Partagez | 

Tentation (/w Shiori)

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Mer 27 Déc 2017 - 14:13



Inja ressortait de sa nuit de doute. Avait-il rêvé de tout ça ou était-il réellement parti au sommet du mont perdu de sa famille ? Tout cela paraissait trop gros pour être vrai, néanmoins, ses sensations, ses souvenirs, tout semblait si réel. Comment Inja aurait-il pu passer autant de jours loin du village dans un seul et même rêve ? Rêver de temps de choses si détaillées en une nuit ? Tout ceci lui paraissait irréel. Quel jour était-il ? Impossible d’en être sûr…. S’habillant en vitesse, Inja prit la direction de la rue, allant au kiosque le plus proche pour en constater la date. Rien d’intéressant à apprendre sur le journal, à croire qu’il ne se passait rien en dehors de Kiri, ou que le tout était censuré ? Non, pas à ce point quand même. Ses doutes étaient présents, Inja devait parler à quelqu’un et qui de mieux qualifié que sa senseï ? Elle qui disposait d’un savoir plus important et pourrait surtout lui apporter un avis extérieur, très sûrement utile et éclairé. Il ne fallut pas longtemps à Inja pour fermer les yeux de sorte à exécuter l’un de ses techniques de détection de lumière, se connectant ainsi à la lumière, analysant tout ce qu’il pouvait voir de sorte à scanner en quelque sorte tout le périmètre du village à la recherche de sa senseï. Il lui fallut plusieurs longues secondes d’analyse pour arriver à discerner quelques personnes répondants aux critères de Shiori et seulement quelques autres pour la trouver, là, chez elle, dans un appartement du centre de Kiri, toute seule en train, de lire ? Inja pensa rapidement à l’aspect malsain d’une telle technique, bien qu’il n’ait pas spécialement l’envie d’espionner les gens, le tout restait possible. Quoique, venir visiter le domaine Yuki à l’heure de la douche de Kaya serait toujours un plaisir certain.

« Allez, c’est pas si loin en fait. »



Inja marcha d’un pas décidé en directement de l’habitation de sa senseï, avant d’y arriver au bout d’une dizaine de minutes et de finalement monter les marches qui mènent au seuil de la porte visée. Peut-être qu’il la dérangerait, néanmoins, un avis ainsi qu’une nécessité de partager son expérience proche du rêve frappait aux portes de sa volonté. Arrivant devant la porte en question, Inja frappa de quelques coups secs sur celle-ci de sorte à alerter sa senseï.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 27 Déc 2017 - 14:30
Seule, dans cet appartement, Tetsuko toujours absent, toujours dans sa mission, j'ignore toujours quand il reviendra et j'avoue que le temps qu'il passe ne me rassure pas réellement. Est-ce qu'il va bien ? J'aimerais bien le savoir, avoir de ses nouvelles, mais impossible... Si seulement je savais où il était, je pourrais peut-être tenté de le joindre, voir même de faire bouger Yamamoto pour dépêcher une équipe pour aller voir, aller le rejoindre lui et Ueno... Mais en même temps, tant que l'adolescent est loin, je peux, petit à petit, tenté de faire le point et trouvé une manière pour lui expliqué tout ce qu'il s'est passé, que ça soit entre Yamamoto et moi ou tout le reste, la désertion, le conflit... Bien que peut-être il est déjà au courant là où il est ?

Je soupire, en tournant une nouvelle page de ce manuel sur le genjutsu. Shinichi a fait naître en moi un intérêt tout particulier pour cet art, qui peut être assez fantaisiste, mais surtout très utile. Après tout, Yasuhito aussi en était un adepte, mais je n'ai jamais réellement prit le temps d'en parler avec lui. peut-être que j'aurais dû... J'en sais rien et je le regrette un peu... Il n'empêche que pour l'heure affinée mes connaissances théoriques sur ce domaine peut être assez intéressant. Après tout, ne pas cracher sur le savoir et s'instruire est, je crois une bonne chose et disons que lire ainsi que réfléchir sur un sujet bien précis permet à l'esprit de ne pas divaguer et permet d'oublier partiellement certaines choses.

Un sursaut. Je redresse soudainement la tête, ne m'attendant pas à entendre frapper à la porte. Je redresse la tête et la tourne vers celle-ci, la fixant un instant, me demandant si j'ai rêver cela ou non. Qui est-ce que ça pourrait bien être ? J'ai soudainement un espoir. Je me lève alors rapidement pour aller ouvrir la porte. "Tetsu..." Commençais-je, espérant voir mon partenaire, ancien amant, colocataire et surtout coéquipier. "ko..." Terminais-je un peu déçue en reconnaissant les traits d'Inja, partenaire de mission et élève à ses heures perdues. Je le fixe alors, le dévisage un peu. "Bonjour ?" Lançais-je alors, un peu perturbée par cette espoir stupide que j'ai eu, mais aussi par la présence du chûnin sur le pas de ma porte. Un bonjour qui sonne réellement comme une question, qui laisse sous-entendre un qu'est-ce que tu fais là, plus qu'autre chose.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mer 27 Déc 2017 - 20:34



La porte s’ouvrit après un court instant de pause, Inja ne retapant pas pour ne pas déranger plus que nécessaire, chose qu’il avait bien fait, Shiori apparaissant devant lui, le visage et les mots interrogés ? Pour sûr, le shinobi n’était pas du tout attendu chez elle, elle semblait même ne pas comprendre la raison de sa visite si soudaine. Un climat de tension légère qu’Inja s’efforça d’estomper en prenant la parole, perdant un court instant la raison de sa venue, raison qui lui revint rapidement à l’esprit. Arborant une figure sereine, Inja pu se mettre à la débiter assez rapidement, écourtant l’attente de celle-ci.

« Salut, je te dérange ? J’ai besoin de ton avis, je suis un peu perdu. J’ai pensé que tu serais la seule personne assez à même de m’aider à faire le point sur les récents évènements. Je peux rentrer ? »



Inja sortit les premiers mots qui vinrent à sa bouche, voulant avoir un soutien rapide pour l’aider à comprendre tout ce qu’il venait de vivre, outre les évènements guerriers qu’ils avaient pu éclairer quelques temps plus tôt, les récents jours qu’il avait pu passer chez les Faucons avaient transvasé sa vision de la réalité vers quelque chose de tout autre, au point où Inja commençait légèrement à douter de sa version, presque animé d’un doute que tout ceci n’eut été qu’un simple rêve. Il prit une grande inspiration, essayant de recentrer son esprit sur ce qu’il lui restait en mémoire, tout étant passé beaucoup trop vite pour son cerveau. Bien qu’il y ait plusieurs moyens tangibles de comprendre si tout faisait partie de la réalité, Inja n’avait pas encore l’esprit assez clair pour se résoudre à imaginer cette possibilité. Toujours regardant sa senseï, le shinobi de lumière enchaîna rapidement sur une explication succincte de ce qu’il lui arrivait, espérant être assez convaincant pour expliquer quelque chose à laquelle il avait lui-même du mal à croire.

« J’ai fait un voyage assez long durant lequel j’ai découvert pas mal de choses sur ma famille, enfin, je crois… ça paraissait tellement irréel… »



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 27 Déc 2017 - 21:15
Le regard interrogateur, je ne dis pas un mot de plus. Après tout, entre le prénom de mon ancien amant et le bonjour, j'en avais déjà assez dit pour le moment. Il faut aussi lui laisser le loisir de parler non ? Surtout que j'attends une réponse à cette question que je n'ai même pas posé, mais qui est palpable dans l'air. Le fixant, à la limite de le dévisager, je fronce les sourcils en entendant ses mots. Perdu ? Récent événements ? Il parle de l'attaque contre Iwa ? Ou bien d'autre chose ? Un soucis avec Kaya peut-être et comme je suis une fille, je pourrais l'aider ? Non. Je doute qu'il me parle de ça, à moins que ça soit grave. Il la mit enceinte ? Non ? Quand même pas ? Il est plus sérieux que ça ? Puis je sais même pas s'il y a eu plus entre eux que le pseudo flirte du bar enfin. Si je sais, les marques que Kaya a arboré un bon moment témoigne bien qu'il y a eu quelque chose entre eux alors ? Je le fixe, ne sachant pas quoi dire et me contentant simplement de me décaler un peu pour le laisser entrer dans l'appartement.

Il parle alors et je soupire. Un soupire de soulagement de pas l'entendre me balancer un, j'ai mit Kaya enceinte ! C'est pas réellement sympathique de ma part, mais bon en même temps, j'y peux rien si mon esprit à tendance à divaguer un peu et que je ne pensais pas une seule seconde qu'il puisse faire des recherches sur sa famille, comme c'est également mon cas. On en avait parlé mais je pensais pas que lui aussi avait ce besoin. "Assieds-toi." L'invitais-je alors, après l'avoir suivit dans le salon et avoir fermé la porte, lui indiquant le fauteuil même. "Je suppose que ce que tu vas me dire maintenant va être assez long, donc tu veux quelque chose à boire avant, pour pas demander en plein milieu ou même manqué de salive en plein milieu ?" Le questionnais-je alors que je me dirige déjà vers la pièce adjacente qu'est la cuisine tout en le laissant s'installer comme bon lui semble dans le séjour.

Je réapparais alors devant lui quelque secondes plus tard avec deux verres et une carafe d'eau que je pose sur la table basse avant de m'installer aussi sur le bord du fauteuil et le regarder et de reprendre la parole. "Pendant un instant, j'ai cru que t'allais me dire que t'avais mit Kaya enceinte. C'est pour ça que j'ai soupiré de soulagement. Je suis navrée." M'excusais-je en lui faisant ainsi part de ce que mon esprit farfelu avec imaginé en moins de trente secondes. "Donc, maintenant que j'arrête de divaguer, tu vas tout m'expliquer depuis le début d'accord ? Parce que, je ne savais même pas que tu étais partit..." L'informais-je.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mer 27 Déc 2017 - 22:08



Shiori ne semblait pas bien, peut-être inquiète, attendant quelque chose en particulier, mais son visage du tout lorsqu’Inja eut finit de déballer ses quelques phrases explicatives, soulagé de pouvoir voir les agissements de sa senseï changer du tout au tout, l’invitant à entrant pour s’asseoir et même boire quelque chose.

« Hum, n’importe quoi de froid qui est n’est pas du poison, juste histoire de me désaltérer un peu. »



Il fallait dire que les récents évènements avaient poussé Inja à mal dormir, ayant passé la nuit à se retourner et transpirer face à ses démons et interrogations, son cerveau lui-même ne comprenant pas exactement tout ce qu’il s’était passé. L’homme s’assit rapidement, se mettant à son aise, retirant sa veste noire pour la poser sur le dossier de son siège, pouvant maintenant se dégager de la chaleur gardée par l’humidité ambiante du village, un détail dont il n’arrivait toujours pas à se faire, malgré ses efforts certains d’intégration. Après un moment, Shiori réapparut, divulguant les quelques doutes qu’elle avait sur la raison de sa venue chez elle, ce qui le fit sourire un court instant, le sortant de ses pensées emmêlées.

« Ah, non, enfin, j’espère pas. Enfin, pas pour elle. Enfin, bref. »



Inja paraissait anormalement perturbé, contrairement à son calme olympien habituel, il était rare de le voir dans un tel état, à la fois perdu et songeur. Ne sachant pas par où commencer, il savait bien que la discussion devrait démarrer par l’honnêteté, résolvant toujours tous ses problèmes et lui permettant de trouver ses mots sans réfléchir, à chaud.

« Ouais, j’ai disparu quelques jours, deux, peut-être cinq, une semaine ? Je ne sais plus, j’ai regardé la date tout à l’heure sur le journal, mais je ne suis pas sûr de quand je suis partit. Je ne suis même pas sûr que tout cela soit réel, comme ci j’avais perdu plusieurs jours de ma vie pour en avoir des souvenirs faussés. Non c’est débile, c’est arrivé et je n’y comprends pas grand-chose. »



Soudain un déclique vint atteindre son esprit, l’histoire qui pouvait tout expliquer, celle que le Grand Faucon lui avait expliqué, il lui faudrait la rendre assez sommaire pour en faire quelque chose de digeste.

« J’ai rencontré des faucons, mon animal totem, ils m’ont tout expliqué dans les moindres détails. Ma famille n’est pas de Yuki no Kuni, mais bien d’ici, de cette archipel… C’est fou… »



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 27 Déc 2017 - 23:53
"Parce que tu crois que j'ai du poison chez moi ?" Le questionnais-je malgré le mur qui nous séparait. Mais répondant quand même à sa demande, je prends une carafe d'eau fraîche avec des verres pour retourner ensuite au près de lui, déposant le tout sur la table avant de faire le service et de pousser délicatement le verre vers lui. Pour ensuite m'asseoir dans le fauteuil à mon tour et lancer la conversation réellement, maintenant que l'on est installé. Bien qu'en espérant quand même qu'il n'allait pas me demander des biscuits au quoi, sait-on jamais qu'il serait désireux de se faire un petit apéro, bien que pour le coup, l'eau ça passe pas trop comme accompagnement pour un apéro...

Je le vois un peu mal à l'aise quand même par mes dires concernant la Yuki blonde, mais au moins, il me confirme que c'est bien avec lui qu'elle a eu une aventure lui ayant laissé des marques. M'enfin, l'heure n'est pas à cela et vu sa tête et son état, je me doute que dans un sens ça doit être assez grave, enfin, oui et non, j'en sais rien c'est compliqué de savoir avec le peu qu'il m'a dit, du coup, oui, je cherche à en savoir plus à le faire parler davantage et il semble accepter cela. En même temps, il s'est un peu invité chez moi pour ça non ?

Le regardant d'un oeil inquiet, comme une mère regarderait son enfant malade, je reste silencieuse alors qu'il commence à me donner ses explications... Sauf que, si jusqu'à alors, je pensais que c'était Shinichi le plus saugrenu de Kiri, là, je crois que le ninja de lumière vient de battre le gamin de quatorze ans. Il est partit, mais ne sait pas combien de temps ? Déjà ça, c'est assez perturbant de l'entendre dire qu'il a perdu la notion de temps, qu'il ignore combien de temps il est partit. Un peu comme s'il avait été enlevé par des petits hommes verts.

Puis vient le pire.

Je le fixe, le dévisage. "T'es sûr que ça va ?" Le questionnais-je alors qu'il vient de me dire qu'il a parler à des faucons. Il a de la fièvre ? Il a prit quelque chose de pas nette ? J'en viens presque à regretter qu'il ne m'ai pas dit avoir mit l'autre blonde enceinte... Parce que là, je sens déjà venir le retournement de cerveau, la discussion longue et compliqué... Parce qu'il ne peut pas réellement avoir parlé à des faucons... Fin, pas l'animal, le vrai, le kuchiyose à la limite. Enfin, je sais pas.

Continuant donc de le regarder, je ne sais pas trop comment je suis supposé formuler mes questions sans risquer de le traiter sans faire exprès de malade ou de fou.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Jeu 28 Déc 2017 - 0:45



Face à la mine interrogée de sa senseï, Inja décida de souffler un coup, essayant de se rafraîchir la mémoire, de démêler tous les récents évènements pour en retrouver le schéma de départ, celui par lequel tout avait commencé… Des faucons ? De quoi elle parle ? Mais oui. Inja se sentait déjà mieux intellectuellement, comme retrouvant une portion de ses fonctions motrices. L’histoire entière lui revenait, par quel moyen tout avait démarré, le seul cheminement assez logique qui permettrait à Shiori de comprendre quelque chose à son histoire et de pouvoir ainsi l’aider, si possible. Reprenant la parole, Inja s’efforça de ne pas perdre le fil de ses explications.

« Bon, je me suis fait voler mon collier familial, celui-là, par un faucon qui semblait me narguer. »



Montrant le collier récupéré à son amie, Inja le posa sur le creux de sa main, celui-ci toujours accroché à son cou, de sorte à montrer les descriptions du collier des Kanashīdesu, représentant un faucon devant les rayons lumineux d’un soleil puissant, le traversant de toutes parts.

« Je l’ai poursuivi. Ne me demande pas pourquoi mais j’avais le sentiment que l’animal m’attendait au fur et à mesure de la course, comme s’il me forçait à le suivre. Après un moment, je suis arrivé proche d’une plage, sur laquelle un faucon gigantesque, de presque 5 fois ta taille est apparu au-dessus de moi et a commencé à me parler. Se présentant à moi comme le Kuchiyose des faucons, l’un des derniers représentants de mon clan, les Kanashīdesu. »



Inja eut peur un court instant de ne raconter que des informations vagues… Prenant ainsi le temps de reprendre son souffle et sa salive, il bu rapidement une gorgée d’eau avant d’enchaîner.

« Il m’a accepté de tout me révéler sur mon clan en acceptant son pacte. Chose que j’ai fait, avant qu’il ne m’emmène sur son dos dans un village perdu en haut d’une île perdue de l’archipel, enfouie dans la brume, indiscernable de l’extérieur. »



Les bases avaient été posées, dans l’espoir que Shiori comprenne le tout et ne le prenne pas pour un fou, Inja se devait d’y aller lentement, se permettant également à lui-même de retrancher les périodes dans sa tête. L’ensemble flou le trompant sur l’ordre des jours et évènements d’après sa rencontre avec le Grand Faucon des Kanashīdesu.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Jeu 28 Déc 2017 - 11:05
Il élude ma question, pour reprendre son récit d'une autre façon. Visiblement, il a comprit que j'étais un peu paumé dans ce qu'il venait de me dire. En même temps, il débarque chez moi et me dit avoir taper la discussion avec des oiseaux... Comment dire que c'est assez incroyable comme histoire et surtout un peu trop fantasque pour moi. Autant enfant, j'aurais facilement cru que les animaux pouvaient tous parler, mais maintenant, je sais qu'hormis quelque rare cas, ce n'est pas possible et là, comme il a dit c'était tout un groupe, sinon, il aurait parlé au singulier non ? M'enfin, je le fixe alors qu'il se mouve maintenant tout en parlant.

Posant mon regard sur le collier qu'il me montre, pour attester de son histoire, je le détailles, cherchant à comprendre la signification de celui-ci bien qu'elle soit assez flagrante à cause de la lumière qui est représenté par les rayons du soleil. Étrange quand même qu'il ne m'en ai pas parlé la dernière fois de ce collier. Après tout, on avait parlé de notre passé et de nos familles, il aurait tout aussi bien pu me dire qu'il avait cet héritage non ? Sauf s'il n'en était pas sûr ? C'est une possibilité aussi oui. Relevant ainsi le regard vers son visage, je le laisse poursuivre son récit, écoutant sagement ce qu'il me dit, tout en essayant de comprendre. Cette fois-ci ses propos sont bien plus compréhensible et plus logique à mes yeux. J'ai réellement moins l'impression de me tenir face à un gars sous l'effet de je ne sais quelle substance illicite.

J'en viens à froncé les sourcils. Un pacte associé à une famille hein ? Je ne peux m'empêcher de baisser le regard sur mon avant bras où siège déjà, depuis de long mois la trace du massacre qu'à fait Tetsuko en désirant juste un bien. Le clan de la salamandre, le clan Sanshouuo. J'ignore si le lien avec l'adolescent à été établi pour expliquer la mort de l'homme et du fils, ainsi que le vol du parchemin d'invocation. Probablement pas, sinon, on aurait déjà été inquiété lui et moi, après tout, je l'ai suivit dans sa folie et j'ai également signé ce pacte d'invocation...

Continuant d'écouter le trentenaire, quand il se tait, je l'invite à poursuivre sans dire un mot, attendant, réellement la suite, assez intriguée par tout cela. Cette sorte de quête qu'il a eu à réaliser pour en savoir plus sur son nom et ses origines, une chose que j'aurais aimé avoir l'occasion de faire plutôt que d'apprendre qu'au final, ce qui me reste de ma famille est possiblement en vie, dans un autre village avec lequel on est en conflit...


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Jeu 28 Déc 2017 - 15:27



Inja commençait à voir ses pensées un peu plus claires. A chaque fois qu’il parlait des derniers évènements, ceux-ci devenaient plus clairs dans sa tête, reprenant un sens plausible et rappelant même de nombreuses choses qu’il avait pu faire et apprendre durant tous ces jours. La masse d’information ayant été énorme au cours de ces quelques jours, Inja ne pourrait pas se permettre de toute divulguer, il lui faudrait faire le point sur le tout de son côté. Après tout, il était venu parce que Shiori serait à même de pouvoir lui donner son avis sur la chose.

« Ensuite arrivé dans mon village natal, il s’est avéré que plus personne ne vivait ici depuis plus d’un siècle, les derniers Kanashīdesu s’étant séparés sur un malentendu pour aller rejoindre le continent. Il s’agissait apparemment d’un clan en autarcie qui avait réussit à développer de nombreuses techniques de lumière et les répertorié dans un ouvrage. Un recueil qui a attiré la convoitise de certains, forçant tous les Kanashīdesu à fuir l’endroit pour éviter le conflit. Les quelques portions de familles s’étant séparées à travers le monde. Mais… »



Inja s’arrêta un court instant. Il semblait être vrai que les choses avaient mal tournées et que la prophétie et les croyances impliquaient que leur savoir ne s’étende pas à travers le monde, une chose qui, le ninja le savait, avait forcé d’énormes massacres horribles.

« Ma famille a toujours été lié à une sorte de légende et un grand nombre de croyances qui forçaient ses membres à garder l’exclusivité de leurs gênes. C’est pourquoi, chacune des familles a dû être assassinée. Mes parents ayant été tué dans des inondations qui ont ravagés notre village quand je n’étais qu’un enfant. Le barrage n’a pas cédé tout seul. C’est un miracle qu’il reste encore un Kanashīdesu de vivant quelque part dans ce monde, c’est d’ailleurs ce qui a forcé les faucons à m’aborder en détectant mon chakra dans l’archipel… »



Arborant une figure un peu perturbée mais déjà plus soulagée et saine, Inja regarda sa senseï fixement quelques instants, ne sachant pas exactement ce qu’elle pouvait faire de ses informations. Elle qui n’avait rien à voir avec ça, comment pouvait-elle ne serait-ce que penser un instant imaginer se mettre à sa place… Peut-être qu’elle le pouvait en un sens, Inja ne savait pas trop lui-même comment prendre la chose.

« Je suis fou, ou ça te paraît plausible ? Je me suis fait embarquer dans une histoire qui me dépasse ? Et surtout... non, je ne sais pas pour ça.»



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Ven 29 Déc 2017 - 0:06
Assise, silencieuse et à l'écoute, j'attends que l'homme continue de me raconter son récit, aussi farfelu que... Que quoi ? J'en sais rien en fait, parce que tout ça, c'est un beau bordel non ? Fin, c'est limite pire que moi qui me retrouve en face d'un homme qui prétend être mon frère et que je viens de transpercer de ma lame... J'ai limite envie de rire jaune en repensant à cela, à l'homme poulpe et ce qu'il m'a dit... Sauf que là, il n'est pas question de moi, mais d'Inja, et de lui uniquement. Je ne peux donc pas me permettre de laisser mon esprit divaguer et penser davantage à d'autres choses. Il faut que je me centre sur le ninja de lumière et uniquement sur lui.

Restant donc silencieuse, hochant cependant la tête par moment pour lui faire comprendre que je suis son histoire et que j'attends toujours qu'il poursuive, il finit par se stopper et me fixer, alors même que je n'ai rien dit, ne l'ayant nullement interrompu. Réfléchit-il à quelque chose ? Cherche-t-il la suite ou que sais-je ? Bien que je puisse imaginer qu'il s'agit d'un tissus de mensonge, je n'ai nullement envie de croire que cela est le cas. Je ne le vois pas comme un menteur, un homme à se donner en spectacle comme peut par exemple le faire ce satané Shinichi !

Il fini par rompre le silence et cesser de me dévisager pour me poser une question. Malaise. Je me redresse un peu et glisse ma main dans ma nuque pour commencer à la masser un peu. Marquant ainsi, par la gestuelle, mon malaise, mon doute. Est-ce que je peux réellement jouer franc jeu ? Dois-je prendre des baguettes ? Ou bien il y a une autre solution ? Je reste silencieuse, songeuse, pour réfléchir à quoi dire, pesant un peu mes mots avant de finalement retirer ma main de ma nuque et me pencher un peu en avant, joignant mes mains sur mes genoux. "Franchement, j'en sais rien. Avant l'attaque contre Iwa, je t'aurais dit c'est n'importe quoi, mais regarde moi, avec mon histoire de famille visiblement à Iwa maintenant... Alors, j'ai envie de dire que ce que tu me dis là, c'est tout à fait plausible, bien qu'assez tiré par les cheveux... Bien qu'en même temps..." Je continue de réfléchir et baisse le regard, fixant mes mains. "Les histoires de clans, c'est toujours compliqué, suffit de prendre par exemple le cas des Yuki ici... Il y a toujours des divergences et tout, mais de là, à ce que tout le monde soit mort... Si on part du principe que ton clan s'est entre tué, il doit bien quelque part y en avoir d'autre non ? Fin, je veux dire, il doit bien y avoir toujours des survivants qui eu sont un peu à l'origine des massacres. Enfin, je suppose... Puis, si vous aviez un savoir si important, comment ça se fait qu'il n'y a aucune histoire sur le clan ? Aucune légende ou contes de grand-mère ?" Le questionnais-je alors, cherchant à resté assez terre à terre, ne sachant pas du tout si je dois l'encourager dans sa voie et donc poursuivre ou bien dire que c'est n'importe quoi, mais ça, je suis bien incapable de le faire... Je connais tellement bien cette quête identitaire qu'il semble faire.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Ven 29 Déc 2017 - 4:02



Inja écoutait la réponse de sa compagne de champ de bataille qui semblait ne pas vraiment croire à toute son histoire, se laissant seulement penser que tout était possible et que la période indiquait bien un contexte étrange, plein de bizarreries et découvertes toutes plus inimaginables les unes que les autres. Il était que de tels dires étaient durs à admettre, surtout pour des personnes qui n’avaient jamais connu leur famille, il s’agissait comme d’une révélation sortie de nulle part à propos de quelque chose qui n’avait jamais vraiment été un sujet de réflexion et avait été accepté comme perdu. Inja fixa sa senseï, réfléchissant aux points qu’elle venaient de soulever, avant de se mettre à lui répondre, le regard serein, sa respiration calme comme à son habitude, ayant reprit son état journalier.

« Les Kanashidesu formaient un clan vivant en autarcie au sommet d’un mont caché, ils ont tous grandis sur le continent, avant d’être ramenés chez eux pour apprendre leurs origines quelques années après leur majorité, quand les faucons estimaient qu’ils étaient devenus assez matures pour faire face à leur véritable histoire et famille. »



Inja s’arrêta un instant, prenant une longue inspiration, avant de la rejeter en regardant le plafond, les yeux dans le vague.

« La mort a toujours été l’optique du clan. Chaque enfant non désiré, tué. Chaque Kanashidesu déviant, tué. Chaque enfant n’acceptant pas son destin et son histoire… tué. »



Les yeux du shinobi s’aventurèrent de nouveau dans ceux de sa senseï, prêt à lui dire le fond de sa pensée. Il avait effectivement plein de nouvelles choses, de nouvelles techniques, de nouvelles perspectives d’évolution pour sa capacité et les arts ninjas en général.

« Tu ne comprends pas. Il n’existe plus de Kanashidesu vivant. Ils ne se sont pas entretués. Ce sont les faucons qui s’en sont occupés. »



Le ton d'Inja prit un aspect tout autre, bien plus grave, dévoilant une réalité atroce, celle de la mort à laquelle il venait d'échapper en acceptant le pacte.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Sam 30 Déc 2017 - 0:12
Une histoire a dormir debout, voilà ce que tout cela semble être, mais pourtant, je suis très mal placée pour juger cela, pour lui dire non, c'est pas possible et tout le tralala qui suit. Alors je fais quand même un compromis. Un début d'acceptation tout en lui signifiant quand même que tout ça, ça reste assez dur à croire. Et comme pour tenter de me persuader, pour m'obliger à lui dire à la fin un oui, je te crois, sans plus aucune hésitation, il reprend la parole pour détailler encore un peu plus, apportant bien plus de précision en répondant à mes questionnements.

Je le fixe donc, le laissant user de sa salive pour dire tout ces mots, ses choses sombres et déplaisante à entendre. Après tout, tout ça, c'est plus qu'une histoire sombre, car c'est sanglant et bien trop violent. Néanmoins, je le laisse parler sans l'interrompre, me redressant un peu en réfléchissant quand même à ce qu'il me dit pour tenter de trouver quelque chose de simple, une sorte de fil conducteur ou je ne sais trop quoi qui pourrait réellement me guider pour comprendre et suivre tout ça. "Donc si je résume." Soufflais-je, en commençant à énumérer sur mes doigts pour tenter de résumer clairement ce qu'il vient de me dire. "Tu es sortit de Kiri pendant un temps qui t'es inconnu en suivant un faucon. Tu t'es ensuite retrouvé face à un Kuchiyose qui t'a proposé un pacte, que tu as accepté. De là, tu t'es retrouvé kidnappé d'une certaine façon pour atterrir je ne sais où. De là, tu as appris des choses sur ton clan et maintenant te voilà, à nouveau devant moi." Lui lançais-je alors. Je ne cherche pas à être désobligeant, juste à réellement comprendre et assimiler les informations qu'il me donne, parce que là, il y en a un fameux paquet. "De plus, si jamais tu aurais refusé de signer le pacte, tu aurais été tué par ce dit Faucon. Animal qui a décimé ton clan pour diverses raisons basée sur un jugement assez étrange et assez large non ?" Le questionnais-je alors que je continuais machinalement de compter sur mes doigts ce que je disais, arrivant au final à pas mal de choses étranges, dont la moitié que je ne comprends pas du tout.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Sam 30 Déc 2017 - 0:35



Inja écoutait la réponse Shiori, résumant ce qu’elle avait compris de son récit, tout en fait, elle avait tout captée mais n’avait pas l’air très convaincue par ses propos. Il est vrai que le shinobi ne disposait pas de toutes les informations nécessaires, ayant parlé seulement quelques heures avec le Faucon avant de se mettre à s’entraîner, celui-ci n’avait pas pu lui apporter tous les détails sur le siècle shinobi vécu par le clan Kanashidesu. Seules les grandes lignes avaient été énumérées, néanmoins Inja n’avait sur le coup pas tenté d’en apprendre plus, préférant se laisser le temps de digérer les informations tout en découvrant la raison véritable de sa venue, le livre des Kanashidesu.

« C’est ça. Les faucons ont suivis les intructions du dernier chef de clan, ayant imposé comme règle l’assassinat de tous les traîtres kanashidesu fuyant leur devoir. C’est ce qui est arrivé. Je suis seulement un miraculé qui peut maintenant prendre les rênes d’un clan éteint… Super. »



Inja réfléchit un instant. Oui ses dires pouvaient ne pas paraître plausible sans preuves concrètes, néanmoins, elle se rendrait bien compte un jour de la véracité des faits le jour où elle se trouverait nez à nez avec le Grand Faucon qu’il s’entraînait à invoquer. Pensant au recueil chez lui, Inja sentait qu’il était temps de l’aborder.

« Je l’ai. Le recueil des Kanashidesu, celui qui contient toutes les techniques secrètes de mon clan. J’en suis devenu le maître à la mort de l’ancien chef, n’ayant pas d’autre membre de la famille pour prendre sa place. C’est pourquoi je ne risque plus rien en ayant accepté le pacte, c’est maintenant moi qui fixe les règles du mont… »



Un silence s’installa, laissant le temps au shinobi de boire un peu plus du nouveau contenu de son verre d’eau.

« Et sinon, toi ça va ? »



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Sam 30 Déc 2017 - 15:22
Résumé comme je venais de le faire n'aidait en rien le réalisme de tout cela et je me rendais compte que maladroitement, je lui montré mon incréduilité face à tout cela, même si une partie de moi semble désireuse de le croire. Bien qu'en même temps, entre nous deux, c'est lui qui croit le plus rapidement à tout, la preuve en a été aussi avec l'histoire de Kanon, dont j'ai encore du mal à croire la véracité alors que lui, directement il a dit oui, c'est possible. Alors que moi, plus terre à terre, je cherchais une autre explication à tout cela, quelque chose de plus réaliste à mes yeux, avec une plus grande probabilité que ça... parce que non, je ne peux pas juste y croire... Alors son histoire, qui semble tout aussi farfelue... C'est compliqué de juste dire oui, je te crois... Et ce malgré son insistance... Je devrais peut-être me montré un peu plus sympathique avec lui, après tout, s'il est venu me voir, c'est aussi pour être sûr de ne pas être fou non ? Enfin, je sais pas, tout ça, c'est un peu trop confus.

Surtout qu'il continue d'en parler, de donner des détails et je l'écoute, baissant à nouveau le regard en réfléchissant à ses paroles alors que soudainement, il change de sujet. Je relève la tête et le dévisage un instant. "J'avoue ne pas savoir quoi penser là. Je comprends que tu ais déboulé comme ça devant ma porte pour en parler. Du moins, c'était ton désir non ? C'est vachement confus comme histoire. Mais du coup, te voilà, d'une certaine façon chef de clan ?" Le questionnais-je un peu maladroitement sachant qu'il laisse entendre depuis le début de son récit le fait qu'il en soit le dernier membre. "Il y a peut-être la probabilité que les faucons en aient laissé ignoré d'autre non ? Tu sais, des miraculés comme toi d'une certaine façon. Le Yukan est grand, alors j'ai du mal à croire qu'un clan qui se soit divisé pour tenter de survivre, car c'est bien ce que tu as dit tout à l'heure non ? En soit au final réduit à néant." Poursuivis-je. Je crois qu'en fait, c'est cette partie de l'histoire qui me rend le plus sceptique, le fait qu'il soit le dernier. J'ai réellement du mal à avaler ça.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Sam 30 Déc 2017 - 16:15



Inja ne pouvait pas lui en vouloir, c’était tout naturelle de ne pas vouloir croire à une chose aussi spéciale, Shiori semblait faire partie de ceux ayant besoin de voir les choses de ses propres yeux et encore… Des fois, les choses semblaient logiques d’elles-mêmes, du moins, plus plausibles que possibles réellement, il était facile pour Inja d’imaginer tant de choses loin du commun, ayant toute sa vie vécu une vie parallèle aux simples civils, il n’avait jamais eu de famille, c’était forgé par lui-même. L’exemple même de ce que l’humain était capable de faire, se socialiser tout seul, sans besoin d’encadrement familial, une chose bien trop surcotée à son goût.

« C’est possible. Mais honnêtement, je n’aurais jamais dû être là, je suis le seul survivant de l’immense vague qui a ravagé mon village natal lorsque le barrage a été brisé par les Faucons. Si les autres familles ont subi un sort aussi ravageur, les probabilités qu’on soit plusieurs sont encore plus minces. »



Inja réfléchit un instant, l’air morose face à tout ce qu’il pouvait penser de sa famille et son histoire. Certes il était le dernier, mais un chef de clan ? Sûrement pas, les Kanashīdesu n’étaient plus et Inja ne pourraient pas continuer à remplir le recueil de techniques Kanashīdesu tant qu’il n’aurait même pas réussi à maîtriser toutes les techniques y étant inscrites. Une chose qui lui paraissait impossible mais lui laissait de l’espoir, sa vie entière n’attendant qu’à en apprendre davantage.

« Le clan n’est plus. Je ne suis le chef de rien. Juste le rescapé d’une tuerie, le chanceux survivant d’une lignée autarcique qui ne devrait plus être là. Enfin, tant que j’ai le recueil, je n’ai rien à craindre des Faucons. Je ne peux que m’améliorer… »



Le shinobi sourit un instant, changeant son humeur du tout au tout, essayant d’oublier ses problèmes pour considérer les aspects positifs de la chose, il avait maintenant tous les moyens de devenir un grand ninja, d’outrepasser nombre des plus puissants, à force de travail et de persévérance. Il faudrait à Inja de la chance, encore et toujours, continuer sur sa lancée de moule, surtout si ses créanciers viennent un jour à Kiri pour se venger, tuer l’homme qu’ils recherchent depuis tant de temps. A ce moment-là, Inja sera prêt, rien ne pourra l’arrêter.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Dim 31 Déc 2017 - 12:41
L'ai-je déçu ? Oui, probablement à cause de ce manque de compréhension dont je fais preuve à cet instant. J'aurais peut-être dû réagir comme lui quand il m'a fait face dans la cale du bateau en croyant un peu trop facilement à cette histoire de frère à Iwa et surtout d'une famille là bas. J'aurais dû lui rendre la pareil, lui dire la même chose et être compatissante, au lieu de ça, je le regarde comme un animal étrange, comme un phénomène de cirque... Il est donc normal qu'il se montre assez négatif sur tout cela, sur cette nouvelle responsabilité, le manque d'autres membre de sa famille. J'ai comme qui dirait renforcé son sentiment de solitude... Il n'en avait pas besoin, pas sur ce plan là... Je pense que s'il avait agit avec moi comme je viens de le faire, j'aurais été davantage blessée que par cette possibilité, qui de jours en jours semble de plus en plus vrai...

Je soupire alors. "Je suis désolée... Je devrais pas me montrer si fermée d'esprit au sujet de tout ça." Avouais-je en relevant vers lui un regard un peu peunaud, marquant bien que je suis réellement désolée d'avoir réagit de la sorte et que là, je cherche une façon de me rattraper... Peut-être devrais-je lui vendre un peu de rêve en continuant de maintenir qu'il ne peut pas être le dernier, qu'il doit, quelque part, y avoir d'autre survivant qui ont échappé à la vigilance des faucons, mais, en disant cela, je peux tout aussi bien lui vendre un rêve illusoire et le mettre au final, plus mal sur le long terme.

Posant alors ma main sur la cuisse du ninja de Lumière, je lui adresse un léger sourire. "Il ne reste qu'à toi, de forger un nouveau clan, de faire connaître ce nom et de chercher à le faire prospérer, pour ne plus en être le dernier héritier, mais le premier à le lancer dans une nouvelle croissance." Non, je ne lui propose absolument pas de mettre des femmes enceintes pour donner son nom à des enfants, mon idée n'est pas là, je parle d'une grandeur militaire, qui ferait parler le nom et peut-être oui, un jour, il aura des enfants, en espérant qu'il ne finisse pas avec Kaya, sinon, il risque d'y avoir un conflit d'intérêt au niveau du nom et de l'appartenance à tel ou tel clan...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Lun 1 Jan 2018 - 20:17



Inja regardait Shiori, un peu perturbé par la tournure des évènements. Celle-ci s’excusait, se rendant compte qu’elle avait vraiment du mal à croire à ce qu’il lui avait été raconté, une chose qui n’étonnait pas le shinobi de lumière, pouvant parfaitement comprendre sa réaction. Il avait senti les doutes de sa senseï mais le tout était confirmé et ne pouvait pas la blâmer, lui-même ayant eu du mal à faire le tri dans sa tête lors de son arrivée. Un nouveau monde avait été découvert, de la même façon qu’Inja avait semblé avoir changé de dimension lors de sa première rencontre avec d’autres shinobis, le moment qui l’avait persuadé de tenter cet univers différent, de changer de vie.

« Ne t’en fais pas. J’ai du mal également à répertorier toutes ses informations dans mon cerveau. Même si je sais que la formation et les choses que j’ai pu découvrir sont réellement acquises… Je ne pense encore moins que mon cerveau ait pu tout inventer et m’enseigner autant de choses à l’intérieur de mon esprit… A moins que ? Non c’est ridicule. »



L’idée d’une réalité parallèle activée par un Fuinjutsu lui traversa l’esprit, cependant les jours étaient bien passés, comme il avait pu le vérifier sur le journal de la région plus tôt et l’avait ressenti avec la fatigue intense à laquelle il avait été sujet.

« Je pense que je devrais laisser faire le temps. Ça fait trop d’informations d’un coup, tant de choses, inimaginables … ? »



Inja pensa plusieurs longues secondes, regardant fixement un point fictif sur le siège de Shiori. Devait-il laisser tout ça de côté et se concentrer sur sa vie de ninja comme si rien ne s’était passé ? Juste attendre que tout ceci se confirme et se concrétise dans son esprit ?

« Tu penses que je devrais réfléchir à tout ça et faire un point plus tard ? »



De la réflexion, il en avait énormément… Et plus que ça, il avait surtout besoin de concentration, quelque chose qu’il avait pour l’instant du mal à garder stable, ne réfléchissant que sur des coups de tête, utilisant l’instant comme principal tremplin pour ses idées et décisions.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mar 2 Jan 2018 - 14:55
Je suis un peu mal à cause de ce que je lui ai dit et de la réaction que j'ai eu, incrédule. Vraiment, j'aurais du me montrer un peu plus compréhensive et je m'en excuse maintenant. L'écoutant donc parler et m'expliquer son point de vue, je reste silencieuse, probablement tout aussi pensive que lui. L'un comme l'autre, on doit être rendu au même point, ne pas savoir quoi penser ni même comment interprêter tout ça... C'est compliqué et finalement il reprend la parole, pour laisser l'idée au temps. C'est probablement le mieux, mais en même temps, si le temps ne fait rien, cela ne va pas l'aider... Sauf si c'est comme dans mon cas...

Je relève la tête vers lui. "Le temps peut aider à assimiler les choses et à en apprendre des autres, il peut aider c'est vrai. Mais en même temps, il peut jouer contre nous..." Soufflais-je, lui confiant ainsi, un peu malgré moi que c'est ce qui a été mon cas... Je me relève alors et fouille rapidement dans quelque papier pour venir poser une lettre sur la table basse devant lui et la pousser vers lui, pour qu'il la prenne et la lise. En guise de preuve, que le temps peut aider ou aussi, jouer contre nous, quand on voit la date de la lettre, bien avant notre attaque contre Iwa. Je change certes de sujet, mais en même temps, il s'agit du même problème d'une certaine façon... Des personnes différentes, mais l'idée d'une famille détruire, d'un clan séparé et divisé et la façon plus qu'incroyable qu'on ai apprit tout ça.

Alors, je le regarde, attendant de voir s'il va prendre le bout de papier et sortir la lettre de l'enveloppe pour la lire, s'il va aussi remarqué la provenance de celle-ci, Iwa ou s'il va juste en faire fit et la lire sans sourciller pour au final, tiquer sur le nom de famille en bas, pour la signature... Au final, je ne sais pas ce qui est laquelle de nos histoires et la plus choquante. Lui, qui parle à des faucons pour apprendre l'histoire de son clan ou bien moi, qui apprend en embrochant un homme poulpe que je suis sa soeur.

Je baisse la tête. "J'aimerais tellement que tout ça, ça soit juste un mauvais rêve en fait, que de ton côté ton clan soit juste toujours là et que moi... je n'ai pas les mains couvertes de son sang..." Lui confessais-je acceptant ainsi, petit à petit, aussi bien l'histoire que les Soryu tente de me faire croire tout comme celle que le ninja de lumière vient de me raconter partiellement tandis qu'il cherche encore lui même à y croire.


Lettre de Shina:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mar 2 Jan 2018 - 15:44



Alors qu’Inja écoutait sa senseï lui explique ses pensées, celle-ci lui tendit une lettre qu’elle avait reçu, ce qui n’étonna pas Inja qui n’était plus à une énième surprise et était juste disposé à accepter que les choses deviennent de plus en plus compliquées et que de nouvelles informations viennent agrémenter ces folles vies que tous deux vivaient. Lisant ligne par ligne le contenu de la longue lettre, Inja commençait à en apprendre davantage encore… Si cette lettre était bien authentique, alors peut-être le destin avait-il vraiment été cruel avec elle, ayant laissé Shiori s’occuper d’éventrer son frère perdu et ayant pendant longtemps la rencontrer. Chose qu’il ne pu profiter que durant les quelques secondes avant sa mort, celles où il a distinctement pu la voir et la reconnaître…

« Et bien… ça confirme bien des choses… Tu es sûr de l’authenticité de cette lettre ? Parce que si c’est le cas, il n’y a plus vraiment de questions à se poser, juste des choses à explorer. »



Le doute en Shiori allait-il prendre fin, elle qui avait maintenant toutes les raisons de repenser que cette histoire était vraie, bien qu’Inja puisse une nouvelle fois comprendre qu’elle ait du mal à accepter le tout, il faudrait bien se rendre un jour à l’évidence… La lettre détaillait bien la détresse de l’homme assassiné, celui qui semblait souffrir de la méconnaissance de son sang, celle qui semblait avoir chéri comme sa sœur pendant longtemps, bien qu’elle n’ait jamais physiquement été vraiment là… Et si l’hypothèse que l’homme n’ait confondu son visage au moment de sa mort était maintenant écartée par le nom explicitement décrit et le fait qu’il l’ait auparavant appelé par son prénom, toutes les possibilités de hasard s’estompaient peu à peu, laissant uniquement place à un scénario bien ficelé et… tragique.

« Je suis désolé pour tout ça… Vraiment, cette mission, cet homme, j’aurais aussi pu faire quelqu’un chose j’en suis sûr… Si je n’avais pas été aussi tétanisé par mon premier véritable combat, j’aurais pu te lever un poids certain, tout ça ne serait pas arrivé. »



Inja repensait à toute cette histoire… Elle avait raison, c’était certain, le temps avait forcément un rôle à jouer, que ce soit dans le rôle de chacun des acteurs ou par ses méfaits et ralentissements malchanceux. Shiori avait été victime d’un des pires coups de malheur qu’il ait été possible de lui faire, comme un enchainement de conséquence veillant à lui nuire, voulant seulement la mettre au fond et lui rappeler qu’elle devrait se battre davantage pour réussir… Le destin ne la guiderait jamais, en tout cas, pas en ces temps-ci… De tout ce qu’elle avait pu lui apprendre, entre le Yuki qu’elle voulait éperdument tuer et les histoires familiales les plus tragiques, la sabreuse n’était pas en reste, bien délaissée du bonheur et accueillie à bras ouverts par la pire des salopes, la malchance.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mar 2 Jan 2018 - 21:16
Et le sujet s'écarte pour de bon du clan Kanashidesu, abordant maintenant un autre nom, connu des deux partiellement et pourtant lié à moi plus que je ne le voudrais. Il me questionne alors que la véracité de la lettre et j'hausse les épaules, ne répondant rien verbalement, me contentant simplement d'un signe de gauche à droite de la tête. J'ignore si elle est vrai, si cette Shina existe réellement où si c'est juste un beau tissus de mensonge... Mais comme dans l'histoire d'Inja, tout ça, semble tiré par les cheveux. "C'est à cause de ça que je devrais être capable de te croire, tout ça, cette lettre, Kanon, c'est tout aussi tiré par les cheveux Je n'ai aucun souvenir d'ailleurs, toute ma vie à été ici, dans l'archipel, alors Iwa ? J'ai du mal à y croire. Je n'ai rien qui me vient de là, je n'ai même aucun souvenir de cette femme ni même aucune idée de ce à quoi elle ressemble. Puis-je réellement dire qu'il s'agit de ma mère à cause de cette lettre et de l'histoire sur le champs de bataille ? J'en sais rien. Après tout, Shiori, c'est pas un prénom unique, il en existe d'autre. Je ne suis peut-être pas la Shiori qu'elle décrit, j'ai juste peut-être le même prénom que celle-ci et s'est tout." Un flot de paroles, le désespoir, la peur encore une fois de croire à tout cela alors que c'est maintenant au tour du chûnin de s'excuser.

Je relève la tête vers lui et sourit tristement. "Qu'est-ce que ça aurait changé si tu étais intervenu ? C'est toi qui l'aurait tué c'est tout. Une fois que ton heure est là, elle est là, c'est tout, on ne peut rien y faire." J'hausse un peu les épaules et attrape la lettre qu'il tient toujours entre ses mains. "Enfin, tout ça pour dire que tout ne se passe pas forcément comme on veut et le temps peut parfois faire l'inverse de ce que l'on attend. Alors juste, fait attention à toi dans cette histoire... Si tu as des choses à faire concernant ton clan, ne tarde pas, sinon, ça pourrait se retourner contre toi." Soufflais-je en froissant le papier entre mes doigts, preuve flagrante de ma frustration


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mar 2 Jan 2018 - 22:05



Quelque chose à faire ? Mais que faire ? Que penser ? Pouvait-il vraiment se dire qu'il était temps de créer un clan, de tout abandonner maintenant pour se mettre à rejoindre ses origines ? Un choix devait être fait, suivre sa voie familiale ou l'abandonner et se lier à Kiri ? Après tout, Inja ne les jamais connu, bien que tous ses dons viennent de ce sang "pur" accordé par ce clan autarcique si perdu et maintenant disparu. Comment pouvait-il envisager même un instant deprendre les rênes de sa famille ? Alors qu'il n'avait jamais entrainé sa capacité que de lui-même et que des ancêtres devaient probablement être de très puissants shinobis qu'il lui aurait été impossible de surpasser... Non, il ne pouvait pas prétendre à ce rôle... Et les choses étaient simples, choisir la voie familiale ou la voie personnelle. C'est entre ces deux choses que Shiori et Inja devraient faire un choix, trouver leurs intérêts et surtout, suivre leur coeur.

"Je ne peux pas. Ce n'est pas à moi. Ma famille n'est pas ma vie, le clan a été voué à s'éteindre, je ne recréerai pas les mêmes horreurs qu'ils ont pu faire. Que mon sang devienne impur, je m'en moque, c'est maintenant moi qui établit les règles des Kanashidesu. En acceptant le pacte, j'ai récupéré le recueil familial et, étant le dernier, j'en suis devenu le maître. Je ne ferais pas la même chose, je ne tuerais pas comme eux, ne serais pas égoïste."



Inja regarda Shiori dans les yeux, prononçant ses mots sincères venant de réflexions rapides mais les plus honnêtes et pures qu'il aurait pu proférer. Peut-être pensait-elle à la même chose, ou alors, choisirait-elle de suivre sa voie familiale, de chercher plus de choses sur ses origines, de les poursuivre ? Ce n'était pas le cas d'Inja, il considérait avoir entièrement changé en abandonnant son ancienne vie, disant au passage adieu au dernier membre de sa famille, mort de sa main, l'homme qu l'avait élevé depuis ses huit ans, avant de le haïr vers son adolescence. Inja n'avait plus rien à voir avec les Kanashidesu, son nom n'était qu'un vestige du passé, qu'il lui faudrait d'ailleurs changer à jamais.

"Je renierai pas mon sang, dont l'origine ancienne est décrite comme le Shinkiro, seulement, la branche Kanashidesu de ma famille, celle qui m'a fait, est tout ce que je déteste chez les humains. Ce n'est sûrement pas à moi de reprendre le flambeau, je ne veux même pas en apprendre plus sur eux. Les Kanashidesu ont été enterrés avec leurs derniers membres. Ce n'est qu'une erreur de ma lignée. C'est réglé pour moi, j'ai choisis la voie personnelle, maintenant c'est à toi de réfléchir à la chose."




_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mar 2 Jan 2018 - 22:23
Au moins, lui, on ne pouvait pas douter de son choix, il était avec Kiri et c'est tout. Il ne pensait pas à autre chose. Jamais, normalement, on ne devrait le voir prendre la fuite comme certains Yuki l'ont fait. Non, il a choisit Kiri, comme beaucoup de personnes et il me semble que je suis également de celles-ci... Pourtant, j'ai le besoin de savoir, de comprendre tout ça, de trouver le fin mot de cette histoire pour tenter de m'en libérer. Cependant, le plus simple, serait d'en faire fit, de faire comme lui, visiblement une croix sur le passée, sur ce qui a été fait avant, pourtant j'en suis incapable, j'ai l'impression de devoir partir dans une pseudo quête identitaire pour comprendre d'où je viens et ne pas regretter là ou je vais. Le passer pour faire les bons choix futur, mais est-ce qu'apprendre le passé ne pourrait pas tout changer justement ? Alors que je commence à avoir un semblant de vie posée ici, des projets petit à petit avec un homme et non plu avec un adolescent.

Je fixe Inja, ne sachant pas réellement ce qui est le meilleur choix pour moi au final et ce malgré son discours plus que patriotique. "Je pense que j'ai besoin de savoir, d'apprendre d'où je viens réellement, si j'ai vraiment de la famille à Iwa ou si tout cela est juste une machination stupide pour me faire du mal ou tenté d'ébranler la force que je peux représenter, ils doivent savoir que je suis la chef des sabreurs à cause des Yuki, alors peut-être que tout ça, à un but plus sombre." Oui, j'aime cette théorie de la conspiration, qui m'inspire bien plus et me rassure quand à mes origines, parce que si réellement j'ai des liens avec Iwa, comment dire que ce n'est pas quelque chose qui irait pour me plaire... "Je suis une fille de Mizu quoi qu'il puisse être dit dans des lettres, dans le passée, je resterais fidèle à Kiri, parce que c'est mon choix, ma terre, mais j'ai besoin de tirer ça au clair, comme toi tu as eu le loisir de savoir d'où tu venais réellement et pourquoi tes parents sont mort, j'ai besoin de comprendre cette histoire, de savoir si cette femme, Shina pourrait réellement être ma mère. Si c'est le cas, tant pis sinon, tant mieux, parce qu'alors, j'aurais une raison de plus d'en vouloir au pays de la terre." Je relève le regard vers lui et lui sourit. "Kiri avant tout." Lui dis-je alors comme une parole de ralliement, de preuve qu'au final, on est ensemble, dans le même but malgré la galère de nos familles et du passés qu'elles ont visiblement...


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mar 2 Jan 2018 - 23:43



Face au discours de Shiori, Inja écoutait attentivement, réfléchissant en même temps à ses paroles, se rendant compte que tout comme lui, elle avait des désirs personnels à remplir, mais ne se détournerait jamais de Kiri, voulant simplement… savoir. Ceci, le shinobi de lumière le comprenait entièrement, bien trop égoïste au final, il le réalisait, les faucons lui avaient permis de connaître tout ce qu’il avait besoin de savoir. Sa quête parallèle à celle de Shiori, était déjà remplie, en plus de quoi il avait par la suite fait son choix. Ici, c’était l’inverse, elle avait déjà fait son choix avant même d’avoir eu la version complète de ses informations familiales.

« Je comprends. Il te restes encore à faire… et je t’aiderai si nécessaire, comme je t’ai promis de t’aider face à ton ennemi. Nous avons une quête générale en commun. Le bien de Kiri. Et elle passe avant tout pas la résolution de nos problèmes personnels les plus handicapants pour notre aide complète à Kiri. »



Le ton solennel, Inja continuait de regarder Shiori, avant de saisir son verre d’eau une nouvelle fois, se désaltérant face à la situation orale qu’il pouvait observer. Les réflexions étaient fortes en espoir, bien plus qu’elles n’étaient tristes. Il leur restait à tout les deux tant de choses à apprendre pour faire le point sur tout ceci, que ce soit pour l’un, ou plus profondément, pour l’autre.

« Tu as une idée ? Quelque chose par où tu voudrais commencer ? »



La question était simple, mais Inja voulait pouvoir l’aider, mettre du sien pour la sortir de la situation qu’il avait dû combattre seul plus tôt, chose qui l’avait entièrement perturbé et l’avait forcé à ne plus réussir à distinguer le vrai du faux. Comme enfermé dans un énorme mensonge entretenu par plusieurs versions.

« Il faut bien commencer quelque part. »



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 3 Jan 2018 - 2:37
Un hochement de la tête. Oui, il me reste encore beaucoup à faire parce que je n'ai encore rien entre les mains, hormis un cadavre et une lettre d'une mère qui doit maintenant être éppleurer. Sait-elle que s'est sa possible fille enfin retrouvée qui a tuer son fils chéri ? Sait-elle tout cela ou bien le nie-t-elle comme je tente de nier toute cette histoire ? J'en sais rien et dans un sens, je ne sais pas si j'ai réellement envie de savoir, en fait, je n'ai surtout pas envie de croire en cette histoire. Trop compliquée, trop dramatique surtout.

Je soupire.

Il me parle alors et me questionne pour savoir par quoi j'aimerais commencer, ce que j'aimerais faire pour tout cela et je le fixe, restant un long moment silencieuse. Qu'est-ce que je peux bien vouloir faire réellement pour tout ça hormis me prendre la tête toute seule ici dans l'appartement ? Je peux faire des recherches, mais comme il le dit, il faut savoir par où commencer et pour ça, il faut sortir du village, voyager dans Mizu mais ça, je ne me sens pas de le faire, pas tout de suite, il faut que j'en parle avec Yamamoto et puis, si jamais Tetsuko revient et que je suis absente, comment je peux faire pour lui parler ? M'enfin, c'est pas forcément le plus urgent, mais je doute que l'adolescent apprécie les rumeurs sur Yamamoto et moi et connaissant le tempérament du plus jeune il irait confronté le kage... C'est pas un bon plan... "J'en sais rien." Soufflais-je alors en déposant à nouveau la lettre sur la table, passant mes mains à plat sur le papier pour tenter de le défroisser un peu et lui rendre son aspect d'antan que j'ai un peu massacré...

"Je crois pas qu'il y ai réellement un début à tout ça, il faut que je décide d'attaquer un bout et d'assumer les conséquences que ça aura en ayant commencé par là et pas par ailleurs, parce que si ça, c'était mon seul soucis, ça irait, mais ce n'est pas le cas. Pour te dire, en réalité, je ne sais plus où donner de la tête... Entre les demandes de Yamamoto concernant les sabreurs, les sabreurs absent depuis un bail et les nouvelles recrues pas motivées... Je crois que j'aurais mieux fait de refuser le titre de chef des sabreurs." Tentais-je de rire un peu alors que bon, c'est pas forcément le plus drôle non plus. "Je devrais me concentré sur ça en premier, améliorer l'image des sabreurs, sauf que ça va prendre beaucoup de temps et que toute seule, je doute d'y arriver, mais les meilleurs éléments ne sont pas au village actuellement... J'ai juste des bons à rien ou des novices..." Pestais-je alors, tentant d'évacuer un peu ma frustration. "Du coup, je pense que le mieux, c'est d'attendre le retour d'Ueno, de Tetsuko et d'Arukisa mais je sais pas où ils sont ni quand ils vont revenir..." Avouais-je alors.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mer 3 Jan 2018 - 14:33



Et voilà… C’était ça, Shiori ne savait pas quoi penser, tiraillée entre ses nouveaux devoirs, tout ce qui y était lié et qui lui rajoutait des problèmes supplémentaires, qui n’en étaient en fait pas, ainsi que d’autres choses qui l’empêchait de faire des choix clairs, bien trop indécise quant au futur de tout ceci. Inja la regarda dire toutes ses phrases, réfléchissant à ce qu’il pouvait faire pour tout ça, mais au fond de lui il connaissait déjà la réponse… Rien. Tout était à l’initiative de Shiori, elle qui connaissait tous les détails à prendre en compte, tous ce qui pouvait faire une nuance, tous ses problèmes et ce qu’elle en pensait. La situation était bien trop compliquée, trop complexe et élaborée pour qu’Inja ne puisse s’immiscer à l’intérieur, ne risquant que d’y ajouter des choix qui n’étaient pas les siens ou une influence extérieure, chose dont elle n’avait pas besoin. Ce qui lui manquait… De la réflexion…

« Je… Je sais pas en fait. Il y a tellement de facteurs à prendre en compte, seul tes réflexions peuvent t’éclairer. Tu es la seule qui peut faire le meilleur choix pour toi-même et je ne peux même pas t’aiguiller. »



Face à ce qu’il pouvait observer, Inja saisit la carafe, utilisant la dernière quantité d’eau pour la servir à nouveau, montrant qu’elle avait besoin de se déstresser, de relativiser et prendre du recule sur toutes ses choses en train de lui ronger l’esprit. Le shinobi se leva d’un coup, la regardant un air attristé.

« Détends-toi, essaie de trouver un moyen réfléchir calmement. Ta vie est un bordel. »



Ces mots n’étaient même pas violents, rendant seulement compte d’une réalité qu’il n’était pas possible de nier sans se voiler la face. Shiori s’était retrouvée dans un méli-mélo de problèmes personnels, la plupart n’en étant même pas, mais lui collant tellement au corps et à l’esprit qu’elle se retrouvait enfermée dans sa vie étouffante.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Tentation (/w Shiori)

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: