Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

FAREWELL [Sana]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Jeu 4 Jan 2018 - 22:18
Elle notait l’info, puis la Huyga préférait en fait, s’occuper des amis que des ennemis, plus amusant, encore que, il fallait déjà qu’elle considère quelqu’un comme tel, mais ce n’était pas la question, il recommençait déjà à faire son roi. Il n’avait pas saisi la nuance faut croire.

- Oublie, il dit n’importe quoi.

Nouveau haussement d’épaule et plus rien à dire, faut dire que le tout avait tout pour lui couper le sifflet, jusqu’à ce qu’il ouvre la conversation à nouveau, avec une question qui n’avait que pour première réponse un soupire… Un genre de : De quoi il parle ?

-Effectivement, t’es bien renseigné… Mais j’ai pas suivi l’affaire désolée, pas de mon ressort.

Elle était genin après tout et ces choses rasaient une entrée de village quand elle déjà elle peinait à finir sa vaisselle, pas le même terrain de jeu, leur intérêt était à la hauteur de ses compétences pour eux. Un sujet fâcheux en plus qui la faisait rire malgré tout, un coup à se faire des ennemis.
Le brun l’ignorait souvent. Difficile de dire lequel des deux étaient le plus étrange spécimen, celui qui avait un langage qu’elle comprenait malheureusement… Assurément. Elle éludait les questions dérangeantes… Autant posé la question directement, même si le détail Kiri la dérangeait pas mal, encore que, au point où elle en était, la kunoichi savait déjà que même sans réponse elle pouvait deviner son merdier qui l’attendait. Alors bon, si ça se trouve, il n’aurait même pas besoin d’aller le voir, va savoir.

-Tu aimes les feux d’artifices ? Tensei était le roi pour cet art-là.

Et la hauteur, elle aurait peut-être dû préciser, de ce qu’elle avait pu constater, un vieil ami lui ne s’en offusquait ni de l’un, ni de l’autre, contrairement à d’autres qui créaient des scandales à peine ses jeux de lumière entamés. Tensei le Chôkoku lui manquait soudainement.

_________________


" Maintenant tu vas arrêter tes conneries Sana'... "
Eiko - 202 -Iwa
_____________________________________________

Professional Bad Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Jeu 4 Jan 2018 - 22:40
Il fit la moue devant le manque d’information de la genin. D’un autre côté, il n’aurait pas dû s’attendre à ce qu’elle soit au courant. La hiérarchisation de l’information, un phénomène embêtant parfois. Jamais il n’avait eu à superviser des élèves .

Elle mentionna un certain Tensai, un nom peu commun qui ne lui rappelait rien, probablement un collègue. C’était un drôle de jeu, le mystère dans les mots de l’autre. Le Hayai se demandait encore ce qui valait la peine d’être révélé et ce qui ne le valait pas. Mais la femme semblait avoir été honnête jusqu’ici. Jusqu’ici. Elle posa ses propres questions comme un barrage de flèches enflammées. Il ne répondit pas toute suite, se contenta de regarda son verre, puis la regarda, elle, cherchant quelque chose dans ses yeux peut-être.

« Comment tu peux apprécier ce genre de chose en étant aveugle. Le bruit c’est ça ? »

Le Hayai connaissait mieux le personnage qu’il ne l’avait voulu, voir davantage que la plupart des Iwajins sous les ordres du roux. Il avait la certitude qu’elle mordrait à l’hameçon. Et alors… Alors quoi ? Ombre… Il fronça les sourcils.

« Des feux d’artifices ? Cela fait longtemps que je n’ai rien eu à célébrer. »

Il avait vu autant d’explosions que tout autre par contre. L’homme haussa des épaules. Et voilà, même une genin le sous-estimait. Rien d’étonnant mais… Ça jouerait peut-être pour lui au final.

Regard entendu vers l’intéressée.

« Tu apprendras à me prendre au sérieux un jour tu sais. »


Léger sourire pour atténuer la douche froide, puis le Hayai se redressa.

« Il y a quelque chose que je dois faire. Utiliser le passé pour voir s’il y a un futur derrière. C’est vague mais c’est tout ce que j’ai. »

Il reposa les mains sur le comptoir avec un regard confiant. Pas ce soir, peut-être pas demain… Mais bientôt.

« Enfin bref, je suis surpris de te revoir, moi aussi. Peut-être un peu moins puisque bon, c’est ton village, des fois que tu t’en rappelles moins. Et pour l’attaque, je me fie aux rumeurs qui courent dans la contrée, sans plus. Le reste est trop confidentiel pour ton grade je crois. »

Ça aurait été marrant de la faire faire du bruit justement. Il aimait lui rappeler ce qui lui faisait défaut.

« J’en conclus que tu n’étais pas présente lors de l’attaque ? Ou alors… »

Il soupira.

_________________
I bring the storm, Invité. I will end this in a single flash.

#GLOUBAFETT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Jeu 4 Jan 2018 - 22:53
- Je suppose que quand tu es conscient ça n’a plus le même intérêt de batailler. Ton trip les menottes Taishi ?

Un ricanement, hors sujet, mais il lui avait tendu une si belle perche, car rappelons que le contexte était étrange, lui qui posait les questions dans l’interrogatoire qu’il menait mieux qu’elle, une évidence, pourtant, c’était elle qui était censé être la gendarme sur ce coup-là…

-Tu ne m’aides pas là hein.


Pas de chance.

-Non, comme t’as remarqué, j’y suis pas souvent, trop bruyante comme fille faut croire.

Un ricanement, une inconsciente, mais même avec un rire, l’humeur n’y était pas. Bien sûr qu’elle guettait une réaction quasi certaine d’avoir … On aurait pu croire qu’elle flattait l’égo, mais ce n’était qu’une pensée, car le vieux contentieux avec la brume n’était pas oublié de tous, d’elle encore moins, elle n’était pas du genre excessive pour autant.

-Puisque t’es pas décidé à boire étonnement, on y va.


Valait mieux, parce que elle lancée… inversé les rôles ne la tentait pas franchement et sans attendre un quelconque signe d’accord, elle filait de là, quant à la consommation, le barman lui susurrait un mot d’amour qu’elle aimait tant… « Sur ta note » Ironie. Pour changer, la femme se montrait plus pensive en sortant du bâtiment, une chose était sûre ; elle l’entrainait quelque part. La pente était sèche et le calme certain, en se retournant il pouvait observer tout Iwa ou presque. Elle aimait bien cet endroit, c’était ici que Tensei lui montrait ‘la lumière’ grâce à ses talents de maître d’argile et elle de sensorialité.

-Et si on fêtait ton retour saint et sauf comme si c’était une bonne chose… Parce que c’est le cas hein… ? Je me demande des fois.


Pas sûr que ça soit une réelle question en tout cas.

_________________


" Maintenant tu vas arrêter tes conneries Sana'... "
Eiko - 202 -Iwa
_____________________________________________

Professional Bad Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Jeu 4 Jan 2018 - 23:17
Cette idiote ne changerait jamais. Il commençait à se dire que c’était peine perdue pour elle et ce qui motivait malgré tout Akimoto à garder espoir la concernant. Mais… Mais l’homme du passé n’avait pas fait autant d’efforts pour cette idiote et sa survie pour rien. Il voulait le croire, vraiment. Mais plus le temps passé et plus il se demandait si elle n’était pas plutôt une genre d’ancre à leurs pieds prête à les tirer vers le bas. On ne lui demandait pourtant pas grand-chose et elle refusait d’être sérieuse ne serait qu’un seul instant.

Cette histoire de joker remporté lui revenait à l’esprit et s’il l’usait ? Est-ce que cette femme de peu de foi serait de bonne foi justement pour une fois. Il en douta fortement, alors autant abandonné direct l’idée d’une fin passible et heureuse. Pas son genre à elle surtout.

« Je m’adapte habituellement aux *trips* des autres. T’es pas si exotique que ça. »


Une réponse du tac au tac, pour masquer une émotion plus profonde. Alors quoi ?. À sa tête, une figure de proue qui avait également sombré. Ça n’avait jamais été son genre. Tout comme cette idiote, le devoir était un objectif secondaire, sans valeur face à sa propre vie. Alors pourquoi ? Pourquoi ? C’était peut-être la raison qui le rongeait au final, sans cesse, comme un parasite insoutenable. Il y a peu, il avait crû sa volonté, sa foi envers son destin. Jusqu’au moment où Taishi…

« On a retrouvé le corps de ton ami. »

Fait important. De toute façon, le chat sortait du sac. Il garda le silence jusqu’à ce qu’elle lui prenne la main. Le Hayai resta surpris mais obtempéra. Cette impulsivité… Avant longtemps, ils se retrouvaient à regarder le village dans son ensemble. C’était impressionnant, comme tout village shinobi.

« Je suis là pour te dire quelque chose qui ne te plaira pas. Mais tu t’en doutais déjà, non ? »

Le temps pouvait avoir changé Taishi, mais l’homme restait direct, à l’écart de l’ombre et des pièges.

« Mais je ne sais plus si c’est ce que je veux vraiment, ou si je m’accroche à ce qui me reste dans cette vie. »

Ce plan avait été irréaliste depuis le début. Mais aussi court soit-il, il avait eu l’impression de vivre ces derniers jours.

Et c’était davantage que dans les six derniers mois.

Il lui attrapa la nuque et l’embrassa.

Autant vivre alors. Ils auraient le temps de penser et s'arranger avec tout ça.

_________________
I bring the storm, Invité. I will end this in a single flash.

#GLOUBAFETT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Jeu 4 Jan 2018 - 23:44
La réponse la fit davantage plus rire que le reste juste avant, le message, il disait vrai, n’était que pour elle : Pas touche. Exactement ce qui l’avait rendu si insistante ce soir-là où la fatigue et la tâche accomplie auraient voulu qu’elle se soit esquivée depuis longtemps, en le laissant tranquille. Mais elle était comme un chat, vite captivée face au bout de ficelle qu’on agitait pour s’amuser…

Son humeur était légère, même quand ils parlaient de chaos et de morts au final, un détail, la fille avait un talent peu commun pour ignorer ce genre de chose, une façon d’arranger les contextes comme ça l’arrangeait, rien de nouveau en soi, rien de surprenant, pas comme ce qu’il allait lui dire. Pas tant le contenu qu’elle avait déjà deviné, mais plus la franchise avec laquelle il l’exposait. De toute, d’une genin, ce n’était pas la main armée ici capable d’arrêter l’épée parlante. Un détail était là pour garder ce sourire, rien n’était fait, il continuait d’ailleurs à parler quand elle assimilait que sans plus d’illusions maintenant, elle ne se sortirait pas de l’impasse par une pirouette.

-Un moment maintenant que l’on a trouvé son corps, malheureusement.

Elle aurait pu commenter la venue et l’aveu de l’homme, mais il en avait décidé autrement et pour tout dire, aucune objection de sa part en le voyant venir, encore.

Difficile de comprendre ce qu’il était vraiment venu chercher ici, mais en tout cas, la Hyuga savait maintenant ce qu’il lui avait apporté, un lot d’emmerde sans précédent, pourtant elle réajustait la tête du brun avec une pression de sa paume sur sa joue. Du joli. Mais l’interdit avait un goût de… saké ? La pensée la faisait rire, ce qui contrariait l’échange forcément, mais le son enjoué ne fut que de courte durée quand une tête pas si lourde que ça se posait sur une épaule plus solide que la fille ne l’aurait imaginé.

-Un fou…

Marmonnait-elle, et une folle du coup, puis un faible sourire en informant, ou plutôt commentant la conséquence de l’action du brun.

-Quitte ?

Plus que qu’il ne fallait pour le coup, elle avait contrarié son parcours d’un soir, il contrariait le sien tout court et la première idée quand elle l’avait vu la toute première fois refaisait surface.

-Je savais bien, que tu viendrais me contrarier tôt ou tard.

La femme préférait autant que cela reste comme ça en se saisissant à nouveau d’un bras pour la je ne sais plus combien même de fois. A nouveau une indication de chemin, décidément, un du genre loin de ses plans.

-Oublie tout ça pour le moment tu veux.

Un sourire en disant ça sous un ton léger, elle était sérieuse pourtant.

_________________


" Maintenant tu vas arrêter tes conneries Sana'... "
Eiko - 202 -Iwa
_____________________________________________

Professional Bad Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Ven 5 Jan 2018 - 0:00
« Quitte. »

Il posa les mains sur ses hanches en la considérant du regard. Peut-être que c’était fou. Autrement dit. Dommage qu’elle n’ait pas vu la scène, il avait manié ça d’une main de maitre…

Le Hayai pouvait comprendre son appréhension. Il l’avait forcée à faire un choix, du moins dans sa tête à elle. Un dommage collatéral à son plan qui prenait forme dans sa petite tête de genin. Au moins elle ne se réjouissait pas du chaos encouru, une sorte de crise d’adolescence déclenchée en retard. Elle avait beau prétendre ne pas tenir au devoir et à ce genre de chose, ça semblait l’affecter malgré tout.

Elle le tira du bras mais il résista sans vraie difficulté en penchant un peu la tête.

« Peut-être. Tu l’as dit toi-même…»


Il secoua la tête en serrant sa main délicatement.

« Je ne serais pas ici sans toi. Il est trop tard pour changer de direction. C’est ma voie. »

Il eut un petit sourire contraint en la relâchant.
C’est tout ce que j’ai, tout court. Le seul but tangible à ma vie. Quelque part sur cette île de la brume, ses ancêtres l’attendaient.

« Tu dois accomplir ton propre devoir à toi aussi. »

Il défit son manteau et le retira, le lui confia.

« Je suis désolé, mais on ne pourra pas honorer le contrat. »

Celui qui disait qu’elle pourrait filer libre comme le vent et s’en sortir à bon compte. Tout simplement parce que les choses avaient changées et qu’il ne pouvait pas tout simplement lui dire à quel point il serait aisé pour lui de l’assassiner. Elle avait un sceau sur ses cheveux, il n’aurait qu’à, puis à…
Il préféra ne pas y penser en secouant sa tête pour chasser l’idée, cette femme là était têtue et tenace. La faire changer de chemin relevait de l’impossible, mais pourtant ! Mais pourtant…

« Attends au moins d’avoir des résultats sûrs pour tes yeux d’accord ? »


Et comme le destin jouait contre lui la concernant depuis le début, il ne serait pas surpris de la revoir bientôt avec un nouveau regard vif lui lançant un sayonara *clin d’œil* au loin. Partie pour un horizon improbable, mais une mort certaine au détour du chemin avant d’atteindre une arrivée. Bien que la connaissant il savait qu’elle marchait pour la route, pas pour la destination.

_________________
I bring the storm, Invité. I will end this in a single flash.

#GLOUBAFETT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Ven 5 Jan 2018 - 0:22
Il était désolé? Et elle donc. Pourtant, la fille n'extirpait qu'un soupir par son nez, ses lèvres trop crispées sûrement pour s'activer à cette tâche. Il enfonçait le couteau dans la plaie, grâce à elle précisément, elle avait été sympa avec lui pourtant, le souci justement. Les shinobis étaient pour elle semblables aux épées, ils se laissent manier par les mains qui savaient au mieux les saisir, sans jamais vraiment appartenir à qui que ce soit, ils choisissaient les doigts qui leur faisaient faire ce qu'ils savaient le mieux.

Tuer. Souvent, mais pas que, ils étaient avant tout et surtout, des fragments pour les histoires de grands hommes, souvent des ombres de villages imposant. Et à vrai dire, la kunoichi était bien entres les mains de son Kage, elle n'avait jamais été frustrée d'être son instrument, bien au contraire, de tous les passages de pouvoirs qu'elle avait connu, c'était bien la première fois qu'elle était apte à faire des efforts pour être un ninja digne de ce nom... Parfois. Oui parfois seulement, tout le problème, mais c'était mieux que durant toute sa vie. Ce qu'elle savait, ça lui suffisait. Une Iwajins, non pas la fille d'un clan aux valeurs à protéger, mais bel et bien une arme qui ne se laissait porter que par un courant, bien plus fort que n'importe laquelle de ses volontés propres. De là à dire que ça ne lui faisait rien de rester sourde et aveugle, enfermée dans un rôle... Mais ce n'était pas la question.

-Une cellule c'est mieux que la mort?


Elle n'était pas convaincue, ah ça non, son choix à elle serait vite fait, une dernière fois elle se plongeait dans cette abyme, juste au cas où pour le souvenir, car l'évidence était là... Il ne gagnerait pas. Un fou, maintenant elle savait ce qui faisait la différence avec Kiri et le monde, cette capacité à être hors norme, hors de la réalité. Dommage que tôt ou tard il fallait finir rattraper par cette dernière.

Ça n’avait aucun sens.

-C’est ça que tu veux vraiment?

Ça en revanche, beaucoup plus. L’arrêter ? Comme il était amusant.

-Très bien, alors je reste ici et j’attends indéfiniment, c’est ça ton plan ?…

Elle lui fit un sourire, sans être décidée à plus d’explication, attrapant le manteau pour le garder en le repliant, c’était qu’elle en avait passé du temps desssus…

-Peut-être mieux que c’est le mieux que j’ai actuellement, mais ce n’est plus suffisant.

Trop bavard tard le soir...

_________________


" Maintenant tu vas arrêter tes conneries Sana'... "
Eiko - 202 -Iwa
_____________________________________________

Professional Bad Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

FAREWELL [Sana]

Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: