Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Uka: l'agriculture pour les nuls [Yamanaka Akki]


Sam 30 Déc 2017 - 14:45
Drôle de projet qu'avait eu ce jeune homme, mais pour autant, ce n'était pas une si mauvaise idée, bien que je n'étais pas complètement sûr qu'elle vienne de lui. Coloniser cette île vierge pouvait s'avérer être bien plus productifs qu'on ne l'imaginais. Bien sûr il m'avait donné quelques tâches à exécuter, c'était normal je devais sûrement être sa main d’œuvre la plus efficace. Heureusement, il m'avait laisser bâtir la taverne de l'île pour permettre aux effectifs de se désaltérer après le boulot. Qu'est-ce que je devais faire d'autre aujourd'hui ? Aller chercher un jeune, visiblement maître en Doton, qui allait s'occuper des champs pour les futurs récoltes. Je devais lui présenter un peu le chantier, faire un tour rapide de l'île pour le laisser imaginer où il ferait les champs, et bien sûr, chose essentiel, lui indiquer où se trouvait la fameuse taverne à Graggy. Ouais c'est comme ça que je l'avais baptisé, parce que le mec qui s'occupait de tenir l'établissement se surnommait comme ça, alors bon.

« Oh tout au long d'la journée, m'sieurs m'fais trawailler, moi je wêve de libewté ! »


J'sais pas pourquoi je m'étais mis à chantonner ça sur la route, comme si j'étais l'esclave de qui que ce soit. Franchement, ça me gonflait qu'il me donne des ordres ce nain, mais voilà, la hiérarchie, y paraît que ça se respect, alors je devais faire avec. Une chose était sûr, je lui collerais bien volontiers ma main dans la gueule s'il en abusait un peu trop, de son statut.

Il m'avait envoyé chez un certain Yamanaki Akka, ou Yamaniki Ikki, ou Yama oh pis merde. Il m'envoyait chez un type, au nom bien trop chiant pour que je puisse le retenir, je verrais bien ça une fois sur place. Et d'ailleurs, j'étais supposé être dans la bonne rue. Je regardais sur le coin de la porte si c'était bien le bon numéro, oui, le bon nom ? Euh j'en savais foutrement rien mais il était bizarre, alors ce devait être là. Je cognais à la porte de façon à ce qu'il entende bien, mais je me rendis vite compte qu'avec un coup de plus elle risquait de tomber au sol, alors je me stoppa, et j'attendis qu'il vienne m'ouvrir.

« Ouvre Yamaniki Ikki... Euh Yamanaki Ikka non... PUTIN OUVRE QUOI ! »


Dernière édition par Akimichi Shibö le Mar 2 Jan 2018 - 3:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2190-la-montagne-de-kiri-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u383

Sam 30 Déc 2017 - 15:19
悪鬼
└ l'agriculture pour les nuls ┘

Cela faisait peut de temps qu'Akki avait trouvé un logement, lui qui dormait depuis longtemps à la belle étoile, cela était un changement conséquent dans sa vie. Finalement s’enrôler dans les forces armée de Kiri avait été une bonne chose pour lui, un salaire constant, un toit payer une boucher de pain grâce à son statut de ninja de Kiri. Il n'y avait que des avantages, de plus, il était plus facile de s'intégrer en faisant pleinement parti du village de la brume. Les gens avaient un certain respect pour le statut de Ninja, une bonne chose pour le jeune Yamanaka.

Le statut de Ninja avait des avantages mais aussi des devoirs, et l'un d'entre eux était de remplir certaines missions donnés par des plus hauts gradés que lui. D'ailleurs aujourd'hui il attendait l'arrivé d'un collègue de Kiri pour ce rendre sur une île, qui deviendrait un des piliers pour tout types de ressources. La mission n'était pas l'assassinat ou la collecte d'information, mais de bécher un lopin de terre sur cette île. Pas très glorieux en soit, mais Akki comptait se donner à fond pour ce travail qui lui avait été confié.

Akki qui était dans son salon à attendre la venu du fameux collègue charger de lui faire visité l'île, fut surpris par le tambourinage fait sur ça porte. Une grosse voix résonna chez lui, l'homme cherchait un dénommé Yamaniki ikki... C'était une blague ? Il ne s'était pas encore rencontrer que l'individu écorchait déjà son nom. Il ne faisait aucun doute que c'était l'homme qu'il attendait, mais il hésita à ouvrir à un être qui semblait clairement manquer de finesse. Les autres étaient du même avis que lui, les voix grondaient dans ça tête contre l'homme qui tapait à leur porte. Akki souffla et se dirigea vers sa porte pour pouvoir ouvrir à l'homme qui avait écorcher son nom. Il ouvrit lentement la porte et se posta sur le seuil. Devant lui un homme haut que large, et tout aussi rond. A première vu, de nombreuse année son ainé.

« Ni: Tu veux quoi gros cochon !?
San: Ouai ! Il veut quoi le gros monsieur !
Shi: Certainement un peu de finesse, ou un programme pour perdre du poids, d'ailleurs pour quelque pièces je peux vous faire un programme minceur!
Hmmm Hmmm... Bonjour, tu es là pour la mission ?
Ni: Évidemment qu'il est la pour la mission, sinon pourquoi un cochon serait venu jusqu’à ta porte ? !
San: Hihi Il est quand même rigolo le gros monsieur ! Il a le ventre tout rond, on dirait il est enceinte hihi
Ichi: Mmmmh....
Je me nomme Yamanaka Akki, mais AKKI suffira, tu es ?
»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish

Sam 30 Déc 2017 - 15:53
C'était qui ce rigolo qui se permettait de m'appeler gros cochon ? Et il continue en plus ? Mais attends ? Le mec a quatre voix différentes ? Cinq même ? C'est qui ce type ? Il est complètement taré ou quoi ? C'est vraiment lui qu'on va envoyer pour cette mission de si haute importance qu'est la culture du raisin sur l'île Uka ? Je le sens pas ce mec, il va nous flinguer les récoltes et on va tomber en rade de pinard, bordel de merde... Bon, je dois déjà le recadrer parce que là ça m'a pas vraiment plu son surnom. Et puis d'où j'suis gros moi ?

« Qu'est-ce que t'as dis toi ? Tu veux ma main dans la gueule ou quoi ? TU VAS VOIR CE QU'IL TE DIS LE GROS COCHON !! »


Alors que je l'empoignais par le col, il me parla d'une voix plus calme, et me donnant son nom, j'y étais presque bon sang, c'était Akki, Yamanaka. Mais attendez, je connais ce nom, c'était un clan qui vivait avec nous dans l'immensité du pays du feu. Bon... J'allais lui pardonner son erreur, puis ça a l'air d'être un gamin lui aussi alors il avait bien le droit de faire une petite bourde.

Le lâchant, je lui faisais une petite tape sur l'épaule, comme pour lui indiquer que je ne lui en voulais pas, en fait je m'en foutais vraiment qu'on me trouve gros, moche, ingrat, tout ce qu'il voulait. L'important, c'est l'alcool, et mon fut, lui, ne me quitterait jamais. Lui faisant signe de me suivre, on allait se diriger vers le Port, là-bas on y trouverait une embarcation qui nous permettrait de nous rendre sur l'île. Le navire contenait tout ce qu'il faudrait pour commencer les premières récoltes dans les champs qu'allait établir le jeune Yamanaka.

« Bon ramène-toi, on a une mission a accomplir, t'es déjà au courant ? J'vais te présenter l'île, et à toi de voir où il est le plus judicieux d'établir les champs de raisin. Oui parce que j'imagine que c'est du raisin, pour le vin... Aaaaaah le vin ! »


Empruntant le chemin le plus rapide pour nous rendre au Port, je passais le temps comme je pouvais, en faisant tourner mon tonneau sur ma main, avant d'y boire quelques bonnes gorgées. Aujourd'hui, c'était du vin à l'intérieur, du bon rouge de Kiri, légèrement boisé, il me laissait un si bon goût en bouche, hmmmm, le pinard.

« AAAAAH ça fait du bien. Moi c'est Shibö. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2190-la-montagne-de-kiri-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u383

Sam 30 Déc 2017 - 16:23
悪鬼
└ l'agriculture pour les nuls ┘

Akki regardait l'homme face à lui s’énerver, les autres semblaient avoir réussit à vexer son collègue. Cette journée commençait bien mal, d'ailleurs l'imposant bonhomme l'attrapa par le col, il semblait vouloir en venir au main. Heureusement pour lui, à ce moment précis, Akki était au controle. Ni lui aurait certainement couper le bras, ou alors Shi lui aurait fait les poches. La situation aurait pu très mal tourner si le jeune Yamanaka avait laisser les autres s'occuper de ça. Heureusement l'imposant bonhomme fini par le lacher, lui disant qu'il était temps d'y aller, lui donnant des indications sur la mission. Akki était sensé crée un vignoble sur l'île, crée des vignes pouvant resister au climent de Mizu No Kuni. Le Yamanaka n'était pas vigneron, il n'y connaissait pas grand chose, mais préparer les champs il en serait très certainement capable. Son affinité doton allait lui être d'une grande aide.

Akki suivit l'homme sur un chemin qui semblait mener au port, dans le but de se rendre sur l'île voisine, ou ils devraient crée un vignoble digne de se nom. Les autres n'étaient pas enjouer par l'idée, sauf Shi qui trouvait l'idée de faire du vin, vraiment très intéressante. Il imaginait tout un tas de façon de se faire de l'argent. Heureusement pour Akki, son collègue un peu enrobé stoppa le blabla intérieur de Shi. L'homme rondouillard qui jouait avec un tonneau, fini par se présenter enfin. Shibo ... Un prénom peu commun, pour un homme qui l'était tout autant.

«Ni: Krrr Krrr Krrr Salut BOSHI !
San: Pourquoi le monsieur il se promène avec un tonneau ? C'est un jeu ? On y joue comment ? Akki prend un tonneau toi aussi ! J'veux jouer !
Shi: Le commerce du vin rapporte à Kiri ? Il y a moyen de faire de gros bénéfice ?
Enchanté de faire ta connaissance Shibö, ne prête pas attention aux autres.
Ni: Il ne joue pas avec le tonneau idiot ! C'est un pochtron qui se trimbale avec son vice !
Shi: Un vice qui rapporte beaucoup non ? Je suis sur qu'il y a moyen de s'faire de l'argent avec l'alcool ! Tu entends Akki ? DE L'ARGENT !
Ichi: Mmmmh....
Excuse les ... Arrêtez maintenant !
»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish

Sam 30 Déc 2017 - 17:33
Ce gars était flippant. Il semblait avoir beaucoup de personnalités, le pire dans tout ça, c'est qu'il semblait conscient, et qu'il l'acceptait visiblement sans problème. Vraiment très flippant. Rapidement, je compris lequel semblait être "l'original", et il avait même l'air d'être le plus gentil de toutes les entités. Je compris qu'il ne fallait pas vraiment porter attention aux autres, sinon je le cognerais pour sûr.

« T'es vraiment chelou gamin, franchement... T'as pensé à consulter ? »


Ma question était rhétorique, bien sûr que non il n'avait pas consulté, sinon il ne serait plus en liberté, évidement. Son cas pouvait être intéressant pour la médecine cela dis. Dans tous les cas, nous arrivions au navire, nous embarquons immédiatement, et nous prîmes la mer, voguions vers l'île de Uka.

« Y'en a pas pour long normalement, pas plus d'une dizaine de minutes. Tu viens de Hi no Kuni pas vrai ? »


Le voyage allait me permettre d'en savoir un peu plus concernant cet individu, j'étais à peu près persuadé que sa famille avait grandis pas très loin de la mienne, d'ailleurs il se pouvait même que j'eus connu son père, ou un grand-frère, voir même sa mère qui savait...

« T'es arrivé y'a longtemps ? Fais gaffe j'ai l'impression qu'on lâche pas la grappe aux nouveaux arrivés dans ce village, j'ai eu le malheur de m'engager, et depuis on m'a pas laissé souffler... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2190-la-montagne-de-kiri-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u383

Dim 31 Déc 2017 - 11:44
悪鬼
└ l'agriculture pour les nuls ┘

Akki écoutait les paroles de l'homme prénommé Shibo, écoutant une frasque qu'il avait souvent entendu. Le Yamanaka avait déjà pensé à consulter pour son trouble ? Oui bien évidemment, mais les méthodes employer pour le faire rentrer dans le moule de la normalité était beaucoup trop ...Drastique et définitive, Akki rêvait de normalité, mais ne souhaitait finalement pas tant que ça faire disparaitre ses compagnons de route. Il souhaitait juste avoir un meilleur contrôle sur eux, un peu comme Ichi l'avait. Akki était bizarre au yeux de certain, mais tout le monde avait sa part de bizarrerie, Shibo aussi avec son tonneau dans les mains, un homme normal se trimbalerait-il avec un tonneau, non ... Finalement le Yamanaka était-il si bizarre que ça ? Non, mais contrairement au autre, il était plus difficile pour lui de cacher son coter " chelou ".

Après une question suivis d'un long silence, Akki et son collègue bien en chair arrivèrent au port et montèrent sur un des nombreux navires présent. Direction l'île de Uka, le village de la brume avait de grand projet pour cette terre. Le projet était conséquent, car Akki avait entendu parler des autres équipes enrôler dans ce projet, chacun avait quelque chose de spécifique à faire. Pour Akki s'était transformer un champ vierge en véritable vignoble, tache qui se voulait compliquer pour le yamanaka , qui n'avait aucune connaissance dans le domaine. Cela dit il ferait de son mieux pour s'occuper de se futur vignoble.

Pendant le trajet sur le bateau, Shibo ne manqua pas de poser de nombreuse question. Il demandait à Akki si il venait de Hi no Kuni, s'il était arrivé il y a longtemps et y ajouta quelque réflexion personnel. Le Yamanaka se demandait même si cela était un interrogatoire, les autres lui conseillaient de ne rien dire, sauf san qui aimait le jeu des questions réponses, lui était prêt à lâcher le morceau, comme si de rien n'était.



«San: Nous venons peut-être de Hi no Kuni ! hihi
Shi: Hi no Kuni, le pays du feu ?
Je viens de nul part, mon clan était peut être originaire de Hi no Kuni, mais je n'ai rien avoir avec eux.
Ni: Ne donne pas trop d'information, sinon on va devoir le couper en petit morceau celui-là, de gros morceau.
Shi: On vient d'arrivé ici et on est faucher comme les blés ! HEIN AKKI !?
Ichi: Mmmmh....
Nous venons d'arrivé, je suis là pour qu'on m'laisse pas souffler, je suis venu pour faire parti de quelque chose, donner de ma personne
»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish

Lun 1 Jan 2018 - 13:42
Décidement j'allais pas mis faire à cette sorte de dédoublement de la personnalité, ou même triple, voir quadruple, enfin j'ai pas compté mais je suis à peu près sûr qu'ils sont trois quatre dans sa tête. Pour un Yamanaka c'était pas si étonnant finalement, de mémoire ils possédaient un certain contrôle de l'esprit, très impressionnant, comme des facultés à entrer dans tes pensées, ce genre de chose. S'en était d'ailleurs même flippant. Enfin pas pour moi hein, Yamanaka ou pas les gens savent en général ce que je pense, j'suis plutôt du genre cash donc bon... En revanche ce n'était pas vraiment le cas de tout le monde, mais c'est un autre débat.

L'original ne semblait pas être très enclin à parler de son passé, plus précisément de ses origines. Oui il faisait partis de ce clan, car ce n'est pas le genre de chose que l'on peut choisir, mais il ne semblait pas être spécialement "attaché" à ses prédécesseurs. Cela me rappelait un peu ma propre histoire, moi aussi, j'avais quitté le pays du feu seul, un peu énerver contre le reste de mes "cousins". Ce sont des choses qui arrivent, peut-être un jour je renouerai le contact avec eux, dans l'au-delà sûrement... Ahahah.

« Encore un fâché avec les siens, hein... »


Cependant, il avait l'air d'être très motivé, réclamant plus de tâches à accomplir, voulant se donner littéralement à son village. C'était une bonne chose, une bonne recrue, sans doute de la bonne main d’œuvre aussi. Mais je devais tout de même le mettre en garde l'jeune, si j'avais bien conseil pour lui, c'est de toujours avoir un œil ouvert, même sur son propre village. J'allais dis, on ne sait jamais ce que pense les gens, mais pour lui c'était légèrement différent vous m'direz.

« T'sais, donner de sa personne c'est bien, mais il faut la reconnaissance en retour. Ici on reste payé au lance-pierre figures-toi. Heureusement que j'attends pas après eux pour pouvoir me payer ma bière parce que sinon je devrais me contenter d'une bien piètre qualité, et ça hors de question... »


Merci le riche héritage de mes parents, et de mes ancêtres finalement. La culture des pilules secrètes de notre clan avait rapporté gros, très gros même. C'est simple, je suis suffisamment blindé pour picoler toute ma vie, c'est l'essentiel pour moi.

« Si tu veux mon avis, les autorités là, ils ont bien plus besoin de nous que l'inverse... M'enfin, on a un toit au dessus de la tronche alors on va pas s'plaindre. Et pis le vin de Kiri est bon bordel. »


Oh ça oui, le pinard à Kiri, il est bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2190-la-montagne-de-kiri-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u383

Lun 1 Jan 2018 - 18:15
悪鬼
└ l'agriculture pour les nuls ┘

Le Yamanaka regardait de plus prêt son ami de voyage, ses traits physique avait quelque chose de particulier. Akki eut une étrange sensation de déjà-vu, un homme corpulent, avec une franc parler indéniable, un certain penchant pour les bonnes choses de la vie. Oui cela ne faisait plus aucun doute, l'homme qui l'accompagnait était un membre du clan Akimichi, dans le temps, Yamanaka et Akimichi étaient très lié. Akki n'avait pas eut la chance de connaitre ces deux clans à leurs apogées, mais les caractéristique physique des Akimichis n'avaient pas changé. Voilà donc pourquoi Shibo lui avait posé toute ces questions sur ses origines, d'après ces dires, lui non plus n'avait pas fini en bon terme avec son clan. Il semblait connaitre la déception de naître dans une famille avec une grand nom. Néanmoins ces grands nom commençaient à sombrer comme le pays du feu. Ce grand bonhomme lui rappelait un passé qu'il voulait absolument oublier, c'est donc d'une voix blasé qu'il lui répondit:

« Tu es un Akimichi n'est-ce pas ? J'aurais du le deviner plus tôt, vous êtes facilement reconnaissable parmi la plèbe. Un grand gabarie, bon vivant, porté sur la nourriture et la boisson. J'ai entendu parlé de ton clan dans de vieux rouleau de ma ...famille. Je suis heureux de pouvoir rencontré enfin un Akimichi, même si cela me remémore des choses que je souhaiterais oublier.
San: Oh ! C'est les monsieur qui se transforment en boules et qui roules ! TROP COOL ! Je veux voir ! MONTRE MONTRE ! Fait la boule ! Je veux voir la boule !
Shi: On devrait parler argent, non ? On est la pour faire un vignoble digne de se nom. Qui dit vignoble dit vin et qui dit vin dit argent.
Ni: Bon c'est pas bientôt fini ce mélodrame ? Oh ouin ouin j'ai quitté mon clan, oh ouin ouin moi aussi !
Ichi: Les Akimichi sont des gens simples, on peut d'ordinaire comptés sur eux,
du moins à une certaine époque c'était le cas.

Oui, bref... Je ne souhaite aucune reconnaissance, je n'veux pas que l'on parle de moi, je souhaite me faire le plus discret possible. L'argent ne m’intéresse pas plus que ça contrairement à certain, hein...Shi...Si les " autorités " n'étaient pas là, que deviendrait le village ? Qui ferait en sorte qu'il tienne debout ? Dans toute civilisation, il y a les villageois, la main d'oeuvre, les soldats et les dirigeants. On a tous besoin des uns et des autres.
»


Akki parlait comme s'il connaissait tout de la vie, sa pseudo sagesse sonnait comme celle d'un ancien pensant avoir tout vu. Il était du genre pragmatique, lucide, ce n'était pas un doux rêveur. C'est certainement pour ça qu'il avait l'air souvent blasé, et que ses mots ne semblait jamais bien joyeux, sa lucidité l’empêchait de pensé de manière positive.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish

Lun 1 Jan 2018 - 18:54
Mince mais fais les taire tes autres toi bon sang. Ils n'apportent rien à la conversation sans déconner. L'un ne pense qu'au pognon, l'autre semble gamin comme on n'en fait plus, pire que Shinichi. Y'en a un qui passe son temps à grogner si j'ai bien compris, et un qui n'est jamais d'accord avec personne. Sans oublier le vrai qui est comme un mélange de tout ça on dirait. C'est comme ci il avait divisé son caractère en quatre entités distinctes en lui-même. La question était de savoir comment.

Je m'imaginais moi aussi avec plusieurs moi dans ma tête. Ah ça on rigolerait ouais. Le soucis c'est que je me demande de quoi on pourrait bien parler, ou quel caractère ils auraient. L'un parlerait de bière, c'est obligatoire. Un autre parlerait de vin sans doute. Hmmm imaginons qu'un troisième parle de liqueur, la liqueur c'est bon ça aussi. Et puis le dernier... Sans doute quelqu'un de gourmand, de très gourmand. Ouais je crois que ça ressemblerait à ça. Je sortis de mes pensées lorsqu'il commença à me parler du clan Akimichi. Il avait compris, ça y est ? Par contre je ne saisissais pas vraiment, c'est quoi son histoire de boule ? Il parle de mon ventre là ?

« Faire la boule ? De quoi il parle lui ? J'fais pas la boule moi. J'ai connu quelqu'un faire ce genre de truc il me semble, c'était assez efficace j'dois dire. Mais moi, c'est mon fut mon partenaire de combat, pas vraiment mon bide. Enfin quoi que... »


La suite était moins glorieuse, effectivement, à l'entendre parler, on pouvait croire qu'il avait environ cent douze ans le garçon. La civilisation, il avait le temps de la voir évoluer. J'en ai fréquenté dans ma vie des gens soi-disant civilisés blablabla. Le fait était qu'à chaque fois, ce n'est pas les autorités qui se mouillent le cul comme on dit, loin de là. C'est sûr, ils sont charismatiques, pour la plupart compétents au combat, je ne nie pas, et encore là, y'a aussi beaucoup de fables à ce niveau. En revanche je n'ai personnellement jamais vu un dirigeant aller poser une palette, monter une digue, ou s'occuper de la charpente d'un établissement par exemple. Par contre pour dire à l'ouvrir du coin de se bouger, là y'avait du monde. Mais c'était comme ça depuis longtemps, le clivage entre dirigeants/dirigés.

« Ralala... T'es bien naïf mon p'tiot. Les autorités ne sont qu'une représentation du village à mes yeux, de "l'état" si on veut. Ils sont important parce que sans eux, ce serait l'anarchie, c'est vrai. Mais tu te rendras compte que ce sont nous, les shinobis du village, les vrais piliers. Lorsqu'un pilier se casse la gueule, le reste tombe aussi, comme un château de carte instable. Putin c'est trop loin ce que je raconte là faut que je m'en jette un. »


Je portais imméditament le goulot de mon tonneau à la bouche pour boire quelques gorgées. Il faisait chaud, le temps idéal pour faire un terrain, et établir les futurs vignobles de Uka.

« AAAAAAAAH. T'en veux un peu p'tiot ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2190-la-montagne-de-kiri-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u383

Uka: l'agriculture pour les nuls [Yamanaka Akki]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: