Derniers sujets
Partagez | 

Perdue en territoire inconnu [Ft. Hyûga Kotori]


Mar 13 Fév 2018 - 5:13
Elle était perdue, constatation qui lui arracha un sourire amère. Elle, qui se voulait d’ordinaire si inexpressive, alors qu’elle était seule avec elle-même en territoire inconnu, elle ne put que se laisser aller à se rire jaune qui vint franchir ses lèvres. Pourquoi déjà s’était-elle rendue seule dans le vaste domaine des Hyûga, se perdant après avoir contourner deux ou trois maisons ? La raison était bien simple et ne surprendrait personne connaissant l’énergumène qui lui faisait office de meilleure amie. Si c’était une chose qu’elle s’enfuit de son bureau sous ses nombreuses protestations qu’elle ignorait superbement, cela en était une autre qu’elle prenne la porte avec les documents sur lesquelles la jeune Zetsu devait travailler. Elle avait donc tenté de la poursuivre, ce qui fut peine perdue. À peine était-elle sortie en trombe du bureau qu’elle avait déjà disparu. À défaut de savoir où s’était-elle rendue, avec un soupire désabusé, elle avait pris la direction du domaine où elle vivait, dans l’espoir de peut-être la retrouver chez elle. Au final, elle pouvait très bien être n’importe qui, entre être aller s’amuser de la santé mentale de l’ombre ou encore s’être simplement arrêter dans un bar quelconque du village. Dans tous les cas, elle était partie et Eikō se devait de partir à sa recherche, même si cela lui demandait de ratisser la ville au grand complet.

Une perte de temps, cela en était sûrement une. Cependant, connaissant le spécimen, elle préférait ne pas attendre au lendemain qu’elle rentre sagement, elle ne pouvait se permettre de la sous-estimer. Ni elle, ni sa propension à s’amuser de tout et n’importe quoi. Manquait plus que ces papiers deviennent porteurs de ses oeuvres d’art, peu importe ce qu’elles étaient et ce serait l’horreur. Et maintenant, elle était seule, perdue dans le domaine des Hyûga, Sanadare toujours portée disparu et les documents toujours en danger de mort imminent. Elle n’était pas certaine si elle devait de rester immobile en espérant qu’un Hyûga passerait finalement par-là ou si elle devait avancer dans l’espoir de croiser quelqu’un.

Choisissant la seconde option, la kunoichi prit donc une direction au hasard, allant là où ses pas décideraient de la mener. Son regard glissait un peu partout, espérant voir la grande silhouette de sa meilleure amie apparaître ou encore sa chevelure aussi pâle que la sienne. En plus d’être dans l’incapacité de retrouver la demoiselle, elle se voulait désormais prisonnière de l’endroit alors qu’elle ne savait plus d’où était-elle arrivée. Un sens de l’orientation aussi mauvais ne pouvait qu’être pathétique pour la genin qu’elle était. Elle passa finalement une main sur son visage, la glissant contre sa peau, fermant temporairement les yeux. Peut-être aurait-elle dut s’arrêter avant d’effectuer un tel geste tandis qu’elle eut tout juste le temps de s’arrêter avant qu’un coup porter en sa direction ne l’atteigne. Elle était persuadée que cela n’avait pas été dirigée contre elle, mais bien qu’elle s’était retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment.

Qu’avait-elle bien pu faire pour mériter un sort aussi injuste ? Il fallait toujours qu’elle se mette les deux pieds dans les plats, ou encore que Sanadare l’y pousse. Dans un cas comme dans l’autre, elle allait longuement pester contre elle. C’était ce qu’elle disait, alors qu’elle savait pertinemment que la prochaine fois où elles seraient ensemble, ce serait déjà tout pardonner.

- Je suis désolée.

Son ton se voulait calme, quoique peut-être beaucoup trop froid pour ce qu’elle tentait d’exprimer. Elle n’était pas douée, en ce qui concernait de s’adresser aux autres. Ni même se sentait-elle particulièrement à l’aise, en réalité. Or, elle était en territoire inconnu, chez les Hyûga, ce qui faisait donc d’elle une intruse, perdue qui plus est. Elle se devait donc de faire des efforts, ne serait-ce que pour éviter de sembler impolie. Elle avait tout de même eut le droit, depuis sa plus tendre jeunesse, à une éducation digne de la future cheffe de clan qu’elle était.

- Je ehh… Une profonde inspiration. Elle se devait d’être plus agréable. Je me suis perdue.

Pathétique. Voilà le seul mot qui lui venait à l’esprit. Elle venait de manquer de percuter un homme qu’elle ne connaissait pas, qui semblait s’entraîner, et donc, elle le dérangeait nécessairement, tout ça parce qu’elle n’avait pas porté attention à où se dirigeait-elle. Une belle idiote qu’elle faisait, là, maintenant, la Zetsu, alors que son regard était rivé partout sauf sur le principal concerné. Elle était maladroite, en compagnie des autres, rapidement mal à l’aise aussi. Et puis, la situation ne l’avantageait pas spécialement, ce qui était d’autant plus embêtant. Elle se faisait la promesse de faire payer cette misérable soirée à Sanadare, ou, tout du moins, la piètre image qu’elle renvoyait d’elle-même à l’heure actuelle, la prochaine fois qu’elle verrait la Hyûga.

_________________
we're gonna fight for us
Death surrounds, my heartbeat's slowing down. No, not gonna die tonight, we've gotta stand and fight forever. Break their hold beause I won't be controlled. They can't keep their chains on me when the truth has set me free.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2560-zetsu-eiko http://www.ascentofshinobi.com/u462

Perdue en territoire inconnu [Ft. Hyûga Kotori]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: