Derniers sujets
Partagez | 

Dix-septième. [M. Shuuhei | Clan Nara]


Mar 2 Jan 2018 - 23:41
C’était fait. Il y a à peine quelques jours, j’étais même endroit, à la même heure, et j’attendais de participer à la réunion du conseil des Nara qui allait changer ma vie. Désormais, ma vie était changée. Il y a quelques jours, j’avais été fait Jōnin par le Nidaime Raikage en personne. Et aujourd’hui, j’étais devenu le dix-septième chef du clan Nara. Je portais sur moi la longue cape de mon clan, réservé aux chefs, dont l’insigne du clan était brodé à l’arrière. Cela n’avait peut-être pas la prestance de l’uniforme de Raikage, mais cela n’avait rien à lui envier pour autant. Dans la salle quelques mètres sous moi, il y avait une petite fête avec des membres importants du village et du clan, dont la deuxième ombre, et moi j’étais là. À cette heure tardive, je n’avais plus vraiment grand-chose à y faire, et j’avais préféré me retirer un peu pour méditer.

Je savais que tu serais ici, Shikarai. Alors, comment se porte le dix-septième ?
Je ne sais pas vraiment. Et comment se porte la Quatorzième et Seizième ?
Je suis infiniment heureuse pour le clan. Nous allons pouvoir avancer et insuffler un nouveau souffle au clan.
Je n’arrive pas à m’enlever de l’esprit… Pourquoi Fuushika et Suzaku n’ont pas voulu être chef de clan ?
Ce sont des Nara, nous sommes parfois difficiles à cerner. En tous les cas, ça n’a jamais été leur ambition et nous avons plusieurs fois la conversation sans toi, ils ont refusé tous les deux. Quant à Nowaki, tu sais qu’elle ne peut plus vraiment faire cela… Et Shizenkage et moi avons fait notre temps. Si Hiro n’était pas mort si tragiquement, cela aurait sans doute pris plus de temps, mais tu serais in fine devenu chef du clan Nara, ne me demande pas pourquoi, je le savais, c’était écrit. Et je n’étais pas la seule à le penser. Ce qui a motivé ma décision, c’est les échanges épistolaires que j’ai pu avoir avec le Kage. En te nommant Jōnin, il a jugé que tes capacités en valaient vraiment la peine. Il ne te reste qu’à faire honneur à sa décision, et à ton clan…
En effet…

Sans un bruit, nous sommes restés là encore un peu, pour observer la ville. Quelqu’un montait les escaliers pour se rendre sur le toit, Shikatowa posa sa main sur mon épaule en se retournant.

— Je vais te laisser un peu, je crois que quelqu’un a à te parler.

J’acquiesçais la laissant partir, j’entendis derrière moi des murmures…

— Il est tout à vous, Raikage. J’ai été ravi de voir aujourd’hui, c’est toujours un plaisir de travailler avec vous, avez indiqué la Nara avant de s’en aller.

Je me retournais brièvement vers le Metaru…

— Monsieur…

Ordre ?:
 

_________________

ߦ Team Rakkan 雷雲 #40826d ߦ
thème de Shikarai

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t345-fini-nara-shikarai http://www.ascentofshinobi.com/u279

Sam 13 Jan 2018 - 21:49
- « T’as vraiment grandi, ma parole. Tu dégages maintenant un tel panache… On ne dirait pas le gamin avec qui j’ai eu une mission, hahaha ! »

J’eus un sourire. Il était vrai qu’il dégageait quelque chose de spécial maintenant. J’aurai bien voulu dire qu’il faisait ma fierté, mais il aurait surement fait celle de Kahei, bien que le petit était plus jeune que lui. D’ailleurs, comment aurait-il pris cette évolution de celui-là même qui avait été son élève jadis ? Cette pensée plutôt que de me rendre nostalgique me fit sourire. Aujourd’hui, le clan Nara naissait de nouveau. Aujourd’hui était jour de joie. Et même si j’avais arboré mon uniforme de Kage pour l’occasion, j’étais aussi là en tant qu’ami et chef de clan. Il était presque devenu mon égal. Après tout, seul mon rang dans la hiérarchie kumojin me plaçait tout juste au-dessus de lui.

- « Kahei serait fier de toi, sache le. A sa place, c’est moi qui le suis. Ton évolution est honorable. »

Je me permis pour le coup de passer mes mains sur ses deux épaules que je tapotai amicalement, sourire aux lèvres. La nouvelle génération nous rattrapait dangereusement. Elle allait même nous dépasser et c’était le but. Le plus important aussi. Avec ces hommes forts, Kumo allait plus que jamais resplendir. Ce jour me faisait clairement réfléchir sur le fait qu’il était peut-être temps pour moi de rendre définitivement le tablier. Mais je chassai très vite ces pensées de mon esprit. J’étais là pour le nouveau chef des Nara. Le dix-septième du nom. Shikarai en personne. Et dire qu’il n’avait été qu’un genin il y a un an encore. C’était fou ce qu’ils poussaient vite ces petits ! Incroyable même !

- « C’est en tant que kage, mais surtout en tant que chef de clan des Metaru que je tiens à te féliciter. Mon clan te transmet tous ses vœux et te souhaite réussite et succès. Que les Dieux soient avec toi, Shikarai. »

Sur ces paroles, je m’écartai pour qu’ils puissent voir les jeunes et belles Metaru qui tenaient des cadeaux pour lui.

- « Notre manière à nous de renforcer l’amitié qui lie nos deux clans ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u465

Jeu 18 Jan 2018 - 21:12
Cela me touche que vous disiez cela. Je vous avoue bien que pour l’instant, j’ai l’impression que ces habits sont un peu trop grands moi.

J’avais longtemps stagné, pas spécialement par peur, mais par facilité. Je n’avais pas été si différent de mon frère, qui reproduisait le même schéma dans son parcours à l’académie. Tout avait changé après ma rencontre avec le jeune Metaru. Si jeune, et déjà chūnin. Un petit génie qui n’avait pas stagné par facilité lui, mais qui avait plutôt grillé les étapes. Il m’avait permis d’enfin me révéler, et ça, jamais je ne pourrais l’oublier. Je repensais à la question de l’Aburame, qui datait maintenant de plus d’un mois. Je crois, que j’y apporterais une réponse encore différente aujourd’hui. Les mots de Shuuhei à mon égard, accompagnés d’un contact tactile amicale, et évoquant Kahei avait donc une saveur toutes particulières.

Je vous remercie monsieur. Votre frère et vous êtes en grande partie ceux qui m’ont permis d’atteindre la place que j’ai aujourd’hui, je saurais m’en montrer digne.

C’est très chaleureusement que le Metaru me transmit ensuite tous ses vœux. Il est vrai qu’il n’était pas seulement Nidaime Raikage, mais aussi chef de son clan, et de ce fait, cela fait de nous des homologues. Je n’avais pas eu le temps de réfléchir à cela, et j’avoue que c’était assez étrange pour moi au final. Le Metaru s’écarta alors, tout sourire. Deux jeunes femmes, sans doute des Metaru elles-aussi, s’approchèrent avec des paquets.

Qu’est-ce que...

Aux mots qui suivirent de Shuuhei, je compris qu’il devait s’agir de sorte de cadeau… Pour… Moi ? J’étais très gêné. Je comprenais bien les enjeux diplomatiques d’amitié entre notre qui se jouait par ce genre de geste, mais je n’aimais guère cela, ça n’était pas trop ma tasse de thé.

De quoi s’agit-il ? Demandais-je poliment.

Je me doutais bien que je ne pouvais pas les refuser, mais je n’allais quand même pas me jeter dessus comme un enfant. Je ne savais pas comment réagir.

Je… Je vous remercie infiniement puor ses présents, je vous assure que ça n’était même pas nécessaire !

J’espèrais ne pas le vexer. De toute façon, j’avais toujours détesté recevoir des cadeaux, alors aujourd’hui, s’était exacerbé en quelque sorte. Il aurait fallu que quelqu’un arrive pour changer les préoccupations. Qu’est-ce que pouvait bien foutre Shikarin et Sayo, toujours dans les bons coups, mais jamais là quand on a besoin d’eux. Et Shiro alors ? Je l’avais plus tôt, il était sans doute encore là, jamais trop loin de sa sœur… Si seulement il avait pu arriver pour faire passer ce moment de gêne...

_________________

ߦ Team Rakkan 雷雲 #40826d ߦ
thème de Shikarai

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t345-fini-nara-shikarai http://www.ascentofshinobi.com/u279

Ven 19 Jan 2018 - 7:41
Tous les efforts du monde pour mon cousin favori ❤ :
 
Des pas avaient beaux être légers, le bruit des talons trahissait l’approche. En même temps, la Nara n’était pas très agile avec faute d’en porter souvent, comme des robes en fait… Jamais. Mais aujourd’hui était un grand jour, tous les ombreux étaient sur le trente et un arborant fièrement l’emblème du clan. Sayo encore plus… Elle avait cherché à « attraper » son cousin toute la soirée sans succès, mourant d’envie de le narguer de ses prédictions qui s’étaient vues exactes. Elle divaguait qu’il disait ! Arrête de faire l’idiote ! C’était qui l’idiot des deux du coup ?

Son petit minois s’illuminait quand l’acolyte de son cousin en chemin lui vendait sa position sans qu’elle ne le demande, c’était peut-être voulu de sa part de lui envoyer du renfort ou une calamité, la suite le dirait bien vite. Sa cible en vue, la Nara la verrouillait ignorant un peu le reste de l’assistance, Shikarai avait cette faculté de filer comme une ombre en un instant, pas cette fois.

-Shikarai-sama ! Inutile de dire avec quel ton taquin elle avait dit ça en se rapprochant. Je dois t’appeler comme ça maintenant il paraît, en public du moins… Elle se rapprochait un peu pour plus de discrétion… Tu t’es bien fichu de moi avec tes airs de saint qui niaient…. Conclusion qui se faisait en guettant l’assistance autour.

L’homme aux cheveux blancs n’étant plus de dos vis-à-vis de la kunoishi, cette dernière avait le loisir de reconnaître le big boss. Elle se retenait de grimacer en voyant sa face. Oups. Une grimace étouffée par un sourire étiré pour travailler la bonne impression- et sa réputation de sainte. Avant de lui offrir le salut révérencieux qui lui était dû.

-Raikage-sama, vous êtes venu aussi faire rougir un peu les joues de notre vénérable nouveau chef. Elle taquinait, un peu rudement, sans douter que Shikarai la remettrait à jour au bon moment. Mais ça valait le coup ! Tu n’as même pas ouvert celui de ta première supportrice… Fit-elle une moue faussement boudeuse. Je suis vexée mon cher cousin.

Immédiatement ses iris volcaniques pétillaient devant la marée de cadeaux. Ou c’était les jolies filles qui les tenaient qui lui faisaient de l’effet.

-Peut-être de l’armement joliment ornés et de beaux bijoux. Chanceux !

C’était elle qui disait ça avec la collection qu’elle en avait via Nué… Oui personne ne lui avait rien demandé, mais à force de traîner dans les pattes de Nué et Itagami, jouer avec Kuu-chan et Reiko ou taquiner Kinzoku, son partenaire de danse favori… Les forges et les orfèvres, elle en avait fait le tour. La pensée la laissait un peu perplexe en se rendant compte au final, qu’elle pouvait désigner davantage de têtes de Metaru que dans son propre clan… Où sa seule raccroche restait Shikarai ou son frère. Shiro ne comptait pas, pas de doute que sa sangsue de jumeau ne serait pas loin.

Le chef du clan Nara avait tous ses arguments pour lui ce soir on dirait bien.❤

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Mar 23 Jan 2018 - 0:25
Le clan Nara... Quel farce... Hier Shiro se débrouillait seul comme un grand sans se soucier du clan qui l'avait laisser se confronter à la mort de ses parents seul et aujourd'hui qu'il commençait à avoir de la renommé en tant que chef cuisinier il revenait à la charge lui disant qu'il avait l'honneur d'être choisis pour être l'un des cuisiniers qui ferait la nourriture pour l’entièreté du clan. Bonne blague... Qui avait-il d'honorable à nourrir un clan qui ne s'était jamais soucier de lui ? Heureusement la tête de ce même clan était représenter par une personne qui selon Shiro l'était, honorable. Shikarai, il l'avait souvent rencontré ce cousin et il le savait digne de confiance, tantôt protecteur tantôt sévère il avait su s'attiré les grâces du clan mais surtout il avait réussi à se faire respecté par ce jeune bagarreur insolant qu'était Shiro et cela relevait presque de l'exploit.

En cuisine il avait eut un véritable honneur cette fois-ci, celui de présider les lieux en tant que membre du clan et cuisinier. Sous sa tutelle de très talentueux cuisinier bien plus encore que Shiro ne pouvait l'être, bien plus expérimenté même. Une brigade de professionnel qui allait avoir durant toute une soirée l'occasion d'observer un jeune qui les admirait les guider pour une soirée réussi, sa renommé ne ferait que grandir après cela, peut-être aurait-il même l'occasion d'être choisis par l'un de ses grands chef pour travailler dans leurs restaurant. Cependant la réalité rattrapait très rapidement le rêve, au commande de tout ce beau monde Shiro n'était pas aussi bon qu'il n'aurait voulu l'être, c'était le chef du Lion d'Or en personne qui avait décidé de l'assister dans cette tâche qui pour le moment était hors de sa porté. Tuteur d'un soir ce leader de cuisine avait réussi à lui seul à remettre Shiro sur son piédestal n'en profitant même pas pour prendre la première place. La soirée avait donc pu être assuré grâce à ses deux cuisinier qui peu à peu se respectait de plus en plus à mesure ou la soirée continuait.

Fin de service tous applaudissait d'avoir réussi avec succès ce banquet en l'honneur du clan Nara et beaucoup était venu saluer et remercier Shiro qui ne savait plus trop ou se mettre ayant été aidé par l'un des plus grand chef de Kumo en personne qui s'était éclipsé pour le laisser profiter de tout les remerciements. "Oi, oi... Je n'aurai pas pu réussir sans l'aide de..." Il le cherchait du regard alors qu'il était entourer de tout les commis et cuisinier respecté du village. "... vous tous ! Vous avez assuré !" Finissait-il avant de s'excuser annonçant que maintenant tous pouvait disposer et profitant de cette fin de soirée comme bon leurs semblait. Le temps pour le Nara d'enfiler quelques chose de plus confortable et le voici maintenant dans la salle de balle à la recherche des deux seules personne qui méritait vraiment d'apprécier sa présence. Shikarai le Dix-septième et Sayo la peste.

Dans ses habits de ville il s'approchait du groupe apercevant les deux qu'il cherchait alors qu'ils étaient accompagné du raikage en personne. Il faisait bien pâle figure face à sa soeur, vêtu de sa plus belle robe, son cousin qui était habillé traditionnellement et le raikage qui jouissait d'une certaine prestance que nulle autre égalait. "Yo tout l'monde !" Lâchait sans ce soucier de savoir s'ils étaient déjà en train de discuter ou non. "Vous avez apprécié le repas ? On a assuré hein ?" Leurs demandait-il le sourire aux lèvres comme s'il n'avait que faire de l’événement et qu'il était simplement venu pour faire apprécié sa cuisine à tous. "Ah heu aufaite bien joué Shikarai pour ton truc là, dix-septième toussa, c'est bien. Mais fait gaffe je continues de m'entrainer et j'te mettrai ta branler d'ici peu !" Fit-il en relevant légèrement la tête le sourire aux lèvres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Jeu 25 Jan 2018 - 1:54
Troublé…

Très troublé même.

Pendant un moment, j’ai failli avoir un malaise. Carrément. En l’espace de quelques secondes, j’avais confondu la nouvelle arrivante avec une autre personne : Cette salope d’Asami ! De quoi me décontenancer pendant un petit moment, tant elle avait marqué ma vie et ce de la mauvaise des manières. Je fermai les yeux pour me calmer et souffler alors qu’une quatrième personne semblait s’approcher de nous, avant de les rouvrir sur la jeune fille. Enfin en sa présence. La fameuse Nara qui traumatisait mon petit Nué. Et il y avait de quoi… Si elle semblait plus ou moins espiègle, elle avait presque la même aura qu’Asami. D’ailleurs, elle avait l’air de se ressembler carrément ! L’une était juste plus mature avec une poitrine un peu plus opulente que la plus jeune. Mais elles étaient pratiquement identiques…

- « Tu sais que ça fait impoli de demander ce qu’il y a à l’intérieur ? Tu auras le loisir de déballer les paquets et de voir par toi-même… C’est une surprise après tout. »

J’eus un petit rire pour accompagner ma phrase plus taquine que réprobatrice. Du reste, je ne daignai même pas revenir sur ce qu’il avait déclaré tout à l’heure. Lui faire des cadeaux parce qu’ils s’élevaient socialement et dans la hiérarchie ne me dérangeait pas le moins du monde. Malgré son jeune âge, il était maintenant une figure emblématique de Kumo et son nom retentirait dans tout le pays, tout simplement. Alors que les jeunes Metaru déposaient les paquets sur une table à proximité, j’eus un dernier sourire pour le jeune homme. Ma présence ici ne devait pas être exagérée. Cette réjouissance était après tout interne au Nara. Il ne valait mieux pas abuser au risque de se faire mal voir. C’était en tout cas ma conception des choses. Sur cette réflexion interne, je lui fis une révérence malgré mon rang.

- « Ta place au conseil est plus que jamais légitime. Que nos efforts soient récompensés à leur juste valeur. Encore une fois bravo ! »

Là-dessus, je me redressai, lui fis un clin d’œil avant de me diriger tranquillement vers la sortie, suivi des jeunes Metaru.

Au passage, j’avais adressé un regard mi-curieux et mi-inquiet à la jeune Sayo, avant de m’éclipser pour de bon.

Je comprenais mieux la situation de Nué. Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u465

Dix-septième. [M. Shuuhei | Clan Nara]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: