Partagez | 

Retrouvailles [pv Itagami]


Jeu 4 Jan 2018 - 22:00
Exténuée...

Encore une fois, tu te retrouvais croulant sous le boulot et tu n'avais rien trouvé de mieux pour te détendre que de régler quelques affaires à la demeure des Metaru. Parler avec quelques uns de tes subordonnés en priorité, puis éventuellement profiter de l'immense espace en extérieur pour reposer ton corps. Celui-ci n'avait pas dormit depuis plusieurs heures déjà, et tu te retrouvais à faire ce genre de chose bien trop souvent...

Marchant d'un pas plutôt assuré néanmoins, tu voguais à travers la demeure à la recherche des différentes personnes avec qui tu devais communiquer. Au final, tu passas une bonne partie de la matinée à échanger quelques ordres, quelques informations... De plus, cela te permettait de montrer un peu plus ta présence au sein du clan. Toi qui tendais à devenir plus ouverte vis-à-vis des autres et notamment ton clan, te devais de faire ce genre de chose plus ou moins quotidiennement afin de renouer des liens détruis depuis longtemps.

Après quelques heures à voguer à travers la demeure, voilà que tu tombais sur une Metaru que tu n'avais pas quitté en très bon terme la dernière fois. Tu ne l'avais pas vu depuis le sommet, et de ce que tu avais pu récupérer en information, celle-ci avait passé un très mauvais moment sous le joug de l'ennemi. Elle s'était ainsi retrouvée à devoir combattre les iwajins contre son grès... Du moins, c'était ce que les rapports contés...

Entrant dans la pièce où elle se situait, tu ne fis que la saluer... Tu n'avais pas vraiment les formes pour engager une bonne conversation.

- Bonjour Itagami.


En réalité, tu étais à la recherche d'une quelconque nourriture pour te sustenter. Ton corps ne carburait pas seulement à la colère et à la volonté. Il avait des besoins primaires comme tout le monde.

- Comment ça va depuis la dernière fois ?


Plissant les yeux, tu n'oubliais pas qu'elle avait totalement jeté l'éponge sur son entrainement. Mais tu avais fini par passer à autre chose, nul doute que les échanges effectués entre toi et elle lui avaient servit d'une manière ou d'une autre. Peut être aussi que c'était une des raisons qui lui avait permit de survivre face à la terrible épreuve du sommet.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1548-metaru-reiko-terminee

Jeu 4 Jan 2018 - 23:58

Des balises sous les yeux, les mirettes rivées sur deux parchemins à la fois tandis que je prenais des notes sur un troisième, je m’égarais encore et toujours dans les mers sans fond du Fuuinjutsu… dans un premier temps j’avais eu du mal à croire maitre Nara qui me disait dans un premier temps de l’éviter à tout prix, qu’il s’agirait certainement de la fin de mon apprentissage en tant que Kunoichi si je m’y lançais, puisque cet art avait vu naitre et périr des individus qui y avait passé leur existence tout entière… mais comment pouvait-il en être autrement ? Il mélangeait à la fois maitrise de son énergie et planification préventive de l’utilisation de celle-ci. Du moins dans sa forme la plus rudimentaire…
De ce que j’avais appris et compris au fils de mes recherches, les plus chevronnés parvenaient à distordre l’espace et le temps avec ces glyphes, non pas en se basant sur des écritures anciennes, mais en créant leur propre glyphe après avoir compris et maitrisé l’essence de leur domaine… voyager à travers des sceaux… en voici une idée qui me paraissait farfelue, mais s’était probablement justement parce qu’elle me paressait aussi folle que je n’arrivais pas à mettre le doigt sur sa compréhension… et après tout-là n’était point mon sujet.

Le contrôle, le stockage et la programmation d’autrui… oui, littéralement transformer un individu en marionnette-là étaient les bases de mes recherches. Non pas parce que les sujets en eux même étaient mon objectif… non, parce que j’étais prisonnière de ce type de glyphe et cherchaient à m’en débarrasser avant qu’ils ne me poussent à commettre un jour l’irréparable.
Depuis que j’étais revenue de l’attaque u sommet des kage, depuis ma confrontation avec Sora chan, je me retrouvais encore aux arrêts. Non pas pour cause de blessure cette fois-ci, mais à l’instar de Shojito et de sa surconsommation de chakra, j’étais forcée au repos en attendant que mes réserves puissent se rétablir de l’abus auquel je les avais soumises. Bien entendu il était hors de question de zapper l’entrainement matinal, aussi j’y avais juste supprimé les passages puisant dans mes réserves, mon infirmière étant particulièrement tatillonne avec moi depuis le jour où j’avais moi-même refait mes points de sutures, je préférais éviter de me retrouver en froid avec mon médecin traitant…


Finalement ce repos forcé n’était pas plus mal, il me permettait de profiter de Kuu qui présentement prenait ses cours quelque pièces plus loin et me laissait le temps de me plonger dans ce micmac de données… était-il un seau qui me permettrait d’éviter d’être contrôlée comme je l’avais été ? Existaient-ils des glyphes capables d’en bloquer d’autres… et surtout subsistait-il une technique à même de passer outre des glyphes restrictifs déjà posés ? Ne serait-ce que supprimer celui qui sur ma langue m’empêchait de communiquer des informations trop sensibles sur ma situation aurait été d’une grande aide…
Ironiquement à cet enchainement de questions j’avais déjà des réponses… elles étaient toutes positives. Seulement… encore fallait-il suffisamment maitriser son sujet pour ne pas transformer l’équivalant d’une clé libératrice en un piège mortel.

– Bonjour Itagami. avait fait une voix familière en m’arrachant à mes études. Intriguée je levai la tête pour finalement tomber sur la dernière personne dont j’avais véritablement besoin actuellement…

– Bonjour Reiko… répondis-je sans grande conviction à la blonde qui venait de rentrer dans la salle d’étude… enfin la salle que j’avais transformée en salle d’étude.

J’avais eu vent du fait qu’elle faisait des efforts pour sociabiliser avec le reste du clan, des bruits de couloir disaient que Shuu allait peut-être remettre à sa sœur la gestion de celui-ci. Cependant… après notre dernière rencontre, comment vouliez-vous que je reste neutre à son égard ? Ou essai véritablement de la comprendre ? Lorsqu’elle n’avait pas ne serait-ce qu’essayé de faire de même…

– Depuis la dernière fois... que tu m’as traité de tous les noms, car j’avais d’autres priorités ? repris-je en essayant de me replonger dans mes documents alors que je percevais encore sa présence sur le pas de la porte. Me saisissant d’une des nombreuses barres vitaminées que j’avais gardées à portée de main pour tenir le coup durant ces séances d’apprentissage accéléré je tachai au mieux d’éliminer toute forme d’animosité de ma voix… m’enfin, s’était surtout la fatigue qui y subsistait présentement. disons que je suis relativement débordée… comme tu peux le voir, depuis que nous nous sommes séparées je m’évertue encore à apprendre le Fuuin dans sa nature la plus profonde… Levant finalement la tête de ma documentation, je demandai la pareille… après tout mon éducation m’empêchait de faire autrement. et de ton côté… comment vas-tu ? Reiko …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami

Jeu 11 Jan 2018 - 23:59
Soit...

Elle ne semblait pas avoir fait table rase de ce qui s'était passé entre-vous la dernière fois. Celle-ci vint même à te reprocher les diverses insultes que tu avais porté à son égard. Était-elle une gosse ? Elle n'avait qu'à grandir si ce genre de chose la touchait réellement. De toute manière, tu n'avais pas à t'excuser, quand bien même tu tentais de te cacher. Tu refusais de ployer le genou et tourner le dos face à certaines de tes convictions. Pour toi, à lâcher trop rapidement, on ne faisait que reculer. Combien de fois avais-tu cassé ton poing avant d'arriver à porter des coups sur cette roche autrefois bien trop solide...

Soupirant, vous aviez beau posséder une certaine génétique en commun, vous n'étiez clairement pas fait du même métal. Ironique lorsqu'on parlait de Metaru... Tans pis, tu haussais les épaules et te contentait alors de balayer ton regard dans divers endroits, toujours en quête de vivre. Si elle faisait la gueule, tu n'allais pas non plus lui rajouter des raisons de t'en vouloir.

Arquant un sourcil tandis qu'elle te parlait, tu avais tiqué sur sa volonté d'apprendre le Fuinjutsu. Étonnant, encore une fois, la situation actuelle tendait à prouver que vous ne fonctionniez clairement pas de la même manière. Si toi, dépourvue de talent à l'origine, t'étais forcée à maitriser les arcanes du Taijutsu et uniquement celui-ci. Celle-ci semblait tentait de diversifier ses approches pour être plus polyvalente et pouvoir répondre à davantage de situation. Pourtant tu le savais, elle avait encore beaucoup à apprendre en terme de Taijutsu. Elle était douée bien qu'ayant un certain manque de volonté apparent...

Mettant la main alors sur un morceau de brioche, tu le portais à ta bouche tandis que tu l'écoutais te renvoyer la politesse. Toujours un sourcil arqué, tu fixais les quelques livres qu'il y avait sur la table et qu'elle s'était certainement donnée la peine d'étudier. Pourquoi avait-elle besoin d'entreprendre ce genre d'évolution soudaine ?

- Mieux que certains apparemment.


Ta voix était moins brutale qu'à ton habitude, bien que toujours aussi neutre dans sa tonalité. Tu laissais pas les émotions transpirer dans celle-ci, mais au moins tu lui soulignais que tu n'allais pas lui sauter à la gorge à chaque instant. Tantôt, dans un passé pas si lointain, tu l'aurais certainement fait... Mais bon... Tout le monde était en droit de dévier de sa routine.

- J'ai vu les rapports te concernant ainsi que Nué.


Au final la solution t'était parut claire tout naturellement. Elle avait passé un très mauvais quart d'heure à se faire controler par l'ennemi. Aucun doute qu'elle voulait à tout prix éviter de remettre ça une nouvelle fois. Tu savais initialement qu'elle s'intéressait à la pratique du Fuinjutsu, mais son intérêt pour le domaine devait certainement être nourri par ce besoin maladif d'assurer ses arrières dans un futur imprévisible.

- Je ne suis pas certaine que tu trouves la solution que tu cherches dans ces livres. Enfin... Si t'as besoin, j'ai beau t'avoir insulté de tout les noms d'oiseaux comme tu le dis, je t'ai jamais fermé mon aide.


Et c'était vrai. Tu avais accepté sa demande de t'entrainer. Tu pouvais encore accepter sa demande d'aide dans sa quête de sécurité. Il y avait différentes solutions pour un même problème. Tu ne l'avais compris que depuis très peu. Seule et dans son état encore impacté par les précédents évènements, elle allait certainement avoir du mal à se frayer un chemin vers la vérité.

- Enfin...


Elle faisait ce qu'elle voulait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1548-metaru-reiko-terminee

Retrouvailles [pv Itagami]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: