Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Khan ► Une Lame chère


Lun 5 Mar 2018 - 1:15
Un nouveau sabreur
Irrémédiablement silencieuse, je suis assise à ma place autour de notre table de réunion à nous les sabreurs. Seule, l'épée de mon ancien amant posé devant moi, je l'observe, réfléchissant réellement à quoi faire d'Hiramekarei. Est-ce que la confier à un autre ninja est réellement une bonne chose ? Je l'ignore... Mais, je ne peux pas faire fit des capacités de ces lames jumelles... Que du contraire et ce peut important l'affiliation sentimental que je peux avoir pour elle. Pourtant, je sais, que je vais réellement avoir du mal de voir cette épée dans les mains d'une autre personne que Kasanagi... Rien que d'y penser... Je déglutis, serrant les poings... Je refuse réellement d'accepter sa mort ! Je ne cesse d'espérer encore et encore qu'ici ou à l'appartement, il va franchir la porte, que ça soit couvert de sang ou non, mais qu'il soit vivant tout simplement... Pourtant, j'ai vu son corps, on l'a enterré, j'ai soutenu sa mère éplorée d'enterrer un fils si jeune. Après tout, il n'avait même pas encore seize ans et pourtant, déjà, la faucheuse était venue le cueillir... Impatiente est la mort.

Mais ainsi, le regard grave posé sur cette épée alors que Dokuyaku est posée un peu plus loin, je finis par me lever et me diriger vers la porte d'entrée pour attraper le premier ninja qui passe et lui faire aller chercher une personne bien précise. Mon jeune frère. Watanabe Chiho aussi connu sous le surnom de Khan. Peut-être que j'aurais dû en parler avec Goten et les autres sabreurs, mais je ne me sentais pas le courage d'affronter les autres épéistes pour parler de la mort de Kasanagi, autant celle d'Ueno me laissait de marbre autant celle du plus jeune...

La missive envoyé, je retourne m'asseoir à ma place, mes doigts glissant maintenant sur la lame d'Hiramekarei en attendant l'arrivée de mon frangin. Une idée stupide, mais peut-être que cela me ferait bien moins de mal de voir une autre personne à qui je tiens tenir cette épée plutôt qu'un illustre inconnu... Possessive ? Peut-être que je le suis un peu à cause des sentiments que j'ai eu pour l'adolescent ou plutôt le lien bien trop fort que l'on a partagé lui et moi... Je prends une longue respiration, continuant de caresser l'acier et restant songeuse à tout cela, l'envie bien ancrée en moi de vouloir garder cette épée pour moi plutôt que de la refilée à quelqu'un d'autre... Pourtant, je ne peux me permettre cela étant donné que j'ai déjà Dokuyaku, même si j'imagine très bien Kasanagi, dans le cas contraire, le faire... Après tout, le désire de l'adolescent à la base était d'avoir toute les épées légendaires pour lui.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mar 6 Mar 2018 - 2:14

« Khan Le Gladiateur »



La missive avait été claire, Khan devait se rendre au plus vite au Dojo des sabreurs, dans les quartiers spéciaux de ceux-ci pour y retrouver sa soeur blonde, celle qui l'avait amené jusqu'ici. Peut-être voulait-elle faire le point sur ce qu'il s'était passé depuis son arrivée, sur les deux missions qu'il avait pu réaliser pour commencer à se faire un nom... Ou peut-être était-ce autre chose que ça ? Aucun moyen de le savoir sans s'y rendre directement. C'est pourquoi le Gladiateur pressait le pas pour se rendre à l'endroit escompté, observant brièvement les passants, les zyeutant sans même faire réellement attention à eux, juste histoire de donner quelque chose à faire à son cerveau tandis qu'il méditait sur son entraînement. Il était tard pour lui, la fin de la journée, un début de soirée, son réveil avait été brusqué par l'arrivé du messager, bien que ça ne le dérange pas de se faire réveiller d'une façon ou d'une autre, au moins, il perdait moins de temps utile à autre chose, dans ce cas-ci... à une convocation.

Ses pas résonnèrent alors qu'il passait au milieu des longs couloirs du Dôjo, cherchant à se rappeler l'endroit que Shiori l'avait fait brièvement visité et qu'il avait essayé de retenir de façon passive, sans réellement tenter de tout emmagasiner dans sa mémoire. Mais son sens de l'orientation et ses bribes de souvenirs suffirent. Il y était, une grande salle avec des accessoires et décorations sobres, mais néanmoins guerrières aux murs. La salle de réunion des sabreurs, avec, assise, Shiori, sa chère soeur retrouvée. S'approchant à pas ralentit par rapport à son allure précédente, il s'assit par réflexe à l'autre bout de la table, en face de la chef des sabreurs, lui faisant face, malgré l'espace de table les séparant.

"Et bien, tu voulais me voir ?"



Une voix simple et soulagée d'avoir pu trouver l'endroit, Khan respirait plus lentement, tentant de réguler au mieux son rythme cardiaque accéléré par son arrivée brusque au Dôjo. Il était ici pour une raison bien précise et sa soeur semblait mystérieuse, toujours assise, apparemment prête à prendre la parole à son tour. L'air grave.

_________________


Dernière édition par Watanabe 'Khan' Chihō le Mar 3 Avr 2018 - 16:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2350-khan-le-gladiateur http://www.ascentofshinobi.com/u365

Mar 6 Mar 2018 - 6:31
Un nouveau sabreur
Alors que mon petit frère franchit la porte d'entrée de la salle de réunion des sabreurs, je relève le regard vers lui. Suivant ainsi, en silence, son avancée dans les lieux alors qu'il prend place en face de moi sans même attendre mon autorisation pour le faire. Il ne connait pas encore si bien la hiérarchie, du moins, c'est ce que je pense pendant un instant avant de simplement me dire que peut-être, il fait comme moi avec Yamamoto. Préférant jouer sur le lien qui nous unit que sur cette hiérarchie qui nous est imposant. Et si c'est le cas, je le comprends parfaitement et de toute façon, je ne lui en tiendrais pas rigueur. Une petite touche de favoritisme diront certain, mais ceux là, je les emmerdes. "Bonjour Khan." Soufflais-je doucement après sa première prise de parole, l'adolescent semblant réellement désireux et impatient, peut-être de savoir la raison de sa convocation ici. Avait-il une petite idée de ce que j'avais en tête ou bien, nageait-il dans le flou le plus total en se questionnant de milles et unes façon quand à savoir le pourquoi de sa présence ici alors que j'aurais pu le faire convoquer ailleurs si ce n'était que pour parler et prendre de ses nouvelles... Mais en même temps, avant de lui confiant a lourde tache de devenir l'un des bretteurs de la brume, je devais peut-être tâter un peu le terrain ? Savoir s'il se plaisait réellement ici et si tout cela, cette vie, lui convenait bien plus que celle qu'il menait avant ? Oui. C'est le mieux à faire je pense, quitte à attendre encore quelque minutes pour confirmer ce choix que j'avais fait et le lui proposer. "Tu te plais ici ? Tes entraînements se passent bien ? Tu progresses comme tu le désires ?" Trois questions, espérant dans un sens que cela suffirait, bien que je pourais tout aussi bien aborder le côté sentimental et amical, mais s'il se plait ici, c'est que de ce côté là, tout doit bien se passer non ? J'en sais rien, mais j'espère que s'il y a un soucis, il m'en parlera... C'est le moment, c'est l'instant, alors oui, j'espère qu'il va bien parler et me dire plein de choses que je veux entendre afin de me permettre de confirmer ce choix et de pouvoir le présenter aux autres sabreurs comme ayant été le plus judicieux et non pas comme étant simplement une affaire sentimentale pour moi...




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Jeu 29 Mar 2018 - 14:44

« Khan Le Gladiateur »



Khan restait patient face à sa soeur, attendant que celle-ci lui mette à lui répondre tandis qu'il venait déjà de s'asseoir en face de celle-ci, qui le saluait d'ailleurs. Le Gladiateur n'avait aucune idée sur la raison de sa convocation, bien qu'il puisse se mettre imaginer des dizaines de possibilités, il n'était pas l'heure à l'extrapolation, surtout quand la réponse était si proche de l'instant présent, déjà prête à distordre l'espace et le temps pour lui parvenir. Mais finalement, plutôt qu'un sujet sérieux, Shiori semblait en avoir décidé autrement pour aujourd'hui, commençant à lui poser des questions sur son implantation au sein de Kiri, s'il s'y sentait bien et avançait correctement dans ses entraînements quotidiens. Le Gladiateur ne prit que quelques secondes avant de se mettre à lui répondre, sans hésitation, comme s'il avait déjà préparé sa réponse depuis des jours entiers. Ainsi, ses mots fusèrent en direction de la chef des épéistes, directs et concis.

"J'ai rien à redire. Je passe tout mon temps à me consacrer à mon entraînement. Et mes heures ne collent pas trop à celles des kirijins lambdas, j'ai généralement tout le Dôjo pour moi."



Des réponses très basiques, tout autant que les questions auxquelles elles répondaient, au point de forcer Khan à réenchainer, ne comprenant pas trop où son interlocutrice voulait en venir. Etait-elle vraiment du genre à convoquer quelqu'un pour taper la discussion avec ? Probablement pas, elle aurait pour ça eu tout simplement à passer à sa chambre en pleine journée, jamais Khan n'aurait refusé un entretient, même dérisoire et purement sympathique. SHiori... La femme qui parcourait des milles pour se ressourcer l'esprit, mais qui se compliquait la vie à faire convoquer quelqu'un plutôt que d'aller le voir. Non. Il y avait autre chose.

"Et toi donc ? Ca se passe bien ton... tes... enfin ce que tu fais ?..."



Un cours silence, bien trop gênant, la situation se résumait actuellement à ça pour Khan, la gêne de ce qui allait suivre. Lorsque quelqu'un tentait une approche délicate pour annoncer une chose, car manifestement, une convocation ne pouvait qu'être lié à une annonce particulière, ce n'était jamais vraiment bon. Généralement une mauvaise nouvelle et dans certains rares cas une raison positive... Enfin, dans quelques très rares cas même.


_________________


Dernière édition par Watanabe 'Khan' Chihō le Mar 3 Avr 2018 - 16:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2350-khan-le-gladiateur http://www.ascentofshinobi.com/u365

Jeu 29 Mar 2018 - 17:22
Un nouveau sabreur
Une discussion qui peut sembler plate ou même sans intérêt, comme parler tout simplement du beau temps. Pourtant, ce n'est qu'une mise en bouche, un moyen de prendre la température avec lui avant de rentrer dans le vif du sujet. Puis, c'est surtout un moyen de savoir s'il se plait bien ici, ou si c'est l'inverse. Dans le second cas, je ne pourrais aucunement me permettre de lui proposer de rejoindre les sabreurs et plus encore d'avoir un sabre légendaire.

Observant donc mon cadet tout en continuant de laisser mes doigts glisser sur la lame ayant jadis appartenu à mon trop jeune amant, je reste silencieuse, attendant sa réponse, qu'il parle, s'exprime. Sauf qu'il ne le fait que trop peu. Rah les hommes et leurs tendances à se terrer dans un pseudo mutisme quand on leur pose des questions. Qu'est-ce que c'est agaçant ! Et puis, quand il voit que je reste silencieuse parce que j'attends plus que ça, il se contente de me retourner la question.

Sérieusement ?

Rah. Je soupire avant de laisser entendre un petit rire. "Pardon, c'est juste que je tente de savoir tes ambitions et toi, tu as rien à signaler. C'est pas très convaincant en réalité. Mais je pense qu'en réalité, à mon arrivée ici, je n'aurais pas fait mieux." Plaisantais-je un peu, et ce même si là, je lui servait un peu un mensonge parce que quand je suis arrivée à Kiri, j'avais un but bien précis, celui-ci étant réalisé depuis maintenant un bon bout de temps, enfin, partiellement.... Mais disons que le finir, c'est un peu plus compliqué et surtout, à mes yeux impossible. Allez trouver un cadavre dan l'immensité du Yukan alors que vous ignorez tout bonnement où la personne est partie...

Je me lève alors de ma chaise. "Enfin, si je t'ai fait venir, c'est surtout pour te proposer d'une certaine façon, une promotion." Oh non, je ne parle pas de lui faire gagner un grade, mais plutôt un rôle, avoir une symbolique pour le village plutôt que d'être juste un shinobi lambda. Saisissant alors Hiramekarei. "Voici l'épée jumelle. Si tu acceptes de rejoindre le rang des Sabreurs, Hiramekarei deviendra ton épée légendaire jusqu'à ta mort. J'ai parlé en ton nom auprès des autres membres de la confrérie pour leur démontrer que tu étais un candidat de choix pour reprendre le flambeau de Tetsuko." Et au final, j'avais été droit au but, au lieu de continuer à prendre mon temps pour découvrir réellement ses motivations, je lui balançais le final... C'est une méthode comme une autre non ? Dans tout les cas, là, je serais fixé. S'il n'était pas motivé, il refuserait et dans le cas contraire, il sera dés à présent un sabreur.




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Ven 30 Mar 2018 - 3:26

« Khan Le Gladiateur »



Alors que le Gladiateur venait de maladroitement retourner la question à sa soeur, il pouvait maintenant l'entendre lâcher un léger rictus tandis que celle-ci reprenait la parole, parlant des ambitions de Khan dont elle aurait connaître mieux les tenants, chose qui lui-même n'arrivait pas vraiment à définir. Tout ce qu'il voulait pour l'instant ne lui était pas vraiment accessible et c'était d'ailleurs pour cette raison qu'il passait tant de temps à s'entraîner de sorte à devenir beaucoup plus fort et peut-être même commencer à maîtriser des techniques shinobis avancées, bien qu'il n'ait de réel intérêt vraiment que dans le maniement de l'arme et du corps.

C'est sans trop tarder que Shiori se leva finalement de sa chaise, entamant de nouveau la conversation, plus sérieusement cette fois-ci, plutôt portée sur l'idée de lui exposer un projet auquel elle avait réfléchit et qu'elle tentait aujourd'hui de concrétiser.

La sabreuse saisit une arme assez étrange, dont la forme n'évoquait absolument rien au Gladiateur, même pour une personne ayant pu expérimenter de nombreux types d'armes, cette épée semblait complètement différente de ce qu'il a pu observer jusqu'à ce jour. Puis des mots, ceux d'une chef des sabreurs décidée, ayant déjà étudié le pour et le contre de sa proposition, celle d'offrir une place à son frère au sein du clan des sabreurs, par le biais de cette même épée qu'il lui fallait décerner pour afficialiser la chose. Aujourd'hui, décision était pour Khan, celle d'en faire le nouveau possesseur de ce qui semblait être une relique du kenjutsu.

Laissant quelques secondes défilées alors qu'il observait la blonde s'exécuter, le Gladiateur prit une profonde inspiration avant de rétorquer de manière naturelle et sans trop réfléchir à ses paroles, plutôt guidé par l'instant.

"Jusqu'à ma mort ? Tu veux dire que tu m'offres l'opportunité de manier une relique des sabreurs en tant que membre permanent ?"



Des questions innnocentes, la première rhétorique, la seconde, bien véritable, ayant un but précis dans l'esprit de Khan, faire le point concrètement sur ce qui allait être attendu de lui. Car évidemment, s'il devenait sabreur du jour au lendemain, tout son quotidien allait évoluer, ses habitudes, ses obligations et surtout, ses objectifs personnels.

Baissant lentement le regard sur la table, toujours assis, Khan les releva d'un coup, comme s'il avait eu une révélation, bien qu'il ne s'agisse que d'un élan de réflexion qu'il venait de brutalement réfréner.

"Je vais devoir porter allégeance au clan et tout ?"



Une dernière question bien moins sérieuse qui laissait croire qu'il commençait maintenant à jouer avec les informations données par sa soeur sabreuse, comme s'il avait déjà accepté à l'aide d'un léger trait d'humour. Néanmoins, rien n'était encore acté.

_________________


Dernière édition par Watanabe 'Khan' Chihō le Mar 3 Avr 2018 - 16:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2350-khan-le-gladiateur http://www.ascentofshinobi.com/u365

Lun 2 Avr 2018 - 11:39
Un nouveau sabreur
Etrangement, il semble douter de mes paroles ou bien peut-être que je n'ai pas été assez clair ? En tout cas, à sa double question, je me contente d'hocher la tête de façon affirmative. Un oui silencieux mais bel et bien visible alors que j'esquisse un petit sourire, assez amusé quand même par sa réaction. Néanmoins, je ne sais pas s'il est pour ou contre et sa question d'allégeance ensuite me laisse un peu perplexe. Je reste silencieuse un instant, sachant comment je pourrais lui dire oui sans être direct et risquer de le faire fuir. "Avant tout de chose, ta lame doit être au service de l'intérêt de Kiri. Donc plus qu'au sabreur, c'est à Kiri même que tu dois prêter allégeance, mais ça, il me semble que tu l'as déjà fait en vue de ta position de genin maintenant non ?" Le questionnais-je bien qu'au final, j'ai un peu mal formuler le tout. "Il faut néanmoins que tu saches que nous ne fonctionnons pas comme les autres clans, aucun lien de sang n'existe, personne n'est le père ou l'oncle ou encore le cousin, sauf dans de rare cas comme le nôtre. En règle général les sabreurs sont des bretteurs qui viennent de tout horizons et même peuvent venir d'autre clan, comme ça a été le cas de Tetsuko ou encore d'Hanzo, l'un était Yuki, l'autre était Kaguya." Une information qui peut s'avérer, je pense assez importante. "Il faut avoir une ouverture d'esprit, accepter tout le monde et surtout, lors des décisions du clan, nous n'agissons pas sous l'ordre du chef, comme tu peux imaginer que ça soit le cas pour les autres clans. Ici, on agit plutôt dans une idée communautaire ou chacun est libre de donner son avis et son point de vue. Mon rôle, en tant que chef est surtout de faire le lien avec le Mizukage pour transmettre nos choix par exemple. " Normalement, je devais juste lui dire oui ou non de base ? Pourquoi je pars dans autant d'explication au risque de le noyer dedans ? Rah, j'en peux plus de moi. "Dès lors, il n'y a pas réellement d'allégeance à porter, juste un honneur à faire perdurer, un style de combat également. Nous sommes connus pour être des excellents bretteurs. Et je t'avoue que mon désir de te faire rentrer chez les sabreurs est présent depuis notre rencontre, quand j'ai pu observer pendant ton combat contre mon clone tes aptitudes." Soufflais-je alors lui faisans donc une confidence au risque qu'il pense que depuis le début, je l'ai manipulé d'une façon ou d'une autre pour le conduire, assis en face de moi, à cet instant bien précis où je lui tends maintenant le double manche d'Hiramekarei en espérant qu'il le saisisse et accepte de devenir un sabreur et les responsabilités qui vont avec. A savoir de ne pas tourner le dos à Kiri, comme a pu le faire Asura. De se battre contre les ennemis aux périls de sa vie comme Ueno et Tetsuko.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mar 3 Avr 2018 - 22:32

« Khan Le Gladiateur »



Et voilà que la sabreuse s'était enclenchée, démarrant un élan de mots, plutôt même un fot non négligeable de parole dont le Gladiateur écouta chaque syllabe, ne voulant pas perdre une seule information de ce qui pourrait être un tournant dans sa vie. Une décision qu'il n'était pas possible de prendre à la légère, surtout observant les mouvements de la blonde, bien sérieuse dans ses propos, allant même à s'approcher, épée en main, vers Khan tandis que celui-ci commençait à se lever pour ne pas lui manquer de respect, elle avait beau être sa sœur, elle était tout de même un être humain et même sa supérieure hiérarchique.

Voyant le mouvement effectué par Shiori, le Gladiateur marqua un instant de pause, le regard rivé sur la lame à l'aspect atypique qui lui était présenté tendue, pour réfléchir paisiblement, la respiration faible atténuée par le cours des événements. S'il acceptait, il devrait porter ce fardeau toute sa vie, mais... N'était-ce pas une décision qu'il avait toute sa vie attendu de faire ? Devenir un épéiste puissant pour atteindre son but. Des sacrifices, il fallait en faire... Néanmoins, la Watanabe avait raison, tout avait plus ou moins était acté le jour où il s'était engagé dans l'armée de Kiri pour la servir et lui apporter ses poignets, ceux qui tiendraient les lames destructrices du Gladiateur.

Toujours pensif, Khan émergeait peu à peu, ne se rendant pas compte que plusieurs longues venaient de défiler, presque approchant de la dizaine de secondes tant celles-ci étaient importantes pour le jeune homme.

Après une inspiration, le Gladiateur posa finalement son regard sur celui de sa soeur alors qu'il empoignait au même moment la double poignée de l'arme légendaire, d'abord avec une main unique, puis une deuxième après l'avoir porté quelques secondes, se rendant compte de l'instabilité de celle-ci, à laquelle il n'était pas encore habituée.

"C'est donc ça une arme légendaire ? T'en as combien dis-moi, les deux autres et celle-là ? Une vraie collectionneuse."



Sur ce dernier mot prononcé, Khan sourit, l'air taquin, alors qu'il reculait légèrement pour commencer à manier la lame à l'aide de rapides mais fermes coups de poignet dans le vent, la faisant virevolter jusqu'à produire des sons de coupe à travers l'air ambiant. Avant de finalement s'arrêter net et la tenir à deux mains droite devant lui, la tranche de sa lame de profil de façon à scinder le village du Gladiateur en deux.

"J'accepte."




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2350-khan-le-gladiateur http://www.ascentofshinobi.com/u365

Ven 6 Avr 2018 - 12:19
Un nouveau sabreur
Il se saisisse de la l'arme et je ne peux m'empêcher de sourire, satisfaite de cela. Néanmoins, je sais parfaitement bien qu'il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tuer. Je me doute bien qu'il peut encore refuser, me dire non et quitter la pièce. Si cela se trouve, il aspire à tout autre chose. Peut-être même qu'il n'ose pas me dire non ? Je n'espère pas que ça soit ça. Mais là, le silence qui dure, d'une certain, façon, cela ne semble rien augurer de bons. Néanmoins, j'attends, tout simplement qu'il se décide à dire oui ou non, à accepter avec des mots. Mais si cela se trouve, pour lui, c'est le non verbal qui prime et peut-être qu'il pense avoir déjà donné sa réponse, de façon silencieuse ?

Je l'observe donc, le regard inquisiteur alors qu'il finit par relever la tête et prendre enfin la parole, me posant maintenant une question sur les armes. "Je n'ai que Dokuyaku. Mais étant la chef du clan, j'ai accès à toute les épées qui ne sont pas utilisée actuellement par les épéistes. Mais je ne manipules que celle-ci." Soufflais-je en posant ma main sur la garde de Dokuyaku. "Et ce katana." Je pose ma main sur la garde du katana ayant appartenu à Kanon pour le sortir du fourreau." Il appartenait à mon autre demi-frère, du côté de ma mère." Précisais-je alors, pour ne pas qu'il pense avoir raté un frère ou quelque chose. Je lui laisse alors pendant un court instant, le loisir de regarder la lame bleutée et fine avant de la ranger dans son fourreau. "C'est une arme normale, pas comme les sabre légendaire qui ont des capacités associé. Avec Hiramekarei dépend de ton chakra, en fonction de ta capacité à le contrôler tu pourrais faire diverse chose. Avoir une arme légendaire, ce n'est pas juste jouer de l'épée, c'est contrôler la spécificité de l'arme." Je me décide alors à sortir Dokuyaku, pour montrer l'absence de lame. "Sans maîtrise, toi au moins, tu peux faire quelque chose de ta lame, alors que dans mon cas par exemple, tu ne peux rien faire." Lui expliquais-je tout en lui montrant l'absence totale de lame en passant ma main sur l'endroit ou normalement celle-ci se trouvait. Pour finalement quelque instant plus tard, laisser mon chakra s'écouler dans celle-ci et ainsi former la lame visible. "C'est ça une arme légendaire et chaque sabreurs n'en possèdent qu'une." Concluais-je alors avant de finalement faire disparaître ma lame et ranger Dokuyaku dans son fourreau.

Observant maintenant la manipulation qu'il fait de l'épée jumelle, je le laisse faire et sourit un peu en constatant qu'il semble chercher à se familiariser avec celle-ci pour finalement se stopper et me dire enfin ce que je désire entre depuis déjà de longue minute. "Je suis contente de te l'entendre dire." Ne puis-je m'empêcher de commenter un peu. "Bienvenue parmi les sabreurs. Il faudra que tu rencontres les autres. Je pense organiser une réunion prochainement s'il y a moyen."


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Khan ► Une Lame chère

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: