Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Sonner l'alerte (libre)
Aujourd'hui à 20:28 par Kaguya Wutu-Fuku

» Rencontre...glissante ? [Ryoko]
Aujourd'hui à 20:21 par Sekken Ryoko

» Ice and Thunder [Kaya]
Aujourd'hui à 20:04 par Yuki Kaya

» 08. Autres demandes techniques
Aujourd'hui à 19:59 par Nozomi Ryû

» Un peu de fraîcheur chez les morts [PV: Shin]
Aujourd'hui à 19:56 par Sekken Ryoko

» [Arc n°5] Actualités du forum
Aujourd'hui à 19:16 par Ikeda Sazuka

» Conviction [Hisa]
Aujourd'hui à 18:51 par Nagamasa Hisa

» Nouvelle ère, nouvelle ombre. [ Kyôshirô ]
Aujourd'hui à 18:12 par Bakuhatsu Kyôshirô

» Le chasseur de primes [Terminé]
Aujourd'hui à 17:55 par Yasujiro Masaharu

» Choix osé [Madoka]
Aujourd'hui à 16:35 par Bakuhatsu Kyôshirô

Partagez | 

He`s the bird, She`s the prey [Sana]


Jeu 28 Déc 2017 - 20:00
Comme toujours, il avait fallu ramener l’idiote presque en la traînant par les pieds. C’était à croire que c’était devenu un véritable défi pour elle de faire n’importe quoi, à chaque fois qu’on imaginait avoir touché le fond avec elle. Voilà qu’elle en rajoutait une couche toujours plus profonde. Comme un sac de patate, les formes rondes en moins, le Hayai la ramenait à la maison. Pas tant que c’était une partie de plaisir pour lui ou quoi ! Juste que le vieux ours mal léché roux étant devenu Kage, il se permettait quelques caprices. Comme celui de lui demander de garder ce déchet de l’humanité a l’œil, ah l’œil, pour celle qui n’en avait aucun valide. La bonne blague.

Et bien sûr, elle en profitait même sans le savoir, c’était à se demander à la fin si elle l’ignorait vraiment les dispositions prises à son encontre. Qu’elle un énième sens pour les lui briser ne l’étonnerait pas en revanche. Ah ça, elle était première de la classe imbattable ! Comme à celui qui tomberait le premier devant la quantité de sake. Il la jetait sur son sofa son ménagement, mais elle était si imbibée qu’aucune réaction se faisaient apercevoir. Incroyable, elle allait squatter comme ça, sans même se rendre un tantinet utile de son corps sans forme au moins ?

Du coup, elle ne méritait pas ses draps, même pas une couverture, de toute le sake l’avait assez réchauffé comme ça.

Le respect se perdait dans ce village, mais en bon chûnin responsable, il sera interdit aux lecteurs de tousser en lisant ça, merci. Il se devait au moins d’épargner la gamine qui vivait avec d’une énième soirée à endurer ça. Il soufflait exaspéré en l’abandonnant la, comme ses projets de la soirée avec une potentielle double D, pour aller se coucher. Histoire au moins d’avoir des heures de sommeil manquant à récupérer.


_________________
I bring the final moment, Invité.

#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Jeu 28 Déc 2017 - 20:14
C’était trop tôt le matin quand cette foutue bestiole se mettait à hurler….

-IIDIOOTTTEEE ! Grrrroooaaahhh ! PLANCHE A PAIN ! GROOAAAHHH !

Les mots n’apparaissaient que dans l’imaginaire de la Hyuga, puis que le sergent major, le cockatiel qui dominait cet appartement ne pouvait pas parler il parait. L’aveugle sursautait en ayant l’impression de le retrouver à ses côtés, faut dire que son esprit était pas encore très clair vu le mélange explosif de la veille… Elle agitait ses mains dans tous les sens pour le chasser, alors qu’il se tenait tranquille ou presque à quelques mètres sur son perchoir, après avoir savamment déverrouiller sa cage.

Créature du MAL ! Là aussi, personne ne voulait la croire !

Quoi qu’il en soit, c’était sans mesurer la conséquence, que la kunoichi mal réveillée balançait son cousin en direction de l’animal, ou plutôt sa position supposée… Un gros croahassement s’en suivait et elle entendait quelque chose s’effondrait au sol… Plus aucun son ni mouvement dans la pièce. Si d’abord la Hyuga s’enchantait d’avoir terrassé son ennemi juré emplumé, elle déchantait très vite avec l’apparition du maître des lieux dans le salon. Heureusement, ce dernier semblait avoir une mauvaise nuit, avec un peu de chance elle pourrait le dissuader de ses habitudes tenaces qu’elle avait pu constater. A savoir, aller saluer le piaf en premier lieu au réveil… Incroyable.

Si elle avait assassiné réellement, mieux valait ne pas être la quand il le découvrirait ou ça allait être le drame ! Alors, elle se plaçait entre lui et la trajectoire menant à l’oiseau comme une barrière de chair, un sourire louche, mais joyeux accrochait sur la face…

-Tu m’as encore ramené hier, ouah !Ce chevalier servant. Elle fit pivoter, littéralement sur lui-même en le poussant vers la cuisine. Et si je te faisais un petit déjeuner pour te remercier hein ? OUAH, plus louche, tu meurs, surtout venant d’elle, mais elle ne laissait aucune chance à l’Hayai de s’esquiver en le plaçant devant sa chaise. Pour une aveugle, elle savait s’y retrouver quand il fallait. Restes là au cas où ok, tu ne veux pas que je mets le feu à ta cuisine pas vrai ?

_________________


" Maintenant tu vas arrêter tes conneries Sana'... "
Eiko - 202 -Iwa
_____________________________________________

Professional Bad Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Jeu 28 Déc 2017 - 20:23
La tête enfarinée, inutile de se demander à cause de qui. Non pas satisfaite d’avoir gâché sa soirée, l’idiote avait cru bon de ruiner aussi son sommeil avec ses ronflements qui arrivaient même à passer à travers les cloisons et sa porte fermée !

Cette bonne femme était aussi inutile qu’encombrante, il avait beau essayé de lui trouver des qualités pour contre balancé, mais rien ne lui venait. C’était à se demander si lui-même n’était pas devenu un peu aliéné à force de la fréquenter pour s’entêter à lui sauver ses grosses fesses. Sans cesse.

Ainsi, Taishi déambulait vers son séjour bien désolé de son sort actuel, quand voilà que l’idiote se mettait en travers de sa route. Il lui accordait un regard, puis un à l’oiseau à terre faisant sa parade militaire au pas levé en évitant tous commentaires, surtout dès le moment où elle parlait de lui faire la bouffe.

Bon grande chance que cela soit immangeable, mais bon, l’idiote pouvait parfois surprendre de quelques talents cachés, comme au lit par exemple, alors il se laissait traîner en marmonnant. Sans être dupe pour autant. D’abord il se remplirait l’estomac, ensuite il la forcerait à avouer son méfait, car aucun doute là-dessus, elle avait quelque chose à se reprocher, il connaissait bien cette face-là.

« Confonds pas le sel et le sucre pour mes œufs brouillés et je prendrais bien aussi des crêpes ce matin. Puis du jus fraichement pressé.»

Il abusait ? C’était rien comparé à ce qu’elle lui avait fait rater la veille. Puis en plus, cela restait à ses frais, sa cuisine qu’elle allait saccager, ses provisions qui allaient se faire entamer. En plus sûrement pour se faire gaspiller. Mais malgré tout, l’Hayai restait patient accoudé à son comptoir, observant à nouveau tour à tour l’idiote et l’oiseau toujours dans sa parade. Ces deux-là étaient semblables à deux dindons paradant, mais pas pour les mêmes raisons.

« Tu vas ramasser ton bordel au moins ? »


_________________
I bring the final moment, Invité.

#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Jeu 28 Déc 2017 - 20:33
La Huyga s’était retenue plusieurs fois en l’espace de quelques minutes de l’envoyer promené. Donnez-lui le doigt, il vous bouffera le bras ! Voilà pourquoi peut-être elle n’était pas trop souvent gentille avec lui non plus. Enfin, est-ce qu’elle l’était parfois déjà ? Bonne question, à laquelle elle préférait ne donner aucune réponse tout en s’appliquant à la tâche pour répondre aussi bien que possible aux exigences.

Et il poussait le bouchon loin ce saligot !

-Et ce sera tout mon seigneur ? Qu’elle lui fit agacée, mais pas trop non plus pour garder son attention.

S’en venait toute la misère du monde pour la suite, déjà parce qu’elle ne cuisinait jamais, mais alors jamais de sa vie Moira avait toujours été là pour accomplir toutes ses tâches pour elle, mais qu’alors en plus être aveugle ne l’aidait en rien. Au moins, elle savait que ça lui prendrait une poêle et de casser des œufs… Brouillés qu’il disait ? Elle supposa qu’il fallait les mélanger en brouillon…

Jusque-là, on s’en sortait plutôt pas mal, comme elle n’était pas fine cuisinière en plus d’être aveugle comme une taupe, la Hyuga sortait son concoction rapidement du feu, plus par empressement d’en finir que réelle connaissance de cuisson. Mais la chance était de son côté au moins ça, le contenu sortait potable, mais elle ne se risquait pas à l’assaisonner pour autant. Faire un jus fut plutôt simple aussi, elle coupait les oranges en deux puis les presser entre ses mains au-dessus d’un verre en foutant un peu partout, surtout sur elle par la même occasion… Mais il avait son verre de jus frais non… La suite se corsait…

-Des crêpes tu dis ?... Avec quels ingrédients ont fait ca ?

_________________


" Maintenant tu vas arrêter tes conneries Sana'... "
Eiko - 202 -Iwa
_____________________________________________

Professional Bad Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Jeu 28 Déc 2017 - 20:39
Au moins la scène avait quelque chose de divertissant. Si clairement l’Hayai avait perdu sa soirée et sa nuit, cette douce revanche offerte sur un plateau d’argent lui faisait sans nul doute sa matinée. Il était bien pris de quelques facepalm devant l’entreprise de son petit déjeuner, mais son désarroi s’estompait comme intensément quand cette idiote lui offrait une perche magique.

« Puisque t’en parle, vu comme t’es douée, tu devrais mettre un tablier… Rien que ça si tu vois ce que je veux dire! »

Ah non elle ne pouvait pas voir, zut, mais elle était assez intelligente, pour une idiote du moins, pour comprendre non ?

« Allez, allez, le temps que je donne un verdict sur tes talents de cuisinière. Qui sait, une meilleure vue pourrait te sauver des points… »

Ou le gâchis de son petit déjeuner, même si, il ne lui dirait pas, mais les œufs étaient plutôt pas mal malgré le manque d’assaisonnement facilement arrangeable. Pas comme sa technique pour lui offrir à boire. Il restait presque bouche bée devant sa méthode singulière, la laissant dans sa galère plutôt que lui le secret du pressoir. Incroyable comme elle pouvait sous ses airs de gueuse être une vraie princesse dans le fond celle-là. Il plaignait Moira.

« T’es sérieuse ? Tu sais même pas comment on fait des crêpes… Ouah… Débrouilles toi, je veux rien savoir, mais si c’est mauvais ça compte pas. »

Pour le moment, il omettait de la prévenir qu’il lui filerait la facture des dépenses au moment de l’expulser de chez lui. Bien sûr, après avoir profité au maximum de la position confortable. D’ailleurs, sa souplesse avec lui et pas dans un lit, d’aujourd’hui lui faisait craindre le pire sur ce qu’il allait apprendre. Le perroquet lui se faufilait sous la cape de l’idiote restée à terre.

_________________
I bring the final moment, Invité.

#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Jeu 28 Déc 2017 - 20:50
Elle avait ses mains sur les hanches, son air super agacée, mais pourtant, pourtant, elle pliait rapidement à la demande surtout quand il menaçait plutôt d’aller rejoindre son canapé. Enfoiré. Elle perdait les couches de ses vêtements bien rapidement, pour n’avoir plus que pour seul rempart un tissu sûrement ridicule qui traînait dans sa cuisine et qu’il lui jetait à la face. Rien que pour ça, dans son prochain repas, elle lui servirait son piaf en nuggets, en ne l’informant du détail qu’à sa dernière bouchée engloutie.

-Tu t’en permets beaucoup ce matin Taishi quand même, me fais pas changer d’avis d’avoir voulue être reconnaissante avec toi.

Tu parles, elle-même ne se croyait pas, alors lui ? Mais au moins, elle avait toute son attention à ce sadique à la gueule d’ange, il parait. Vu qu’il ne voulait pas l’aider, mais ne semblait pas se plaindre de ses œufs, la Hyuga travaillait ses crêpes au feeling, elle jeta de la farine dans un saladier… Cru se souvenir que Moira cassait des œufs quand elle lui en faisait, mais laissait les coquilles s’invitaient dans la préparation… la chose pâteuse lui donnait l’impression de quelque chose qui manquait, alors elle versait de l’eau puis du sucre…

Ces choses-là avaient un gout sucré, le tout dans des doses irraisonnées avant de s’attaquer à une cuisson désastreuse les premières étaient noires carbone… les suivantes carrément liquides… La seule potable avait des coquilles en son sein et dix fois la quantité de sucre acceptable. Elle lui glissait l’assiette de ces ‘trucs’ la malgré tout sous le nez. L’important c’était d’essayer non ?

_________________


" Maintenant tu vas arrêter tes conneries Sana'... "
Eiko - 202 -Iwa
_____________________________________________

Professional Bad Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Jeu 28 Déc 2017 - 21:02
L’Hayai examinait l’assiette perplexe en premier lieu. Il aurait avoué sans mal qu’il s’était plus concentré sur les ondulations de l’arrière train de son invitée que sur ce que lui préparaient ses mains. Mauvais choix visiblement, mais il aurait du le savoir en connaissant l’idiote. Il soupirait fatigué déjà de sa journée qui venait à peine de commencer, mais au moins, ça avait valu le coup pour au moins un point. Face à lui, l’assiette n’avait rien d’attractive, mais eu moins il n’avait pas eu à préciser à l’idiote qu’il fallait qu’elle nettoie ses catastrophes. Ne juge pas à l’image, qu’on lui avait appris un jour. Alors il s’essayait… Et… Il s’étouffait presque en mâchant une coquille de la seule crêpe à l’aspect potable.

« Bordel Sana ! Même un truc aussi basic t’es pas capable ? J’imagine que tu joues ta princesse capricieuse avec Moira c’est ça ? »

Il crachait son contenu désastreux, tout en se relevant, finissant ce jus trop pulpeux et avec pépins en bonus aux derniers gorgées. Bon on ne ferait pas d’elle une épouse parfaite, mais ça, il le savait déjà, rien que si on faisait le compte de tout ce qui lui était passé dessus. Il haussait ses épaules devant le cas désespéré, à quoi bon essayer de jouer davantage, elle n’était bonne à rien ou presque et pour l’heure, il n’était pas d’humeur. L’idiote avait ruiné son sommeil et pas de la meilleure façon qu’il soit, alors il trainait des pieds vers son canapé pour rallonger son repos.

« Tu connais la sortie hein ! On te retient pas. D’ailleurs.» Il cherchait où l’oiseau se planquait maintenant, curieusement silencieux ce matin. « T’as vu le sergent major ? »

Quelle idiote quand même. Il soupira, excédé.

_________________
I bring the final moment, Invité.

#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Jeu 28 Déc 2017 - 21:13
-Non ! Il doit dormir encore !

Qu’elle affirmait en le plaquant littéralement sur le sofa, le retournant comme les crêpes qu’elle avait pitoyablement ratés, à cheval sur son fessier pour lui offrir… Un massage il semblerait. Ses petits doigts agiles s’appliquaient sur son dos, et elle l’empêchait de parler à plusieurs reprises en plaquant sa tête contre l’oreiller du canapé où il s’était posé, en prétextant un massage de sa nuque.

-Ouahh, t’es drôlement tendu en ce moment… C’est tes nouvelles responsabilités de chunin inutile qui te font cet effet la ?

Bon ok, elle ne pouvait pas s’empêcher trop longtemps non plus de lui mettre une ou deux remarqués salées dans sa face pour rester dans le thème du tablier qu’elle portait. Savamment, ainsi placée, elle pouvait lui éviter de guetter la pièce et surtout diriger son attention vers le perchoir au sommet retourné grâce à elle… Où elle avait supposé fait la peau à son perroquet probablement toujours à terre. Une chance qu’il ne l’ait pas aperçu encore, mais elle jaugea qu’il serait mieux d’aller y mettre un coup de pied pour être sûre de l’achever au cas où, ou bien le dissimuler de son regard. S’il le trouvait sous un meuble, il pourrait supposer qu’il était mort de cause naturelle non ?

Lui plaquant une énième fois la tête contre son oreiller, elle entendait son pied vers le perchoir sans arrêter son massage en balayant l’espace pour percuter le corps de la bestiole espérant l’envoyer valsé au loin. Mais ce fut l’oreiller coupable du supposé meurtre que ses orteils capturaient en premier. Elle le trainait vers elle, mais maladroitement, avec lui, elle fit basculer dangereusement le perchoir qui se mettait à danser sur le plancher…

Merde !

_________________


" Maintenant tu vas arrêter tes conneries Sana'... "
Eiko - 202 -Iwa
_____________________________________________

Professional Bad Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Jeu 28 Déc 2017 - 21:27
« Mais qu’est-ce que tu fous ! »

L’Hayai tentait bien de relever la tête ou se relever tout court, mais c’était peine perdue. L’idiote était plus lourde qu’une enclume sur son dos. Il supposait qu’elle usait d’une ruse d’adepte du taijutsu, car ce n’était clairement pas ses petites mandarines qui faisaient le poids. Au moins, ça faisait du bien à ses dorsales quand il découvrait un talent à l’aveugle pour les massages moins sensuels, mais efficaces pour changer. Pas pour autant qu’il la complimentait, c’était un coup à ce qu’elle lui en offre plus jamais.

« Sana bordel ! »

A la place il faisait de la résistance comprenant très vite que plus il était retissant, en apparence du moins, plus elle était disposée à s’occuper de lui avec un meilleur niveau. Quelle idiote difficile à suivre. A moitié disparu sur le duvet de l’oreiller, le visage du brun grâce à une pression de sa main s’offrait une vue sur ce qui se passait sur les côté. OU plutôt ce qu’elle était en train de fabriquer en amont. En ninja, il l’observait se débattre du bout d’un pied avec un oreiller coincé. Qu’est-ce qu’il foutait là d’ailleurs celui la ?

Et à sa réaction quand le perchoir dansait sur son parquet, il supposait le lien. Un petit sourire en coin, c’était de bonne guerre s’il en profitait un peu non. D’un geste vif, il roulait sur lui-même pour lui faire face et capturer ses hanches entre ses mains.

« T’en as encore après ce pauvre oiseau c’est ça ? Maintenant t’essaie de l’assassiner d’un bout de pied ? Il est passé où celui-là d’ailleurs ? »

L’oiseau sortait sa tête de sous le tissu de l’idiote à terre comme-si il avait compris qu’on parlait de lui, mais aucun bruit, comme si il se jouait de l’aveugle.

_________________
I bring the final moment, Invité.

#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Jeu 28 Déc 2017 - 21:37
-De quoi tu parles ?! Moins je l’approche ton oiseau maudis, mieux je me porte !

Elle sursautait presque quand il lui parlait de l’oiseau, plus encore que quand il l’avait saisie soudainement en lui faisant face, une sorte d’alerte rouge sonnait dans sa tête et elle s’appliquait à le faire taire comme à penser à autre chose en plaquant ses lèvres contre les siennes. Puis lui avec toujours sur son sofa et son oreiller, ne lui laissant pas l’occasion d’en placer une. C’était la première idée qu’il lui était venue et comme il était plus dans le genre à la pousser sous l’empressement qu’à coopérer, elle croquait son légendaire étoile de mer pour un mode plus entreprenant.

Une prise de commandes inhabituelle, comme tout son comportement aujourd’hui qui ne faisait aucun sens après tout, ça lui offrait un répit de courte durée, fatigue, matinée ou les idées prises ailleurs. Quoi qu’il en soit l’idiot s’étend enfin fait silencieux, la borgne se basait sur sa respiration tranquille pour le penser endormi… Elle se faufilait en douceur hors de ses bras et du canapé pour venir tâter le terrain en bas du perchoir. Ne trouvant pas ce qu’elle cherchait bien évidement, mais voila qu’en plus elle percutait encore son maudis perchoir qui reprenait sa danse bruyante sur le parquet du Hayai au sommeil plus léger qu’elle le voudrait…

-C’est rien ! J’ai pas vu l’obstacle en récupérant mes affaires.


Ah ah…

_________________


" Maintenant tu vas arrêter tes conneries Sana'... "
Eiko - 202 -Iwa
_____________________________________________

Professional Bad Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Jeu 28 Déc 2017 - 21:42
Même pas il avait eu le temps de tendre sa main vers l’oiseau en vue que l’idiote lui avait littéralement sauté dessus avec un appétit qui ne lui connaissait pas. Comme sa technique, elle l’avait plus habituée à se laisser faire qu’à faire quoi que ce soit tout court. Alors oui, il avait joué le jeu pris par la surprise ou simplement la curiosité. Quel étrange matin quand même, il ignorait ce qu’on lui avait filé la veille pour lui retourner le cerveau comme ça, mais il achèterait bien tout le stock pareil.

Il se laissait faire de bon grès, presque les mains calées derrière la tête, presque. Bon prince, on lui avait rendu une petit pareille quand même et il aurait eu tort de se priver de l’occasion de pouvoir enfin profiter pleinement pour une fois. D’autant qu’elle semblait faire de son mieux pour les épuiser ou plutôt lui à la tâche. Quand elle se décidait à leur offrir une trêve en s’écroulant littéralement de tout son poids sur lui, le brun lui reposait ses yeux ou se reposer tout court sans pour autant dormir comme l’autre idiote le supposait trop vite.

Silencieux, il la laissait se dérober pour observer son petit manège sans queue ni tête. Voilà bien longtemps qu’il avait abandonné l’idée d’un jour comprendre Sanadare Hyuga. Si elle voulait saboter le perchoir d’un pauvre oiseau, elle s’y prenait bien mal. Si elle voulait lui camoufler quoi que ce soit aussi d’ailleurs. Il tendait sa main pour le piaf qui la prenait en perchoir pour quitter le sol sans discuter, étirant ses ailes pour faire le malin.

« Tu pars déjà ? Sans même saluer le sergent major, toi qui l’aime tant. »

L’oiseau faisait son bruit de général, chant du peuple qui s’en suivait sous sa moustache emplumée…

_________________
I bring the final moment, Invité.

#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Jeu 28 Déc 2017 - 21:47

-Quoi ?! Tu avais ton sale piaf depuis le début ?!!

Difficile de décrire à ce moment précis où elle entendit l’oiseau la narguait de toute sa présence sur la main de son maitre… Le même pour qui elle s’était pliée en quatre au final pour rien ! Ou du moins, pas dans le but qu’elle s’était imaginée servir. Sa frustration fut palpable quand elle jetait ses affaires à la face du brun visiblement au bord d’une crise de nerfs. Pourtant ce dernier si on se tenait aux faits ne semblaient pas y être pour grand-chose… Mais c’était son oiseau maudis non ?!

-Cette saloperie, mesquine et insupportable ! Je vais le cuire pour ton petit déjeuner tu vas voir !

Et le sergent Major semblait venir voir l’assaut des troupes ennemies, ou plutôt de son ennemie jurée la Hyuga, car dès qu’elle braillait à son encontre, ce dernier se mettait à hurler en volant à travers toute la pièce. Rendant folle par la même occasion la Hyuga qui entreprenait de le traquer les fesses à l’air. Charmant décor, bien qu’un peu ridicule sur les bords non ?

-VIENS ICI ! Qu’elle lui hurlait après en tentant de le capturer, mais ce dernier lui glissait toujours entre les doigts dans un cri strident, lui abandonnant quelques plumes qui la faisait aussitôt éternuer…

_________________


" Maintenant tu vas arrêter tes conneries Sana'... "
Eiko - 202 -Iwa
_____________________________________________

Professional Bad Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Jeu 28 Déc 2017 - 21:51
« Bah ouais… Il était nos pieds, tu l’as pas vu ? bah non… évidement. »

L’Hayai froissait ses sourcils d’incompréhension face à la réaction de son idiote de partenaire, bon il avait toujours su un peu folle et retardée sur quelques points, mais à ce point.

« D’habitude tu l’ignores et ça se passe bien, c’est quoi la différence aujourd’hui ? »

Bon, il s’imaginait très bien que ce n’était sans rapport avec son comportement aux petits soins avec lui, mais avait quand même du mal à trouver pour quelle raison exacte il devrait des remerciements à l’oiseau pour le cadeau. Encore que cette folle était tout sauf cela, un cadeau, en ce moment même où elle avait décidé de traquer l’emplumé jusque dans son dernier retranchement. Mais ce dernier la narguait avec brio s’en sortant toujours au prix de quelques vieilles plumes, abusant l’aveugle kunoichi avec un côté assez divertissant pour son maître à vrai dire.

« Enfin Sana, sa fait aucun bon sens ton attitude. Laisse cet oiseau tranquille, il t’a rien fait à part exister et c’est pas un crime, t’es bien là toi en ce moment non ? »

Autant parler à un mur, elle n’en démordait pas, ce qui l’obligeait à se lever pour capturer la furie d’abord qu’il jetait sur le canapé, puis sa victime à plumes qu’il remettait en sécurité dans sa cage. Le volatile semblait bien mécontent de se faire expulser du monde réel, même s’il aimait bien sa cage, son royaume bien-aimé, là où la bouffe n’était jamais loin et son perchoir favori, toujours disponible. Ici, il était un roi, bien à l’abri de la folle qui s’époumonait à côté, prêt à de nouvelles aventures et a faire entendre le chant de son peuple.
Vraiment, un endroit fait pour lui quoi.

_________________
I bring the final moment, Invité.

#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Jeu 28 Déc 2017 - 22:45


-Il me sort par l’orbite de mon œil restant aujourd’hui voila !

Mauvaise foi toujours. C’était la guerre, pire encore que celle qui attendait Kiri et Iwa, encore que si les kirijins étaient aussi habiles que l’oiseau, le spertes chez les gris seraient encore à compter à la pelle. Comment une bête si petite et stupide à l’origine pouvait-elle mettre en déroute une kunoichi avérée comme elle ? ! C’était presque humiliant et le maître des lieux mit fin à la mascarade en les séparant comme on punit deux enfants dans un coin de la pièce différent…

-On aurait du lui tordre le cou le premier jour comme j’avais dit !


Pouvait-elle désaiment lui avouait ce qui l’avait tant enragée ? J’ai cru l’avoir tué pendant que tu dormais et j’ai voulu dissimuler les preuves comme les soupçons qui auraient naturellement penchés sur moi pour ne pas en subir les conséquences ?... Pour la crédibilité après ca, on repasserait… Mais en même temps, pour ce qu’il restait à sauver de cette dernière de la Hyuga auprès de l’Hayai, elle soupira en boudant les bras croisés sur le sofa. Tout ca pour rien.

_________________


" Maintenant tu vas arrêter tes conneries Sana'... "
Eiko - 202 -Iwa
_____________________________________________

Professional Bad Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Jeu 28 Déc 2017 - 23:24
« Mais quelle idiote finie. »

L’Hayai allait rejoindre la folle sur le canapé, sans trop comprendre sa frustration soudaine, mais bon à quoi bon. De toute façon cette femme-là était toujours impossible à suivre, aujourd’hui n’était pas pire que d’habitude, alors il la plaquait contre le tissu doux pour changer la guerre en amour. Pas dans le sens romantique qu’on pouvait l’entendre. Non entre eux, c’était un grand mélange de… n’importe quoi, sauf ça. On aurait même du mal à dire des deux parties s’il y avait un soupçon d’affection, disons plus qu’ils étaient habitués l’un à l’autre.

Et c’était très bien comme ça.

« Tu fais la guerre à un oiseau tu te rends compte au moins ? Je sais que t’as pas mal grillé tes cellules grises ces derniers temps, mais quand même, donne-nous un espoir. Au moins pour Moira. Tu penses à Moira des fois hein ? Elle aura bientôt plus de poitrine que toi, c’est là que tu prends ton utilité.»

Il touchait deux points sensibles en une fois et le résultat ne tardait pas plus que la réaction prévisible qu’il contrôlait avec facilité du bout des bras forçant à peine. Fixant son regard sur elle, qu’importe qu’elle ne pouvait pas le voir, peut-être que sa conviction la ferait le ressentir.

« Ça serait bien que tu penses à grandir et arrêter de faire ta princesse. Bien pour tout le monde, même pour toi… Tu sais, ton monde s’essouffle et le monde autour de toi s’essouffle aussi tout court. »

_________________
I bring the final moment, Invité.

#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Jeu 28 Déc 2017 - 23:51

Il avait gardé ses mains emprisonnées en glissant des mots comme des lames aiguisées directement dans son buste sans lui laisser une occasion de parer ou se défendre, alors oui, elle fit la moue, puis prit la mouche en tentant de se défaire. C’était le pompom, merde à la fin, elle n’avait jamais rien demandé à personne et ils étaient tous la à lui cracher au visage à la première occasion tout ce qu’ils s’efforçaient de faire pour elle. Et si elle n’en avait justement absolument rien à faire justement ?

Pas une seule fois, on ne lui avait demandé son avis, mais agit pour elle dans son bien il parait. Mais c’était vraiment à eux de décider ca pour elle sous prétexte qu’elle faisait de mauvais choix ou n’avait pas l’air assez lucide à leurs yeux… OU parce que ses choix ne leur plaisaient pas ?

-Pousses toi. Qu’elle lui fit sèchement avec un agacement palpable. J’en ai marre d’en revenir toujours aux mêmes conversations, même reproches, même conseils. Vous me faites chier à la fin.

Elle le repoussait plus fermement pour se défaire cette fois pour de bon, l’oiseau la narguait depuis l’arrière de ses barreaux qu’il pensait sécuritaire et même pas elle put lui jeter son regard noir dans la face, elle n’avait même plus ca…

A la place, faible consolation, elle ramassait ses affaires pour partir avant qu’il revienne à la charge et qu’ils n’en finissent jamais… Comme à chaque fois ou alors par des mots qui dépasseraient leur pensée.

_________________


" Maintenant tu vas arrêter tes conneries Sana'... "
Eiko - 202 -Iwa
_____________________________________________

Professional Bad Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Ven 29 Déc 2017 - 1:59
Il pinçait ses lèvres en faisant sa propre grimace qu’elle serait incapable de voir, mais peu importe, c’était plus pour contrôler sa propre frustration. L’idiote semblait s’imaginait qu’elle avait un pouvoir absolu sur tout ce qui la concernait, qu’il lui suffisait d’exiger pour… Pour quoi d’ailleurs ? Imbécile, atterrie un peu !

« Et tu crois que parce que tu fais ta diva et tape du poing, tout se passera comme tu voudras ? On voit bien jusqu’ici qu’aucuns de tes plans n’a marché dans ton sens. Tu crois que c’est différent là ? »

L’Hayai se retenait de peu de lui mettre une bonne gifle une fois pour toute histoire qu’elle se réveille de sa farce cette imbécile, mais soit ca sonnerait creux dans sa tête de linotte, soit elle serait assez dure pour lui briser la main sans rien apporter de plus. Une impasse visiblement et il aurait aimé être aussi enthousiaste sur son cas que l’était Akimoto mais… Les faits étaient là pour lui prouver le contraire de ce que pensait le roux.

« Tu crois peut-être que ça m’amuse de te courir après, te ramener ici à moitié inerte avec autant de conversation que mon lampadaire et le même parfum ambiant que le fond de mes toilettes ? Pauvre idiote.»


Il aurait pu paraître dur, mais avec elle, ce n’était pas assez encore pour espérer pouvoir l’atteindre malheureusement.

« C’est Akimoto qui m’a suggéré de garder un œil sur toi. Et comprends bien par-là que c’est pas comme si j’avais pu accepter ou décliner quoi que ce soit. Pour moi t’es un cas perdu depuis longtemps, mais que veux-tu, je veux pas briser les espoirs des plus optimistes. C’est ça que tu veux entendre pas vrai ? »

Vrai ou pas ? Elle ne le saurait jamais, mais c’était bien qu’elle ait à y méditer. Il secouait la tête fatigué d’avance de sa réaction.

_________________
I bring the final moment, Invité.

#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Ven 29 Déc 2017 - 2:06
Aucune réponse ne fit entendre de la part de la Hyuga, la même qui se rhabillait silencieusement, dans un dédain considérable pour les réprimandes de son camarades. Ce n’était pas comme si on ne lui rabâchait pas ça des dizaines et dizaines de fois cela depuis ces derniers mois. Pire encore depuis quelques semaines maintenant.

Et est-ce que cela avait déjà changé quelque chose ou quoi ?

La réponse était non. Alors, elle enfilait sa cape et son chapeau ridicule, les lèvres aussi closes que l’expression fermée de son visage en rejoignant la porte, elle connaissait aussi bien la sortie que les diverses façon d’entrer dans cette maison-là.

-Pour tes petits déjeunes de super-héroïque bidon, adresses toi à Moira.

La porte d’entrée claqua, avec toute la mauvaise foi et la frustration de la Hyuga en arrière. Cette dernière d’une humeur de chien ne s’essayait même pas à faire un détour chez elle pour déjeuner ou quoi que ce soit, manquerait plus que la morale d’un pré-pubère pour finir de lui ruiner cette journée si terriblement commencée. Alors, elle prenait la direction des locaux qui l’employaient, bien décidé V faire subir ses états d’âmes à des tierces innocents à l’affaire, mais pourtant….

Ce jour-la, elle fut la pire.

_________________


" Maintenant tu vas arrêter tes conneries Sana'... "
Eiko - 202 -Iwa
_____________________________________________

Professional Bad Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Ven 29 Déc 2017 - 2:22
Comme il s’y attendait, l’idiote n’avait rien voulu entendre, même qu’à la place, braquée, elle se murait dans un silence jusqu’à faire valoir son petit moment ironique signant son départ. Sortie de scène aussi mauvaise que son entrée dans la matière, même si elle avait presque sauvé son spectacle avec son show serviable de la matinée. L’Hayai soupirait longuement, lui qui aimait les choses simples se retrouvaient bien mal loti avec cette fille-là. Il se demandait encore pourquoi il lui accordait tant de temps et d’attention. C’était évident que c’était aussi logique que jeter sa paie par la fenêtre pour les premiers passants heureux veinards.

L’oiseau en arrière fond reprenait son chant du peuple, son ennemie jurée disparue du décor, il se sentait à nouveau d’humeur à gonfler son plumage pour pavaner. Alors le brun lui rendait sa liberté, ça semblait toujours le rendre si heureux cette simple action. Pourtant, il était tout aussi comblé de retrouver sa cage sécuritaire. Celui-ci aussi était bien difficile à suivre, mais au moins, quelques gourmandises et flatteries suffisaient à le garder heureux et tranquille. Pas comme l’autre idiote.

« Qu’est ce qu’on va faire de cette dinde hein ? Tu le sais toi ? »

L’oiseau lui offrait un cri strident, avant d’enchainer les sons sortant de son gorge comme autant de méchanceté qu’il avait à dire sur le compte de l’odieuse Hyuga qui voulait lui tordre le cou depuis toujours. Et l’Hayai le contemplait longuement pour se changer les idées en hochant la tête affirmativement à toutes ses supposées affirmations.

« Ouep, moi aussi » Qu’il concluait en lui offrant une cacahuète à décortiquer.


_________________
I bring the final moment, Invité.

#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

He`s the bird, She`s the prey [Sana]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: