Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Un Umi à la rescousse ! Quoi que... [ Yuki Kaya ]


Mer 27 Déc 2017 - 14:52
ふか うみ
Un Umi à la rescousse ! Quoi que... ◦○◌

Des collègues de Fuka lui avaient parlés d'un endroit sympa, qui regroupait deux passions Kirijin, l’alcool et la nourriture, un bar-restaurent ! Cependant l'Umi était bien loin de toute ces envies de pochtronage, il se trouvait en ce lieu uniquement pour manger . L'ambiance était agréable, les employés sympathiques, de la musique en fond, une bonne odeur de viande grillé mélangé à celle de l'alcool fort. Malheureusement pour lui, ses moyens étant limité il allait se contenter comme toujours d'une simple entrer. Le fameux bol de riz assaisonner était devenu une marque de fabrique pour lui, il ne mangeait plus que pour faire taire sa faim. Le plaisir de la bonne nourriture, il ne pouvait se le permettre à Kiri. Il aurait peut-être été plus judicieux pour lui de devenir pêcheur, l'art du Clan Umimori lui aurait été très utile. Il aurait ensuite pu manger à sa faim, combien même aurait-il eut l'estomac plein son besoin compulsif de venir en aide aux autres aurait tout gâcher et les problèmes n'aurait pas tardé à venir frapper à sa porte. Non Fuka était fait pour être Ninja, venir en aide aux autres était la seul façon qu'il avait trouvé pour se sentir bien, la seul façon qu'il avait pour continuer d'avancer, dans un monde n'acceptant pas les différences.

Assis à un table dans un coin du restaurent, Fuka attendait sa commande, le fameux Riz Assaisonné qui n'était même pas un plat mais un accompagnement. Il s'était tout de même laisser tenté par un peu de radis mariné, qui était aussi un accompagnement. Cela se mariait parfaitement avec de l'alcool, faisant souvent office d'apéritif. Le festin des rois fut servis en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, un peu de riz avec du radis, aucune chance que ses mets délicieux mettent du temps à être préparé. L'Umi attrapa une grosse cuillère et la planta dans son bol de riz, en prenant soin d'ajouter une ou deux rondelles de radis avec ses baguettes. La première boucher est toujours la meilleur, le gout, la faim, un vrai bonheur. Pendant qu'il mangeait tranquillement son plat, en appréciant chaque cuillerée, l'homme requin regardait autour de lui du coin de l’œil. Défaut professionnel sans nul doute, ou curiosité maladive, de la nourriture à foison, de l'alcool, un lieu ou hommes et femmes pouvaient dépassés les bornes. C'était typiquement le genre d'endroit ou tout pouvait arrivé et très vite.

L’entrer d'une jeune femme à la chevelure étincelante ne fit qu'affirmer cette idée. Ni une ni deux , un groupe d'homme alcoolisé ne pu résister à l'idée d'aller courtiser une demoiselle. L'un des hommes se montrant plus entreprenant que les autres se permis même de poser la main sur l'épaule de la jeune demoiselle, rigolant comme un porc, suivit par ses collègues tout aussi répugnant. Fuka se leva, se dirigea lentement vers le groupe d'homme, il passa devant, en aillant l'attention de faire rempart entre eux et la demoiselle en détresse. Cette manie qu'il avait de se mêler de se qu'il ne le regardait pas devenait compulsif, maladif même. Néanmoins sauver une demoiselle en détresse était certainement écrit dans le Code Ninja, il n'en doutait point. D'une voix qui se voulait calme mais ferme il dit aux hommes :

—« Pourquoi ne pas retourner à vos verres messieurs ? »



Fuka éprouvait toujours une certaine fierté à venir en aide aux autres, encore plus quand il réglait un conflit avec diplomatie. Un léger sourire sur son visage, ne voulant pas sembler agressif. Malheureusement pour lui, son aspect globale exprimait tout autre chose. Un monstre sauvage cherchant le conflit. L'Umi était imposant, grand et musclé, les hommes reculèrent d'un pas, mais restaient là à faire face à l'homme requin, l’alcool semblait leurs avoir donnés un certain courage. Fuka n'était pas impressionné, il était le héro du jour ! L'un des hommes regarda l'Umi droit dans les yeux et lui dit :

—« Dégage de là sale monstre ! Tu vois pas qu'on cause à la blonde canon derrière toi ?! Le patron laisse entrer n'importe qui maintenant ! Allez bouge ! »


Fuka regardait l'homme, il n'était pas étonné par ça réaction, les gens avaient tendance à agir comme ça avec lui, mais aujourd'hui il protégeait la princesse de viles gougeas ! Il faisait face à eux prêt à défendre la jeune femme, son jour de gloire était arrivé!



_________________
ふか うみ-Fuka Umi
Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan, mais si cette goutte n’existait pas, elle viendrait à manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish http://www.ascentofshinobi.com/t2425-equipe-2-hekikai-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t1925-carnet-de-route-d-un-homme-de-la-mer http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone

Mer 27 Déc 2017 - 20:01

Une fin de journée assez banale en soit. Elle était maintenant Chûnin et s’était peu à peu habituée à ses nouvelles fonctions, sans parler des responsabilités qu’elle était en train de prendre au sein du clan Yuki. Enfin, comme souvent elle allait dans ce lieu qui n’était pas très bien famé, mais qui avait le mérite de servir les meilleurs sushis du coin. Et elle adorait ça. Pourtant plutôt habituée aux lieux un peu plus bourgeois, elle n’hésitait pas à entrer dans ce bar restaurant avec une tenue plutôt légère, comme à son habitude. A vrai dire, c’était la tenue qu’elle portait habituellement pour combattre. Un pantalon blanc très près du corps, voire carrément moulant, et un petit bustier laissant apparaitre son ventre plat et athlétique ainsi qu’un décolleté plus qu’attirant. En ces temps froids, elle ajoutait juste une petite cape en fourrure blanche elle aussi afin de se couvrir les épaules et se protéger du vent un minimum.

Enfin, elle se trouvait assise à une table, seule, et avait commandé ses sushis favoris. Faits minutes, elle attendait sa commande en sirotant un cocktail, observant la salle d’un air un brin hautain avec ses pupilles bleues glaciales. La routine, quoi. Enfin, elle observa deux individus s’approcher d’elle alors qu’elle n’était entrée que depuis peu. Kaya avait à peine eu le temps de commander qu’elle allait déjà devoir se faire respecter. Mais comment faisaient-ils pour ne pas se passer le mot, enfin… ?

Dans un premier temps, elle resta stoïque et muette, jusqu’à ce que l’un d’entre eux ne daigne toucher son épaule alors nue, posant sa main crasseuse sur sa peau si douce. En plus, ça le faisait rire… La jeune Yuki repoussa alors violemment cette main en se relevant, juste au moment où un inconnu se dressa lui aussi à ses côtés. Il leur faisait face, il n’était donc pas avec eux ? Il espérait la défendre, c’est ça ? En tout cas, cette personne était physiquement imposante, mais l’héritière du clan Yuki et Chûnin du village savait très bien se défendre, surtout face à ces ridicules personnages.

Ils discutaient sans vrai but, mais Kaya n’avait pas le temps ni l’envie de parler à ces ivrognes qu’elle considérait comme des moins que rien. Elle composa alors rapidement quelques mudras et Fuka pourrait surement apercevoir deux projectiles glacés qui ressemblent à de grosses aiguilles acérées fuser de chaque côté de sa tête, atterrissant chacune dans l’une des épaules des brigands. Ces derniers poussèrent un cri de douleur avant que la fine blonde pousse un petit soupir.

« Partez. Vous direz à vos copains qu’on n’importune pas un membre du clan Yuki. »

Dit-elle sur un ton autoritaire avant de finalement marcher pour se retrouver face au grand homme aux aspects de requin.

« Quant à toi, ton action est louable, mais je sais me défendre seule. »

Lui lance-t-elle avec son air froid et un brin hautain, ses pupilles bleues rivées dans les siennes.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Ven 29 Déc 2017 - 13:30
ふか うみ
Un Umi à la rescousse ! Quoi que... ◦○◌

Cela faisait maintenant quelque mois que Fuka venait en aide au autre, parfois les gens étaient septique, d'autres inquiets, mais au final tout le monde finissaient par remercier le jeune homme, sa gentillesse était même parfois acclamé. C'était bien la première fois que l'Umi reçus une remontrance à cause de cela, qui plus est par une jeune femme. L'homme requin était perdu, lui qui avait basé sa vie sur un nindo simple : "Aide ton prochain et tu seras accepté" . Il se retrouvait dans une situation qu'il ne comprenait pas, qu'il avait même du mal à imaginer, mais pourtant la réalité l'avait belle et bien secoué . Le grondant même d'être intervenu en accord avec sa façon d'être. Lui qui pourtant n'avait que de bonne intention s'était fait jeter comme un mal propre, le mettant quasiment au même niveau que ses porcs imbibés d'alcools. Le visage de Fuka était devenu livide, comme si sa force vital avait été vidé, cette situation était ridicule mais semblait pourtant le marqué. Son apparence était devenu bien plus effrayante, il faisait une moue d'enterrement. L'Umi qui se mit à boudé reçu en quelque sorte un second coup de massue, en se rendant compte qu'il avait été d'une inutilité sans pareil .

La jeune femme était impressionnante, imposant le respect à toutes personnes possédant un minimum d'instinct. Son allure général était impeccable, une poupée tout droit sortie de l'usine, pas même un plie sur son costume. Fuka ne pouvait pas parler , la situation l'aillant rendu incapable de faire la moindre chose. La femme quand à elle semblait prendre les choses en main, rappelant aux deux goujats que les membres du clan Yuki ne se laissaient pas importunés comme ça . S'est pour cette raison que l'Umi s'était permis d'intervenir, empêcher deux gros lourd d'importuné qui que ce soit. Repenser à sa ne fit que le pâlir un peu plus, ce n'était vraiment pas la journée du jeune Umimori. L'un des soûlards qui était aussi le plus entreprenant avec la jeune femme, semblait avoir compris la leçon avec l'aiguille de glace enfoncé dans l'épaule. Malheureusement son ami étant sou comme cochon ne semblait pas vouloir s’arrêter là, prenant à partie Fuka, suggérant que le restaurent était mal fréquenter à cause de la présence d'un poisson qui parle. Une réaction que l'homme requin connaissait bien, cette homme était le cliché qu'il devait subir régulièrement, combien même était il bienveillant envers les autres. L'Umi ne fut donc pas très surpris, il était même sur le point de partir, avec son visage livide et une moue triste, mais quelque chose lui fit faire demi tour, se posant face à l'homme qui n'avait pas encore compris la leçon.

—« Si ce n'est pas moi qui vous fait fermer votre bouche, ce sera cette Yuki, vous savez... l'un des clans fondateurs de Kiri. Donc un conseil, partez, ou retourner à vos boissons. La dame à été sympa de ne pas vous coupez en deux, avec votre langue bien pendu ! Je n'suis pas sûr de pouvoir faire preuve d'autant de contrôle. Pas aujourd'hui en tout cas... »


Il était rare que Fuka s'énerve, mais un raz le bol de tomber toujours sur ce genre d'énergumène et certainement aussi un peu vexé par son inutilité pour aider la jeune femme, faisait ressortir ses instincts sauvages. Son visage était effrayant, ses dents pointus ressortaient étrangement, rendant son apparence général encore plus effrayante. L'homme n'était finalement pas si bête, il recula et fut traîner de force par son ami vers le comptoir du bar. Fuka en faisant toujours la moue se tourna pour faire face à la jeune femme, membre du clan Yuki et lui dit:

—« Désoler... Je vous souhaite un bonne appétit...Je retourne à mon bol de riz. »




_________________
ふか うみ-Fuka Umi
Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan, mais si cette goutte n’existait pas, elle viendrait à manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish http://www.ascentofshinobi.com/t2425-equipe-2-hekikai-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t1925-carnet-de-route-d-un-homme-de-la-mer http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone

Sam 30 Déc 2017 - 14:16

L’homme venu à sa rescousse ne semblait pas avoir bien prit sa remarque, loin de là. Après tout, ce n’était pas vraiment étonnant, Kaya avait été un peu sèche, probablement à cause de la situation un peu gênante dans laquelle elle était. Ce n’était pas vraiment le moment où elle allait être le plus sympathique. En tout cas, l’un des deux blessés n’était pas mis hors d’état de nuire, contrairement à son camarade qui était resté au sol. Il continua même à agresser verbalement cet homme qui était venu la défendre. L’insultant de poisson qui parle. A vrai dire, elle n’avait pas encore bien fait attention aux traits du visage de cette personne, et de ce fait, son regard bleu glacial se posa avec un peu plus d’attention sur lui.



C’est vrai qu’il avait des airs de poisson, avec son teint bleuté et ses espèces de bronches… Enfin il ne lui faisait pas plus peur que ça, et elle n’était pas non plus horrifiée par son apparence. Il était différent, mais elle n’était pas du genre à repousser les gens pour cela. Enfin, elle fut surprise de le voir s’en aller, comme s’il acceptait de se faire lyncher de la sorte. La belle blonde soupira et s’apprêtait à prendre sa défense, avant qu’il fasse demi-tour pour finalement lui faire front. Que sa réponse fut adaptée ! Il les menaçait directement, et indirectement grâce à la description de ses talents. Il n’avait pas tort, et prévenait verbalement cet homme avnat de passer à l’acte.

« Vous devriez écouter cet homme, il vient de dire des paroles plus que censées. Si vous ne partez pas, ce sera soit lui, soit moi qui s’occuperait de vous faire sortir d’ici à notre manière. Mort ou vif. »



C’était clair, net et précis. Elle n’allait pas faire dans la dentelle, et l’homme, bien que saoul, comprit assez vite que ce n’était pas dans son intérêt de continuer à les embêter. Il attrapa son ami et s’éloigna, sage décision.



Enfin, l’homme qui était venu à ses côtés se retourna vers elle pour s’excuser, ce qui fut assez surprenant. Elle ne comprenait pas trop sa posture, on aurait dit quelqu’un qui faisait un grand complexe d’infériorité.



« Désolé ? Mais il ne faut pas être désolé, votre intention était très bonne. Avant de partir, je peux peut-être savoir votre nom ? Je n’ai pas été très tendre, mais j’avais peur qu’ils ne me respectent pas si je ne me montrais pas personnellement dur avec eux. Moi c’est Kaya, du clan Yuki comme vous vous en doutez. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Mer 3 Jan 2018 - 13:48
ふか うみ
Un Umi à la rescousse ! Quoi que... ◦○◌

Fuka regardait la jeune femme faire un dernier sermon aux deux hommes qui s'éloignaient, pour retourner vers le bar. Ils n'étaient finalement pas si bête, il voyait bien qu'ils ne feraient pas le point face à une Yuki en colère et un Umi énervé. Ils auraient été plus sage pour eux de rentrés, ils avaient bien assez bu, pourtant ils retournèrent à leurs verres sans un mot, lançant de petit regard effrayé vers la Yuki et Fuka. Le monde était déjà bien assez compliqué, pour que deux soûlards ne viennent pas rendre la vie encore plus difficile à de brave citoyen. Fuka regardait la femme se tourner vers elle, il pensait recevoir un sermon lui aussi, mais il fut étonner par les mots qu'elle prononça. Elle se montra compatissante, et se présenta tranquillement.

L'Umi surpris par ce revirement, n'était pas préparer. Il regarda la jeune femme en clignant des yeux, un air ahuri sur le visage. Cette jeune femme nommé Kaya ne semblait pas effrayé par son apparence, chose rare. Encore une chose qui renforça sa stupeur, il resta un moment face à elle, droit comme un I. Ne prononçant aucun mot, rendant le moment, un peu gênant. Autant pour lui que pour la jeune femme nommé Kaya. Malgré tout après un long moment à cogité, il finit enfin par placer quelque mot, pour faire taire ce long silence gênant.

—« Oh heu ...D'accord. Je me nomme Fuka, du clan Umimori. Désoler pour ce moment un peu gênant, je n'ai pas l'habitude de tomber sur des gens comme vous, des personnes loin d'être effrayé par mon apparence. Je m'attendais plutôt à recevoir un sermon sévère, voir des menaces pour que je dégages du paysage. Vous me faite penser à un ami... Enfin bref. Ces hommes ne vous embêterons plus, ils savent maintenant à quel point il est stupide de se frotter à un Yuki énervé. Heu... Je peux vous posez une question ?... Mmmh ... Pourquoi une personne de votre rang viens dans un bar populaire, comme celui-ci ? Ce n'est pas trop miteux pour vous ? ...Enfin ... j'veux dire...heu ... Peu importe... »




_________________
ふか うみ-Fuka Umi
Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan, mais si cette goutte n’existait pas, elle viendrait à manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish http://www.ascentofshinobi.com/t2425-equipe-2-hekikai-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t1925-carnet-de-route-d-un-homme-de-la-mer http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone

Mer 3 Jan 2018 - 15:47

Kaya lui avait posé une question, et attendait une réponse, ou au moins une réaction de sa part. Mais à la place de ça, elle avait en face d’elle une personne la regardant comme si elle était un extra-terrestre. Il restait muet, et avait l’air grandement surpris. Est-ce qu’elle avait encore le droit à un homme tellement timide que parler à une femme, jolie de surcroit, allait le paralyser ? Elle connaissait ce type de profil que trop bien.

Après quelques secondes, où son regard bleu glacial avait eu le temps de le détailler du coup, il daigna enfin lui répondre. Il se justifia par l’habitude qu’il avait d’être constamment repoussé par les gens à cause de son apparence. Il avait certes un physique assez peu banal, notamment avec tous les traits qui le rapprochaient du requin, mais Kaya n’était pas du genre à repousser les gens pour cela. D’autres critères pouvaient mener à un rejet total, mais pas celui-là. A vrai dire, cela le rendait encore plus intéressant au final, car les personnes comme lui ont tendance à devenir des puissants combattants, car ils ont été élevés dans un environnement difficile.

« Ah oui, vous êtes vraiment discriminé par rapport à votre apparence ? C’est plutôt triste comme histoire, enfin, je pense qu’au final, d’ici quelques temps, toutes les personnes vous ayant repoussé s’en mordront les doigts, pas vrai ? »

Il avait parlé de clan, et le fait qu’il soit venu la défendre en infériorité numérique potentielle lui faisait penser qu’il était un combattant qui sortait du commun.

« Mais vous faites partie d’un clan, et en plus vous venez de me dire que vous avez un ami. Vous n’êtes pas si isolé que ça, au final. En tout cas ce qui est sûr c’est qu’ils ne viendront plus nous chercher de sitôt, oui. »

Elle lança un regard aux deux hommes alors un peu plus loin, qui baissèrent les leurs immédiatement. La jolie blonde esquissa un sourire puis son attention retourna sur Umi qui était apparemment étonné de trouver une Yuki dans ce lieu pas toujours très bien famé. Il avait raison sur ce point, sa présence pouvait paraître plutôt surprenante, mais elle avait ses raisons de s’y rendre.

« Oui, il est vrai que ce n’est pas l’endroit où l’on rencontre la noblesse de Kiri, et c’est le moins qu’on puisse dire je pense. Mais à vrai dire, je trouve qu’ils font les meilleurs sushis de toute la ville… Et dans ce cas, j’ai un intérêt pour venir ici. Et ce n’est pas deux ou trois hommes lourds qui vont m’en empêcher. »

La jolie blonde soupire et croise ses fines jambes, avant de reprendre avec un air un peu surpris.

« Je ne crois pas avoir déjà entendu parler de ton clan… Tu peux m’en dire un peu plus à son sujet, si ce n’est pas indiscret ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Jeu 4 Jan 2018 - 20:05
ふか うみ
Un Umi à la rescousse ! Quoi que... ◦○◌

Fuka écoutait la jeune femme face à lui, elle semblait avoir beaucoup à dire et à demander. L'Umi n'était toujours pas habitué aux us et coutumes des gens extérieur à son clan, sa famille était du genre franc du collier avec un humour un peu particulier, un peu sans gêne par moment, ne tenant pas compte de la politesse. Cela rendait la vie de Fuka un peu difficile, il devait apprendre à composé entre son clan et le monde extérieur. Pour n'offenser personne, sa première technique était de parler le moins possible, se forcer à être quelqu'un d'autre. Sa famille seul connaissait son vrai lui, et certain de ses rares amis aussi. La Yuki qui était habillé de façon légère, dans un climat qui ne prétait pas à se genre de tenu, semblait intriger par le jeune Umi. Chose rare qu'il fallait félicité, il n'était pas question de crainte mais de curiosité.

Elle était étonné qu'il soit victime de discrimination, étrange, cela faisait parti de la nature humaine de détesté les autres pour leurs différences. Cette femme vivait elle dans une bulle, ou ne faisait t-elle juste pas attention à se qui l'entourait. En même temps une Yuki ne pouvait pas vraiment connaitre se genre de ressentiment, quoi que les Yuki étaient craints, peut être subissait-elle une autre forme de discrimination du à son rang. Fuka lui avait même demander se qu'une personne de son rang faisait dans une bouge miteux, comme si quelqu'un de haut rang ne pouvait pas apprécier les choses simples. Voilà un exemple de préjugé digne d'un être humain, fuka se sentait idiot d'avoir poser cette question. Cela-dit elle semblait ne pas avoir tenu compte de ça et lui répondit simplement qu'elle aimait les Sushis que les cuisiniers faisaient très bien apparemment.

Finalement Kiri était composé de personnage plutot incroyable, dans le sens ou ils étaient différents des caricatures que l'on se fait de l'homme de manière général. Loin des préjugés, ouvert d’esprit comme chacun devrait l'être. Chaque rencontre de se genre, ne faisait que renforcer l'idée qu'il avait bien fait de rejoindre le village de la brume. Certain de ses membres pouvaient se montrés dur de décoffrages, mais d'autres à l'inverse donnait la force de continuer à Fuka. L'homme requin prit enfin la parole pour répondre aux dires de la jeune femme, moins tendu il répondit avec plus de facilité:

—« La discrimination est quelque chose de très humain, crée par la peur de l'inconnu, par les préjugés, ce qui fait peur est forcément mauvais. Heureusement certain savent que les apparences sont parfois trompeuses. Je n'ai aucune rancœur pour ses gens, peut être un peu de lassitude, c'est tout. Je ne suis pas seule quand je suis au village de mon clan,
mais une fois ici il n'y a qu'une poignée de personne que je peux considéré comme des amis;
Cela dit, plus le temps passe, plus je tombe sur des gens comme vous, ouvert d'esprit, enclin à la discutions. Mon clan est ancien, nous vivions en autarcie, il y a encore peut de temps. Il y a de vieille histoire qui parle de nous, des gens attirés par des créatures dans les profondeurs des océans. Des comtes utilisés à notre insu pour empêcher les plus jeunes de s'approcher de l'eau, et dire au plus vieux de faire attention en mer. Certains membres de mon clan, attirés par l'extérieur ont décidés de rejoindre Kiri, de faire profité au village de nos connaissances sur les océans, sur ce qui y vit. Nous sommes les bénis du Dieu des océans, les gardiens de ces eaux. Hormis les Sushis, vous avez peut être envie de boire quelque chose ? C'est moi qui offre, je profite d'être tomber sur l'une des membres d'un des clans fondateurs du village, pour en apprendre un peu plus sur celui-ci. Et puis peut-être sur votre clan si vous êtes ouverte sur le sujet.
»


Fuka fit signe au serveur, il lui demanda deux cocktails maison, rien d'alcoolisé, juste des fruits et quelque épices de la région, mixé pour formé un super cocktail sans alcool. L'Umi ne tenait que très mal les boissons fortes, son ami Inja en avait fait les frais. Fuka s'installa à sa table et fit signe à la jeune femme de le rejoindre, parler, en apprendre plus sur son village d'adoption, voilà qui m'était l'homme requin en joie.



_________________
ふか うみ-Fuka Umi
Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan, mais si cette goutte n’existait pas, elle viendrait à manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish http://www.ascentofshinobi.com/t2425-equipe-2-hekikai-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t1925-carnet-de-route-d-un-homme-de-la-mer http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone

Ven 5 Jan 2018 - 11:29

Si l’on se tient aux préjugés, Fuka n’avait pas vraiment la tête de la personne qu’on considère naturellement et instinctivement comme intelligente. D’ailleurs, inconsciemment, Kaya ne s’attendait donc pas à avoir une personne très intéressante face à elle, surtout que ses premières paroles ne furent pas les plus bien construites. Mais maintenant que la pression était retombée et que Kaya avait clairement engagé la discussion en le mettant à l’aise, c’était un tout autre visage qu’il montrait. Loin des clichés, il était une personne sensée, et qui semblait avoir bien des connaissances et une expérience de vie hors du commun.


Le regard de la jolie blonde changea, précédemment froid et inexpressif, affichant même des airs hautains, ses pupilles se firent plus chaleureuses lorsqu’il parlait des humains et de leur peur de l’inconnu. Il venait de réussir à attirer son attention, et de monter dans son estime. Elle était totalement d’accord avec ce qu’il était en train de dire, et elle lui montrait son approbation en hochant positivement la tête lorsqu’il parlait.

D’ailleurs, il avait dit avoir des amis ici. Assez peu, mais au moins il n’était pas si seul que ça. Elle se demandait s’ils avaient des connaissances en commun d’ailleurs, car au final, les personnes qu’elle juge intéressantes sont souvent du même cercle. Les shinobis talentueux étaient souvent digne d’intérêt et avaient une vision du monde proche de la sienne. Il n’était d’ailleurs pas exclu qu’il fasse partie de la vie militaire du village, vu qu’il avait parlé de clan son talent était plus que probable.

Enfin, il répondit à sa question à propos de son clan. Il n’était pas connu apparemment, à par part certains érudits s’intéressant fortement à l’océan. Sa ressemblance avec le requin était toute logique. Vu la position de Kiri, il était étonnant qu’une maîtrise de l’océan comme pouvait le détenir son clan ne soit pas plus mise en valeur. L’archipel imposait un mode de déplacement maritime, et beaucoup de leurs ressources venaient de l’océan aussi.

Et soudain, il lui proposa de boire un verre, ce qui était plus une invitation à poursuivre la discussion qu’autre chose d’après elle, ce qu’elle était très enclin à accepter. Mais elle avait quelques soucis avec les alcools forts, enfin elle ne les tenait que très mal. La dernière soirée passée avec Shiori et Inja en était la plus belle preuve, dont des marques violacées apparues ce soir là étaient encore apparentes sur son cou. Mais avant qu’elle ne puisse indiquer son choix, il passa commande d’un cocktail maison qu’elle ne connaissait pas. Surprise…

« C’est déjà bien d’avoir trouvé des gens sur qui compter au village, ce n’est pas donné à tout le monde, surtout lorsqu’on vient d’un clan aussi isolé que le tien. D’ailleurs je dois avouer que je suis surprise que vos connaissances de l’océan ne vous aient pas mis plus en valeur que ça. Enfin, peut-être que le temps jouera en votre faveur, ou que c’est simplement un choix que d’être isolés. »

La jolie blonde observe d’un œil curieux les ingrédients de ce cocktail, mais ne remarque toujours aucun alcool versé à l’intérieur, sachant que c’est souvent le premier élément qu’on introduit dans le récipient.

« Merci pour ce verre, d’ailleurs. Je ne connais pas ce cocktail, il n’y a pas d’alcool à l’intérieur ? Je tiens assez mal cette substance, ce serait dommage que mes capacités soient altérées pour notre première rencontre. »

Il voulait en savoir plus sur les Yuki apparemment, et elle était plutôt ouverte sur ce sujet. La seule chose qu’elle n’évoquait pas encore haut et fort, c’est que c’était elle à la direction du clan désormais. Elle attendait que les rumeurs et autres bruits de couloirs soient importants avant de s’affirmer comme telle.

« Oui, on pourra parler des Yuki si ça vous intéresse, il n’y a qu’assez peu de tabou à ce sujet. Mais avant, vu que vous faites parti d’un clan, vous devez être un shinobi expérimenté non ? Vous devez peut-être participer à la vie du village alors… Watanabe Shiori, Yuki Seiko ou même Shinichi vous parle? Je dis ça vu que l’on vient de constituer des équipes, ce serait amusant d’apprendre que vous faites partie de l’une d’entre elles, et je dois avouer que je n’ai pas encore retenu tous les noms. »

Beaucoup de suppositions, mais peut-être qu’elles allaient s’avérer être juste du bon sens. D’ailleurs, leur cocktail était prêt, et ces derniers glissèrent sur le comptoir pour arriver face à eux. Kaya leva son verre vers lui pour qu’il trinque, un petit sourire aux lèvres.

« A notre rencontre. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Lun 15 Jan 2018 - 16:53
ふか うみ
Un Umi à la rescousse ! Quoi que... ◦○◌

Fuka continuait de regarder la jeune femme blonde face à lui, buvant ses mots, écoutant avec intérêt ce qu'elle disait. Il était rare pour lui d'avoir des conversations intéressantes, différent des banalités général d'une simple conversation de courtoisie. L'Umi profitait de cette rencontre pour en apprendre un peu plus sur son village, sur son histoire, bien évidemment, il avait apprit le gros de l'histoire du village de la brume. Néanmoins tout n'était pas écrit dans les livres, souvent romaniser , m'étant sous silences certains détails. La jeune femme semblait s’intéresser au peuple Umimori, intriguer par le fait que le clan de Fuka ne soit pas mis plus en valeur que ça. Peut être cela était-il du aux Umi, comme aux peuples Kirijins qui restaient toujours un peu septique quand à la présence de certains de ces membres aux villages. Cependant Fuka ne se faisait pas de soucis la dessus, les gens finiraient bien par les accepter comme ils sont, profitant des connaissances Umi, faisant appelles à eux plus souvent.

Le Cocktail semblait être au gout de la Yuki, intriguer par la non présence d'alcool dans celui-ci. Il est vrai que les Kirijins étaient connu pour leurs penchants pour l'alcool, d'ailleurs Fuka avait pu participer à certaines de leurs fêtes, participant à ses premières beuveries par la même occasion. L'alcool, une boisson extrêmement puissante, qui désinhibait complètement l'Umi, lui faisant retrouver son état le plus sauvage. A petite dose, cette boisson était réellement une potion magique pour les gens introvertis comme lui. Cependant l'ambiance de cette rencontre n'était pas au pochetronage, mais plus à la découverte d'un autre clan, apprendre d'une collègue Kirijin avec plus d'expérience que l'homme requin.

D'après la jeune femme nommé Kaya, il n'y avait aucun tabou au sujet des Yuki. Était-ce vraiment le cas, quand on sait que certain de ces membres avaient déserté le village de la brume pour rejoindre l'ennemi. Sujet sensible que Fuka ne se sentait pas de mettre sur le tapis, l'ambiance était amical, ce n'était pas le moment de jeter un froid, tournure de phrase particulière quand on sait que la Yuki en face de lui contrôlait la glace.

D'après la Yuki, l'Umi devait être un ninja expérimenté, d'après elle, le fait de faire parti d'un clan rendaient ces membres expérimentés. Bien que cela aurait pu être faux, Fuka avait belle et bien une petite expérience dans le domaine shinobi, sans compter ses capacités hors normes. Elle devina facilement que l'Umi avait rejoins récemment une des équipes mis en place par le Golem, c'est sur le lutin que Fuka était tomber. L'un des membres du clan Yuki, le plus excentrique et certainement le plus jeune, encore présent à Kiri. En se remémorant sa première rencontre avec Shinichi, Fuka rigola tout seul. Son sensei était du genre particulier, rusé, gamin sur les bords, mais extrêmement fort pour son âge. Fuka avait le plus grand respect pour se jeune sensei.

La jeune femme leva son verre, pour trinquer avec l'Umi, certainement pour marquer le coup de cette nouvelle rencontre. Fuka n'était pas encore habituer avec les coutumes du monde extérieur, mais il mima la gestuelle de sa collègue Kirijin. Il leva son verre à son tour, affichant un petit sourire, avant de répondre aux questions de la jeune femme.

—« A notre rencontre ! A Kiri ! Pour en revenir à s'que l'on disait, si mon clan n'est pas vraiment mis en valeur, c'est peut être de notre faute. Nous ne cherchons pas vraiment la gloire, et puis sous sommes habitués à la discrétion, aux secrets. Cela dit personne vient vers nous non plus, du coup la situation stagne un peu. Ce cocktail est sans alcool prenez en autant que vous voudrez, c'est moi qui offre ! J'ai fait l'expérience de l'alcool, je ne tiens pas très bien cette boisson. Même si cela me désinhibe et me rend plus sociable, peut être même plus intéressant du coup. Cela dit, quand j'en abuse, l'alcool fait ressortir mon coter...mhhh... sauvage. Enfin bref Haha. Je suis un shinobi avec une certaine expérience en effet, mais comme tout homme, j'ai mes faiblesses. Cela dit les capacités de mon clan étant hors normes, elles camouflent ces faiblesses. Actuellement je fais partie de l'équipe dirigé par Yuki Shinichi, un garçon vraiment très ... heu ... très ... spécial Ha ... ha ... ha. Il ce démarque beaucoup des autres Kirijins, j'ai appris deux trois choses au sujet de votre clan, grâce à lui, même si au final il ne semble pas très enclin à en parler. Mais j'ai un ami qui m'avait prévenu à son sujet, Inja. Mon clan le connait aussi, l'homme de lumière, lui aussi possède un don bien étrange, tout comme le votre. Enfin... je dis ça, mais vu de l'extérieur les Umimoris doivent être tout aussi étrange, si ce n'est plus Hahaha »





_________________
ふか うみ-Fuka Umi
Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan, mais si cette goutte n’existait pas, elle viendrait à manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish http://www.ascentofshinobi.com/t2425-equipe-2-hekikai-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t1925-carnet-de-route-d-un-homme-de-la-mer http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone

Mar 16 Jan 2018 - 14:59

Elle semblait avoir réussi à capter son attention, et c’était un réel plaisir de remarquer ce genre de détail. Son regard était alerte et plongé dans le sien, au moins elle n’avait pas l’impression de parler à un mur ou à une personne blasée. Et elle en avait rencontré beaucoup des gens qui rentraient dans ces cases-là. Il l’avait laissé parler un long moment et ne semblait pas avoir raté un mot de ce qu’elle avait dit, enfin c’est ce qu’elle pensait, peut-être qu’il jouait très bien l’illusion et qu’il n’avait pas compris un mot de ses histoires. Enfin, elle était presque sure qu’il avait percuté.

D’ailleurs, il trinqua avec elle et la jolie blonde s’empressa de goûter ce cocktail au goût frais et sucré. Quelque chose qui lui plaisait, donc. Elle esquissa alors un joli sourire pour montrer que cette boisson était parfaitement à son goût, et en plus elle n’avait pas peur de trop en boire car à priori il n’y avait pas de substance alcoolisée à l’intérieur. Une fois sa première gorgée avalée, son regard bleu si particulier se posa sur son visage pour écouter sa réponse.

Il avait lui aussi pas mal de choses à raconter, et il commença par parler de la situation de son clan. Être sous le feu des projecteurs n’était pas leur premier objectif, et c’était tout à fait louable. Ce qui était presque dangereux, au final, c’était du point de vue du village qui ignorait peut-être une puissance redoutable pourtant proche de ses rangs. Enfin, de ce qu’il disait, il n’y avait pas encore de vraie communication entre son clan et le village, ce qui était vraiment dommage selon elle, car les deux partis ont à y gagner. En tant que cheffe de clan, elle gardait ces informations bien gravées en elle car la diplomatie entre les différentes grandes familles devait être optimisée le plus possible.

La jeune héritière du clan Yuki ne put s’empêcher de sourire suite à sa remarque liée à l’alcool, car elle ne pouvait pas s’empêcher de penser qu’elle aussi avait des côtés bien différents qui pouvaient ressortir après avoir bu quelques verres. D’ailleurs, évoquer un côté sauvage la fit pouffer de rire, et il suffisait d’avoir l’esprit un tantinet mal tourné pour interpréter la chose de diverses façons.

« Ah, sauvage carrément ? C’est intéressant ! »

Lui lance-t-elle avec un petit sourire avant qu’il continue en évoquant son expérience et brièvement les capacités de son clan. Il disait lui-même qu’elles étaient hors normes, et cela piqua sa curiosité. Elle avait vraiment envie de savoir quel don se transmettait dans son clan, ce qu’il avait surement omis de mentionner de façon tout à fait volontaire. Enfin, elle tentera de l’apprendre par la suite. D’ailleurs, il connaissait les Yukis via son chef d’équipe, Shinichi. Eh bien, quelle image rigolote il devait avoir de son clan… Heureusement, il ne semblait pas en avoir trop parlé avec lui.
En plus, Inja l’avait mis en garde par rapport au caractère un peu excentrique du jeune Yuki. Eh bien, ils en avaient des relations en commun !

« Oui, Shinichi est un peu spécial, mais c’est effectivement quelqu’un d’adorable et compétent. Il faut le connaître en fait. J’espère qu’il n’a pas fait trop de blagues au sujet de notre clan, sinon je vais devoir rectifier vos informations à ce propos ! »

Dit-elle avec un petit sourire avant de reprendre une gorgée de ce cocktail sucré.

« Je connais très bien Inja d’ailleurs, et son don est bien plus énigmatique que ne peut l’être celui des Yuki, je trouve. Nous maîtrisons le Hyoton, ce qui est quelque chose de palpable tout de même, alors que la maîtrise de la lumière que possède Inja c’est … Fascinant. Oui, il est fascinant… »

Elle soupire et reprend ses esprits, reposant son regard sur le visage de Fuka.

« Euh, excusez-moi. Donc son don est difficilement appréhendable, je trouve. Tant qu’on ne l’a pas vu à l’œuvre, on ne peut pas trop anticiper ses capacités ! Quant à votre aspect étrange comme vous venez de le dire, eh bien je ne le trouve pas si évident que cela. Physiquement, vous êtes atypiques, mais votre capacité héréditaire n’est pas connue de tous. Enfin en tout cas moi, je ne la connais pas. »

Dit-elle, en espérant qu’il lui parle de ses capacités, ayant amené le sujet de façon bien subtile…


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Dim 21 Jan 2018 - 0:36
ふか うみ
Un Umi à la rescousse ! Quoi que... ◦○◌

Fuka et la jeune femme blonde semblait avoir des connaissances en commun, plutôt logique pour son sensei Shinichi mais beaucoup moins pour l'énigmatique Inja, l'homme au don particulier, qui était de maîtriser la lumière, de la manipuler à sa guise. L'Umi avait déjà eut la chance d’assister à l'explosion de son pouvoir, ils avaient combattus un énorme monstre marin dans un lagon utilisé par les Umimoris depuis des temps anciens. Cela dit le sensei de l'Umi n'était pas en reste niveau pouvoir, sa maîtrise de la glace était impressionnante, peut être même effrayante dans les mains d'un jeune garçon aussi imprévisible. Fuka avait encore du chemin à faire pour arriver au niveau de son sensei, cependant il n'était pas du genre à abandonner, cela n'était que partie remise. Bientôt comme son sensei, son ami Inja et même la jeune femme face à lui, son pouvoir serait reconnu de tous. L'homme requin afficha un sourire carnassier à cette idée, un énorme pouvoir sommeillait en lui, un pouvoir qu'il ne touchait encore que du bout du doigt.

Il y a une chose qui sauta au oreille de Fuka, la façon dont la Yuki parlait d'Inja. L'Umi était admiratif du jeune homme, mais elle semblait plus qu'admirative, ces deux là étaient peut être de très bon ami. Il est vrai qu'Inja était un homme sympathique, qui à sa manière arrivait à attirer les gens vers lui, un peu comme la lumière. Était-elle un papillon de nuit attiré par cette lumière, le jeune Umi n'avait pas encore toute les notions des us et coutume du monde extérieur, il ne connaissait que très peu la vie de ce monde. Il ne lui venait même pas à l'esprit que ces deux là pouvait être autre chose que de simple amis. Pourtant s'il prêtait attention au rumeur, Inja semblait être un homme à femme, de plus la jeune Yuki était plutôt jolie, la logique lui aurait permis de comprendre le pourquoi du comment.

La jeune femme semblait réellement s’intéresser au pouvoir cacher du clan Umimori, les gardiens n'étaient pas connus de tous. Secret sans vraiment le vouloir, mais les gens souhaitaient rarement en apprendre plus sur eux. Fuka n'était pas du genre à dévoiler des secrets réserver à son clan, encore moins délivrer des informations importante sur son clan. Cependant, faisant maintenant partie du village de la brume, il était peut être temps de lever le voile sur les Umimori.

—« Shinichi est un peu loufoque sur les bords, mais s'est un Ninja puissant et d'expérience pour son âge, j'ai beaucoup à apprendre de lui. De plus nous formons un très bon duo lui et moi. Pour ce qui est de l'homme de lumière Krrr Krrr Krrr, il est devenu un bon ami du clan Umimori, lui aussi est une personne que je respecte énormément. J'ai eut la chance de combattre à ces cotés, d'être témoin de son don, un spectacle extraordinaire que je n'oublierais jamais, mon clan non plus d'ailleurs Krrr Krrr Krrr. Quant à moi, je suis né avec le don offert à certain membre de mon clan par le dieu Ryujin, le dieu des océans. Nous sommes étroitement lié aux mers et aux océans, les élus sont les gardiens du territoire de notre dieu. - Fuka se transforma, des ailerons et des branchies apparurent sur son corps - Je vous laisse devinez avec quel genre de capacité je suis né Krrr Krrr Krrr »





_________________
ふか うみ-Fuka Umi
Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan, mais si cette goutte n’existait pas, elle viendrait à manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish http://www.ascentofshinobi.com/t2425-equipe-2-hekikai-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t1925-carnet-de-route-d-un-homme-de-la-mer http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone

Jeu 1 Fév 2018 - 13:44

Pour quelqu’un qu’elle n’avait pas encore croisé au village, il semblait avoir tissé quelques liens plutôt solides déjà ! C’était presque étonnant qu’ils ne se soient pas croisés avant étant donné qu’il fait partit de l’équipe de Shinichi, un membre du clan Yuki, et qu’il ai fréquenté Inja assez longtemps pour qu’il soit selon lui « un bon ami du clan Umimori ». D’ailleurs, ce détail ne lui était pas passé inaperçu. Un ami du clan disait-il… Il s’était forcément passé quelque chose d’assez fort entre eux pour qu’il hérite de ce statut, chose qui attisait sa curiosité. Il évoqua seulement un combat, et ses talents de manipulateur de la lumière.

En tant que membre de son équipe, la numéro quatre, elle avait pu observé le shinobi dans ses œuvres, mais Fuka semblait avoir été bien plus impressionné qu’elle. Peut-être qu’Inja lui avait caché une partie de ses talents, qui sait…

Mais surtout, il finit par parler de son don, sujet qu’elle avait abordé juste avant et dont elle attendait la réponse avec impatience. Et alors qu’il était en train de lui expliquer ses pouvoirs, son regard azur se baissa pour apercevoir son corps en train de se transformer. Il prenait des airs de requin, clairement. Ailerons, branchies, couleur de peau … Il n’y avait plus de doute possible. Son clan avait donc la capacité de prendre des apparences de requin, mais en dégageaient-ils un quelconque avantage ?

La première chose qui lui vint à l’esprit était la capacité à respirer sous l’eau. En effet, ses branchies indiquaient cette possibilité, si cette modification n’était pas uniquement d’ordre esthétique bien évidemment. En tout cas, cette particularité qu’il possédait était bien énigmatique, et sa curiosité n’avait cessée d’être stimulée lors de son discours.

« Eh bien je vous souhaite de beaucoup apprendre à ses côtés. Avoir un Yuki comme mentor ne peut être qu’un honneur, hein ? »

Lui lance la jolie blonde avec un petit air amusé, signe de la légèreté de ses propos.

« Enfin, je dois avouer que je suis bien curieuse de savoir ce qu’a bien pu faire Inja pour gagner votre respect. Il a sauvé votre clan d’un terrible désastre ? D’ailleurs, en parlant de votre clan, j’ai effectivement vite compris que vous aviez des attributs liés aux requins. Mais qu’est ce que cela implique ? Vous pouvez respirer sous l’eau grâce aux branchies ? J’imagine aussi que la nage n’est pas un soucis bien au contraire… Mais il y a sûrement autre chose que je ne vois pas… Maîtrise particulière du Suiton, peut-être ? »

Beaucoup de questions qui attendaient au moins autant de réponses. Kaya se montrait bien curieuse, mais à priori ne dégageait pas un mauvais fond quant à ses questions. Elle le considérait comme un ninja de la brume comme les autres et souhaitait simplement en savoir plus sur ses origines.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Ven 2 Fév 2018 - 13:53
ふか うみ
Un Umi à la rescousse ! Quoi que... ◦○◌

Fuka regardait la réaction de ça collègue de Kiri, face à sa transformation en homme requin. Celle-ci ne semblait guère effrayé, plutôt intrigué, curieuse face à un homme possédant un tel don. Il est vrai que les métamorphes étaient une chose rare au village de la brume, mais Kiri se rattrapait par la diversité de ses clans, des aptitudes uniques de ses shinobis. L'Umi était bien heureux d'être tombé sur une camarade de Kiri aussi ouverte d’esprit, ce n'était pas le cas de tous ici, néanmoins il est logique que l'inconnu ait tendance à effrayer plutôt qu'a attirer, sinon le genre humain serait en vois d'extinction. C'est ce vieille instinct de protection qui à permis à l'humanité de s'élever, pour ne pas continuer à être de la nourriture potentiel pour n'importe quel prédateur.

Kaya, souhaita à l'Umi d'apprendre beaucoup au coter de son compatriote Yuki, ne manquant pas d'ajouter que c'était même un honneur d'avoir pour sensei un membre de son clan. Il est vrai que le clan Yuki faisait parti de la haute société, que la plèbe apprenne d'un des leurs ne pouvait être qu'un honneur. Cela dit, la jeune femme avait dis ça en rigolant, même si au fond elle devait le pensé, au moins un peu. Fuka afficha à son tour un sourire, comprenant la blague, qui avait un fond de vérité.

La jeune femme semblait curieuse au sujet de le connaissance commune, l'homme de lumière, aussi surnommé la boule à facette par certain, le dénommé Inja. Quand elle entendait parler de lui, son visage affichait une drôle d'expression que l'Umi ne savait pas exactement interpréter. Il devait y avoir quelque chose entre ces deux là, mais Fuka n'ayant aucune expérience en la matière, il n'était pas prêt de le deviner. Pour faire mine de ne pas trop s'attarder sur son ami Inja, elle continua sur les capacités de l'homme requin, ce demandant jusqu’où pouvait aller se don, qu'elle en était les points forts, les techniques. Fuka afficha de nouveau un large sourire et lui répondit:

—« Inja est le premier shinobi de Kiri à m'avoir adresser la parole, il est aussi le premier à ne pas avoir été effrayer par mon apparence ni par ce don qui est le mien. C'est un homme ouvert et digne de confiance, de plus il a rendu service à mon clan en combattant à mes coter un monstre marin qui s'était engouffrer dans une baie que l'on utilise pour apprendre à nos jeunes l'art de la pêcher. A nous deux nous sommes venu about du monstre, nous avons débité sa viande ce qui a permis à mon peuple de tenir toute une saison. Pour ce qui est de mes capacités, elles sont étroitement liés à la mer. Le suiton est une affinité que mon clan utilise naturellement depuis longtemps, sans réel entrainement. Combiné cela à notre don et je vous laisse deviner de quoi nous sommes capables. Si mon clan venait à s'occuper de la sécurité maritime, rien ni personne ne franchirait ces eaux sans notre permission. Imaginer un peu ce que Shinichi sensei et moi serions capable de faire à ce poste, la combinaison de nos dons. Monstrueux n'est-ce pas ? Krrr Krrr Krrr »





_________________
ふか うみ-Fuka Umi
Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan, mais si cette goutte n’existait pas, elle viendrait à manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish http://www.ascentofshinobi.com/t2425-equipe-2-hekikai-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t1925-carnet-de-route-d-un-homme-de-la-mer http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone

Mar 6 Fév 2018 - 18:22

Ils discutaient depuis quelques temps maintenant, et la jolie blonde profitait des moments où elle ne parlait pas pour siroter la boisson offerte par le fascinant Fuka. A tel point que son verre se retrouva vide sans qu’elle ne s’en rende bien compte, car elle buvait de façon presque mécanique en écoutant avec attention l’homme-requin. C’est en portant une nouvelle fois le verre à ses lèvres et en échouant à y boire la moindre gorgée qu’elle remarqua que le récipient était vide.

Enfin, ce n’était qu’un détail. Elle était surtout intéressée par ce qu’il disait. En plus il parlait de ce fameux exploit qu’avait réalisé Inja. Il ne tarissait pas d’éloges quand il parlait de celui avec qui elle avait partagé une aventure pour le moins inoubliable et inavouable. Ouvert et digne de confiance, effectivement elle ne pouvait pas le contredire, mais surtout elle fut impressionnée lorsqu’il lui annonça avoir combattu un monstre marin à ses côtés. Elle imaginait ce monstre comme quelque chose d’imposant et de puissant, car la façon dont c’était tourné laissait penser ce scénario, mais si ça se trouve il ne s’agissait que qu’une banale bestiole. Même si la première idée était bien plus probable, car le clan était d’après ses dires impacté par ce monstre…

Ensuite, il confirma ses idées comme quoi il était utilisateur du Suiton, comme tous ceux de son clan. Tout à fait logique quand on est intimement lié avec la mer et les océans… Il lui indiqua d’ailleurs que son clan pouvait être un atout majeur s’ils venaient à s’occuper de la défense maritime. C’était loin d’être une idée idiote, clairement. Lorsqu’il avait évoqué cela, son regard se fit un peu moins intense, car elle était en train de réfléchir sérieusement à cette possibilité, à un tel point qu’elle ignora la suite de ce qu’il avait dit concernant Shinichi.

L’archipel était accessible uniquement via les eaux, et ajouter une grande maîtrise de cet environnement rendrait la zone bien plus difficilement atteignable. La sécurité du village s’en deviendrait alors bien améliorée. Elle pensait alors à cette possibilité et soudain, son regard retrouva sa vivacité, sortant son esprit de son imagination. Elle remarqua alors que Fuka avait fini de parler et la regardait dans les yeux. Un court instant de silence s’installa, avant que l’héritière du clan Yuki n’esquisse un petit sourire et prenne la parole.

« Euh, excusez-moi ce que vous avez dit m’a fait penser à certaines choses et … Enfin bref. Je vous plussoie quant aux qualités que possède Inja, vous pouvez continuer à lui accorder votre confiance. Et c’est un bel exploit que vous avez réalisé à deux, félicitations ! Cependant je dois avouer que cette histoire de défense des zones maritimes m’a fortement intéressée… Vous avez déjà essayé d’aborder le sujet avec le Mizukage ou d’autres personnes influentes ? Car je pense que cela peut réellement être un atout pour le village, et en plus votre clan sera par conséquent mis en valeur ! Si ce n’est pas le cas, je pense qu’il faut soumettre l’idée de toute urgence, non ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Un Umi à la rescousse ! Quoi que... [ Yuki Kaya ]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: