Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Nara Alderan est mort | Hoshino Watari


Mer 28 Fév 2018 - 14:49
Un papier finement plié, aux calligraphies soignées et cachées par une cire en forme du mon des Yuki d’Iwa. Un faucon emprunté au village de la belle rocheuse, et quelques mots s’envolant vers le Pays du Fer.

Watari,

J’ai eu connaissance de ton arrivée au Pays du Fer, mais depuis, plus de nouvelles. Peut-être as-tu retrouvé ta famille ? Je l’espère. Et si tel est le cas, que tu ne quitteras pas nos terres natales comme lors de ton premier départ. Je ne pensais pas te parler du temps, en attrapant cette plume, mais il fait froid. Malgré les journées mangeant un peu plus les nuits, en cette fin d’hiver, c’est le froid qui règne sur le village, beaucoup s’en plaingnent, mais j’y vois le réveil de mes glaces. Les entraînements se font plus nombreux, et le désir de prendre en main ceux de mon clan est de plus en plus présent. Quelques fois je crains ces envies… C’est étrange. J’ai l’impression de comprendre chaque jour un peu plus mon chakra, mais il reste encore bien mystérieux. Je progresse, mais la faiblesse me fait encore sienne. J’espère que lors de ton retour, les balances de mes doutes ne seront plus ainsi.

Je ne pensais pas parler du temps ou de moi-même, car cette lettre fait suite à quelques agitations dans nos village. Tu te souviens de Shîto ? Moi aussi. Je me rappelle ce Titan, je me rappelle ce Nara également. Tu m’as raconté les meutres de Tetsu, toujours avec ce manipulateur des ombres. Il est mort. Nara Alderan est mort, à Iwa. Il a rendu son dernier souffle aujourd’hui moi et si je m’empresse d’emprunter ce faucon, c’est parce que la nouvelle va rapidement se répandre dans tout le Yuukan. Il n’était pas qu’un tueur, il était un seigneur. Les titres ne m’intéressent pas, mais j’ai suffisamment vu de politique et jeux d’influences dans ma vie pour savoir que cette mort ne sera pas sans conséquence.

Il est mort de la main de Borukan Akimoto, et uniquement de sa main. Je ne suis pas juge, et l’envie de le transpercer de mes glaces m’a frôlé l’esprit. Mais cela aurait été idiot, ce n’est pas mon rôle de punir un homme venu se rendre pacifiquement. Il n’a pas attaqué le village, et était prêt à accepter la mort et partager ses informations. Un piège ? Peut-être même si, présente lors de cette scène, j’ai trouvé une sincérité dans ses propos. Le maître des laves n’a pas attendu plus longtemps avant de briser sa nuque sans un mot. Nara Alderan est mort, sans procès. Aucun village n’est parfait, Kiri, Iwa, Kumo… Je ne tiens à influencer tes pensées, alors je vais rester objective : Nara Alderan est mort de la main de Borukan Akimoto.

Je ne peux m’étendre, malgré l’ennui passé, les patrouilles du village sont renforcées. J’espère que cette lettre te parviendra avant les premières rumeurs.

J’attends ton retour, Hoshino Watari !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t971-yuki-ayuka http://www.ascentofshinobi.com/u281

Lun 5 Mar 2018 - 0:41
Il y a des jours où l'on préfère ne pas recevoir des courriers. C'est intemporel : il y a toujours une missive qui arrive au plus mauvais moment. Celle qu'il avait entre les mains, si elles n'avaient pas été rédigées par les jolies et fines mains de sa disciple, lui aurait donné envie de la plisser et de frapper violemment sur la table qui lui servait de secrétaire. Il avait envie de jeter l'encrier et d'hurler un juron.

Borukan Akimoto, maudit soit-tu ... Tous les nerfs de son corps étaient soudainement tendus et la malédiction qu'il venait de lancer avait pourtant bien des raisons. Outre la destabilisation politique, le tyranisme dont il venait de faire preuve, Akimoto lui volait partiellement sa propre vengeance. Si des trois raisons, deux en étaient pourtant justes. Comment a-t-il pu... Le sot... Watari se leva et s'en alla méditer. La colère qu'il ressentait devait d'abord être canalisée avant qu'il ne réponde à Ayuka. Elle ne méritait pas sa colère et ses proches. Non, il aurait tôt ou tard à les faire au principal concerné. Mais plus-tard. Pas ainsi, pas ici, pas maintenant...

Watari a écrit:
Ma belle Ayuka,

Je suis bel et bien arrivé au pays du fer. J'ai débuté les négociations avec mon clan pour la suite de mes projets au sein du pays du fer. Cela étant, après lecture de ta missive, il est important que je retourne à Tsuchi no Kuni et j'ai déjà négocié avec Kazan, mon grand-père. Je reviendrais bientôt au pays du fer, mais je vais devoir m'entretenir avec le Tsuchikage pour qu'il réponde de cet acte.

Concernant ton entraînement et tes énergies, elles deviendront plus forte car tu es déterminée et ton cœur est pur, Ayuka. Continues à te lever chaque jour en rayonnant de tes plus beaux sourire et je suis certain qu'un jour, tu dépasseras Eiichiro. Je me hâte vite pour que nous rentrions. Prends soin de toi, ma chère Ayuka.

Watari

La lettre ne mentait pas... Ils allaient devoir rentrer. Et plus vite qu'ils ne l'escomptaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t954-hoshino-watari-et-le-vent-se-leve

Nara Alderan est mort | Hoshino Watari

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Courrier et presse :: Lettres
Sauter vers: