Derniers sujets
Partagez | 

[04. Quartiers résidentiels] Protéger les civils


Dim 18 Juin 2017 - 18:46
Seuls deux assaillants semblent être arrivés dans le tiers habité de la cité d'Iwa. Forcément, les quartiers résidentiels représentent une cible de choix vu toute la population civile qui s'y trouve.
Les Iwajins devront rapidement s'en débarrasser s'ils ne souhaitent pas assister à des catastrophes pour leur village, et devront sans doute mélanger combat et actions de sauvetage auprès des éventuels civils présents.


Voici les règles et indications à suivre :
  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre ;

  • Une seule fois durant tout l'événement vous pourrez demander un seul et unique délai de 12h ;

  • En cas de non-respect des délais, vous serez exclu de l'événement ;

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Interdiction d'utiliser des techniques durant votre premier tour, seuls les PNJ pourront en utiliser puisqu'ils bénéficient de l'effet de surprise.

Merci de respecter l'ordre de post suivant :
Nagamasa Yoshitsune
Yamada Shinobu
Hyūga Roki
PNJ
PNJ
Narrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com

Mer 21 Juin 2017 - 11:04
Un jour parmi tant d’autres. La mélodie de ses pas meurtris se reflétait dans ce sol aux allures bénites et maudites, la contradiction pouvant être perçue dans les yeux de ceux qui la poursuivaient, cherchant encore à croire en l'impossible voire au punissable. Puissant dans sa légèreté presque volatile, et pourtant dans la caresse presque secrète de ses pas, Yoshitsune traversait rapidement le monde en attirant les regards indiscrets, sachant que l'on ne pourrait que le regarder, que feindre un sourire devant son éternel mépris pour pseudo « paix ». Ainsi, les gens se taisaient, les bouches pouvant encore délaisser quelques mots restaient indéniablement closes, les rictus se fermaient, refusant de dévoiler un quelconque signe de faiblesse, un quelconque signe de répulsion pour son attitude hostile. Cette fois-ci il n'y eût comme toutes les autres aucun commentaire, sa silhouette en spectre flottant dans les immenses ruelles de ce lieu qu'il avait appris à apprécier un tant soit peu, à l'inverse de ses gens qu'il se devait de respecter un minimum, et cela malgré son dédain légendaire.

A l’inverse de la quiétude qui rythmait d’ordinaire le village d’Iwagakure no Sato, de véritables serpents envenimés pénétrèrent l’enceinte du village, semant la discorde et empoisonnant quiconque se verrait touché de leur morsure mortelle. L'emblème ornant les vestiges de leurs envies était révélateur, néanmoins trompeur, risible. Leur morsure ferait bien plus mal que celle de vulgaires reptiles, elle marquait les esprits et enflammait le peuple, leur empêchant de réagir. Les victimes ne pouvaient au final que contempler les restes de ce qu'il restait d'elles, comme dissociées de leur réalité abrupte, comme happées dans la courbe de leur douleur.

Un souffle court perlant contre ses lèvres fines, son regard perspicace effleurant la foule encore fuyante dans ce repère au mille et un secrets qu’était la Nation de la Terre. Le bushido ne prononça rien, restant calmement dans l'indifférence, tandis qu’il glissait un sourire rassurant et purement sarcastique sur les lippes, répondant à la peur par la moquerie.

L'aura enchanteresse et écrasante l'entourant lui et sa silhouette spectrale, il en vint à étouffer ses ténèbres par ses vêtements, un haori drapé de blanc et de gris, la profondeur authentique de ses yeux perçant davantage avec sa tenue. En cet instant il ne cherchait pas à devenir le centre d'attention, ne passant que rapidement et passivement devant la horde de ninja se pressant activement. La puissance et la prestance, l'honneur et la vérité, aussi avides de gloire que de violence, ces êtres se réunissaient encore pour apprendre plus, toujours plus. Car la connaissance n'était pas suffisante, car ils étaient réputés pour être des chiens de garde errant dans les rues et flairant le danger à des kilomètres, des véritables bêtes agressives que l'on ne devait jamais chercher ni contredire. Cette appellation réductrice lui arrachait à chaque fois un rictus insatisfait. Leur mérite était bien plus important que cela, ils étaient les protecteurs du peuple.

De ce fait, les envahisseurs n’avaient qu’à bien se tenir …

- « Allons chasser du ninja » S’exclama l’éphèbe.


Dernière édition par Nagamasa Yoshitsune le Mer 21 Juin 2017 - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 21 Juin 2017 - 12:29


   
   
   




あなたを守ります - KILL TO PROTECT


« Chaos.... Désolation... »



Aujourd'hui était une journée bien sombre, le soleil timide se cachait sous un voile de nuages sombres. Mais c'est bien en-deçà de cette pellicule céleste, au cœur de ces pics rocheux que se trouvait, là, un petit bonhomme aux pommettes bien rosées. Ses pas se baladaient au rythme de la chansonnette qu'il sifflotait. Tel un enfant celui-ci riait et avançait au cœur de ces habitations Iwajin.

Son sourire angélique cachait bien sa personnalité plus que souillée par son alcoolisme. Mais alors que celui-ci marchait c'est auprès d'un petit groupe itinérant qu'il s'arrêta. L'un jouait de la harpe, l'autre tapait sur son tambourin tandis que le troisième poussait sa voix explorer des sommets encore bien plus hauts que ceux qui entouraient Iwa. C'était une parfaite ambiance, Shinobu, attiré par la mélodie comme un enfant par un papillon se rendit avec ceux-ci et poussa à son tour la chansonnette. Sa voix dérapait pour chaque verre qu'il avait bu avant de venir et ruinait un peu l'harmonie qu'avaient les 3 hommes. Cependant si l'harmonie était ruinée ce n'était pas le cas du grand sourire qui se dessinaient sur les visages des 4 hommes tous contents. C'était une bonne ambiance, de la musique, un homme euphorique et quelques passants qui les regardaient du coin de l’œil en riant. C'était un moment de paix et d'harmonie qui définissait parfaitement Iwa, cependant cela ne dura pas....

Si le pays de la roche était un pays acceptant tout le monde peu importe leur différence et ayant pour grands mots la paix et l'harmonie dans le pays ce n'était pas sans haines de certains. Et aujourd'hui des assaillants avaient décidé de détruire toute cette image que s'était fait notre protagoniste d'Iwa.
C'était la première fois depuis la création de ce village que celui-ci était attaqué et cela ne tarderait pas à faire grand bruit. Pour l'instant il n'y eut que quelques cris d'effrois, de villageois effrayés. Les musiciens s'arrêtèrent de jouer, l'ambiance se figea, nous étions attaqué. Il ne fallut que quelques secondes à Iwa pour réagir, le village était attaqué et en très peu de temps tout le monde criait cette nouvelle sur tout les toits "Veuillez rester chez vous et suivez les consignes de sécurité, si vous habitez dans une zone touchée par les assauts veuillez vous réfugier à l'académie ninja !".

Shinobu ne prit que quelques secondes lui aussi à réagir, poussant les musiciens à foncer se réfugier à l'académie celui-ci, se mit sur le côté de la route, enfonça deux de ses doigts au plus profond de sa gorge pour y cracher une grande flaque de vomi. Prit dans sa poche une petite tranche briochée qu'il devait avoir à grignoter pour plus tard et fonça vers les bruits sonores.

« Je ne laisserais personne mourir !.... » Se disait-il à lui-même en fonçant à toute allure vers les assaillants les plus proches.

C'est à peines quelques dizaines de secondes plus tard que le jeune homme ne tarda pas à apercevoir les deux vipères qui s'étaient introduit dans le village. Cependant, là, un peu plus loin se trouvait un ninja du pays de la terre qu'on reconnaissait facilement à sa coupe de cheveux plutôt excentrique. Son nom était Nagamasa Yoshi ou Chogen, notre protagoniste doutait, mais en tout cas ce clan était réputé pour abriter de très grands ninja et en particulier cet homme qui faisait partie de l'élite du village. Fonçant le rejoindre Shinobu lui tint ce discours :

« Mes respect Nagamasa-sempai !
Je suis du clan Yamada, ninja médecin, je vais vous assister dans l'affrontement de ces assaillants et la protection des civils ! »Il n'hésita pas une seconde donnant les informations capitales à son supérieur.

En tout cas là allait sûrement se dérouler un combat de très grande envergure, car si les deux hommes déjà présents sur les lieux étaient de grande réputation les adversaires n'avaient pas l'air d'être de petits joueurs non plus...

© GS'



_________________
将軍 - SHINOBU
«  A warrior follow a code of bravery that i do not follow, my mind guide my steps instead of my heart. There is no good death, if you're dead it's over, you lost. My nindô is to always win.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 21 Juin 2017 - 14:27
Alors que l'aube précédait le jour naissant de sa teinte ivoirine, déjà le shinobi aguerri qu'était Roki déchaînait les arcanes du poing souple sur quelques mannequins de bois et de cordes. Depuis plusieurs heures, il répétait inlassablement ces mouvements précis, les yeux fermés en scénarisant un combat grandeur nature. Seul les craquements du rondin contre ses phalanges brisaient le calme ambiant, ce terrain étant réservé aux membres de sa caste. Torse nu, seulement vêtu d'un pantalon de toile ébène, il ruisselait de sudation mais la fatigue semblait exempte du tableau que le ninja dépeignait.

Plusieurs heures ayant passées, il se résolut à abandonner cet entraînement quotidien un peu plus tôt qu'à l'accoutumée, jetant sur son épaule sa chemise et le peu d'affaires emportées jusqu'à ses quartiers, où il ne passa que quelques minutes, à peine de quoi se doucher. Sans s'agiter il prit ensuite la direction de Iwagakure, curieux de savoir ce qui se tramait et à la recherche d'une mission quelconque à exécuter. Peu enclin à procrastiner, Roki s'imagina qu'il y aurait sûrement une tâche de son calibre l'attendant dans l'enceinte rocheuse, son panel de compétences assez large lui octroyant une réputation non négligeable pour que les hautes sphères lui fassent confiance. Dans la branche principale de son clan, il était reconnu comme celui capable de rivaliser avec les meilleurs de la Sōke, pourtant formés depuis leur plus jeune âge au combat pour protéger leurs semblables.

Vêtu d'un long hakama nacré uni enserré d'une ceinture sombre, il exhalait d'une tranquillité bestiale, comme celle d'un fauve assoupi qu'on jurerait capable d'assaillir à tout instant. Arpentant les rues peuplées, son Dojutsu au repos ne l'empêchait pas de scruter chaque détail dans son champ de vision, habitué à toujours rester sur ses gardes. Ne pas pouvoir discerner à trois cent soixante degrés autour de lui était identique à avoir un œil bandé pour un ninja lambda et cette sensation ne l'enchantait guère.

Arrivé dans les quartiers résidentiels, chemin obligatoire pour accéder au centre névralgique des opérations de la cité, de nombreux bruits inhabituels vinrent troubler le brouhaha ordinaire propre à toute mégalopole. Les civils avaient l'air apeurés, sous l'emprise de cette angoisse qu'il avait vu si souvent, lui rappelant en quelques secondes Hi no Kuni et ses conflits. Le pusillanime des petites gens ne présageaient rien de bon, et s'invectivant il accéléra son pas, se propulsant sur un toit d'un bon agile pour une meilleure vue d'ensemble.

C'est de son perchoir sommaire qu'il remarqua que deux de ses homologues militaires se tenaient proches l'un de l'autre face à deux autres hommes qu'il n'avait jamais vu dans les parages auparavant. À en juger par leurs postures respectives, les quatre hommes s'apprêtaient à en découdre et pour garder l'effet de surprise que procurerait son arrivée, il ne se montra pas, restant toutefois à une distance correcte s'il avait à intervenir.

Des deux Iwajins, il reconnut Shinobu, un Chūnin médecin avec qui il partageait un lien particulier ainsi qu'un membre de l'éminent clan Nagamasa, réputé pour leur dextérité au sabre. Déjà en train d’échafauder un plan d'attaque pour optimiser leurs capacités respectives une fois associées, avoir un utilisateur du Iryô Ninjutsu s'avérait très utile s'il fallait secourir les civils, pauvres âmes apeurées n'ayant pas leur place sur un tel champ de bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t763-yaken-koga

Lun 26 Juin 2017 - 19:18
« Tiens mon frère, regarde : trois nouvelles attractions. »

Tout ce qu’on pouvait affirmer en voyant les deux mercenaires qui avaient attaqué Iwa, c’était qu’ils se ressemblaient comme deux gouttes d’eau. Mêmes carrures athlétiques, même mètre quatre-vingt, même longue coupe de cheveux bruns et enfin même katana noir à leur dos. Celui qui venait de s’exprimer se leva, écarta les bras comme pour montrer aux trois Iwajins qu’il les avait remarqués et leur portait attention.

Son jumeau ne tarda pas à se lever, et même à faire deux pas de plus que lui. Ako esquissa un sourire et comprit que son frère voulait mener la danse, il exécuta alors quelques mudras – à une grande vitesse – et son chakra sembla filer vers ce dernier. Puis plus rien.

Quelle technique venait-il d’utiliser ? Seul Ako et son frère le savaient. Mais les Iwajins ne tarderaient pas à l’apprendre à leur dépens.

Informations du PNJ:
 
Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 26 Juin 2017 - 19:30
« Ouais… »

Oka ricana. Lorsqu’il vit son jumeau se lever, il l’imita sans grande conviction. A dire vrai, ils étaient surtout là pour foutre la pagaille et ils se moquaient bien des Iwajins qui pouvaient débarquer. Ce village était encore jeune, et ça se voyait dans son organisation qui était loin d’être optimale : ils n’avaient pas eu à trop charbonner pour entrer. Et leurs techniques secrètes leur avait permis d’arriver jusqu’ici sans être inquiétés.

« Laisse-moi commencer… »

Sans rajouter un mot, il leva son bras droit pour aller caresser le pommeau de son katana. A cet instant précis, il plia légèrement les genoux, et courut à une vitesse tout de suite accrue vers l’Iwajin qu’il avait vu en premier. Une fois à sa portée, il trancha de haut en bas, d’un coup large mais puissant.

Informations du PNJ:
 
Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 3 Juil 2017 - 12:51
Suite à un souci de communication, l'équipe administrative n'était pas passée sur la fiche de Yoshitsune. C'est désormais chose faite, aussi nous laissons 24h à @Nagamasa Yoshitsune pour poster, et nous ferons en sorte de rapidement rattraper le retard ici. Toutes nos excuses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com

Lun 3 Juil 2017 - 21:46
L’heure de l’affrontement se précipite tandis que dissimulé parmi les nuages majestueux, l'astre solaire est au plus haut dans le ciel ; astre qu'il contemple d'un œil à moitié ouvert, un poil trop prit par ses hommes qui se trouvent être ses adversaires et sans doute à cause de ses excès de la veille. Sans dire un mot, comme à son habitude, Yoshitsune scrute, reluque ses coins qu’il connaît comme sa poche, tempérant sa soif de combat, s'abreuvant de la nature d'autrui, faisant preuve d'une quiétude quasi morbide.

Et c'est dans ce genre de moment qu'il devrait se mettre à courir à l’image d’un enfant, juste pour s'extirper de ce quotidien un poil trop chiant, qui l'étreint avec une facilité déconcertante. Les mains se resserrant sur cette fameuse lame qu’est sienne, le dos à moitié recourbé en avant, l’heure de faire hurler les armes n’est plus très loin.

Et cette fois pourtant, il observe les nuages qui bercent de plus en plus avidement le ciel, au-dessus de lui. Comme ils lui ressemblaient, au fond. Affamées de liberté, quitte à ronger la terre qui les repoussaient non sans s'affaiblir, s'éroder. Chaque jour, leur progression inexorable mêlée à leur volonté de fer inflexible se traduisait par un échec absolu et déprimant, puisqu'ils se retiraient sans demander leurs restes pour recommencer le même effort le lendemain.

Enfin, il ne put donc s'empêcher de claquer sa langue sur son palet, de souffler entre ses dents, de tiquer sur les regards un peu trop persistant. Et il sait qu'il pourrait facilement succomber à sa colère, cette émotion est devenue une entité à part entière en lui ; mais il demeure calme, comme imperturbable, alors qu'intérieurement, c'est une tempête qui s’apprête à se déchaîner.

C’est ainsi que sans crier garde, et acculé par l’offensive glorieuse de son adversaire qui ne lésinait pas sur la puissance, qu’il s’arma de sa lame résistant tant bien que mal au démarrage en fanfare de celui-ci ; répondant d’un coup du plat de sa lame, les deux se chevauchant l’une l’autre dans un tumulte d’étincelles. A peine eut-il retrouvé son équilibre, c’est le genou à terre, repoussé bien plus loin qu’il ouvrit les yeux. Il avait la gorge sèche, le sourire au lèvre tandis son corps dégageait cette chaleur insoutenable. D'un mudra habile, il était parvenu à utiliser sa technique.


Ca va être à toi de jouer, Gamin.>

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 4 Juil 2017 - 19:41


   
   
   




あなたを守ります - KILL TO PROTECT


« Le médecin en action ! »



Son regard était vif, pour une fois celui-ci ne se détournait pas de son centre d'intérêt, scrutant les alentours Shinobu vit enfin arriver les responsables de ce vacarme. C'était deux hommes aux points trop semblables pour être simplement distingué cependant si au quotidien cela ne devait pas être un avantage d'avoir un double comme frère il était sûr qu'en combat cette complicité et cette ressemblance pouvait s'avérer utile.

A peine eut-ce cela commencé que dans un coup de tempête l'un des deux frères se rua sur cet homme à la chevelure exotique. Shinobu cligna des yeux l'instant d'une seconde mais une fois ceux-ci rouverts il aperçu l'épée du chevelu parant celle de l'ennemi bien qu'avec difficulté. Malgré tout c'était une occasion, l'épée de cet homme était immobile sur celle de Yoshitsune et de plus l'adversaire semblait dérangé par quelque chose...

Le médecin fonça à toute allure, étant à deux pas de l'action pour poser sa main sur la tête de son adversaire tandis que son autre main réalisait un mudra. Des vibrations sortirent alors de la main du jeune homme devant normalement perturber suffisamment l'adversaire pour le rendre plus ou moins immobile pour quelques instants. Yoshitsune n'aurait plus qu'alors à terminer du tranchant de son épée cet homme trop fou pour aller au corps à corps face à deux ninjas inconnus.

« Katana-Sempai attaquez-le !! » Cria-t-il sans se soucier que les ennemis entendent.

C'était là le début d'un combat qui se déroulait, cependant si la synergie médecin/illusionniste semblait sur la papier être digne d'un compte de fée ce n'était pas tout, un autre personnage s'apprêtait à intervenir et celui-là ne manquait pas d'être la pièce manquante du puzzle.

Spoiler:
 


© GS'



_________________
将軍 - SHINOBU
«  A warrior follow a code of bravery that i do not follow, my mind guide my steps instead of my heart. There is no good death, if you're dead it's over, you lost. My nindô is to always win.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 6 Juil 2017 - 19:48
Les belligérances furent entamées quand l'un des deux voyous se mit à composer des signes ninjas que Roki analysa sans toutefois déceler le jutsu caché derrière ceux-ci. L’œil Blanc activé, de petites veines s'imprimèrent sur ses tempes exemptes de toute sueur, la sensation d'avoir vue sur le moindre détail à des mètres à la ronde étant sa première arme contre ce duo d'inconnus.

Suivant l'offensive de ses compatriotes son Dojutsu blanchâtre scruta les moindres mouvements même imperceptible pour l'oeil lambda, du haussement de sourcil au geste d'attaque pur et dur. Dans l'interstice, Roki avait avancé assez pour être visible par les ennemis, dans l'ombre du de Yoshitsune et Shinobu.

Il était désormais prêt à passer à l'offensive, le tissu blanchâtre de son linge se teintant peu à peu de la poussière ambiante.

Ciblant la même personne que les autres Iwa-jin, ce fut à l'aide des arcanes de son clan qu'il porta un enchaînement de coups violents en plusieurs temps visant à bloquer les Tenketsu pour empêcher l'utilisation du flux de chakra, enchaînant juste après le trouble visant à dérégler les sens. Prêt à reculer, parer ou utiliser une autre de ses techniques pour répondre instantanément à toute contre-attaque, son enveloppe charnelle prête à fournir encore bien des efforts.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t763-yaken-koga

Mer 19 Juil 2017 - 0:50
« Et bien ! Ils y vont pas de main morte les Iwajins ! Qu'est-ce que tu en dis Oka ? » avait rétorqué Ako en regardant sans broncher son frère recevoir les actions des 3 ninjas.

« Un médic-nin, un bretteur et un hyûga entrent en jeu, on dirait un début de blague.. »

Ne mouftant plus un mot Ako se mit à reculer de quelques pas tout en maintenant le mudra de la chèvre. Ne paraissant pas inquiet pour son jumeau, c'est un fin sourire qu'il esquissa tandis qu'il observait la situation d'un air jaloux.

Il avait beau avoir l'habitude d'être celui en retrait, son sang bouillonnant laissait penser qu'il n'avait qu'une envie, celle de prendre part au pugilat. Remettant d'un coup de tête sa chevelure en place, il attendait une suite qu'il semblait déjà connaître.

Informations du PNJ:
 
Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 19 Juil 2017 - 1:05
Le temps s'était arrêté l'espace d'un instant après l'action synchrone qu'Oka venait de recevoir. Déstabilisé, celui-ci fit quelques pas de travers avant de reprendre ses appuis et laisser éclater un rire d'effroi. Il venait de jouer la comédie.

« J'adore ce moment là ! »

Non sans se faire attendre et profitant de l'instant de surprise que sa manœuvre allait pouvoir engendrer, l'ainé des jumeaux entama une série rapide de mudras avant d'apposer une main au sol et d'annoncer son jutsu.

« Doton, le Grand Couvercle ! »

Une ombre portée gigantesque fit alors son apparition sur le champ de bataille. Un grand couvercle prenant les traits d'un porcin venait d'être invoqué depuis les cieux. Dans un fracas cinglant, le couvercle recouvrait à présent Oka ainsi que les 3 Iwajins dans la pénombre la plus totale, les séparant par la même occasion du second jumeau.

« Jouons à présent. » dit-il en récupérant son Katana précédemment tombé au sol.

Dans cette obscurité, les shinobis étaient à présent égaux et tout semblait indiquer qu'Oka n'avait pas reçu la moindre séquelle physique de l'attaque combinée. Quel était donc son secret ?

Informations du PNJ:
 
Résumé du tour:
 

PS : Nous nous excusons pour l'attente. Le combat va reprendre à présent à un rythme régulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 26 Juil 2017 - 18:15
Il y a bien de mots qui fusent dans la cervelle de Yoshitsune, mais aucun ne transperce la barrière que représente ses lèvres ; rien, juste un silence plombant alors que les babines acérées de l'homme s'étirent pour laisser apparaître un sourire carnassier, les phalanges retournées pour émettre un bruit craquelé ; Ses prunelles, sombres, preuve de la perte de leur saveur à la vue d'un tel spectacle... Toute cette masquerade digne de la plus merveilleuse illusion. Même lui n’y croyait pas une seconde. Cette offensive qui aurait dû venir à bout de cet homme, fût réduite à un grain de sable voguant dans le désert.

Et pourtant, même abasourdi à l’idée de faire face à un tel individu, il tente de ne laisser rien transparaître ; car c’est un shinobi ne connaissant ni même la mort ; niant même la peur. Quand bien même, il en est conscient, même si, au fond de lui, il ne souhaite pas se l'avouer… Il fallait qu’il fasse front face à l’adversité encore une fois, qu’il veille sur sa patrie, ses camarades. C'est donc en se massant la nuque qu'il regarde ses coéquipiers du coin de l’œil comme pour les rassurer alors qu’il époussette ses vêtements, retirant la poussière dans un geste rapide.

Une respiration des plus saccadées pour une attaque déchaînée. Yoshitsune savait pertinemment ce qui allait se passer mais comme dit plutôt l’heure des regrets était passée depuis déjà bien trop de temps. Il courrait ainsi tout droit vers un affrontement pernicieux surveillant les deux autres avec lui, et il fallait dire qu’il ne lésinait pas sur les moyens, courant comme si sa propre vie en dépendait et peut-être était-ce véritablement le cas en fin de compte. Après tout, il s’était juré de vivre son aventure et vaincre son paternel pour se libérer de avenir funeste quoiqu’il puisse advenir. L’heure du heurt n’étant plus très loin désormais, son cœur s’accéléra brusquement. Ratant un battement, puis deux, puis trois alors que notre jeune ninja se tenait là, dissimulant son inquiétude derrière un masque féroce à l’abri des regards. Toujours tapis dans l’ombre, Yoshitsune apposa sereinement sa main sur sa lame, essayant tant bien que mal de se convaincre qu’il n’arriverait rien, qu’ils arriveraient à s’échapper comme d’habitude.

Sa survie, il n’y avait plus que ça de vrai.
C’était la première fois qu’il entreprenait une stratégie aussi périlleuse...
L’aîné des Nagamasa n’eut jamais ressenti cette exaltation auparavant.

« J'imagine que je n'ai pas l'embarras du choix... »

Se plaçant entre l’obscurité et ses camarades.

« Je ne saurai véritablement l'affirmer, mais ils sembleraient que nous soyons pris au piège au sein de ce jutsu. Roki utilise tes talents héréditaires afin de trouver la paroi la plus fragile et fait sortir le jeune homme d’ici. Quant à moi, je vais tenter de le retenir et vous faire gagner du temps. »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 26 Juil 2017 - 18:56


   
   
   




あなたを守ります - KILL TO PROTECT


« Le combat de l'esprit. »



Une pluie de roche, voilà que digne d'un spectacle de ce pays, voilà que tous se retrouvèrent pris au piège dans ce qui semblait être un dôme de terre. Pris de panique le ninja médecin sentait que ses heures étaient comptées dans un endroit clos. Son coeur s'affola quelques secondes cependant son sang-froid refit surface dans une grande expiration.

Son regard était perçant, le genre de regard qu'il avait eut l'habitude de porter au sein de ses précédentes missions. L'eiseinin analysait les quelques secondes qui avaient précédé. L'un n'avait pas reçu les dommages escomptés malgré les coups. De plus l'autre, resté au loin avait maintenu un mudra durant toute la scène. Pour le jeune homme il y avait peut-être une solution, certes parmi tant d'autres, mais son instinct le poussait à croire en celle-ci.

Prenant un ton grave le Chûnin affirma son analyse auprès de ses camarades pour les mettre au courant de sa pensée. Certes, au final ce n'était qu'une conjecture cependant si la conjecture s'avérait être vraie ses compagnons pourront le remercier de son intervention.

« Sempai, je pense que l'un des frères maintient l'autre invulnérable via son mudra. » Disait-il d'une voix plutôt douce pour qu'on ne l'entende pas.



Sortant un parchemin celui-ci le lança en l'air, il explosa et fit apparaître des fioles de poison. Il les lança ensuite en direction de ses deux alliés.

« C'est du poison paralysant, il faut trancher la peau pour qu'il soit efficace, faites-en bon usage. » Ajoutait-il en gardant son discours léger pour que son adversaire n'entende pas.



Le combat pour ses deux sempais était certes de vaincre ses adversaires cependant celui de Shinobu était d'analyser la situation tout en assistant ses deux alliés. Son implication était pourtant tout aussi importante que celle de ses partenaires. Que la bataille commence !

Spoiler:
 


© GS'



_________________
将軍 - SHINOBU
«  A warrior follow a code of bravery that i do not follow, my mind guide my steps instead of my heart. There is no good death, if you're dead it's over, you lost. My nindô is to always win.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[04. Quartiers résidentiels] Protéger les civils

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Événements :: Intrigues :: Intrigue n°1 : Premiers déferlements
Sauter vers: