Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Shinkirō


Mer 27 Déc 2017 - 3:27



Prologue d'une série de posts liés aux Kanashidesu et l'origine du chakra Hikariton à travers le monde shinobi. Début d'un RP solo sur l'apprentissage du Shinkirō par Inja.

Au Sommet d’un des sommets les plus hauts du monde, le mont Shinkirō, une hauteur perdue dans la brume de l’archipel de Mizu no Kuni, imprégnée d’une force de la nature empêchant un quelconque étranger de découvrir l’endroit, se trouvait un camp, très proche de la définition d’un village, mais étant néanmoins constitué d’une seule et unique famille vivant en ces lieux depuis des centaines d’années. Cette famille se nommait par l’appellation de Shinkirō, ayant dévié au fur et à mesure des siècles vers un nom plus commun, celui de Kanashīdesu, une lignée de sang reliée par une particularité unique gardée secrète à l’intérieur d’arcanes antiques, basées sur des légendes non vérifiables avant l’an 0 du calendrier Shinobi. Cette illustre famille vivait en communion avec une espèce particulière d’animaux de grandes tailles, des faucons, leurs symboles et guides spirituels, uniques moteurs de leur croyance encore forte à ce jour. Ayant gardés une foi inébranlable alimentée par la présence de ses bêtes surnaturelles, les Kanashīdesu envoyaient leurs enfants très jeunes sur le continent de sorte à les faire grandir dans un environnement sain et non isolé, en faire des personnes sociables disposantes de grandes connaissances sur le monde. Surveillés durant de longues années par des messagers faucons, la famille pouvait ainsi suivre leur agissements, faire d’eux de vrais humains intègres et protéger la lignée du mieux possible en utilisant des moyens décriés depuis des siècles, tristes mais néanmoins la seule issue pour une lignée prospère. Chaque enfant non désiré conçu par un Kanashīdesu se devait être tué à la naissance de sorte à ne pas propager le sang sacré et les gênes complexes et purs de la famille du mont Shinkirō, devant absolument maîtriser les reproductions et ne procréer qu’à leur retour avec une femme unique de leur choix qui serait amenée aussi dans le village familial. Ces démarches, animées par les écrits prophétiques, furent bouleversé lorsque le premier Kanashīdesu ramena avec lui les savoirs shinobi aux alentours des premiers ans du calendrier, venant apprendre, comme il le devait, toute la vérité sur sa famille et en retour divulguer et enseigner ce qui lui avait été donné d’apprendre sur le monde extérieur. Plusieurs enfants vinrent années après années, décriant chacun le même phénomène, confirmé par les divers faucons espions chargés de leur suivi… La légende était vraie. Les Kanashīdesu disposants d’un sang assez pur et préservé se voyaient affublés la capacité de maîtriser un élément supplémentaire, bien différents des quelques découvertes apportées par les nouveaux arrivants, bien que l’idée d’admettre l’existence du chakra et des cinq éléments basiques formant le schéma ordinaire de la formation shinobi, une autre capacité leur était conférée. La légende en elle-même décrivait un pouvoir de déformer la réalité, de changer la perception des choses autour des hommes, symbolisée par une lueur puissante qu’il n’était possible d’outre-passer qu’à l’aide seulement d’un sang approprié. Des quelques choses qui avaient pu être rapportées au sein des descriptions de nouveaux adultes retournant au berceau de leur destinée, se distinguaient diverses assimilations avec les effets du soleil, impliquant que de nombreux individus du continent se voyaient obligés de détourner le regard du soleil, un acte handicapant au possible que les hauts dignitaires ne s’étaient même pas donnés la peine de prendre réellement en compte, mais qui ressurgit lors de cette fameuse découverte de la maîtrise du chakra. Les Kanashīdesu disposaient d’un don de lumière, leur accordant la possibilité, avec assez de concentration et d’entraînement, d’en générer, voire de la réguler jusqu’à la faire disparaître physiquement, l’absorber. Lorsque le dernier des enfants de l’an 2 fut revenu, il apporta avec lui une chose bien plus importante aux yeux de tous, une maîtrise poussée jusqu’à la perfection, disposant d’un don certain, il avait pu élaborer de nombreuses techniques qu’il lui était donné d’apprendre efficacement. C’est ainsi que naquit le Shinkirō, une série de techniques relevant de l’ésotérisme, toutes affinées et perfectionnées au fil des années avant d’être gravées à l’aide d’un sceau puissant à l’intérieur d’un recueil spécifique, le livre des Kanashīdesu, dans lequel toutes les données et améliorations de techniques du Shinkirō furent stockées et gardées d’années en années. Le Shinkirō, outre le fait de représenter au mieux la légende et prophétie du mont, portait également son nom, signifiant « Mirage », celles-ci poussaient à l’extrême l’utilisation de la lumière de sorte à élaborer les mirages visuels et Genjutsu les plus puissants conçus à l’aide du don familial. Possédant une application Fuinjutsu particulière, l’un des grands sages avait pris soin de ne rendre cet ouvrage consultable que par les plus initiés, ne dévoilant ses pages et secrets qu’après l’utilisation frontale d’une technique particulière des Kanashīdesu, une technique utilisant le chakra le plus pur affilié à a lumière, le chakra Hikariton. Chaque double page décrivant une technique à la fois, déverrouillant l’accès à la suivante uniquement à la perception de l’utilisation parfaite de la technique en question, le meilleur moyen trouvé par le clan pour voir leurs secrets protégés à jamais. C’est ainsi, que le village évolua durant des décennies avant d’arriver à ce fameux jour différent, lors duquel toute la politique générale et l’organisation du clan changea, lorsque le désir de puissance vint ronger les plus forts d’entre-eux, une soirée d’automne de l’année 94.

_________________
How to Inja 1.0:
 


Dernière édition par Kanashīdesu Inja le Ven 29 Déc 2017 - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Ven 29 Déc 2017 - 20:15



Un après-midi d’automne de l’année 94.

Une présence s’avançait peu à peu de la pièce, dissimulée de manière habile sous un voile Hikariton, il était presque impossible de réussir à détecter la personne en question, bien trop puissante, maîtrisant ses bases de techniques de dissimulation à la perfection. Des mois durant, cet homme s’était entraîné en secret, s’isolant de temps à autre pour travailler ses gammes, prendre de l’avance sur ses frères et cousins, préparant cette excursion avec précision et réflexion. Ses pas s’avançaient lentement de la salle de réunion du domaine, la même dans laquelle il se réunissait toutes les semaines avec les autres membres de sa famille, ses amis et concurrents, du moins c’est ce qu’il croyait, imaginant en permanence que chacun des autres Kanashīdesu voulait devenir plus puissant que lui, le contrôler et lui dicter ses règles. La tendance devait changer, toutes ses semaines d’entraînement ayant finalement payées, il pouvait accéder à la dernière des pages du livre familial, renfermant tout le savoir emmagasiné depuis des décennies. A chaque semaine, une page supplémentaire d’avance sur son groupe d’apprentissage, sans qu’il ne montre une seule fois ses capacités supérieurs, au bout de ces années, il était arrivé à la dernière page du recueil, la toute dernière technique, sans qu’une personne extérieure ne soupçonne son avancée spectaculaire. L’homme agrippa le livre, l’ouvrant lentement à la bonne page, profitant de l’instant pour exécuter de très rapides mudrâs, transformant la pièce entière en un Genjutsu dans lequel le livre restait intouché aux yeux de tous, empêchant un instant de malchance de se produire, évitant surtout de se faire repérer par ses frères. La dernière page était là, devant lui… Il ne lui restait plus qu’à exécuter la technique en question pour débloquer la page suivante. Et comme l’indiquait les règles du clan et du Shinkirō, le dernier Kanashīdesu ayant accès à une nouvelle page blanche, en devient le maître, prenant les rênes du clan, devenant le leader respecté du mont Shinkirō. De longs et puissants mudrâs furent utilisés par l’homme fourbe, libérant une zone lumineuse puissante, un Genjutsu surpuissant qui n’avait comme particularité que de comparer la puissance et maîtrise des illusions générées par le leader du Shinkirō et le nouveau combattant pour le titre. Une immense onde de choc suivit la finalisation de la technique, la puissance de l’homme ayant largement outrepassée celle de son prédécesseur, à un point hautement incontestable, le sceau du recueil s’était brisé sans broncher, libérant avec lui une nouvelle page blanche, prête à être gravée et scellée. Mais plus important encore, les règles et législations du Shinkirō devinrent modifiables par celui-ci. Il était temps de changer d’ère, de dire au revoir au laisser aller pour se concentrer sur la puissance et la supériorité du clan… Montrer au monde la puissance de celui-ci. L’homme profita de cette nouvelle opportunité, prêt à instaurer ses règles, sans même en prévenir ses camarades… Quelque chose qu’ils comprendraient dans quelques heures à peine, lors du conseil prévu le soir-même, ayant justement pour objectif de discuter de l’avenir du clan. Plus personne ne pourrait s’opposer à ses ambitions, les jeux avaient été fait et il en était le gagnant incontestable… La première réunion révolutionnaire aurait lieu, bien plus intéressante que les précédentes, bien plus importante et controversée.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Shinkirō

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: