Derniers sujets
» Autour des braises // Watari
Aujourd'hui à 3:17 par Hoshino Watari

» Aller à l'essentiel
Aujourd'hui à 3:09 par Metaru Shūuhei

» Sora Uchiha (en Cours)
Aujourd'hui à 2:57 par Borukan Akimoto

» [Koga Kiseru] Un errant à Iwa et dans un Cofee Shop - Libre
Aujourd'hui à 2:26 par Hyûga Sanadare

» Oui ?... Oui ! (w/ Tsunechika)
Aujourd'hui à 2:10 par Seisui no Seifukusha

» 1/08. La manipulatrice
Aujourd'hui à 2:06 par Suzuri Kyoshi

» Question de coïncidence ; Sazuka
Aujourd'hui à 2:04 par Ikeda Sazuka

» Le bon et la brute [Shukiki S.]
Aujourd'hui à 2:02 par Metaru Nué

» Reiji / RP.
Aujourd'hui à 1:37 par Goketsu Reiji

Partagez | 

Sabre & Flemme | PV. Fuji Asura


Dim 18 Juin 2017 - 6:33

Le village de Kiri ne me ressemblait pas du tout. C'était un constat assez étrange que l'on pouvait se faire, mais pour une personne qui avait participé à sa fondation, je pouvais vous assurer que cette réflexion était fondée sur de la logique pure. En attendant, je me prélassais encore et toujours le longs des rues du centre-ville, les mains dans les poches et une cigarette dans la bouche, observant les alentours d'un regard blasé, caractéristique de ma propre personne. Je n'avais aucune mission assignée aujourd'hui, si ce n'était celle inhérente à tous les ninjas de Kiri, veiller au bien-être du village caché de la Brume. Je ne saurais vraiment dire si j'accomplissais mon devoir avec brio ou non, mais au moins j'avais conscience de la tâche qui m'était assignée et... C'était un bon début, j'imagine.

Poussant alors un profond soupir, je grattais l'arrière de ma tête avant de m'arrêter face à ue boutique, une librairie pour être plus exacte. Le village commençait donc déjà à s'établir au niveau culturel ? En tant qu'initiateurs de la hiérarchie des shinobis, la suite logique des choses voulaient que nous continuons sur cette voie. Alors que je lisais l'écriteau de la librairie, un gracieux : "Aux Lettres Pluvieuses", j'eus un petit sourire de satisfaction. J'avais beau me foutre totalement de ce qui se passait autour de moi, savoir que les gens commençaient peu à peu à se divertir était un bon signe... Nous avions tous besoin de nous détendre dans la vie, pas vrai ? Vu le clan auquel j'appartenais, de tels pensées pourraient paraître blasphématoires, mais j'avais toujours eu quelques problèmes avec la ligne de conduite des Yuki.

Ceux qui étaient si estimés par le reste de la population, les leaders de la rébellion, les nobles... Je faisais partie de cette lignée, mais qu'est-ce que cela signifiait au final ? Peut-être pas grand chose, qu'importe. Pénétrant alors l'enceinte de la libraire, je fus agréablement accueillit par la chaleur de la grande salle, assaillit par une odeur de livres neufs, et appuyant mes pieds sur un sol en bois qui grinçait légèrement, mais qui n'était néanmoins pas si désagréable que cela. Avançant alors calmement le long des étagères, je balayais mes yeux vaguement le long des couvertures de chaque ouvrages, pensant que bon nombres de connaissances devaient être renfermées ici. Est-ce que des informations sur les autres nations s'y trouvaient également ? Kumo.. Iwa... Et peut-être d'autres plus marginales, qui sait ? Alors que mon regard s'était arrêté sur un livre traitant du maniement du sabre, je fus soudainement attiré par la présence d'un autre individu présent au sein de la librairie, un grand homme à la stature plutôt imposante, et à la chevelure flamboyante...

Son visage me disait bizarrement quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975

Mar 20 Juin 2017 - 23:12
Assis en tailleur dans un coin de la pièce, le Roux profitait de tous le confort offert par les tapis de sol qui parsemaient les lieux. Un cadre idyllique pour feuilleter l'un des innombrables ouvrages qu'on y trouvait alors que la pluie battait son plein en dehors. Le genre d'atmosphère qui donnait clairement envie de se rendre aux "Lettres pluvieuses", la fameuse librairie qui tenait justement son nom de ce phénomène. Spécialement lorsqu'elle n'était pas encore bondée de monde.

Et lorsque l'on se rend compte de la quantité de connaissances amassées dans un si petit endroit, il serait stupide de ne pas en profiter. Prouvant par la même occasion que si le Roux pouvait être un soulard incontrôlable, ou encore un brutal combattant; cela ne l'empêchait pas d'être en quête d'une approche du monde un peu plus intellectuelle qu'à son habitude. Sans pour autant être déconnecté de son quotidien puisqu'à son sens, toutes les connaissances sont de potentielles armes lui servant à affronter l'adversité.

Après tout ce n'était pas sans raison qu'il feuilletait un ouvrage traitant de la manipulation du flux d'énergie sur lequel s'appuient l'ensemble des shinobis. Un système circulatoire dans lequel le sang était remplacé par le chakra, et qu'il était possible d'influer aussi bien positivement que négativement depuis l'extérieur. Mais pour cela il était nécessaire de comprendre certains mécanismes et d'avoir une maîtrise de son propre flux supérieure à la normale. Ce n'est que de cette façon que les portes d'un domaine à part de l'art ninja s'était ouvert à lui.

Et aussi absorbé par sa lecture soit-il, il avait facilement remarqué ce nouvelle arrivant à l'air blasé qui l'observait avec insistance. Pas de quoi s'inquiéter mais en même pas de quoi se réjouir. Telle était la mentalité d'Asura à ce moment, son état d'esprit lui sommant de poursuivre sa tâche sans montrer qu'il prêtait attention aux mouvements de ce jeune homme qui semblait réellement désireux de choisir un ouvrage à en juger ses manières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t91-fuji-asura-terminee

Mer 12 Juil 2017 - 0:24

Il y avait une atmosphère vraiment particulière dans les bibliothèques, et je ne saurai dire si c'était uniquement grâce à l'avertissement de ne pas faire de bruit, mais je me sentais étrangement serein. C'était ce que je recherchais, la seule sensation qui m'important. Alors que je prenais une grande inspiration, je continuais de fixer l'homme assis en tailleur en face de moi. Se sentait-il au calme, lui ? Son visage semblait indiquer que oui. Mais je n'en avais aucune expertise, allez savoir en fait. La vieille dame qui s'occupait de la boutique me fixa intensément du regard pendant quelques instants, comme pour vérifier que je n'étais pas un indésirable. J'imagine qu'elle avait dû rencontrer beaucoup d'éléments perturbants, et au vu de la population de ce village nouveau-né, je ne pouvais que compatir.

Poussant un profond soupir, je venais alors explorer les quelques étagères près du rouquin, ne m'y connaissant pas vraiment dans le domaine. Je n'étais pas un grand lecteur. J'aimais bien lire, mais je n'en avais pas une culture très poussée. Là, de tête, je ne pourrais pas sortir de titres ou d'auteurs classiques que tout le monde devrait connaître. Ce n'était pas une priorité, mes obligations de Chûnin me poussaient à grignoter de mon temps libre pour m'occuper de choses ennuyeuses qui ne m'intéressaient pas, ce serait cool si je pouvais prendre plus de temps pour venir à la librairie. Finalement, ne parvenant pas à trouver mon bonheur, je poussais un profond soupir, le regard ennuyé, prenant la décision d'aller me renseigner auprès de l'érudit assis en tailleur.

- Yo, Oji-san, pardon de vous déranger, mais vous auriez pas quelques livres à me conseiller par hasard ?

Je le coupais sans doute en pleine lecture, j'espérais juste qu'il n'était pas en train de lire une révélation absolument déterminante pour la suite de l'intrigue de son livre. Alors que j'attendais la réponse, la vieille dame releva les yeux vers moi, comme si elle était surprise d'entendre du bruit dans cette bâtisse où même les mouches semblaient avoir honte de battre des ailes. Je ne m'en perturbais pas tous, je gardais un volume de parole respectable, je possédais malgré tout un minimum de respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975

Sabre & Flemme | PV. Fuji Asura

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: