Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» D'un samourai à une autre [Hisa]
Aujourd'hui à 15:19 par Hyûga Toph

» Be Stronger
Aujourd'hui à 15:10 par Metaru G. Yamiko

» Études & Perspectives
Aujourd'hui à 15:03 par Yuki Kuzan

» [Mission libre D] Le chat chapardeur
Aujourd'hui à 14:21 par Yasei Akane

» Nécrolove [PV: Tsubaki]
Aujourd'hui à 13:14 par Hyûga Kami

» The Wingman [PV Yuki Kuzan]
Aujourd'hui à 13:08 par Yuki Kuzan

» [Mission B] Sang bleu
Aujourd'hui à 12:28 par Yaoguaï Senkū

» À l'aube d'un monde meilleur (pv Byakuren Takamagahara)
Aujourd'hui à 11:31 par Yuki Kuzan

» Un stagiaire au poste 6 / Feat Etsuko
Aujourd'hui à 10:45 par Hyûga Kami

Partagez | 

La malédiction des sceaux [Meikyû Yatogami]


Jeu 4 Jan 2018 - 3:45


Les vivants étaient des créatures fascinantes de multiples façons, peu importe de quelle manière Raizen les examinait, sa passion ne faisait que s’auto-alimenter. Il aimait évaluer, analyser, ne rien comprendre et tout comprendre. Ce passe-temps maladif et peu commun le caractérisait comme un être déviant. Si les Akimichis étaient reconnus pour être déviants dans leur régime alimentaire et les Nara pour leurs paresses, lui l’était pour sa curiosité maladive. 

C’est cette même soif de nouveauté qui l’amena dans cette zone d’entrainement isolé. Non loin de la ville de Kumo se trouvait un petit terrain qui avait été aménagé par des amateurs. Que ce soit de grands morceaux de bois, des épouvantails ou autres, il y avait tout de même beaucoup de matériel d’entrainement. Ça n’avait pas toujours été le cas. En effet, ce lieu s’était aménagé au fil du temps. Malheureusement, cet endroit authentique avait perdu en popularité depuis l’ouverture de nombreuses surfaces d’entrainement plus avancée en termes de technologie’’. Cependant, il y avait toujours quelques individus qui préféraient y venir pour s’entrainer de manière isolée. C’était actuellement le cas de la cible de Raizen.

Le Meikyû avait entendu parler de cette personne en visitant l’académie. Une des traditions chez les habitants de Kumo et probablement dans les autres villages était d’afficher les visages des gens ayant gradué de l’académie. Le passage d’étudiant à genin étant très valorisé par la société, chaque étudiant promu au rang de genin était affiché dans les corridors de l’académie. En dessous de leur photo se trouvait leur nom. Certains noms allaient rester à jamais inconnus tandis que d’autres allaient marquer l’histoire. La vie fonctionnait ainsi.

Raizen ne savait pas si sa cible allait marquer l’histoire ou rester à tout jamais un être lambda. Toutefois, elle avait quelque chose qui l’intéressait, son sang. N’étant pas un être sanguinaire, le Kumojin s’intéressait à un point qu’ils avaient en commun : leur clan.

Observant dans l’ombre depuis un bon moment, il observait la jeune adolescente au teint pâle s’entrainer au taijutsu. N’étant pas particulièrement un expert du combat à main nue, Raizen était toutefois suffisamment critique pour estimer qu’elle avait un niveau intéressant pour son âge.

-Impressionnant, Yatogami Meikyû.

Restant dans l’ombre, il arborait ses habits de prédilections, un kimono noir fermé aux manches longues. Or, contrairement à son habitude, il ne tenait pas son katana à main nue. Cette fois-ci, il avait enfilé des gants ce qui couvrait totalement les tatouages qu’il avait sur les mains. Ceci était une simple coïncidence, mais aucun tatouage dévoilant son lien au clan Meikyû n’était visible. S’il n’en avait pas conscience, la situation risquait d’être intéressante.

-L’ancêtre de la guerre est-il ton premier sceau ?

Curieux comme il était, le jeune homme ne pouvait s’empêcher de poser des questions sans se soucier du tact dont il faisait preuve. S’il était un bon stratège, il manquait toutefois de délicatesse dans son approche. À aucun moment, il ne s’était dit qu’elle réagirait défensivement. En fait, ce qui était effrayant était son manque d’anticipation. Cette absence de prévoyance devenait encore plus absurde lorsqu’on constatait qu’elle était alimentée par son désir d’observation. Il était curieux de voir comment réagirait Yatogami

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction

La malédiction des sceaux [Meikyû Yatogami]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: