Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

La Classe 0 version Kumo - Kameko


Mar 27 Fév 2018 - 3:47
Fait loin d’être rare, la Nara traînait autours des prestigieuses forges des Metaru, dont la réputation n’était plus à faire. Habituée à voir le minois de Sayo dans les parages, pour voir Itagami-chan, Nué ou encore agacer Reiko, personne n’y donnait plus d’importance que ça, aujourd’hui, faisant le tour depuis des heures, la kunoichi semblait chercher quelque chose de précis. Elle observait longuement des ouvrages dans les ateliers, poser des questions techniques et peut-être barbante aux artistes métallique, sans jamais se trouvait satisfaite. Alors que sa quête cette fois encore semblait être un échec, une tête familière la poussait à s’arrêter dans son chemin du retour.

-Kameko ? Interrogeait-elle un jeune homme en arrivant à sa portée.

Il ressemblait à s’y méprendre à un ancien camarade de classe qu’elle n’avait pas revu depuis un bail. Fallait dire, que la « sorcière » n’était pas très apprécié de sa classe, parce qu’elle n’était pas non plus la plus adorable des camarades à vrai dire. La Nara n’avait jamais cherché à les revoir non plus, voulant laisser cette période pénible là où elle était. Rien que son surnom en disait long sur ses relations sociales, pourtant ils n’étaient pas tous si pire, le dragon c’était elle clairement, combien même on le lui rendait bien. Mais aujourd’hui, Nara Sayo, alias la sorcière, se montrait particulièrement souriante et agréable en interpelant son présumé camarade.

-Es-tu bien Kameko Metaru ? C’est moi c’est Sayo, tu ne reconnais ? La Nara. Clin d’œil entendu sur le nom de clan, ça lui rappelait des souvenirs mine de rien, parfois plutôt drôles. Allons, ce n’est pas si vieux que ça après tout.

Dans ses bras chargés, elle cumulait dans une caisse toutes sortes de formats de lames, sabres, épées courtes, fallait dire qu’elle ne savait pas très bien encore ce qu’elle voulait, ce qui lui fit penser…

-De mémoire tu t’y connaissais en armement non ? Tu voudrais m’aider à l’occasion pour m’orienter ?

Elle ne l’obligeait à rien, mais la Nara n’était pas du genre à s’arrêter pour faire la cosette pour rien, définitivement pas non. C’était une bonne occasion de mêler l’utile à l’agréable peut-être, Sayo n’avait pas que des mauvais souvenirs de ce gars là.





_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Mer 28 Fév 2018 - 18:49
Le tumulte du marteau contre le fer résonnait à travers toute la raffinerie et la chaleur pesante des fourneaux se ressentait dans tous les ateliers et dans toutes les rues, si bien que plusieurs fontaines à eau étaient mises à disposition pour abreuver les corps épuisés des artisans. Parmi l'un de ces ateliers, se trouvait celui de ma famille, non loin du centre, où je travaillais sur une vieille pièce de métal que j'avais récupéré à la déchetterie. J'essayais de lui redonner vie malgré les traces de rouilles qui persistaient. Je n'avais pas trop d'idée de départ mais ce bout de roche allait devenir une lame qui s'ajoutera à ma collection. Après quelques heures passées dessus, à la polir, à l'aiguiser et à la peaufiner, je venais de la terminer. Il ne s'agissait que d'un prototype qui sera probablement à améliorer. Le seul moyen de le savoir et de l'utiliser en situation réelle. Je la pris donc avec moi, la rangea proprement dans mon kimono, de sorte à ne pas me blesser avec et quitta mon atelier pour me rendre en forêt, un des seuls endroits où je peux m'entraîner paisiblement. Quand tout d'un coup, j'apercevais une jeune demoiselle facilement repérable, à la chevelure violette et
aux yeux rouges. Elle me questionna à mon grand étonnement.

« Oui, c'est bien moi. » Mais qui est-elle donc ? Je me ressassais les souvenirs pour ne pas paraître idiot face à elle. « Bien sûr, nous étions ensemble à l'académie ninja. » Heureusement qu'elle avait cité son nom, son visage me revenait quand elle était assise en classe. « Non, quelques années tout au plus. » Répliquais-je.

Elle tenait dans ces bras une grosse caisse en bois avec à l'intérieur, un tas d'armes ninja. Mes yeux s'écarquillèrent en voyant ce petit trésor. Sabres, shurikens, kunai, fils de fer, épées avec diverses armes dérivées de leurs ancêtres. De quoi bien commencer son armurerie.

« Évidemment, j'en ai fait ma spécialité. Qu'est-ce tu veux exactement ? » Je devais en savoir plus afin de savoir ce qu'elle voulait vraiment. Étant un fan de ces bijoux, je me devais de l'aiguiller correctement. Pendant ce temps-là, les souvenirs commençaient à affluer progressivement. Je n'avais pas de très bons souvenirs d'elle, c'était pour quelle raison déjà ?

_________________


Dernière édition par Metaru Kameko le Ven 9 Mar 2018 - 10:59, édité 1 fois (Raison : Faute d’orthographe.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2628-sentir-ecouter-gouter-terminee

Jeu 8 Mar 2018 - 4:48
-Ah ah, j’aurais deviné même si tu ne me l’avais pas dit à l’engouement de ton regard pour mes emplettes. Tu pourras garder les armes inutiles si tu veux, je ne vais pas toutes les utiliser, j’en cherche une précise.

Bien qu’à son air perplexe la Nara avait du mal à croire qu’il l’avait effectivement bien cité à nouveau, elle s’en contentait quand il acceptait de l’aider. Parfait. Lui déposant littéralement la caisse dans les bras, sans lui demander son avis bien sûr, elle croisait les bras pour se donner un air plus sérieux. En fait, elle réfléchissait juste à comment lui exposer ses envies de façon à ce qui comprenne ce qu’elle recherchait dans une arme.

-Vois-tu je suis plutôt pas mal en taijutsu et en nin, alors j’aurais voulu combiner mes invocations des ombres…

Pour être sûr qu’il comprenne de quoi elle était en train de lui parler, la Nara faisait naitre de son ombre une forme ténébreuse tentaculaire devant elle…

-… à un maniement armé. Le souci, c’est que je n’ai pas la force physique pour une lame trop lourde ou trop longue. J’ai essayé les shurikens géants, mais ça ne donne pas non plus l’effet que je voudrais… En fait je voudrais pouvoir à la fois lancer mon arme et me battre avec elle en poing.

Était-elle assez claire ? Il suffisait de voir sa carrure pour savoir que son choix se limitait, plus agile que forte au final. Si la mémoire de son camarade peinait à la situer à nouveau, celle de Sayo était bonne quant à elle, ce gars-là connaissait plutôt bien les subtilités Nara, elle n’était pas la seule de leur classe… Au moins, Sayo n’avait pas d’amis, mais d’ennemis non plus vu qu’elle snobait tout le monde contrairement à un de ses compatriotes qui aimait attiser les tensions… Enfin, de vieilles histoires.

-Tu arrives à me suivre ?

Évidemment que ça la faisait rire, les aurtes Metaru de la zone l’avaient regardé quelque peu… dubitatif sur son état mental…

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Mar 20 Mar 2018 - 10:32
« Ahah, c'est vrai. Tout peut servir, rien ne doit être jeté. »

Sa bienveillance envers ma passion pour les armes m'a touché. Peu, pour ne pas dire aucune, ne pouvais pas remarquer l'éclat de lumière qui rayonnait dans mes yeux lorsque j'apercevais des armes. La demoiselle n'avait pas l'air de se préoccuper de toutes ces pièces de métals mais d'une en particulier, une bien précise. Elle me l'expliqua clairement, d'abord par des mots puis par sa technique héréditaire, la manipulation des ombres. Un tentacule noir sorti de son ombre projetée au sol pour se dresser face à moi, tel un serpent se dandinant au son de la flûte d'un charmeur.

Je la scrutais méticuleusement de la tête aux pieds avec un regard si insistant qu'il pouvait la gêner. Son ombre ne passa guère à côté, elle aussi faisait l'objet d'un regard attentif. « Je vois. Nos spécialités se cordonnent, ça me rendra la tâche moins ardue. Cependant, je ne peux te donner des types d'armes précises, il faudrait apprécier ton style de combat et tout ce qui s'ensuit avec pour définir ton ou tes armes qui te correspondent. »

La jeune Nara m'avait dévoilé sa faiblesse, chose qu'on ne se dit jamais entre shinobi mais peut-être était-ce une marque de confiance afin de mieux pouvoir l'aider ? Je n'en savais rien. Soudain, un souvenir me revint.

« Qu'est-ce qu'elle est horrible, je lui parle et elle me remballe direct. Elle est qui pour me parler comme ça ? » Disait un jeune apprenti de sa classe.

Hum, c'était elle, la fille incommode. Mon visage laissa apparaître un air surprit par mes souvenirs. Pour ne pas que cela ne se voit plus, je réengageai la discussion.

« Parfaitement, si tu veux bien me suivre, je vais te montrer quelques trucs qui vont t'éclaircir. »
Je fis demi-tour en direction de on atelier avec la grosse caisse en bois dans les mains qui m'avait légèrement déstabilisé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2628-sentir-ecouter-gouter-terminee

La Classe 0 version Kumo - Kameko

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: