Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Quand t'as plus un sou. [PV Chidori]


Mer 3 Jan 2018 - 17:29
Perdu dans l'immensité du village; le jeune ninja de la Brume cherchait un moyen de se remplir la panse. Son cher restaurant, le dernier qui acceptait de lui faire cadeau d'un maigre repas, l'avait lâchement vilipendé devant la clientèle et il était passé pour un ninja si mauvais qu'il ne touchait même pas une paye.
Sa main gauche traînant mollement une cruche de saké qu'il avait ramassé sur une table avant de prendre une fuite molassone, le ninja aussi mou que saoul souhaitait prendre les voiles. En effet, ses talents sensoriels n'égalant certainement que ses talents ninja-esque lui permettraient certainement de chasser par-ci par-là un beau chevreuil ou que savait-il d'autre de savoureux. Après ça...
« Une broche dans les fesses et on tourne pour ne pas faire rôtir trop rapidement la viande... S'exclama-t-il, béat, au milieu des quelques passant.
Déjà, une goutte de salive perlait au coin de ses lèvres et il n'attendait plus qu'une chose, le début de la chasse.

C'est pourquoi, ses pas le menèrent directement aux portes du village lorsqu'un groupe de villageois plutôt mécontent commencèrent à l'approcher de manière discrète, mais pas discrète. Les sens entraînés du ninja lui permettait de reconnaître instantanément des personnes venant lui réclamer du change et celui-ci, d'un saut magnifique, prit la fuite par un toit pour se rendre, aussi vite que possible, hors du village.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Jeu 4 Jan 2018 - 22:13

La solitude. Le désespoir. La douleur. C’était ce que ton cœur ne pouvait ressentir qu’en ces moments. Tu ne pouvais t’empêcher de repenser à ton passé désormais disparu par une amnésie. Tenant ta tête entre tes mains, envahi par des visions affreuses, tu t’étais noyé dans une folie inévitable. Seul à combattre tes démons intérieurs, tu te fatiguais de jour en jour par ses cauchemars d’incendie qui te faisaient réveiller en hurlant durant les nuits avec comme dernier flash un tatouage d’oiseau ensanglanté.

Tu passas ta main dans ta chevelure blanche, assis sur le toit d’une maison afin de retrouver calme et sérénité. L’œil légèrement entrouvert, tu écoutais les oiseaux chantaient à tes côtés. Étrangement, tu les comprenais par un don sûrement lié à ton passé oublié. Autour de ton perchoir, quelques personnes se ruaient dans leur travail, une vie monotone d’un village. Tu ne les connaissais pas, tu ne t’es jamais intéressé à eux alors qu’ils savaient exactement qui tu étais. Enfin, ils ne pouvaient pas t’aider pour tes souvenirs perdus mais un humain qui tombe du ciel, c’était de quoi marquer des vies non ?

Tu tendis la main afin d’accueillir quelques moineaux pour complaindre ton malheur. Ils te rassurèrent de leur doux chant, n’ayant crainte de se retrouver à tes côtés. Tu t’étais toujours senti proche de ces petits êtres bien que tu ne savais pourquoi mais ton instinct voulait que tu les protèges. Soudain, les oiseaux s’envolèrent alors que tu te pris quelque chose dans la figure. Ta tête vola en arrière et frappa les tuiles de la maison. Alors que tu sentis une forte douleur à l’arrière de ton crâne, ton nez se mit à couler, salissant ton kimono blanc. Ta main vint se porter à ta figure afin d’arrêter le liquide écarlate.

Tu reculas, un œil fermé alors que l’autre fixait l’idiot qui venait de te massacrer. Voilà que tu étais sorti de l’hôpital il y a de cela quelques jours qu’on te bizutait. Était-ce ainsi qu’on traitait les nouveaux ou les invités ? Et en plus, malgré ton pauvre nez, celui-ci sentait l'alcool.

« Aïe ! ça fait mal put’… ! »

Tu grimaças de douleur alors que le sang continuait à couler. Étrangement tu n’étais pas en colère, tu te refermas juste un peu sur toi, te mordant les lèvres. Ce village était complètement fou et toi aussi. Peut-être que ce n’était encore qu’un cauchemar.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2275-mille-oiseaux-en-cage-un-seul-s-envole-kogame-chidori http://www.ascentofshinobi.com/t2301-kagome-chidori-nid-d-un-oiseau

Ven 5 Jan 2018 - 16:24
Et... Ses cheveux argentés se retrouvèrent à flirter avec la poussière. Sõsuke jeta un regard sombre à l'énergumène qui, couché par terre, l'avait envoyé à cette même hauteur tout en envoyant une information sur sa position à ses ennemis. Le jeune ninja observa alors derrière lui pour apercevoir une horde de civils désormais en colère. Le cuisinier avait du promettre une partie de la prime qu'il arrivait à percevoir du ninja à ses clients. Ceux-ci avaient alors fait tourner la nouvelle à quelques potes qui ramenèrent aussi quelques potes et ainsi de suite.
« Tu la vois celle-là? Insuke?! Cria un des villageois en pointant au plus haut une fourche à trois branches. Elle va finir dans ton cuuuuul. » Grinça le vieillard courant sur une canne à ses côtés.
« Ecoute mon pote... Commença-t-il avec un rire nerveux face au jeune garçon couché par-terre. Si tu te lèves pas très vite, en plus de croire qu'on a un lien, ces fous furieux vont te marcher dessus, alors suis-moi ! » Lui expliqua-t-il de plus en plus rapidement tout en faisant de grand geste.
Une seule chose persistait... Le jeune homme allait-il le suivre sans demander plus d'explication? Est-ce qu'il allait juste prendre ses paroles pour compte et le suivre jusqu'à l'extérieur du village? En observant l'avancée énorme des civils, le jeune ninja bondit jusqu'à un autre toit, tout en lâchant une grimace fortuite, avant de se précipiter vers les portes...

Celle-ci constituait actuellement sa seule chance de ne pas trépasser en cette magnifique soirée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Ven 5 Jan 2018 - 20:02

Alors que tu pissais du sang comme pas deux, tes mains sur ton visage teinté du liquide, l’homme en face de toi se mit à rire nerveusement. Tu n’y comprenais absolument rien à ce qu’il se passait, comment cet idiot s’en était-il pris à toi alors que tu étais tout simplement et gentiment installer sur un toit pour rester au calme. Celui-ci se mit à te parler, te demander de le suivre avant qu’on te massacre. Qu’est-ce que ce crétin disait-il ? Qu’avais-tu donc fait pour mériter autant de douleurs de la part de ce village ? Pourquoi étais-tu arrivé ici ?

Tu te penchas légèrement en avant, passant une de tes mains ensanglantées dans ta chevelure blanche et remarqua aussi que ton pauvre crâne s’était pris un sale coup contre les tuiles. Au loin, tu entendais des hommes hurler, aucun doute, ils en avaient après cet inconnu. Ton regard se posa sur lui, un peu furieux.

« Mais qu’est ce que t’as foutu bo… »

Tu n’avais pas le temps de finir ta phrase que l’homme était en train de disparaître de toit en toit en direction de la sortie. Tu te mis à paniquer en entendant les poursuiveurs se rapprocher et te rendis compte que tu n’avais pas trop le choix. Tu lâchas un juron avant de te relever, prendre ton élan et sauter de ton perchoir. Alors que tu tombais à folle allure au sol, tu fis pencher ton poids de côté afin de pouvoir rouler une fois que ton corps embrassa la terre.

Sans attendre, grâce à la roulade, tu te retrouvas debout et te mis à courir afin de te retrouver aux portes du village. Tes yeux remarquèrent assez vite l’inconnu qui avait battu ton pauvre nez plus loin vers les arbres. Alors que tu bondissais dans un arbre, te cachant dans les feuilles, tu jetas un coup d’œil aux villageois qui s’étaient arrêter. Un d’eux se mit à scruter et tu t’aplatis un peu plus pour ne pas te faire remarquer. Une fois partis, tu te laissas glisser et fixa l’homme.

« Ok. T’es un voleur pour les avoir mis en rogne ? »



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2275-mille-oiseaux-en-cage-un-seul-s-envole-kogame-chidori http://www.ascentofshinobi.com/t2301-kagome-chidori-nid-d-un-oiseau

Sam 6 Jan 2018 - 17:49
A l'aide de ses dons sensoriels, qu'il activa brièvement, l'opalin releva rapidement la présence du flemmard qu'il avait bousculé tantôt sur le toit, ainsi... Celui-ci l'avait suivi? Un sourire éclaira rapidement son visage tant dis qu'il se rendait discrètement jusqu'à la position de ce dernier qui lui demanda explicitement ce qu'il avait fait.
« Euh... Oui? » Ne chercha-t-il même pas à nier.
Enfin, l'opalin se tourna plutôt vers l'horizon, fixant les marécages brumeux de la brume, le jeune ninja se demandait ce que cette étrange atmosphère pouvait bien cacher comme nourriture... Sõsuke observa son compagnon, le nez en sang, un brin trop négligeant, ne camoufle pas très très bien une nature de chakra plutôt faible et cacha immédiatement son sourire serein. Il allait bien manger tout en manipulant son cher concitoyen.
« Jeune Gennin, j'ai reçu comme mission de déterminer l'ensemble de tes capacités et d'apporter un compte rendue à notre Kage... Commença-t-il, choisissant d'imiter pour la suite l'air brusque de Shiori quand elle était mécontente. En effet! Nous nous préparons à, plausiblement, t'intégrer à l'équipe d'assaut, reconnaissance et sécurisation du territoire! » Conclut Sõsuke tel un parfait ninja.
Lui-même se mettait présentement dans un rôle qui n'était pas sien, cela pouvait aussi agir comme un entraînement pour lui?
« Pour me démontrer tes capacités... Tu vas chasser, jeune homme, je veux observer tes capacités de survie en milieu pseudo-hostile. »
S'expliqua-t-il, comme si toute cette horde de citoyen n'était qu'une mise en scène.
« Et cesse de pleurer pour ta petite blessure nasale! Asséna-t-il au blanc. L'odeur du sang fait fuir les animaux, trouve un moyen de régler ce soucis. »
Conclut-il.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2104-satetsu-sosuke-unreal-sword

Dim 7 Jan 2018 - 18:07

L’homme qui te faisait face répondit sans vraiment cacher quelque chose. Tu poussas un petit soupir tout en appuyant sur ta narine avec ta manche dans l’espoir d’arrêter le sang. Alors que tu t’inquiétais pour ton visage, tu sentis le regard de l’inconnu se poser une nouvelle fois sur toi et te demander quelque chose que tu ne savais même pas ce que c’était en réalité. Tu levas un sourcil, non de curiosité cette fois mais sévère.

Tu relâchas doucement ton nez et vérifia tes doigts pour voir si cela saignait toujours. Il perlait légèrement mais tout allait bien à part des croutes de sang bloquant ta respiration. Ton regard se posa ailleurs que cet idiot avant de répondre le plus doucement possible.

« Soit tu te trompes de personne, soit tu es vraiment con. Je ne suis pas de ce village et encore moins ninja. »

Du moins, pas encore. Cela dépendait du Kage s’il voulait que tu restes ici ou repartir. Après tout, tu venais de ressortir de l’hopital et tu n’avais pas grand chose à faire que d’attendre le rendez-vous auprès du chef de Kiri. Tu te retournas de ton interlocuteur, prêt à repartir dans le village. Alors qu’on le traitait d’espion, voilà que quelqu’un te traitait comme un ninja. Peut-être l’étais-tu dans ta vie oubliée mais quoiqu’il en soit, tu n’allais pas bouger le petit doigt pour ce gars ou encore faire quelque chose qui pourrait te remettre sous surveillance.

« J’ai pas l’intention de chasser pour ton estomac. T’as qu’à manger les insectes sous les écorces, c’est plein de protéines. »

Comment tu savais qu’il y avait de quoi manger dans les arbres ? Tu n’en savais absolument rien.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2275-mille-oiseaux-en-cage-un-seul-s-envole-kogame-chidori http://www.ascentofshinobi.com/t2301-kagome-chidori-nid-d-un-oiseau

Quand t'as plus un sou. [PV Chidori]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: