Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

[B/Kiri] Les mystères de la Brume


Mer 17 Jan 2018 - 12:24

Un soupire, voilà ce qui avait échappé de mes lèvres en quittant le bureau de Yamamoto après cette entrevue assez étrange... Parler de Tetsuko avec lui même vaguement reste pour moi assez étrange. Mais le pire, c'est probablement ce mélange de sentiments que j'éprouve à l'idée de cette mission. L'enjouement parce que je vais enfin revoir mon partenaire, mon confrère sabreur, mais aussi la crainte de devoir l'affronter et lui dire la vérité concernant mes sentiments et ce que j'éprouve pour Yamamoto. Pourtant, malgré ma crainte de devoir affronter ses remarques et surtout, devoir le repousser, j'ai qu'une envie là, le revoir alors oui, je compte bien me mettre en marche le plus rapidement possible vers ce bureau de poste.

Attrapant ainsi deux ninja présent dans la pièce adjacente au bureau de mon amant, je les invites à prendre contact avec les deux autres membres de mon équipe. Yamanaka Akki et Satetsu Sosuke pour leur expliquer que l'on part en mission dans moins d'une heure et que je les attendrais à la porte du village pour le départ.

Laissant donc les deux shinobi aller prévenir mes élèves, pour ma part, je termine de feuilleter le dossier concernant la mission qui est... Trop vide. Chose que je n'apprécie pas réellement. Une mission d'espionnage ? J'en sais rien, ce n'est pas réellement clair et il ne semble y avoir eu aucun rapport. Au final, on a juste un lieu à aller voir, rien d'autre... le but de la mission étant inconnu également. Quelque chose de secret... Est-ce que Yamamoto en savait plus ou tout cela était juste l'oeuvre du Nidaime ? Non, il ne doit rien savoir et dans un sens, ça explique pourquoi il donne un tel rang à cette mission. Si c'est juste aller retrouver un autre groupe de ninja, ça devrait être plus simple alors que là... Une mission de rang B ? Je n'aime pas ça...

Déposant le dossier sur le bureau de Nana, j'adresse un faible sourire à mon ancien élève. "Tu rendras cela à Yamamoto s'il te plait ?" Soufflais-je alors avant de partir, laissant à la secrétaire ce dossier de mission bien incomplet.

Quittant donc la tour, je fais un rapide saut par mon appartement pour prendre mon nécessaire et finalement me rendre aux lieux de rendez-vous donné à mes élèves. En espérant, ne pas les attendre trop longtemps pour nous mettre en marche vers la poste, le seul lieu mentionné dans la mission de nos prédécesseurs.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Ven 19 Jan 2018 - 15:03
悪鬼
└ Première Mission de rang B ┘

Akki était chez lui, un petit appartement en ville qu'il arrivait à payer grâce à la solde qu'il gagnait en tant que ninja des forces armés Kirijins. C'était un endroit bien luxueux pour le jeune homme, lui qui pendant longtemps avait été habitué à dormir à la belle étoile, accompagné uniquement des entités dans ça tête. Se nouveau chez lui était chaleureux, douillet, bien loin d'une couverture poser sur le sol et d'une pluie torrentiel lui tombant sur le nez. Sa situation, semblait évoluer dans le bon sens, il n'avait plus vraiment de soucis pour ce payer à lui et ses compagnons de routes, de quoi manger et dormir. Les gens semblaient l'acceptés, du moins ceux qui n'étaient pas tomber sur lui entrain de se parler à lui même, car c'est à ça qu'il ressemblait quand les autres entités lui parlait à haute voix. D'ailleurs pour que cela n'arrive plus, Akki avait imposé des règles stricte, il était interdit aux autres de parler à haute voix tant qu'il n'était pas seul. Chose que les autres avait du mal à accepter, le yamanaka devait donc faire en sorte d'éviter certain sujet, pour que les autres n'aient pas envie d'intervenir.

Tôt le matin, Akki avait reçus la visite d'un collègue Kirijin, lui indiquant calmement que son équipe avait reçus une mission et qu'il lui était demander de rejoindre sa Sensei au lieu de rendez vous. Lieu qu'il lui indiqua gentiment en sortant une petite carte du village, il semblait savoir qu'Akki venait de rejoindre le village il y a peut. Le Yamanaka le remercia rapidement et sans rien dire d'autre celui-ci sortie par la fenêtre de son salon et sauta sur la toit voisin. C'est donc en sautant de toit en toit qu'il se dirigea au lieu de rendez vous donnez par sa sensei et transmis par son collègue de Kiri. La Mission était de rang B, donc potentiellement dangereuse, bien loin des missions de garde, ou celle ou il fallait retrouver un animal de compagnie. Akki avait déjà connu se genre de mission à cause de sa famille, mais ici l'ambiance était différente, peut être car celle-ci était donné par son village d'adoption.

En arrivant au lieu donné, Akki remarqua une jeune femme à l'allure guerrière, ce n'était autre que ça sensei, une fière sabreuse qui était d'ailleurs le chef des sabreurs de Kiri. Une femme à la force sans égale, le jeune Yamanaka ne pouvait éprouver qu'une forte admiration à son égard, même si les voix dans ça tête n'étaient pas tous aussi admiratif. S'approchant calmement et discrètement, comme à son habitude, Akki arriva derrière sa sensei et lui dit d'une voix calme et posé, avant que les voix sans mêles.

« Présent, sensei.
San: Ohhhhh ! Elle à l'air forte la madame !
Shi: Son armure doit valoir une fortune, tu serais prêt à la jouer au carte ?.
Ni: Cette aura! Elle aussi à fait couler le sang plus d'une fois Ha ha ha ha
Ichi: Akki nous avait demandé de garder le silence...
Oh...heu... *Tousse* Je veux dire PRÉSENT SENSEI !
»


Ils n'en manquaient pas une, lui qui voulait faire profil bas avec ses entités, il se retrouvait maintenant à nu. Faire semblant de toussé et parler plus fort pour cacher se qui avait été dit par ses entités, était stupide et inutile, il s'en rendait bien compte. Il n'y pouvait plus rien, le mal avait été fait. La solution qu'il trouva à se problème fut de faire comme si de rien n'était, il n'arbora aucune expression, affichant un air calme et sûr de lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish

Dim 4 Fév 2018 - 10:35
Les mystères de la brume
Devant les portes, a attendre l'arrivée de mes élèves, je trouve cela assez slong avant que le premier ne se manifeste. Je n'ai pas de patience, je dois le reconnaître, surtout autant donné que j'ai des chances d'enfin revoir Tetsuko après de longues semaines, mais que surtout, je pourrais enfin faire un point sur ma vie sentimentale et ne plus trop me prendre la tête en assumant mon choix... Sauf que je redoute quand même la réaction que pourrait avoir l'adolescent... M'enfin, dans tout les cas, ça ne doit pas retomber sur les genins de mon équipe.

L'un d'entre eux se manifeste d'ailleurs à cet instant précis, me faisant pivoter pour l'observer alors qu'il parle à plusieurs reprises. Laissant entendre une discussion comme s'il avait plusieurs personnalité. Je penche un peu la tête sur le côté fronçant les sourcils alors qu'il conclut une par la même phrase qu'il a débuté. "Je n'attendais que deux personnes, mais là, il y en a combien ?" Le questionnais-je, peut-être de façon un peu déplacée, sans même savoir si c'était pour rire ou non qu'il avait fait cela... "M'enfin, je suppose que tu es Akki ?" Repris-je finalement un peu plus sérieusement cherchant à faire oublier la question que j'ai posé juste avant, parce que de toute façon, elle n'est pas utile.

"Il manque encore Sosuke." L'informais-je. "Je l'ai également convié à venir avec nous en mission, mais il ne semblera pas qu'il sera des nôtre..." Murmurais-je, non désireuse d'attendre plus longtemps. Bien entendu j'espère que son absence ne nous portera pas préjudices. Bien que l'on est supposé aller rejoindre deux autres shinobi aussi fort que moi, si pas plus, alors dans un sens, je ne me fais pas trop de soucis. Bien qu'en réalité, je ne sais pas trop ce qu'il va arriver pendant cette mission... C'est le mystère total...

Je m'écarte alors de l'homme aux multiples personnalités pour m'approcher d'un garde de la porte. "On part en mission tout les deux, néanmoins, on a possiblement un retardataire, s'il se manifeste dans moins d'une demi-heure, indiqué lui quel chemin prendre pour nous rejoindre, sinon, empêcher le de passer." Une demi-heure, c'est assez raisonnable, surtout qu'on ne va quand même pas aller jusqu'à la poste en courant, alors il aura le temps de nous rattraper sinon... Bah il ne participera tout simplement pas cette fois.

Je me tourne alors vers le Yamanaka. "On y va." L'informais-je de façon pas trop autoritaire en franchissant les portes Nord du village. Si on veut discuter, on aura le temps du trajet et probablement même encore après. Je n'ai pas envie de poireauter encore plus longtemps ici, surtout si Sosuke ne se manifeste pas. Ainsi, on prend la route pour la direction de la poste.

"On est supposé aller retrouver une autre équipe, deux sabreurs, ils sont partit enquêter à la poste il y a de ça plusieurs semaines, mais nous n'avons plus aucune nouvelle d'eux. Nous devons donc aller aux derniers endroits connus où ils ont été vu pour commencer notre enquête et savoir où ils sont et ce qu'ils font." A dire comme ça, j'avais l'impression que Tetsuko et Ueno étaient tout deux devenu des déserteurs, choses impossible à mes yeux, surtout pour l'adolescent qui jusque là, m'avait montré être bien trop attaché à moi pour partir et surtout connaissant la rivalité et la limite haine entre les deux, je suis presque sûre qu'ils n'auraient jamais déserté ensemble...



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Jeu 1 Mar 2018 - 23:45
Les mystères de la Brume
Silencieuse, je marche devant mon équipier, élève ou appelez le comme bon vous semble. Agacée d’une certaine façon par l’absence du Satetsu alors qu’il m’avait semblé réellement motivé lors de nos entraînements. Mais là, qu’il joue comme ça les portés disparus pour une mission et pas n’importe laquelle… Comment dire que je n’affectionne pas réellement cela. Je lui tirerais les moustaches quand on rentrera. Surtout que bon, c’est pas spécialement une mission difficile, mais au moins, ça lui donnerait un peu d’expérience du terrain. Là tout ce que l’on doit faire s’est retrouver deux autres sabreurs et comme ils sont quelque part dans Mizu, je me dis que cela ne devrait pas être trop difficile… Enfin… Un espoir, que je sais assez stupide en vue du peu d’information que l’on a là. Juste un point de départ et rien d’autre. Mais bon, au moins, on sait où commencer. Il faut voir le côté positif de cela et tenter de s’en contenter pour le moment. C’est pour cela que je reste silencieuse, parce que je réfléchis à tout cela, à cette misère que ça pourrait être s’ils ne sont plus au bureau de poste et qu’ils n’ont laissé aucun indices. Après tout, nous sommes des ninjas, il est donc normal de laisser que très peu de traces, alors est-ce que je serais capable de les trouver si jamais il y en a ? J’en doute, parce que je n’ai jamais été spécialement douée en senso et que je n’ai jamais fait ce genre de mission avant… Mais là, comme ça concerne Kasanagi, je suis obligée de me donner à fond et surtout, je ne peux pas me reposer réellement sur quelqu’un d’autre. Après tout, c’est mon partenaire et ancien amant… Enfin, encore amant ? Je ne sais pas, je ne sais plus trop. Avec Yamamoto maintenant dans la course, ma réponse trop rapidement donnée au rouquin et finalement l’absence de Tetsuko… Comment dire que je redoute au final de me retrouver en face de lui et de faire part à l’adolescent de mon choix.

Marchant ainsi, en me triturant l’esprit à cause de la mission et de mes soucis sentimentaux, le chemin semble plus court, plus rapie peut-être, tout en étant un véritable supplice. Je ne peux pas m’empêcher d’angoisser à l’idée de me retrouver en face de l’adolescent, de devoir lui dire pour le Mizukage et moi. Je ne veux pas lui faire de mal, je ne veux pas le voir faire une crise, que ça soit crier, pleurer ou je ne sais trop quoi de plus violent qu’il pourrait faire. Après tout, la pie de Kiri n’est pas spécialement connue pour son sang froid…

--- ---


Petit à petit, alors que normalement le toit de la bâtisse de la poste devait commencé à se faire apercevoir, il n’y avait rien. Le regard fixé sur l’horizon, entre les arbres, je fais un signe de main au genin à côté de moi pour lui faire comprendre de s’arrêter et de ne faire aucun bruit ensuite. Ainsi, sans un bruit, on continue notre progression vers ce qu’il reste au final de la poste… Le regard effaré, je détaillés les ruines un long moment sans comprendre comme cela n’a pas été signalé… Mais le pire… Le pire la dedans, ce n’est pas ça.

Mon visage blémit. Mon regard est maintenant là, rivé sur un corps, suspendu dans le vite, empalé dans une barre de fer. Je reconnais la sabreuse. Ueno. Assez facilement, les traits de la jeune femme ne m’étant guère inconnu. C’est à cause de cela que mon sang se glace rapidement et que mon palpitant commence à battre à tout rompre dans ma poitrine. Sans plus penser une seule seconde à un quelconque ennemi pouvant encore être présent, j'accélère le pas pour franchit le peu de distance qu’il reste entre le bâtiment, la dépouille et moi. Et c’est là… Là, que je le vois. Le corps étendu, baignant dans son propre sang.

Ma gorge se serre et je me fais violence pour ne pas laisser les larmes monter et ruisseler sur mes joues alors que je m’agenouille à côté de lui. “Tetsu… Réveille toi…” Murmurais-je alors comme si l’adolescent pourrait juste dormir, comme s’il était inconscient, mais soyons un peu sérieux avec toute l’hémoglobine qui l’entoure, il n’est plus de ce monde maintenant. Je secoue la tête, refusant d’y croire et pourtant, alors que je retourne son corps pour découvrir son visage ravagé par le combat qu’il a dut avoir, je perds mon souffle et me fige. Les larmes coulant maintenant sur mes joues.

--- ---

C’est après de longues minute et un long silence de ma part que je finis par sortir de ma torpeur, posant un regard rougeâtre vers mon élève qui, doit probablement être consterné par tout ça, mais en même temps, comment pourrait-il en être autrement… Dans tout les cas, on a eu de la chance qu’en réalité, il n’y ai plus personnes sur les lieux, plus aucun ennemi, sinon, il en serait fini de lui, comme de moi. J’ai été trop affectée, trop sensible, trop… Sentimentale. Je déglutis en réalisant ma stupide et frotte mes joues et mes yeux pour tenter de faire disparaître toute traces de mes sanglots silencieux. Je dois me montrer forte. Je doute que Kasanagi aurait apprécié me voir comme ça, à pleurer sur son corps au lieu de chercher le fautif.

Les yeux clos, me massant maintenant un peu les paupières, je tente de me recentrer, de faire fis de mes sentiments, d’oublier un peu le capharnaüm qu’il y a dans ma tête. “Il faut trouver des indices. Occupe toi d’Ueno.” Lançais-je au Yamanaka assez péniblement, le souffle un peu court alors que mon regard se pose à nouveau sur le cadavre de Tetsuko. Mes doigts effleurent alors sa joue déformée par le coup qu’il a dû se prendre. J’aurais réellement mieux fait de m’occuper de la vipère plutôt que de mon défunt colocataire, mais je suis incapable de le lâcher du regard, espérant au fond de moi qu’il fait juste semblant alors que je patauge dans son sang.

--- ---


Ainsi, pendant plusieurs heures, on se retrouve à jouer les détectives lui et moi, cherchant des indices en premier lieu sur les deux corps, puis dans les environs, cherchant également l’épée légendaire d’Ueno. Méticuleux, le jeune homme doit probablement l’être bien plus que moi étant donné le choc émotionnel que j’ai subis et sous lequel je suis encore. J’ai réellement du mal à encaisser le coup, à me dire qu’il est réellement mort et pourtant, son corps est toujours là où je l’ai laissé après avoir fini de le fouiller.

C’est pas vrai…” Me plaignais-je alors dans un murmure, sans réellement savoir si Akki m'écoutait ou pas, mais j’avais besoin de le dire, d’avouer que je ne voulais pas croire à tout cela et ce malgré le bout de tissus que l’on avait réussi à trouvé, mais qui au final, n’était pas forcément celui d’un quelconque assaillant. M’asseyant un instant, je fixe l’ancienne bâtisse, passant ma main dans mes cheveux blonds tout emmêlés pour tenter de leurs donner un semblant d’ordre pendant un instant… Parce qu’en réalité, c’est l’inverse. Je me retrouve maintenant avec du sang dedans et de la terre probablement également. Je dois avoir l’air pathétique… Non en réalité, je le suis…

Je me donne alors une petite claque sur la joue, pour m’aider à me ressaisir encore un peu, pour continuer. Je me relève donc et m’avance vers le genin. “On ne trouvera plus rien je pense. Il faut rentrer et informer le Mizukage de cela… Je te laisserais le faire…” Parce que je ne me sens pas la force de le faire… Mais ça, je ne le dis pas tout haut bien que probablement il doit le comprendre.

Je me tourne alors vers les deux cadavres et prend une longue respiration avant d’invoquer ma salamandre pour faciliter le transport des deux dépouilles. J’attrape ensuite Hiramekarei pour la retirer du sol et la reprendre avec nous à Kiri. Et c'est ainsi que laissant le bâtiment détruit de la poste derrière nous que l'on retourne vers le village, ignorant du début à la fin, la surveillance effectuer par Inja sur nous.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Dim 4 Mar 2018 - 4:25

Spoiler:
 

La Rizicultrice vétérinaire:
 


Long voyage, fatigue et manque de concentration... C'était tout ce qu'il essayait d'éviter. Redirigeant toute son attention sur les évènements nouveaux qu'il devait observer à la fois avec fascination, interrogation, ainsi qu'un sens aigu du devoir qui lui avait été incombé, Inja avançait dans l'ombre des fourrées, sautant d'arbre en arbre dans la plus grande des discrétions, tandis qu'il assurait la réussite de sa surveillance à l'aide d'une de ses techniques de lumière. Consistant en une connexion effective sur de très grandes distances, le ninja furtif pouvait observer absolument tout ce qui était atteint par la lumière, lui donnant un aperçu quasiment constant des actions et mouvements de l'équipe qu'il avait pour but d'espionner. Car il s'agissait de ça, de l'espionnage pur et dur, une mission qu'il était heureux de pouvoir finalement mettre en oeuvre après les ordres de Yamamoto, malgré qu'il ait eu du mal à penser à la façon dont il allait mener à bien le tout, Inja avait trouvé une solutioon complexe pour ne pas se faire repérer. Sa métamorphose était parfaite, alors que son aspect actuel était celui d'une femme qu'il avait pu rencontrer au palais, une rizicultrice venue ici pour une réclamation, personne ne la connaissait ici, à part peut-être quelques rares passants qui avaient pu la voir brièvement. Mais surtout, Inja disposait d'une couverture complète qui lui servirait en cas de problème. Tant de temps comme ceci... Ses nerfs fatiguaient réellement, voici tellement longtemps qu'il utilisait son chakra sans vraiment pouvoir se reposer, usant de ses techniques du mieux possible. C'était la première fois qu'il devait réaliser une épreuve pareille, un cap à passer qu'il savait pouvoir rapidement maîtriser, mais surtout, il s'agissait d'une première expérience unique qu'il ne pourrait jamais revivre... L'excitation de sa mission, de pouvoir mettre ses compétences à profit pour le village de Kiri après tant de mois d'entraînement et de théories autour de celles-ci. Puis finalement, une évolution, quelque chose se passait entre la sabreuse et son environnement, quelque chose de spécial dont Inja avait du mal à décrypter les émotions, sachant seulement ce qu'il voyait, un terrain rongé par les ténèbres et la destruction, tant de traces visibles d'horreur qu'il contemplait avec dégoût tandis qu'il constatait en temps réel les réactions de la chef des sabreurs, la voyant découvrir un tout immonde et indescriptible. Un dur moment pour le shinobi qui se devait pour le bien de sa mission de tout observer et mémoriser dans les moindres détails. Mais surtout, c'était là que tout commençait vraiment, maintenant qu'il devrait graver tout ceci. Déroulant ainsi son rouleau de papier photographique habilement dissimulé autour de ses membres, Inja prenait le temps de cadrer et emmagasiner un stock important d'images, immortalisant ce moment de trouble à des fins officielles, tandis que les détails fusaient dans son esprit et à travers son chakra de lumière. Sa capacité rayonnait en lui comme jamais elle ne l'avait fait, probablement dû à la fatigue et à l'émotion procurée par les évènements, un ensemble s'accumulant dans sa mémoire. Tout devrait être examiné, une chose aussi folle, plutôt un liste fulgurante de preuves immondes qui semblaient appartenir à des ninjas du village. Partit pour encore quelques heures, Inja sentait bien qu'il n'était pas au bout de ses surprises et que le temps ferait le nécessaire durant ses quelques prochaines heures, avant de rentrer au village, prêt à tout transmettre à l'autorité compétente, si tant est que ça mission fut finie, après tout, il lui fallait surveiller la sabreuse durant sa mission, tout ceci se finirait lorsqu'elle rentrerait à Kiri pour officiellement y faire son rapport, laissant largement le temps à Inja pour se fatiguer davantage et parfaire ses techniques de sensorialité. Il le sentait, son pouvoir grandissait, son chakra s'accroissait de manière exponentielle depuis qu'il avait démarré son entraînement drastique.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

[B/Kiri] Les mystères de la Brume

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: