Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Agilité et dextérité (Fumitaka)


Mer 14 Fév 2018 - 18:11
Après mon combat d'entraînement avec Asami, je me suis dit que je ne devais pas me reposer sur mes lauriers avec le fil à retordre qu'elle m'a donné. Ainsi, le lendemain, je me retrouve dès l'aube sur l'un des terrains d'entraînement du village pour pouvoir me perfectionner encore plus dans mes capacités de combat. Lors de ce même combat, j'ai pu voir ce qui me fait défaut... Bien que mes techniques soient plutôt bonne, je dois être plus intelligent et réfléchir lors d'un combat. La réflexion, c'est clairement ce qui me fait défaut. Foncer tête baissée face à un inconnu sans même ne connaître ses capacités.

Bref, difficile de s'entraîner sur cela en solitaire, peut-être que ça vient avec l'expérience ? Bref, je suis sur le terrain armé de mes deux épées, une forgée par une forgeronne de Tetsu no Kuni, Elucidator, l'autre forgée par une Metaru, épée que je n'ai pas encore nommé. Peut-être qu'Itagami trouvera un nom pour celle-ci. Face à trois bonhomme faits de bois et de paille, je m'acharne sur ceux-ci pour augmenter mon agilité et ma dextérité. J'effectue toutes sortes de combos et de mouvement, tentant de m'habituer à manier deux épées. J'ai besoin de temps pour cela, mais en ai-je vraiment du temps ?

Des ennemis peuvent arriver à n'importe quel moment, il est temps pour moi de montrer que je peux être un shinobi majeur de Kumo.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Jeu 15 Fév 2018 - 9:01
J’avais pas tellement l’habitude de m’entrainer aux terrains d’entrainements mais étant devenu genin il fallait bien que je m’entraine avec un autre shinobi. L’entrainement seul était bien mais trop limité, et j’avais passé dix ans à m’entrainer en solitaire donc il fallait que je batte pour voir ce que m’avais apporté ce long entrainement. J’alla donc voir si des gens s’entrainaient pour leur demander s’il voulait se battre, enfin, s’entrainer. La plupart des terrains était occupés par des duos d’aspirant ninja qui s’entrainaient déjà entre eux et je voulais un duel pas un combat à trois. Je désespérais, je ne trouvais personne, ça me saoulait.

Lorsque tout espoir de rencontrer quelqu’un avait disparu, j’aperçu un visage familier en train de s’entrainer avec des pantins de bois, enfin ce qu’il en restait. Je savais que j’avais éjà vu ce gars quelque part mais je n’arrivais pas à me souvenir de qui il était. Avant de l’approcher je devais me souvenir de qui était ce mec, peut-être qu’en vérité je m’étais déjà battu contre lui, qu’il m’en voulait et qu’il n’allait pas vouloir s’entrainer avec moi. Tandis que je tenté de me remémorer le nom de cet épéiste, je vis son brassard, là, tout devint plus clair : ce mec était le gars avec qui j’avais confondu mon sensei. Avant de lui demander pour s’entrainer il fallait d’abord que je m’excuse pour l’autre fois. Ça n’était pas la première fois que je m’excusais à froid, m’excuser tout de suite après lui avoir manqué de respect, là, ça aurait était un exploit.

Je connaissais pas son nom mais je savais comment aller lui parler. Il fallait juste que je m’excuse et s’il est un minimum gentil il acceptera mes excuses et on pourra s’entrainer. Mais en fait, si lui m’avait oublié ? C’est vrai qu’on ne s’était parlé qu’une ou deux minutes, je n’avais pas de brassard ou de signe distinctif qui pouvait faire qui se souvenait de moi. Et puis merde il fallait que je tente, je n’en pouvais plus de pas me battre. Là ça n’allait pas être un combat à mort mais c’était déjà amplement suffisant. Je m’avançai donc vers le flic pour essayer de m’excuser.

« Salut, je voulais m’excuser pour l’autre fois j’ai été irrespectueux. Je me présente : Fujita Fumitaka, je cherche quelqu’un avec qui m’entrainer, je vois que t’es tout seul tu voudrais pas essayer de me taper moi plutôt que ces trois trucs en bois ? »


Ce gars avait l’air assez fort contrairement à moi. J’espérais qu’il ne me sous-estime pas et qu’il ne se dise pas que j’étais moins fort que ces bonhommes en bois et donc moins utiles pour son entrainement. Non j’étais plus fort que ces pantins quand même hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2378-fujita-fumitaka-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u526

Jeu 15 Fév 2018 - 16:49
L'entraînement face à ces bonhommes immobiles fait de paille et de bois n'est pas forcément le meilleur, sauf qu'il est difficile de trouver un individu prêt à vouloir affronter une personne connue comme étant le nécromant. Il faut dire que je suis prêt à tout pour gagner un combat, bien que je peux tenter de minimiser mes coups comme j'ai pu le faire face à Tadoki Asami. Enfin, je préférai me battre à cent pour cent de mes capacités afin d'être plus opérationnel si guerre il doit y avoir dans le futur. Sur les pantins de bois face à moi, mes coups d'épées sont dévastateurs et rapidement, il n'en reste plus grand chose. Je m'arrête un moment pour boire quelques gorgées d'eau qui se trouve dans la bouteille que j'ai ramené, alors qu'un individu vient à s'approcher de moi.

Tournant mon regard vers lui, je me souviens rapidement du personnage. Ce jeune homme m'a pris pour son professeur il y a quelques jours et m'a manqué de respect, un souvenir assez vague puisque rien n'est arrivé derrière. En tout cas, il s'approche de moi et vient pour s'excuser évidemment. Il s'excuse, puis se présente avant de me proposer un combat d'entrainement entre nous deux.

« Aami Shôran, j'accepte tes excuses. »

Gentil, c'est mon deuxième prénom. En fait, je ne me vois pas refuser ses excuses... Le plus important, c'est qu'il prenne conscience de son erreur. Toutefois, sa proposition m'intéresse énormément. Il vaut mieux s'entraîner avec quelqu'un de mobile que des pantins immobiles.

« J'accepte ta proposition, allons-y. »

Que je déclare avant de m'écarte et me mettre en position de combat.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Jeu 15 Fév 2018 - 18:35
Même si je m’attendais à ce que mes excuses soient acceptés, je fus quand même surpris de ce rapide accord. Je n’avais eu que deux mots à dire et c’était bon, j’allais pouvoir me battre. Je venais de réaliser qu’en plus de ça je ne battais pas simplement contre un gars lambda mais contre un flic qui en plus d’avoir fait le choix de rentrer dans la kyuubu, ce qui le rendait déjà détestable à mes yeux, m’avait donné un ordre. J’allais pouvoir me défouler contre ce mec sans aucune représailles parce que j’avais son accord. C’était le pied, j’allais profiter de ce combat le plus possible. Enfin rien ne me disait que j’allais réussir à le toucher car je me doutais que rentrer dans la police n’est pas simple. Il était sûrement fort.

Il s’était mis tout de suite en position de combat. On n’a vraiment jamais le temps de discuter avec la kyuubu, ils veulent toujours tout de suite en venir aux mains. Enfin il fallait que j’agisse en premier. Je devais l’isoler, un épéiste bloqué loin de son adversaire ne pouvait pas faire grand-chose. Peut-être qu’il était spécialisé dans les attaques à distance et que la raison pour laquelle il s’entrainait à l’épée était qu’il souhaitait développer un autre style de combat. Non il n’aurait pas commencé avec deux épées directement, c’était un épéiste. J’avais pas le temps de réfléchir, il fallait agir. J’effectuai mes mudras et le sol sous mes pieds s’éleva d’une hauteur assez importante, ce qui allait, je l’espérais, l’empêcher de m’atteindre avec ses attaques les plus puissantes.

J’avais maintenant le choix, je tirais une goutte sang pour essayer de le ralentir ou j’attendais voir comment il allait réagir. J’optais pour le deuxième choix. Même si je rêvais d’exploser ce flic rapidement, il fallait que je pense à mon entrainement. Finir trop vite serait inutile, il fallait voir comment il allait attaquer pour entrainer mon temps de réaction, mes réflexes et ma défense. Enfin s’il arrivait à me rejoindre pour m’attaquer, évidemment il savait sûrement marcher verticalement mais il n’y avait qu’un chemin pour monter et ce n’était clairement pas le meilleur choix, s’il montait je lui lançais un kunai, il ne pourrait pas l’esquiver facilement.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2378-fujita-fumitaka-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u526

Ven 16 Fév 2018 - 11:36
Après que le genin s'était présenté et également fait des excuses acceptés, le Nécromant venait à s'écarter pour pouvoir lancer cette bataille. Non, il ne comptait pas se donner à cent pour cent dès le départ, ne connaissant déjà pas les capacités de ce Fumitaka. Shôran ne souhaitait clairement pas faire les mêmes erreurs que dans le passé et comptait déjà voir ce qu'il avait dans le ventre en lui lançant des techniques sommaires. Alors qu'il se mit en position de combat, son adversaire se sentit de suite pousser des ailes. En effet, il enchaîna immédiatement des signes incantatoires afin que le sol sous ses pieds ne s'élève, le portant en hauteur et un sourire se fit apparaître sur son visage enfantin.

En ayant vu ses épées, ce-dernier a dû croire que le Buntaï du Kyuubu n'était qu'un épéiste, incapable de techniques à courtes et moyennes distance. Fumitaka se trompait, le jeune chuunin avait décidé de se spécialiser dans tous styles de combat afin de ne jamais être pris au dépourvu. Il ne le fut donc pas en le voyant se surélever, non, Shôran se concentra un maximum pour rendre de flammes ses deux épées, il lui balança ainsi deux lâmes de Feu en sa direction.

Être une cible immobile n'était pas bon encore pour le Nécromancien, il commença à tourner autour du sol surélevé et de son adversaire afin que ce-dernier ait bien plus de mal à le toucher. Shôran gardait évidemment un œil sur lui afin d'observer sa manière de se défendre, son style de combat, c'était le plus important pour lui afin d'élaborer une stratégie. C'était ça la base de son entraînement aujourd'hui.


Spoiler:
 

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Ven 16 Fév 2018 - 19:35
Il pouvait faire autre chose que se battre à l’épée. Merde. J’avais usé du chakra pour rien. Les deux projectiles de feu volaient vers moi, j’eus un réflexe : je m’enfonçai sous terre afin d’esquiver son attaque. Je réussis de peu. Avant de maîtriser cette technique je croyais qu’elle était un peu comme de la téléportation, se déplacer d’un point A à un point B instantanément en partant sous terre mais non, c’était bien plus que ça. Se déplacer sous terre était aussi rapide, ou lent, c’est relatif, que de se déplacer normalement. Il me fallut plus de deux secondes pour descendre du pilier de terre que j’avais dressé auparavant. Deux secondes, ça ne paraît pas comme ça mais pendant un combat, c’est long.

Je pouvais rester sous terre et attendre, protégé, ou me dresser derrière lui pour le surprendre avec une technique ou même un simple shuriken. Il fallait vraiment que j’arrête avec ces dilemmes que je me posais à moi-même, ça ne m’avait pas tant réussi juste avant. Enfin j’allais pas rester là pendant trois heures, il fallait agir. Je ressortis de terre derrière lui pour ensuite me percer les deux indexes afin de lui tirer deux gouttes de mon sang vers ses mollets pour le ralentir ou même peut être l’immobiliser. Non il était plus fort que ça, c’est pas deux balles de sang qui allaient venir à bout de lui. J’espérais qu’elles allaient quand même faire mouche. Je comptais sur ma précision, c’était clairement l’un de mes points fort, contrairement au combat rapproché. D’ailleurs il fallait que je m’en aille avant que les gouttes de sang l’atteignent et qu’il me repère. Je fis juste deux pas en arrière pour m’éviter de reperdre du chakra inutilement en retournant sous terre pour rien.

Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2378-fujita-fumitaka-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u526

Sam 17 Fév 2018 - 11:13
Fumitaka ne semblait pas avoir l'habitude de se combattre comparé à Shôran qui avait déjà dû se confronter à d'autres shinobis, parfois bien plus puissant que lui. En tête, il pensait évidemment à Kaldea qu'il avait dû affronter aux côtés de Shojito et Hisao. Un combat difficile, presque perdu qu'ils avaient réussi à terrasser de justesse. Son auriculaire droit lui faisait sans cesse penser à ce combat là, il s'était promis de s'améliorer pour le bien et la protection du village caché des Nuages. Bref, son adversaire évita de justesse les lames de feu qui allaient en sa direction en se terrant sous terre et un sourire s'affichait sur le visage du chuunin. En effet, il connaissait cette technique par le fait que Asami l'utilisait également.

Se concentrant, il put réussir à détecter où allait se trouver exactement le genin contre qu'il se battait. Avant même qu'il ne sorte de son trou, Shôran avait effectué quelques mudras pour faire apparaître trois clones. Quatre Shôran se trouvait là quand il réapparut, ce fut un de ses clones qui se prit la sorte de goutte sang projeté. Ce dernier disparaissait dans un léger écran de fumée, il ne restait plus que deux clones et l'original. Et les deux clones chargèrent à une vitesse peu commune sur le genin de Kumo pour le parer de coups.

Allait-il pouvoir éviter une telle force et vitesse de la part deux clones ? L'original se contentait de rester en arrière et d'observer les mouvements de Fumitaka.


Spoiler:
 

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Sam 17 Fév 2018 - 13:13
Encore un échec. Je ne m’étais jamais vraiment battu contre un autre shinobi. Lui était clairement plus expérimenté. Au moins j’avais bien visé, même sur une cible mouvante j’étais bon c’est ce qu’il fallait retenir. Deuxième bon point, j’avais bien fait de reculer de quelques pas, grâce à ça j’avais pu bloquer l’attaque d’un des clones. Je m’étais pris celle de l’autre de plein fouet, en plus il ne m’a même pas fait saigner donc je pouvais pas riposter tout de suite. Son attaque me projeta en arrière, je me relevai tout de suite. Dans la vie quand on tombe d’un cheval il faut remonter tout suite, ou quelque chose comme ça bref je suis pas resté longtemps étalé par terre.

Mes doigts étaient toujours percés mais maintenant que j’étais face à ses clones, les prendre par surprise allait être compliqué. Je savais pas quoi faire. Il aurait fallu que je pense à m’entraîner plus souvent avec quelqu’un. Je restais là, figé devant ses clones. J’avais l’impression que ces quelques secondes étaient des heures. Désespéré, je leur lançai un shuriken chacun et les chargea pour essayer de me battre avec mes poings si les shuriken ne les atteignaient pas. Une minute. Il n’a eu besoin d’une seule minute pour me forcer à utiliser le taijutsu, mon point faible. Mon manque de technique et d’expérience avait eu raison de moi.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2378-fujita-fumitaka-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u526

Sam 17 Fév 2018 - 13:39
Pour un genin, le garçon ne se débrouillait pas trop mal. Shôran, qui était toujours en retrait, observait attentivement le combat de ses deux clones encore présents et de ce genin. Rapidement, il comprit que le corps à corps n'était pas son domaine de prédilection comparé au chuunin. Lui qui s'était spécialisé un peu partout tentait d'observer chaque mouvement du corps du genin et sa façon de combattre. Ainsi, après deux shurikens esquivés avec une facilité déconcertante par les deux clones, l'adversaire s'attaqua alors en combat rapproché. Une aisance incroyable pour les deux clones de parer et d'éviter les attaques incessantes du genin, pourtant le combat ne pouvait durer plus longtemps ainsi.


Derrière le combat, Shôran effectuait ses signes incantatoires à une vitesse hallucinantes pour un être humain, sa technique étant au point. Ces deux clones disparurent dans un écran de fumée, aveuglant temporairement l'adversaire alors que Shôran posait sa main au sol à la fin de l'incantation de sa technique morbide. Deux bras de cadavres émergèrent du sol pour attraper les jambes de la victime qui ainsi ne pouvait plus bouger le bas de son corps, il n'y avait plus aucune fuite pour lui malheureusement. Alors que l'écran de fumée disparaissait, Shôran pouvait lui faire face et cette fois-ci, il envoya à nouveau ses deux lames de feu en sa direction.

Cette technique signifiait-elle sa défaite ?


Spoiler:
 

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Sam 17 Fév 2018 - 15:07
Putain je m’en doutais, j’étais même pas capable de donner un coup à un seul de ses clones. J’avais tort, j’étais plus faible que les trois pantins de bois qu’il combattait avant que j’arrive. Merde, je venais de lui faire perdre du temps. Un entrainement inutile, voilà ce que j’étais.
Voilà que ses clones disparurent, toute la fumée qu’ils laissèrent derrière eux m’aveugla. Je sentis juste après deux mains m’agripper les pieds. Etait-ce lui qui maitrisait la dissimulation terrestre aussi ? Ou un de ses clones ? Une invocation ? Merde j’étais si surpris que ce qui me laissa figé n’était pas ces deux mains qui me tenaient les pieds mais plutôt la peur. La peur de l’inconnu. La peur de la mort. Je ne savais pas vraiment mais cette étrange technique qui me bloquait sur place m’empêchait de me concentrer.

Quelques secondes après, alors que la fumée se dissipait, deux lames de feu identiques à celles de tout à l’heure fonçaient vers moi. Je ne pouvais pas esquiver. Je connaissais pas la puissance de ces lames donc je me voyais déjà mort. C’était comme tout le monde le décrivait : le temps s’arrêta, je vis tout ma minable vie défiler devant mes yeux. Non. Il fallait que je me reprenne. C’était pas fini. Bordel j’étais au pied du mur. Comment allais-je pouvoir éviter cette attaque ? Et si l’encaissais je pouvais peut-être mourir. Non. Ma plus grande force était dans mes blessures. Il ne me fallait pas esquiver mais plutôt tirer parti de cette attaque.

Je mis mes bras en avant et attendis que ses flammes me parviennent. J’attendais la mort. Elles me frappèrent de plein fouet. Une attaque puissante mais pas autant que je m’y attendais. Ma mère m’avais déjà fait pire. Merde, en plus de me laisser des entailles profondes aux bras, cette attaque était brulante. Enfin, c’était passé, les lames n’était plus. J’avais mal au bras mais j’avais, je pense, réussi à limiter les dégâts. Maintenant que j’avais deux longues coupures aux bras, je pus utiliser mon sang à pleine puissance, enfin du moins à mon maximum à moi. Mon niveau de maitrise de mon sang n’était rien comparé à ceux des chefs du clan comme me les décrivait ma mère. Mais j’allais quand même faire de mon mieux.

Je fis donc sortir trois shuriken de chaque entaille puis je les dirigeai tous les six vers le buntaï. Ça me fit user pas mal de sang et de chakra mais fallait ce qui faire mon possible pour le vaincre. Après que shuriken soit partis, je limitai l’hémorragie au maximum pour pouvoir continuer le combat le plus longtemps possible mais cette attaque allait sûrement être ma dernière.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2378-fujita-fumitaka-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u526

Mer 21 Fév 2018 - 13:01
Pour une fois, Shôran s'était mis dans de véritables conditions de combat, il s'était mis à réfléchir avant d'agir et malgré la faiblesse de son adversaire aujourd'hui, cela pouvait porter ses fruits, il le comprenait maintenant. Il comprenait qu'il devait arrêter d'agir sans réfléchir, c'était un bon moyen qui le conduirait à sa perte d'agir ainsi. Faisant disparaître ses clones dans un écran de fumée, deux bras attrapèrent le bas du corps du genin pour l'immobiliser tandis que le Buntaï lui envoyait ses deux lames de feu qu'il avait réussi à éviter précédemment. Cette fois-ci, il ne pouvait pas l'éviter et les deux lames de flamme le percutèrent de plein fouet.

Il s'attendait à ce qu'il abandonne, mais Shôran constatait que le genin avait une bonne volonté de combattre, de tout donner. Il venait d'encaisser l'attaque, mais le sang est sa principal force. Avait-il eu raison de le blesser ainsi ? Peut-être là aurait-il fallu l'assommer ? En y réfléchissant, si c'était un adversaire plus fort face à lui, c'était la solution première à avoir. Six shurikens dans sa direction, c'était sûrement tout ce qu'il pouvait faire là. Shôran se permit alors d'esquiver avec une facilité déconcertante pour être finalement devant son adversaire et lui pointer les deux pointes de ses épées en sa direction.

« Et bien, je pense que j'ai gagné ? »

Finit-il par lâcher avec un sourire narquois. En fait, il était sûr de sa victoire sans savoir si ça l'était vraiment, peut-être que le genin cachait quelque chose, une sorte de botte secrète. Mais, Shôran attendit la reddition de ce Fumitaka.


Spoiler:
 

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Mer 21 Fév 2018 - 20:50
Ce mec se la racontait clairement trop. Il avait l’air certain d’avoir perdu. Certes j’avais lancé ma dernière attaque mais, cette attaque n’était pas encore terminée. Toute la force de cette technique résidait dans le contrôle à distance des shuriken. Il me restait à peine assez de chakra pour renvoyer deux des six projectiles vers l’épéiste. Il allait peut-être encore sortir un truc de son chapeau afin d’esquiver ces shuriken mais il fallait que je me batte jusqu’au bout, pour l’honneur des Fujita.

« T’en es vraiment sûr ? »

Je me surprenais finalement moi aussi à me la raconter. Il faut dire que c’était jouissif voir se mec qui croyait avoir déjà gagné alors qu’il me restait une attaque. Evidemment, cette attaque n’allait pas retourner la situation mais au moins ça n’allait pas le laisser sans blessure. Je renvoyai donc deux des six shurikens lancé auparavant vers le haut du dos de mon adversaire. J’espérais qu’il le ne les esquiverais pas car si c’était le cas, les projectiles de sang allaient finir leur course dans mon thorax.

« Il ne faut pas sous-estimer la combativité de son adversaire. »

Je continuais de lui parler pour le distraire alors que les shurikens démarraient leur course, il y avait au moins 5 mètres qui les séparaient de leur cible, c’était déjà 5 mètre de trop. Shôran avait largement le temps de les entendre, les sentir ou je ne sais quoi d’autre, c’était pour ça que je le distrayais. Evidemment les mots que je prononçais allait surement le mettre sur ses gardes, c’était mauvais mais je pouvais pas m’empêcher de faire le malin, il pouvait peut-être penser à du bluff. Heureusement, il ne savait pas que je pouvais rappeler comme ça mes shurikens, enfin normalement.

« Enfin ça c’est à toi de voir, je suis peut-être pas censé donner des conseils à un gradé »


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2378-fujita-fumitaka-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u526

Jeu 22 Fév 2018 - 16:35
Pour le coup, Shôran était certain d'avoir gagné ce combat. Il n'était pas le genre d'homme à être sûr de lui, mais là il savait que le combat était fini d'avance. En effet, les deux pointes de ses épées étaient sous le cou du jeune genin, pour autant ce-dernier semblait avoir plus d'un tour dans son sac. Il n'abandonna pas, Shôran en restait surpris. Fumitaka semblait plutôt chercher à gagner du temps en demandant s'il était sûr d'avoir gagné déjà, ajoutant par la même occasion qu'il ne devait pas le sous-estimer. Le nécromant ne répondit pas, restant perplexe par rapport à sa réaction. Toutefois, il entendit le bruit du vent derrière lui... Ce n'était pas normal, un coup d’œil dans son dos, il aperçut deux shurikens allant dans sa direction, il rangea instinctivement son épée de couleur bleue dans son fourreau, exerçant quelques mudras pour former derrière lui un mur de cadavres.

Les deux shurikens se plantèrent dans les cadavres, faisant s'effondre le léger mur de protection que Shôran venait d'ériger en un temps records. Avait-il d'autres plans ? Son regard se planta dans celui du genin, il fit déferler son aura meurtrière afin que le jeune shinobi abandonne enfin le combat déjà perdu pour lui. Shôran avait bel et bien encore de l'énergie à revendre.

« Tu as un énorme potentiel... Je pense que le combat est terminé maintenant. »

Toutefois, le chuunin était assez content de ce combat où il avait pu voir le genin avait une volonté de fer. Rangeant ses armes, il mit ses mains dans ses poches et regarda longuement le genin.

« Peut-être que je pourrais t'apprendre des choses... »

Shôran n'avait plus de nouvelles de Kinzoku et... Kyoshi avait déserté. C'était malheureux, mais c'était ainsi qu'allait la vie. Il s'était promis de le retrouver et de la ramener, mort ou vif. Ainsi, le shinobi se devait de reconstruire une équipe de A à Z.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Jeu 22 Fév 2018 - 17:37
Ce mec avait clairement l’ouïe fine. Fait chier, j’étais vraiment très, non, trop faible. Je lui avais même pas infligé une seule blessure, pas une. Bordel, en plus de ça, les mauvais souvenirs remontaient, encore une preuve que je n’étais pas digne de faire partie de mon clan. Honteux, il m’avait épuisé en moins de deux minutes. J’étais minable. Et moi qui faisait le malin trois secondes avant, de qoi bien m’enfoncer.

« Ouais ok, là t’as gagné. »

Je ne pouvais plus nier. Enfin il y avait quelque chose de bien à en tirer : j’avais du potentiel. Ouais pff, cette phrase était sûrement juste pour être gentil, comme un lot de consolation. Bref, sa proposition de m’entrainer était aguicheuse. Et dire que peu de temps avant je pensais être dans son équipe, là il m’invitait, en quelques sortes, à la rejoindre. Intéressant, ça me tentait pas mal mais ça allait certainement me prendre du temps et me rajouter des responsabilités. Il me fallut quelques secondes pour peser le pour et le contre mais je fis un choix, qui paressait finalement assez évident.

« Pourquoi pas, je vais pas cracher sur un entrainement pas un gradé. »

J’appréhendais quand même cet entraînement et même le travail en équipe si ça allait plus loin car déjà, je n’avais pas l’habitude de m’entrainer avec quelqu’un puis aussi, je dirais même surtout, le problème le plus important était mon manque d’obéissance. Ce mec était fort mais quand mon non-respect de l’autorité remonte, je ne juge plus que sur le physique, j’oublie tout ce que j’ai pu apprendre de mon adversaire récemment et ce buntai me faisait pas tellement flipper à première vue. Enfin ses techniques étaient quand même assez étranges, ces cadavres sortis du sol étaient vraiment pas très attirants. Oh mais… ces mains qui me tenaient les pieds, elles aussi étaient mortes ? Merde c’est quoi de ces technique dégueulasses ? Bordel comment on peut se battre comme ça avec des morts comme compagnons ? Bon fallait sûrement mieux ne pas y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2378-fujita-fumitaka-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u526

Jeu 22 Fév 2018 - 19:10
Le combat était fini, il n'avait pas duré longtemps mais au moins, cela avait permis au nécromancien de pouvoir s'améliorer sur certains points et de voir donc ses points à améliorer. Parce qu'il y en avait, même dans la victoire, le jeune homme pouvait voir que tout n'était pas parfait. Toutefois, Shôran restait satisfait : une victoire était une victoire, il ne doutait pas que ce Fumitaka prendrait en puissance, il avait un certain potentiel. Puis, sa maîtrise de son sang, il en restait assez stupéfait. D'ailleurs, c'était même un point qu'il voulait aborder avec le genin, c'était quelque chose d'intéressant. C'était ainsi donc la raison pour laquelle il lui proposait de s'entraîner plus tard ensemble, peut-être qu'il pourrait lui apprendre des choses et inversement. Même si Fumitakan n'était que genin, cela ne voulait pas dire qu'il connaissait moins de choses que Shôran.

Ce-dernier accepta la proposition du membre du Kyuubu, ce qui le ravit. Un sourire se dessina sur son visage alors qu'il rangeait Elucidator dans son fourreau. D'un mûdra, il fit également disparaître les bras qui immobiliser son adversaire du jour tandis que le mur aussi disparut. Du moins, ce qu'il en restait.

« Pour le moment, je ne recherche plus à former une équipe... mais, t'entraîner peut être qu'une bonne chose pour le village. »

Finissait-il par déclarer alors, content que le jeune shinobi accepte de s'entraîner avec lui. Peut-être qu'il pourrait lui apprendre quelques techniques. Le nécromant tourna le dos pour apercevoir que quelques aspirants les regarder, ils n'avaient jamais du voir un véritable combat. Il leur lança un sourire avant de remettre son regard sur le genin.

« Tu maîtrises le sang, c'est ça ? »

Demanda-t-il alors, maintenant il pouvait en savoir plus si Fumitaka lui accordait cette chance, évidemment.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Dim 25 Fév 2018 - 19:34
Perspicace. Ce mec s’intéressait à ma capacité à contrôler mon sang. Intéressant j’allais peut-être pouvoir lui apprendre quelques truc, enfin je pouvais pas lui apprendre à contrôler son sang malheureusement, même avec toute la bonne volonté du monde, ce mec n’était pas un Fujita. Bref je savais pas trop ce que j’allais pouvoir lui apprendre.

« Ouais c’est ça, c’est une capacité héréditaire transmise par ma mère, je l’exploite pas bien mais c’est utile en vérité »

Il ne fallait pas qu’il se dise que tout mon clan était aussi faible que moi. J’avais jamais vu personne de mon clan se battre mais de ce que me racontait ma mère, ces gars étaient très fort. Le jour où j’aurais réussi à maitriser une des techniques dont ma mère m’avait parlé, là je me sentirais digne de ce clan.

Lui aussi, ses techniques m’intéressaient. Il peut contrôler les morts ? Si c’est ça alors c’est intéressant, je pouvais peut-être lui demander un service. Je sais pas c’est glauque les cadavres, rien que de repenser aux mains qui me tenaient les pieds quelques instants avant me donnait la chair de poule. Enfin c’était peut-être tout autre chose, une sorte de capacité à contrôler une race de monstres humanoïde vivant sous terre et qui n’ont pas trop l’air d’être en vie, qui sait ?

« Et toi ? Tu te sers des morts ? »

C’était quand même ce qui paressait le plus logique. La théorie de la race sous terraine est surement fausse, j’espère en tout cas, parce les morts eux ne peuvent pas se rebeller alors que les monstres si. Enfin il fallait que j’arrête de penser à tout ça, il n’y a pas de monstres sous terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2378-fujita-fumitaka-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u526

Lun 26 Fév 2018 - 17:09
Une capacité héréditaire que sa mère lui a transmis, faisait-il donc parti d'un clan ? Tentant de se rappeler de son nom complet, il se rappela ainsi : Fujita Fumitaka. Pour autant, le clan Fujita n'était clairement pas connu à travers le village ou même le Yuukan comme l'était le clan Nara ou Metaru. Pour autant, Shôran savait que la renommée d'un clan pouvait vite se faire et se défaire, certains clans traitaient en parjures, d'autres scandaient leurs noms. Il lui expliqua ne pas utiliser très bien les capacités dont il faisait preuve depuis tout à l'heure, Shôran haussa simplement les épaules.

« Sache qu'il y a toujours un début à tout. Même le plus fort shinobi du monde à commencer à ton niveau. »

Lui disait-il pour le rassurer mais il le pensait aussi. Shôran n'avait pas été bon de suite, il avait dû faire preuve d'entraînement pour pouvoir être au niveau où il était désormais. Bref, le genin retourna la question au chuunin, lui demandant s'il se servit bien des morts. Ouais... c'était bien plus compliqué que ça, mais c'était un excellent résumé de sa capacité spéciale.

« Oui. Je suis Nécromancien. Le Nécromancien. »

Lâcha-t-il, de toute façon, Shôran ne se cachait plus du tout désormais. Le monde savait qu'il était depuis Shîto alors, il assumait pleinement ses pouvoirs liés à la Nécromancie. Toutefois, il serait difficile de lui extirper ses secrets, Shôran n'était pas encore décidé à parler de ça, notamment qu'il était de fait le seul Nécromancien du monde actuel. Pour le moment.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Lun 26 Fév 2018 - 17:47
En vérité, je savais pas trop si le plus fort des shinobi avait commencé lui aussi à mon niveau, il y avait bien des élus. Enfin j’imaginais qu’il disait surtout ça pour me faire plaisir. Ça partait d’une bonne intention. Bref, alors j’avais raison, il se servait bien des morts pour se battre, c’est curieux. La nécromancie, ça m’intriguait pas mal ça. J’avais pas mal de question à ce sujet, mais il y en avait une qui comptait plus que toutes les autres.

« Et du coup, les cadavres que tu fais sortir du sol, ils sont dotés d’une conscience ou c’est juste des pantins sans âmes ? »

Il devait peut-être déjà avoir compris où je voulais en venir, enfin il ne savait sûrement pas que ma mère était morte mais il avait peut-être compris que je voulais parler avec un défunt. C’était peut-être pas la première fois que quelqu’un lui faisait ce genre de requête. Enfin c’était pas si grave s’il refusait où qu’il était incapable de faire ce que je voulais parce que si je retombais vraiment nez-à-nez avec ma mère, je pense que je ne saurais pas quoi lui dire. Je pense que je m’excuserais, mais ça, ça tient en deux mots, après je ne saurais plus quoi lui dire.

« Et s’ils ont une conscience alors tu peux te servir de ton pouvoir pour revoir des gens décédés ? Ou alors tu ne choisis pas les cadavres que tu invoques ? »

Tant de question, peut-être idiotes, j’espérais que j’allais pas le saouler avec tout ça. Il faut dire que ma curiosité me faisait parfois poser trop de question et me faisait aussi devenir un peu indiscret. Là ça va je n’étais pas indiscret je pense mais j’espérais ne pas le devenir au fur et à mesure que la conversation avançait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2378-fujita-fumitaka-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u526

Sam 3 Mar 2018 - 2:34
Shôran commençait donc à s'habituer de parler de son pouvoir qu'il avait longtemps caché aux yeux des autres. Mais aujourd'hui, il était assez fort pour faire taire les critiques, il était assez fort pour protéger ceux qu'il chérissait à l'aide de ce même pouvoir plus que macabre. Le manipulateur de sang lui demandait alors plus de précisions sur ses capacités, le chuunin souriait en voyant qu'il semblait intéressé. Alors, pourquoi le lui cacher ? Dans tout les cas, sans lui, Fumitaka ne pourrait jamais devenir nécromancien.

« Ils n'ont pas d'âmes. Ce sont juste les corps. »

Répondit-il, c'était malheureusement la triste vérité. Shôran aurait aimé pouvoir ramener à la vie des personnes ayant garder leur âme et conscience, toutefois ce moyen là dépassait son raisonnement. Du travail, c'était ce dont il avait besoin pour réussir une telle chose. Evidemment, il avait entendu que certains avaient réussi un tel exploit, mais ils n'étaient plus en vie à l'heure actuelle pour en parler. Ce n'était que de simple rumeur, Shôran avait besoin de se baser sur du concret.

« Je pourrai, en effet. Mais à quoi bon ramener des gens qui n'ont pas d'âmes et conscience ? Je me contente de ramener ce dont j'ai besoin pour me battre. »

Shôran partait donc du principe qu'il ne dérangeait pas la tranquillité des morts, il utilisait simplement leur enveloppe charnelle et voilà tout.

« Et toi, contrôler le sang peut s'avérer redoutable... Je veux dire que tu peux me contrôler comme tu le souhaites, non ? »

Lui demanda-t-il à son tour.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Dim 11 Mar 2018 - 14:14
J’étais assez déçu d’apprendre que je pourrais pas reparler à ma mère. Même si je m’y attendais un peu, j’avais quand même un peu d’espoir au fond de moi. C’était donc juste des corps inanimés. Tant pis, j’allais attendre de mourir avant de faire mes excuses à ma mère. Enfin je comptais pas mourir de si tôt, il me restait pas mal de choses à vivre.

Evidemment, ne pouvant pas ramener leur âme, il ne choisissait pas quel mort il ramenait. Le contraire aurait été inutile. Enfin il fallait que j’arrête de penser à ça, je n’allais pas revoir ma mère et c’était pas un drame. Ressasser le passé n’était pas bon, il fallait regarder vers l’avenir.

C’était maintenant lui qui me posa une question sur ma capacité. Il la surestimait clairement. Contrairement à ce qu’il pensait et malheureusement, je ne pouvais contrôler que mon sang. Ce n’était pas la première fois que quelqu’un pensait que j’étais capable de contrôler le sang d’autrui. J’aurais adoré. Enfin ce n’était pas le cas, je n’étais qu’un homme, pas un dieu.

« Non malheureusement, je peux pas contrôler le sang des autres, uniquement le mien. »

Lui dis-je sur un ton proche de la tristesse. Moi aussi quand j’étais petit je croyais que j’allais être capable de faire ça. J’avais été déçu quand ma mère m’apprit que non. M’enfin tant pis je peux faire d’autres truc.

« En fait ça fonctionne avec mon chakra, j’en insuffle dans mon sang pour pouvoir le contrôler sauf que seul mon sang est compatible avec mon chakra. Si je mettais du chakra dans ton sang, ce qui serait un peu plus compliqué, ça ne ferait rien. C’est là la limite de cette capacité. Enfin peut-être qu’un jour j’y arriverai, par un autre moyen. »

Peut-être qu’en mettant mon sang dans le corps de mon ennemi puis en le mêlant au sien, ça marcherait ? Non ça me coûterai beaucoup trop de sang et c’est même pas sûr de marcher. Je pense pas qu’il y est de moyen finalement. Quoique, lui a peut-être une idée.

« T’aurais pas une idée toi par hasard ? Je suis persuadé que c’est impossible que je puisse contrôlé les autres mais on ne sait jamais t’auras peut-être une idée brillante. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2378-fujita-fumitaka-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u526

Lun 12 Mar 2018 - 8:24
Shôran n'avait pas eu l'habitude de rencontrer ses semblables dans son enfance, il se faisait donc un plaisir de rattraper ce temps perdu aujourd'hui. Fumitaka n'était pas du tout une personne méchante ou bizarre comme il l'avait pu pensé à leur toute première rencontre, non ce-dernier semblait bien plus terre à terre, mais avec une envie de défier les lois de la Terre. Shôran était plutôt ravi de voir que les nouvelles pousses du village étaient très prometteurs, il espérait les accompagner dans leur maturité évidemment.

Intéressé par cette capacité à contrôler le sang, Shôran demanda au genin s'il pouvait donc contrôler le sang d'autrui, ainsi... il pourrait devenir un shinobi bien puissant. Quoiqu'il pourrait l'être aussi sans ce contrôle là. Rapidement, le jeune genin lui avouait qu'il ne pouvait pas contrôler le sang autre que le sien, c'était dommage, toutefois il n'abandonnait pas l'idée de réussir. Fumitaka tentait de trouver des idées pour y réussir avant de demander au Nécromancien s'il avait quelque chose en tête. Shôran n'avait pas eu le temps d'y réfléchir, il hocha donc négativement la tête.

« Pas vraiment, mais je veux bien t'aider à l'avenir si tu as besoin d'un cobaye... »

Répondit-il, il pensait également à Asami. Elle faisait souvent des expériences... Certes, c'était des expériences sur les poisons, il se doutait qu'il devait y avoir d'autres branches. Alors pourquoi pas voir avec elle ?

« Je te conseille de trouver Tadaoki Asami, elle pourrait peut-être t'aider dans tes recherches... »

Finit-il donc par proposer, sourire aux lèvres.

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

Mer 14 Mar 2018 - 14:20
Comme je m’en doutais, il n’avait pas d’idée, c’était normal. Malgré ça, ça m’enchantait qu’il me propose un cobaye car c’était de ça dont je manquais le plus lors de mon entrainement seul. Enfin, une technique de ce genre était sûrement impossible, je ne pourrais jamais contrôler mon adversaire. C’est pas si grave, là n’était pas le but de ma capacité.

« Merci je penserai à toi si besoin »

Ensuite il me parla d’une certaine Tadaoki Asami. J’avais déjà rencontré cette femme, je l’avais déjà vue en sous-vêtements aussi, c’est d’ailleurs comme ça que je pouvais me rappeler d’elle, sans ça je l’aurais déjà oubliée. Bref donc il me parla d’elle, avec un sourire inquiétant. Pourquoi souriait-il comme ça ? Elle était dangereuse cette fille ? Mais non mais non, je me faisais sûrement du souci pour rien.

Mais une question restait, pourquoi me conseillait-il cette femme ? Qu’allait-elle pouvoir m’apporter ? Elle aussi contrôlait son sang ? Ça m’aurait grandement surpris, mais ce n’était pas impossible. Même si elle n’avait pas le teint très blanc, symbole d’une perte fréquente de sang. Donc si elle avait cette capacité alors elle ne l’utilisait pas souvent, donc elle n’en savait peut-être pas plus que moi sur le control du sang. Enfin, j’allais quand même suivre les conseils du nécromancien, un autre point de vue ne pouvait être que bénéfique.

« Je l’ai déjà rencontré, je savais pas encore, à l’époque, qu’elle pouvait m’être utile. Merci pour l’info, tu sais où je peux la trouver ? »

En espérant que oui car je n’avais pas que ça à faire de chercher quelqu’un dans Kumo. Enfin je ne pouvais pas lui en vouloir s’il ne savait pas, ça m’était déjà bien utile qu’il me conseillait de la rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2378-fujita-fumitaka-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u526

Agilité et dextérité (Fumitaka)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: