Derniers sujets
Partagez | 

Entrevue avec l'ombre de la Terre Ϟ Akimoto Borukan


Dim 14 Jan 2018 - 4:39



☆ ☆ ☆     REUNION AVEC LE PATRON

Le dernier chapitre. Cette désagréable impression que la fin du monde approche, cette impression de déchirure qui craquèle les murs avant qu'ils ne s'effondrent... Yoshitsune se sent comme pris au piège. Coincé dans ces vêtements plus que cérémonieux et pourtant doux, le fier bushido se tenait droit, crispé, serrant ses doigts moites autour de sa nuque.

Yoshitsune ne voulait déjà pas être là: Épauler Akimoto pour la réunion des deux ombres ; se présenter au centre de ces regards, venus de chaque diaspora, était pour lui semblable à un suicide. Si la décision n'avait tenu qu'à lui, sans doute jamais n'aurait-il prit le temps que de participer à ce regroupement qui ne secouaient que des criantes. A ce regroupement de sornettes. Mais Yoshitsune était désormais avec la disparition de feu son frère, et de ses amis Kanon et Meian, le beau souvenir de l’ancien Conseil ? Une poupée de chiffon à trimbaler dans les batailles déjà perdues. Malgré les précautions mises en place, personne n'ignorait le danger qui planait et émanait de l'endroit lui-même.

Mais Yoshitsune faisait forte impression. Vêtu d'un long kimono bleuté, sans fioriture mais pas d'une basse simplicité, ses cheveux étaient relevés de manière élégante et éméché avec classe.

Immobile et silencieux, le Nagamasa se tapi dans l’ombre. Son regard était porté vers la lueur qui émane du bureau du Tsuchikage. Il inspire un grand coup avant de repousser avec délicatesse la porte du bureau du chef des lieux.

* * *

Debout, présentement présent dans le bureau de son Kage, Yoshitsune se tenait là, droit comme un piquet à attendre sa sentence. Oh bien-sûr, inutile de préciser que non, il n'avait nullement commis de crime répressible de peine de mort et que oui, il était peut-être un poil mélodramatique. Mais à ses yeux et bien ouais. La situation pouvait paraître dramatique. C'était là la première fois qu'il se retrouvait convoqué chez le nouveau grand patron. Et pourtant l’arrivée de l’ombre de la foudre n’était pas prévu avant quelques heures encore.


« Tu… Avez-vous demandé à me voir, Tsuchikage-Dono ? »

Il parlait d'un ton calme, rationnel quoique un soupçon intrigué par la situation.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 23 Jan 2018 - 4:21

Bureau d'Akimoto - Un peu avant l'arrivée de la délégation de Kumo

Yoshitsune...Un homme vaillant. Tous les deux, Akimoto et lui constituaient les derniers vestiges de l'ancien conseil d'Iwa. Les reliques de l'ère Chôgen. Si les deux shinobis n'avaient jamais été des plus proches, le Borukan sentait qu'un gouffre s'était formé entre eux depuis le fiasco du sommet et l'attaque de Kiri. Au départ, voulant laisser le temps au samouraï de digérer la mort de son jeune frère, Akimoto l'avait volontairement laissé sur la touche. Mais rapidement, quelques jours s'étaient transformés en semaines, puis en mois. Et bientôt le rouquin n'avait plus eu la force de se rattraper. Ainsi, son plus puissant allié s'était transformé en un étranger de plus. Celui qui aurait pu l'aider à redresser le village s'était tranquillement éloigné un peu plus.

Ses dernières discussions avec Sanadare et Taishi avaient permis à Akimoto de remettre certaines choses en perspective. Si leur vision était des plus catastrophistes, les deux jeunes idiots n'avaient pas complètement tort. À force de regarder le fond de sa bouteille de saké, le Nidaime avait fini en oublier le plus important. Avec la délégation de Kumo qui était en approche, et de nombreux changements à l'horizon pour le village, le roux en était venu à la conclusion qu'une discussion s'imposait avec le Nagamasa. Qui plus est, un certain dossier le tracassait depuis un moment, un dossier avec lequel il n'arrivait pas à se décider, le timing était donc parfait.

Le Nagamasa poussa la porte de son bureau, comme à son habitude, Yoshitsune avait fière allure. Le ton calme qu'il employa résonna dans l'esprit d'Akimoto. Maintenant qu'il était confronté à l'homme, il ne se sentait plus le courage d'avoir cette conversation avec lui. "- Yoshitsune..." dit-il d'un ton plutôt solennel. "- Je...D'abord, je veux mettre de côté le fait que je suis Tsuchikage un instant. Je n'ai normalement aucun compte à rendre à personne, mais par respect pour votre frère, et pour vous Yoshitsune, je tenais à m'excuser." Une pause, un peu inconfortable. La montagne si solide qu'il était ne semblait pas si inébranlable aujourd'hui. "- Je n'ai pas été le Kage que j'aurais du être. Vous étiez l'allié le plus fidèle du Shodaime, et plutôt que de mettre à profit vos compétences pour le bien d'Iwa, j'ai tenté de tout prendre sur moi. Mais mes épaules ne sont visiblement pas suffisamment large pour porter tous les fardeaux par moi-même."

Akimoto quitta son bureau pour aller à la rencontre du samouraï. Il n'avait pas envie que l'imposant meuble de bois et de pierre massive crée une distance inutile entre eux."- Vous êtes l'un des plus grands guerriers d'Iwa. Un brillant stratège. Vous dirigez les Tengus. Il est temps que vos compétences soient utilisées à leur pleine valeur. Une fois l'alliance avec Kumo scellé, nous entrerons officiellement en guerre contre Kiri et Hi no Kuni, j'aurais besoin d'un homme tel que vous à mes côtés. Qu'en dites-vous Yoshitsune-san?"

_________________

« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa

Entrevue avec l'ombre de la Terre Ϟ Akimoto Borukan

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Crocs Rocheux
Sauter vers: