Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Fortification de Kumo. [Ft.Shuhhei]


Ven 29 Déc 2017 - 5:10
Il y a quelques jours de cela Shojito avait eut une discussion avec son raikage à propos de la situation interne du village et il avait émis l'envie de créer une défense armée de civile, une sorte de section spéciale d'entraînement visant à armé les civiles pour que ceux-ci puisse se défendre. De cet brêve discussion s'était coulé une conclusion dans la quel Shuuhei exprimait le souhait que Shojito crée un plan détaillé de ce qu'il avait en tête un véritable plan d'action que l'Ikezawa avait du potassé durant son séjour à l'hôpital. Après avoir bien étudié la question il s'était permis dans l'envoyé en urgence au raikage plaçant le papier en haut de la pile que celui-ci avait à lire.

Le plan d'action de l'Ikezawa était sommes toute d'une complexité des plus spéciale car il avait été élaboré dans un cadre des plus serein n'ayant pour seul activité que ce seul espoir que de pouvoir aider le village à la façons qu'il connaissait le mieux, de la stratégie et du commandement. La lettre se constituait en plusieurs point et elle était plutôt claire à comprendre pour tout bon stratège. Sur celle-ci se trouvait deux plan tactique, le premier était les détailles et explication du service d'entrainement des civiles.

-Organiser une enquêtes approfondie sur les civiles ayant déjà servit ou étant apte à combattre.
-Les convaincre de reprendre du service/se lancer dans une bataille pour Kumo.
-Sélectionner des membres digne de confiance et compétant pour les entraîner.
-Implanter un centre de formation au seins du village.
-Former et instruire à l'art de la guerre et défense les volontaires.

La deuxième partie concernant un plan tactique visant à y mêler les civiles une fois former avec des shinobis compétant pour équilibrer les forces.

-Unité de défense appelée : Bouclier. Composés de Suzuri et d'Ikezawa cette unité sera former pour apprendre à tenir un fort/une cité/un repart/un siège. Les pérequis pour rejoindre cette unité seront Chûnin minimum, ou vétéran ayant souhaiter reprendre du service. A termes l'unité sera capable de défendre une place et d'encercler l'ennemi pour faire intervenir les autres unités.
-Unité d'immobilisation appelée : Gèle. Composé de Nara et tout autre personne maîtrisant des jutsu pouvant entraver les mouvements, cette unité sera former pour apprendre à joindre leurs force afin de pouvoir immobilisé totalement une cible sans que celle-ci ne puisse entrevoir la possibilité de s'échapper ou de continuer à blesser/tuer les troupes Kumojin. A termes l'unité sera capable de maîtriser un groupe conséquent d'individu pour gagner du temps afin que les autres unités arrive en renfort.
-Unité de combat appelée : Bras armé. Composé de civile et shinobi entraîner pour l'occasion il seront les plus nombreux et les unités renfort qui aideront Bouclier et Gèle à se débarrasser d'une menace pour que ceux-ci passe à la suivante.

Aujourd'hui l'heure du verdict avait sonné, Shojito avait été appelé au bureau du raikage et il était persuadé qu'il s'agissait de parler de son plan d'action. C'était avec fierté qu'il s'y rendait et s'en perdre de temps il frappait à la porte du bureau avant que lui permette enfin d'entrer. "Shuuhei-sama. Ravis de pouvoir te parler à la verticale !" Plaisantait-il en guise de salutation avant de s'asseoir comme le lui avait proposé son cousin. "Je suppose que tu as lu mon plan d'action et que c'est pour cela que nous nous voyons ?" Lui demandait-il en sachant pertinemment bien qu'il était dans le vrai.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Dim 31 Déc 2017 - 3:25
- « Heu non… Je veux juste te confier une mission à Humy. J’ai reçu une missive. Apparemment, ils ont des problèmes et je veux que tu ailles les régler. »

Et sans plus tarder, je lui tendis le dossier en question. Puisqu’il avait une équipe toute fraiche et qu’il était à présent rétabli, il n’avait plus qu’à foncer vers cette mission et la mener à bien. Elle lui servirait sans doute de remise à niveau, en plus du fait qu’il pourrait coordonner au mieux sa petite team dont il semblait plutôt fier. Le dossier allait rapidement n’allait pas lui raconter grand-chose puisque je ne savais pas moi-même ce qui s’y passait, mais il contenait le message qui nous avait été envoyé depuis quelques jours de la part de celui qui semblait être le maire de la ville. Mais alors que j’eus un sourire et que je comptais lui dire de se hâter, je crus discerner une espèce de déception. Peut-être m’étais-je fais une idée, mais le moment me marqua, si bien que je déposai la plume que j’avais en main…

- « Ah… On dirait que ce que tu m’as envoyé te tient vraiment à cœur… »

J’eus une mine soudainement désolée et j’eus un petit rire en conséquence. C’était ça le problème avec moi. On était jamais pertinemment dans le vrai avec moi, surtout que j’avais beaucoup de choses à régler en vérité. Mais pour ne pas trop frustrer le blond, je me mis à rechercher le dossier qu’il m’avait envoyé. La recherche dura même une bonne minute. Il fallait avouer que mon bureau était dans un état pas possible. Un vrai bordel. Bordel dans lequel je me retrouvais généralement. Comme tout bon bordel quoi. Mais peu importe. Là n’était pas le plus important. J’avais en fait fini par retrouver le document en question avant de l’ouvrir et le parcourir tranquillement. Cinq minutes. Il eut au moins cinq minutes de silence, jusqu’à ce que je racle ma gorge pour reprendre la parole tout doucement :

- « C’est du bon travail, honnêtement. On voit que t’es concerné par tout ce qui se passe à Kumo. C’est bien. Cependant, je me vois dans l’obligation de refuser temporairement et je dis bien temporairement ce plan pour plusieurs bonnes raisons :

La première est que Kumo est déjà pleine d’excellents shinobis. Nous avons certes essuyé des intrusions, mais la toute première a été… Une première dans l’histoire de notre ville et la deuxième a été orchestrée par un membre interne. Il y a de quoi revoir certains paramètres, mais céder à la panique et à la paranoïa serait une erreur monumentale.

La deuxième est toute simple : Je ne veux pas impliquer les civils dans les guerres. Qu’un civil veuille de lui-même se convertir en ninja est une initiative possible sur laquelle personne ne fermera les yeux. Ce serait normal et légitime. Mais que nous allions nous même recruter des civils alors que nos effectifs sont conséquents est une chose incongrue.

Qui plus est, cela nous coutera en fonds et le budget de la ville est plutôt limité dernièrement. D’ailleurs, quel message enverrait-on aux civils ? Que les shinobis qui les protègent en sont finalement incapables ? Il faut voir la chose sous tous les angles, Shojito. Les stratégies militaires ne se limitent pas aux plans et aux formations. C’est parfois plus subtil et plus complexe que ça…

Mêler des civils à notre boulot quotidien reviendrait à en faire de la chair à patée et à dénigrer l’essence même de notre vocation. C’est pratiquement inacceptable.

La police kumojin et l’ensemble des shinobis sont capables de faire des merveilles. J’ai foi en leurs compétences et leurs forces. »


Je marquai une courte pause pour qu’il puisse comprendre ce que je venais de lui dire avant de nuancer :

- « Par contre… Je ne dirais pas non à un plan de formation pour une autre ville de Kaminari. Ces dernières sont sans défenses, quasiment et former quelques civils ne serait pas con. Comme je te l’ai déjà dit, ton idée rejoint un peu celle de Shôran et puisque vous êtes deux à me l’avoir formulé chacun à votre manière, je peux consentir à un plan de formation et au budget qui va avec. Et si ledit projet porte ses fruits, on pourrait l’étendre à toutes les villes du pays, carrément… »

Qu’avais-je finalement déclaré. Avant de fouiller mes poches à la recherche d’une clope en attendant qu’il réagisse sur tout ce que je venais de lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u465

Mar 2 Jan 2018 - 3:12
Pour une fois Shojito n'avait pas vu juste, sa présence dans le bureau du Kage ne résultait pas du projet qu'il avait eut à coeur de mettre en place mais plutôt d'une mission qu'il avait à lui confié, une mission qu'il décidera par la suite de réaliser en équipe avec Sayo et Nué. "Ne t'en fais pas, cette opportunité de rendre service à mon village me fait tout autant de bien que si tu m'avais appeler dans le cadre de ma requête." Lui avait-il rétorquer le sourire aux lèvres. Après tout, la discussion qu'il avait eut avec Shizen et ce fameux Kagero, l'avait grandement apaisé d'un poids et il savait maintenant que Shuuhei était bien plus stratège qu'il n'y paressait et que celui-ci ne ferai jamais rien de dangereux pour Kumo. Du moins, si le ferai ce ne serait pas consciemment et cela avait le mérite d'être souligner. Quoi qu'il en soit il eut à nouveau un sourire lorsqu'il se mettait à étudier de prêt le plan d'action qu'il avait mis en place. Les arguments que lui posait Shuuhei étaient très solide et l'Ikezawa continuait de l'écouter sans relever un seul mot jusqu'au moment il eut enfin terminé de parler, il se permettait de prendre la parole. "Je comprends tout à fait ton point de vue et en réalité je suis tout à fait d'accord avec celui-ci mais en réalité, je n'ai pas été assez clair sur le plan, j'aurai peut-être du l'être. L'entraînement de civil et la formation des plusieurs division peuvent très simplement se faire séparément sans pour autant que tu souffres de perte dans une armée déployée au front. Il y a suffisamment de shinobi compétant pour assuré les trois division sans pour autant y mêler les civiles, il leurs faudra juste une grosse formation qui pour l'heure ne coûtera aucune ressources si ce n'est que du temps. Peu m'importe que tu acceptes ou non, je voulais juste te faire part de cette solution qui me semble en être une largement bonne. A toi de voir si tu en a une meilleur, je ne doute absolument pas de tes capacités en termes de stratégie militaire." Avait-il rétorqué alors que maintenant Shuuhei nuançait son propos.

Le sourire au lèvres il écoutait avec attention ce qu'il avait à dire et cela semblait fortement lui plaire. L'idée restait la même mais à une échelle un peu plus grande et au finale elle faisait tout son sens lorsqu'il se rappelait les événements qui s'étaient produit lors de sa mission à Tokabana. Les villageois la bas était incapable de se défendre par les propres moyens et avaient réussi à se faire conquérir par une bande de bandits mal organisé. Une formation militaire leurs auraient à coups sur évité de se retrouver dans cette situation. "A coup sur là tu me surprends Shuuhei. J'avais pensé à beaucoup de chose concernant Kumo et ses habitants mais j'ai négligé les habitants des villages et villes au alentours de Kumo eux aussi sont le peuple que l'on défends au péril de nos vies. Alors si tu me demande si je suis capable d'établir un plan de formation aussi détaillé et viable que celui que je viens de te présenter, la réponse est oui j'en suis tout à fait capable et je n'aurai même pas besoin d'aide si Shôran est de la partie, avec nos deux équipes nous serons parfaitement en mesure de former un village tout entier à la stratégie de défense ainsi qu'à l'art shinobi de base enfin de les rendre capable de se défendre voir même de se joindre à nous pour les plus motivé d'entre eux et ce sans même à avoir à les convaincre. J'ai déjà beaucoup d'idée et crois moi nous sommes en mesure de mettre tout cela en place en un temps record." Concluait-il en croisant les bras venant ensuite se mettre à regarder Shuuhei dans les yeux l'air pensif ayant une multitude d'idée lui traversant l'esprit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Mar 2 Jan 2018 - 21:05
L’enthousiasme du jeune blondinet me faisait franchement plaisir à voir. Lui, Shôran, Shikarai… Tous ces jeunes qui étaient motivés à l’idée de mettre la main à la pâte et de faire bouger les choses me ravissaient au plus haut point. Un kage ne pouvait pas espérer mieux. J’en vins même à me demander si Seijiro avait eu ce privilège… Va savoir. Mais peu importe. Je chassai cet individu de mes pensées avant de me mettre moi aussi à réfléchir comme Shojito. Kumo à mon sens n’était pas la priorité. Malgré tout ce qu’on avait pu essuyer, la ville jouissait quand même d’un certain système de sécurité que Reiko peaufinait à chaque fois sur le terrain quand elle en avait le temps. Quant à moi, j’étudiais d’autres possibilités comme le souterrain et le dôme en fuinjutsu qui entourerait toute la ville et préviendrait automatiquement de toutes menaces extérieures. Bref, à ce niveau-là, les kumojins pouvaient être tranquille…

- « Et si tu commençais justement avec les habitants d’Humy, en fait ? »

L’idée avait germé dans mon esprit en un seul coup, sans que je n’y réfléchisse trop, en fait. C’était venu seul, comme ça, sans crier gare. La théorie n’était jamais mauvaise. Jamais. Mais le mieux était de la mettre en pratique, de la tester sur le terrain et de revenir avec des résultats probants. Là en l’occurrence, Humy serait certainement un bon test. Qui plus est, c’était plus ou moins la ville de Kaminari la plus isolée et la plus accessible via la mer si l’on exceptait Tokanaba à la frontière d’un des pays mineurs du Yuukan. Seulement, cette dernière jouissait déjà d’une bonne milice et d’un avant-poste qui pouvait rapidement prévenir d’une éventuelle attaque. Bref, il ferait là d’une pierre deux coups accompagné de sa fidèle équipe. Nué en plus me ferait certainement part de ses impressions à tous les coups. En comptant deux rapports et deux façons de voir les choses, je saurai comment gérer la chose efficacement.

- « Vu que je connais plus ou moins l’idée de base, il me faudrait que tu me fasses un devis pour d’éventuelles dépenses et pourquoi pas ce dont tu as besoin comme armes, si jamais. »

L’argent pour ce test n’était pas un problème. J’étais moi-même prêt à claquer mon propre salaire si ça pouvait l’aider à mener à bien son projet expérimental et améliorer la sécurité intérieure du pays. Pour ce qui était du stock d’armes, ce n’était pas un problème puisque j’étais encore le chef qui gérait la raffinerie. Raffinerie dont j’allais passer les rênes à Itagami, très bientôt. De tous les Metaru actuels, elle était certainement la plus posée et la meilleure gestionnaire qu’on puisse avoir. Mais ce n’était pas le propos : « Bref, tu auras de l’argent, des armes et plus important encore ma bénédiction, hahaha ! Allez, plus sérieusement, qu’est-ce qu’il te faudrait en plus selon toi ? Tu as tout le temps pour réfléchir ! » En attendant qu’il me réponde, je repris quelques dossiers que j’avais en main avant de les signer rapidement. C’était parfois chiant le rôle de kage car sauf cas extrêmes, on était réduit à ça :

Signer de la paperasse à longueur de journées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u465

Mer 3 Jan 2018 - 17:59
Suite à la révélation qui lui faisait Shuuhei, Shojito sentait qu'il avait enfin la chance de prouver sa valeur au village à son clan mais aussi à son ami, cousin et Kage. Rien de plus beau ne pouvait lui arriver en ces temps des plus incertains avec un certain enthousiasme l'Ikezawa se mettait à répondre à la question que lui avait posé son interlocuteur. "Eh bien si tu me permet je sais déjà exactement de quoi j'aurai besoin. J'aurai besoin de mes élèves et de l'équipe cinq pour commencer. Je pense qu'à nous tous nous seront capable de former des hommes en un temps record. J'ai également besoin d'armes c'est un fait mais je ne vais pas former des shinobis, je vais former des guerriers et donc il ne me faut pas d'armes discrète et légère, j'ai besoin de chose un peu plus lourd. Des lances, des haches, des marteaux, des boucliers tous ce genre d'arme. Je sais que l'académie bénéficie de plusieurs professeurs et si j'en suis la logique il me faudra une personne dont apprendre est le métier. J'aurais donc besoin de..." Il marquait une pause en fronçant les sourcils avant d'ajouter. "De ma mère..." Fit-il en s'arrachant presque les mots de la bouche. Bien qu'il regrettait de l'admettre, Shojito ne connaissait pas meilleurs professeur que sa mere, elle avait été capable de nombreuse choses mais sans nulle doute qu'entraîner son fils avait été la meilleurs de choses qu'elle ai pu produire dans sa vie. 

Quoi qu'il en soit il eut un sourire avant de se mettre à terminer ce qu'il avait à dire. "Si tu m'offre l'accès à tout cela, dés que la mission à Humy est terminée je ferai en sorte de rallié le village à cette idée et je les entrainerait avec l'aide de mon équipe et celle de Shôran tu as ma parole." Finissait-il avant de décroiser les bras et de s'étirer légèrement afin d'ajouter. "Je vais te laisser travailler, donne moi ton verdict avant que je partes pour Humy." Concluait-il avant de le saluer respectueusement et de s'en aller sans rien dire de plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Jeu 4 Jan 2018 - 6:24
En le regardant partir, j’eus un soupir. Ces jeunes grandissaient vite… Enfin… Je n’avais même pas dix ans de plus que lui, mais l’écart qu’il existait entre moi et ces gens s’amenuisaient de jour en jour. Soit ils appuyaient clairement sur le champignon preuve de leur talent, soit je perdais tout simplement en vitesse. Le premier cas me ravissait mieux que le second, mais toujours est-il que personne était statique et que ce fait allait sans doute bénéficier à Kumo qui n’allait plus subir les revers d’antan. Tout du moins c’est ce que j’espérais du fond du cœur, mais vraiment.

J’eus finalement un sourire. Shojito avait eu tout ce qu’il voulait. Le seul point d’interrogation était l’équipe 5. Mettre deux équipes sur le même coup m’avait paru plutôt compliqué, surtout en ces temps de crises ou l’on avait clairement besoin de déploiement un peu partout. Je ne lui avais pas spécialement refusé cette requête, mais je lui avais signifié que l’équipe 5 était en stand-by pour le moment. Si renforts il devait y avoir, il y aura. Et de toute façon, j’étais certain qu’il n’y aurait plus aucun problème puisqu’il serait certainement accompagné par sa mère. Enfin…

Restait à savoir s’il pourrait la convaincre, mais là-dessus, j’avais confiance en son sens de la persuasion.

Quant à son projet, je croisais les doigts pour qu’il réussisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u465

Fortification de Kumo. [Ft.Shuhhei]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Assemblée
Sauter vers: