Derniers sujets
Partagez | 

Une collaboration [Saori]


Mar 20 Juin 2017 - 0:03
- Trois chargements ont été attaqué, dont un vol des colis Hyuga à chaque fois, résuma Hela d’une voix froide et sévère à un de ses employés. Et vous n’avez rien fait ?

Personne n’osait rien dire. Qu’ils disent « oui » ou « non », aucune des réponses n’allait convenir à la noiraude. La première réponse n’allait recevoir qu’une cinglante réaction qui allait sous-entendre qu’ils n’étaient que des incapables. La seconde réponse allait offrir une réaction tout aussi dénigrante, mais qui allait se résumer à les traiter de parfaits imbéciles.

- Savez-vous au moins qui les a attaqué ? demanda-t-elle avec ce calme apparent, et mensonger.
- Le clan « Tanko », souffla l’un de ses employés.

Hela soupira profondément. Ce clan était des marchands notoires, mais qui voguaient sur pas mal d’eaux sombres et criminels. Enfin, et plus important, ils étaient d’excellents clients qui payaient gracieusement pour quelques services discrets. Malheureusement, la contrepartie était le clan « Hyuga » dont un membre lui menait la vie dure avec la discipline militaire.

« Si je soutiens les Tanko, le clan Hyuga va me poser des problèmes. Si je soutiens les Hyuga, je perds un précieux client ». L’affaire était sérieuse pour ses affaires chancelantes. En effet, l’annonce de son entrée dans l’armée n’avait pas été accueillie des plus favorablement par tous ses clients, alors si on ajoutait le fait que les transports Inazuma ne sont plus sécurisés, l’entreprise courait à la faillite.

« Je dois trouver un gérant, quand je suis dans ces maudites missions » soupire-t-elle, listant déjà tous les potentiels candidats dans son esprit. « Enfin, avant cela, il me faut surtout régler la problématique entre les Tanko et les Hyuga ». Si le Tanko attaquait uniquement les colis Hyuga, cela signifiait que deux choses : soit il y avait un conflit entre eux, soit les Hyuga transportaient une tout autre marchandise qu’ils avaient indiqué dans le contrat – dans ce cas-ci, elle risquait de faire payer cher cette escroquerie.

Elle se relève, prête à se rendre au lieu où a eu la dernière attaque. Malheureusement, à peine avait-elle atteinte l’entrée du village qu’on l’arrêtait. Elle arqua les sourcils devant ces deux figures militaires.

- Vous ne pouvez pas passer, si vous n’avez pas une mission qui vous en habilite, commença l’un.
- J’ai une cargaison qui a été attaquée, je dois aller voir l’état.

Malgré les nombreuses tentatives de négociation, elle n’avait pas pu obtenir la moindre exception. La règle était claire dès qu’on devenait militaire : un genin était coincé dans le périmètre du village. Elle cache tant bien que mal sa frustration, et marmonne quelques vulgarités, à dos tourné. Pourtant, elle se refusait de faire demi-tour.

« Il est temps de ravaler sa fierté, Hela » se disait-elle. « Enfin, et plus important, elle est Hyuga. Elle peut peut-être m’aider, par sa réaction ou ses relations au sein du clan ». Elle allait définitivement plier le dos devant une autorité « enfantine » à contrecœur, tout en cherchant malgré tout quelques avantages dans les événements futurs.

D’un pas ferme et rapide, elle se dirige vers les résidences du clan Hyuga pour retrouver celle qui était sa « chef d’équipe ». Hela ne pouvait s’empêcher d’être impatiente : être apte à maîtriser son maudit don, et clouer le bec à l’albinos coincée. Effectivement, et sans aucune hypocrisie, les deux ne s’entendaient guère et étaient à couteau tiré. La Hyuga était une adepte de la discipline, et la Inazuma qui ne supportait pas une quelconque autorité autre que la sienne – une déformation professionnelle.

- Bonjour Saori, comment vous portez-vous ?
demanda-t-elle, sans réel intérêt, se bornant là à quelques politesses de formalité. J’ai besoin de votre aide. Un transport a été attaqué à plusieurs reprises, et à chaque fois, c’est un colis Hyuga qui a été volé. Il faut que je sorte du village, pour investiguer … Sauf qu’en ma qualité de Genin, je ne peux pas.

Ce qui sous-entendait une chose : « j’ai besoin d’aide, notamment la vôtre ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t244-hela-inazuma-fiche-complete#679

Mar 20 Juin 2017 - 6:04

Le clan l'a chargée d'une mission. Et comme à chaque fois que la Sôke lui confie une tâche, fusse-t-elle mineure, Saori s'empresse de l'exécuter avec autant de sérieux que de soin. D'autant plus que, cette fois-ci, la jeune femme semble être la personne la plus adaptée à exécuter cet ordre: des colis destinés au clan ne sont jamais arrivés. Et c'est vers Hela, son élève indisciplinée, qu'on l'envoie pour tirer tout ceci au clair. En effet, c'est l'entreprise de cette dernière qui se charge d'acheminer les commandes du clan. Et bien qu'elle ne soit pas directement impliquée dans cette histoire, il est hors de question que son élève cause du tort au clan. Qu'elles soit volontaires ou non, c'est inconcevables que les erreurs de la Genin l'éclaboussent! Elle tient à garder le peu de respect que la branche principale lui témoigne!

C'est donc à la recherche de l'intéressée que Saori traverse le quartier Hyûga pour tirer tout ceci au clair. Et elle réussit à se faire surprendre lorsqu'elle croise son élève qui, justement, la recherche. Hasard? Non, évidemment! Ce qui se confirme quelques instants plus tard lorsque son aînée lui explique la raison de sa venue dans les parages. Ainsi donc le fait qu'elle se présente d'elle-même tend à jouer en sa faveur. Quel coupable viendrait lui même se jeter dans la gueule du loup? Pourtant ça ne signifie pas pour autant qu'elle soit étrangère à ces vols de colis. Elle est retord... Il n'y a qu'à voir son étrange capacité pour s'en rendre compte. Une personne manipulant les morts ne saurait être vraiment digne de confiance...

La Hyûga croise les bras et jauge son interlocutrice, s'accordant un instant de réflexion avant de lui répondre. Il semblerait donc que les convois de la demoiselle se fassent attaquer. Le soucis? Et bien comme tout Genin, cette dernière n'est pas autorisée à quitter le village. Une sage précaution selon Saori qui connaît les dangers qui peuvent se terrer à l'extérieur de la muraille naturelle d'Iwa. Et puis ça évite à de jeunes têtes brûlées d'aller mourir bêtement, guidés par leur soif d'action ou d'aventure.
"Ainsi donc vous commettez l'erreur de laisser vos convois sans surveillance - malgré des attaques répétées qui plus est - et c'est à autrui que vous vous adressez pour la réparer? Peut-être que mon clan devrait se tourner vers quelqu'un d'autre pour acheminer ses colis? Une personnage capable d'assurer leur sécurité, par exemple?" la questionne-t-elle, réprobatrice. "Heureusement pour vous il se trouve que ces vols indisposent également la Sôke! Et à ce titre j'ai été chargée de régler ce problème!"
Ce qu'elle fera, qu'Hela n'ait pas le moindre doute à ce sujet. Qu'elle soit son élève ou non, le châtiment restera le même.La Hyûga qui continue d'observer sévèrement son interlocutrice. L'envie de lui faire faire des exercices jusqu'à ce qu'elle rampe par terre est bien présente. Mais l'heure n'est pas à de telles idioties.
"Suivez-moi!"
La kunoïchi se dirige vers l'une des sorties naturelles du village. Elle explique rapidement aux gardes du village que la Genin l'accompagnera sans pour autant leur expliquer les raisons précises de ce choix. Puis le duo peut ainsi s'engager sur l'une des routes escarpées dont peu d'étrangers connaissent l'existence et qui garantissent une relative sécurité au village. Le silence règne d'ailleurs un bon moment jusqu'à ce que Saori revienne à de meilleures dispositions vis à vis de son élève.
"Vous avez des soupçons? Qui serait assez stupide pour s'en prendre volontairement au clan Hyûga? J'ai bien quelques idées mais quelque chose me dit que vous aussi... Si vous avez un nom en tête, je veux le connaître. Maintenant!"ordonne-t-elle. "Il en va de mon intérêt comme du vôtre!"
Après tout la nécromancienne a sûrement du songer à la question. Même si l'intéressée se repose sur elle, elle a eu assez de temps pour réfléchir à la question. Qu'elle n'ait pas quelques noms à lui proposer l'étonnerait au plus haut point. Malgré l'inimitié qui s'est installée entre elles, Hela n'est pas devenue son élève par hasard. Elle a de la suite dans les idées! Ne reste plus qu'à espérer qu'elle puisse le prouver cette fois-ci encore. Toujours est-il que Saori juge utile de préciser une chose supplémentaire:
"Quelle que soit l'identité du ou des coupables, nous ferons preuve de la plus extrême sévérité! Si quelqu'un est assez stupide pour s'en prendre à l'un des clans principaux d'Iwa il convient de le punir de manière à ce qu'il serve d'exemple." souligne-t-elle avant de tourner son regard vers son élève. "J'ose espérer que cette... approche ne vous pose pas de problème?"
En réalité Saori n'agirait pas de cette manière si les Hyûga n'étaient pas les lésés. S'il s'agissait des Chôkoku ou des Borukan, elle se contenterait d'appliquer le règlement et la punition réservée aux voleurs. Mais ce sont bien les siens qui sont lésés. Et la jeune femme est donc impliquée personnellement. Un mauvais point pour les coupables... Quoi qu'il en soit elle ne doute pas qu'Hela saura se satisfaire des punitions infligées. C'est plus pour indiquer la marche qu'elles suivront que la kunoïchi évoque le sujet. Au cas où un doute persisterait dans l'esprit de la jeune entrepreneuse quant au sort qu'elle compte réserver à ceux qui lèsent les détenteurs du Byukugan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t410-metaru-kira-uc

Une collaboration [Saori]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Crocs Rocheux
Sauter vers: