Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Rendez-vous et loyauté | Shiori


Jeu 4 Jan 2018 - 21:52

Tu t’étais hésité à y aller dans le bureau du Mizukage. À vrai dire, tu ne savais pas du tout ce qu’était censé faire un ninja à part combattre avec… comment ils appelaient ça déjà ? Chakra ? Oui… Tu t’en souvenais maintenant mais tu n’y connaissais rien en techniques. Et étrangement, tu étais un oiseau. Enfin bon, tu rejetas la tête en arrière, laissant dégouliner l’eau sur ton visage blanchâtre alors que tes mèches de neige se collaient à ta peau. Des cernes sombres se dessinaient sous tes yeux fatigués de ces nuits insoutenables que tu faisais. Ton corps recula légèrement jusqu’à frapper le mur de la salle de bain, te fixant dans le miroir.

Ce matin encore, tu transpirais de tes cauchemars et dormais affreusement mal. Toujours les mêmes. Tu frissonnas légèrement avant de remettre ton kimono correctement sur ton épaule. Tu ne te sentais pas si bien que ça mais on t’avait demandé de te rendre au palais royal. Tu te relevas sans grande énergie afin de sortir de la demeure qu’on t’avait donné, tentant de mettre de côtés tes soucis afin de pouvoir te présenter au chef du village de Kiri.

Tu finis donc devant la porte du bureau, une personne t’avait accompagnée durant un petit bout de chemin afin de t’indiquer la salle après t’être présenter. Apparemment, aucun être n’étant pas autoriser à être ici ne pouvait se déplacer en ces lieux sans être convoquer. Tu ne te sentais pas si bien, tremblant légèrement alors que ton poing frappa timidement la porte. Puis tu entras mais pas totalement, seule ta tête dépassait, cachée sous ta capuche, tes cheveux tombant sur ta figure.

« B-bonjour. Vous m’avez convoqué n’est ce p-pas ? »

Tes mains se lièrent, dansant entre eux alors que tu baissas le regard.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2275-mille-oiseaux-en-cage-un-seul-s-envole-kogame-chidori http://www.ascentofshinobi.com/t2301-kagome-chidori-nid-d-un-oiseau

Jeu 4 Jan 2018 - 22:23
Seule, dans le bureau du Mizukage, je fixe la pièce, agacée de ne pas trouver mon amant en ces lieux. J'étais persuadée de le trouver là, mais au final, non. Il semble être porté disparu et cela m'agace un peu. J'ai besoin de le voir, de lui parler et de lui expliquer mon absence des prochains jours.

J'attends alors, un moment debout, avant de soupire et de m'avancer dans la pièce, comprenant qu'il n'arriverait pas tout de suite. Mais désireuse de l'attendre, je me permets de prendre davantage mes aises dans cette pièce que je fréquente un peu trop souvent à cause de lui. Si sous Benten et Sôsuke, c'était toujours avec une note d'appréhension que je débarquais ici, maintenant, avec le rouquin à la tête du village, c'est tout autre chose. Surtout qu'en vue de notre lien, j'ai libre accès au palais. Encore heureux qu'il me montre une certaine confiance, bien que je me doute que le jours où il saura pour Tetsuko et moi... je le decevrais plus que de raisons... En même temps... Un gamin quoi... Je n'aurais pas pu faire pire...

Soupirant alors que je m'approche de la bais vitré que bien souvent, je l'ai vu contempler, je me prends au jeu de l'imiter un instant, contemplant ainsi la vue que l'on a sur le village caché de la brume. Une vue magnifique que je n'avais jusque là, pas réellement prit le temps d'observer... Il faut dire qu'à chacun de mes passages ici, j'avais d'autre occupation en tête et d'autres endroits ou posé mon regard. Oh, oui, je pourrais fouiller dans les dossiers, apprendre des choses, mais je ne suis pas une fouine et briser le début de relation que j'ai avec le kage n'est pas une chose qui me tente.

Alors les bras croisés dans le dos, je reste là, devant cette vitre à regarder le paysage. Sursautant un peu quand on frappe à la porte et qu'une tête blanche franchisse celle-ci pour marqué sa présence. Depuis quand on entre sans attendre un accord ? Je fixe l'individu alors qu'il me parle, me prenant probablement pour l'ombre de la brume alors que non. Je penche la tête sur le côté et continue de le regarder. "Qui es-tu ?" Demandais-je alors sans même dire non ou je ne sais trop quoi qui pourrait faire comprendre que non, je ne suis pas le Mizukage, non, je ne suis pas Yamamoto et encore heureux, parce qu'entretenir une relation avec moi-même serait assez étrange et complexe...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Jeu 4 Jan 2018 - 23:18

Tu te retrouves devant une femme aux cheveux claires. Tu trembles légèrement mais tu relèves un peu le regard. Etait-ce cette personne qui avait accepter de le garder à l’hôpital le temps que tu t’en remettes et sorte de ton coma ? Après tout, voilà à peu près un mois que tu t’étais retrouvé dans un lit entre la vie et la mort. Tu te penchas d’un geste rapide afin de la saluer, où sont tes manières ? Tu te mords légèrement les lèvres alors qu’elle te demande qui tu es. Le petit blondinet du nom de Shinichi ne t’avait-il pas dit qu’il allait dire au Mizukage que tu t’étais réveillé ? Ou avait-elle oublié que tu étais là ? Après tout, cela était possible, un tel chef devait sûrement avoir beaucoup de boulot.

Mais tu ne savais que répondre. Tu ne savais même pas qui tu étais en réalité. Ta fichue amnésie dû à ta chute. Ou peut-être bien avant, tu étais si fatigué à ce moment. Et même, en parlant de comment tu t’es retrouvé là-haut te fit grimacer.

« Je pense… que c’est Chidori… M-madame la Mizukage. Shinichi vous a sûrement donner le dossier qu’il avait fait sur… moi ? »

Tu n’étais vraiment pas sûr. À moins que ce gamin était un vrai malin aimant faire des blagues. Peut-être était-ce juste un enfant rien de plus normal qui avait fait semblant d’être une personne importante. Et du coup, tu te retrouvais là par une mauvaise plaisanterie en dérangeant la personne la plus importante de Kiri.

« C-ça doit être une mauvaise blague de ce gar-garçon. Excusez-moi. »

Non vraiment pas, la dame te regardait comme si tu étais toi aussi un petit troll. Tu n’es qu’une victime d’une mauvaise blague. Tu recules légèrement toujours penché devant cette femme.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2275-mille-oiseaux-en-cage-un-seul-s-envole-kogame-chidori http://www.ascentofshinobi.com/t2301-kagome-chidori-nid-d-un-oiseau

Jeu 4 Jan 2018 - 23:33
Silencieuse, le regard posée sur le jeune homme à moitié dans la pièce et à moitié hors de celle-ci, je le laisse prendre la parole et répondre à ma question, ne me présentant toujours pas... Pourtant, quand je l'entends m'appeler Madame et me donner le titre honorifique de celui qui sera en théorie mon futur mari, cela est assez étrange. Je dévisage donc le jeune malgré moi et cela semble le pousser à tenter de prendre une retraite. "Hey ! Non. Reste ici !" M'exclamais-je alors pour tenter de le retenir en esquissant un mouvement vers lui et m'avançant vers la porte. "Entre." L'invitais-je alors, que je ne suis même pas sûre que cela serait la volonté de Yamamoto, mais soit, je peux bien me permettre de me montrer un peu serviable sur le coup non ? J'en sais rien...

Je fixe le jeune et l'invite à prendre place sur l'une des chaises faisant face au bureau de l'ombre. "Tu dois probablement avoir réellement rendez-vous avez lui, je ne sais pas. Je ne suis pas la personne que tu penses. Le Shodaime Mizukage, c'est un homme, du nom de Meikyû Yamamoto. Moi, je suis Watanabe Shiori, la chef des sabreurs." Lui précisais-je alors en fouillant maintenant rapidement sur le bureau du kage, même si je m'étais jurée de ne pas le faire pour chercher après le dossier de l'adolescent. "Voilà, il est là. Donc ça confirme que t'as bien rendez-vous avez lui, sinon, je ne crois pas que ton dossier serait comme ça, sur son bureau." Tentais-je de le rassurer alors qu'en réalité, je tiens un dossier vide, mais ça, il est pas supposé le savoir. "Le truc, c'est qu'actuellement il n'est pas là, enfin, j'ignore où il est." Haussais-je les épaules. Je fais alors la moue, pour montrée que je suis navrée et qu'au final, je viens probablement de faire un peu stressé le jeune homme qui me fait face pour rien... Enfin, j'ai bien rattraper le coup là non ? Enfin, à voir... Je le regarde attendant sa réaction.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Ven 5 Jan 2018 - 0:59

Alors que tu continuais à reculer afin de ne pas montrer ton dos à ton hôte, celle-ci t’interpella. Tu déglutis en silence et ne bougea plus d’un poil, tétanisé par la situation. Tu ne savais que faire face à cette personne si puissante, ne sachant que dire. Tout ce que tu fis était de balancer ta tête de côté, regardant le pied des armoires et autres. Ta main se déposa sur ton autre bras alors que tu rougissais de honte. La femme finit par s’avancer vers toi. Tu te vis faire un léger pas en arrière jusqu’à ce qu’elle te propose de rentrer à l’intérieur du bureau. Tu soupiras de soulagement mais pris uniquement la peine d’être à trois pas de la porte.

Elle te raconte qu’en réalité, ce n’est pas elle la chef du village mais que c’était un homme du nom de Meikyû Yamamoto. Ton regard retomba encore de nouveau sur le côté avant que tu murmures pour toi-même.

« ah… »

Tu hésites à t’asseoir. Si tu le faisais, tu te sentirais en danger, tu as besoin de rester debout en cas de besoin alors tu refuses d’un signe de tête. Ton corps est très bien où il est afin de prendre la fuite. Alors que tu cherchais un moyen de t’enfuir en cas de mauvaise intention de la dame du nom de Shiori, celle-ci fouillait un tiroir. Elle finit par sortir un petit tas de feuilles et expliquer qu’elle ne savait pas où était le chef. Tu passas ta main dans ta nuque, alors que tes cheveux continuaient à tomber sur tes yeux.

« Je… Je vais revenir une autre fois alors. À moins qu’il souhaite que je quitte le village désormais que je suis sur pieds… Après tout, je ne sais pas qui je suis et peut-être un es-espion. »

Shinichi avait pensé que tu étais un espion au début. Mais tu n’as aucune mémoire et tu n’as vraiment pas envi de faire du mal à quelqu’un. Tu te mis à grimacer, gêné.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2275-mille-oiseaux-en-cage-un-seul-s-envole-kogame-chidori http://www.ascentofshinobi.com/t2301-kagome-chidori-nid-d-un-oiseau

Ven 5 Jan 2018 - 1:15
Vraiment, il est obstiné ce petit. Je l'invite à s'asseoir, il reste debout. Je lui dis de rester, il veut partir. C'est soit ça, soit, il a l'esprit de contradiction, mais en entendant ses propos, il est clair que je tique un peu malgré moi. Un possible espion ? Enfin, je ne sais pas ce qui est le plus étrange, qu'il soit amnésique comme il le dit ou bien qu'il pense à la possibilité d'être un espion... Je le dévisage un peu, encore, malgré moi. Il faut dire qu'il est plus qu'intriguant. "Chidori, c'est comme ça que tu as dit t'appeler c'est ça ? Est-ce que tu as un nom de famille ?" Dis-je en remettant le dossier vide dans le tiroir ou je l'ai prit, montrant bien que je ne fouille pas davantage et bon ouvrir ce dossier ne me servira à rien.

Je me redresse ensuite et le regarde à nouveau. "Je doute que Yamamoto te dise de partir alors qu'on ignore tout de toi. S'il te suspectait d'être un espion, je pense que tu serais plus surveillé que cela ou pire encore, tu ne pourrais pas te balader comme cela dans le village. A moins que tu ais échapé à tes gardes, mais là, encore une fois, tu ne serais pas parvenu jusqu'à son bureau si facilement." Soufflais-je en réfléchissant tout en le regardant, sauf si tout ça était prémédité et que je foutais tout en l'air par ma présence ? Non, le rouquin m'en aurait parlé, après tout, vu notre lien, un truc aussi énorme, il me l'aurait dit, enfin, je crois... Sauf s'il ne me fait pas suffisamment confiance ? Raaah, j'en sais rien... Cette prise de tête que j'aurais préféré évité.

"Donc, tu n'as pas besoin de partir ou d'attendre un prochain rendez-vous, s'il sait que tu dois venir, il ne devrait pas tarder à arriver, en attendant, on peut patienter aussi, moi, j'ai juste une information à lui donner et je partirais, mais attendre à deux, c'est plus intéressant que tout seul non ?" Je lui souris alors un peu, venant m'asseoir sur le coin du bureau, feintant de ne pas être sur mes gardes, mais l'étant plus qu'avant à cause de ce qu'il a dit... J'avoue ne plus savoir quoi penser, bien que l'idée qu'il soit un espion me semble un peu trop grosse, sauf si on part sur la psychologie inversée, dire un truc pour faire penser l'autre... M'enfin, je ne quitte pas le blanc des yeux.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Ven 5 Jan 2018 - 19:43

« … Ce n’est pas sûr mais je pense que c’est Kagome. »

Ce nom que tu prononçais était le seul que tu connaissais. Alors, tu avais cette sensation de devoir t’y accrocher quelque part au fond de toi. Tu portas tes mains vers ta poitrine, tu ne pouvais t’empêcher de transpirer de peur face à cette inconnue et ce village dont tu n’y connaissais absolument rien. Et puis, Shiori n’avait pas tort, tu n’as jamais été suivi par des ninjas à part un simple interrogatoire par un enfant. Tu hoches silencieusement de la tête et décide de t’avancer un peu au milieu du bureau tout en prenant soin d’être pacifique et prudent.

Tu savais qu’elle ne te lâcherait pas du regard et puis de toute façon tu n’avais pas l’intention de te montrer agressif. Peut-être était-ce dû à quelque chose dans ton passé qui t’obligeait à rester sur tes gardes ? Tu jetas un petit coup d’œil à la femme avant de refuir le duel des yeux. Au final, tu allais rester ici pour attendre, tu n’avais rien d’autre à faire comme d’habitude.

« Je… peux vous poser une question ? »

Tu déglutis tout en rougissant, tu ne savais pas trop comment expliquer à Shiori ce que tu voulais savoir et qu’elle te prenne pour un idiot. Parce que déjà, Shinichi a dit que c’était impossible que tu sois arrivé ici en volant sans aucune technique mais…

« Qu’est-ce que c’est un ninja ? »

Tu savais juste que ça combattait avec de l’énergie. Tu en avais entendu parler, mais où ? Cela était encore lié à ton passé oublié mais tu n’avais pas du tout l’impression d’avoir appris quoique ce soit.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2275-mille-oiseaux-en-cage-un-seul-s-envole-kogame-chidori http://www.ascentofshinobi.com/t2301-kagome-chidori-nid-d-un-oiseau

Sam 6 Jan 2018 - 0:03
Kagome ? Ce nom ne me disait rien du tout, mais en même temps, hormis les noms des membres des différents grands clan et surtout ceux des personnes que je fréquente, je ne connaissais pas tout ceux présent à Kiri ou même de façon plus large, dans toute l'archipel. Alors, non, cela ne m'aidait en rien, bien que d'une certaine façon, s'il était là en infiltration, il m'aurait dans tout les cas donné un nom inconnu au bataillon. Ainsi donc, j'avance réellement à reculons. M'enfin, du moment que je reste sur mes gardes et que je ne le laisse pas tout seul dans le bureau de Yamamoto, il ne devrait pas y avoir de soucis, je pense pouvoir gérer si jamais le jeune homme décide de m'attaquer... Enfin, à voir si son manque d'assurance et donc ses hésitations ne sont pas feinte..

Et je tombe alors des nues en entendant sa question. La bouche légèrement ouverte par la surprise de sa question, trouvant cela un peu gros, il me faut quelque seconde pour reconnecter mon cerveau et me dire que c'est son amnésie, bien qu'en même temps... Fin, je sais pas. C'est étrange... Souffre-t-il réellement d'un trouble de la mémoire ou non ? "J'ai une question, tu as des migraines ?" Une question, qui comme ça, pouvait n'avoir rien à voir avec la conversation, mais en réalité, une personne amnésique souffre de migraine à partir du moment où son cerveau recommence à fonctionner correctement. Du moins, c'est ce que les médecins m'avaient expliqué quand j'avais feinté mon amnésie partielle suite à ce que j'ai vécu dans les géôles de Kiri sous l’ère Benten et par les soins d'Eiichiro.

Je dévisage le jeune homme un instant avant de tout simplement prendre la parole, restant assise sur le bureau, les bras croisés. "On peut dire que c'est une sorte de soldat si tu vois un peu plus ce que l'on fait. Mais avec des capacités spéciales en quelque sorte." Je lui souris alors doucement et penche un peu la tête. "Par exemple, moi c'est mon sabre ma faculté." Lui expliquais-je en posant ma main sur la garde de mon sabre sans pour autant la saisir et le dégainer. Vu les réactions du jeune homme, je ne vais pas tenter le diable et risquer de lui faire davantage peur étant donné qu'il semble déjà un peu trop près à fuir.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Sam 6 Jan 2018 - 1:00

Tu sentis la surprise de la dame et te crispa à ce moment, portant ta main à ta bouche, mordant ton petit doigt. Puis elle te demanda si tu souffrais, ne prenant pas la peine de te répondre avant. Tu fermas les yeux, prenant une grande inspiration. En réalité, c’était bien plus affreux que cela, ne voyait-elle pas ta fatigue ? Tes craintes ? Chaque fois, tu restais sur tes gardes, quelque chose te poussant à rester vigilant alors que tu ne savais ce que tu fuyais réellement. Tu soufflas doucement comme pour toi-même.

« Je… Je fais toujours le même cauchemar depuis que je me suis réveillé et je le confonds avec… la réalité. Et toute la journée, il y a des flashs, des voix… Je ne sais pas si je suis fou mais je suis crevé. »

Alors que tu parlais, tu te vis tourner en rond dans le bureau jusqu’à te poser contre un mur, callant alors ta tête. Tes cheveux blancs retombèrent à nouveau, cachant alors tes yeux une nouvelle fois. Puis Shiori finit par te répondre, expliquant que c’était un soldat. Ca confirmait tes suppositions et hocha la tête doucement. Alors, celle-ci se battait avec un sabre ? Tu la regardas mettre sa main sur son arme et te collas un peu plus au mur mais t’apaisas. Elle voulait juste te montrer l’épée qu’elle possédait et non t’attaquer.

« Vous… Vous croyez que ma chute… a avoir avec ces… techniques ? Enfin… Ou bien un clan ? »

Devais-tu expliquer cette sensation étrange que tu avais auprès des oiseaux ? Ce tatouage que tu avais sur le torse ? Sans t’en rendre compte, tu serras ton kimono tout autour de toi comme pour le cacher.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2275-mille-oiseaux-en-cage-un-seul-s-envole-kogame-chidori http://www.ascentofshinobi.com/t2301-kagome-chidori-nid-d-un-oiseau

Dim 7 Jan 2018 - 15:28
Il est vrai que je peux le surprendre à poser comme ça une question qui semble à côté de la plaque, mais en mon sens, c'est tout à fait pertinent que je la pose. Pour me rassurer et confirmer ou non cette histoire d'amnésie que semble subir le jeune homme qui me fait face. Ecoutant donc sa réponse, j'affiche une moue un peu compatissante. "En somme ton cerveau se souvient de chose, mais cela est décousu. Enfin, je pense qu'on peut expliquer cela comme ça. Yamamoto est, je pense le mieux placé pour t'aider, même si là, il brille par son absence." Soufflais-je en posant mon regard sur le siège vide du Mizukage, qui fut aussi par le passé, pendant quelques séances mon thérapeute. "Il faudra que tu essaies de lui parler de tout ça, je pense qu'il sera bien à l'écoute et t'aidera." Je m'avance peut-être un peu en disant cela, en parlant pour mon amant, mais en même temps, il est comme ça non ? Enfin, il me semble et dans le pire des cas, si je me trompe, je le saurais et j'en saurais alors un peu plus sur lui, parce qu'il est vrai que malgré le temps qu'on a déjà passé ensemble, je n'en sache pas tant que cela sur le rouquin.

Je finis néanmoins par donner une réponse un peu trop simple à sa question... Une réponse que je dirais même bateau, mais que suis-je sensé dire de plus ? Un ninja se défini de différente manière et partir dans les détails avec une personne qui ne sait pas le strict minimum, ne serre à rien, alors dans un sens, j'ai fait un très très gros résumé de ce qu'est un ninja. Je crois. Écoutant donc sa réponse, je baisse un peu le regard et réfléchit. "Je peux tester quelque chose ?" Soufflais-je alors en relevant le regard sur lui. Et sans même attendre sa réponse, je me lève du bureau et m'approche rapidement vers lui, ma main gauche se glissant sur mon étui à kunaï pour en saisir un rapidement et esquisser le mouvement d'une tentative d'attaque contre sa personne, pour tenter de voir ses réflexe. S'il a été entraîné à l'art ninja, son corps, même si ça tête de ne s'en souvient pas devrait réagir non ? Comme une seconde nature.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Dim 7 Jan 2018 - 18:22

Alors que tu regardais le sol, légèrement troublé, Shiori prit la parole. Tu n’eus pas le temps de répondre qu’elle se dirigea vers toi à folle allure. Tu relevas rapidement les yeux, voyant qu’elle avait la main sur ses kunaïs. Pris d’une peur panique, tu voulus fuir mais ton corps en réagit autrement, il attendit que la dame s’approche suffisamment pour qu’il se laisse tomber. Tu poussas un petit cri surpris alors que ta paume frappa le poignet de la chef sabreuse pour détourner la trajectoire de l’arme pendant que ton autre bras était brandi au-dessus de ton visage. Tu la fixas un quart de seconde, tu avais l’impression d’avoir vécu une scène auparavant sans t’en rappeler.

Les flammes, les hurlements d’une jeune fille alors que des armes s’abattaient autour de toi sans que tu puisses reconnaître le décor. C’était un homme menaçant en face de toi, prêt à te tuer, puis tu te vis t’éloigner dans les airs. Tu ne comprenais pas.

Tu la relâchas aussitôt, voyant ce que ton corps venait de faire et recula fesses au sol dans un petit coin, tremblant. Tu savais qu’elle aurait pu te tuer et pourtant, tu avais senti qu’elle n’y avait pas mis grand-chose.

« C-c’était pas moi ! »

Tu n’arrivais pas à savoir pourquoi ton corps avait réagi ainsi alors que ton cerveau voulait sans cesse fuir tous les dangers. Tes mains attrapèrent ta tête alors que ton regard était troublé. Puis tu relevas les yeux vers la femme, murmurant dans un souffle.

« …Si ? »

Soudain, tu avais peur. Peur d’être ce que tu étais autrefois, de découvrir un potentiel que ton corps connaissait. Et si c’était bien ce que tu pensais, alors, peut-être seras-tu condamné à mort ? Tu replias tes genoux vers toi, tremblant comme une feuille alors que ton amnésie te torturait à nouveau.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2275-mille-oiseaux-en-cage-un-seul-s-envole-kogame-chidori http://www.ascentofshinobi.com/t2301-kagome-chidori-nid-d-un-oiseau

Dim 7 Jan 2018 - 19:46
Une avancée rapide vers lui, pour le surprendre, pour voir ses réflexes et avoir peut-être un début de réponses à ses questions comme aux miennes. Une fois à son niveau, je reste surpris par sa réaction, son petit blocage pour m'empêcher de l'atteindre avec mon arme blanche. Je stoppe mon geste et le fixe alors qu'il se recroqueville sur lui-même en mode paniqué peut-être ? Je ne sais pas trop... Je le fixe, rangeant mon kunaï en même temps avant de m'accroupir pour me mettre à son niveau et je pose ma main sur son épaule avec une certaine douceur. J'essaie de me montrée compatissante et à l'écoute, altruiste comme je pouvais l'être avant.

Il redresse la tête, hésitant en cherchant une confirmation de ma part quand à ce qu'il vient de faire. Je ne sais pas ce qui est le mieux de lui répondre pour le coup. Oui et le décevoir ou dire non et lui trouver une excuse à la con ? Excuse que je ne trouve absolument pas.

Nerveusement, je me mordille la lèvre inférieure en ne sachant pas quoi lui répondre, ayant totalement baissée ma garde maintenant. Si c'est un espion, je suis dans la merde, mais je ne pense plus du tout à cette éventualité maintenant. "Je peux te dire que tu as eu un certain entrainement, pour pouvoir réagir de la sorte à ma pseudo-attaque." L'informais-je en surveillant ses réactions pour être sur qu'il ne réagisse pas en mal... Il pourrait peut-être prendre la fuite refusant cela, alors qu'il semble réellement mal à l'aise avec cette réalité qui semble malheureusement être la sienne.

Je me demande bien comment en réalité, je réagirais à sa place, si je n'avais plus aucun souvenir non plus. Est-ce que je paniquerais comme lui ou bien aurais-je une toute autre réaction ? Enfin, j'avoue que ce n'est absolument pas une expérience que j'ai envie de faire. Alors oui, je le plains et pas qu'un peu.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Dim 7 Jan 2018 - 21:30

Alors que tu tremblais légèrement, respirant le plus calmement possible afin de ne pas partir en total panique, Shiori vint poser une main sur ton épaule. Elle se voulait compatissante, voulant te rassurer le plus possible en te donnant une réponse plutôt évasive. Pourtant, tu savais qu’au fond de ton esprit se cachait sûrement bien plus que ce qui t’avait défendu. Certes, pas autant que cette femme surtout que tu étais encore qu’un jeune garçon mais tu ne pouvais le nier. Quelque part dans ton passé, tu avais reçu un entraînement, ninja ou pas, on t’avait appris. Tu lâchas un petit glapissement avant que ton regard se pose contre le mur.

Tu te tins la tête, tentant de chercher une raison, un quelconque souvenir de ton passé qui pourrait de donner une réponse. Rien ne venait, juste ces horribles visions d’incendies et d’oiseaux. Tu te vis toutefois un peu sourire grâce à la chef sabreuse, au moins, elle ne te tuera pas.

« Peut-être qu’il s’est passé quelque chose d’affreux pour que je sois amnésique. Peut-être est-ce la raison de mes peurs ? »

Tu te relèves, remettant une mèche derrière ton oreille et regarde un court instant Shiori. Tu savais qu’elle ne pourrait pas répondre à ces questions mais tu avais besoin de les dire, de te soulager un peu. Tu n’avais plus envi de fuir le bureau maintenant.

« Si j’ai appris à me battre avant… Je voudrais bien étudier auprès de vous tous si vous êtes d’accord. Peut-être qu’alors mes souvenirs reviendront ? »

Mais, est-ce que ce serait bien de retrouver son passé ? Tu avais beau tenter de retrouver ta vie d’antan mais tu avais aussi cette boule au ventre de connaître la vérité.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2275-mille-oiseaux-en-cage-un-seul-s-envole-kogame-chidori http://www.ascentofshinobi.com/t2301-kagome-chidori-nid-d-un-oiseau

Dim 7 Jan 2018 - 22:16
"Ou peut-être pas." Soufflais-je pour tenter de lui donner un peu un aspect positif à tout cela. Je me recule un peu et me donner une petite tape sur la tête. "Un simple choc à la tête peut faire perdre la mémoire s'il est au mauvais endroit." Je lui souris alors un peu, cherchant à le rassurer comme je peux alors que concrètement, ça à l'air réellement mal partit pour le coup... Il semble réellement mal, peureux ou je ne sais trop quoi. C'est compliqué... M'enfin, j'essaie quand même de dédramatiser un tant soit peu pour le jeune homme, peut-être que cela pourrait lui faire du bien aussi, de ce que peut-être tout n'est pas si négatif.

Néanmoins, en entendant sa nouvelle question, mes lèvres s'écarte un peu et je ne sais pas trop quoi répondre. J'entraîne déjà pas mal de personne, je pourrais peut-être l'entraîné aussi, mais est-ce réellement une bonne idée ? Enfin, il faut aussi voir avec Yamamoto, ce qu'il dira de tout ça. J'hausse un peu les épaules. "Il faut voir avec le Mizukage, mais aussi avoir l'accord des médecins, s'ils acceptent que tu puisses t'entraîner ou non, il faut aussi penser à ménager sa santé alors sans l'accord de ces dites personnes, je ne ferais rien." L'informais-je alors, mais je me doute bien qu'en réalité, il pourrait très bien avoir des avis favorables à cela, surtout si les médecins suivent l'idée que s'entraîner pour l'aider à se souvenir, stimuler sa mémoire en faisant des choses qu'il aurait probablement pu faire avant, le remettre dans un milieu plus ou moins familier même si on ignore totalement d'où il vient. Enfin, peut-être que ce n'est pas le cas de tout le monde ? J'en sais rien.

Gardant cependant mon léger sourire, je penche un peu la tête sur le côté. "En tout cas, dis toi que tu n'es pas seul dans cette histoire d'accord ? Si tu as besoin de parler, de te divertir, etc. Tu trouveras ce qu'il te faut ici dans Kiri. Que ça soit des personnes à l'écoute ou des personnes pour t'occuper l'esprit à autre chose et arrêter de te focaliser sur ce qui ne revient pas. D'ailleurs, les médecins ont dit quoi concernant ta mémoire ?" Peut-être que j'aurais en réalité, du commencer par cette question dés le début.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Sam 13 Jan 2018 - 16:15

Tu voyais bien qu’elle tentait de te rassurer mais c’était un peu difficile à croire à un simple coup sur la tête car tes visions semblaient bien trop réelles. Mais tu souris à Shiori malgré ta peur. Au moins, il semblerait que tu sois désormais en sécurité ici, à Kiri et avec un peu de chance tu pourras retrouver tes souvenirs. Tu attendis sa réponse, effectivement ce n’était pas à elle de choisir puisqu’elle n’était pas la chef du village. Tu te penchas un peu en avant en signe de respect et remerciement même si elle ne pouvait pas subvenir à ta demande mais c’était déjà un bon pas.


« Ou-oui ! Je comprends tout à fait, j’espère que le Mizukage ne verra pas d’inconvénient… »

Et puis, bien sûr… les médecins. Pour l’instant, tu t’en remettais doucement et tes réflexes revenaient doucement même si actuellement tu faisais souvent signe de maladresse. Tes os s’étaient régénérés sans conséquence mais tu avais pas mal maigri. Tu relèves doucement la tête vers la femme, ravi de te sentir à l’aise pour la première fois que tu es ici. Portant tes mains vers ta poitrine, tu souris.


« Je vous remercie pour votre gentillesse !... Et en ce qui concerne ma mémoire… »

Tu lèves légèrement les yeux, réfléchissant à ce qu’avaient dit les médecins autour de toi lorsque tu étais à moitié conscient dans ton lit d’hôpital. C’était un peu compliqué pour toi de comprendre mais tu te rappelais des mots prononcés.


« Ils ont parlés d’une amnésie salvatrice je crois. Et que ça pourrait prendre beaucoup de temps pour me remémorer de certaines choses alors que le reste… Aura complètement disparu. »

Malgré ta mémoire disparue, tu espérais par-dessus tout pouvoir connaître tes origines, juste au moins ça. Tu finis par te retourner, un peu gêné de te retrouver en tant que plaidant alors que sûrement, d’autres ont aussi besoin d’aide. Et tu ne connaissais absolument rien de l’histoire de ces habitants.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2275-mille-oiseaux-en-cage-un-seul-s-envole-kogame-chidori http://www.ascentofshinobi.com/t2301-kagome-chidori-nid-d-un-oiseau

Sam 13 Jan 2018 - 17:26
Je penche légèrement la tête sur le côté. "Pourquoi il en verrait ?" Soufflais-je pour tenter de le faire positiver un peu, mais surtout pour qu'il arrête de s'inquiéter de tout petit rien comme cela. Si Yamamoto ne l'aide pas, il y aura d'autre personne sur son chemin pour le faire. Que ça soit moi ou d'autre. M'enfin, je ne lui précise pas cela, il s'en rendra bien compte tout seul, du moins, j'espère. Après tout, je ne vais pas tout lui faire comprendre, qu'il réfléchisse et le découvre de lui même aux fils des jours et des rencontres qu'il pourra bien faire dans le village.

Il me remercie alors et je ne peux m'empêcher de lever brièvement le regard au ciel. Un merci pour rien, parce que je n'ai pas fait cela pour avoir une quelconque reconnaissance de sa part, juste parce que nos chemins se sont croisé et qu'il était normal de le faire. Le regardant donc alors qu'il poursuit finalement la phrase qu'il avait laissé en suspens, je l'écoute d'une oreille attentive, cherchant à comprendre ce que cela peut impliqué, bien que je reste perplexe. "Normalement, c'est pas juste l'oubli d'un événement que ça occasionne ? Là, tu as tout oublié non ?" Le questionnais-je, parce que je pensais que ce genre d'amnésie salvatrice permettait juste d'oublier un événement traumatisant par exemple... Et bon Dieu, que j'aurais aimé souffrir de cela pour oublier mon passage dans les geôles de Kiri et surtout, ce que l'autre aveugle m'a fait subir... Sauf que non, cela n'est pas le cas et je pense qu'au final, perdre une partie de sa mémoire, n'est pas réellement quelque chose de bien ou même de salvateur comme les médecins semblent le dire pour son cas.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Rendez-vous et loyauté | Shiori

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: