Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

A la rencontre des Aspects [ Mission C ] ( Groupe Deux )


Mer 27 Déc 2017 - 23:45

Nouveaux horizons

Serrant très fort le coussin qui était fournit dans la cabine passager, Nana se colla contre l’ouverture donnant sur l’extérieur en arborant un large sourire d’enfant. La brume légère reposait sur la mer calme qui bordait le Pays de l’Eau, leur voyage se passait sans tracas, et ce n’était pas sans déplaire à la tête blonde, qui s’émerveillait devant la scène. Ses yeux filtraient les moindres mouvements à la surface de l’eau, guettant la moindre créature marine inconnue sur les plages où elle avait passé son enfance. Entre elle et le coussin, se pressait contre sa poitrine la lettre qu’elle avait reçu quelques jours auparavant, ses autres de mission, et pas n’importe lesquels… Outres le fait que cela était sa première sortie en équipe, Nana avait été gracié du plus beau des présents, celui de voyager au-delà des frontières kirijins, en l’occurrence, direction le Pays du Feu. La joie qu’elle eut éprouvée à l’instant où son regard parcouru les lignes de la missive était indescriptible. Aujourd’hui encore, difficile de masquer ses émotions, tant elle tremblait d’excitation, au point d’en oublier la présence de son compagnon de cabine, le très particulier mais admirable Yumoa Yuko. Elle espérait néanmoins que son attention entièrement reportée sur le voyage ne risquerait pas de vexer son camarade…

Au bout d’un moment, la porte de la cabine émit un bruit de loquet, une personne pénétra dans la pièce. Nana se retourna, découvrant ainsi une grande dame en kimino, à la posture imposante de part sa noblesse et sa sérénité, leur sensei Yuki Seiko. La jeune kunoichi se redressa en saluant respectueusement son ainée. La leader procéda au rappel des objectifs de mission, qui en soit n’était pas une mauvaise chose puisque Nana les avait survolé, trop obnubilé par le fait qu’elle allait voyager. En clair, on demandait au trio d’aller à la rencontre de nukenins dont le cas intéressait fortement leur mizukage. La mission consistait à les convaincre de se rendre à Kiri pour s’entretenir avec lui, les ramener par la force était cependant à proscrire. S’agrémentait par la suite les divers précotions concernant l’image du pays qu’ils représentaient, et qu’aucun incident ne serait tolérée, chose évidente. La blanche épéiste tendit alors trois documents, des justificatifs à fournir aux fameux shinobis étrangers pour qu’ils puissent entrer au pays de l’eau sans encombre. S’en suivi le mot de la fin pour chacun d’entre, Nana se risqua un sourire amusé quant au pic adressé à Yuko faisant allusion à son côté hyperactif. Nana eut droit à un cour de moral quant à l’évidente supériorité féminine vis-à-vis des incorrigibles mâles qui ne pensaient trop souvent qu’avec leurs pulsions avant la raison. Ceci fait, Seiko-senpai annonça qu’il ferait équipes à part, et que les jeunes gens avaient trois jours pour effectuer la mission, pas un de plus. Nana approuva et la regarda s’éloigner, à présent seuls, elle fixa Yuko, l’air légèrement indécise.

- Et bien… J’imagine que c’est à nous de jouer à présent. ( Elle rajusta sa tenue, cachant en partit sous le tissu de sa ceinture la marque de Kiri. ) Avant de partir, je propose de s’interroger sur la marche à suivre, peut être même établir un possible itinéraire ? Rien ne sert de courir, il faut partir à point, diront certains.


Dernière édition par Niijima Nana le Mer 3 Jan 2018 - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

Jeu 28 Déc 2017 - 17:18
Leur sensei n'avait pas perdue de temps pour engager cette nouvelle équipe pour une mission. L'arrivée du Sandaime au village avait un peu bouleversé le quotidien monotone du précédent, les choses allaient changées, il n'y avait plus de temps à perdre avec les plaisanteries, les beuveries, à présent, Yuko devait être opérationnel en toutes circonstances. Assis dans la cabine de ce navire qui prenait la direction du pays du feu, lieu où il n'avait encore jamais mis les pieds, le jeune homme était pensif. Accompagné de la jeune Nana, qui semblait émerveillée par les paysages qui défilaient et surtout excitée à l'idée de sortir enfin du pays de l'eau, un grand privilège pour de ci jeunes pousses, il ressassait les récents évènements. Son petit séjour dans les geôles qu'il avait pris à la rigolade, n'avait pas tellement fait rire sa responsable, du moins ce n'est pas ce qu'elle avait laisse transparaitre en tout cas.

Les minutes défilaient, les heures même, et pour la première fois du voyage, Seiko entra dans la cabine pour les rejoindre, pour leur adresser un dernier mot avant qu'elle ne parte de son côté pour accomplir sa part du marché. C'était stressant, l'idée de se retrouver seul, pour accomplir une telle mission. Ils n'avaient qu'à négocier avec ces nukenins connus sous le nom des "aspects", oui, mais la situation pouvait très vite dégénérer. Parviendrait-il à gérer un quelconque débordement ? D'autant qu'il devrait protéger sa partenaire en cas de danger. La jeune femme entama un discours assez froid, assez sévère, surtout à cause de ce regard perçant qu'elle avait envers lui. La main posée sur son épaule, lui pinçant légèrement de sa poigne son trapèze.

- Yuko, tu es un trublion intenable et un petit voyou, mais tu as un grand coeur et une âme qui quand elle le souhaite est noble. Protège Nana et épaule là de ton mieux, je peux compter sur toi ?


Elle n'avait donc rien oublié de ce qui s'était passé dernièrement. Garderait-elle cette sorte de rancune encore longtemps ? Impossible de le savoir, mais Yuko devait se faire pardonner, et mener à bien cette mission comme un véritable professionnel, pour prouver que non, ce n'est pas qu'un petit voyou qui fait des mauvaises blagues pour se faire remarquer. La jeune femme était plus clémente avec Nana, comme une mère pour elle, lui délivrant ses derniers conseils, avant de quitter la cabine en ayant pris soin de remettre les passes-droits à la plus jeune mais aussi la plus responsable des deux.

Sans dire un seul mot, il regarda sa sensei s'éloigner, à présent ils n'étaient plus que deux, maître quant à la réussite de cette mission. Trois jours, pour prendre contact avec les Aspects, les convaincre de les suivre au village, ou bien leur remettre ce documents qui leur permettraient de venir s'entretenir ultérieurement avec celui qu'on appelle le Golem de Kiri. Fixant Nana du regard, cette dernière semblait vouloir établir comme un plan, un itinéraire pour faire les choses de manières structurées. Elle avait raison, il valait mieux partir à point, en sachant dans quelle direction aller.

« Je suis d'accord avec toi Nana-chan. Que conseillerais-tu ? On pourrait déjà commencer par se renseigner au port ? Il y a en général beaucoup de mouvements dans ce genre d'endroits, peut-être que des gens ont vu ou entendu parlé de ce fameux groupes tu ne crois pas ? »

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Mer 3 Jan 2018 - 21:36

Descente de pont


- Je vois que tu partage aussi mon avis, et les quais et ses environs semblent l’endroit tout indiqué pour débuter notre enquête. Je pense que nous ne devrions pas trainer dans ce village, mon intuition me dit qu’il va falloir voyager plus dans les terres. Je te propose donc d’interroger la population dans la rue et ces charmants endroits de débauche à base d’alcool, afin d’avoir une direction générale vers une ville, une zone géographique tout du moins.

Sur ce, la genin recommanda aussi de cacher leur appartenance au village de Kiri, simple mesure de précaution, elle envisageait de révéler leur appartenance seulement après avoir prit contact avec l’objectif. Malgré tout, Nana craignait que son compagnon se braque, même si Seiko-senpai l’avait affublé à demi-mot de la tête pensante de l’équipe, elle ne voulait pas que Yuko la voit comme un leader autopromu. La gamine inspecta rapidement son équipement, et prit soin de masquer la marque de son bandeau sous un tissu de sa tunique. Elle fit signe au garçon qu’elle l’attendrait sur les quais, lui laissant le temps de terminer ses préparatifs.

Décidemment, rien à voir avec l’activité principale du port qui leur avait servi de départ au trio kirijin. Si les docks du pays de l’eau avaient pour principale fonction la voie militaire plus que commerciale, leur point d’encrage à Hi no Kuni faisait pâle mine. Des pêcheurs, principalement, jonchait les rues, plus ou moins sobre, c’était un tout autre monde. La beauté que Nana recherchait à l’étranger ne devait pas se trouver ici… L’adolescente soupira et se retourna dans l’espoir d’apercevoir rapidement Yuko afin de débuter les recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

Ven 5 Jan 2018 - 0:36
Quelle galère. Clairement, c'était une grosse galère. Alors pour expliquer, Zenji continuait tranquillement ses aventures au sein du Pays du Feu. Tandis qu'il le suivait afin de trouver le reste des assimilateurs - d'ailleurs l'endroit où ils devaient se trouver lui était encore inconnu - un contre-temps s'était invité. Enfin, un contre-temps. Dans l'idée, ce n'en était pas réellement un. C'était même plutôt banal. Depuis que les deux aspects occupaient Hi no Kuni, ils eurent de nombreuses rixes avec différentes bandes locales. Très souvent, le scénario se déroulait toujours de la même manière. Le Seisme et l'Orage approchaient des criminels, demandaient des informations afin d'avancer dans leurs investigations et ces personnes qui devaient initialement les aider cherchaient à leur causer du tort. La plupart du temps, c'était afin de récupérer de l'argent. Le plus grand excès était la fois où un groupuscule avait essayé d'en faire des esclaves. Enfin bref, les deux baignaient dans la bagarre depuis des semaines. Ce n'était pas plus mal, car la taupe récupérait énormément d'argent en bottant l'arrière-train de ces malandrins. D'ailleurs, la somme qu'il avait amassé s'avérait impressionnante pour des histoires aussi futiles. Son séjour ici pouvait donc se passer de la meilleure des façons, financièrement.

Mais ce n'était pas le sujet. Le problème était que toutes les victimes avaient décidé de se rebeller contre les deux aspects. C'est donc un vaste comité qui avait assaillit Shinichi et Zenji. Si l'affrontement se déroulait plutôt bien durant les premiers instants, la supériorité numérique des bandits était devenue très handicapante. Tellement handicapante que le duo dû battre en retraite, mais séparément. Et c'était là le soucis : la taupe ne retrouvait plus son plus fidèle compagnon. Et cela durait depuis plusieurs jours. Même ses talents sensoriels ne suffisaient pas à retrouver une trace de cette montagne de muscles. Donc, de un : il trouvait seul dans un pays qu'il ne connaissait pas. De deux : celui qui devait lui payer une fortune ne donnait plus signe de vie. QUELLE BONNE NOUVELLE. Cette histoire lui faisait clairement regretter son départ de l'Académie. Malheureusement pour lui, c'était trop tard. En se perdant sur le chemin, l'aspect de la terre arrivait vers un village et des quais. Voilà une piste intéressante. L'Orage l'attendait sûrement dans un endroit comme celui-ci. Dès lors, le déserteur se dirigeait vers ce lieu avec l'espoir de tomber sur son camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1904-la-terre-tremble-terminee#12446 http://www.ascentofshinobi.com/u242

Dim 7 Jan 2018 - 16:34

Premier imprévu


Nani ?! Tel fut la surprise de la petite blonde en apprenant que son compagnon de cabine ne pourrait pas se présenter, la faute à une soudaine remontée gastrique expliquée par un mal de mer soudain et une possible intoxication alimentaire, quelle guigne ! Incrédule et comme une conne, paumée au milieu de ce quais bonder des bonhommes barbus empestant le poisson, Nana devrait ailleurs assurer la part de sa mission seule, comme une grande. Comme disait Seiko-senpai, c’était aux femmes de prendre la main, et Nana comptait bien briller au court de cette mission. Rajustant sa ceinture, dévoilant sa mèche, elle se donna une tape sur les joues, bien décidée à y aller. Commençait alors son enquête sur les fameux ’Aspects’.

’Connait pas.’ ‘C’qui c’est gens ?’ ‘J’ai du travail, ouste !’ ‘Dis petite, t’es perdue ?’ Echec sur échec, la kirijin commençait à désespérer. Entre les vicelards et les remarques, le phase de questionnement de la population n’avait pas donné grand-chose. La blonde se mit à errer au bord de l’eau, pensive, où pourrait-elle de l’aide ? S’arrêtant le temps d’une réflexion, une rixe attira son attention, deux ivrognes à la sortie d’un bar débutaient leur échange musclé de bons procédés. La scène débecta l’adolescente qui voyait l’un des preux combattant dégueuler sans scrupule sur son opposant lors d’une patate de forain dans le gras du bide. Outre ce spectacle affligeant, elle put constater que les bars pouvaient être une mine d’information. Malheureusement, son jeune âge rendrait la prise de contact difficile, va demander un jus de fruit là-dedans… bonjour la honte… Pourtant, cela pourrait constituer un bon départ, à défaut d’interroger les poivrots, Nana avait en tête la possibilité de demander des indications au tenancier, dans l’espoir que celui-ci ait encore un brin de lucidité. Prenant son courage à deux mains, Nana bomba le torse et traversa la rue, direction le pub. Elle récolta les regards ahuris des clients quand elle poussa la porte et s’installa non sans mal sur l’un des tabourets haut du comptoir. Pour faire comme les grands, elle interpella le barman en demandant poliment, une faute grave qui décrocha des ricanements autours d’elle. Peu à peu elle commença à se demander si son idée était vraiment la bonne… Prit de pitié ou voyons l’occasion de rigoler un bon coup, le grand barbu qui faisait office de tenancier délaissa ses clients pour s’occuper de la nouvelle venue. A la grande surprise de Nana, on pouvait lui servir de l’eau, même si ont dû chercher je ne sais où pour lui en apporter. Après une brève inspection de verre et de son contenu, la blonde jugea l’ensemble acceptable et apte à la consommation. Elle engagea alors la conversation avec l’homme à la barbe soyeuse qui finit par déclarer haut et fort :

- Des quoi ?! Des Aspects ?! Les gars, vous savez ce que c’est ?!

Aïe… Bonjour la discrétion, à présent que Nana était grillée, il n’y avait plus qu’à se faire toute petite et ne pas croiser le regard des autres…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

Mar 9 Jan 2018 - 23:28
Zenji était enfin arrivé dans ce petit village. L'investigation qui visait à retrouver son camarade disparu pouvait officiellement commencer. Dans un premier temps, le déserteur avait fait un rapide tour des lieux, en commençant par les alentours du bourg. Malheureusement pour lui, le court repérage ne fut guère suffisant. Suite à ce premier échec, il décida de répéter cette action à l'intérieur : notamment en vérifiant les enseignes marchandes. Après un tel combat, l'Orage aurait pu chercher à récupérer des forces, que ce soit en mangeant ou en profitant d'un bon saké. Là encore, cette piste ne donnait rien. Dès lors, il ne lui restait plus qu'une seule solution : demander aux villageois. La tâche allait être longue, car il comptait bien demander à tout le monde. Le discours restait le même : « Bonjour, je cherche mon ami, grand, costaud, le visage fermé, vous ne l'auriez pas vu ici par hasard ? ». Tout comme les réponses restaient les mêmes
« Non ». La taupe avait anticipée de telles réactions, alors elle forçait un peu la main aux habitants. Après-tout, ce ne serait pas surprenant de savoir que certains cachaient cette information très importante pour lui. Même le coup du forcing ne fonctionnait pas ... Devait-elle réellement investir sur l'ensemble du Pays ? Ce serait très long ... Puis, qui sait. Le mastodonte s'était peut-être fait la malle. Il avait promis une somme très importante au Séisme. Une possibilité à ne pas écarter.

Tandis que Zenji continuait son porte à porte, il remarqua non loin une rixe devant un bar. Un bar, voilà la solution ! Dans ce genre d'endroit, les rumeurs allaient très vite. Alors le meilleur moyen d'en apprendre plus sur la localisation de Shinichi était de demander aux ivrognes. En s'apprêtant à entrer, il fut très surpris d'entendre un homme gueuler le mot qu'il ne fallait pas : aspect. Le nom qui servait à regrouper les cinq assimilateurs de l'Académie. Cet homme détenait une quelconque information ... ? Le déserteur devait le savoir. Bien que sa réaction était un peu trop exagérée. En pénétrant l'enseigne, il partagea à l'ensemble des personnes sa pulsion meurtrière. Malgré sa petite taille et son apparence hilarante, il ne plaisantait pas du tout.
Les aspects ... Qui est assez idiot pour prononcer une telle chose en ces lieux ... ? Si vous savez où se trouve Shinichi, surnommé l'Orage ... parlez. Dit-il en tapant du pied au sol, générant une légère secousse dans le bar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1904-la-terre-tremble-terminee#12446 http://www.ascentofshinobi.com/u242

Mer 10 Jan 2018 - 21:33

Drôles de sourcils


Sans vraiment trop comprendre, un frisson parcouru sa colonne vertébrale, une sensation de malaise commença à donner de légers vertiges à la petite blonde. Que venait-il de se produire ? En observant du coin de l’œil son entourage, Nana comprit qu’elle n’était pas la seule affectée par cet étrange phénomène. Son attention se porta dans la même direction que l’ensemble des regards, c’est-à-dire ce petit homme aux drôles de sourcils fort contrarié du fait que l’on évoque les fameux Aspects. Tapant du pied, le curieux et menaçant personnage fit trembler son verre d’eau à moitié plein, le tabouret puis tout le bar, à moins que cela ne soit dans l’ordre inverse ? Mais le plus important, c’est que malgré ça bouille de clown et son physique peu avantageux, le petit être avait tout du gars déterminé qui n’hésiterait pas à user de ses compétences pour retourner chaque planche de l’établissement pour retrouver son ami supposé disparu. Un ami des Aspects ou un Aspect lui-même ? Sa réaction à l’exclamation du tenancier laissait à penser qu’il faisait parti de la deuxième catégorie. Autant dire que la révélation de cette tête brulée sur le point d’explosion ne rassurait guère l’envoyée de Kiri. Cavalier seule, quatorze piges, face à cette supposée brute… Nana tremblait comme une feuille et tenta de l’ignorer, comme tout le monde. Mais elle ne pouvait pas, elle était en mission, et de tout ce qu’elle avait pu faire jusqu’à présent, cet homme savait définitivement quelque chose sur son objectif de mission. La petite blonde déglutit, vida son verre non alcoolisé d’un trait, et déposa la somme demandée sur le comptoir. La genin bondit de son tabouret, se faisant remarquée à son tour par les clients les plus proches. Nana souffla doucement, tentant de maîtriser sa respiration. La kirijin espérait que tout se passerait bien mais, au cas où, elle mémorisa la série de mudra qu’il lui faudrait effectuer pour maitriser l’individu si tout venait à mal se passer. La kunoichi tourna le talon, se dirigea vers lui et, au niveau de son épaule, murmura doucement à celui-ci :

- On pourrait se rendre service mutuellement… ( Nana faisait de son mieux pour ne pas flancher. ) J’attendrais dehors…

La fille continua son chemin et poussa la porte du bar. Une fois dans la rue, elle pu souffler un bon coup et prier que la suite se passe sans accro. * Seiko-senpai, faites que je ne foire pas. *

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

Sam 13 Jan 2018 - 14:26
Le message avait le mérite d'être clair. Malgré la réaction limite de Zenji, les retours au sein du bar lui suffisaient. De l'étonnement à la peur, aucune des personnes présentes n'avaient osées broncher suite au tremblement généré par le déserteur. Une technique qu'il affectionnait tout particulièrement pour prendre l'avantage psychologique sur ses opposants. Quoi qu'il en soit, en n'obtenant aucunes réponses, il comprenait tout simplement que ces imbéciles n'allaient guère l'aider dans ses recherches. Tant pis. L'aventure de l'Orage et du Séisme était visiblement terminée. Sûrement une suite logique du destin. Le jeune homme se retrouvait donc sans son ami le plus fidèle - qui avait une connaissance quasi parfaite de Hi no Kuni - et surtout sans plan. L'objectif de base était d'accompagner Shinichi dans sa vengeance auprès des familles de Tetsu no Kuni afin d'en retirer une grosse fortune. Malheureusement pour l'avide d'argent, cette histoire tombait à l'eau. C'est pourquoi il devait vite décider de son avenir : continuer aux côtés des autres aspects ou jouer le mercenaire tout seul, comme un grand. L'argent serait au rendez-vous, chose suffisante pour satisfaire le plaisir personnel de la taupe.
Personne ne parle ... Très bien. Dit-il en jaugeant une dernière fois les différents individus.

Alors qu'il s'apprêtait à quitter ce maudit bar, il fut interpellé par une très jeune fille. Un service mutuel qu'elle disait ... Savait-elle où se trouvait l'Orage ? Depuis le début, c'était le seul vrai contact qu'il avait eu avec une inconnue. D'autant plus qu'elle ne portait aucun signe d'appartenance à un village shinobi : le déserteur pouvait donc creuser avec cette personne. Après un dernier signe de main, il se dirigea vers la sortie afin de retrouver la concernée.
Qui êtes-vous ? Que savez-vous sur la disparition de l'Orage ? Que souhaitez-vous que je fasse afin d'avoir l'information ? Il ne s'était même pas arrêté entre les questions. L'homme était prêt à tout. Enfin, il réalisa très vite qu'il avait affaire à une personne bien plus jeune que lui. Euh, une minute. On va rester à qui êtes-vous ? Bien que la situation était critique pour lui, il ne devait pas tomber bêtement dans n'importe quelle piste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1904-la-terre-tremble-terminee#12446 http://www.ascentofshinobi.com/u242

Sam 13 Jan 2018 - 17:22

Echange de bons procédés


Assez rapidement, Nana fut rejoint par le mystérieux jeune homme. Sans mentir, elle craignait un peu ce qui risquait d’arriver, mais il était trop tard à présent. D’un pas décidé il s’approcha en la harcelant de questions que même le bon dieu ne saurait lui répondre, quoique… Fort heureusement, le malheureux en quête de son compagnon, comme il le laissait entendre, se ressaisit après une moue passagère en réalisait la chétivité de la kirijin. Devait-elle mal le prendre ? En tout les cas, l’homme reprit son calme et demanda tout bonnement l’identité de la jeune fille. Elle se voyait rassurée très légèrement, et après avoir soufflée pour déstresser, Nana prit la parole.

- Je m’appelle Niijima Nana. On m’a demandé de retrouver un groupe d’individu nommé les Aspects, j’ai cru comprendre que tu étais l’un d’entre eux… ( La fille se frotta les mains en cherchant quoi lui dire concernant le disparu avant qu’il ne se fâche. ) Malheureusement, je ne sais pas où se trouve ton ami, mais ça m’embête qu’il ne soit pas avec toi du coup. Si je t’aide à le rechercher, est-ce que tu accepterais d’accéder à ma requête ?

Jouer sur la corde sensible, Nana lui parlait familièrement exprès en profitant de son jeune âge, innocent, la petite ne perdait pas le Nord. Cependant, elle ignorait si le garçon allait lui foutre un vent ou s’intéresser un peu plus à elle. Après tout, il restait un nukenin, plus âgé et sans doute plus expérimenté, Nana ne devait pas tenter le diable avec lui…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

Dim 14 Jan 2018 - 15:27
Niijima Nana ... Pourquoi cet idiot de Zenji était en train de réfléchir s'il connaissait ce nom. Bien évidemment qu'il ne connaissait pas cette jeune fille. Décidément, la disparition de l'Orage le perturbait réellement. Enfin, c'était plutôt le fait de savoir qu'il n'allait jamais connaître cette fortune tant promise. Comme elle venait de le dire, elle avait été missionnée afin de retrouver le groupe des Aspects qui faisait parler de lui au sein du Pays du Feu. D'accord. C'est une chose, le seul problème est qu'elle n'avait pas précisée qui lui avait donné un tel ordre. Un détail qui n'échappait pas au déserteur qui comptait bien mettre un nom sur le supérieur de la blonde. Malheureusement pour lui, elle n'avait aucune idée de la localisation actuelle de Shinichi. Lorsqu'elle lui proposa son aide, il laissa même échapper son rire moqueur. L'intention était très honorable, mais l'homme n'envisageait pas de voyager avec une personne aussi jeune. En conséquence, il ne pouvait que se renseigner sur la requête qu'elle devait lui soumettre. Après tout, c'était la raison principale de sa venue. Si la proposition était intéressante, la taupe oublierait certainement son compagnon. Et par proposition intéressante, il entendait par là de l'argent.

Le déserteur entra ses mains dans ses manches, en gardant la même gueule aussi hilarante que troublante.
Je suis ravi de faire ta connaissance Niijima Nana. Je suis Zenji, aussi surnommé le Séisme par mes camarades. Je doute réellement que tu puisses m'aider à retrouver mon compagnon, je ne connais rien du Pays du Feu, peut-être que ce n'est pas ton cas ... D'autant plus que la recherche serait trop longue ... Ah oui. S'il fallait parcourir tout le pays, l'aventure sera très très longue. Si tu me disais plutôt qui est la personne qui envoie quelqu'un d'aussi jeune sur une terre hostile et qu'est-ce qu'elle souhaite de moi, où plutôt des aspects ? Malgré son apparence, la taupe restait très intelligente. Elle se doutait bien que la fille n'était pas la seule à être envoyée sur ce territoire pour retrouver le groupe actuellement divisé en deux. Suite à ça, je jugerais si ta requête est intéressante pour moi. C'était sûrement pour lui le moment de commencer une toute nouvelle aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1904-la-terre-tremble-terminee#12446 http://www.ascentofshinobi.com/u242

Lun 15 Jan 2018 - 13:01

Pas prise au sérieux


Qu- Que quoi ?! Outre le fait qu’elle venait de se faire copieusement rabaissée par cet intimidant ‘sourcils bizarres’, Nana se retrouvait au pied du mur, contrainte à tout révéler. Diable. Ce bonhomme pas plus haut qu’elle était vif d’esprit et relevait chacune des zones d’ombres que laissait volontairement la kirijin sous cover. Voila qui était… problématique. Ce Zenji demandait à montrer patte blanche et révéler l’identité du missionnaire de l’adolescente. Après cet instant de surprise qui l’avait poussée sur la défensive, Nana se résigna à se montrer le plus clair possible. Si elle voulait la jouer fine, elle risquerait de perdre l’intérêt fragile que portait cet Aspect à son encontre, et le faire tourner talon.

- Eh’ bien… On dirait que je n’ai plus trop le choix.

Poussant un léger soupir elle porter les mains à sa ceinture et releva le tissu de son obi, révélant ainsi sa plaque de métal arborant le symbole de Kiri. Comme si cela n’était pas déjà assez évident, elle retroussa plusieurs plis de sa tunique, révélant tour à tour des poches de senbons et autres accessoires shinobi. Elle pourrait paraitre inconsciente que de révéler autant de ses caches au grand jour, mais Nana pensait que cela était la meilleure solution. En exposant volontairement son identité et attirail, elle espérait gagner un brin de confiance de la part de son interlocuteur.

- Je vais reprendre les présentations dans ce cas. ( Nana se râcla délicatement la gorge et prit une posture droite. ) Niijima Nana, shinobi de Mizu no Kuni, chargée d’entrée en contact avec le groupe de nukenins nommés Aspects, vagabondant au sein de Hi no Kuni. ( Elle sorti alors de sa sacoche arrière un document sous scellé qu’elle montra au garçon. ) Voici un droit de passage pour Kiri, qui évitera tout problème à nos visiteurs. ( La kunoichi garda le document près d’elle avant de reprendre. ) Notre Mizukage souhaite vous recevoir et vous rencontrer. Voilà toute l’histoire et la raison de ma venue.

Vicieuse comme elle pouvait l’être, cette comédie du document servait d’appât. On ne pouvait rien savoir des agissements d’un nukenin. Si celui-ci viendrait à dérober le papier pour commettre ses méfaits à Kiri, il se retrouverait avec un faux, simple mesure de précaution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

Mar 16 Jan 2018 - 13:55
Ah. Un shinobi de la Brume. Le bandeau traditionnel ainsi que son équipement affirmait l'information. Le fait de dissimuler son appartenance à un village caché afin d'approcher une cible était une stratégie très utilisée, mais toujours aussi efficace. Elle lui montra aussi un document apparemment officiel que Zenji n'avait pas réellement regardé en détail. Tout ce bordel de paperasse, ce n'était clairement pas pour lui. La nouvelle qu'elle apportait fut très surprenante : l'Ombre de la Brume - troisième du nom - désirait rencontrer le groupe d'assimilateurs. C'était très honorable. Maintenant, le déserteur devait-il croire cette jeune fille ? Certainement. Dans sa situation actuelle, rencontrer cette personne puissante par sa force et son pouvoir serait très intéressant pour son avenir. S'il n'aspirait pas à rejoindre les rangs militaires de Kiri, pouvoir faire quelques boulots pour ce village et gagner de l'argent ne serait pas plus mal. Néanmoins, cela pouvait aussi être une embuscade l'Académie, l'institut qu'il avait déserté. Malheureusement, il ne savait pas si un contrat était passé entre l'Eau et les Remparts, précisément entre les deux camps militaires. C'est la raison pour laquelle la taupe ne devait pas se précipiter concernant cette requête et y aller en finesse.

L'aspect de la terre jeta un rapide coup d’œil autour de lui.
C'est à la fois surprenant et honorable de savoir qu'une personne aussi importante souhaite nous rencontrer. Néanmoins, il a l'air très confiant te concernant, Kirijine. Tu es venue seule me chercher mon collègue et moi ? Cet homme se préoccupait réellement des siens ... ? Quelqu'un d'aussi jeune pour rencontrer de parfaits inconnus qui adoraient botter le cul des gangs du Pays du Feu. Bien entendu, il se doutait bien qu'elle n'était pas seule, sûrement dispatchée. Après-tout, il y avait encore trois autres aspects, sans compter Shinichi qui était porté disparu. Le Séisme se laissa tomber en arrière, les mains pour soutenir son crâne et les jambes croisées. Dans le genre « je m’en fou de ce qu'il se passe » il faisait fort. Du coup, qu'est-ce que ton dirigeant souhaite précisément ? La Brume ce n'est pas la porte d'à côté et le temps que je perdrais là-bas ne doit pas être inutile. Vas-y, Niijima Nana, convaincs-moi ! Comme si quelqu'un chantait, il bougeait sa tête sur un rythme sourd. Comprendre la taupe était toujours aussi difficile, en un laps de temps il pouvait aborder mille facettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1904-la-terre-tremble-terminee#12446 http://www.ascentofshinobi.com/u242

Mer 17 Jan 2018 - 20:44

Restons calme, tout se passe bien…


Ainsi arriva le moment décisif, convaincre le Nukenin d’accéder à sa requête. Comme ce Zenji l’avait fait savoir, il était intrigant que de se savoir surveiller et approché par l’un des shinobi les plus puissants de ce monde, aka. le Mizukage de Kiri, Meikyû Yamamoto. De plus, il releva le fait que la petite blonde s’était présentée seul à l’encontre de l’Aspect, si cela était définitivement le cas, il était hors de question de révéler pareille information. Nana n’était pas de poids face à lui, et confirmer son infériorité face à cet individu pour le moment pacifique pourrait réveiller en lui un instant belliqueux inattendu. La kunoichi fit un pas de côté et leva les yeux, pensive, lancer une réponse toute prête serait suspicieux, d’autant qu’on lui avait simplement demander de ramener ce Nukenin à Kiri sans accros, donc sans combat. Il allait pour la réputation de son village, il ne fallait pas causer de soucis au Pays du Feu. Puisant dans ses talents de comédienne, l’adolescente lui afficha un léger sourire :

- Et bien, de ce que je sais, les actions de votre groupe a attiré l’attention de notre Mizukage. Il n’est pas étonnant de croiser un nukenin dans les pays neutres ces temps-ci, et malheureusement, la plupart d’entre aux virent un peu trop vers la criminalité que le mercenariat. De ce fait, je suppose que vous vous êtes fait remarqués dans le bon sens, et que votre appui serait une bonne chose pour nous, kirijin, mais aussi pour vous. Mizu no Kuni peut vous offrir des missions exclusives, moyennant un paiement justifiant l’exclusivité de ces tâches. Si vous choisissez de travailler avec nous, alors Kiri vous offrirait refuge. ( Nana fit alors mine de regarder à droite à gauche, vers les toits des habitations en particuliers. ) Concernant mon unique présence, tu es effectivement en droit de te poser des questions. A vrai dire, nous ne nous attendions pas à trouver l’un des Aspects aussi rapidement. Mes collègues ne sont pas très doués pour le dialogues, ce qui explique que je sois uniquement présente pour les négociations. ( La jeune fille soupira en pensant à ses camarades imaginaires l’ayant laissée en plan. ) Après, le choix t’appartient. Ma mission consiste seulement à rentrer en contact avec toi et te transmettre les attentes de mon Kage. Je ne compte pas me battre, je n’en ai ni l’autorisation, ni l’envie. De plus, je n’ai rien contre des nukenins qui n’ont pas portés préjudices à mon village, j’espère que cela dissipera les doutes me concernant. Dans l’état actuel des choses, si tu accepte l’offre du Mizukage Meikyû Yamamoto, deux options s’offrent à toi. Soit je te raccompagne vers Kiri, ou je te transmet le document présenté tout à l’heure, te gratifiant du libre passage sur notre territoire afin de rencontrer le Kage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

Jeu 18 Jan 2018 - 19:18
La désertion et les petits conflits au sein du Pays du Feu avaient donc fait suffisamment de bruits pour être repéré par le Sandaime Mizukage en personne. Quel honneur. Malheureusement pour Zenji, la jeune fille ne semblait pas avoir l'ensemble des informations. Comme elle l'avait pu lui dire son objectif était simple : rentrer en contact. Dès lors, le déserteur ne pouvait pas s'attendre à grand chose de la part d'une Genin. Tant pis, il allait devoir faire avec. Néanmoins, le Séisme n'avait jamais envisagé de travailler avec un village. Surtout dans ce climat actuel qui mettait en conflit la Brume, la Roche, les Nuages et le Soshikidan. Si la taupe intervenait avec un camp, la suite serait beaucoup trop compliquée pour elle. Autrement dit, travailler avec la Brume qui pourrait lui demander de viser ses ennemis n'était clairement pas la meilleure des idées. La circulation de l'homme serait beaucoup trop restreinte et les risques multipliés par deux ou trois.
De toute façon Niijima Nana. Si un affrontement devait avoir lieu, je t'aurais déjà mise dans le sol, seulement ta tête à l'extérieur pour respirer ! Un rire de clown suivait cette phrase. Qu'il était lourd. Non plus sérieusement. Je veux bien prendre ton document, si l'envie me vient, je pourrais venir voir ton dirigeant. Un départ aussi précipité n'était pas une bonne option.

Le déserteur se redressait et souriait à la fille derrière son bandana. Elle était sympa celle-là, s'il serait venu à Kiri, il l'aurait considéré comme une petite sœur !
Je ne vais pas te retenir plus longtemps ici. Tu peux retourner auprès de tes camarades et annoncer à ton dirigeant que ta mission est réussie. Mais ne lui fait pas de faux espoirs concernant notre venue. Je ne te cache pas qu'à part l'Orage, je n'aime pas trop la gueule des autres. Enfin bref, tu peux y aller, surtout que ce pays est vraiment nul de chez nul. La réponse était donnée : il acceptait le document lui permettant l'accès mais ne garantissait absolument pas une réponse positive ensuite. Dans l'état, il hésitait encore entre reprendre son enquête pour retrouver Shinichi ou continuer à se battre avec des bandits. Ce fut un plaisir de te rencontrer jeune fille. J'espère que tu réussiras à atteindre tes rêves et que tu deviendras une grande et belle femme très puissante ! Il faut dire que malgré son statut de criminel, il restait une personne très aimable. Quoi qu'il en soit, une fois le document réceptionné, il fit ses adieux afin de reprendre la route.

Malheureusement pour lui, cette décision lui sera fatale ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1904-la-terre-tremble-terminee#12446 http://www.ascentofshinobi.com/u242

Lun 22 Jan 2018 - 9:20

Réussite ?


Comment devait-elle réagir à cet affront ? En cas de conflit elle se retrouverait enterrée en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire ? Nana se gardera bien de lui rabattre son clapet en lui offrant une résistante décente, non mais, pour qu’il se prenait ce nukenin ?! Il ne perdait vraiment rien pour attendre, si Nana avait eut un peu plus confiance en elle, c’était la déculottée assurée pour ce prétentieux. Le bonhomme s’empressa de prendre les documents en annonçant qu’il réfléchirait sérieusement à sa proposition, sans pour donner autant d’affirmation. Mais dans l’état actuel des choses, la kirijin ne pouvait pas vraiment faire plus, sinon le ramener ligoter au Mizukage mais au niveau de l’accueil on repassera… Affichant une moue contrariée, elle fixa Zenji s’éloigner après lui avoir annoncer sa position au sein de son groupe, qui semblait assez bancale. Pouvait-on lui faire réellement confiance ? Il eut au moins la décence de remercier les efforts fournis par l’adolescente pour accomplir sa mission, lui souhaitant par ailleurs un avenir radieux. Dans le fond, Nana était heureuse que l’on puisse penser cela d’elle, mais se devait de garder son sérieux, ne répondant que par un simple hochement de la tête.

Seule. C’est ainsi qu’elle se retrouva après son départ. La boule au ventre et un vide dans sa tête, elle se laissa tomber par terre, soufflant à répétition, elle ne réalisait pas qu’elle venait d’accomplir une partie de sa mission, bien que cela paraisse anodin. Mais Nana ne pouvait pas se reposer de sitôt, il lui restait quelques jours avant le retour au pays, il n’était pas permis de s’arrêter en si bon chemin. Se relevant et tapant ses vêtements pour en enlever la poussière, elle s’étira un moment puis reprit la route. Cela faisait un Aspect sur cinq, elle devait essayer de trouver les autres, quitte à retourner terre et mer à Hi no Kuni.

~ ~ ~

Rapport de Mission à Hi no Kuni ; Niijima Nana ; Equipe Trois.
La mission est un succès. L’objectif principal qui consistait à rentrer en contact avec le groupe des Aspects au pays du feu a été atteint. Les documents de libre passage à Mizu no Kuni ont été remis au dénommé Zenji, surnommé le Séisme au sein de son groupe. Etant donné sa dénomination, et le peu de ses compétences que j'ai pu observer, je peux en déduire qu'il été un spécialiste de l'affinité Doton. Par ailleurs, il recherchait son coéquipier disparu, l'Orage, sans doute utilisateur de Raiton, à ce moment-là. Il semblait intéressé par la proposition mais n’a pas donné de réponse positive pour l’instant, préférant en discuter avec son équipe avant de se décider. Il est la seule personne que j’ai pu aborder au cours de la mission, le reste des recherches n’auront rien données de mon côté. Retour à Kiri sans incidents. Remise des documents de passage inutilisées au palais. Transmission de se rapport au Mizukage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

A la rencontre des Aspects [ Mission C ] ( Groupe Deux )

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: