Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Réveiller les démons endormis [Feat.Uzumaki Hayate]


Ven 29 Déc 2017 - 12:12
Il clôt ses paupières, désireux de les rouvrir ailleurs qu'ici. Mais, ce dernier ne put que suivre les méandres de son esprit, prisonnier, comme à chaque fois. Il eut alors une vision cauchemardesque de son avenir, loin, si loin, de celle d’un glorieux destin qu’il voulait tant épousé. À peine ce graal entrevu et ses espoirs ressuscités, que de sournois démons intérieurs portant le visage de ses anciens ennemis lui murmuraient ses propres faiblesses. L’impuissance l’avait contraint à l’immobilité, l’esprit figé face à tant de noirceur issue des tréfonds de son âme.

Assis en tailleur au cœur d’une prairie verdoyante, le dos rond, le visage bas, les mains scellées l’une à l’autre, la sérénité des lieux ne sut l’apaiser, des gouttes de sueur roulant sur ses joues rosâtres telles des larmes brûlantes. Au-dessus de sa tête, l’orage grondait, et seul un coup de tonnerre salvateur sut le sortir de sa torpeur. Il en eut les yeux exorbités, la respiration haletante, l’éclat de la foudre étendant son ombre menaçante sur ces terres paisibles.

Pas de blessures, cette fois-ci. Juste le constat que ces absences étaient de plus en plus fréquentes, et ces visions, de moins en moins, troubles. Il y vit, l'état de grâce, qu'il n'atteindra probablement jamais.

Le cœur étreint, mais les sens en éveil, un bruit de feuillage attira son attention. Aussitôt, sa main la plus habile s’arma de trois kunaïs qu’il projeta en direction de cette cible dissimulée, sans aucune forme de procès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 3 Jan 2018 - 15:36
Aujourd'hui était un jour comme les autres pour Hayate. Il venait de partir dans une petite balade matinale, histoire de se dégourdir les jambes et découvrir un peu plus le pays, et les alentours du village.

Il était arrivé depuis peu et il faut dire que depuis tout ce temps, il n'était même pas sorti de l'enceinte du village. Le fait de rester enfermé comme ça entre les murs venait de le pousser à sortir, laissant alors son côté nomade reprendre surface. Il n'avait vraiment pas encore l'habitude de rester au même endroit aussi longtemps.

Mais malgré le fait qu'il travaille sur ça, aujourd'hui, il n'avait pas pu résister à l'idée de partir durant une journée pour souffler un peu et reprendre contact avec sa vie de solitaire. Il venait de traverser des chemins étroits, au milieu des crocs rocheux, pour finalement arriver sur ce qui semblait être un des hauts plateaux dont on lui avait parlé.

C'est en avançant un peu plus qu'au final, il pouvait voir comme un bosquet de sapin qui s'étendait juste derrière ce plateau en question. En regardant de plus prêt, le médecin venait de voir un buisson qu'il n'avait pas revu depuis un petit moment. C'est le genre de plante que l'on ne trouve qu'ici, dans les montagnes de Tsuchi no Kuni. Une plante très utile dans la médecine.

Attrapant la petite bourse de cuir attaché à sa ceinture de tissu, il venait de couper certaines fleurs de ce buisson pour les glisser à l'intérieur. Sortant alors du buisson, en gigotant les jambes pour enlever les feuilles de son bas de kimono, il venait de voir trois kunais passer juste à côté de lui, un passant juste au contact de sa jambe, déchirant une petite surface du tissu.

Tournant alors le visage pour regarder en direction de l'endroit d'où provenait les kunais, il tomba sur un homme aux cheveux longs, entièrement blanc. Un homme qu'il n'avait encore jamais vu ici, dans Iwa.

Est-ce que ça t'arrives souvent de lancer des projectiles sur les gens sans parler, comme ça ? Tu devrais faire attention.


_________________
竜爪拳 -Ryūsōken no Hayate
« I can't change the direction of the wind, but I can adjust my sails to always reach my destination. Strong people are made by opposition like kites that go up against the wind. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1836-heroes-never-die http://www.ascentofshinobi.com/t2165-equipe-1-seishi-iwa#14765 http://www.ascentofshinobi.com/t1869-uzumaki-hayate-carnet-d-un-voyageur#12132

Lun 8 Jan 2018 - 21:51
La poitrine se soulevait et s’affaissait, en proie à une respiration toujours haletante. L'une de ses mèches immaculées, l'énième, en tomba, libérée de l'étreinte d'un chignon traditionnel ruiné. Les maux de l’esprit, incurables malgré ces nombreuses séances de méditation, l’hébétait, le tourmentait, depuis déjà de longues heures. La confusion mentale, aggravée par des démons intérieurs, altérait sa conscience, sa perception du monde, sa réalité.

Aucun éclair de lucidité ne vint le convaincre de discipliner ces émotions exacerbées. L’atmosphère en était saturée de cette énergie obscure, de cette volonté de nuire, de cette tristesse morose. Ainsi, tout son être déploya sur les lieux une obscure aura, destinée à avertir l'intrus de la noirceur de son âme, de ses souffrances, si sa sensibilité le lui permettait. Coïncidence ou fait du destin, le ciel empourpré, en paix, s'obscurcit, par d'épaisses nappes grisâtres, semblant se charger des intentions meurtrières de l’incurable samouraï.

Ce dernier se leva, les bras le long du tronc, les yeux striés de sang, la tête orientée en direction de l'homme qui s'était révélé à lui, telle une ombre issue d’un cauchemar. Les vents mugissaient sinistrement, et à ses yeux qui ne savaient plus traduire la réalité, toute la végétation s'allongeait, dansait telles des flammes redoutables. Il lui fallut se libérer de cette vision terrible. Aussi, la main la plus habile empoigna avec détermination le tsuka de son katana. Le métal de cette lame assoiffée criait lors de sa libération du fourreau, tandis que son porteur légitime dardait un regard noir sur l’intrus.

Il tituba, le sang qui lui revenait des pieds charriant du feu à sa tête, avant de s'élancer à une vitesse prodigieuse en direction du dit-intrus. Les cris de la lame, à l’épreuve de sa course effrénée, muèrent en des hurlements stridents. L’intrus n’avait aucune posture de combat, aucune animosité apparente et pourtant .. D’un geste athlétique, certes, mais dénué de grâce, le guerrier fou frappa d’un coup circulaire, avec l’intention de tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Réveiller les démons endormis [Feat.Uzumaki Hayate]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: