Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Neige enflammée | PV Yuki Gōkarin


Dim 18 Juin 2017 - 6:53

Les choses commençaient à bouger à Kiri. L'élection du Shodaime Mizukage approchait à grands pas, et je me contentais encore et toujours de dormir à la belle étoile en ne pensant à rien d'autre qu'au calme. Peut-être devrais-je me reprendre en main, après tout, rien ne disait que les choses allaient rester aussi calmes. Nous vivions sur une archipel qui en avait connu des vertes et des pas mûres, il fallait se douter qu'une paix aussi forcée ne suffirait pas à combler tant d'années de violences. Pourtant, étais-le mieux placé pour en parler ? Qu'avais-je accomplis au cours de ma vie pour me permettre de telles paroles ? Rien. Absolument rien. Mais, c'était aussi ça être un homme, savoir apporter son grain de sel là où il ne le devait pas. Et aujourd'hui, j'allais en donner un très bon exemple !

Pensant qu'il fallait que je sois assidu dans ma formation de jeune membre du clan Yuki, je m'étais rendu au Grand Dojo du village, lieu idéal pour s'améliorer autant physiquement que psychiquement. Alors que j'étais arrivé les mains dans les poches, mon habituel cigarette entre mes lèvres, j'observais les quelques sabreurs présents échangeant quelques coups assez indulgents, haussant alors les sourcils. Je devrais peut-être songer à agrandir mon arsenal, moi aussi. Il fallait dire aussi que je me reposais beaucoup sur ma capacité héréditaire à maîtriser la glace, ce n'était sans doute pas une bonne chose et j'en étais bien conscient... Mais quand la flemme vous avait posséder pendant vingt et un ans de votre pénible existence, il était toujours difficile d'en réchapper.

Haussant alors vaguement les épaules, je passais une main dans mes cheveux ébouriffés avant de me rendre vers une salle d'entraînement dotés de mannequins et de cibles, afin de m'entraîner au lancer de kunai et de shurikens. Je possédais une visée assez médiocre en réalité, et en situation réelle, cet aspect pouvait s'avérer fatal pour moi. Après m'être accaparé une salle semblant vide, je commençais à installer mes petites activités tranquillement, m'accordant quelques pauses par-ci par-là. Finalement, la chose ne prit pas longtemps à s'installer. Une vingtaine de minutes, tout au plus. Finalement prêt à m'entraîner, je fus alors déranger par une bande de jeunes freluquets, visiblement assez provocateurs pour me tirer un haussement de sourcils méprisant.

- Tss, alors c'est ça les Yuki ? Des gars solitaires qui s'permettent ce qu'ils veulent, se pensant chez eux ?! On ne vous doit rien !!

15 ans. Je ne leur donnais pas plus. Evidemment, les jeunes Kirijins étaient toujours moins enclins à respecter leurs ainés, surtout ceux de cette génération, qui avaient encore beaucoup de choses à vivre. Enfin, je parlais mais au final, j'étais dans le même panier qu'eux. Soupirant alors, je commençais à m'approcher d'eux, le visage aussi blasé que je pouvais l'être d'habitude. Comment allais-je donc aborder cette situation ? Les toisant de toute ma hauteur, je devais bien les dépasser d'une tête et demi. Penchant alors la tête sur le côté, j'esquissais un petit sourire narquois.

- Oooh, tu es donc une de ces personnes à haïr par dessus tout ce système de privilèges et de lignée noble ? Parfait, pourquoi ne viendrais-tu pas donc sur le tatami, montrer à tes amis la grandeur de tes ambitions ?

J'étais probablement très dur avec lui. Je ne savais même pas s'il maitrisais un quelconque art martial, mais je ne comptais pas réellement l'affronter. A vrai dire, je comptais sur sa lâcheté pour se résigner de lui-même, afin de pouvoir commencer mon entraînement tranquille et sans aucunes perturbations. Pourtant, j'avais la curieuse impressions qu'aujourd'hui, personne ne me laisserait faire ce que je voulais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975

Lun 19 Juin 2017 - 3:24



Le dojo était un endroit où tous les shinobis pouvaient se regrouper pour une session d'entraînement entre eux. La plupart se réunissaient pour montrer qui était le plus fort, les plus grands vantards traînaient en ces lieux juste pour se la raconter. Ce n'était pas le cas pour Yuki Gōkarin, le bâtard de son clan, qui venait ici seulement dans l'objectif de s'entraîner et de se surpasser lui-même. Sept jours sur sept, il voyait plus les mannequins et les cibles que sa propre famille qu'il avait renié pour sa voie de ninja. La plupart des jeunes présents dans ce temple, où l'on pouvait trouver sa voie par le biais d'enseignements et d'entraînements intensifs, regardaient le jeune Yuki d'une manière méprisante ; ils ne comprenaient pas pourquoi il s'épuisait autant et détestait autant son propre clan. Certains voulaient le battre dans un duel, mais c'était en vain puisqu'il avait une large avance sur eux. Sa dangerosité s'élevait à un rang bien supérieur par rapport aux jeunes de son âge.

Il était adossé à un mur le temps de se reposer de sa pratique sur les mannequins ; son exercice consistait à améliorer sa précision par le lancé de projectiles en tout genre : kunaïs, shurikens et senbons. Il n'était qu'un parfait ninja dans la maîtrise de ses éléments et de son don héréditaire, il devait, pour lui, perfectionner les autres domaines avant d'être dominé dans un combat contre n'importe quel shinobi. Les gouttes de transpiration coulaient le long de son front pour exposer son gros effort. C'était tellement visible que les adultes étaient impressionnés par un petit suant d'ahan. Il comptait se relever jusqu'au moment où l'un de ses confrères débarqua dans la même salle que lui, quasiment vide, pour s'entraîner sur un même exercice que lui. Son regard âpre était figé sur le nouvel arrivant, Yuki Noah, mais heureusement pour lui il n'était pas visible puisqu'il s'était isolé dans un coin sombre de la pièce.

Une bande de jeunes vint à interpeller Noah par des remarques qui ne pouvaient que captiver l'attention du pseudo-misanthrope. Ils insultèrent le clan Yuki tacitement, ce qui avait fait frissonner de joie notre bâtard jusqu'à le faire relever pour se précipiter en direction de la querelle. Ses cheveux tombèrent pour masquer ses yeux, il marchait d'une manière très lente pour mettre pression aux gamins qui faisaient face à Noah. « Cassez-vous. Vous avez raison, mais vous ne méritez pas d'insulter mon clan avec vos compétences réduites. Notre clan est une farce; nous n'avons rien fait pour sauver notre nation. » répondit Gōkarin sèchement aux mômes ainsi qu'à Noah. Au même moment, ses paroles firent impression grâce à ses yeux qui se montrèrent lorsqu'il releva sa tête en leur direction à cause de sa petite taille ; un regard aigre marié à sa balafre sur son œil gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Neige enflammée | PV Yuki Gōkarin

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: