Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Après l'effort, pas de réconfort | Homasubi


Mer 27 Déc 2017 - 21:56
Après une longue matinée de travail, qui s'avérait un peu plus tranquille que d'habitude mais toujours aussi éprouvante, je disposais comme à mon habitude d'un peu de temps libre lors de l'après-midi. J'en profitais généralement pour m'entraîner intensivement afin de me montrer à la hauteur des espérances de mon sensei - ainsi que pour me montrer à la hauteur des miennes, par la même occasion - et comme conseillé par ce dernier, je cherchais principalement à élargir ma palette de ninjutsu. C'est ainsi que, inlassablement, je composais des mudras de mes mains en cherchant à élaborer une nouvelle technique, prenant les arbres disposés aux alentours comme des cibles d'entraînement.

C'était ici même qu'avait lieu mon combat contre Yoshitsune-sensei, qui s'était soldé par une défaite de ma part. En regardant les alentours, je ne pouvais m'empêcher de repenser à chaque moment du combat : mes offensives au corps-à-corps ainsi que ma tentative d'assaut par surprise. Si je dois à l'avenir le combattre à nouveau, ce qui sera probablement le cas, je me devais de le surprendre. Plus les minutes passaient, et plus mes tentatives d'élaboration semblaient être vaines ; pour autant, je n'allais pas baisser les bras. Dès lors que je m'étais assez exercé, je faisais une petite pause afin de reprendre des forces et réfléchir à une autre façon de procéder.

▬ Les signes que j'utilise ne doivent pas être bons..

Après avoir bu une bonne gorgée d'eau fraîche, j'étais reparti pour m'entraîner en direction d'un robuste arbre. Effectuant une série de signes différentes, le résultat semblait néanmoins ne guère changer : c'est ainsi que, inlassablement, je modifiais mes signes un à un. Au bout du compte, du kinton semblait enfin apparaître avec la forme souhaitée devant moi : il s'agissait d'un petit dôme de métal, et même si sa taille n'était pas assez grande, je comptais bien mettre toutes les chances de mon côté afin de modifier cela.

Et, alors que je maintenais ma technique afin de chercher à modifier sa taille, je constatais avec curiosité la présence d'une personne inconnue. Relâchant la technique, avant d'inspirer et d'expirer fortement, je tournais la tête de gauche à droite.

▬ Qui est-ce ?

_________________


Merci Sora ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1227-changement-metaru-shoda-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u225

Lun 1 Jan 2018 - 20:20
C’est moi… Dit-elle, un rictus amusé, se laissant pendre la tête en bas face à l’inconnu qui semblait utiliser le métal. Pendue la tête bas, oui telle une chauve-souris, sa cape tombant elle aussi derrière elle et son regard embrasé. Je te cherchais, Metaru Shoda, manipulateur du métal ! Ahahaha ! Elle se laissa tomber vers le sol d’un air trop dramatique, par le jeu d’une acrobatie, avant de prendre la pause. Prêtes-moi ton talent et je ferais de toi mon subordonnée numéro 2 ! Elle fit le V de la victoire en le regardant en tentant de le recruter. Et comme à son habitude, ses paroles étaient ponctuées de rire bien trop massif pour sa voix juvénile et bien trop féminine.

D’ailleurs, cette voix était toujours aussi ronflante en ses paroles : des mots exagérés pour exprimer à quel point le monde qu’elle entrevoyait et qu’elle vivait était un monde de merveille en permanente ébullition. Un peu comme son esprit. Elle était tellement bruyante et voyante que c’était un miracle qu’elle ait pu ainsi approcher à travers les branches sans trop se faire repérer. En revanche, point de mensonge en ses paroles : elle avait réellement besoin de l’aide du jeune homme pour ses propres objectifs. C’était la belle aux cheveux platine du Clan des Hoshino qui avait lancé la brune aux bottines taille 38 sur la piste du seul Metaru du coin. Elle avait ses projets, ses objectifs et elle comptait bien les mener à bien. Et pour cela… Moi, Borukan Homasubi, petite fille du tsuchikage, j’ai besoin de l’ingénieux génie de ton clan pour fabriquer une arme révolutionnaire ! Seul un génie comme moi pouvait envisager de créer un tel objet, alors je suis sûr que tu serais très surpris si je t’en parlais ! S’esclaffait-elle, les bras croisés sous sa maigre – mais existante – poitrine. L’uniforme militaire rendait difficile la lecture de son âge. Petite, peu féminine hormis pour ses longs cheveux couleur charbon, sa démarche fière ne transparaissait pourtant pas des atours de la féminité de l’époque.

Et ses passe-temps, ceux-là même qui la poussait à ainsi s’afficher devant l’inconnu, était encore moins susceptible de la faire passer pour une femme. Pas de dessin, de peinture, de musique ou de philosophie, de poèmes et d’arts ; hormis ceux des réactifs et des idées folles. Elle ne dessinait que des plans d’armes, des plans d’attaques, de plans de retraite. Et elle cherchait toujours à optimiser le potentiel guerrier des Hommes qu’elle avait déjà pu avoir à diriger par le passé. Qu’en dis-tu ? Ah et joli dôme ! Dit-elle en commentant la sphère d’acier que le Metaru avait créé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Après l'effort, pas de réconfort | Homasubi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Crocs Rocheux
Sauter vers: