Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 07. Demandes de Succès
Aujourd'hui à 22:12 par Kurai Aimi

» TRISTESSE GLACIALE / Pv Lee Sun-Hi
Aujourd'hui à 22:07 par Nagamasa Yoshitsune

» 06. Autres demandes techniques
Aujourd'hui à 21:58 par Tadaoki Asami

» [Mission Libre B] Prison Break (Kuro)
Aujourd'hui à 20:45 par Gyaku Shiro

» Les Hoshokushas ! (PV Kaguya Shizuna)
Aujourd'hui à 19:23 par Momonga Zhou

» Unspoken words [Ft. Aami Shôran]
Aujourd'hui à 19:16 par Tadaoki Asami

» Portes Ouvertes [Kumo]
Aujourd'hui à 18:54 par Tadaoki Asami

» Mise au point (w/ Madoka)
Aujourd'hui à 16:40 par Datalia Madoka

» [Equipe 5] Premiers pas
Aujourd'hui à 16:11 par Aami Shôran

Partagez | 

Bitch Squad ~ ft. Yuki Kaya


Ven 19 Jan 2018 - 14:13
Akane n'avait jamais souhaité rejoindre une équipe, ou du moins pas comme celles qu’on pouvait voir habituellement. Elle avait parfaitement conscience qu'avec son statut de genin, il lui serait compliqué de se faire remarquer en agissant en solitaire, pourtant elle ne pouvait se résoudre à l'idée d'être entourée de mioches. Les autres aspirants ninjas étaient bien souvent plus jeunes qu'elle, bien que probablement plus puissants, mais elle ne voulait pas donner l'impression qu'elle était à leur niveau. Elle préférait se mettre sur un piédestal, ce qu'elle faisait mieux que quiconque, à commencer par sa garde-robe. Aujourd'hui, à occasion particulière, effort particulier, elle avait ainsi sorti son kimono le plus raffiné, de quoi attirer tous les regards dans les rues brumeuses. Un rendez-vous avait été organisé entre elle et un shinobi plus haut placé dans le village par l'intermédiaire du Mizukage, bien qu'elle soupçonnait que ce dernier ait confié la tâche à un sous-traitant, afin de faire une sorte "d'accueil" officiel au sein de l'organisation ninja. Elle avait pourtant participé - dans une très moindre mesure - à la fondation de Kiri et avait déjà effectué plusieurs missions depuis, mais il fallait voir ici un premier pas vers une intégration et une implication plus poussée dans la vie collective.

Elle n'avait pas eu beaucoup d'informations sur cette rencontre, simplement qu'elle se déroulerait devant l'hôpital général de la brume avec un membre du clan Yuki. On ne lui avait communiqué ni son prénom, ni son genre et ni sa position dans le clan, mais elle savait qu’elle devrait faire bonne figure. Les Yuki étaient un - si ce n'est le principal - clan fondateur de Kiri et était toujours très respectés dans le village, mieux valait ne pas les avoir en ennemis. Quant au lieu, elle espérait seulement qu'ils n'avaient pas choisi l'hôpital pour servir leur soupe habituelle sur l'importance des shinobis en cas de guerre, sur les dangers qu'ils encouraient et sur leur devoir de protection des civils, tout ceci en montrant les pires blessés de l'hôpital, et j'en passe. Tout ceci, la brune ne le connaissait que trop bien. Elle n'était pas la plus puissante kunoichi du village, elle n'avait pas l'expérience du Mizukage, mais elle n'avait pas non plus quinze ans. Elle avait passé l'âge de croire tout ce qu'elle voyait. Elle était bien consciente de la violence qui régnait dans ce monde, et des responsabilités que le titre de ninja impliquait.

Elle s’était donc rendue sur les lieux sans se presser, avec le flegme qui la caractérisait si bien. Le ciel semblait dégagé malgré la basse température, mais elle avait tout de même tenu à emporter avec elle son ombrelle, la météo étant particulièrement capricieuse dans la région. La belle ne pouvait se permettre de prendre le risque de voir son kimono souillé par la pluie ou tout autre projectile susceptible de l’atteindre, surtout quand on connaissait le prix exorbitant qu’il lui avait coûté. Elle ne faisait que trop rarement attention à ses dépenses dans ce domaine, mais une fois une tenue achetée, elle en prenait grand soin.

En arrivant devant l’hôpital, elle ne vit aucun shinobi susceptible d’être la personne qu’elle attendait. Elle ne savait pas si elle devait aller à l’intérieur ou bien l’attendre ici, mais elle n’avait guère envie de se fatiguer pour rien. Elle s’installa alors sur un banc un peu plus loin, et tant pis si quelqu’un l’attendait dans l’hôpital. Si son ‘guide’ la cherchait, il n’aurait qu’à sortir pour la voir profiter des quelques rayons de soleil, si rare en cette saison. Elle prenait là le risque de froisser un Yuki, mais elle tâcherait de s’excuser poliment si cela arrivait. Après tout, on ne pouvait rien lui refuser, surtout pomponnée comme elle l'était.


Dernière édition par Ginoza Akane le Lun 22 Jan 2018 - 0:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2353-ginoza-akane-vous-dites-plutot-un-ou-une-tentacule-terminee#17315 http://www.ascentofshinobi.com/t2425-equipe-2-hekikai-kiri

Ven 19 Jan 2018 - 16:31

L’activité de Kiri était en plein essor actuellement. Après les événements tragiques au sommet des Kages et la possible guerre en approche, le recrutement et la formation des nouveaux éléments étaient devenus une priorité absolue. C’est pourquoi les équipes avaient été remaniées suite à la promotion de certains Genins, et que Kaya, en tant que Chuunin, avait donc d’autres personnes à sa charge. Sans parler du fait que son rôle était aussi d’accueillir certains nouveaux ninjas au sein des rangs de Kiri.

C’était d’ailleurs ce qu’on lui avait demandé de faire aujourd’hui, suite à un ordre donné par l’administration directement. Elle n’avait donc pas eu le choix du point de rendez-vous étant donné que la missive avait surement été rédigée par la secrétaire du Mizukage, Nana. Elle était très gentille, mais sur ce coup là, elle n’avait pas eu la meilleure idée de sa vie en leur donnant comme lieu de rencontre un endroit assez peu accueillant et vague : « devant l’hôpital général de la brume ». Heureusement, elle avait d’autres informations quant à la personne qu’elle allait devoir reconnaître. Nom, âge, taille, couleur de cheveux, morphologie… A priori, elle ne devrait pas avoir trop de mal à la retrouver, surtout que le comportement de quelqu’un attendant une autre personne était assez caractéristique.

Elle avait rendez-vous un peu avant midi, et la fine blonde se prépara donc comme tous les matins afin d’être apprêté de la plus belle des manières. Les personnes l’ayant vue mal habillée ou décoiffée sont très rares, et elle n’était pas décidée à changer ses habitudes. Qui dit rencontre officielle, dit tenue officielle… Enfin normalement. Kaya avait toujours refusé de porter la tenue réglementaire des ninjas, qu’elle jugeait bien trop moche et mal taillée à son goût. Elle se contentait en général de sa tenue fétiche, un pantalon blanc très près du corps, pour ne pas dire moulant, et d’un haut bustier ne laissant que peu de place à l’imagination. Par les temps froids hivernaux, elle rajoutait des longs gants blancs et une petite fourrure blanche qu’elle portait sur ses épaules. Toute cette tenue était de très bonne facture, et elle portait sur elle la richesse de son clan, bien que beaucoup de personnes se demandaient comment elle faisait pour ne pas mourir de froid ainsi habillée, mais en manipulant la glace à longueur de journée, elle était plutôt habituée aux basses températures.

L’heure du rendez-vous approchait, et elle était déjà proche de l’hôpital, se contentant d’observer dans l’ombre les différentes personnes afin d’identifier possiblement Akane, la femme qu’elle devait rencontrer, et pouvoir analyser son comportement en public. Très vite, elle remarqua cette brune qui correspondait exactement à ce qu’on lui avait indiqué. Elle restait calme, et décida de s’asseoir sur un banc pour l’attendre très probablement. Kaya n’avait donc plus à se cacher, et s’approcha de cette dernière avec son air habituel et sa posture bien droite. Une fois face à la jolie brune en kimono, elle lui fit un petit signe de la main et s’adressa à elle, ses pupilles bleues glaciales dirigée sur son visage.

« Bonjour, je suis Yuki Kaya. Ginoza Akane, je ne me trompe pas ? Je ne sais pas pourquoi on nous a donné ce point de rendez-vous, mais je ne trouve assez inadapté. Il manquerait plus qu’on vous demande d’aller à une ferme… »

Elle soupire après avoir prononcé ces derniers mots avec ce ton hautain que certains auraient surement trouvé insupportable mais la tenue de son interlocutrice lui indiquait qu’à priori elle était plus proche de la bourgeoisie que de la plèbe.

« Bref, il est presque midi, que diriez-vous de discuter autour d’un repas, au chaud ? Nous avons pas mal de sujets à aborder, autant se rendre dans un lieu confortable… »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Ven 19 Jan 2018 - 19:42
Akane avait horreur qu’on la fasse attendre. Par chance, celle qui allait l’accueillir, une femme blonde qui pouvait facilement rivaliser avec sa beauté, arriva presque immédiatement. La jeune femme était habillée très légèrement – trop, pour certains – mais restait élégante. Bien entendu, ce n’était pas le même genre d’élégance, mais il fallait admettre que sa beauté était pure, voire même intimidante. Enfin, intimidante pour le commun des mortels, mais certainement pas pour elle. Toujours est-il que quand elle se présenta, il y eu comme un déclic dans le cerveau de celle qu’on surnommait la Pieuvre. Elle ne l’avait pas reconnu, probablement car elle ne s'attendait pas à ce qu'elle soit aussi jeune, mais celle qui était venue l’accueillir n’était autre que Yuki Kaya, l’actuelle dirigeante du clan manieur de glace. Cela lui déplaisait de faire des courbettes devant une femme plus jeune qu’elle, alors elle fit mine de ne pas reconnaître le nom pour le moment. Elle ferait tout de même des efforts pour paraître serviable, mais éviterait ainsi de faire passer cela pour de la politesse intéressée.

Comme elle, la blonde trouvait l’hôpital général de Kiri inadaptée pour une telle rencontre. Voilà qui la rassurait. C’était en effet un endroit assez glauque, difficile d’y passer un bon moment. Ne voulant pas être impolie, la brune ramassa son ombrelle et se releva avec grâce.

« Enchanté. Il est vrai que ce choix est assez… surprenant dirons-nous. À vrai dire, je n’ai pas eu beaucoup d’informations sur ce rendez-vous, alors j’espérais que vous pourriez m’en dire un peu plus. »

À première vue, elle n’aurait pas beaucoup de mal à s’entendre avec son interlocutrice. Les deux femmes n’étaient assurément pas issues du même monde, mais Akane s’était suffisamment hissée dans la hiérarchie sociale pour adopter un style de vie proche de celui de la bourgeoisie de la brume. La manieuse de glace semblait elle aussi plutôt sûre d’elle, et ce qui en aurait généralement gêné plus d’un donnait au contraire confiance à la Ginoza. Elle qui avait pris la fâcheuse habitude de prendre les gens de haut avait la sensation qu’elle pourrait parler d’égal à égal avec cette femme, si tant est que celle-ci ne se montre pas désagréable.

« Avec grand plaisir. Je connais un très bon restaurant pas loin, qui sert des spécialités venues de tout l’Archipel. Ce n’est certes pas très original, mais il les cuisine rudement bien. »


D’un geste amical de la main, elle invita la belle blonde à la suivre. L’idée de faire connaissance autour d’un plat chaud lui plaisait beaucoup, ou en tout cas bien plus que de le faire autour des blessés de guerre. De plus, elle avait ses habitudes dans le restaurant où elle avait décidé de l’emmener, qui n’était qu’à quelques minutes à pieds de l’endroit où elles se trouvaient. Elle allait régulièrement y retrouver des clients (ou victimes) pour ses affaires, pas toujours très éthiques mais jamais illégales, alors les serveurs avaient fini par la connaître.

Échangeant quelques banalités sur la route pour combler le silence, la brune se doutait que les choses sérieuses commenceraient une fois bien installées. Elles ne tardèrent d'ailleurs pas à pénétrer dans l'enceinte du restaurant, qui était entièrement fait de bois. Il y régnait pourtant toujours une chaleur plus que correcte, c'était à se demander comment ils faisaient pour aussi bien isoler. Saluant de la tête les serveurs présents dans la grande salle, elle emmena la blonde à sa table habituelle, dans un coin plutôt en retrait. Ce n'était peut-être pas l'endroit le plus accueillant, mais elle n'avait pas menti sur leur cuisine et au moins elle s'y sentirait bien.

« Dites-moi, en quoi consiste au juste l'accueil des jeunes recrues ? Je ne voudrais pas manquer de respect à la fonction, mais je pense avoir passé l'âge depuis quelques années déjà. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2353-ginoza-akane-vous-dites-plutot-un-ou-une-tentacule-terminee#17315 http://www.ascentofshinobi.com/t2425-equipe-2-hekikai-kiri

Mar 23 Jan 2018 - 15:02

Elle lui avait indiqué être dans un flou assez total en ce qui concernait le petit rendez-vous qu’ils avaient planifié ensemble. Ce n’était pas étonnant, et ça allait être à elle de lui expliquer le sujet de leur rencontre, ce qui n’était heureusement en rien gênant. D’ailleurs elle ne lui répondra pas tout de suite, attendant d’être un peu plus posées pour pouvoir aborder le cœur du sujet plutôt que d’en parler ici ou sur le chemin qui menait vers le restaurant.

D’ailleurs, elle lui proposa une adresse qu’elle connaissait visiblement bien. Des spécialités de l’archipel, rien d’extrêmement exotique effectivement, mais Kaya préférait largement la nourriture locale et gouteuse plutôt que des recettes venant des quatre coins du continent mais d’une qualité médiocre. La jolie blonde fut assez surprise par cette confiance qui émanait de la jeune femme, en effet elle avait su prendre les devants assez vite et n’était en rien intimidé par son poste ou son nom. Intriguant.

« Eh bien je vous fais confiance, ce choix me convient tout à fait. »

Elles marchèrent quelques courtes minutes en discutant de choses bien peu intéressantes, même si au final ces discussions pouvaient parfois révéler des traits de personnalités parfois cachés. Enfin ici, ce n’était pas le cas. Une fois arrivées sur place, la jeune Yuki jeta un coup d’œil à l’enseigne de ce lieu. Elle ne lui disait pas grand-chose, comme quoi Kiri lui réservait encore bien des secrets. Vivre au sein du clan Yuki ne permettait pas d’avoir la meilleure connaissance du village au final, car leur domaine était plutôt bien équipé. Un bref signe de la main plus tard, elle s’installe à la table choisie et passe une main dans sa chevelure afin de s’assurer que sa coiffure n’était pas sans dessus dessous.

« Passé l’âge depuis des années ? Voyons, vous êtes loin d’être vieille. Effectivement, vous n’avez plus douze ans comme certains genins du village. Le village étant assez récent, les grades qui y sont associés le sont aussi, c’est pourquoi l’âge ne veut au final pas dire grand-chose. »

Elle croise ses fines jambes et voit le serveur approcher pour leur demander si elles souhaitaient boire quelque chose, et leur proposer le menu du jour par la même occasion. La manipulatrice de glace commanda un cocktail avant que son regard froid ne se replonge dans celui de la kunoichi en face d’elle.

« En fait, je ne rencontre pas tous les genins du village. Seuls ceux avec un certain potentiel passent par cette case. Alors qu’on soit clairs, ce n’est pas par ce que nous avons cette discussion que vous êtes la future Mizukage ou que si vous dîtes une bêtise vos perspectives d’évolution s’effondreront. Je vais exposer un peu plus clairement ce qu’est la vie militaire de Kiri, et nous allons aussi discuter de vos vœux évidemment. Ah, et aussi si vous avez la moindre question, je vous répondrai avec grand plaisir. Mais tout d’abord, vous avez une ambition particulière en tant que ninja ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Mar 23 Jan 2018 - 22:16
La jeune femme qui lui faisait face semblait difficile à cerner. Issue d'un des milieux les plus favorisés du village de la brume, les Yuki n'avaient généralement de glaciale pas que leurs jutsus. Cela ne semblait pourtant pas être son cas pour le moment, mais peut-être se restreignait-elle au vu du rôle qui l'incombait aujourd'hui ? Quoiqu'il en soit, quelque chose en elle donnait l'impression à Akane que les deux femmes étaient finalement assez similaires. Comme elle, la blonde avait l'habitude de glisser la main dans ses cheveux, signe qu'elle aimait contrôler l'image qu'elle renvoyait. La Pieuvre savait apprécier la coquetterie des femmes, en étant elle-même un modèle dans son genre. Elle n'y voyait pas là une quelconque forme de superficialité, mais plutôt une certaine exigence envers soi-même, ce qui était similaire à un bon entraînement quotidien. Et à choisir, elle préférait largement passer une après-midi à essayer tous les kimonos de Kiri plutôt qu'à transpirer sur un terrain d'entraînement. Ce n'était certainement pas ce qu'on attendait d'elle en tant que kunoichi, mais tant pis, si l'on veut Akane, il faut vouloir tout ce qui va avec.

Après une flatterie sur son âge et des paroles rassurantes qu'on lui avait plusieurs fois répétées au vu de son insubordination - au point qu'elle ne faisait même plus semblant de les écouter - le serveur vint prendre leur commande. La Yuki demanda un cocktail très raffiné, ce qui renforça une fois encore l'opinion qu'elle avait d'elle. Elle fit alors de même en prenant une boisson similaire, bien que légèrement plus alcoolisée. Remerciant l'homme d'un haussement de tête, celui-ci partit en cuisine pour y transmettre les demandes des deux clientes.

Ce que dit ensuite Kaya l'intéressa un peu plus. Comme ça, le village considérait qu'elle avait du potentiel ? Non pas qu'elle ait envie de le contredire, mais elle savait bien qu'elle n'était pas la plus puissante des combattantes. En revanche, si l'administration du Mizukage avait repéré son potentiel dans la négociation ou les missions d'infiltration, c'était plutôt bon signe. Quant à son ambition, c'était une question difficile. Elle avait bien sûr la réponse, mais tant d'autres questions gravitaient autour d'elle. Elle souhaitait être reconnue, qu'on lui confie des tâches importantes, et particulièrement dans la diplomatie et la négociation. Mais pourquoi ? La seule réponse qui lui venait était sa satisfaction personnelle. Son obsession ne lui venait pas de son passé, du moins elle n'en avait pas l'impression, mais d'un simple besoin naturel. Elle voulait qu'on la remarque, et surtout, elle voulait dominer les autres. Et pourquoi la négociation ? Tout simplement parce que c'était là qu'elle était la meilleure, et elle l'avait toujours été. Mais pouvait-elle réellement affirmer ça maintenant face à des shinobis ayant des années d'expérience et même pour certains des techniques spécialement dédiées à cela ? Elle, se contentait uniquement de son charme naturel et de son talent pour la comédie, mais cela avait bien sûr ses limites. Enfin, comment expliquer à son interlocutrice que ses buts étaient purement égoïstes ? Elle se plaisait beaucoup à Kirigakure, et se préoccupait de son avenir, mais tout ce qu'elle faisait, elle le faisait pour elle. Elle voulait être sous les feux des projecteurs, ça en devenait maladif. Évidemment, et malheureusement, elle ne pouvait pas dire tout ça. Non, elle ne devait pas. Alors il fallait s'en tenir à la version politiquement correcte.

"Mon but ? C'est difficile à définir à ce stade. Disons simplement que je crois au rayonnement de notre nation ainsi qu'en sa supériorité face aux autres. J'aimerais en porter les couleurs auprès des représentants des autres pays à l'avenir, quand j'aurais accumulé un peu plus d'expérience. Je n'ai aucune formation particulière, mais la diplomatie m'a toujours intéressé. J'ai néanmoins pu progresser en observant mon défunt mari, qui était un des plus grands magnats de l'immobilier de l'Archipel, vous avez sûrement déjà entendu parler de lui. Il s'appelait Kimura Hayate. Je sais que je ne suis pas la plus forte des kunoichis, mais j'aimerais évoluer en ce sens."

Elle s'était exprimée lentement et posément, à tel point que le serveur eut le temps de revenir avec les boissons commandées par les deux kunoichis. Cela avait été particulièrement rapide, il faut dire qu'il n'était pas encore midi et que le restaurant était assez discret et sélectif concernant ses clients.

"Pour en revenir à la question de l'âge, vous êtes bien aimable. Disons juste que ce n'est pas toujours évident de recevoir des ordres venant d'individus moins expérimentés que vous sous prétexte qu'ils ont des plus gros muscles. Attention, je ne dis pas ça pour vous, vous avez l'air d'avoir bien d'autres qualités."

Ayant une diction assez incisive par moment, elle espérait ne pas avoir froissé la dirigeante des manieurs de glace avec sa dernière remarque. Elle n'était pas particulièrement dirigée contre elle, mais cela lui semblait le moment idéal pour lui communiquer ses inquiétudes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2353-ginoza-akane-vous-dites-plutot-un-ou-une-tentacule-terminee#17315 http://www.ascentofshinobi.com/t2425-equipe-2-hekikai-kiri

Mar 30 Jan 2018 - 11:46

Kaya avait posé une question plutôt précise à la shinobi qui se trouvait devant elle. Et le début de sa réponse lui fit hausser un sourcil. Son but était selon ses dires difficiles à définir pour le moment. Mais pourtant la suite était intéressante. Elle avait vraiment le même point de vue qu’elle sur Kiri, qui devait être un village important et surtout supérieur aux autres. Un petit sourire apparu alors sur son visage, signe de son contentement quant à cette partie de la réponse. Elle semblait réellement motivée, et c’était un très bon point, voir un point essentiel.


Ensuite, elle lui indiqua que le domaine qu’elle appréciait le plus était la diplomatie. Ses aptitudes au combat étaient peut-être limitées d’ailleurs, mais elle appréciait tout ce qui touchait à la politique, à la négociation et autres. Elle avait au moins la beauté dans son camp, ce qui était, il faut être honnête, un bon atout à avoir dans ce genre de milieu. C’était donc un profil assez atypique, car elle n’en connaissait pas vraiment d’autres similaires. Effectivement, Inja était plutôt un espion plutôt qu’un diplomate, et par conséquent son rôle était bien différent.


Cependant, elle avait émis une petite réserve quant au fait d’être dirigée potentiellement par des gens plus jeunes qu’elle. C’était évident que cette situation allait se présenter et allait être un problème pour nombre de personnes. Mais elle avait une explication viable pour cela, et elle espérait que cela allait être compréhensible pour la jolie femme se présentant devant elle, et qui avait apparemment les mêmes comportements un peu hautains qu’elle.


« Pour l’âge, c’est sur que c’est parfois un peu bizarre. Mais le village est récent, et par conséquent certains jeunes ninjas ont commencé au même niveau que d’autres plus agés et on évolués plus vite. Il n’est donc pas impossible de se retrouver avec un supérieur un peu jeune. Mais s’il est à ce niveau, c’est qu’il ne l’a pas volé, alors il va falloir s’y faire et respecter ses supérieurs même s’ils sont jeunes. »


Elle vit alors le serveur revenir vers eux pour leur apporter leurs boissons, deux grand verres à pied décorés de la plus belle des manières et assez colorés. Il demanda alors si elles avaient choisi le plat qu’elles souhaitaient déguster. Sauf qu’elle n’avait pas réellement pris le temps de prendre connaissance de la carte. C’est avec son ton le plus sérieux qu’elle s’adressa au serveur pour lui indiquer son choix, ou plutôt son non-choix. 


« Eh bien, servez moi votre plat le plus typique et raffiné. Je ne suis pas difficile, alors je vous fais confiance. »


Elle soupire et attend que le serveur s’en aille pour reprendre leur conversation, ne souhaitant pas être écoutée plus que ça.


« Bon, pour vos désirs de diplomatie, je dois avouer que je ne m’y attendais pas. Mais je trouve que c’est une position tout à fait envisageable, le profil que vous avez me semble adapté. Je pense que je peux faire remonter ce désir aux plus hautes instances et nous vous ferons assez vite savoir si ce type de Shinobi est intéressant pour eux. D’ailleurs, autres que vos charmes naturels, j’imagine que vous devez posséder quelques techniques liées à la diplomatie, non ? Des genjutsus peut-être ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Bitch Squad ~ ft. Yuki Kaya

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Hôpital général
Sauter vers: