Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Toka-chan et Shiori-sama
Aujourd'hui à 10:54 par Watanabe Toka

» Il était une fois...
Aujourd'hui à 10:22 par Raishi Yūsaku

» Vivre, c’est changer du temps en expérience | Solo
Aujourd'hui à 9:41 par Raishi Yūsaku

» La flêche et la rapière_PV Ashikaga Gabushi
Aujourd'hui à 9:03 par Ashikaga Gabushi

» 07. Autres demandes techniques
Aujourd'hui à 8:56 par Borukan Rikyu

» [C/OFFICIELLE/IWA] LE TENBATSU
Aujourd'hui à 8:41 par Arie Yoorasia Hahn

» L'eveil
Aujourd'hui à 8:17 par Setsuna Kurai

» Flocon de neige - Rakka
Aujourd'hui à 3:53 par Chôkoku Diao

» [Terminée] Shiro Tsikuyi
Aujourd'hui à 3:50 par Nagamasa H. Takumi

Partagez | 

Rencontres en territoire inconnu [PV: Takumi & Izuki]


Mar 6 Fév 2018 - 16:48
Descendu des Hauts-Plateaux, initialement rejoints dans le but d'occuper une zone d'entrainement, Taiyô constata que certaines zones étaient interdites d'accès pour risques d'éboulements, quant aux autres, elles étaient occupées par ninjas et civils remettant la zone en ordre, profitant de la fraîcheur de la mâtiné pour s'aferrés à la tâche. Ainsi descendu, rejoignant les Quartiers Résidentiels, Taiyô n'eu plus idée que les bois et les Hauts-Plateaux restant, tous deux au Nord du village. Une fainéantise pris alors le corps du jeune ninja en soif de progression, visualisant le long parcourt qui le séparait des autres lieux d'entrainement.

Il doit forcément y avoir un autre endroit dans ce grand village..

Décidément résolu à ne pas crapahuter des kilomètres avant de pouvoir s’entraîner, Taiyô utilisa sa tête, et réfléchi à des lieux potentiellement tranquilles qu'il pourrait investir sans y être interdit ou délogé. Rapidement, il pensa aux domaines Hyûga et Chôkoku, qu'il ne fréquentait certes pas, mais dont-il doutait la présence de terrains privés. D'humeur espiègle, et définitivement paresseuse, le Tokugawa infiltra le domaine le plus proche de sa position, et n'opta pas pour les terrains centraux extérieurs, à la libre vue de tous. Cherchant furtivement, tel un infiltré, il fit en sorte de paraître aux riverains comme étant en train de rendre chaleureusement visite à des amis. Croisant un premier dojo, occupé par un père Hyûga et d'un couple d'enfants s'affrontant brutalement, leurs pupilles actives dévorantes de rage, il ne s'attarda pas et ne fit signe à personne. S'assurant désormais qu'il n'y ai pas de bruit avant d'entrer dans le prochain dojo de son croisement, il entra.

- Ouah..!

Un espace de sérénité totale, l'espace y était ample de sa surface et de sa hauteur, aucun bruit n'y pénétrait. Le parquet était lisse et parfaitement lustré, les murs et les piliers étaient d'un bois magnifique et d'une toile immaculée probablement de grande qualité. Taiyô trouva son espace de travail, un espace qu'il affectionna immédiatement et dont-il avait déjà envie d'établir une régularité de visite. Outre son aspect tranquille et élégant, ce dojo était semblable en utilisation à tous les dojos, conception commune qui ne devait pas se retrouver dans les dojos du clan explosif des Chôkoku. Ainsi, Taiyô pénétra dans la réserve afin d'y prendre cinq mannequins de bois et de paille et de les disposer sur un côté de la grande salle.

Se plaçant ensuite face à une cible, cherchant à allier vive maîtrise de ses techniques de diversions avant de frapper méthodiquement, il effectua un signe d'une main, cherchant un kunai dans sa sacoche de l'autre. Prêt à débuter ses nouveaux enchaînements, il entendit alors des pas s'approcher, une paire, peut être deux paires de sandales claquaient le sol. La porte principale coulissa. Dos à elle, il ne vit pas mais su qu'il n'était plus seul. Maintenant son signe incantatoire et saisissant son kunai, la main dissimulée dans la sacoche, il se retourna vivement d'un glissement, l'air moins sérieux que son corps le présageait. C'est d'un visage de victime abattue qu'il se présenta.

- Je m'excuse d'entrer sans prévenir dans votre domaine et votre dojo, mais il n'y a aucune place libre nulle part. S'il vous plait ! S'il vous plait ! S'il vous plait ! S'il vous plait ! S'il vous plait ! Puis rester ici un instant avant de m'éclipser? Je ne dégraderai pas votre toile ni votre parquet. S'il vous plait ! S'il vous plait ! S'il vous plait ! S'il vous plait !

L'air abattu, alors tant d'expression faciale que verbale, Taiyô n'en gardait pas moins une main dissimulée et un mudra fixement tendu devant lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1888-presentation-de-tokugawa-taiyo-termine http://www.ascentofshinobi.com/u489

Mar 6 Fév 2018 - 17:36
En provenance d'un vendeur de yakitoris, Takumi se baladait dans le domaine de son clan. Il était accompagné de son fidèle associé Izuki, le fameux Yamanaka qui était un de ses seuls amis. La journée ne s'annonçait pas trop mal. Le Hyûga avait eu sa dose de viande pour la journée, il n'avait pas de but en particulier pour cette journée. Quoiqu'il aimerait repasser du temps avec Sayuki. Il se mit alors en route pour sa demeure afin d'aller la voir. Curieux de ce que pourrait endurer son ami pour une éventuelle future promotion dans sa branche du Yamagenzo, Takumi décida d'attaquer le sujet.

"Alors, ça se passe comment pour toi chez les tengus mon pote ? Moi perso, tout roule." dit-il en souriant tout en regardant le ciel.

Jusqu'à maintenant, Takumi n'avait pas vraiment eu d'épreuve à proprement parler. Il a été immédiatement admis en tant que recrue de la Police d'Iwa et devait maintenant "faire ses preuves". Les deux amis arrivaient près d'un dojo du clan. Le jeune policier en devenir s'arrêta et contempla le bâtiment. Il n'était jamais allé dans un dojo pareil. C'était digne des plus bas de son clan. Takumi avait son propre dojo personnel chez lui et son manoir donnait directement sur la grande cour, là où les membres de la branche principale s'entraînaient. Néanmoins, il voulait voir à quoi pouvait bien ressembler l'intérieur en dépit du fait que l'extérieur ne l'enchantait guère.

"Ça ne te dérange pas si on rentre jeter un coup d’œil vite fait mon pote ?" demanda t-il d'un air complice.

Il avança et ouvrit la porte avec noblesse comme le voulait son rang. La première chose qu'il vit fut un étranger au milieu de cette salle l'implorant de pouvoir rester. Il ne payait pas de mine, ce jeune homme lui faisait penser à un certain Yoroi. Cette réflexion fit sourire Takumi. Après que l'étranger eut fini son discours, le jeune Hyûga lui sourit puis se balada dans l'enceinte du dojo. Il trouvait que l'ensemble avait le potentiel de dégager un certain charme mais décidément, tout était à refaire. Il soupira puis regarda le jeune inconnu avant de regarder Izuki.

"Qu'en penses-tu ? Je sais que nous sommes chez les Hyûga mais je n'ai pas envie de prendre de décision, que fait-on ?" dit-il en haussant les épaules tout en grimaçant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Mar 6 Fév 2018 - 18:40
Futurs allié ou ami d'entraînement ?
Aujourd'hui, le programme était de s'entraîner avec Takumi dans son dojo privé, les jeunes garçons allait sûrement passer la journée entière à s'entraîner ainsi qu'à comparer leurs techniques respectives. Ils devaient devenir plus fort, et ce n'est pas en se tournant les pouces qu'on allait y arriver. Il fallait s'exercer. C'était donc après s'être régalé avec les Yakitoris du vendeur qui habite assez prêt de la demeure de Takumi et dont les mets sont délicieux. Le Hyuuga et Le Yamanaka décidèrent de retourner dans la demeure. En passant devant le dojo d'entraînement des membres de la Soke, curieux comme il est, Takumi qui ne l'avait jamais visité montra un intérêt pour le dojo.



Franchement sans me vanter le test était assez facile, tu veut aller dans le dojo ? C'est toi qui vois Takumi.

Entrant dans le dojo, Izuki remarqua qu'il y avait un jeune garçon qui s'entraînait dans le dojo, à la vue de ses pupilles, le blondinet compris qu'il n'était pas du clan Hyuuga et qu'il squattait donc le dojo. Quand il remarqua Takumi, le jeune homme à la peau mate, vint le supplier pour qu'il l'autorise à rester s'entraîner dans le dojo. Cette démarche ne fit ni chaud ni froid au jeune Izuki. Mais Takumi voulut pimenter les choses et c'était donc au jeune Yamanaka de décider si le jeune homme pouvait rester ou pas dans le dojo. Franchement cela ne le dérange pas du tout, mais Izuki eut une autre idée sur le coup. Une idée qui sera bénéfique à tout le monde.




Moi ça ne le dérange pas du tout mais j'ai une autre idée. Takumi, je crois qu'on vient de trouver un camarade d'entraînement. Enfin, s'il le veut bien.




_________________
Yamanaka IzukiFait attention au pouvoir de l'esprit. Reste sur tes garde Invité car tu es ma prochaine cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2462-je-suis-izuki-yamanaka-fini http://www.ascentofshinobi.com/t2445-equipe-2-les-charognards-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t2496-yamanaka-izuki-ses-aventures-passionnantes#17654

Mer 7 Fév 2018 - 14:43
Étant prêt à faire appel à de réelles larmes, Taiyô comprit rapidement, en entendant les deux arrivants, qu'il ne risquait aucunement d'être inquiété. L'un, arborant l’œil blanc et un air d'absolue nonchalance, et l'autre, d'un discours désinvolte, invita même le jeune intrus à se joindre à eux pour un entrainement. Voilà qui tombait bien. Taiyô, en guise de réponse, lança un regard de défi accompagné d'un sourire à chacun suivit d'un hochement de la tête, acceptant non verbalement l'invitation du non Hyûga.

- Mmh!

Le jeune Tokugawa ne connaissait que peu les dons du clan au Byakugan, si ce n'est leur maîtrise redoutable du combat rapproché, quant aux aptitudes que pouvaient posséder le blondinet au capuchon, il n'en avait aucune idée, et se devait de les découvrir avant de tenter quoi que ce soit. D'humeur espiègle et joueuse, rencontrant deux nouveaux jeunes amicaux et proposant de se défouler, Taiyô ne se contenait plus.

- Le dernier debout a gagné !


Juvénile, mais n'en étant pas moins Shinobi. A la prononciation de ses paroles, le jeune ninja fit entendre un son épais derrière les pas du blondinet, une craquelure, annonçant une attaque par derrière au niveau du sol. Cherchant à le faire réagir en fonction et à distraire son attention, Taiyô envoya ensuite sans attendre trois kunai fusant vers le buste de sa même cible, ignorant encore le Hyûga, cherchant à savoir comment lui aussi s'adapterait à l'assaut mené contre son ami.

Voyons ce que tu as sous le capot l'ami. Et voyons comment l'Hyûga veut mener ce combat !

Recap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1888-presentation-de-tokugawa-taiyo-termine http://www.ascentofshinobi.com/u489

Mer 7 Fév 2018 - 15:35
"Oh, voyez-vous cela. Un camarade d'entrainement dis-tu ?" dit Takumi en souriant, curieux de la tournure que prenait la situation.

Il regarda alors Taiyô, attendant une réponse à la proposition d'Izuki. À peine eut-il répondu qu'il se mit de suite à attaquer ce dernier. Takumi soupira. Ce manant ressemblait peut-être à un sdf avec sa coiffure de barbare mais il avait de l'énergie à revendre. Il commençait alors à s’intéresser à lui. Etant venu s’entraîner chez les Hyûga, il serait dommage qu'il ne soit pas témoin du potentiel du célèbre dojutsu de ce clan. Il révéla alors ce dernier. On pouvait distinguer les veines proches des yeux car elles avaient prit du volume. Observant la situation, remarqua que le chakra d'Izuki était perturbé. Sacrée coïncidence tout de même et bien sûr, qu'il l'eut cru, deux utilisateurs de genjutsus s’entraînant dans un dojo réservé au clan Hyûga, qui était spécialisé en taïjutsu et en sensorialité.

"Tu uses donc du genjutsu.. J'espère pour toi que ce n'est pas ton seul talent. Au passage je me prénomme Hyûga Takumi, quel est donc ton nom, étranger ?" demanda t-il en souriant.

Aucune mission n'attendait les jeunes recrues aujourd'hui. Un entrainement ? Takumi en avait des frissons. En s'approchant de ses deux autres partenaires, il fit le fameux mudra permettant de se répliquer. Trois clones, avec leur byakugan activé, apparurent. Il restait tout de même sur ses gardes à mesure que la distance entre lui & ses camarades diminuait. Le combat pouvait commencer.


Techniques utilisées :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Ven 23 Fév 2018 - 8:30
Entraînement sauvage
Le jeune Tayo avait apparemment de l’énergie à revendre, il attaquait sans hésiter Izuki ce qui était une très mauvaise idée. Entendant un bruit qui venait de nulle part Izuki se protégea avec ses bras instinctivement. C’était un réflexe . Voyant qu’il ne se passait rien, Izuki comprit que ce ‘était qu’un genjutsu et eut le temps de se reprendre et de bloquer les kunais qui foncèrent sur lui.

Intéressant tout ça, tu peux faire mieux ?

Bloquant tout les assauts de Taiyo, Izuki prit la décision de prendre un puissant appui sur le sol pour foncer très rapidement vers Tayo. Arrivant assez près du jeune Iwajin, Izuki prit la décision de le frapper assez fort mais en visant les membres avec précision. Comme quoi, vivre avec un Hyuuga avait ses avantages en pratique de Taijutsu. Après avoir frapper les membres de Tayo, il décida d’activer un Genjutsu et de reculer pour empêcher les clones de Takumi de l’attaquer. Il prit une dizaine de kunai et les lança sur les clones de façon à ce qu’ils ne puissent pas esquiver. Ils pouvaient bloquer mais sa couteraient du chakra. Les sacrifiés aussi revenait à avoir gaspiller du chakra pour rien.


On passe à la vitesse supérieure Takumi ?




résumé du tour:
 

Technique utilisés:
 

_________________
Yamanaka IzukiFait attention au pouvoir de l'esprit. Reste sur tes garde Invité car tu es ma prochaine cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2462-je-suis-izuki-yamanaka-fini http://www.ascentofshinobi.com/t2445-equipe-2-les-charognards-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t2496-yamanaka-izuki-ses-aventures-passionnantes#17654

Ven 23 Fév 2018 - 16:40
Le blondinet était rapide et réactif, plus que l'avait prévu le fin observateur aux allures de bohémien. Ses mouvements et sa vitesse de déplacement relevaient d'une certaine aptitude au Taijutsu. Les contraintes alors présentés au Tokugawa se multipliaient. Entre un Hyûga apparemment capable de contrecarrer le Genjutsu, et un autre de toute évidence à ne pas laisser entrer au corps à corps, la minutie allait devoir être de mise.

Le Hyûga, l’œil sévère, eut généré trois copies de lui même lorsque le blondinet prit l'assaut. Préparé à l'offensive, Taiyô se mit en posture défensive lorsque son opposant apparu à son front en un clin d’œil. Ne se laissant pas décontenancé, il bloqua de brèves attaques le temps de comprendre qu'il n'aurait pas d'ouverture en combat de poitrails. Ainsi, entre deux parades, il bondit vivement en hauteur d'un salto arrière. Dans son envol, le ninja exécuta une courte et rapide série de signes afin de pouvoir lancer une technique dans la retombée de son saut. Dans cette immédiatement après l'exécution, Taiyô sentit une distorsion dans son esprit, suivit d'une impression d'intenses fourmillements paralysant son bras gauche. La manipulation mentale...telle était la seconde compétence du blondinet.

Il allie le Taijutsu au Genjutsu...voilà qui est original.

Dans la retombée de son saut, alors que le blondinet visait les clones aux regards colériques de ses kunai, Taiyô pointa son bras actif vers le flanc de ce dernier, projetant hors de sa manche une salve d'épines de bois. Une fois au sol, le Tokugawa du immédiatement remédier à la filouterie mentale lui bloquant le bras. Il sortit alors un kunai de sa sacoche et se le planta dans la cuisse. Une vive douleur vint alors libérer son esprit de ses inhibitions forcées. Il lâcha alors le kunai, réunissant ses mains dans le signe incantatoire du Kage Bunshin no Jutsu.

- Hyûga Takumi...blondinet habile...vous semblez être d'impressionnants bougres. Mais la nature reprend toujours ses droits face à l'homme, ne l'oubliez jamais.

Tentant de se donner du courage face aux problèmes en prévision, Taiyô, dans son discours, généra une multitude de clones de lui même sortant des murs, du sol, du plafond. Une fois bien caché par un régiment de copies semblant alors apparaître de nulle part, Taiyô généra trois autres clones, différents, se générant à partir d'excroissances de bois poussant hors du corps de leur créateur.

Si Takumi est capable de déceler mes faux clones d'encre, peut être sera t-il moins capable de me repérer parmi mes trois clones élémentaires.

Alors que les nombreux clones se rapprochaient tous lentement des deux adversaires, tentant de les encercler, certains d'entre eux commencèrent à se munir de kunai dans une main, se préservant encore de s'en servir. Pendant ce temps, Taiyô et ses clones matériels se déployèrent lentement en dernière ligne, se munissant également chacun d'un kunai à la main.

Recap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1888-presentation-de-tokugawa-taiyo-termine http://www.ascentofshinobi.com/u489

Ven 23 Fév 2018 - 18:09

RENCONTRES EN TERRITOIRE INCONNU x TAIYÔ & IZUKI



"Dois-je te dire la différence entre toi et moi ? le niveau. Il est comme l'histoire du singe essayant de capturer la lune. Peu importe la façon dont il se bat, il est juste le reflet de la lune sur l'eau qu'il voit. Donc, il s'enfonce seulement dans l'eau. au fil du temps, il coule."


Tout allait très vite, les deux comparses d'entrainement s'échangeait moulte coups et quelques petites défleuries. Le noble membre du Yamagenzo (dans lequel il était entré prématurément, rappelons le hein), souriait doucement en voyant cela. L'inconnu se plantait lui-même un kunai dans la cuisse afin de sortir de l’emprise du Yamanaka. Un léger soupir se fit entendre parmi toute cette agitation. Il prenait vraiment tout cela très au sérieux, il allait maintenant boiter. Contre un membre éminent d’un clan expert en taijutsu, ce n’était probablement pas la meilleure chose à faire. Mais à peine avait-il le temps d’être exaspéré par la fougue du jeune homme qu’Izuki envoyait quelques kunais dans sa direction. Les clones étant proches d’eux et de Takumi lui-même, ils formèrent une ligne afin qu’un seul ne soit touché. Du chakra se formait de manière visible dans les mains du premier, il dévia sans difficulté apparente les projectiles. Il fallait croire que le byakugan aidait aussi pour ce genre de choses, tout le monde devait apprendre chaque jour après tout. Une bonne chose de faite, le chakra disparaissait alors des mains du clone.

Ils reprenaient leur place initiale, le mélange ayant probablement fait défaut à la différentiation entre l’original et les copies. Voilà de nouveau que les deux joyeux fanfarons s’y donnaient à cœur joie, le brun ripostant avec une curieuse technique. En y regardant de plus près, cela ressemblait à du bois. C’était rare, très rare même. Il n’avait jamais pu voir quelqu’un user du Mokuton auparavant. Si cet entrainement s’arrêtait maintenant, il en serait quand même satisfait.


Tu es un adversaire honorable, inconnu. Bien que tu n’ais point décliné ton identité, je dois te reconnaître une certaine maîtrise de ta personne. Te mutiler ainsi et te lancer dans de nouveaux tours… Saches dès à présent que je suis on ne peut plus satisfait de t’avoir rencontré. en souriant doucement à Tokugawa Taiyo.

Effectivement, il usait de tours de passe-passe. Les clones ayant leurs byakugans activés remarquèrent que leur original avait le chakra perturbé. Ainsi, ils se bousculaient tous en même temps et, dans le curieux manège, l’un deux taillada la paume du Hyûga. C’était plutôt discret et cela avait été fait derrière un ou deux clones. La vive douleur permettait de sortir du sortilège. Dans la précipitation et l’action, disons simplement que le détail ne pouvait tout bonnement pas être remarqué à moins que l’un deux fusse montre de compétences remarquables. Ce que le Shihainin pensait bien évidemment, impossible. Aussi, n’utilisant ses paumes que lorsque qu’il utilise les techniques de son clan, ils ne seraient conscient du vrai que quand il sera trop tard. À sa portée, tout échappatoire serait difficile, bien qu’ils aient apparemment le même rang militaire.

De nouveaux clones ? Ils n’avaient pas l’air d’être comme les autres. Ils avaient eux aussi des tenketsus, avaient une source de chakra, semblaient réels et surtout venaient vraisemblablement des éléments du dojo en bois. Il trouvait cela charmant. Pour certains, cela pouvait paraître un peu… dérangeant de voir ainsi des silhouette humaines prendre forme à partir de murs, mais pour lui, cela résumait bien le Mokuton. Capable de prouesses naturelles, il aurait peut-être lui aussi, voulu le maîtriser. Ah, il était probablement trop gourmand. Il avait déjà été bien gâté par la nature.

Il soupira une nouvelle fois. Il allait devoir utiliser un peu d’équipement destiné à une utilisation militaire en ce début de combat, afin de rendre les choses intéressantes. En laissant s’échapper un doux rire, il lâcha à mi-hauteur une bombe fumigène à ses pieds. Lui n’avait aucun problème avait cela, grâce à son dojutsu. Distinguant leurs silhouette via leurs tenketsus, il voyait très clairement leur position alors qu’il était camouflé au milieu de la fumée. Soudainement, 5 shurikens et 5 kunais partirent à toute vitesse de la vitesse en direction des adversaires. Trois shurikens pour le Yamanaka et le reste pour les clones et leur propriétaire, ne distinguant pas vraiment le vrai du faux. Quatre adversaire contre un, il avait décidé de dédier plus de force de frappe sur les ennemis les plus nombreux, il n’y avait bien sûr, rien de personnel là dedans.

Il confia son équipement ninja à un de ses clones et se plaça derrière un des nombreux pylônes du dojo, action camouflée par la fumée qui allait bientôt disparaître. À l’abris de leurs manigances mais aussi témoin de la scène via ses yeux spéciaux, il pourrait décider quand agir et comment le faire pour avoir le meilleur champ d’action possible. Les clones eux, se dispersaient. Le premier chargea à une vitesse incroyable sur Izuki et entama l'enchaînement si connu sur son petit corps fragile, visant ses tenketsus. Le second se mit à courir vers ce qu’il pouvait rester de Tokugawa & ses clones, espérant en emporter un dans son sacrifice si il en restait un. Si il ne restait que l’original, le but était de le gêner, voir le mettre encore plus à mal au corps à corps vu qu’il a la jambe endommagée. Le troisième, en charge de l’équipemen shinobi de Takumi, réapparut dans les airs et lança un parchemin explosif au milieu de tout ce joyeux bordel, espérant ainsi nettoyer la place et faciliter le travail à l’original pour la suite. Ils étaient assez proches de l’entrée, le clone espérait que l'étroitesse des lieux les pousse à l’erreur. Après l’explosion, le dernier clone chargea vers ce qu’il pouvait rester d’Izuki, katana à la main avec l’envie d’en découdre. Le Hyûga ne pouvait se permettre de sous-évaluer ses adversaire, bien qu’il eut plus l’expérience du terrain que les deux réunis.




Récapitulatif:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Dim 25 Fév 2018 - 13:32
Contre-Attaque
Takumi avait décidé de vraiment carbure sur ce coup là, il contrait les offensives d’Izuki sans une grande difficulté, Tayo lui, de son côté avait décidé de se planter un kunai dans la cuisse pour se défaire de mon genjutsu. Il était vraiment déterminé à gagner ce combat et cette détermination fit sourire Izuki. Takumi lui de son côté envoyait un parchemin explosif, n’hésitant pas à détruire le dojo pour pouvoir réussir. Izuki comprit dès l’instant ou la fumée apparut que tout cela n’était qu'une simple diversion qui consistait à cachée sa prochaine action. Exécutant ses mûdras avec une rapidité étonnante, Izuki lança une lame de vent qui repoussa le nuage de fumée tout de suite. Il y avait bel et bien un piège, des kunais suivi d’un clone foncèrent sur le Yamanaka.



Takumi... tu me croit vraiment aussi faible en taijutsu ? Je n'ai peut-être pas ton niveau mais mon art ne se limite pas qu'au genjutsu.



Takumi le sous estimait vraiment… quant à son clone… Izuki mit une grosse quantité de chakra Futon dans ses pieds, il prit appui de ses mains au sol et se mit à tourner. La puissance et la rapidité des pieds d’Izuki finirent par créé une mini tornade autour de lui, le protégeant ainsi du clone de Takumi. Une fois que le clone comprit qu’il ne pouvait pas toucher Izuki, le blondinet prit un kunai et s’entailla légèrement le brasserie pour dissiper le genjutsu de Tayo. Restant à bonne distance des clones et des véritables, Izuki préparait une stratégie.

A force de restera avec toi, je sais quel tenketsu tu vises pour tes techniques. Je lis en toi comme dans un livre ouvert.


Technique utilisés :
 

_________________
Yamanaka IzukiFait attention au pouvoir de l'esprit. Reste sur tes garde Invité car tu es ma prochaine cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2462-je-suis-izuki-yamanaka-fini http://www.ascentofshinobi.com/t2445-equipe-2-les-charognards-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t2496-yamanaka-izuki-ses-aventures-passionnantes#17654

Lun 26 Fév 2018 - 17:33
Un fumigène. Pas de doute, l'Hyûga et ses clones s’apprêtaient à frapper fort dans leurs prochains mouvements. Taiyô comptait prendre son temps à épuiser ses adversaires, mais ces derniers semblaient ne pas s'inquiéter de l'armée d'encre les encerclant. A vrai dire, ils semblaient ne pas être préoccupés. Taiyô comprit alors rapidement que son emprise mentale était faible et n'aurait alors aucune incidence. Le jeune homme s’empara alors d'une certaine inquiétude. Si son Genjutsu se montrait inefficace contre les deux Genin, alors le Tokugawa n'aurait plus un large panel d'offensive à leur offrir.

Le Hyûga et ses répliques, dissimulées derrière un écran de fumée, furent alors mis à nu par le blondinet qui dissipa l'opacité de l'écran par une vive attaque Fûton. Cette initiative permit alors à Taiyô de ne pas non plus se laisser surprendre et d'agir face à la projection d'armes ninja en sa direction. Un rapide enchaînement de signes incantatoires et le manipulateur Mokuton fit s'élever devant lui une muraille de bambous dépassant à peine la tête des Tokugawa en file indienne. Les projectiles en tête de course vinrent se mélanger aux bambous en pousse avant que les derniers projectiles ne viennent se planter dans la construction végétale.

Le blondinet était en plein affrontement, et des pas se rapprochaient vivaces en direction de Taiyô. Les pas n'étaient que ceux d'un assaillant, probablement un clone, mais il était inutile que Taiyô le reçoive légèrement pour autant. Dans la course du Hyûga, deux Tokugawa se déployèrent de chaque côté de la muraille de bambous, postés en défense. Un autre arriva de suite après par dessus la muraille, se postant au centre de ses comparses, légèrement en avant dans une même posture défensive. Ici, Taiyô tenta de profiter de sa situation d'immobilité face à une attaque pour jouer sur la finesse d'un timing parfait. Se fiant à la qualité de ses sens et prévoyant une offensive adverse au corps à corps, il jaugea la vitesse de son assaillant et en déduit l'instant propice de contrecarre.

Ainsi, lorsque le Hyûga engagea son bras pour attaquer l'un des clones face à lui, Taiyô apparu au dessus de la barrière, d'un bond vertical digne d'une grenouille. Sa main gauche tenait son poignet, et son bras droit était tendu, paume ouverte, en direction du Hyûga. Souriant, d'un sourire signifiant bien des mots, une lance de bois à tête pointue poussa hors de la paume du Tokugawa, fusant droit à toute vitesse en direction du clone au Byakugan. Ce dernier étant alors au corps à corps contre un Taiyô en posture défensive, il était à la fois engagé contre un adversaire tentant de bloquer un maximum ses mouvements, et cible d'une attaque Mokuton tentant de le transpercer.

Recap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1888-presentation-de-tokugawa-taiyo-termine http://www.ascentofshinobi.com/u489

Lun 26 Fév 2018 - 19:19

RENCONTRES EN TERRITOIRE INCONNU x IZUKI & TAIYÔ



"Dois-je te dire la différence entre toi et moi ? le niveau. Il est comme l'histoire du singe essayant de capturer la lune. Peu importe la façon dont il se bat, il est juste le reflet de la lune sur l'eau qu'il voit. Donc, il s'enfonce seulement dans l'eau. au fil du temps, il coule."



Un véritable bordel qui se jouait derrière. Le Yamanaka aimait parler, il n’y avait pas de doute là-dessus. Pensait-il vraiment que son jutsu de bas étage rivaliserait avec la rapidité d'exécution du clone ? A vue d’œil, le Hyûga dénombrait une vingtaine de tenketsus touchés. L’effet escompté avait été amoindri, bien évidemment, mais n’en restait pas pour autant inutile. Une certaine paralysie et une impossibilité à user à fond de son chakra devaient l’avoir envahi maintenant. L’autre ne se débrouillait pas si mal, pour ainsi dire. Imitateur ou non, la technique de la file indienne avec les clones faisait toujours son effet. Le clone attaquait bombardait de coups comme il pouvait celui de bois du genin, allant jusqu’à se sacrifier dans l’espoir d’en emporter un avec lui dans sa perte.

La Hyûga sortait de sa cachette et se mit à courir vers ses deux opposants. Les deux clones restant attaquèrent promptement le blondinet tandis que l’original se dirigeait vers l’autre. Les coups commençaient à tomber pour le Yamanaka, Takumi lui, chargea subitement sur la muraille aux côtés du Tokugawa. Il créa trois nouveaux clones, en sacrifiant ceux qui avaient commencé à attaquer Izuki. Il mitraillait alors le corps de Taiyô de coups précis et rapides, visant ses tenketsus alors que les 3 clones les entourait, bloquant les accès menant au simulacre de combat qui se déroulait devant eux. Ses techniques étaient répétitives certes, mais il n’avait pas à tout dévoiler aujourd’hui. L’action précédente fut effectuée très rapidement et aux alentours de la muraille, une intervention serait risquée pour tout autre individu.


Un livre ouvert tu disais ?
après avoir fini de s’acharner sur le brun.

Récapitulatif:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Mer 11 Avr 2018 - 15:29
En charge, le clone Hyûga courrait de toute évidence au sacrifice. Paré par une défense millimétrée, ce dernier ne fit aucune victime dans sa course, planté par la technique Mokuton dans un timing parfait. Tout n'était pas fini pour autant. Dans le regard de celui qui semblait être le véritable Takumi, une ardeur s'exprimait, une envie d'en finir. Ayant moins de temps à préparer sa défense, Taiyô et ses clones se réunirent en une ligne serrée, prêts à engager un combat de poitrails contre le Hyûga et ses copies.

Peut être que..

Alors prêt à donner le meilleur de lui même avant de se faire terrasser par le ninja dépassant de toute évidences ses compétences d'aspirant, Taiyô eut une idée. Lorsque Takumi sacrifia ses deux clones restant au profit de trois nouveaux chargeant à ses cotés, le Tokugawa dressa sa main à sa bouche, d'un signe incantatoire. Sembla t-il s'égosiller qu'aucun son ne sortit de sa bouche. Retenti alors derrière les oreilles des Hyûga, un cri perçant poussé à plein poumons. Taiyô espérait avoir créé une distraction suffisante aux échanges de coups à venir. Les Hyûga n'étaient alors plus qu'à un mètre à peine de leurs cibles. Lors du cri, les clones attaquèrent tous le Takumi original, suivit de Taiyô qui resta en retrait pour couvrir ses clones des copies adverses.

Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1888-presentation-de-tokugawa-taiyo-termine http://www.ascentofshinobi.com/u489

Mer 18 Avr 2018 - 3:12

Rencontres en territoire inconnu x Taiyô


私とあなたの違いを教えてください。 レベル。 それは、月を捕まえようとしている猿の物語のようなものです。 彼がどのように戦うにせよ、彼は彼が見ている水に月の反射だけです。 だから、それは水の中に沈むだけです。 時間の経過とともに、それは流れます。

L'utilisateur du mokuton se défendait plutôt bien, ses compétences n’étaient plus à tester. Sa réactivité ainsi que son ingéniosité avaient fait preuve de bien de malice jusqu’à présent. Ses clones allaient s’engager dans la mêlée quand un son perturba l’un des sens du pupilles pâles. Il tourna la tête par réflexe mais ses yeux lui indiquait une toute autre vérité : son système chakratique était dérangé, de la même manière que celui du Yamanaka avait pu l’être. Le bougre ne reculait devant rien. Peu importait finalement, lui qui pouvait voir à 359°. Les copies du brun arrivaient devant la chevelure de jais, prêts à l’atteindre de toute part, tandis que celles du Hyûga allaient faire de même pour son adversaire. Un bien étrange schéma que voici.

Quitte à faire dans l’exubérance et se trahir quelque peu quant aux techniques qu’il comptait garder secret, il allait devoir se défendre de manière efficace. Esquiver, charger, frapper. Tout cela commençait à rendre le combat inintéressant. Il se mit rapidement à tourbillonner peu avant que les clones l’eurent atteint. Leurs coups furent bloquées par un flux de chakra impénétrable et sphérique. Sphère qui prit de l’ampleur de manière soudaine, balayant tout sur son passage et expulsant au loin tout corps entrant en contact avec. C’est la moitié du dojo qui fut englouti par la technique de Takumi, un peu dans l’excès comme à son habitude. Le reste s’effondra sans peine dans l’autre direction, épargnant miraculeusement ceux qui s’y entraînaient. Il toucha finalement le sol, en ayant laisser un petit cratère à la place de la moitié du bâtiment. N’ayant eu que peu de temps pour apprendre à la maîtriser correctement, il n’avait point garder le contrôle de la puissance et donc de la taille de la sphère dévoratrice. Il n’avait plus que très peu de chakra et les dégâts qui venaient d’être causés… Il allait devoir en répondre. Il n’était plus à ça près… Il comptait au moins épargner les frais à son compagnon d’entraînement, se sentant responsable pour l’acte qu’il venait de commettre.

Nous devrions nous arrêter là, mes semblables ne vont pas tarder à venir constater les dégâts.. en regardant autour de soi.

Ton nom. Quel est-il, utilisateur du mokuton ? Qui sait, nous serons peut-être amenés à nous revoir un jour. Du moins je l’espère. en lui souriant.

Un petit dérapage de plus. Mais si cela lui avait permis de se faire un nouveau poto, qu’à cela ne tienne !




Récapitulatif:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Rencontres en territoire inconnu [PV: Takumi & Izuki]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: