Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Désillusion


Dim 14 Jan 2018 - 14:43
Date : An 191
Lieu : Domaine des Hyûga, Rokkusu (Tsuchi no Kuni)


Voilà maintenant deux ans que mes byakugans ont commencé à se manifester. Beaucoup de choses ont changé depuis cet événement. Mon père montrait un peu plus d'intérêt pour ma personne, une partie des Hyûga avait changé de comportement (certains me jalousaient, d'autres trouvaient ça cool), les entraînements étaient devenus plus faciles grâce à ces pupilles. Moi qui pensait qu'elles ne me causeraient que du tord, je n'avais rien à leur reprocher à ce jour. La seule chose qui n'avait pas changé était ma relation avec ma mère. Pour faire simple, tout ce qui me froissait avait disparut mais ce que j'aimais, était resté.

Aujourd'hui, du haut de mes 8 ans, je me suis mis à sécher l'entrainement. À quoi bon, tout était devenu si simple. Moi je préférais m'amuser avec mes potos au parc et leur montrer que c'est moi qui court le plus vite. J'étais le plus rapide des gamins du coin. Une fois lancé dans la course, j'étais une autre personne. La sensation du vent effleurant ma peau et parcourant mon cuir chevelu. Mes muscles se contractant. Tout aller vite, très vite. C'était tellement agréable. J'avais l'impression qu'on ne me rattraperait jamais et que je serais toujours le plus rapide.

En rentrant le soir-même, ma mère n'avait pas commencé a cuisiner. En l'appelant, c'est mon père qui a fini par me répondre. D'après lui, elle était malade et avait besoin de beaucoup de repos donc je n'avais pas le droit de la voir. Inquiet mais compréhensif, je hocha simplement de la tête en guise acquiescement. Alors que je me dirigeais vers ma chambre, mon père me fit signe de venir. En y repensant bien, j'avais l'impression de ne plus reconnaître ma propre maison. La chaleur du foyer a laissé sa place à un froid gênant et l'animation habituelle elle, à un silence lourd. L'ambiance me mettait un peu mal à l'aise. Comme à son habitude, mon père me paraissait froid et distant.



"Pourquoi n'es-tu pas venu t'entraîner aujourd'hui Takumi ?"

"Oh ça, je n'en ai plus besoin. C'est devenu trop facile avec les byakugans."

"Tiens donc..."

"..."


Le ton qu'il venait d'employer avait quelque chose de malsain. Je pensais même que c'était carrément menaçant. L'expression de son visage n'était pas neutre. Il souriait mais surement pas car ma réponse l'avait satisfait. Je ne saurais expliquer pourquoi, mais soudainement j'avais peur. Je voulais vraiment partir. Je voulais courir. M'enfuir loin. Mais j'étais pétrifié, il me pétrifiait. Après un silence d'une dizaine de secondes, il se mit à se marrer avec toutefois un peu de retenue. Je ne comprenais rien à la situation mais je n'arrivais pas à penser normalement et mon corps ne me répondait plus. Avant même que je ne m'en rende compte, il m'avait mis au tapis. Il était debout, et moi au sol.


*Urgh!! Il est.. rapide...*


Je m'étais évanoui. Obsédé par la vitesse, j'ai tout de suite cherché à comprendre ce qu'il s'était passé une fois réveillé. Il était allé vraiment trop vite. Mon corps mais aussi mes yeux n'avaient même pas suivi l'action. C'était à ça que ressemble quelqu'un de RAPIDE ..? Je devais quand même admettre que c'était impressionnant. Une fois calmé, je me suis mis à regardé autour de moi. J'étais dans une vaste salle aux murs de pierre. Aucune fenêtre, une simple ampoule éclairait le lieu. Il faisait plutôt froid. C'était sinistre. Il y avait un bureau, un futon, et quelque chose qui pouvait s'apparenter à des toilettes. Qu'est-ce qui a bien pu lui passer par la tête à ce dégénéré ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Désillusion

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: