Derniers sujets
Partagez | 

No-Happy Birthday Idiote [Sana]


Sam 30 Déc 2017 - 0:51
Il hésita un instant avant de céder son argent.

« T’es vraiment sûr que c’est bien ce que je recherche? »

L’homme en face lui jeta un soupire en guise de réponse.

« Tu le prends ou pas ? Il n’est pas tout frais, mais au moins il sait parler, pour dire que des conneries, mais c’est déjà bien non ? »
« Et pourquoi tu lui as ligoté le bec au juste ? »
« Parce qu’il la ferme jamais. JAMAIS. Puis il est un peu spécial, un sacré caractère.»
« Ok. Il est parfait, je le prends. »

Sa lui avait presque coutait son bras, mais la tête et la crise de l’idiote vaudrait le coup. Tant qu’il en avait pour son argent. Il attrapa la boite cartonnée par la corde qui l’entourait pour l’emporter chez la Hyuga. Là même où il s’invita sans frapper ni demander son avis. Moira lui offrait un accueil chaleureux dans ses bras comme toujours, après tout c’était l’anniversaire de l’imbécile. Lui au moins n’avait pas pu oublier vu comme la gamine vivant avec lui avait rabâche depuis trois semaines. Il lui posa sa boite avec hâte qu’elle ne l’ouvre.

« Alors tu attends quoi ? »

Le moment parfait où l’idiote décida de faire son entrée dans le jeu. Il se douta bien qu’elle avait oublié le jour spécial, qui n’avait pour elle rien de particulier. Pas son genre de fêter ce genre de truc, ou quoi que soit en fait. Imbécile qui ne sert à rien.

« Avec Moira on s’est cotisé pour te l’offrir. »


Il ne mentait pas vraiment, puisqu’il s’était servi directement dans la bourse de la Hyuga avant d’aller faire ses emplettes. La gamine se surprenait que l’autre idiote soit là pour le fêter avec eux. Disons plutôt qu’elle avait oublié que c’était un jour où elle devait rester planqué. Il en était persuadé. L’adolescente détruisait le paquet, tout excitée déjà de l’avoir senti bouger.

« C’est quoi, un chaton ?! J’adorrrre les chats! »


Ou plus exactement toutes les bestioles de types mignonnes hein Moira. Comme le Hayai aimait inspecter les belles poitrines. Pour la science bien sûr. Quand la bête à l’intérieur se dévoila, Taishi fronça ses sourcils. Mais… Qu’est-ce que c’était que ça ?

« Quoi ? J’ai payé pour un perroquet, c’est quoi ce machin ?! »

« Pourquoi il a le bec ligoté ? »

Le chûnin haussa des épaules.

« Libère le, tu verras bien. C’est une surprise après tout. »

_________________
There are things you can`t outrun. You call it destiny, Invité. I call it the End.

#GLOUBAFETT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Sam 30 Déc 2017 - 1:09
La Huyga quittait son lit du mauvais pied déjà, sa journée commençait mal et une petite intuition lui disait qu’elle devait rester sur ses gardes aujourd’hui, mais elle n’arrivait plus à se souvenir pourquoi déjà. Elle soufflait agacée en déambulant dans le couloir, surtout parce qu’elle avait reconnu la voix de l’autre abruti aussi, lui et Moira semblaient bien enchantés-de la faire chier pour ne pas changer. Et soudainement, la borgne se rappelait ce que son cerveau essayait de lui rappeler dans ses cauchemars de la veille.

-Rien à foutre de ces conneries. Vous n’avez vraiment rien à faire de vos journées hein.

Qu’elle leur répondait sèchement en poursuivant sa route vers le frigo, question de priorité, ignorant complétement la mini assemblée. Elle engloutissait son lait quand elle manquait de s’étouffer en les écoutant pourtant que d’une oreille.

-WOW ! Pas de chat, je déteste les chats, puis pas de bestiole chez moi. AUCUNE.
-Mais Sana’ !!! Essayait la gamine qui partager le toit.
-‘dare, SANADARE. Et pas de bestiole ici. AUCUNE.


Mais ce n’était pas comme si quelqu’un s’occupait parfois de ce qu’elle disait ici. Ces deux abrutis, le brun plus que la gamine ceci dit, poursuivaient comme si elle avait dit merci. Incroyable ! Le respect était mort de nos jours. Il l’encourageait et la merdeuse suivait bien évidement la voix qui l’arrangeait le plus. La Hyuga elle, s’armait de son radar senso pour distinguer la bête, car aucun doute que c’était bien de ça qu’il s’agissait. Elle s’horrifiait et tous ses poils se redressaient quand l’imbécile parlait d’un perroquet.

-QUOI ?! PAS D’OISEAU CHEZ MOI ! Encore moins une saloperie de perroquet !!! Jette le dehors ! ET TOI AVEC TAISHI !

Moira étrangement, ne tentait pas de faire forcing, c’était louche très louche alors la Hyuga s’approchait pour constater la bête inerte et bien ficelée. Elle avait peut-être mal compris, c’était un menu exotique qui lui offrait. Bon là, ça changeait tout. En tâtant, elle l’attrapait par le bout de sa queue, sans pouvoir voir la face horrifiée de l’animal. Elle mettait une casserole d’eau à chauffer sous le regard médusé de Moira qui lui demandait ce qu’elle faisait alors que la Hyuga avait un large et aiguisé couteau de cuisine encore les doigts.

-D’après toi ? Faut le déplumer et le vider non avant de le faire cuire ?
-HANNNNN !!! TAISHI FAIS QUELQUE CHOSE !!! Hurlait la gamine. Même un piaf aussi affreux mérite pas ça !






_________________

Professional Bad Girl

#Borukan Murasama ❣:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Sam 30 Déc 2017 - 1:38
Sans surprise l’idiote faisait son… idiote ? Pourquoi faire dans l’originalité quand on était soi-même un cliché ambulant. L’Hayai soupira devant ses propos sans tenter de répondre quoi que ce soit. Sinon voilà la surenchère interminable. À la place il l’observa quelque peu confus devant la prise confiante faite au pauvre animal. Même le pire ne la méritait pas. Aussi il était surpris qu’elle accepte son cadeau, il S’attendait plus à la voir grimper aux rideaux en hurlant.

« Qui aurait cru que l’idiote était capable d’une évolution »

Qu’il fit part à l’intention de Moira qui lui lança un regard d’incompréhension, probablement aussi surprise que lui. Mais ils avaient peut-être présumé trop vite. Ce qui n’était pas au centre des priorités de Taishi pour tout dire depuis qu’il avait aperçu la table festive dressée par Moira. Cette brave petite, elle avait tout pour elle, contrairement à sa stupide aînée. Encore une année, allez, encore une.

« Tu t’es surpassée Moira, tout ça pour une imbécile myope comme une taupe, avoue c’était plus à mon petit plaisir que tu as pensé en dressant une belle table. »


Coquine. Et rusée avec ça. La chûnin s’installa sans se faire prier et ne décida pas d’attendre l’autre idiote pour commencer son repas. De toute façon elle allait encore faire son cinéma et la meilleure des solutions était de l’ignorer. Son cri de guerre gastronomique lança, il s’empressa de goûter tous les plats. Mais très vite on le dérangea. Il jeta son regard de minuit sur cette imbécile pour voir ce qu’elle faisait encore et débarqua de justesse pour lui retirer le couteau des mains.

« Mais qu’est-ce que tu fous idiote !? Tu ne vois pas tes pieds et c’est ta planche de poitrine qui est en cause pourtant et tu joues avec les couteaux et la vie d’un petit animal innocent. Et aussi dégueulasse à regarder que toi en fait. On trouve ton alter-ego animal et c’est comme ça que tu nous remercies ? »

Il coupa les liens de l’animal à plumes progressivement après avoir écarté l’idiote. L’enroulant soigneusement au fur et à mesure dans un chiffon pour l’empêcher de bouger. Le bec en dernier, parce qu’il n’avait pas oublié les mises en garde du gars qui lui avait vendu. Il hésita longuement en fixant son regard dans celui stupide de l’emplumé qui avait un air suppliant quand même. Puis le libéra finalement. Ils n’avaient pas eu à attendre longtemps pour découvrir à quoi il avait affaire.

« Tiens reprend le, c'est ta bête après tout. Joyeux anniversaire Idiote. »

Il s'écarta de toutes responsabilités à ce moment précis.

_________________
There are things you can`t outrun. You call it destiny, Invité. I call it the End.

#GLOUBAFETT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Sam 30 Déc 2017 - 2:05

La créature libérée aussitôt jetée dans les bras-malveillant de la Hyuga, gonflait ses joues, semblant au bord de l’explosion. Il jetait un regard courroucé à l’imbécile, qu’il détestait probablement déjà malgré sa bonne action de l’avoir sauvé ? Il n’avait pas le temps d’ouvrir le bec pour se prononcer que voilà déjà que la kunoichi l’avait à nouveau saisi par sa queue pour le lever d’un geste sec qui lui laissait échapper quelques plumes et un croassement.

-Ca mon cadeau ? Et ce n’est pas pour le manger en plus ? Elle fit à peu près la même face que le perroquet juste avant. De la merde, reprend-le.

Qu’elle concluait en tendant sans ménagement pour l’animal qui se gonflait de plus en plus… jusqu’à l’explosion quand le brun le snobait en s’éloignant, il ne voulait rien savoir. Le piaf se roulait agilement malgré son surpoids apparent et capturait de son bec le pouce de la Hyuga pour se remonter sur sa main. Elle l’avait secoué en vain, il était trop bien agrippé et il avait perdu encore une plume de sa queue entre les mains de la Hyuga dans son action impulsive.

-COMMENT CA DÉGUEULASSE ?!! MOCHE MOI ?! T’AS VU TA GUEULE BLANC DE CUL BOUFFON ! Hurlait-il soudainement ce curieux moineau dodu rougeâtre… La Huyga arquait un sourcil, puis un sourire en coin lui apparaissait progressivement en l’écoutant… PUIS TOI LA MIOCHE SOUS DÉVELOPPÉE, TU TE PRENDS POUR UNE STAR DE LA KPOP, T’AS VU TA GUEULE ?! C’EST ENCORE MOI ICI QUI A LA VUE LA PLUS AFFÛTÉE ET QUI SUBIT CE VOMIS POUR MES YEUX EN VOUS REGARDANT !!!! CROOOOOOAAWWWWAAAAA !

Pour le coup, il laissait tout le monde bouche bée, car qu’un perroquet parle ok, ils étaient capables d’apprendre quelques mots sur le tas, mais là, il semblait clairement leur répondre…

-PUIS ALORS TOI LA MORUE FRITE ! Il s’adressait à la Hyuga qui le saisissait par la queue pour le retourner une nouvelle fois. Elle le secouait dans tous les sens…
-Moi ?... Qu’elle lui fit un ton inquiétant.
-CRROOAAAAAHHHH, NOON PAS TOI ELLEEEEE ! ce menteur retournait son plumage plus vite qu’un éclair vert.

La kunoichi arrêtait de le remuer alors un sourire mesquin sur les lèvres…

-Je l’aime bien en fait, je le garde. Qu’elle déclarait.
-COMMENT CA TU ME GARDES CRROOOOOAAAWWW POUR QUI VOUS ME PRENEZ BANDE D’ALLUMÉS !!!

Elle le secouait encore un peu le gardant tête en bas pour l’aider à mieux irriguer son cerveau.

-Je pensais ces bêtes plus stupides que ça, surtout depuis que t'as ton sergent Major Taishi... Intéressant.

_________________

Professional Bad Girl

#Borukan Murasama ❣:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Sam 30 Déc 2017 - 2:28
L’Hayai resta perplexe devant tout le contenu de cette scène. Qu’est-ce qui était le plus invraisemblable, le répond un peu trop développé d’un simple perroquet ou l’idiote qui a une peur bleue des oiseaux qui s’en entiche ?

« Euh quoi… »

Sa réponse le laissa un peu médusé, mais fallait le comprendre. Il inspecta alors les mimiques de l’animal, trop peu ordinaire pour faire de lui un perroquet basic. L’idiote ne sembla pas comprendre tout de suite la même chose que lui et c’était peut-être pas mal. L’Hayai alla ouvrir la fenêtre de la cuisine.

« Ok, allez dégage, on te retient pas. »


En fait l’idiote si.

« Sanana lâche le volatile, tu les détestes de toute, puis je sens que ça matchera pas avec celui-là, surtout avec toi. »


Perte de temps que d’essayer de la résonner, c’était comme éduqué son lit à se faire tout seul. Impossible, sauf si on engage quelqu’un pour le faire à sa place. Voilà que l’idiote s’en prenait ouvertement à l’animal de compagnie de l’Hayai. Cette mauvaise foi, c’était elle qui lui avait mis entre les pattes le cockatiel égaré.

« Laisse ce pauvre Sergent Major en dehors de ça, tu l’as assez traumatisé comme ça. Je te rappelle que tu l’as chassé d’ici sans répit quand il était blessé parce que tu DÉTESTES les oiseaux. »


Voilà une petite info que son ami le piaf se devait de savoir pour prendre sa chance de s’enfuir tant qu’il le pouvait encore. Tout de même, Taishi s’interrogea, on lui avait vendu pour un prix dérisoire, soit l’homme était un idiot, soit il avait une bonne raison de se débarrasser de ça. L’idiote avait assez de problèmes comme ça à gérer. S’il avait su qu’il serait le propre dindon de sa farce. L’imbécile avait peut-être finalement un vrai cadeau d’anniversaire sans le savoir. Ou alors c’était le contraire et c’est pour ça qu’elle l’appréciait autant ce surprenant perroquet. Horriblement laid, ils allaient bien ensembles à mieux y regarder en fait.

« Moira ? »


Taishi recherchait tous les soutiens qu’il pouvait, mais à la place, il faisait face à la mine détruite de l’adolescente dont les larmes coulaient déjà silencieusement. Il ravala sa salive en espérant à ne pas avoir à gérer la crise. Tout ce qu’il voulait c’était s’empiffré à l’œil, clin d’œil. Et se moquait du désarroi de l’autre idiote la faisant grimper aux rideaux, sans qu’elle aime tant ça cette fois. Il soupira en comprenant que son appétit devrait attendre.


_________________
There are things you can`t outrun. You call it destiny, Invité. I call it the End.

#GLOUBAFETT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Sam 30 Déc 2017 - 2:52
Il y eut un mélange d’explosion de rire et de larmes, dans un ordre confus à vrai dire… Moira se mettait à pleurer à chaudes larmes comme une enfant, ce que la Hyuga pouvait entendre, mais pas voir, mais ça lui suffisait visiblement pour se mettre de bonne humeur. Cette garce. Son appréciation pour le volatile grandissait à vue d’œil, son alter-ego hein, bien joué Taishi pour une fois.

-Je veux qu’il parte !! Ramène le Taishi !!!

La Hyuga elle, ricanait encore en les laissant se débrouiller, tandis qu’elle avait stoppé ses mauvais traitements qui avait donné mal au cœur à son nouveau compagnon. Du bout des doigts, elle lui attrapait le bec pour le clouer avec sa bonne poigne, ce qui bien sûr ne ravissait pas la bête, mais au moins s’il la fermait, il pouvait mieux l’écouter.

-T’as pas entendu le monsieur ? Je suis ta maîtresse, t’es mon oiseau.
-WWOOOWW ! Calmes toi croaawwwaa ma petite dame !


Petite ? Vingt centimètres de plus et elle ne passait plus les porte, elle lui affichait un rictus tirant vers le bas de mécontentement qui n’annonçait rien de bon. Tant que l’oiseau n’osait pas la contrarier davantage, elle avait l’air un peu folle quand même, surtout de près.

-ATTENNDDDSSS CRROOWWWAAA ! Laisses moi finir ! Je veux dire, ça marche pas comme ça crrooooaaww ! C’tout !
-Oh ?
Qu’elle lui lançait dans un souffle à la face qu’elle venait de rapprocher de la sienne. C’est-à-dire ? L’oiseau dégluait, à son tour d’être perplexe sur cet animal-là.
-BAHHH croooaaww ! La coutume veut qu’il y ait une épreuve spécifique ! Tu dois être capable d’arracher une ou plusieurs plumes de ma queue pour avoir ma conciddér….

Il n’avait pas eu le temps de finir sa phrase que la Kunoishi un peu trop réactive l’avait saisie de sa seconde main pour tirer avec force avec sa main qui le tenait pas la queue. Le perroquet poussait un cri strident qui coupait la conversation des deux autres, Moira même en arrêter de meugler pour rester bouche bée devant l’arrière train de l’emplumé désormais dénudé…


-MAISSS ELLE EST FOLLLLLEEEEEEEEEEE !!!
-Voilà.
Lui fit la Hyuga en lui tendant ses plumes pour qu’il les reprenne… Autre chose ?

L’oiseau restait à son tour médusé, vraiment folle, il fixait son fascié sans expression sans savoir trop quoi penser ou répondre…

-Enfin oui, mais non ! Tu respectes pas les règles l
!
Le sourcil de la Hyuga se froissait… Elle fit une moue caractéristique de tempête en rapprochant sa main du cou de l’animal… SI SI C’EST BON !!! ATTENDDDSSS CRROOOOOOOAAWWW ! C’EST PAS CONVENTIONNEL JE VEUX DIRE ! T’ÉNERVE PAS !
-Ensuite ? Ou c’est fini déjà ?


Le perroquet lançait un appel au secours silencieux du regard vers le brun…

_________________

Professional Bad Girl

#Borukan Murasama ❣:
 



Dernière édition par Hyûga Sanadare le Sam 30 Déc 2017 - 3:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Sam 30 Déc 2017 - 3:24
« Je crois qu’il est écris quelque part que tu dois lui mettre une raclée pour authentifier le truc. J’en suis certain même.»

Informa gracieusement en guise de vengeance silencieuse l’Hayai. Ça c’était pour le lot d’insultes de tantôt. S’il croyait pouvoir obtenir une alliance de sa part maintenant, il se mettait les plumes dans l’œil. Ou même les deux, puisqu’il avait deux lui. Pas la même chance que tout le monde avait dans cette pièce. Une fois de plus, il ne fit rien de plus que d’hausse ses épaules devant les jérémiades de la gamine. Le perroquet n’avait pas été spécialement tendre, mais elle était aussi trop sensible. Surtout pour une kunoishi, même si ça faisait que quelques jours pour elle ce statut.

« Tu vois bien que l’idiote l’adore. On peut plus rien y faire tu la connais, fais toi une raison. »

Même si il ne montra rien, l’Hayai restait quand même un peu inquiet de ce petit chamboulement. Peut-être qu’avoir une voix de la raison toujours sur son épaule la rendrait moins idiote ? Aucune chance. Surtout que le volontaire pour la tâche semblait pas mal aussi pire qu’elle au premier coup d’œil. Un mystère restait en suspens et si l’idiote n’avait aucune autre obsession que le pacte qu’elle allait signer sans même s’en rendre compte, Taishi lui chercha à comprendre.

« Comment t’as fini comme ça ? Je veux dire, dans une boite saucissonné et à la vente. »

Il souffla bruyamment en comprenant tout seul au final.

« Tu dois être le pire de tous les Kushy de l’univers j’imagine… Sanana, signe rien idiote, débarrassons nous de ça, même toi tu mérites mieux que… ça ? »


Il secoua la tête et Moira l’appuya dans ses dires, jurant presque qu’elle partirait si l’oiseau de malheur lui restait. L’Hayai lui lança un regard en coin. C’était plus une chance de la convaincre dans son choix ça. Ou une petite ruse de la gamine pour s’incruster chez lui à durée… ?

Taishi aimait sa tranquillité.

« J’imagine que tu vas pouvoir récupérer ton sergent major du coup Moira, vu que Sanana a fait la paix avec les plumes. »


Moira croisa les bras en lui lançant ce regard-là. Bien essayé gamine, mais pas encore de ton âge.

_________________
There are things you can`t outrun. You call it destiny, Invité. I call it the End.

#GLOUBAFETT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Sam 30 Déc 2017 - 3:51
Elle posait l’oiseau sur le comptoir de la cuisine, ce qui n’annonçait rien de bon, encore plus quand elle faisait craquer ses doigts, soupirant un ‘ok’ à la remarque de l’idiot…

-WOOOWWW ATTENDS ! ATTENDS ! TOUT DOUX ! Avant… Laisse-moi m’expliq….

L’emplumé n’avait une fois de plus pas eu le temps de finir sa phrase, la Huyga lui avait décroché un coup de poing au punch tout sauf modéré. Si elle avait écouté Taishi sur sa médiocrité, elle voulait le tuer, s’il avait tort, bah, l’idiot grincerait des dents en le voyant se relevait non ? L’oiseau percutait le mur le bec en premier, embrassant ce dernier contre son grès, il glissait tout le long avant de réagir. Pour une taupe qui ne payait pas de mine, il avait eu raison de s’en méfier, elle cognait dur, mais contrairement à ce que pensait le brun…

-Ok je vois que t’es décidéee crrooaawwww !

Il dépoussiérait ses plumes après avoir bien replacé son bec, jetant un regard mauvais en passant à ses fesses mise à nue. Cette garce qui avait triché en le prenant par surprise. Il jaugeait la tâche facile en ayant vite capté qu’elle était aveugle, même si plutôt précise avec ce genre d’handicap, elle devait sûrement voir un peu non ? Qu’il jugeait en passant pouvoir la prendre de vitesse. Avec ses ailes il remontait sa surcharge pondérale. Bon ok, il n’était pas au meilleur de sa forme depuis que le dernier humain avec qui il avait signé était mort comme la crotte qu’il avait toujours été. Le perroquet avait un problème avec le sake dans le temps et ça lui avait porté préjudice. Un point commun qu’ils pourraient se découvrir tient.

La Hyuga arquait un sourcil en le voyant-façon de parler, foncer sur elle en faisant des vrilles, son radar ne ratait rien de ses mouvements maintenant qu’elle se focalisait sur lui. Il effectuait une pirouette tout à fait honorable au dernier moment pour la surprendre sur un flanc… Mais elle le balaya d’un revers de main. C'était quand même une bonne utilisatrice du taijutsu mine de rien... L’emplumé s’écrasait au sol… En y laissant des plumes.



-Bon ok, il est nul, mais je peux le mettre en forme je suis certaine qui y a du potentiel.
Qu’elle affirmait plus pour le plaisir de faire chier tout le monde que la conviction que le perroquet lui soit un jour utile. Quelques pas, elle faisait face ou plutôt son pied relevé près à l’écraser, faisait face au perroquet. Je t’ai assez convaincu là ?




_________________

Professional Bad Girl

#Borukan Murasama ❣:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Sam 30 Déc 2017 - 4:45
Taishi se demanda s’il devait être impressionné par la survie de l’oiseau ou sa stupidité de ne pas avoir fait le mort tant qu’il le pouvait encore. L’Hayai lui lança un regard relevé, la bête semblait toujours le suppliait silencieusement d’une intervention. Il pouvait comprendre, lui-même préfèrerait le suicide plutôt qu’être lié jusqu’à la mort avec l’idiote. Trop tard pour toi petit gars. Elle était décidé.

Malgré tout, le chûnin lui indiqua d’un mouvement de tête la fenêtre de la cuisine toujours ouverte. Pas par bonté de cœur, juste que le supporter en plus de l’idiote ne le tentait pas vraiment à vrai dire.

« T’es déjà pas capable de faire quelque chose de toi Sanana. Et tu voudrais entraîner quoi que ce soit ? Me fais pas rire. »

Pourtant il riait déjà. Raté. Au moins le perroquet avait été pris d’un moment de lucidité, Taishi l’observa un regard en coin se diriger à pas de chat vers son issue de secours. Il soupira devant l’idiotie. Pas une lumière cela non plus. Finalement, c’était peut-être le kushyose parfait pour l’idiote. S’il croyait échapper à son radar de murène, pauvre bête, il aura plutôt eu mieux fait de tenter sa chance sur la rapidité. Mais ! L’Hayai décida de lui offrir une chance supplémentaire.

« Tu sais Sananas, tu vas l’avoir non-stop sur le dos. C’est vraiment ce que tu veux, même tard le soir ? »


Il était certain que contrairement au sergent major qui n’aimait que son propre reflet, cet oiseau-là ne raterait pas l’occasion de se rincer l’œil ou même les deux. Et commenter, surtout commenter. Ça serait lui qui allait lui faire les plumes au final.

« Et pour le sergent major, du coup je te le remmène ok ? Ok. Allons le chercher. »

Il la tira par le bras pour l’emporter avec lui. Si tu veux filer petit gars, c’est le moment !
Et l’oiseau prit sa chance en sautant plus par la fenêtre qu’il ne vola. L’Hayai fut pris d’une envie de facepalm, il avait vraiment gaspillé son argent pour rien. Surtout qu’à le temps il s’était accoutumé à la présence de l’autre oiseau qui partageait son appartement. Mais pas de grands risques que l’idiote accepte de reprendre celui là. C’était juste une diversion. Une que Moira fit rater en claquant la fenêtre, manquant de briser le verre, pour s’assurer le non retour du perroquet.

Idiote !

_________________
There are things you can`t outrun. You call it destiny, Invité. I call it the End.

#GLOUBAFETT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Sam 30 Déc 2017 - 5:09
-ALLEZ A LA REVOYURE ANANAS !

Qu’il lui hurlait ce stupide piaf en sautant par la fenêtre, non pas s’en s’y être repris plusieurs fois pour y arriver. La Hyuga restait perplexe à son tour, d’autant plus que contrairement aux deux autres, elle n’avait pas besoin de le voir pour connaître sa localisation exacte. C’est-à-dire toujours sur son point de chute… Il n’avait pas pris son envol, en fait il s’était même plutôt écrasé au sol comme une crêpe, heureusement qu’ils étaient sur un rez de chaussé. Alors elle acceptait de suivre sans broncher son partenaire vers la sortie sans commenter, mais pas pour les raisons qu’il semblait penser.

-Tu gardes ton piaf pourri qui sert à rien chez toi. Qu’elle l’informait une fois dehors en l’abandonnant pour faire le tour de la bâtisse.

Dans les buissons et sous la fenêtre, un emplumé se roulait à terre se mordant une aile pour ne pas faire de bruit. C’était peut-être le moment de le mettre au parfum, histoire qu’il arrête de se faire toutes illusions et qu’il rentre dans le droit chemin !

-Je suis une senso. C’est ma spécialité. Elle l’attrapait par une patte pour le soulever. Aucune chance de m’échapper, même avec ma baisse de forme pour un surgras comme toi. Pas besoin de te voir pour savoir ça. Elle lui tâtait le ventre sans ménagement, mais pas avec intention de lui faire mal non plus. Des chatouilles ? C’est pour ça que tu peux plus voler correctement crétin ? Je vais me convaincre que t’as juste besoin d’une bonne diet… Et toi que je suis la maîtresse de tes rêves ok ?

Elle lui affichait son sourire de toutes ses dents et l’oiseau ravalait sa salive, il avait plus trop de choix en fait, surtout quand elle lui annonçait de bout en blanc, avec toute la conviction du monde :

-Soit on est pote et on signe, soit je te bouffe bouilli au prochain repas. Au choix.

Difficile de savoir avec cette femme-là quand elle était sérieuse ou pas, surtout avec un visage aussi inexpressif. Il jouait la sécurité de toute façon, il n’avait plus nulle part où aller…

-OK OK CROOAAWWAAAA ! MAIS ! Je te ferais remarquer que ce n’est pas MON POIDS LE PROBLEME MAIS TA BRUTALITÉ CROOOOOAAWWWAAA ! T’as foulé mon ailllllleeee !!!


Partie de là, il lui jouait toute une comédie, rajoutant des couches et des couches d’excuses sur ses semaines-mois ?, sans nourriture, ni lumière attaché, blabla. Un ramassis de pipeau.

-Au fait. Qu'elle lui fit en lui attrapant le cou pour le ramener à l'intérieur. Moi c'est SANADARE. Retiens le bien si tu veux conserver toutes tes plumes.


_________________

Professional Bad Girl

#Borukan Murasama ❣:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Sam 30 Déc 2017 - 5:30
Elle le laissa en plan aussi simplement que ça devant la porte de sa maison. Idiote. Il se douta bien où elle se rendait. Personne ne pouvait échapper à ce chien de chasse une fois verrouillé par son flair. Comme elle qui à lui grâce au sceau dans le revers de son chapeau qu’elle était incapable de voir. Pour le moment. Le jour où elle comprendrait/verrait le truc, il n’y aurait plus rien pour la retenir.

L’Hayai soupira pour ses efforts gâchés et pas que ceux pour sauver l’oiseau de son sort. Il la suivait en retrait, observant la scène puis Moira à travers la fenêtre qui fit les gros yeux en le voyant. Sitôt, elle ouvra ses carreaux pour constater l’idiote et son perroquet sur le point de pactiser. Simplement Taishi lui écarta les bras en soulevant ses épaules. Qu’est ce qu’il y pouvait de plus ? Rien.

« Va falloir te faire une raison Moira et mauvaise nouvelle, Sergent Major ne change pas de maison, mais t’es toujours en charge de sa cage et ses dégâts chez moi ! »


Il jeta son regard de minuit sur l’autre oiseau aussi idiot, mais à la manière différente.

« De celui là aussi maintenant j’imagine. »
« Alors la pas question ! »

Moira se rebellait comme elle pouvait, grattant tout ce qu’elle pouvait de miettes d’une victoire qu’elle n’aurait plus jamais. Cela fit rire l’Hayai au final, surtout aussi parce que l’idiote si obnubilée par son nouveau jouet ne les écoutait même plus. Longtemps qu’elle n’avait pas été aussi… Vivante ? ou vivace ? Taishi ne savait plus trop, mais il était presque certain que ça le réconfortait. Au fond.

« Regarde la mieux Moira. Au dirait une petite fille avec son cadeau au matin de Noel. C’est bien non ?»

La gamine lui porta son regard bleu ciel dans le blanc de ses propres yeux, elle avait beau froncé ses sourcils, la lueur de ces derniers trahissait sa pensée profonde. Taishi lui sourit plutôt… tendrement ? Cette idiote de Sanadare avait bien de la chance et elle ne se rendait même pas compte de cette dernière. Quel gâchis. Que cette gamine l’aime autant. Des fois, il se demandait si elle valait le coup. Dans leurs pires moments, il dirait que non, mais comme il n’y en avait pas des meilleurs pour jauger, il lui accorda le bénéfice du doute pour le jour où, elle serait capable d’en faire naître. On pouvait toujours rêver.

_________________
There are things you can`t outrun. You call it destiny, Invité. I call it the End.

#GLOUBAFETT


Dernière édition par Hayai Taishi le Sam 30 Déc 2017 - 6:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Sam 30 Déc 2017 - 5:57
Elle le portait tout sauf comme un roi, mais le ramener quand même chez eux au final. Moira, grâce à Taishi, stoppait les protestations, mais conservait sa moue boudeuse que de toute façon Sana’ ne pouvait pas voir. La gamine avait beau adoré Taishi, elle en oubliait parfois son côté sérieux-bien caché à longueur de temps… Ou alors c’était justement ce qui la faisait le plus craquer, dans tous les cas, la Hyuga s’en foutait, d’autres chats ou plutôt perroquets à fouetter aujourd’hui.

-Ah ouais, ton aile hein. Elle le posa sur la table à manger où Taishi avait très certainement repris place pour vider les plats le connaissant. Bouge pas, je vais chercher de quoi.

La Hyuga partait pour la salle de bain, histoire de capturer entre ses mains toute la pharmacie pour l’enrouler dans des bandages et lui faire quelques frayeurs au passage histoire de lui faire passer l’envie de se foutre d’elle. Entre temps, l’emplumé lui comptait bien se joindre aux festivités, il s’approchait de la gamine venant de s’asseoir méfiant avant de voler de la nourriture dans les assiettes d’un coup de patte habile.

-ELLE A DIT QUE C’EST MOI MAINTENANT ME REGARDE PAS COMME CA MORUE ! SSSSAANNNAARRAARRREEE CCROOOOOOAAAWWAA !

Un boucan à lui tout seul quand la fillette avait tenté de le taper avec ses baguettes pour l’empêcher de se servir. Une efficacité relative, soit la Hyuga avait été rapide, soit elle s’était empressée, on ne le saurait jamais, mais elle confisquait les baguettes de sa cadette qu’un coup de patte aussi habile que le voleur à plume. D’un revers de la main, elle mettait une tête à l’arrière du crâne de Moira.

-Y a que moi qui peux maltraiter ce piaf-là. Je ne le répéterais pas !

Visiblement, il avait le droit de manger à table et de se servir, ça ne gênait pas la Hyuga vu qu’il y avait déjà un autre animal encore moins bien élevé qui saccageait déjà la tablée. La kunoichi se saisissait de son perroquet sans lui demander son avis, ni ménagement, lui faisant recracher ce qu’il venait d’ingurgiter. Elle se rapprochait de Taishi, visiblement méfiante des intentions malsaines de Moira en cas de demande.

-Il se plaint de son aile figure, je le ferais bien moins même, mais j’y vois rien tu sais bien. Elle ricanait. Fais lui un bandage tu veux en échange je te file ma part de gâteau. Je déteste ça. Qu’elle rappelait sans tact.
-MOIII J’ADDOOOOREE CA !!! informait l’oiseau.

Aussitôt la Hyuga lui engouffrait au fond de la gorge un biscuit dans ce cas….



_________________

Professional Bad Girl

#Borukan Murasama ❣:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Sam 30 Déc 2017 - 6:34
Taishi ne chercha pas plus loin. L’idiote rentra avec son oiseau et il la suivait pour se remettre à table. La bouffe de Moira était toujours bonne et en quantité bien trop grande pour le nombre d’invité. C’est-à-dire un, lui. L’idiote en un an ne semblait pas s’être fait beaucoup d’ami, même pas un. Ou alors ils étaient tous morts. Possible vu le récent massacre à Iwa. Il ne la plaignait pas plus qu’il laissait tout ça lui couper l’appétit. Il avait repris là où il en était enfin.

« Je prendrais les restes Moira en partant, ça serait dommage que ta bonne cuisine se perde et l’idiote ne sait de toute évidence pas l’apprécier à sa juste valeur. »

Il roula des yeux en offrant une bien maigre compensation à la gamine pour tous les efforts fournis. Sanadare était une idiote finie pour bien des choses. Elle le confirma aujourd’hui encore, ça comme son ingratitude. Voilà en plus qu’elle exigea presque ses services en le coupant dans son repas. Allant même jusqu’à lui retirer son assiettes et ses baguettes pour plus de coopération. Il avait bien toujours ses doigts, mais la connaissant, elle jetterait le plat au sol. Il ne voulait pas gâcher la nourriture, alors il jouait le jeu.

« Tu t’es blessé une aile ? Plutôt la gauche ou la droite, les deux selon quand ça t’arrange.»

Il soupira en ignorant les jacassements de l’oiseau et de l’idiote, comme les plaintes de Moira qui lui demandait réparation en son nom. Taishi commença même à regretter d’être venu. D’avoir fait encore l’effort avec elle. Cela valait ce que ça valait, mais il accrocha sommairement un morceau de bandage autour du cou de l’animal pour qu’il dépose son aile à l’intérieur. À son plus grand étonnement ça sembla satisfaire les deux parties concernées. L’oiseau valait peut-être son prix finalement pour avoir gagné le cœur de marbre de l’aveugle aussi vite et facilement ?

On aurait pu en être jaloux.
Mais cette femme avait toujours été impossible à suivre de toute façon.
Il secoua la tête avant de soupirer en tendant sa main pour récupérer ses outils.

« J’ai le droit de manger en paix maintenant c’est bon ? »


Ses couverts rendus, il reprenait son activité.

« Mais j’y pense, on t’a pas chanté ta petite chanson d’anniversaire. »


Il porta son regard sur l’oiseau.

« Un perroquet ça chante aussi non ? »

_________________
There are things you can`t outrun. You call it destiny, Invité. I call it the End.

#GLOUBAFETT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Sam 30 Déc 2017 - 7:23
-WOW WOW WOOW ! Je fais mieux que chanter blanche c—raie. JE TIENS LA CONVERSATION MOI ! CROOAWAAA !

L’oiseau entreprenait de parader, même si la Hyuga ne pouvait pas profiter du spectacle, le simple fait de l’entendre faire front au Hayai lui suffisait. Elle ricanait en s’installant à table, laissant le volatile lui volait toute la nourriture qu’il voulait, son appétit à elle était aussi léger que son humeur. Bonne chose ? Oui, puisqu’elle n’avait pas soif un jour aussi déprimant que celui-ci pourtant.

-Je déteste les fêtes et les chants… Laisse tomber … euh ?... La borgne se rendait compte qu’elle ne connaissait pas le nom du perroquet. A moins qu’elle pouvait le nommer comme elle voulait ? C’est quoi ton nom déjà ?
-Je te l’ai pas encore donné ma cocotte crroooaawww ! Le surnom lui valait une claque derrière la tête et le perroquet prit ça pour son dernier avertissement d’obtempérer… OK OK ! CALME TOI LA VIOLENCE LA ! Il s’écartait aussitôt de peur d’en manger une nouvelle ceci dit… Mon petit nom c’est Zabuza petite dame croooaaawwww, Zazou pour les intimes. Qu’il avouait en faisant jouer de ses sourcils n’ayant pas encore pour acquis qu’elle voyait rien…
-Je vois… Prononçait à peine la Hyuga que l’oiseau se tordait de rire tout seul sur la table.
-JE VOIS CROOWWWAAA ! Pour une aveugle c’UN MIRACLE ! CROOAWWA !!!!

Le seul sourcil visible de sa maîtresse se fronçait, elle avait aussi un humour de merde, mais bon là…

-OK OK ! CROOAAWAA ! DENTED TOI COMMENCE PAS LA VIOLENCE ! Il ouvrait grand son bec pour en sortir du fond de sa gorge un parchemin… C’est dégeux han ! A table en plus ! Se plaignait Moira, mais il le déroulait tout de même devant la Hyuga dont il mordait le doigt jusqu’au sang. Elle allait lui en mettre une quand…. ATTENDS C’EST POUR LE PACTE IDIOTE ! Le sourcil de la fille se relevait, et l’oiseau capturée sa main meurtrie pour l’amener au-dessus du vieux papier pour signer leur collaboration. Du coup, pour les gains futurs c’est 50\50 ? Demandait l’oiseau qu’elle fit rouler sur la table en reversant un plat ou deux d’un revers de sa main.

-T’as cru que je rémunère mes esclaves ? Tss, je vous nourris, loge et habit, enfin pour elle. C’est déjà pas mal non ?
-HEY ! Se plaignait Moira un visage sévère.
-COMMENT CA ESCLAVE ! POUR QUI TU TE PRENDS, ON T’A JAMAIS APPRIS LA CONCEPTION D’UNE EQUIPE ?! NI LE RESPECT A PREMIERE VUE CROOOOAAWAA !


_________________

Professional Bad Girl

#Borukan Murasama ❣:
 



Dernière édition par Hyûga Sanadare le Sam 30 Déc 2017 - 7:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Sam 30 Déc 2017 - 7:47
Il regarda la scène un peu de loin malgré la proximité. L’idiote avait beau faire sa mauvaise tête et froncer des sourcils, elle n’arrivait pas à tromper tout le monde ici. Il crut voir dans son petit sourire en coin qui s’était caché en elle depuis longtemps du… bonheur ? Pas tant peut-être, mais il ne s’avançait pas trop en disant qu’elle était contente, peut-être même heureuse de sa rencontre du jour.

« Et moi je la garde à l’œil-clin d’œil. Du coup elle paye pour ma bouffe. »


En bonus le perroquet savait y faire avec elle.
Chapeau de plumes bien bas l’emplumé.

« Elle dit ça, mais c’est elle qui adore le plus de tous ici enfiler une tenue de soubrette pour frotter à quatre pattes. »


Il ria à sa propre blague. Accompagné bien vite par Moira dont il n’était pas sûr qu’elle aurait compris tous le sens de l’allusion faussement imagée. Il esquiva les projectiles de l’idiote avec facilité, même sans sa sensorialité en la narguant de son incompétence.

« Tu comprends avec un visé aussi bon que ses talents de kunoishi, elle ramène pas beaucoup de salaire à la maison. Surtout depuis que le trottoir lui-même veut plus d’elle. »

Il esquiva encore tout en poursuivant sa quête de vider tous les plats de la table.

« Allez Sanana il a le cru de savoir avec quoi il s’est lié non ? »

Non ? Il aura vite fait de comprendre par lui-même à quel point il partait de bas avec elle. Plus profond dans le négatif que les abîmes même. Si encore elle était à zéro comme sa poitrine… mais même pas. Comme son quotient intellectuel, pas pour rien qu’elle avait ce si bien choisi surnom d’idiote. Même l’oiseau l’avait adopté instinctivement. L’Hayai s’étouffa dans sa nourriture quand ce dernier releva son sens de l’équipe.

« Baisse tes standards dès maintenant. Tu vois le nul absolu ? Dis toi qu’elle est encore plus bas que ça, sur la plus haute cime d’un arbre, mais dans le inverse tu comprends ? »

Il remua la tête pour confirmer ses propres propos en adressant un regard complice à Moira qui avait retrouvé le sourire depuis qu’il parlait de l’idiote. Celle la qui d’ailleurs restait fidèle à elle-même n’apportant rien ou plutôt rien de bon.

« Notre sensei a fini dépressif et alcoolique après elle. Je le soupçonne suicidaire même. Tu vois mieux le genre ? »

Il secoua la tête d’un air grave. Moira se tordait de rire sur sa chaise elle.

_________________
There are things you can`t outrun. You call it destiny, Invité. I call it the End.

#GLOUBAFETT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Sam 30 Déc 2017 - 8:15
C’était sa fête après tout, alors quoi de plus normal que son partenaire en profite pour l’enchainer gratuitement. Néanmoins plutôt que s’énerver, elle riait tout bas certes, mais quand même à la vanne coquine. Enfoiré. L’oiseau lui restait un peu plus perplexe, ne sachant pas distinguer le vrai du faux, il prenait tout au premier degré jetant des regards nuancés sur sa nouvelle invocatrice, si seulement l’idiot avait pu parler avant qu’ils signent hein !

-Ok. Tu veux qu’on en parle de tes compétences éclaires ? Ou plutôt devrais-je dire dont le tour se fait en un éclair ?

Son coude se posait bruyamment sur la table, comme toute bonne brute, elle faisait trembler cette dernière et danser le perroquet en équilibre contre son grés, il manquait de tomber à la renverse sur le bord quand elle le rattrapait dans son dos. Elle le repoussait vers le centre de la table avant de reprendre sa tournée du jour.

-Tu chiales plus toi ? Dommage.

Moira à qui c’était adressé lui jetait sa serviette à la face en quittant la table. Elle en avait marre d’elle qu’elle avait dit. Oui, Sana’ faisait souvent cet effet-là bizarrement. Taishi insistait sur sa lancée, alors s’était un long renvoie de balle qui s’en suivait si bien, qu’ils avaient brillamment réussi à noyer le poisson mine de rien.

-D’où tu viens ? S’interrogeait finalement la Huyga vis-à-vis du perroquet.

Ce dernier posait ses fesses dans l’assiette de l’Hayai-juste pour l’emmerde parce qu’il le pouvait aussi, Sana’ le défendrait, il avait bien compris son ticket le lascar. Il roulait ses sourcils auprès du brun tout en expliquant à blanche neige-sans ses nains- qu’il avait parcouru Kaez no kuni de long en large depuis qu’il était oisillon. Sa première invocatrice lui inspirait beaucoup de choses, visiblement une profonde affection quand il en parlait puis un ton plus triste quand il avouait qu’elle avait quitté ce monde trop tôt à la naissance de son premier enfant. Il était un tout jeune oiseau à cette époque-là. Puis de là, la tristesse, solitude blablabla, il avait goûté le sake un soir puis sa soif n’avait jamais diminuée avec les jours qui passaient…

-PAS DE BÉBÉ SANA ! Qu’il lui hurlait soudainement avant de reprendre son récit.

Et le matin ou il s’était découvert lié à cette crevette inutile qui était le prédécesseur de la Hyuga. Mort bêtement aussi. La kunoichi se mettait à rire bruyamment.

-Waouh. Si c’est toi qui porte toute cette chance j’aurais pas cette vie de merde pour longtemps encore. T’as entendu Taishi ? A mort, je te lègue ces deux la tiens ! Cadeau, j’insiste !

Elle riait encore avant de boire le sake qu’elle était en train de servir pour fêter ça.

-T’AS RIEN ÉCOUTÉ DE CE QUE JE VIENS DE TE DIRE IDIOTE !

_________________

Professional Bad Girl

#Borukan Murasama ❣:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Sam 30 Déc 2017 - 8:42
L’idiote se montra de mauvaise foi, pour ne pas changer. L’Hayai aurait pu mettre sur le tapis bien des faits et bien des cris qu’il avait fait pousser d’énervement. Et ce n’était pas de colère qui avait eu cet effet sur elle. A la place, il roula ses yeux en préférant écouter le perroquet dix fois, non cent fois plus intéressant avec son cerveau de la taille d’une cacahuète que cette idiote.

Taishi ne se rappelait pas avoir parcouru les dunes de Kaze no kuni, mais il se souvenait du vent chaud des frontières de Hi no kuni où il avait rencontré l’idiote. Et sauver surtout. Elle oubliait bien vite. Mais il ne pouvait pas lui en vouloir d’enfin arrêter de s’obséder de son passé. L’histoire de l’oiseau le laissa perplexe, ridicule ou triste ? Il n’aurait pas su trancher, surtout pas avec Sanadare en arrière fond. L’ordre de l’oiseau en revanche l’avait fait rire à gorge déployée.

« Tu l’as bien regardé ? On a plus de chance de la voir Tsuchikage que mère. Et je t’affirme en connaissance de cause qu’elle a aucune chance pour le titre. »


Aucune chance, même dans un monde parallèle pour une possibilité comme pour l’autre. L’idiote tenait plus du cimetière que d’une terre de vie. D’ailleurs elle confirma elle-même la pensée en leur faisant part de son testament si soudainement choisi.

« Merci du cadeau, mais non merci. Sauf Moira, mais tu dois attendre encore une année ou deux pour mourir ok ? »

Que le fruit soit mûre au moins, sinon il était perdant. Pour le perroquet, le sien lui suffisait déjà amplement et celui la lui taper trop sur les nerfs pour être acceptable. Par contre, seul bémol dans sa théorie, il ne la laisserait pas plus mourir cette idiote qu’il ne l’avait jamais laissé partir. Ou laisserait. L’Hayai avait une mer de fer sur cette imbécile ou plutôt dans ses cheveux à volonté. Pratique pour la tirer par ces derniers jusqu’à la maison. L’opération pouvait se répéter à l’infini, ça ne lui prenait qu’un instant de la retrouver à chaque fois. Il n’avait qu’à refermer sa main sur son kunai. Elle enrageait à chaque fois. C’était ce qu’il préférait dans l’histoire.

« Mais comment t’as fini ici au juste ? »

Finalement, autant finir de le déplumer. Une fois de plus, Sanana ratait la moitié des informations ou elle avait que faire.

_________________
There are things you can`t outrun. You call it destiny, Invité. I call it the End.

#GLOUBAFETT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Sam 30 Déc 2017 - 9:23
Le perroquet avait commencé à lui faire la leçon sur l’alcool tandis que Taishi s’était perdu dans ses pensées une chance pour la Hyuga, qu’il se réveillait au bon moment avec une question pertinente. Sanadare appuyait la question pour en obtenir une réponse et le volatile avec une certaine gêne avouait qu’un soir de cuite-encore… Il avait aperçu sur une branche une belle demoiselle emplumée et cet idiot c’était fait prendre dans un piège.

Ces barbares d’humains lui avait taillé les ailes comme des sagouins durant son sommeil le rendant incapable de voler, il avait choisi de juste passer pour un gros perroquet afin de sauver ses plumes. Puis le marché noir, la revente et toutes ses humiliations qui lui faisaient faire des bonds sur la table. Lui l’honorable Zabuza !

Il lui tendait les ailes par réflexe pour qu’elle constate par elle-même encore les irrégularités restantes dans son plumage, avant de se souvenir qu’elle ne voyait rien. Donc il changeait sa cible, même s’il ne l’aimait pas, pour lui montrer à la place de quoi il parlait. S’il espérait se faire plaindre avec ces deux-là, c’était raté. C’était même plutôt tout le contraire vers quoi il se risquait si les rêves d’évasion de la Hyuga n’avaient pas sauvé ses plumes.

-Si tu veux, je t’y ramènerais un jour sur tes terres de sables. Qu’elle lui déposait comme un bouquet sur sa table soudainement en prenant sa propre tête entre ses mains.

Le perroquet semblait se ravir de l’idée, finalement, ils ne s’étaient pas si mal trouvé ces deux-là. Il s’installait à ses côtés en continuant de grignoter, entreprenant de lui partager quelques souvenirs d’ivrogne après qu’elle lui ait avoué elle-même son addiction pour la liqueur sacrée. Zabuza lui assura qu’il était en rédemption et sevrage, la Hyuga moqueuse lui affirmait qu’elle aussi en finissant son verre, ce qui fit faire des bonds à l’oiseau. Encore…

Elle lui confessait même son foie foutu, soigné par un fou en blouse blanche actuellement et sans s’en rendre compte, c’était aussi à Taishi qu’elle faisait le bilan des zones plus sombres de sa vie qu’il ne connaissait pas encore.

Chacun d’eux suivait son propre chemin et petit à petit, il perdait les faibles acquis qu’ils avaient jadis l’un de l’autre. D’ailleurs, elle l’informait qu’ils avaient été dans la même équipe et plein d’autres détails sur le sensei devenu Kage. Le perroquet se frottait les mains… Un Kage hein ? Il ricanait dans sa moustache de plumes en continuant de s’intégrer à son nouveau foyer…

_________________

Professional Bad Girl

#Borukan Murasama ❣:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t355-huyga-sanadare-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t752-bloc-notes-sanadare-hyuga http://www.ascentofshinobi.com/u352

Sam 30 Déc 2017 - 21:56
Le chûnin poussa un soupir après la promesse de l’idiote. Est-ce qu’elle pourrait la tenir ? Pas sûr. S’il la laissait filer une seule fois, l’Hayai savait qu’il ne la reverrait plus jamais. Soit parce qu’elle ne reviendrait plus, soit parce que son corps de sotte pourrirait dans un coin lugubre peu de temps après son évasion. Elle-même ignorait à quel point l’enceinte d’Iwa était une chance pour quelqu’un d’aussi paumé que la Hyuga.

« T’attend pas trop à la voir tenir ses promesses cette idiote. C’est pas du tout, mais alors pas du tout son genre. Habitues toi au décor rocheux plutôt. »

Il continua sa descente infernale du tour de table et du menu. Les deux autres échangeaient leur vie donc il y accorda qu’un intérêt relatif. Du moins jusqu’à ce que certains détails lui coupe l’appétit. Il nota avec mécontentement que comme toujours l’idiote lui avait fait des cachoteries. Pas des petites en prime. Il grimaça, mais ne commenta pour la laisser finir de vider son sac. Parfois le silence apportait bien plus d’informations que le plus poussé des interrogatoires.

Il grimaça quand même en pensant au peu de confiance que lui accordait Sanadare après tout ce temps. Mais depuis le temps Taishi avait appris à revoir ses exigences à la baisse avec elle. Ou plutôt la concernant. S’il se faisait à l’idée qu’elle le considérait comme un moindre élément, l’Hayai était tout aussi certain qu’il lui restait quelques ficelles à tirer pour la garder dans le bon port. Mais pour combien de temps.

Il porta son regard de minuit sur l’oiseau rouge et bleu, laid et particulier se rendant compte que pour l’idiote, tous ces détails ne faisaient aucun sens. Peut-être qu’elle était la plus chance de sa condition. Comme le perroquet qu’elle acceptait d’apprécier pour ce qu’il faisait et lui faisait entendre. Le hasard avait voulu que l’invocation et l’invocatrice se ressemblent en bien des points. Un coup du destin peut-être. Mais si c’était Taishi qui l’avait acheté et offert, il avait un rôle à y jouer non.

« C’était bien bon, tu remercieras Moira, mais j’ai des trucs à faire. »

Comme… dormir et s’esquiver pour aider au rangement. L’idiote semblait totalement captive par son cadeau. Tant mieux. Taishi n’espéra pas un remerciement d’usage des gens normaux de sa part. Alors simplement il passa la porte pour traverser la rue et se retrouver chez lui. Le sergent major le salua chaleureusement d’un cri strident avant d’entamer sa danse de parade. Il repensa à l’idiote et son perroquet trop intelligent et au fait qu’elle détestait pourtant celui qui vivait chez lui. Cette femme n’avait jamais fait aucun sens, elle n’en ferait jamais.

_________________
There are things you can`t outrun. You call it destiny, Invité. I call it the End.

#GLOUBAFETT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

No-Happy Birthday Idiote [Sana]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: