. Ses bottines s'espacèrent verticalement et ses genoux s'affaissèrent pour lui offrir une meilleur grippe au sol; prêt à bondir, l'opalin se sentait ainsi prêt.

L'affaire de ces dernières années lui avaient permis de mettre une stratégie au point, vif et unique, elle pouvait en effet se targuer d'être létale. Alors qu'il se baissait encore plus pour améliorer ses appuis, celui-ci se propulsa en avant, mû d'une vitesse inconnu jusqu'alors. La distance entre les deux adversaires du jour se combla rapidement et, son katana de limaille levé, celui-ci visage directement la jugulaire de la femme blonde.

Celui-ci s'attendait en effet à rencontrer une résistance, elle souhaitait l'entraîner et non éviter cette charge. Létale pour un ninja de rang moyen, certainement pas pour un plus expérimenté. Ainsi l'épée commença à se décomposer à mesure qu'il passe la garde de son adversaire, une partie de la limaille se reformant sur ses côtés pour le protéger d'un éventuel contre-coup -tel une défense mouvante-, la seconde partie reformant la lame et se préparant à percer.






Dernière édition par Satetsu Sõsuke le Jeu 28 Déc 2017 - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Jeu 28 Déc 2017 - 11:32
En position, face à lui, j'attends de le voir s'approcher. J'esquisse un petit sourire en le voyant charger. L'entrainement avec Shinichi, m'avait comme au Yuki, permit d'avoir une meilleure approche de ce type d'approche assez rapide, mais pas encore la plus rapide qui soit. Reculant alors juste un peu pour gagner un millième de seconde et pas tenter d'esquiver alors que j'aurais pu, je me contente de bouger le bras tenant la lame ayant appartenu à mon frangin pour venir parer le coup qui aurait pu être létale en vue de la partie visée, ma seconde main s'étant également posée sur la garde au cas où le choc aurait été plus violent que prévu. Je devrais peut-être me méfier de ses attaques du coup, parce qu'il semble réellement désireux de me montrer ce qu'il sait faire, mais en même temps, peut-être me surestimer.

Ayant donc bloqué sa lame, je sens la résistance qu'elle m'offrait se dissiper partiellement. Ne quittant pas du regard ses agissements, je constate assez rapide ce qu'il prépare. Une belle défense, rapide, mais rendant sa lame plus faible temporairement. Non désireuse de rentrer dans son jeu de contre attaque comme il semble s'y attendre et qui de toute façon attaquer maintenant ne servirait à rien. Je me contente alors d'effectuer un saut en arrière. "Belle tentative et beau réflexe de chercher à te protéger ensuite, mais si on était pas partit dans un entrainement uniquement de taijutsu de mon côté, j'aurais pu facilement t'atteindre avec de l'affinitaire par exemple." Soufflais-je en me remettant en position, attendant de le laisser venir à moi pour m'attaquer ensuite. Je compte bien tester aussi sa contre attaque et ses esquives, mais là, je veux surtout voir ses approches, s'il n'est pas trop prévisible ou que sais-je d'autre.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Jeu 28 Déc 2017 - 13:50
Sõsuke recula rapidement pour éviter une quelconque contre-attaque qui ne vint pas et écouta les quelques paroles de Shiori tout en pestant mentalement contre lui-même. Ses yeux d'ors restaient fixés sur sa lame dont on pouvait voire les quelques grains s'agitaient. En effet, sa colère psychique n'avait d'égal que son agitation chakratique du moment; une nouvelle fois ses grains n'avaient pas réagis à sa convenance et plutôt que de se séparer pour, à la fois, défendre et attaquer, ceux-ci s'étaient contentés de la défense.

Néanmoins, Sõsuke constata le manque de répartie de sa senseï et décida de tenter le tout pour le tout; il n'avait jamais testé la phase offensive de cette technique et était bien décidé à la tester efficacement. Le jeune ninja s'élança donc une nouvelle fois, beaucoup plus proche et ne nécessitant donc absolument pas de sa technique de charge.
« Attention, Shiori-sensei. » La prévint-il, conscient que cela pouvait plausiblement la blesser alors que ce n'était absolument pas son souhait.
Alors que, comme précédemment, Sõsuke concentra du chakra dans sa lame par le biais d'un unique mudra de sa main libre, celui-ci chargea la lame de Shiori avec en prémices un coup prévu au niveau de l'épaule.

Si cette attaque rencontre une quelconque résistance, celle-ci passera au travers pour cette fois-ci, non pas se protéger, mais totalement ignorer la défense de son vis-à-vis. Danger donc, loin d'être rassuré que sa Senseï se fasse surprendre, une erreur de débutant qui peut arriver, celui-ci diminua légèrement la vitesse de son coup.
L'idée était plus de lui montrer ses quelques échafauds de techniques qu'autres choses.





Dernière édition par Satetsu Sõsuke le Lun 1 Jan 2018 - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Jeu 28 Déc 2017 - 23:44
Il ne dit rien suite à mes mots. Accepte-t-il mon commentaire ou bien est-ce rentré par une oreille pour ressortir par l'autre ? Je n'en sais rien... Mais bon, en même temps, c'est pas comme si je ne risquais pas de le lui redire plus tard lors d'un petit contre-rendu final. J'ignore même si lui dire comme ça mes petites remarques ne risquent pas de l'influencé d'une façon ou d'une autre et de risquer de biaiser mon jugement final par des actions qu'il n'aurait pas fait de lui-même, mais qui serait juste le résultat de sa volonté à répondre à mes demandes et mes exigences. Oui, je ferais probablement mieux de ne plus rien dire. Se taire, observer et analyser tout en restant dans l'action pour ne pas être surprise par ses attaques.

Parlant d'attaque, il revient maintenant à la charge et tente une nouvelle fois de m'attaquer par le flanc, plus bas en me disant de me méfier. Comme si je ne me méfierais pas. Il croit que je suis du genre à baisser ma garde uniquement parce que c'est un entraînement ? J'ai demandé à voir ses capacités, alors, je ne vais pas y aller en mode il est plus faible que moi et me la jouer à la Shinichi en mode imbu, je suis tellement génial que si et mi...

Un nouveau parage, mon regard ne quitte cependant pas la lame qui se fragmente une nouvelle fois, rompant une nouvelle fois la résistance pour continuer sa course. Une attaque que j'espérais voir dans un sens et je souris, esquivant néanmoins celle-ci, bien que légèrement atteinte à cause de la proximité de l'attaque.

Il est clair qu'avec une épée comme la sienne, j'escomptais voir quelque chose comme ça, après tout, nos lames étant assez similaire, il est normal pour moi de pouvoir imaginer des techniques pour sa lame et d'en comprendre plus facilement le fonctionnement qu'une tout autre personne. Pourtant, je ne compte pas me reposer sur ses pseudo-lauriers pour dire que je connais ses compétences et autre, il a peut-être plus d'idée que moi pour justement profiter de cette lame qui peut se retrouver à être fragmentée et donc intangible.

Je me remets alors en position, le katana tendu vers lui, l'invitant d'un geste à venir encore à ma rencontre, le tout en restant maintenant, silencieuse.




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Lun 1 Jan 2018 - 19:25
Comme il s'y attendait, celle-ci repoussa simplement son attaque d'une esquive. Soit; Sõsuke allait attaquer sérieusement et à fond. Ce que sa senseï pensait de lui n'était pas le plus important, ce qui comptait c'était de donner un avant-goût de ce qu'il allait devenir. Et il ne deviendrait pas cet espèce de Shinobi qui balance une petite attaque avant de reculer, s'arrêter et retourner à l'assaut essayer une autre petite technique.
L'argenté passa sa main dans ses cheveux, remuant ses quelques mèches humides afin de lui libérer la vue.
« Tout d'abord, une petite question. Vous avez dit précédemment que ma défense était une bonne idée, mais que vous auriez pu utiliser une technique élémentaire pour la rompre. Soit, mais comment feriez-vous ça avec les mains occupés dans un combat au corps-à-corps? Vous êtes capable d'utiliser des techniques sans faire de signe? » Chercha-t-il à se renseigner.
C'était important de connaître une information comme celle-ci, si certains Shinobis étaient capable de faire ça, ce n'était pas bon pour le "Limailleur".

Sõsuke donna quelques coups d'épée dans le vide, faisant tournoyer son épaule avant de s'occuper de son épaule gauche. Pendant ses quelques gestes, il fit vrombir son chakra au niveau de sa seconde main, tentant de garder un certain contrôle sur son dosage sans pour autant perdre en efficacité ou vitesse au niveau de son attaque.
En soit? Contrôler son chakra pendant qu'il attaquait sérieusement son adversaire. C'était une étape tout-à-fait naturel pour quelqu'un de son âge baignant dans les arts Shinobi depuis une dizaine d'année, mais sa courte entrevue de cette vie ne lui avait pas encore donné toutes les cartes.

Et il s'élança, usant comme précédemment d'un appuis puissant pour se projeter vers l'avant. Il donna une première charge à Shiori, tout en rencontrant son épée, son niveau au Kenjutsu était relativement moyen si on lui enlevait ses quelques techniques affinitaires. Mais soit. Pour la dame à l'épée irréel capable de se cristalliser, sa précédente charge ne devait être une surprise, mais que disait-elle de celle-ci? Dans un "pouf" sonore, alors qu'il était encore entrain de combattre de sa main droite; son bras gauche libéra une quantité certaine de limaille qui s'agglomérèrent jusqu'à former une seconde épée dans sa main gauche, plutôt rapidement. Souriant de sa courte réussite, celui-ci projeta cette seconde épée sur Shiori tandis qu'il occupait celle-ci de sa main droite dans une position de parade.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Mar 2 Jan 2018 - 14:07
Ainsi donc, il ignorait une chose quelle celle-ci ? Je le fixe alors, passant ma main libre sur mon épaule, sentant légèrement quelque gouttes de sang sur le bout de mes doigts à cause de son attaque. Au moins, c'est quelque chose qui peut rester surprenant. Parce qu'on profite réellement d'un instant de garde baissée, parce qu'une fois l'attaque bloquée, on la pense réellement arrêter alors qu'en réalité, elle continue tout simplement sa course à peine gêné par le blocage qu'il y a eu.

"Oui. Il est possible de faire des techniques sans user de mudra. Je n'en ai pas réellement des puissances, mais je sais que certains en ont et ils peuvent faire de sacré dégât à cause de ça." L'informais-je. Alors tout en me remettant en position alors qu'il revient à nouveau à la charge. J'esquisse un petit sourire et une nouvelle fois, je bloque son attaque, me méfiant de celle-ci avant d'avoir le regard attiré par un autre mouvement et de dégainé Dokuyaku dans la foulée pour bloquer la seconde lame qu'il vient de créer dans son autre main. "Vraiment ?" Souriais-je alors que je parais aussi celle-ci. "On peut dire que t'auras réussi à me faire sortir mon épée. Mais pas sûr que ça soit une bonne chose pour toi !" Lui lançais-je alors avant de poser mon pieds sur son torse pour lui donner une impulsion et le forcer à reculer afin de ne pas rester coincé dans cette position entre deux lames.

"On passe au chose sérieuse maintenant." L'informais-je alors que je me mets en position, ne rangeant aucune de mes lames et en le regardant à nouveau, laissant ma lame de cristal toujours matérialisée de la sorte pour la garder tangible, pour le moment. Après tout, je ne vais pas lui montrer toute les capacités de mon sabre légendaire si rapidement et facilement.




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mar 2 Jan 2018 - 18:01
« Ou pour vous? » Rigole-t-il.
Soudain beaucoup plus sérieux, ce simple mouvement lui rappela une série d'enchaînement simple que celui-ci avait travaillé. Néanmoins, suite aux nombres importants de pseudo-technique, celui-ci avait abandonné. Peut-être qu'aujourd'hui était un bon moment pour tester cet ensemble de technique d'un rang allant de D à C, au grand maximum, peut-être une ou deux de niveau B par-ci par-là. Le soucis? Celle-ci était une source de dépense chakratique, néanmoins, était-elle vraiment utile? Assez utile pour qu'il les travaille plus et les intègre à son arsenal de technique à utiliser en combat?

Sõsuke se souvint de la précédente parade de sa Senseï. Celle-ci avait dégainé une seconde lame, simplement. Que se passerait-il s'il la surmenait d'une troisième lame au cours de la prochaine attaque? Était-il capable d'utiliser, à un endroit ou un autre, un dernier sabre? Relevant son regard d'or, celui-ci se dorait suite à l'entrain visiblement renoué avec ses techniques de sabres de Sõsuke. Pour ça au moins, il pouvait la remercier.

Les choses sérieuses, pas vrai?
Celui-ci pointa alors ses deux épées vers sa Senseï. La deuxième ne lui était pas vraiment utile, cette simple formation de limaille acérée ne lui permettait que de prendre par surprise son adversaire au cours d'un unique "battle". Celui-ci courut jusqu'à son Senseï, se déplaçant alors en bougeant son chakra jusqu'à ses membres inférieurs afin d'améliorer leurs vivacités, il combla presque la distance les séparant d'un bon. Alors qu'il lâche sa lame de gauche, celui-ci se saisit de celle de droite à deux mains.
Contrairement à d'habitude, le ninja ne dématérialise pas sa lame au contact avec l'épée réel de Shiori, mais change simplement de prise. Ainsi, celui-ci fait glisser sa main droite jusqu'à lâcher son épée et, d'un mouvement des deux doigts de sa main droite, dématérialise l'autre lame qui fonce sous forme de pique sur la hanche gauche de Shiori. Dans un second temps, sa main gauche se saisit du bout de la poignée et au lieu de chercher à trancher, Sõsuke, préfère enfoncer sa lame précédemment parer contre sa Senseï.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Mar 2 Jan 2018 - 21:16
Au moins, il est optimiste et motivé le petit. Je souris à cela et le laisse foncer vers moi, mes yeux analysant chacun de ses mouvements. Il est hors de question que je le laisse me toucher encore une fois. Après tout, je l'ai dit les choses sérieuses ont commencée maintenant.

Il commence donc par une attaque par le haut, que je pare avec mes deux lames, ses deux mains étant sur la garde de son sabre pour donner probablement plus de force. Néanmoins, quand il lâche sa prise d'une main, je suis le mouvement de celle-ci du regard et ce que cela implique. "Bien tenté." Soufflais-je en laissant retomber ma main tenant Dokuyaku pour venir parer sa nouvelle attaque d'une autre façon. S'il est désireux de jouer avec sa limaille de faire comme de projectile alors que l'on est supposé faire un entrainement à l'épée, il est hors de question que je le laisse faire. Alors oui, sur le temps de la descente, la forme de ma lame à changée pour être intangible, du chakra à l'état pur que je tente de mettre dans l'axe de son pic pour amoindrir une nouvelle fois son attaque voir annihiler si possible.

Sentant un changement de pression sur mon autre main, je le vois tenter autre chose et m'accroupit alors en tenant toujours le katana pour bloquer sa lame et tenter de bloquer sa tentative de m'empaler, cherchant par cela à lui faire aussi perdre un peu l'équilibre. J'effectue alors une rotation sur moi-même pour venir trancher son ventre de la lame de Dokuyaku...

Ou pas.

Parce que j'ai prit le soi d'arrêter le flux de mon chakra dans ma lame pour ne pas que l'entraînement s'arrête maintenant pour lui. Pour qu'il puisse encore user de son chakra correctement ensuite. "Boum, t'es mort." Soufflais-je en restant dans ma position, l'autre lame toujours entrain de repousser la sienne.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mar 2 Jan 2018 - 21:37
Sõsuke observa la blonde, retint son encouragement et... Sourit. Peut-être avait-elle tord de l'encourager ainsi, peut-être le sous-estimait-elle? Soit, il s'en servira afin de gagner ce duel et s'imposera comme un digne héritier d'un savoir quelconque. Peut-être qu'alors aura-t-elle envie de donner son maximum; l'équipe 1 une élite? L'opalin était bien destiné à lui prouver qu'elle n'avait jamais eu plus raison que ce jour-là. Le regard du Shinobi observe ses excuse, elle annule son contrôle sur sa limaille à l'aide de son sabre, pour ça? Le simple fait de faire passer son sabre d'une forme à une autre semble déposséder ses brins du contrôle qu'il avait sur eux.
Et Shiori se baisse afin d'éviter mon ultime offensive, s'amusant de moi, elle déclare avec un sourire que je suis mort et pourtant, elle n'imagine pas à quel point elle l'est aussi. Mon regard d'or ne se décroche pas de celui de ma senseï.

Elle s'est baissé pour éviter ma lame selon un réflexe normal, seulement, celle-ci a voulu poursuivre l'offensive. Or, ma lame à l'arrière de sa tête, sa forme se mouvant selon mes désirs en se courbant tout autours de la nuque de la demoiselle. En plus de ça, cette épée n'avait pas perdu de mon contrôle en passant à travers le chakra de Shiori. De ce fait, l'épée se déforma selon les désirs de son créateur. D'épée, elle s'était transformé en une espèce de faux, dont le simple mouvement de recule, ou d'esquive, en arrière de Sõsuke signait peut-être la mort de la blonde, à elle-aussi.

Le jeune ninja en doutait, il conservait néanmoins son regard joueur et la fixait toujours tout en faisant semblant de s'écrouler, désagrégeant la faux formé à mesure qu'elle s'écrasait contre sa nuque -ou l'espérait-il-.
« Et vous avec moi. Commença-t-il.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Mar 2 Jan 2018 - 21:55
"Que tu crois." Murmurais-je en relevant le regard vers lui alors qu'il fait semblant de tomber. "J'ai stopper ma technique pour ne pas que tu sois incapable de poursuivre l'entraînement encore. Si je ne l'avais pas fait, je me serais prit une pluie de limaille sur la tête et c'est tout." L'informais-je en relevant la main tenant Dokuyaku pour montrer l'absence de lame depuis déjà un petit moment.

Je tourne alors légèrement la tête pour regarder la forme de sa lame, contemplant le changement de celle-ci et comprenant réellement la menace de cette dite lame. Il est vrai qu'il est dangereux. "Sinon, tu me libères que l'on puisse poursuivre ou tu es désireux que je reste à genoux devant toi pour flatter ton égo ?" Le questionnais-je avec une légère teinte d'humour, parce que bon, il serait con que je me fasse couper alors qu'on a fini ce petit enchaînement. Surtout que je ne suis pas réellement désireuse de perdre la tête, du moins au sens propre, parce qu'au sens figuré avec toute les merdes qui m'arrivent, j'ai un peu cette impression de l'avoir perdu depuis un moment même si je tente de faire semblant que tout est beau dans le meilleure des mondes... En fait, heureusement que j'ai quand même un peu de positif dans ma vie et que tout ne tourne pas autour d'Eiichiro et du clan Soryu... Heureusement qu'il y a Yamamoto dernièrement à mes côtés pour m'affectionner et Inja pour me soutenir et m'écouter me plaindre de tout cela... M'enfin, il n'est pas réellement l'heure de penser à tout cela, il faut que je reste tout simplement concentré sur l'entraînement du jeune limailleur et pas sur autre chose, mes problèmes peuvent attendre tout comme ma conscience.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mar 2 Jan 2018 - 22:34
Sõsuke s'écrasa finalement au sol, relâchant l'emprise qu'il avait sur l'ensemble de sa limaille. Ainsi reposé, plus bas que terre, celui-ci se laissa aller à quelques plus amples respirations avant de ré-ouvrir ses yeux d'ors. Il comprenait plus franchement la différence de niveau qui séparait les deux épéistes. Elle était à un autre niveau et n'avait pas besoin d'aller chercher dans quelques fioritures que ce soit pour le défaire. Shiori n'avait eu qu'à défaire sa lame de son fourreau pour le mettre à mal.

Sõsuke passa doucement sa main contre son front, essuyant les restes de sueur, avant de finalement se relever.
« A quoi m'attendais-je? » Rigola-t-il.
Elle avait parfaitement raison, si celle-ci n'avait pas transformé son sabre en chakra, celui-ci n'aurait certainement pas pu finir son coups. Du moins, il aurait certainement perdu en contrôle. Néanmoins, qui pouvait certifier que sa volonté n'aurait pas été suffisante pour emmener la blonde avec lui?

Enfin soit, plusieurs autres idées de Jutsu lui viennent. Grâce à ces quelques situations de combat, celui-ci comprend son plus gros manque. Il ne possède que très peu de technique défensive; si ce n'est aucune.
« Votre sabre... Il est comme le mien, intangible, nos épées sont plutôt similaires. J'ai été surpris qu'il annule l'interaction de mon chakra avec la matière comme il l'a fait. C'est surprenant, un manque d'attention, et celui-ci nous termine si l'on ne s'y attend pas. » Réfléchit-il.
En effet, le style de combat de Shiori, il était un peu comme le siens. On essaie toujours d'en finir en un coup, en montrer le moins possible.

Celui-ci croise ses bras derrière sa tête, il comptait garder quelques unes de ces techniques, mais l'offensive ne manquait pas franchement; contrairement à la défense.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Mar 2 Jan 2018 - 22:52
Je penche un peu la tête en le regardant et rit un peu. "Franchement, tu peux te vanter d'avoir réussi à me blesser." L'informais-je alors en lui dévoilant mon épaule, marquée de quelque griffures à cause de sa limaille. "C'est pas tout le monde qui y arrive et je peux te dire que cela reste quand bien même assez rare." Non, je ne parles pas du cas Shinichi, parce que le genjutsu, j'ai aucun moyen de lutter contre ça et il ne m'a pas blessé non plus, alors que l'inverse est le cas. Il fanfaronnera surement de cela encore quelque temps alors que bon, au final, c'est moi qui l'ai mit au tapis à deux reprises. Je hai ce gamin. M'enfin, il n'est pas l'heure de penser à lui non plus.

"Sinon, oui, tu as raison, mon sabre est en grosse partie comme le tien, une garde sans lame à l'origine." Je lui lance alors Dokuyaku pour qu'il la prenne en main. "Il est doté d'une certaine conscience et je suis la seule à pouvoir l'utiliser. Il ne réagit qu'à mon chakra, alors toi, tu pourrais matérialiser une lame avec ta limaille, mais tu ne pourrais rien pas disposé du panel de technique que je peux faire avec lui, sous forme de chakra pur ou affinitaire." L'informais-je alors que pour la première fois, je laisse une personne autre qu'un sabreur poser les mains sur mon sabre légendaire, enfin, sans être sous la contrainte, comme ça avait été le cas avec dame Benten. "Donc oui, ils se ressemblent, mais en même temps, ils sont réellement dissemblable. Il y a d'autre sabre légendaire qui ont des facultés similaires, celui d'une de nos jeunes recrues et assez semblable, mais maîtrise une sorte de matière noire." Non, je ne dis pas de nom, après tout s'il veut le rencontrer, il cherchera, s'informera et dans un sens, ça pourrait être assez bien de voir comment le jeune ici en face de moi est capable de prendre des informations. Après tout, ça aussi, c'est une qualité requise pour un ninja, savoir prendre les informations et mener des investigations.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mer 3 Jan 2018 - 0:11
« Me vanter de quoi? Commença-t-il, non sans un sourire. Si je n'avais pas triché en utilisant constamment mon ninjutsu et si je m'étais cantonné au kenjutsu, tu m'aurais balayé comme du n'importe quoi. » Se blâma-t-il.
La blonde n'avait pas l'air gêné pour le moins du monde par sa petite blessure, celui-ci en restait néanmoins fier. Bien qu'il ne trompait pas, cela n'était dû qu'à une simple inattention de Shiori et pas le moins du monde dû à un semblant de capacité. Ses attaques étaient primaires, ne possédaient aucune liaison entre elles. De plus, le contrôle de son Kekkai Genkai aurait pu le sortir de cette dernière situation, son esprit avait simplement était trop lent. Un simple coup, causé par un mouvement de quelque doigt, au moment du début de l'attaque de sa Senseï aurait totalement dénaturé le geste et stoppé l'assaut.

Enfin, ce n'était certainement pas pour rien qu'il était son élève. Celui-ci releva ses yeux d'ors du sol, cessa ses questionnements et réflexions, pour finalement fixer Shiori pour écouter ses explications. Une épée de sabreur, elle la lui avait envoyé sans ménagement, et celui-ci pris la garde qu'il fit tourner. Cette lame avait un avantage non négligeable, l'absence de partie physique, de ce fait sa vitesse et sa précision -une fois qu'on s'y est adapté- devait-être un véritable plaisir.

C'était bien loin de sa propre épée, lourde à souhait à cause de la limaille. Ses coups étaient dépourvus de la vitesse qui devait être caractéristique de la lame chakratique. En simple duel de coup, ici aussi, Sõsuke serait probablement perdant. Cependant, les yeux du ninja s'agrandirent. Semblable? Une matière noire? Une évolution de son Kekkai Genkai ou de ses capacités? Pourquoi pas.
« Plutôt intéressant ce que vous me dites-là. » Conclut-il rapidement.
Le jeune Shinobi remit finalement sa chevelure argenté en place avant de se laisser aller dans sa posture, plus simple, les mains enfoncés dans ses poches. Celui-ci fit la totalité de ses poches avant d'étouffer un soupire; il avait perdu ses cigarettes pendant l'affrontement, ou peut-être plus tôt pendant son entraînement. Tout en commençant à chercher aux quelques coins du Dojo afin de trouver son bien; celui-ci s'exclama.
« Je ne sais pas du tout quelle heure il est, mais mon estomac ronronne. Je suis certain que vous me payez un bol de bouffe. Mais par pitié... Pas de fruit de mer. » S'imposa-t-il.
Celui-ci se retourna, sa cigarette en bouche, son briquet déjà en main, prêt à s'allumer son bien certainement durement gagné avant de faire attention aux alentours; impossible de l'allumer ici. Ce n'est pas que des affiches d'interdiction trônaient un petit peu partout, mais le Dojo était propriété des épéistes. Il ne doutait pas de la gentillesse de Shiori, peut-être simplement que celle-ci n'apprécierait pas le geste, c'est pourquoi afin de préserver le repas gratuit qui s'annonce, le pseudo-sans sous fixe préféra garder son geste pour la sortie du terrain d'entrainement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Mer 3 Jan 2018 - 3:17
Je ris un peu à ses propos. "Pour ton épée, tu as besoin du ninjutsu, alors il est normal que tu en utilises pour la former et user des techniques en lien avec celle-ci. Bon, à côté, tu m'aurais attaqué sans former de lame, là, il est vrai que je n'aurais pas apprécié et tout comme toi, je ne me serais pas cantonné à mes lames, mais là, tu as respecté la consigne, l'adaptant à ta spécialité." L'informais-je alors avant de m'approcher de lui pour venir récupérer mon sabre légendaire. "J'aurais pu faire comme toi et user de ninjutsu avec ma lame, mais je me suis cantonnée à ses formes de chakra sans affinité." Lui avouais-je alors. "Une lame bien maniée à plein de possibilité, surtout les nôtres et il faut les trouver, les imaginées pour réussir à surprendre un adversaire, car cela peut faire toute la différence sur le champs de bataille." Je lui adresse alors un sourire et rengaine Dokuyaku dans son foureau, ayant déjà fait de même avec le katana bleuté un peu plus tôt par réflexe à la fin du combat.

"Alors si tu es intéressé, ta mission sera de découvrir de qui il s'agit et de l'affronter dans un entraînement ici." Une petite mission pour le motiver et surtout le pousser à se tester face à d'autre personne, de son niveau, comme inférieure ou supérieure, un moyen de progresser, d'apprendre à retenir ses coups face à un plus faible tout comme à donner son maximum face à un plus fort. Changer d'adversaire de temps à autres pour s'améliorer et ne pas tomber dans une routine, dans les mêmes coups, pouvoir ainsi innover et faire face à d'autres stratégie d'attaque. C'est ce qu'il y a de mieux pour développer des techniques et progresser. Puis, je suis certaine que cela fera aussi beaucoup de bien à Sôsuke, pour le sortir de ses livres et voir réellement la pratique en oeuvre autrement qu'avec moi.

Je reste alors surprise par ses propos, son manque de courtoisie et la façon dont il joue le crève la faim pour tenter de piquer dans mon porte monnaie de quoi manger. Pire qu'un mendiant. Je le fixe alors et le dévisage. "On va dire que je n'ai rien entendu. Si tu as faim, va t'acheter à manger, en tant que chûnin tu as une paie te permettant de tenir assez facilement le mois, sauf si tu es du genre dépensier ?" J'ignore tout de son mode de vie, mais déjà savoir que monsieur n'est pas friands de fruits de mer en dit long. Il doit être difficile. Après tout, la plus part de notre gastronomie est axée sur les produits de la mer étant une archipel, on a surtout développé la pêches bien qu'on soit tout aussi capable de faire de la viande rouge, elle reste quand même moins courante dans nos plats.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mer 3 Jan 2018 - 16:30
L'argenté releva la tête, affichant une mine totalement déconfis; les yeux en chien battu, celui-ci s'exprima lâchement en face de sa senseï.
« Je donne tout mon salaire dans mon entraînement, vous savez, les livres tout ça, ça coûte une blinde! On peut pas dire que Kiri est très... Comment dirais-je... Ouvert au commerce international en ce moment. Chaque littérature coûte une tranche séchée de couille et je peux vous dire que ça me... Cuit. » S'exclama-t-il, très larmoyant.
En vérité... Ses recherches ne coutaient pas tant que ça, les libraires le connaissaient et en échange des ouvrages qu'il possédait déjà et qu'il gardait graver dans sa mémoire, celui-ci le laissait se servir. Cela fonctionnait selon un principe de libre circulation, le jeune Satetsu avait rapporté un nombre d'ouvrage important de ses vacations familiales. La vérité? Son argent passait plus dans les quelques cuites qu'il se prenait par semaine, sa dernière rencontre avec le dénommé Inja qui lui avait littéralement couté une couille et ses cigarettes qui... Bon dieu, ne cessait jamais d'augmenter dans ce village en plus d'être de plus en plus dégueulasse. Mais ça... Elle n'avait pas à le savoir? Pas vrai? Il ne s'était jamais fait arrêté, et à moins qu'elle eut quelques amis de beuverie en commun avec lui, ce qui... L'étonnerait franchement.

Celui-ci mis seulement quelques pieds en dehors du Dojo, s'estimant naturellement être suivi par la blonde, avant d'allumer sa cigarette. Désormais dévêtu de leurs armements et se baladant comme de tranquilles civils, les vices et coutumes Shinobi étaient à oublier, pas vrai? En vérité, celui-ci se trouvait un peu ingrat d'avoir oublier si rapidement les coutumes respectueuses après avoir bénéficié pendant si longtemps de son entraînement, plus encore, celui-ci espérait que la blonde ne souhaite pas se venger lors du prochain entraînement de ce type. Comme un athlète sur-entraîné, celui-ci, par quelques contractions abdominales mûrement travaillé, fit vrombir son estomac comme une déflagration divine avant de se tenir les entrailles comme si sa vie en dépendait.
« J'ai pluuuus une thune. » Se roula presque par-terre le jeune adulte.
En vérité, il restait blinder, ses frères et sœurs de limaille lui envoyait régulièrement quelques billets par-ci par-là, mais l'alcool était cher sur la péninsule et il détestait franchement la poiscaille.

Une interrogation subsistait, elle n'avait quand même pas l'obliger à se rouler par-terre? Il avait dépassé les vingt ans et bien que son fin minois ne le fasse pas paraître, celui-ci risquait franchement de se froisser un muscle en gesticulant sur le sol humide et froid de Kirigakure.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Mer 3 Jan 2018 - 17:00
Mon regard reste posé sur lui, alors qu'il trouve une excuse stupide pour me dire qu'il n'a plus d'argent. Il est réellement désireux de s'invité à mon nom. Vraiment agaçant. Mais soit, je le ferais, pour une fois, parce que là prochaine fois, il pourra bien faire ce qu'il veut, il n'arrivera pas à me tirer un rond. Hors de questions que je commence à nourrir tout Kiri dans une soi disant générosité mal placée. Je suis donc le jeune homme sans dire un mot alors qu'il continue son show, allant même jusqu'à se rouler par terre comme un stupide morveux.

Je le dévisage et le regarde de haut malgré moi. Il faut dire que nos positions n'aident pas réellement à ce que je le regarde autrement de toute façon. "Lève toi !" Lui ordonnais-je alors en le poussant un peu du pieds avant de le contourner et de continuer de marcher vers une échoppe de ramen un peu plus loin dans la rue. "Je t'avance l'argent, mais dés que tu as touché ta paie, tu me rembourse. Maintenant, tu sais que tu dois pas tout dépenser dans les livres." L'informais-je avant de tourner la tête vers lui, le regard un peu menaçant. "Et si tu me rembourses pas, je ferais de tes entraînements une véritable torture." Lui lançais-je pour tenter de lui faire peur alors que bon, je n'avais aucune idée de comment réaliser ce genre d'exercices, mais je pourrais faire preuve d'imagination si jamais il ne me rembourse pas et je trouverais sûrement quoi faire, quitte à partir sur de la vraie souffrance physique pour améliorer sa résistance ? Oui, c'est une possibilité. M'enfin, là, je rentre dans le restaurant, prenant place sur un tabouret au comptoir, regardant le menu affiché sur le mur derrière le cuistot pour savoir quoi prendre.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mer 3 Jan 2018 - 17:19
Sõsuke avait le diable dans la peau, c'était le cas de le dire, ainsi suite à l'ordre sec de sa senseï, celui-ci lui accorde un fin regard. Il n'avait que faire de paraître ainsi, les ninjas de sa famille avait au moins des dizaines d'identités et de comportement; ceux-ci s'adaptaient en fonction de la personne, ne gardant leurs identités propres que lorsqu'il ne s'habillait pas dans une couleur Shinobi-esque.

La blonde parla de remboursement, un terme qui voulait bien dire une dizaine de choses pour le ninja du dimanche sauf la description que celle-ci devait avoir. Un entraînement plus corsé? Soit, qu'on enchaîne si elle souhaite, l'argenté n'avait pas besoin de compassion, seulement de résultat. Celui-ci jeta ses yeux d'ors sur la nuque de sa Chef qui semblait déjà partir dans le premier restaurant.
« Dans ce cas ne devrais-je pas oublier la note pour progresser plus rapidement? » Lui fit-il, innocemment.
Ses envies de progresser lui faisait parfois oublier de tourner cinq, six ou même une quinzaine de fois sa langue avant de causer.

Oh et puis, la blonde n'allait pas non plus l'enquiquiner, avec sa paye de chef de je-ne-sais-quel-bataillon du village, celle-ci devait au moins avoir quelques cents et milles sur le compte. L'argenté se posa à quelques tabourets de la blonde devenu colérique tout en prenant, lui aussi, le menu posé. Son estomac, vide depuis une ou deux journées déjà, ne mendiait certainement pas grand chose d'autres qu'une maigre assiette. Il était comme ça Sõsuke, il ne mangeait quasiment rien pour être repu; enfin... Quand il n'avait pas bu.
« Je vous prendrais une petite Omuraisu, merci! » S'exclama-t-il, tout sourire, face au chef recroquevillé sur ses cuisines.
Ce plat n'était pas cher et plutôt consistant, il consistait en la plupart de ses repas; quelques yens tout au plus. De plus, ce restaurant familial ne lui était pas inconnu, il y allait régulièrement à la fin de ses entraînements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

[MISSION C] Communion de deux épées irréels [PV Shiori]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: