Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

À la recherche d'expérience [PV : Hyuga Takumi]


Jeu 8 Mar 2018 - 10:40
Un pas après l'autre, Ina marchait dans le quartier d'Iwa à la recherche de lieux où augmenter son expérience dans le domaine de la justice ou de la maîtrise du ninjutsu. Bien sûr on n'allait pas lui apprendre la maîtrise de la cire ni à marcher sur l'eau, encore moins à marcher sur les troncs d'arbre comme n'importe qui. Au lieu de ça, elle espérait apprendre de nouvelles techniques qui demandait surtout du chakra, quelque chose qui sortait de sa capacité spéciale. Si elle pouvait également apprendre à utiliser son affinité ce serait aussi une chose merveilleuse. Pour le moment tout ce qu'elle pouvait faire était de soulever de la terre et la projeter sur une cible de façon très basique, rien de très avancé pour le moment. En revanche sa maîtrise de la cire avait bien abouti, elle avait déjà réussi à former des objets précis avec, même si pour le moment c'était encore basique aussi.

Plongée dans ses pensées, elle visionnait dans sa tête l'architecture d'Iwa sans vraiment savoir où aller pour commencer. Elle ne savait même pas pourquoi elle se trouvait dans la partie commerciale, sans doute parce que de nombreux ninja aimaient casser la croûte ou faire la fête. C'était fort probable d'en voir là, dans des lieux publiques en somme, mais pas forcément le plus probable, après tout ça dépendant de chacun. Ainsi elle espérait trouver des têtes connues afin de pouvoir s'entraîner avec lui de quelque façon que ce soit.

Mais alors qu'elle relevait la tête pour changer de chemin, elle heurta un grand garçon au torse, lui marchant également sur le pied. Elle se décala alors en le regardant, souriant un peu de voir qu'il n'était pas laid à regarder. Avec un vague mot d'excuse, elle commença à frotter les vêtements de la victime avec une certaine insistance, malgré que ça puisse paraître moqueur venant de quelqu'un qui vit dans la plus grande propreté chez elle. Ainsi Ina avait finalement trouvé quelqu'un à qui confier sa quête d'expérience, ça se voyait à pas grand chose, son aura, son regard perçant, son apparence de vétéran, ou peut-être le bandeau métallique qui était noué autour de lui et qui indiquait clairement son village d'origine, celui d'Iwa, comme elle. À la différence près que le sien était noué autour de son bras comme un brassard, elle ne tenait pas à développer un front gigantesque à force d'accueillir son bandeau dessus.


-Bonjour, Ina Masahina, genin rang C, j'aimerais acquérir de l'expérience en suivant le quotidien d'un ninja, et c'est pas la première fois que je vous vois dans les rues, alors j'imagine que vous serez adapté !

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Jeu 8 Mar 2018 - 14:34

À LA RECHERCHE D'EXPÉRIENCE x INA



"Dois-je te dire la différence entre toi et moi ? le niveau. Il est comme l'histoire du singe essayant de capturer la lune. Peu importe la façon dont il se bat, il est juste le reflet de la lune sur l'eau qu'il voit. Donc, il s'enfonce seulement dans l'eau. au fil du temps, il coule."


Iwagakure no Sato, Poste de Police n°12 (Bureau de Takumi)

Un spectacle enchanteur pour certain et ridicule pour d’autres prenait toujours place. Le jeune policier effectuait une légendaire pose gendo comme à son habitude en tentant de garder son calme malgré les incivilités ayant lieu. Les deux assistants faisaient tous deux montre inimitié envers leur homologue. Cette aversion ne datait pas d’hier, non. Il semblerait même que depuis le temps, une compétition s’était engagée afin de déterminer celui qui servirait au mieux le Shihainin.


Shihainin-sama, votre thé. en posant trois tasses de thé Sado sur le bureau.

Shihainin-sama, vos yakitoris. en posant trois assiettes remplies de brochettes de viande.

Un léger silence s’installa pour très vite repartir. L’homme & la femme se fusillèrent du regard avant de se remettre à effectuer leurs insanités devant le noble supérieur.

Shihainin-sama, votre thé. en posant cinq tasses de thé Sado sur le bureau.

Shihainin-sama, vos yakitoris. en posant cinq assiettes remplies de brochettes de viande.

Il va falloir arrêter maintenant. calmement.

Shihainin-sama, votre thé. en posant huit tasses de thé Sado sur le bureau.

Shihainin-sama, vos yakitoris. en posant huit assiettes remplies de brochettes de viande.

Visiblement, ils n’allaient pas l’écouter ou ne l’entendait tout simplement plus. Ils s’étaient lancés à cœur perdu dans un bras de fer à même le sol au milieu du bureau. On peut dire que le point de non retour avait été atteint et vous vous demandez surement quand est-ce que tout ça à pu partir en couille à ce point ? Rassurez-vous, lui aussi il se le demande. Profitant de l’euphorie de la compétition, il sortit du bureau et tout bonnement du poste du Yamagenzo (dans lequel il était entrée prématurément, rappelons le hein). Ses enquêtes avançaient incroyablement bien ces derniers temps. C’était probablement dû au fait qu’une troisième (ou quatrième ? il avait perdu le compte vous savez) assistante l’aidait à présent dans son humble quête de combat contre le mal iwajin. Pour une fois, il s’était autorisé une sortie faisant office de pause. Il fallait dire que le sous effectif policier faisait qu’il travaillait beaucoup plus que la normale. Il n’en était pas obligé, il tenait simplement à la sécurité de tous.

En route pour aller se prendre un petit truc à se mettre sous la dent, il déambulait dans les rues du très célèbre village montagneux. Elles avaient leur charme mais il n’y cédait pas pour autant, présumant que chaque village devait avoir des atouts similaires. Laissant simplement ses cheveux suivre le rythme de la brise, il était simplement vêtu de son kimono immaculé et frappé du symbole de son clan, il s’adonnait à un papillonnage sans précédent. Plus rien n’avait d’importance, il voulait juste profiter du moment. Ce dernier fut malheureusement (ou heureusement?) de courte durée. Heurtant une frêle créature, la délicate réussit tout de même à percer la défense du shinobi et ainsi lui infliger altération au pied. Une grande inspiration de sa part s’en suivit, comme pour se retenir de manifester sa douleur. Douleur qui se transformait rapidement en plais.. Passons à la suite. Se confondant en excuse à son tour, il posa son regard sur la jeune femme. Le détail qui l’a tout de suite scotché sur place était la longueur de ses cheveux, arrivant facilement au bas du dos voir plus bas encore (il ne distinguait pas bien, pour l’instant). Le digne de confiance avait toujours trouvé cela sublime.


(Intérieurement) Détruis la sans vergogne. d’une voix ne montrant aucune hésitation.

La douce insistait étrangement sur le frottement des vêtements du jeune homme, arrivant ainsi à lui faire perdre sa concentration. Il ne s’était passé que quelques instants déjà et la déroute du gradé était déjà flagrante. Sans aucune pause pour le troublé qu’il était, elle finissait par se présenter à lui. Chose somme toute étrange si on prenait en compte que de manière générale, les femmes du village avaient plutôt tendance à s’évanouir quand il s’en approchait. Cette situation anormale allait peut-être aussi se montrer intéressante.

Hyûga Takumi, simple Chûnin. Mais il est probable que tu me connaisses déjà en tant que Shihainin du Yamagenzo. en s’inclinant légèrement.

Son regard se concentrait automatiquement sur le poitrine de la jeune femme, il se redressa alors promptement, n’étant point du nombre des lubriques. Un stage ? Un job d’assistante ? Encore une ? Ça commencerait à faire beaucoup d’après certains, même si cela ne le dérangerait pas pour autant.

De l’expérience tu dis ? Tu as quelque chose en particulier en tête peut-être ? en se tenant le menton, d’un air dubitatif.

Avant toute chose, il tenait à savoir ce qu’elle souhaitait. De l’expérience du combat ? Peut-être celle d’un shinobi œuvrant au sein d’une unité spéciale ? Ou alors effectuer une mission ? Elle pouvait tout aussi bien tout choisir à la fois, nul doute qu’il comblerait sa requête. N’était-il pas connu pour sa galanterie légendaire après tout ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Dim 11 Mar 2018 - 10:22
Sortant de son lieu de travail, le jeune homme portait son attention sur la nouvelle diplômée qui venait elle de sortir de l'école, mais depuis un peu plus longtemps que lui de son commissariat. Cependant avant de donner la moindre réponse valable, il commença par se présenter de la façon la plus complète possible, allant jusqu'à se donner un titre parce qu'il a un tableau de chasse entièrement rempli du côté des victoires. Ina étouffa un petit rire en l'écoutant terminer, nul doute qu'il devait être du genre humble pour s'autoproclamer d'un tel titre. Enfin, elle se disait que ça devait faire partie de la vie de shinobi de se donner des titres, il fallait garder un certain style après l'école, afin de se faire un nom. Elle n'avait pas compris ça tout de suite, il était vrai que les ninja avaient toujours été impressionnants et pourtant pas tous charismatiques, c'était sûrement à cause de leur style.

-Eh bien, enchantée, monsieur le shihainin, moi on m'appelle Anshin'in, ça sonne presque pareil sur la fin ! Moi j'ai encore accompli aucune mission avec un grade aussi bas, mon tableau de chasse est vide.

Par la suite, il lui répondit, mais pas de la manière qu'elle aurait espéré. Ina se rassurait en se disant qu'en précisant elle pourrait éviter qu'il lui apprenne ce qu'elle savait déjà pendant trois jours, ce qui était bien quelque part. Elle réfléchit alors, frottant l'index de sa main sur son menton, soutenant son coude horizontalement avec son deuxième bras. Ina se demandait ce qu'elle pouvait bien lui demander comme expérience, mais au fond elle savait très bien là où elle voulait en venir, même si elle faisait semblant de se creuser les méninges. Elle cherchait surtout de quoi étoffer sa demande pour ne pas arriver directement à ce qu'elle désirait.

-J'aimerais bien suivre votre quotidien, par exemple votre façon d'utiliser vos jutsu, vos entraînements, ou encore vous suivre en mission. Après tout je peux pas quitter le village en tant que genin, donc aucune mission en-dehors d'Iwa. Vous pensez pouvoir le faire ou dois-je demander à quelqu'un d'autre ?

Un petit sourire s'affichait sur son visage alors qu'elle donnait l'impression d'être difficile, menaçant directement d'aller voir ailleurs si jamais il ne le sentait pas. Non pas qu'il compte spécialement pour Ina, c'était juste un argument un peu bas afin qu'il se sente plus important que d'autres jonins ou chunins, comme ça il prendrait confiance et accepterait plus motivé que jamais. Après tout elle voulait vraiment que quelqu'un d'expérimenté s'en charge, alors si elle pouvait s'assurer que le premier demandé accepte au moins par fierté personnelle, ce serait toujours mieux que chercher toute la journée un autre pas en mission.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Dim 11 Mar 2018 - 13:25

À LA RECHERCHE D'EXPÉRIENCE x INA



"Dois-je te dire la différence entre toi et moi ? le niveau. Il est comme l'histoire du singe essayant de capturer la lune. Peu importe la façon dont il se bat, il est juste le reflet de la lune sur l'eau qu'il voit. Donc, il s'enfonce seulement dans l'eau. au fil du temps, il coule."


Léger rire cristallin en provenance de la jeune femme, sourire échangé de sa part, elle avait visiblement compris l’idée qui se cachait derrière les titres. La pérennité du nom d’un shinobi passait par l’usage de titres évocateurs et marquants. Ainsi celui de Shihainin en avait l’utilité et la fonction, faisant montre d’une efficacité sans pareille. Peut-être était-ce ainsi que chaque homme de légende avait immortalisé son nom.

Effectivement, la ressemblance est frappante. Hajimemashite. en s’inclinant doucement, exhibant un sourire frôlant la perversité, tenant finalement plus de la finauderie.

Était-elle si calme que cela ou le titre était trompeur ? Le célèbre enquêteur finirait bien par le découvrir si il passait plus de temps avec elle. Intrigante manière qu’elle avait d’aborder cet homme de renom au beau de milieu de la rue et sans aucune gêne apparente, il commençait à envisager l’expérimentation d’arcanes secrètes sur le frêle être qui se tenait devant lui, encore fallait-il pouvoir l’y amener. L’air qu’elle affichait sans honte, celui de l’ingénue, ne faisait qu’accroître son appétit pour ses expériences malsaines.

Je vois. Je ne peux que saluer votre démarche, Anshin’in. le ton étant devenu un peu plus solennel, sa volonté de se montrer d’un sérieux atteignant exemplarité était criante.

C’est en laissant un pâturage intact que le loup impur pouvait attirer l’immaculé agneau, afin de se délecter de tout ce qu’il avait à lui offrir, et ce, de la meilleure des manières. Peut-être les vils machinations de la colombe avaient réussi à affecter l’ego de son interlocuteur, à sa propre perte. Seulement, ne l'avait-elle probablement pas encore compris.

Sachez que je suis probablement le plus à même de former n’importe qui, afin qu’ils se découvre lui-même des talents encore insoupçonnés à ce jour. J’accède volontier à votre requête, considérez que vous êtes à présent sous mon aile. avant de délicatement tendre le bras après s’être à moitié retourné.

Aussi, si vous souhaitez débuter au plus vite, je vous invite à emprunter le chemin du Poste de Police que j’ai à charge. (ici le n°12)

Le démentiel devait tout d’abord attirer l’angélique dans son antre, avant de pouvoir faire montre de ses ambitions.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Dim 11 Mar 2018 - 14:39
Pour le moment tout se passait bien, le jeune homme était souriant et se présentait de belle façon à Ina. Elle ne pouvait pas nier qu'il était joli garçon, en plus de la vouvoyer finalement. C'était peut-être parce qu'elle lui avait montré qu'elle était aussi capable de se donner un style en tant que ninja, pas un style de combat ou un style de ninjutsu, un style de personnalité plutôt. Quelque chose qui donnait du punch, qui rendait son côtoiement agréable, et qui donnerait même envie à ses ennemis de la croiser de nouveau rien que pour avoir apprécié leur combat, qu'importe le résultat. C'était exactement ça qu'Ina voulait devenir, quelqu'un de toujours agréable à fréquenter, aussi bien pour les alliés que les adversaire, elle souhaitait ne décevoir personne, du moins pour ceux qui jouaient le jeu comme elle et comme Takumi. 

Ainsi il se courbait pour mieux se présenter, appréciant la spontanéité de la demoiselle pour avoir voulu se présenter à lui. En vérité elle n'avait pas eu d'autre choix, tous les précédents ninja étaient en déplacement ailleurs, donc elle ne pouvait pas les suivre. Même si elle avait confiance en ses capacités au combat, elle ne pouvait pas ignorer que la vie était dure, les ennemis n'allaient pas hésiter à la tuer si elle était trop faible pour leur résister un temps soit peu. Rien ne lui garantissait également qu'elle serait capable de les fuir si elle se sentait en danger, au moins au village elle avait tous ses camarades pour la protéger en cas d'intrusion dangereuse.


-Pour tout vous dire, partout où j'ai demandé, on m'a conseillé de m'adresser à vous, ils semblaient vous avoir en estime, vous avez sûrement un haut niveau. C'est pour ça que je suis venue vers vous, pour que vous m'éclaboussiez de votre talent, explorer les profondeurs de vos connaissances.

Suite à ça, il confirma son acceptation, il la prenait enfin sous son aile en tant que stagiaire et apprentie. Il était vrai qu'elle ne connaissait pas grand chose en-dehors de son jutsu et de sa capacité spéciale, si elle pouvait en savoir plus sur les différents types elle pourrait mieux les combattre le moment voulu. Bien sûr elle avait conscience que tout n'allait pas être de la bagarre constamment, alors elle s'attendait à des moments de calme faisant partie de sa formation. En vrai elle n'attendait pas grand chose à partir de là, ça pouvait être tout et n'importe quoi vu le peu d'expérience qu'elle avait dans les capacités spéciales et les secrets des jutsu. Elle lui prit alors la main pour la serrer fortement, scellant en quelque sorte leur contrat et promettant de ne pas lui faire honte durant la durée de son apprentissage. Elle n'attendait plus qu'à ce qu'il l'accompagne à l'intérieur du poste pour qu'elle puisse débuter par ce que Takumi aurait envie, que ce soit des missions ou simplement des exercices de chakra.

-Merci de votre confiance, je jure sur mon honneur que je ferai tout pour vous rendre fier et que vous ne regrettiez pas une seule seconde de m'avoir appris votre savoir. Je tâcherai d'être une disciple assidue et déterminée.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Dim 11 Mar 2018 - 15:58

À LA RECHERCHE D'EXPÉRIENCE x INA



"Dois-je te dire la différence entre toi et moi ? le niveau. Il est comme l'histoire du singe essayant de capturer la lune. Peu importe la façon dont il se bat, il est juste le reflet de la lune sur l'eau qu'il voit. Donc, il s'enfonce seulement dans l'eau. au fil du temps, il coule."


Sa réputation l’avait précédé, sans réelle surprise. C’était un peu le quotidien de cet homme à qui tout semblait sourire et qui donnait l’impression de constamment échanger interrogations avec réponses, problèmes avec solutions, impossible avec réalisable. Son but premier avait été de se dresser contre les puissants, en faisant lui-même parti, plus précisément ceux étant du nombre des oppresseurs n’hésitant pas à jeter leur opprobre sur le bas peuple en l'asservissant de vile manière jour après jour. Pour cela, il avait déjà pris quelques genins sous sa supervision, créant une équipe officielle approuvée par l’Ombre en personne. Aussi avait-il mis en place, partenariats et entraides, en coopération avec d’autres shinobi de la Roche. Ne manquant plus que la réforme des forces de l’ordre et ses desseins pourraient enfin exhiber une prétention de succès sans craindre un retour du bâton inattendu. Il lui souriait alors doucement en la fixant d’un regard impérieux.

Naruhodo… se tenant le menton non sans une douce allure suffisante.

Vous avez, sans nul doute, choisi le bon personnage. N’ayez crainte, pleine de mes arcanes vous serez, et probablement éprouvée par l'exercice, vous serez. en profitant de l’audacieuse étreinte de la demoiselle pour venir se servir de sa deuxième main afin de complètement recouvrir la sienne, il affichait un air se voulant rassurant.

Elle avait juré, lui, s’était engagé. Le commun accord avait alors eu lieu, ils pouvaient se lancer dans cette entreprise sans doute supplémentaire, ni appréhension particulière. Le très probable meilleur formateur du village accordait une nouvelle fois sa truculente attention à quelqu’un les désirant, lui et son savoir. Pour cela, ils devaient se rendre en ces lieux où justice était considérée maîtresse, si ce n’était déesse.

***

Pénétrant dans le bâtiments des justes et intègres, la présence de l’homme participait à l’ambiance particulière de l’adresse. Non, sans gestes ou paroles, c’était bien plutôt par une prestance imposante qu'il était complice de tout cela. Il dégageait en effet aura déstabilisante, ayant aussi l'effet de faire montre de provocation évidente envers ceux étant d’un naturel autoritaire. Les occupants s’acharnant à la tâche trouvaient quelques instants pour s’incliner à son arrivée, aucun ne dérogeait à la règle. Il était évident que lui seul représentait le mâle alpha, incarnant à la perfection la quintessence de l’homme suréminent que tous aspiraient à devenir.

Le rez-de-chaussée se voyait pleinement rempli d’un nombre hallucinant de cases, avec un bureau individuel en leur sein. Nombre d’enquêteurs ne se démarquant pas y travaillaient, tous croyant en une justice pure. Aussi, un large espace était réservé pour les agents d’accueils, prenant ainsi dans la logique des choses, plaintes et autres demandes de manière générale. Le bâtiment comptait plusieurs étages mais ils n’allaient peut-être pas tout voir aujourd’hui, tout dépendrait de comment avançaient les choses.

Comme vous pouvez le constater, nombre de braves se tuent à la tâche afin d’accorder au village sécurité et justice. C’est ici que la plupart des dossiers sont traités, de faible ou de moyenne importance. Seuls les plus doués et reconnus pour leur labeur se chargent des grosses tourmentes de la Roche. en observant les environs, s'assurant que tout se passe au mieux avant de se tourner vers elle, se montrant souriant.

Reprenant la route après s’être brièvement arrêté, le temps qu’elle puisse saisir toute l’essence de lieux et ne pas le déranger à l’avenir à ce propos, il se dirigeait calmement vers les escaliers pour l’étage supérieur. L’on pouvait remarquer qu’un étage servant de sous-sol existait mais ils avaient mieux à faire que de s’y rendre, du moins pour l’instant.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Dim 11 Mar 2018 - 17:00
En route vers le poste de police, le duo continuait de se parler avec respect, Takuma lui offrait bien des promesses, ce qui ne pouvait que contenter Ina. Après tout elle n'en demandait pas tant, mais elle n'allait pas se plaindre qu'il soit à la hauteur voire même surpasses ses espérances, tout ce qui était bon à assimiler valait le coup, même si ça lui serait difficile à force. Il fallait dire qu'Ina avait longtemps cherché un ninja libre et expérimenté, donc pas un genin de préférence, alors elle pouvait clairement dire que sa faim d'expérience était encore plus grande qu'au début, elle se sentait capable d'accepter tout, même ce qui l'ennuierait fortement. Après tout le métier ninja ne se limitait pas à affronter des monstres, des collègues ennemis, ou aides les villageois, elle imaginait que la paperasse avait un rôle à tenir dans tout ça.

Ainsi elle le suivait sans mal jusque sur son lieu de travail, elle avait hâte de débuter, sa journée, sa semaine, ou son année de stage d'entraînement. Après tout c'était encore une novice en expérience professionnelle, sortir diplômée lui assurait seulement de connaître les bases, mais aucunement de savoir se défendre contre des attaques ennemies. Certes contre des monstres ça ne devrait pas trop poser problème, ils ne pouvaient pas utiliser de chakra, du moins elle espérait. En revanche contre des ninja un minimum avancés ça risquait de se compliquer et jamais elle ne monterait en grade en gardant sa maîtrise de la cire. Il était vrai que beaucoup de ninja pensaient que leur capacité spéciale faisait tout, mais en réalité ils perdaient un temps précieux, peu importe le camp, à découvrir celle de l'adversaire. Du coup personne ne pouvait vraiment mériter de combattre quelqu'un avant d'avoir appris les astuces de sa capacité spéciale.

Finalement Ina entra avec Takumi dans le lieu de travail de ce dernier, un endroit qui respirait le travail à plein nez. Elle prit d'ailleurs une grande inspiration pour se mettre dans le bain, même si ça ne sentait pas la rose. De toute façon elle n'avait pas demandé de stage dans un salon de coiffure ou une parfumerie, elle se moquait bien que l'odeur ne soit pas plaisante. Et puis qui sait, peut-être qu'elle pourrait s'immuniser si jamais un ninja venait à l'attaquer avec une capacité spéciale basée sur l'empoisonnement de l'air. Elle n'y croyait pas trop, mais ça valait le coup de tenter, ce n'était pas comme si toutes les techniques étaient ultra difficiles à acquérir, parfois un peu d'entraînement suffisait. En plus elle devait bien avouer que les odeurs étaient de plus en plus plaisantes quand son nez se rapprochait de Takumi, c'était bien plus qu'une odeur de sueur et de testostérone, bien qu'elle soit incapable d'être plus précise.


-C'est donc ici que la magie opère, j'ai toujours rêvé de visiter un endroit comme ça ! En plus tout le monde est tellement sérieux, ça donne envie de lui confier ses tracas même les plus insignifiants.

Sans plus attendre, le duo entra un peu plus dans le vif du sujet. Un escalier menait justement à un étage supérieur, voire plus, mais également un inférieur. Apparemment Takumi avait envie de monter, c'était donc la prochaine destination. Par chance la visite aura été de courte durée à la vitesse où ils découvraient chaque étage, il lui évitait de lui présenter chaque bureau, avec les crayons et les blocs-notes qui allaient avec. Bien sûr il allait sûrement un jour lui présenter ses subordonnés, mais pour le moment le plus important était les lieux. Dans tous les cas ça s'annonçait passionnant, le petit doigt d'Ina lui disait que ça pourrait être bien plus enrichissant qu'elle l'aurait imaginé. Après tout, quand on se limitait à sa capacité spéciale et à ses bases du chakra, on ne pouvait qu'être impressionné par l'océan de connaissances qui s'offraient à ce moment. Si elle pouvait engranger un dixième des connaissances d'un rang et grade supérieur, ce serait déjà énorme pour elle, surtout venant de quelqu'un autorisé à quitter le village.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Lun 12 Mar 2018 - 2:37

À LA RECHERCHE D'EXPÉRIENCE x INA



"Dois-je te dire la différence entre toi et moi ? le niveau. Il est comme l'histoire du singe essayant de capturer la lune. Peu importe la façon dont il se bat, il est juste le reflet de la lune sur l'eau qu'il voit. Donc, il s'enfonce seulement dans l'eau. au fil du temps, il coule."


Elle semblait enthousiaste. Non, elle l’était, pour sûr. Ses paroles reçurent le sourire du Shihainin comme réponse première. Satisfait de l’impression que lui laissait les lieux, il ne pouvait que se réjouir pour la suite des événements s’il en était ainsi.

Content que cela ait pu vous enchanter. en montant les escaliers.

En parlant de tracas, à partir d’aujourd’hui les votre seront naturellement les miens. Je ne pourrais me permettre de laisser ma disciple subir toute injustice ou difficulté semblant insurmontable seule. en finissant de monter les escaliers.

Anshin’in-san, considérez moi comme un allié à qui vous pouvez tout confier. après s’être tourné vers elle.

Vous m’êtes venu, motivée comme jaja, afin de pouvoir devenir meilleure. D’ailleurs, avez-vous quelconque but dans la vie ? J’avoue être plutôt curieux vous concernant à présent. en lui souriant avant de reprendre la marche.


Le première chose qui tapait dans l'œil au premier étage était la différence d’ambiance. Ici, tout était bien plus calme. La salle était aussi grande que celle du bas mais elle ne possédait que quelques cases et aussi une partie dédiée à l’accueil. Entre les cases, de grands espaces étaient présents, laissant place à de la verdure intérieure, des aquariums et des jeux de lumière apaisants. Aussi, quelques chats traînaient dans le coin car leur présence était fortement appréciée par le Shihainin. Les murs se voyaient couverts de fresques décrivant les principes de vie du shinobi et de l’enquêteur, deux façons d’appréhender la justice et l’honneur différentes, avec une invitation à l’introspection de chacun quant à la manière de se positionner par rapport à cela. C’était encore trop peu pour aspirer au plus grand des calmes pour l'ensemble de ses subordonnés mais le maître des lieux avait commencé à se pencher sur une réforme ambitieuse qui allait changer à jamais cette adresse, offrant ainsi à tous, la possibilité de ne pas être un robot et d’être passionné par son emploi.

Ici étaient remontés les dossiers les plus sensibles et difficiles à gérer. Les enquêteurs présents avaient fait montre de perspicacité pour se retrouver ici. Encore loin derrière le niveau de leur supérieur, ils étaient cependant capable de prendre en charge la plupart des enquêtes qui arrivaient, réservant ainsi le plus difficile si ce n’était l’impossible au Shihainin. C’est pour cela qu’il était là et c’était sa seule fonction : faire ce que les autres ne feraient jamais. Son but, quoi qu’un peu naïf, était de rendre la vie de tout être humain meilleure. Et cela passait nécessairement par une amélioration significative du niveau de vie iwajin. Ce dernier ne pouvant arriver que par l’instauration d’une paix interne sans faille, révélant d’une sécurité garantie pour chaque habitant. Pour ce dessein, il risquait sa vie plusieurs fois par mois, c’était ainsi qu’il vivait.

Comme vous pouvez le constater, je me suis efforcé de pouvoir accorder un peu de confort à un nombre tristement restreint d’enquêteurs. Je n’ai malheureusement pas pu en faire autant en bas. en regardant la salle avant de se diriger vers son bureau.

Facilement reconnaissable, il prenait la moitié de l’étage et sur sa porte était inscrit quelque chose de simple à comprendre “Hyûga Takumi, Shihainin”. C’était ici que les cas les plus extrêmes du village étaient envoyés. Meurtres et disparitions en série, terrorisme, réseaux de trafic d’humains… Tout cela lui était envoyé.

Certes il ne voyait que le pire de ce que l’humanité avait à offrir et cela était surement suffisant pour rendre un homme fou au bout d’un certain temps mais il n’avait pas vraiment le choix. C’était pour le village et ses habitant. Fou, il le deviendrait probablement un jour sans soutien dans ses évidentes ambitions de protection de la Roche. Mais il avait confiance en ses concitoyens. Il avait confiance en la Senbonzakura qu’il avait créé, en la Classe 0 de l’académie Hashira (plus particulièrement son ami Muramasa, le directeur) et maintenant Anshin’in, récemment arrivée. Il espérait pouvoir puiser en elle la force nécessaire à la création de cette paix qu’il recherchait tant. Peut-être autant intérieurement qu’extérieurement, il avait lui aussi ses problèmes après tout. Et puis, il était toujours le loup ayant amené l’agneau dans le traquenard qu’était son bureau.

Et voici où je passe mes journées quand je ne suis pas entrain de courir après les mauvaises herbes de la ville. en ouvrant la porte, souriant.

Le lieu était semblable à sa propre demeure, si c’en était pas la parfaite copie. Très luxueux. Le sol était d’une immaculée douceur, les murs formant un ensemble de couleurs harmonieux avec les meubles faisaient ressortir certains détails comme les variations de couleurs et les jeux de contrastes et de lumières à de nombreux endroits. Bibliothèque comprenant nombre d’ouvrages en tout genre (il appréciait fortement la lecture), un espace privé (pour les jours où il dormait ici, comprenant l’équivalent de l’équipement d’un studio) ainsi qu’un énorme bureau avaient été installés. Autour de ce dernier, multitude de sièges inspirant un confort sans limite prenaient place. Il y organisait des conseils et tenait des réunions avec les membres de son poste de police. Tout ce qui était ici venait de sa propre poche. Etant né dans une famille noble et de loin la plus fortunée du village, il profitait de sa haute éducation ainsi que de son argent pour faire convenir le lieu à ses goûts. Les trois dernières parties représentaient le bureau du Shihainin. Ici et là, on trouvait des chariots élégants sur lesquels ribambelle de variétés de thé (son préféré étant celui du clan Sado, de la Foudre) et d’autres breuvages était posés. Parmi ces derniers, une de ses créations à l’état expérimentale était présente : Le PepsIwa Cola. Aussi, chaque boisson étaient entourée de nombreux mets à côté desquels des indications étaient inscrites sur des petites pancartes raffinées (quel breuvage se prend avec ce met, comment et à quel moment le mange t-on, les mélanges possibles…).

Homme de culture, de bon goût, et de luxe, sa noblesse ne le trahissait pas, allant même jusqu’à amplifier ces impressions précédentes. Déambulant dans le bureau dans lequel les assistants n’étaient visiblement plus, à son grand étonnement, il continuait la visite guidée.

C’est aussi… différent que vu précédemment. Rassurez-vous Anshin’in-san, aucun détournement de fond n’a été effectué afin d’arriver à un tel stade d’opulence. J’ai simplement dépensé moi-même pour ce que je voulais avoir, le style classique des bureaux m’horripilant, vous en conviendrez. en se tenant la nuque de sa main droite, s’étirant légèrement le membre agrippé par la même occasion.

Il se laissa s’égarer dans un moment de relâchement, se rapprochant du papillonnage. S’étant ainsi rapproché de la bibliothèque, il se tournait vers sa disciple.

Prenez ce qu’il vous plaira parmi les breuvages et les mets présents. Tâchez de vous sentir à l’aise car cet endroit sera pour vous comme une deuxième maison, au même titre qu’il puisse l’être pour moi. en lui souriant avant de saisir un livre parmi l’armada d’écrits présents.

Dites-moi, aimez vous la lecture ? Ou toute autre forme d’art peut-être ? se montrant fortement curieux quand de tels sujets étaient abordés.

Pour sûr, il se réjouirait de la savoir férue d’encres de qualité.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Lun 12 Mar 2018 - 7:08
La visite guidée avançait à son aise, alors que le duo marchait dans l'escalier, sans expression précise au visage pour cette étape oubliable et sans grand intérêt. C'est seulement une fois arrivés en haut que le plus joli se dévoila à leurs yeux. Ina observait avec attention la décoration bien plus cosy et détendue qu'en bas, ses yeux s'ouvrant un peu plus, remplis de curiosité en voyant cet endroit. C'était le jour et la nuit, elle n'imaginait pas qu'un étage juste au-dessus soit aussi tranquille, sans doute était-ce même fait exprès. Même si elle ne connaissait pas le boulot d'enquêteur, du moins pas encore, mais elle pouvait imaginer que le stress engendre un certain désir de relaxation après le boulot. Elle entendait Takumi parler des cas extrêmes comme les meurtres, le terrorisme et d'autres types, ce qui confirmait que ces enquêteurs n'étaient pas n'importe qui.

-C'est très contrasté avec l'étage inférieur, à n'en point douter. C'est certainement difficile pour vous, l'élite de la police d'Iwa, d'enchaîner les crimes horribles dans ce rez-de-chaussée. En fait ça m'étonne à peine que ce soit aussi relaxé ici, c'est à la hauteur de votre travail éprouvant après tout, chaque peine mérite salaire.

Malgré qu'elle imaginait le quotidien de ces hommes d'élite, Ina n'avait pas spécialement l'air horrifiée par la tonne de travail et de stress qui découlait de cette profession risquée. Au contraire elle se sentait contente de ne pas être dans ce métier, elle montrait beaucoup de curiosité à observer les différents éléments du premier étage. Pendant ce temps, Takumi lui demandait son but dans la vie, l'incitant à se confesser sans se retenir, ce qu'elle comptait faire naturellement. Après tout il était d'Iwa comme les autres, ce serait une insulte de ne pas lui faire confiance, alors qu'il était censé être son allié en toutes circonstances. Ainsi elle se mit à réfléchir dans sa pose habituelle, les bras perpendiculaires, un pour soutenir celui qui frottait son menton. Elle avait bien sûr un seul but, mais peut-être qu'elle désirait un peu plus que ça, si jamais elle arrivait à trouver autre chose, mais ce n'était pas le cas pour le moment.

-Je voudrais monter en grade, prendre de l'importance, étendre mon influence, me faire un nom dans le métier de ninja. Pas forcément devenir une super étoile montante qui ne jure que par la gloire, mais au moins qu'on me reconnaisse comme ninja de qualité et que mon nom serait synonyme de confiance absolue.

Peu après, Takumi la fit entrer dans son bureau, le lieu privé où il traitait personnellement de toutes ses affaires les plus sérieuses. Contrairement à ce qu'elle avait imaginé, c'est bien plus confortable, à l'image de cet étage entier finalement, rien de bien surprenant en voyant derrière elle. En revanche l'ameublement reflétait bien plus ses goûts personnels que le reste, que ce soit la bibliothèque qui faisait de lui un lecteur plus ou moins régulier ou la marque de soda qu'il avait sûrement inventée. Un petit rire s'échappa de la bouche d'Ina alors qu'elle entendait son commentaires sur le détournement de fonds, il ne faisait pas confiance à la demoiselle à moitié pour lui dire ça. En même temps il était lui-même de la police, alors elle ne pouvait s'adresser à personne d'autre si elle voulait le dénoncer. Après tout c'était lui qui avait lancé le sujet, elle ne pouvait pas penser à autre chose à cause de ça, et il l'avait sans doute voulu. Cependant elle doute que ce soit vraiment du détournement de fond, plutôt un usage intelligent du budget de la police, rien de bien illégal.

-Bien sûr, c'est comme un enfant qui court dans les rues avec une barre de céréales en main et qui heurte un policier pour lui dire "j'ai pas volé cette barre". Difficile d'imaginer que ce soit autre chose qu'un détournement, maintenant.

Ainsi donc cette partie devait devenir sa seconde maison, c'était tentant de rester là, après tout elle avait voulu acquérir de l'expérience. Même si son but n'était pas spécialement la justice, elle se doutait que se mettre dans la peau de Takumi ne pouvait que la forger. Bien sûr elle ne comptait pas se mêler de ses enquêtes, mais au moins l'imiter, en espérant qu'il laisse assez de choses sortir de ses réflexions pour qu'elle puisse aussi apprendre les raisonnements d'un enquêteur. Il y avait tellement de choses qu'elle aurait bien aimé apprendre toute seule, mais malheureusement elle venait tout juste de débuter dans le métier, ça lui était impossible de connaître tout ça sans passer par la case police. Mais en attendant, il était temps pour Ina de donner ses goûts en matière de lecture, même si il n'y avait pas grand chose à dire dessus.

-En fait je lisais peu avant ma scolarité, je me cantonnais aux livres à l'école pour apprendre les bases de l'éducation ordinaire, les langues par exemple, les maths, l'histoire, ce genre de choses. Je n'ai jamais été très lecture en plus, j'apprends plus facilement par la pratique que par la théorie.

Alors qu'elle continuait de parler, elle se dirigeait vers le plateau où elle prit une canette de thé tout à fait ordinaire, buvant un peu avant de la déposer en retrait sur le même plateau. Elle ne voulait pas entièrement faire comme chez elle, son éducation lui avait appris la retenue, mais comme il l'y avait invitée, ce ne serait pas courtois de refuser, c'était un peu comme un service qu'il lui demandait. Elle attendait alors le début de cette formation, s'asseyant quelque part les jambes croisées élégamment, la tête penchée avec un petit sourire curieux aux lèvres.

-Alors, qu'est-ce que le chef de la police me réserve pour ce début de stages ? Un début doux ou rude ?

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Lun 12 Mar 2018 - 9:19

À LA RECHERCHE D'EXPÉRIENCE x INA



"Dois-je te dire la différence entre toi et moi ? le niveau. Il est comme l'histoire du singe essayant de capturer la lune. Peu importe la façon dont il se bat, il est juste le reflet de la lune sur l'eau qu'il voit. Donc, il s'enfonce seulement dans l'eau. au fil du temps, il coule."


Prendre du grade, être reconnue et devenir un symbole de confiance. N’était-ce point le but de chaque shinobi sortant de l’Académie ? Du moins c’était ce qu’il pensait. Bien sûr, ce n’était qu’un standard, certains se voyaient autre part et autrement. Vengeance, pouvoir, argent, amusement… Les motifs ne manquaient pas pour celui qui désirait la puissance et l’enseignement, l’on ne pouvait compter que sur la bonne foi du contractant dans sa quête d’évolution. Quoi qu’elle ait pu désirer, il l’avait dorénavant à charge. Son rêve serait un objectif à atteindre pour son maître, ce dernier n’ayant encore jamais échoué dans quoi que ce soit, cela allait s’en dire que ce n’était probablement pas avec elle que cela allait arriver.

La jeune femme déambulait elle aussi dans le bureau, se semblant à son aise bien que frappée de noble retenue. Derrière ses airs avenants elle avait donc des manières révélant probablement d’une éducation somme toute correcte, si ce n’était bonne. Plutôt satisfait d’avoir pareille compagnie, il ne regrettait pas le moins du monde d’avoir accéder à la requête de la douce.

Et si le policier lui répond qu’il est policier, qu’adviendra t-il de cette barre de céréales à votre avis ? en l’observant, ne manquant pas de sourire non sans légèreté.

Il avait manqué d’élégance, à son grand dam. Ah, vraiment quel étourdi. Il se passait doucement une main sur le visage en détournant le regard avant de le reposer sur la créature devant lui qui se baladait au sein du bureau, expliquant son positionnement par rapport à la lecture et autres possibles loisirs semblant scolaires. Il perdait visiblement son sang froid, l’autre (alter ego) lui annonçant terribles châtiments pour la “gourgandine” qui osait se pavaner devant lui de la sorte. Ce malade mental n’avait pas totalement tort et ce n’est pas le noble qui allait dire le contraire. À présent dans son antre, à l’abris de tout regard, de tout ragots, de tout espionnage, de tout jugement, de toute… punition ? Il semblait.. Non! Il la dévorait complètement du regard tandis qu’elle se servait un breuvage. Des scènes relevant plus du Jashinin que du réel plaisir charnel le prit de toutes parts. Mais au-delà des formes de sa disciple, c’était bien sa crinière qu’il ne pouvait sortir de sa tête. Une telle longueur… Comment comment comment..? Elle se mit à boire, léger mouvement de sa chevelure, son corps répondait par un léger spasme qu’il contrôlant sans trop de mal. Ses longs cheveux bruns, ils faisaient presque la même taille qu’elle. Et. Aussi. Elle avait l’air d’en prendre vraiment soin. Lubby étrange ? Elle remplissait tous les critères de sa future réforme. Simple coïncidence ? Il reprit son calme alors qu’elle se remettait à parler. La situation le montrait comme bienfaiteur alors que de toutes évidences, les divinités avaient décidé de lui envoyer un immaculé et parfait présent qui était à présent de faire montre d’un regard qu’il imaginait déjà entrain de le supplier pour tout et rien, implorant ne serait-ce que son regard. Non non non, il devait garder son calme. “Un début doux ou rude”. Il se déplaça doucement vers la baie vitrée du bureau et une fois dos à elle passa une main sous son nez pour y essuyer la légère émanation d’hémoglobine. Calme, il fallait rester calme. Bordel, Takumi, vraiment.

Le chef de la police vous réserve un début doux et rude. avant de se retourner délicatement vers elle.

Il commença à se mettre doucement en route vers la stagiaire. Problématique situation pour elle car visiblement, elle avait pactisé avec le démon. Sa chevelure, son regard et son élégance avaient raison de lui. Seulement, il essaierait de se contenir.

En réalité, un long entraînement vous attend, Anshin’in-san. en laissant glisser quelques doigts sur son bureau en s’approchant.

Un entraînement qui, aussi vraisemblable que cela puisse vous paraître, est formé de douceur et de dureté. L’ayant moi-même mis au point, il permet de surpasser les limites de son corps, de le pousser jusque dans ses derniers retranchements. en arrivant devant elle, un sourire comparable au sien dessiné sur ses lèvres.

Il nécessite cependant une entière disposition de votre personne. Corps et âme j’entend. Cet entraînement a fait de moi l’homme que je suis aujourd’hui, à qui tout sourit. en s’approchant de son visage, le ton de sa voix se tournait vers quelque chose de plus… indécent peut-être ?

Mes arcanes sont d’une puissance sans limite mais demeurent néanmoins dangereuses, je me dois de vous le notifier. Vous pouvez toujours vous tourner vers quelque chose de plus… conventionnel sachez le. en s’arrêtant près de son visage puis jette un indiscret coup d’oeil à son enveloppe charnelle.

Il se relevait finalement avec toute la noblesse et l’aura révélant finalement plus du conquérant que du policier. Il lui faisait face, devant elle oui, mais debout. La regardant de haut en la fixant dans les yeux, son regard se voulait intrusif (n’était-ce seulement que son regard ?). D’un doux geste, il passa une main, sur laquelle du chakra était concentré, dans ses cheveux.Une légère et douce brise s’invita sans crier gare, se concentrant sur la chevelure du personnage aux allures lubriques. Étant sa propre oeuvre, le vent se permettait aussi de caresser doucement certaines parties du corps de son invitée, l’invitant à choir dans l’invitation suivante.

Masahina Ina, Anshin’in d’Iwagakure. en écartant délicatement les bras, semblant lancer une invitation.

Hyûga Takumi, Shihainin d’Iwagakure et votre maître attend de vous que vous lui donnez tout ce que vous avez, votre âme même si il le fallait. Qu’attendez-vous pour faire de son désir, une réalité ? en souriant, les cheveux toujours aux vents du fait de l’usage de son arcane interdite.

Il lui offrait le plus grand des pouvoir et transmissible entre deux personnes de sang différent, celui d’influer sur le désir des autres. Elle en faisait actuellement les frais, au même titre que nombre de jeune femmes avant elle. Elle recherchait de la puissance, de la renommée, de l’influence et de la confiance ? Ces arcanes semblaient parfaites pour elle. Il restait là, bras ouverts avec son sourire mêlant suffisance et malice, attendant qu’elle le rejoigne afin de sceller cet accord qui n’en était peut-être pas un finalement, du fait de son jutsu.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Lun 12 Mar 2018 - 10:53
Plus Ina s'enfonçait dans le fauteuil mis à disposition un peu partout, plus elle se sentait effectivement chez elle. C'était très confortable, et l'ambiance chaleureuse pouvait facilement faire penser à sa maison. Avec beaucoup de bouquins bien sûr, et un petit buffet, mais c'était à peu près pareil que chez elle, le luxe par exemple était en commun. Ils n'avaient pas les mêmes goûts, mais ils savaient mettre la main à la poche pour donner un style très poussé et gourmand à leur décoration. Pendant ce temps, Takumi lui répondait avec une forme d'amusement que dans sa métaphore le policier répondrait simplement en disant appartenir à la police, rien de plus rien de moins. Elle s'attendait pourtant à quelque chose de plus réaliste, mais chacun sa façon de voir les choses.

-Dans ce cas il prendra ça comme une simple affirmation informative et continuera sa course normalement, la barre entre les mains.

Il n'y avait rien de plus à dire, si le policier se contentait d'énoncer son poste il n'allait influencer personne, juste indiquer qu'il était apte à exercer une autorité sur les citoyens. La demoiselle sentit alors le regard du policier s'intensifier, lui donnant la nette impression d'être dévisagée plus que simplement observée. Cependant elle ne prenait pas le risque de le regarder lui aussi, baissant son regard un peu plus bas par humilité. Non pas qu'il l'intimide d'une manière ou d'une autre, elle n'avait rien fait d'illégal donc rien à se reprocher, Ina voulait juste éviter de développer de la clairvoyance en soutenant son regard. Après tout si elle n'était pas extralucide elle pouvait quand même deviner ce que signifiait un regard trop soutenu comme le sien. Mais comme ce n'était pas vraiment considéré comme une erreur, Ina préférait ne rien dire à ce sujet, après tout ce n'était sûrement pas tous les jours qu'il voyait des stagiaires se présenter à lui, elle devait sentir l'amateurisme à plein nez, malgré son diplôme. En effet ce n'était clairement pas quelqu'un qui avait souffert dans sa vie, aussi bien physiquement que psychologiquement, elle n'avait pas connu les aléas de la vie pour le moment.

Alors qu'Ina maintenait sa position au creux du fauteuil, son mentor et tuteur s'approchait d'elle lentement. Il commença à lui expliquer la suite des événements, non sans broder un minimum de façon inexplicable. Ainsi donc il s'agissait d'un entraînement, ce serait un peu différent que simplement l'imiter, le suivre dans ses journées et apprendre de ses enquêtes diverses. En vrai elle espérait surtout sortir du village, découvrir le monde, ou en tout cas les alentours d'Iwa pour voir un autre paysage que celui du pays de la roche. Bien sûr ce n'était pas son unique but, si le voyage pouvait revêtir un côté plus enrichissant pour ses connaissances et son expérience de ninja, ça lui irait aussi. Après tout elle n'avait aucune idée de ce qui l'attendait, seul Takumi avait un plan des prochains événements, qu'Ina ait les yeux bandés ou non ne changerait rien au fait qu'elle ne savait rien de la suite.

Toujours plus proche d'elle, le jeune homme vantait son niveau, bien que la demoiselle n'ait pourtant pas ressenti une aura spécialement puissante émanant de lui la première fois. Sans doute manquait-elle de sensorialité, mais dans tous les cas il était tout sauf intimidant, il cachait bien son jeu jusque là si il disait vrai. Il se permit même de mettre en doute ses motivations, parlant de la possibilité d'aller voir ailleurs pour des expériences moins conventionnelles. Il pourrait se permettre de lui dire ça si le stage avait au moins commencé, mais pour le moment tout ce qu'Ina voyait relevait de la technique d'interrogatoire. Soutenir le regard de la personne, parler pour ne rien dire, relever l'élévation de son niveau pour accentuer la différence entre eux deux, laisser planer le doute, tout ça commençait à y ressemble. Pourtant il ne lui demandait strictement rien, il ne faisait que l'informer depuis le début, ce qui était vraiment étrange. Il pourrait le soupçonner d'avoir des vues sur elle si la seule chose vraiment mise en valeur sur son corps était ses jambes et le début de ses cuises, pas du tout là où son regard traînait. 

Finalement il se releva, facilitant un peu plus le regard baissé et humble de la demoiselle. Elle sentit un vent venir de lui pour la caresser au visage, aux bras et aux jambes, remuant ses cheveux au passage. Son coeur battait de plus en plus vite alors que son esprit s'égarait soudainement, regardant dans le vide dans sa direction. Ses prochaines paroles résonnaient plus fortement dans sa tête, il souhaitait d'elle la plus grande obéissance et qu'elle satisfasse ses désirs, ses ordres, sa réalité, sans plus attendre. Elle sentait la chaleur l'envahir alors que son regard ne pouvait plus le quitter, respirant de plus en plus lourdement alors que sa bouche s'entrouvrait. Dans son état second, son propre nom et sa volonté s'étaient imprimés comme une empreinte au fer rouge sans douleur. Ses mains commençaient à se diriger vers son entrejambes à elle, serrant celles-ci comme pour une envie pressante, mais pas des habituelles, comme si elle se retenait de lui sauter dessus pour l'embrasser, se déshabiller et se coller à lui, se frottant contre son torse en lui massant le dos sensuellement.


-Bien sûr, vos désirs sont des ordres, maître, demandez et j'exécuterai sans hésiter, je vous appartiens.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Lun 12 Mar 2018 - 13:39

À LA RECHERCHE D'EXPÉRIENCE x INA



"Dois-je te dire la différence entre toi et moi ? le niveau. Il est comme l'histoire du singe essayant de capturer la lune. Peu importe la façon dont il se bat, il est juste le reflet de la lune sur l'eau qu'il voit. Donc, il s'enfonce seulement dans l'eau. au fil du temps, il coule."


L’emprise était total, le justicier de la Roche se révélait n’être finalement qu’un sombre démon, semblable aux divinités de la montagne du fait de ses arcanes interdites. La voyant se perdre dans les yeux ternes du dominant, il ne put se contenir plus longtemps. Le loup allait enfin pouvoir croquer l’agneau.



Il la regardait quelques secondes de plus, son arcane secrète s’estompait peu à peu. Il partit s’asseoir dans son fauteuil, claqua des doigts et commença à siroter son thé. Cette journée qui s’annonçait éprouvante aux premiers abord se révélait finalement fort satisfaisante. Une de plus avait été obtenue, allait-elle être comme les autres ou se démarquerait-elle ?

Sur le bureau. d'un ton autoritaire.

_________________


Dernière édition par Hyûga Takumi le Mer 20 Juin 2018 - 20:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Lun 12 Mar 2018 - 16:55
Malgré ce qu'elle imaginait, Ina devait bien reconnaître que Takumi était doué, très doué, elle n'était rien comparée à lui, une débutante. Bien sûr elle le savait bien, mais elle ne s'attendait pas à recevoir une technique comme ça de plein fouet, elle n'imaginait pas que ça puisse être son genre. Alors qu'elle demeurait en hypnose profonde, son maître de stage devenu maître tout court listait ses exigences. Selon lui, elle devait s'offrir à lui uniquement, ne laisser personne la toucher intimement ni même la voire nue. La demoiselle marquait sa compréhension à chaque phrase comme il le demandait, bien qu'un opinement du chef aurait suffi, elle ne pouvait même pas le contredire. Elle n'en ressentait d'ailleurs pas du tout l'envie, pour elle c'était comme s'offrir au meilleur parti, elle ne voulait pas tout casser. Non pas qu'elle ait peur d'aller en prison, pas le moins du monde, mais peur de le décevoir et de le rendre amer envers elle si jamais elle se refusait à lui. Et puis elle devait avouer qu'il ne méritait pas d'avoir le coeur brisé, il était joli garçon et la traitait bien depuis le début.

Alors que ses ordres devenaient de plus en plus précis, Ina continuait de boire ses paroles, le regardant en rougissant un peu, gigotant un peu du bassin pour retenir ses émotions, ses collants frottant l'un contre l'autre. Elle ne souhaitait pas montrer tout de suite sa faiblesse, malgré qu'il ait vite compris qu'elle ne pouvait pas faire le poids face au grade supérieur. Elle ne comprenait pas toujours tout ce qu'il lui disait, mais ses explications avaient le mérite d'être claires, ce qui l'éclairait au maximum. Elle retenait toutes ces conditions comme un contrat qu'elle avait signé et qu'on lui lisait seulement après, le genre qu'on ne pouvait pas refuser. Même si elle n'avait jamais goûté à ce genre de plaisirs interdits, elle ne pouvait pas avoir peur car ça ne la mettait guère en danger, elle était au contraire excitée de pouvoir le servir. Elle aurait pu tomber sur plus élégant, mais aussi sur plus laid et sur encore plus violent, elle s'estimait heureuse d'avoir atterri chez lui et pas un prédateur moins dévoué au plaisir de sa stagiaire. Il aurait pu se contenter de la séquestrer pour la violer, mais il avait préféré une méthode qui utilisait directement ses charmes pour forcer un peu le destin. Au moins ça prouvait qu'il était son genre, même si Ina ne pensait pas tomber amoureuse de lui, ce n'était que son maître, il n'y avait rien d'amoureux entre eux deux, c'était simplement une forte hypnose qui se servait de ses désirs.



-Alors, je vous plais, maître ?

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Lun 12 Mar 2018 - 23:31

À LA RECHERCHE D'EXPÉRIENCE x INA



"Dois-je te dire la différence entre toi et moi ? le niveau. Il est comme l'histoire du singe essayant de capturer la lune. Peu importe la façon dont il se bat, il est juste le reflet de la lune sur l'eau qu'il voit. Donc, il s'enfonce seulement dans l'eau. au fil du temps, il coule."

Elle ne donnait pas l’air d’être gênée, au contraire, elle affichait un sourire attendrissant. À ses mots, demandant ainsi l’avis du shinobi, elle se montrait sous un air des plus lubriques.

Sorahaaoi. en se levant de son siège.



Oui, tu me plais beaucoup. en descendant du bureau, où il abandonna le collant, pour s’écraser dans son fauteuil.

Cette journée avait été usante, il n’avait d’ailleurs pas dormi de la nuit, il ne put donc s’empêcher de bailler de manière un peu trop… incongrue. Lui, ne donnait pas l’air de se rappeler de la cinquième règle. Mais elle, saurait peut-être lui rafraîchir la mémoire.
[/font]

_________________


Dernière édition par Hyûga Takumi le Mer 20 Juin 2018 - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Ven 16 Mar 2018 - 19:01
Pour le moment l'expérience qu'Ina acquérait lui plaisait beaucoup, son maître de stage se montrait doux envers elle, pas vraiment rude comme il l'avait annoncé. C'était toujours un plaisir d'être bien traité sur ses lieux de travail, elle ne pouvait que le remercier pour son accueil et ses initiatives. Avec ça, la demoiselle espérait bien apprendre de nouvelles façons de vaincre des ennemis puissants, à défaut d'utiliser sa cire pour se déplacer ou pour créer des répliques d'objets, voire juste des bougies. Ce qu'elle voulait c'était sortir du village, connaître le risque du danger, la tension d'un combat à mort, la menace sur sa vie. Même si pour le moment elle n'avait pas encore mis le nez dehors, elle espérait pouvoir partir en voyage avec lui pour au moins voir du paysage, ce serait toujours ça de gagné.



-Alors, on commence par quoi exactement, Takumi ?

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Dim 18 Mar 2018 - 0:33

À LA RECHERCHE D'EXPÉRIENCE x INA



"Dois-je te dire la différence entre toi et moi ? le niveau. Il est comme l'histoire du singe essayant de capturer la lune. Peu importe la façon dont il se bat, il est juste le reflet de la lune sur l'eau qu'il voit. Donc, il s'enfonce seulement dans l'eau. au fil du temps, il coule."

L’eurythmie des plaisirs prenait fin, avec cela, un retour à la normal frappant. En quelques secondes tout au plus, l’ambiance et la scène n’avait plus rien d’indécent. À vrai dire, à part peut-être les quelques possibles fluides féminins restants sur le bureau, rien ne laissait penser à quoi que ce soit de ce genre. Avenante comme à son habitude, elle semblait ne pas vouloir souffler pour la suite. Rien d’étonnant en soi, elle l’avait abordé afin de se perfectionner. Et c’est ce qu’il était, évidemment, en train de faire. Il y veillait à titre personnel d’ailleurs. Agrippant quelques fruits secs sur l’un des plateaux alentours tout en restant sur son siège, il réfléchit à la question posée. Qu’allaient-ils faire à présent ? Il n’avait pas vraiment d’idée mais il allait improviser, comme à son habitude. Engloutissant les fruits puis en prenant en main une tasse de thé ayant refroidi sur le bureau, il remarqua qu’elle était posée sur un des nombreux dossiers du bureau. Nombreux dossiers contenant les affaires internes les plus délicates de la Roche.

Je présume que l’on va maintenant passer à quelque chose de… en saisissant le dossier avant de brièvement le lire.

différent. avant de la regarder en souriant.


Reposant les différents papiers sur le bureau, il n’avait pas besoin d’en savoir plus. Ils aviseraient sur place, le temps leur faisant cruellement défaut. Si plus d’enquêteurs venaient à prendre place au sein du Yamagenzo (dans lequel il était entré prématurément, rappelons le hein), le village aurait probablement moins de problèmes de ce type, ou du moins, il les réglerait plus rapidement. Ce pourrait aussi être le cas si le Shihainin passait ses journées à faire autre chose que “s’amuser avec ses jouets”. En se levant, il sourit à sa disciple de manière enthousiaste.

Le Shihainin et Anshin’in doivent s’occuper des problèmes du village. en prenant son badge du Yamagenzo avant de le tendre à sa coéquipière du jour.

Il n’en avait plus vraiment besoin, sa réputation le précédant à présent dans tout le village. Il lui serait plus bénéfique. Peut-être que la légende du shinobi maîtrisant la cire venait de commencer.

Allons-y, Ina. en évitant de la toucher afin d’éviter une seconde scène de type érotique.

Sur les lieux, ils se rendront. Une enquête sans bavure (espérait-il), ils allaient effectuer. Des lauriers (pour sûr), ils récolteront. Du mérite, on leur attribuerait. Oui.

***

Arrivés sur place, ils sont alors directement amenés sur les lieux de l'affaire. Le constat est simple mais macabre, il prévint tout de même la jeune femme. Si elle était mentalement fragile, cela pourrait bien la rendre fébrile et peu efficace. Quoi que d’un côté, il s’en servirait surement à des fins plus personnelles, ce pervers.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Dim 1 Avr 2018 - 15:55
Il était enfin temps de passer aux choses sérieuses, du moins Ina l'espérait. Elle avait terminé sa présentation à son supérieur maître de stages alors elle voulait au moins sortir du village et elle ne savait pas vraiment ce qui l'attendait au-delà de ça. C'était encore tout nouveau pour elle, intégrer une police ne serait-ce qu'en tant qu'observatrice et observer les méthodes du patron local. Celui-ci semblait lui réserver une suite plus différente, mais il ne lui avait pas dit en quoi et ce qui était prévu, ce qui contribuait à entretenir le mystère autour de ça.

Finalement il annonça ce qu'il comptait faire d'elle ensuite, lui tendant un insigne sans doute temporaire mais bien authentique. La demoiselle le prit alors en le regardant jusque dans les moindres recoins, comme un trésor qu'elle ne pensait plus jamais pouvoir revoir, cherchant également où l'accrocher. Elle trouva en fin de compte le moyen de l'enfourcher sur le dessus de sa jupe, le laissant clairement apparaître à quiconque regarderait dans sa direction. Elle ne put retenir un petit rire d'excitation, c'était vraiment génial d'avoir l'occasion de redresser les torts de toutes les façons possibles et imaginables. Elle était bien tentée de lui demander comment elle était, mais elle n'avait vraiment pas changé. Bien sûr on aurait pu lui offrir un uniforme, ou elle aurait pu en confectionner un, mais pour le moment elle gardait sa tenue écolière élégante et formelle à la fois.


-Merci pour ce privilège, je jure de faire honneur à mon insigne, même si ça me permet sans doute pas autant de choses que le patron. J'ai pas de tenue adaptée mais je suppose que je me contenterai d'observer.

Ainsi le groupe se mit en route vers le village où on semblait lui avoir signalé un crime d'une quelconque manière. La démarche d'Ina avait pris en assurance depuis sa promotion temporaire, elle était aussi plus fière et déterminée, plus sérieuse aussi qu'avant. Après tout ce n'était pas à prendre à la légère, il fallait faire attention à ne pas agir à la légère et à ne pas salir son insigne. Heureusement comme elle le pensait, sa participation ne serait que passive, elle se contenterait de commenter et raisonner, difficile de vraiment faire honte à son insigne avec si peu de responsabilités.

À première vue, un homme s'était fait poignarder par un voleur qui l'avait détroussé et il en était mort à plat ventre. Par chance sa première affaire n'allait pas la faire rendre son précédent repas, le mort était vraiment acceptable visuellement, d'autant plus si ses boyaux ne sortaient pas de son ventre ou si on ne lui avait pas mutilé des parties sensibles. Ina restait cependant en retrait, laissant son chef prendre la direction de l'enquête et lui dire ce qu'il comptait faire étape par étape pour que tout soit clair. Il pouvait également lui donner le rôle qu'il comptait lui assigner, ce ne serait pas du luxe de la faire participer, elle l'avait bien mérité quand même.


-Quel crime odieux, pour à peine quelques ryo. Mais il n'y a pas que la victime qui aura payé cher dans cette affaire.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Mer 4 Avr 2018 - 0:57

À la recherche d'expérience x Ina


"Dois-je te dire la différence entre toi et moi ? le niveau. Il est comme l'histoire du singe essayant de capturer la lune. Peu importe la façon dont il se bat, il est juste le reflet de la lune sur l'eau qu'il voit. Donc, il s'enfonce seulement dans l'eau. au fil du temps, il coule."


Le cadavre gît au sol, le policier et sa disciple se mettent à observer les environs. Une sale histoire de vol semblerait-il. Le corps n’a point été bougé depuis sa découverte, positionné sur le ventre. Les alentours ont été nettoyés de toute présence humaine, sauf de celles des autres policiers déjà sur place. Le peuple a été restreint un peu plus loin mais il peut néanmoins apercevoir les investigateurs. Un peu de public, peut-être que cela rendra plus nerveuse la jeune demoiselle. Pour sa part, il n’en est rien.

Tu l’as dit. Commençons par le début : je vais voir ce que je peux trouver dans le coin, pendant ce temps, interroges les habitants et les commerçants du coin, avec un peu de chance tu trouveras quelque chose de solide.

Comme à chaque arrivée sur une scène de crime, il use de ses pupilles pâles afin de rechercher toute information disponible et utile, mineure comme majeure. Une nouvelle vision du monde s’offre à lui, se concentrant sur le chakra à la base de tous les arts shinobis. Une grosse source de cette énergie est présente sous le ventre de la victime, détail qui pique le jeune homme sans plus attendre. Un légiste commence à retourner le corps et le capitaine tente de l’en empêcher, en vain. Les recrues du coin sont de véritables amateurs ou manquent cruellement d’indications. Dans un cas comme dans l’autre, c’est une explosion qui fini par retentir et le souffle de cette dernière est bien parti pour dévorer ce qu’il y a autour. Si la jeune femme s’est assez écarté de la scène au préalable, il se contente d’une grande enjambée en direction de cette dernière. Si ce n’est point le cas, il la récupère sur la route durant son esquive en la plaçant sur une de ses épaules et en prenant soin de poser une main sur son séant (il faut bien éviter que quelqu’un voit sous sa jupe, n’est-ce pas ?).

Une fois hors de danger, ils ne peuvent que constater la tristesse de la chose : sur une vingtaine de mètres, tout a été rasé. Plus aucune trace du corps de la victime, désormais réduit à néant, et des policiers qui travaillaient sur l’affaire. Du moins, ceux qui étaient proches de la source de la déflagration. Certains ont peut-être pu survivre et seraient à présent dans un sale état. Il ne reste qu’un cratère considérable ainsi qu’un vaste nuage de poussière.

Bienvenue en enquête, je présume.

Si il l’avait emporté avec lui, il se permet à présent de la déposer. Depuis leur arrivée, elle a l’air plus sérieuse, ce qui n’est pas pour déplaire au pupilles pâles. Et puis, lui aussi a maintenant l’air moins relâché. Ils semblent au moins partager un certain sens du devoir.

La situation est alarmante. Nous chercherons des preuves après. Fais nous un petit compte-rendu de la situation : blessés, morts et toute autre information qui pourra aider les urgences qui arriveront probablement d’ici peu. Je vais prendre un peu de hauteur et voir si il y a d’autres mauvaises surprises de ce type qui nous attend. Evites de rentrer dans le cratère tant que je ne t’ai pas fait signe, compris ?

Il se permet de poser une main sur son épaule en lui souriant, se voulant rassurant. Certes, même les enquêteurs risquent leur vie, et ce, de manière spectaculaire parfois. Seulement il compte bien faire comprendre que sa présence doit l’aider à se sentir mieux si elle en a besoin. Un pervers reste humain après tout. Il part sans plus tarder, en effectuant plusieurs sauts afin d’arriver sur le toit d’un bâtiment. De ses yeux il constate qu’il n’y a rien de semblable dans le trou laissé par l’explosion ou dans les environs proches. Il lui fait donc signe dès qu’elle le regarde et observe à présent méticuleusement les environs. La détonation était due à des parchemins explosifs ? Un sceau relâché à un moment précis afin de se débarrasser des preuves voire des policiers ? Ou est-ce encore autre chose ? De toutes évidences, cette affaire prend maintenant une dimension différente.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Sam 21 Avr 2018 - 6:01
Une simple agression, quelques coups de couteau et un mort sur le carreau, un crime en apparence normal, un conflit qui a mal fini. Ina n'avait pas besoin d'avoir le coeur bien accroché, par chance, ce n'était pas difficile à regarder, autant qu'une blessure grave, sauf qu'elle avait entraîné la mort. Tant qu'il n'y avait pas trop de dégâts c'était encore regardable, même si elle n'allait pas prendre une photo souvenir pour autant. D'ailleurs des membres de la brigade de Takumi étaient justement là pour examiner le corps en détail, ce qui la rassurait. Elle n'avait pas les qualifications pour ça, après tout, c'était mieux de voir un aspect un peu moins morbide de ce travail, surtout pour un simple stage.

En guise de première consigne, Takumi avait confié à Ina d'interroger les habitants, chose qu'elle était désormais habilitée à faire avec son badge récemment obtenu. Elle voyait justement beaucoup de monde agglutiné autour du corps, à une distance très raisonnable pour éviter d'être dans les pattes de la police. Elle commença alors par demander à la foule qui avait été témoin directement du crime, pensant écarter les autres. Après tout ils n'étaient pas d'une grande utilité pour l'enquête à jouer les statues, ils n'étaient bons qu'à répandre la nouvelle dans tout le village.

Ainsi débuta l'interrogatoire, bien que ce ne soit pas dans les meilleures conditions : Ina aurait aimé avoir pensé à emporter un bloc-notes, mais elle avait heureusement une bonne mémoire. Les récits des faits étaient intéressants, ils semblaient tous plus ou moins raconter la même chose, aucun ne mentait sûrement. Selon ces commerçants proches de la scène de crime, pour ceux qui avaient assisté au conflit, il s'agissait d'une discussion houleuse entre la victime et l'agresseur. Ils étaient tous deux étrangers à en croire ces témoignages, ça se voyait car la victime avait demandé plusieurs fois où se trouvait un endroit à Iwa, il ne connaissait vraiment rien au village.

Cependant, alors qu'elle passait au témoignage suivant, l'atmosphère se fit d'un coup plus sec, avant qu'une violente explosion retentisse, réduisant tout le monde aux alentours à l'état de cendres sur le sol. Ina avait heureusement pu se décaler quand elle entendit la détonation, mais elle ne pouvait pas dire qui dans l'équipe avait pu se jeter sur le sol et échapper à l'explosion, et qui y était resté. Son coeur battait toujours à cent à l'heure alors qu'elle se remettait de ses émotions, écoutant le bienvenue sarcastique de son chef. Visiblement les stages n'allaient pas être de tout repos, si déjà on commençait par des explosions et des corps réduits en cendres en quelques secondes. Le macchabée avait au moins le mérite d'être plus regardable encore qu'avant, c'est-à-dire quand il n'était plus là.

Sans perdre de temps, Takumi enchaînait avec des consignes qui concernaient le nombre de morts ou toute autre information qui pourrait s'avérer utile. Il lui interdit formellement d'entrer dans la zone d'explosion, même si ça se voyait que le danger était écarté, il n'y avait même plus une seule trace d'inscription de jutsu. Il lui fallut tout de même quelques minutes pour revenir à la réalité, alors que des gens étaient morts juste à côté d'elle, et que la seule chose qui l'avait épargnée était sa mission d'interrogation des commerçants. La demoiselle sentit la tension redescendre en elle, fouillant alors dans sa mémoire pour se rappeler qui se trouvait sur les lieux. Elle regarda alors autour de la zone, certaines personnes étaient blessées, certains gravement et d'autres non. Pendant ce temps son chef prenait de la hauteur, sûrement pour voir si le coupable était en train de fuir, des fois qu'il serait venu voir le carnage en direct. Elle gardait en mémoire le compte des morts et blessés pour ce qui devait être son rapport oral la prochaine fois qu'il le verrait. Comme elle n'était pas du tout qualifiée dans les soins, elle se contenta de rassurer les blessés et d'annoncer qu'on va les soigner d'ici peu. C'était tout ce qu'elle pouvait faire, après tout, elle ne pouvait pas se risquer à soigner maladroitement les blessures et les empirer.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Sam 5 Mai 2018 - 5:43
Le silence aurait pu se faire maître dans les environs si il n’y avait pas les divers sons émis par des personnes en train de rendre l’âme, de mourir. Certains appelaient à l’aide et pleuraient. D’autres n’avaient plus la force ou les capacités de ne serait-ce que parler. Les blessures étaient diverses : les plus proches ayant survécu avaient vu leurs organes internes lourdement touchés, et quant aux plus “chanceux”, ils seront simplement victime d’un traumatisme cérébral et/ou post-traumatique. Que de joyeusetés en somme. Le sombre de cheveux observait le quartier avec une attention certaine, une méticulosité qui semblait propre aux membres de son clan. Rien. Il n’y avait rien de suspect. Rien d’anormal, aucun mouvement ne se fondant point dans le lot, dans la masse. Une explosion à retardement ? Les utilisateurs de fuinjutsus usaient de bien de malice pour arriver à leurs fins, cela pouvait en être effrayant par moment.

Il rejoignit ensuite rapidement Ina dans ce qui avait tout l’air d’être un cratère. S’affairant à ce qu’elle pouvait bien trouver à faire, il la retrouva à proximité des individus touchés alors que la jeune femme tentait de rassurer comme elle le pouvait ces derniers. Un côté humain dont tous pouvaient faire preuve mais qui était toujours agréable de remarquer. Reposant ses pupilles dans leur usage, Takumi désactiva son dojutsu avant de prendre parole en regardant sa coéquipière.

Tu as appris quelque chose d’intéressant ?

Il n’avait rien d’autre à lui demander dans l’immédiat, les informations sur les blessés seraient utiles aux urgences qui allaient arriver et la féliciter sur le fait qu’elle ait survécu ou alors qu’elle n’ait pas empiré la situation serait dérisoire en comparaison à ce qu’il allait falloir réaliser plus tard. Enfin, dans l’éventualité qu’ils tombent sur quelque chose de concret ou s'ils parviennent à trouver le ou les malfrats qui œuvraient dans le coin. Il commença cependant à réfléchir à la suite, probablement iraient-ils s’entretenir avec les “forces de polices” locales ou faire une toute autre chose en fonction de ce que pourrait lui dire Ina. Ce qu’elle avait appris allait sûrement les aiguiller sur ce qu’ils devaient chercher et par où commencer, il espérait que le choc des récents événements ne l’avait pas bouleversée au point d’en oublier ses premières obligations.

Les ninjas médecins étaient arrivés plutôt vite, ce qui n’était pas réellement étonnant si l’on prenait en compte le fait qu’un semblant d’hôpital était en fonction non loin de là. Ils se précipitèrent sur les divers corps animés ou non, s’occupant alors des soins primordiaux à fournir aux blessés. Ce qui semblait être le chef de leur escouade se dirigea vers le duo d’Iwa, ne voyant qu’eux étant intacts, il se posait bien des questions. Takumi étant simplement en kimono, il remarqua tout de même que la femme qui l’accompagnait avait l’emblème du Yamagenzo accroché sur ses vêtements. Il comprit alors qu’ils représentaient une présence policière et se fourvoya probablement sur la nature de leur relation en associant Ina comme la supérieure et le Hyûga en subalterne. C’est pourquoi il s’adressa à cette dernière uniquement, zappant le pupilles pâles.

Je vois que la police est déjà sur les lieux. Avez-vous des informations à me faire part en ce qui concerne les blessés ou la raison de ce… bourbier ?

Takumi resta silencieux, observant la scène. Cela allait pouvoir aider à évaluer l’adaptabilité de la manieuse de la cire, voir comment elle s’en sort en situation d’imprévu même si elle avait l’air de se débrouiller plutôt bien jusque là.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Sam 19 Mai 2018 - 15:40
Alors que l'explosion semblait toujours retentir dans le corps de ceux qui avaient assisté à la scène au plus proche, Ina se remettait de ses émotions doucement. Takumi lui rappelait d'ailleurs son travail en lui demandant ce qu'elle avait appris d'intéressant concernant l'enquête. En effet, elle avait presque oublié qu'elle sortait de divers interrogatoires quand elle avait vu et senti l'explosion pas loin d'elle. La demoiselle rassembla alors toutes les informations qu'elle avait obtenues des témoins pour la plupart très coopératifs. C'était compréhensible, personne ne tenait à ce que le village soit la cible de si violentes explosions, ils avaient tout intérêt à aider la police un maximum pour qu'elle arrête le responsable. Bien que tout indique un crime passionnel à caractère unique, il ne fallait jamais abandonner l'idée d'une récidive.

-Selon les témoins, il s'agirait d'un jeune homme à faible corpulence sous une casquette et des vêtements amples et sombres. Lui et la victime auraient eu des mots et ils en seraient venus aux mains, ils parlaient d'argent apparemment. L'agresseur a finalement eu le dessus et a poignardé la victime plusieurs fois avant de s'enfuir rapidement. Rien de plus pour le moment, tout s'est passé vite et le coupable avait pris soin de cacher un maximum son apparence.

C'est alors que les médecins arrivèrent, un peu moins détendus qu'avant à cause de l'explosion. Ina ne pouvait que les comprendre, c'était surprenant de sentir le tremblement d'une explosion pour une affaire d'arme blanche dans ce qui s'apparentait à une bagarre plus qu'un complot. Celui qui se présentait sûrement comme le chef des médecins s'avança vers Ina dans le but de connaître ce qu'il se passait et la raison de cet incident violent. Il s'était montré poli, par chance, épargnant les oreilles d'un autre mot moins courtois avec la même initiale à la fin de sa phrase. La demoiselle réfléchit un peu, pensant qu'ils étaient là pour la tester, ce qui expliquait que leur chef soit venu vers elle et non vers lui. L'ennui c'était qu'elle ne connaissait rien aux autres jutsu ou autres subtilités de l'utilisation de chakra, tout était nouveau pour elle à ce stade.

-Le cadavre a fait "paf", tout le monde autour est mort, et des civils ont reçu des bouts de macchabée sur eux. Voilà.

Finalement elle préférait encore qu'on l'ignore pour parler à son supérieur, ça lui aurait évité de déballer des vagueries d'enfant de cinq ans. En plus elle sortait tout juste de l'académie, ce n'était clairement pas la personne la plus qualifiée sur les lieux. Elle était d'ailleurs surprise qu'on lui parle alors que son uniforme scolaire la faisait clairement passer pour la stagiaire type plutôt que la patronne d'un autre policier bien mieux habillé pour le coup. Mais il fallait croire que ses lunettes étaient tombées au moment de l'explosion, c'était la seule explication possible.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Mar 19 Juin 2018 - 22:23

Ainsi donc le motif du crime serait l'argent. C'est ce qu'en disent les apparences du moins. Évidemment, tout shinobi qui se respecte se doit de savoir que les images se veulent bien souvent trompeuses, ne reflétant alors qu'une pâle substitut de la réalité. La chose semble avoir été préméditée et la relation qu'entretenaient la victime et le coupable devait être toute autre que celle entre deux parfaits inconnus. Quoi que, se méfier de ce genre de détails aussi peut primer dans les enquêtes. Un meurtre réalisé sans signature, sans modèle opératoire, sans ce petit truc qui permet en premier lieu de distinguer les malfrats entre eux... est malheureusement bien souvent laissé sans suite. Mais le Shihainin n'en a que faire des statistiques. Le criminel sera retrouvé et il sera jugé pour cela. Enfin, jugé... La police de la Roche se réserve le droit d'être autant juge qu'avocat mais aussi gardien de prison, une énorme liberté en somme.

«Je vois... tu as fait du bon travail.»

L'homme venu la questionner peut après fut quelque peu circonspect suite à la déclaration de son interlocutrice. *Est-ce là une vulgaire blague ou y a t-il réellement des incompétents au sein du Yamagenzo ?*. Le réflexion se veut prompte, sévère mais loin de ne pas correspondre à la situation. Takumi lui, tente de garder son calme en tournant la tête, fuyant du regard celui qui vient d'arriver. Se mordant doucement la joue il adopte un air calme et détaché mais sans manquer de souffler du nez. Sacrée Ina. Cependant, avant même que l'inconnu se remette à poser des questions, le pupilles pâles vient se placer aux côtés de sa coéquipière. Il regarde l'homme en s'exprimant.

«Un rapport demandé avec tant de hâte ne semble pas être pertinent, vous voyez bien que ma collègue est encore sous le choc.»

Takumi se permet un petit coup de coude amical, souhaitant faire comprendre à la genin de jouer le jeu. Que cela soit saisit ou pas... la réponse à cela pourrait donner lieu à une situation fort cocasse. Et encore une fois, le Hyûga coupe la parole à leur interlocuteur (qui n'a pas vraiment commencé à parler en fait mais bon passons).

«Votre unité recevra le dossier regroupant témoignages et autres éléments susceptibles de pouvoir vous aider. Du moins, dans la limite de ce que vous aurez le droit de savoir.»

Un léger instant se passe et un certain silence semble s'imposer quand le jeune homme pose sa main sur la tête d'Ina en souriant très légèrement à celui qui avait interrogé cette dernière. Apparemment, ce rictus ne sera pas rendu, l'homme en face du Hyûga n'appréciant guère le fait de se faire rappeler sa pitoyable position comparé aux forces spéciales du village d'Iwagakure no Sato.

«Du coup, nous on y va. Bon courage pour la suite.»

Son sourire disparaît alors qu'il tourne les talons et commence à marcher dans le sens opposé à la position de celui qui vient d'arriver. Ses paroles sont claires : ils n'ont plus rien à faire ici. Le constat est maigre mais tout de même intéressant et l'urgence est aux soins des victimes et au déplacement des morts. Tandis qu'il se déplace - au moins une dizaine de mètres plus loin - Takumi soupire en se grattant les cheveux puis sourit en regardant devant lui.

«Sacré numéro que tu m'as joué là. Armes toi de sérieux la prochaine fois ou je serais bien entendu dans l'obligation de te punir.»

Tournant doucement sa tête vers elle, son regard se dépose sur la longue chevelure brune. Ce n'est pas une chose pratique avec laquelle se balader mais est-il seulement en droit de dire quoi que ce soit ? Bien sûr, c'est son supérieur. Mais qu'à cela ne tienne, il n'oubliera pas cet épisode et préfère se reconcentrer sur les récents événements.

«Mais tu peux toujours essayer de te rattraper en proposant quelque chose pour cette enquête. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, tentes d'être la plus efficace possible, voilà tout.»

Iwa ne s'est pas faite en un jour alors personne n'est apte à devenir un super héros du jour au lendemain. C'est le principe même de fournir des efforts, espérons seulement qu'il n'aura plus à lui rappeler sinon il ne faudra pas donner cher de son fessier.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Ven 6 Juil 2018 - 17:30
L'arrivée des médecins avaient pas mal surpris Ina, elle ne savait pas qu'il y avait d'autres enquêteurs, et aussi qu'il y avait besoin de soigner quelqu'un qui venait d'exploser de façon inexpliquée. Sa réponse pouvait paraître bête, mais elle ne pouvait rien dire de plus, d'autant plus qu'elle n'avait jamais vu de meurtre en vrai, même si celui-ci avait déjà été commis avant leur arrivée. Heureusement Takumi était là pour la défendre, prétextant une trop grande hâte de leur part pour obtenir des réponses. Au moins Ina leur avait donné la façon dont il était mort, lui ainsi que les autres qui avaient eu le malheur d'examiner la scène de crime de trop près. Elle-même avait bien failli finir en cendres, heureusement qu'elle avait eu le réflexe de se protéger et de se mettre en-dehors de la zone d'action de l'explosion. Elle soupira alors de soulagement, le laissant reprendre les rennes pour donner une réponse un peu plus expérimentée que tout ce qu'elle pouvait balancer de hasardeux.

Peu après, il se mit à argumenter en disant qu'elle était encore sous le choc, révélant par la même occasion son poste de stagiaire et non de patronne de la police. Il lui donna un coup de coude amical pour lui demander de jouer le jeu, mais ça lui semblait compliqué d'afficher une tête plus perdue que celle qu'elle avait actuellement. En plus, jouer la comédie à l'intérieur d'un rôle lui semblait vraiment compliqué, la seule chose qu'elle pouvait faire était de rester comme ça, naturelle. Après tout c'était vrai qu'elle était encore sous le choc, mais elle avait quand même donné toutes les informations qu'elles connaissait, ce n'était pas sa spécialité les enquêtes. Elle était là pour apprendre quand même, ce n'était pas à elle qu'il fallait demander des précisions, d'autant plus qu'elle aurait pu trop leur en dire sur ce qui lui était permis de dévoiler, c'était maladroit de leur part. Mais au moins c'était flatteur d'être prise pour la chef de la police pendant une minute, ça lui faisait pousser des ailes.

Il ne restait plus qu'à laisser les légistes s'occuper du reste, comme Takumi le disait. Leur intervention aura été courte, mais pleine d'action, Ina ne pouvait pas se plaindre de sa journée pleine d'adrénaline. Bien sûr elle avait encore un peu peur de voir d'autres choses exploser, mais c'était le risque qui rendait ces enquêtes aussi intéressantes, même si pour le coup elle n'avait rien appris. Peut-être que les corps explosifs était un phénomène naturel, comme "tout corps immergé dans l'eau explose" mais sur terre. En quelque sorte la journée était à la fois décevante et gratifiante, elle en avait eu pour son argent, mais n'avait pratiquement rien obtenu comme expérience, alors que c'était ce qu'elle voulait. Sa mine était entre la joie et la déception, alors qu'elle marchait aux côtés de son professeur enquêteur qui lui reprochait son petit numéro, comme il appelait ça.


-Qu'est-ce que j'aurais pu dire d'autre ? C'est toi l'enquêteur chevronné, moi j'y connais rien, c'est la première fois que je vois un mort, et qui explose en plus. J'ai dit tout ce que je savais. Peut-être que la prochaine fois ils prendront le temps de savoir à quoi ressemble le chef de la police avant d'interroger n'importe qui avec un insigne.

Malgré ça, il lui donnait la chance de se rattraper, ce qui était généreux de sa part. Elle doutait un peu qu'il en sache beaucoup plus qu'elle sur l'enquête, mais elle pouvait en effet proposer quelque chose, sans doute la prochaine étape pour essayer de découvrir l'assassin. Elle se mit alors à réfléchir en marchant, se frottant le menton avec l'index en soutenant le même bras avec l'autre en-dessous. Elle avait bien plusieurs idées, mais celui qui avait fait exploser le cadavre n'avait pas laissé beaucoup d'indices pour avancer, ça risquait de se classer vite fait à ce rythme.

-Pourquoi on essayerait pas d'interroger les civils pour savoir à quoi ressemblait l'assassin plus exactement ? Ensuite on mettrait son visage sur les murs en espérant qu'on nous appelle pour qu'on puisse l'attraper.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Mar 14 Aoû 2018 - 1:08

Il est vrai qu’elle devait encore prendre en maturité et expériences. Sur la seule plainte de sa coéquipière, il soupire en se grattant les cheveux. Cela lui servira aussi sans doute de leçon, lui qui croit être parfait. Ou alors le problème se pose t-il dans son vécu ? Il ne fait pas l’ombre d’un doute que Takumi a perdu la notion de la faucheuse il y a un moment déjà, chose des plus élémentaires quand le nombre de cadavres et de meurtres ne cessent de croître. Allons bon.

Mettons cela sur le compte de l’improvisation.

Rien de plus à dire sur le sujet, les erreurs sont ce qu’elles sont, il suffit simplement d’apprendre à travers ces dernières sinon quoi, le temps utilisé à les effectuer serait stupidement gâché. La proposition de la tête brune ne semble pas conquérir le pupilles pâles. C’est qu’ils viennent d’interroger - surtout elle - les civils aux alentours, certains étant à présent devenus des victimes. Poser plus de questions ne semble pas être pertinent, pour l’heure du moins.

Laissons ce travail aux shinobis plus compétents pour aller chercher dans leur mémoire afin d’en extraire le plus fidèlement possible les traits du meurtrier.

Continuant sa route, il s’exprime toujours.

Le mieux que nous puissions faire est de rentrer au poste et de fournir un rapport le plus détaillé possible. Les autorités du coin semblent vouloir prendre les choses en mains, laissons les accomplir leur devoir comme il se doit et retirons nous. Nous aurons sans aucun doute bientôt des nouvelles du bandit qui sévit dans les environs.

Enfin, si il est du genre à recommencer bêtement et ne pas faire profil bas quelques temps, histoire de laisser d’autres criminels attirer l’attention tandis qu’il attendrait dans l’ombre en patientant et observer son heure arriver. Une heure qui serait probablement sombre pour certains habitants de la Roche, à l’image de ceux qui se retrouvent dans un sale état aujourd’hui.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine http://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 http://www.ascentofshinobi.com/u508

Mer 22 Aoû 2018 - 4:25
Maintenant que les médecins avaient trouvé le vrai chef de la police ainsi que leur paire de lunettes en passant, il ne restait plus grand chose à faire pour le duo. Takumi l'informait qu'il fallait laisser la suite aux shinobi chargés de récolter les souvenirs des civils témoins afin de former un portrait robot de la suspecte. Une chose était sûre, elle ne s'en tirerait pas aussi facilement, tous les crimes finissaient punis à un moment ou à un autre, et c'était de leur devoir de s'en assurer. Enfin, c'était surtout Takumi qui était motivé par ce travail, Ina se contentait d'observer, elle n'avait pas vraiment la veine de la justice. En plus de ça, leur travail s'arrêtait là car d'autres collègues devaient s'occuper de la suite, ils devaient juste terminer en écrivant leur rapport. C'était la partie la moins amusante, la paperasse, mais il fallait sûrement passer par là pour la jouer professionnel jusqu'au bout, et pour garder une trace écrite de l'étape franchie pour qu'il n'y ait rien à leur reprocher dans le respect de la procédure.

Un pas après l'autre, le duo poursuivait sa route vers le poste de police en discutant toujours de l'enquête. Une fois de retour, Ina se tourna vers Takumi pour lui dire au revoir d'une façon plutôt inespérée et surprenante, alors qu'elle était censée écrire un rapport. Mais bon, ils allaient raconter la même chose, la version d'Ina serait sans doute bien pauvre comparée à la sienne. En plus elle était stagiaire, elle ne tenait pas spécialement à connaître tous les aspects du métier, tant qu'elle pouvait taper des méchants ça lui allait. Elle partait néanmoins avec le sourire, contente de cette nouvelle expérience bien qu'éphémère. Qui sait, peut-être qu'un jour elle retrouverait la motivation pour se lancer pour de bon dans le métier, mais pour le moment elle avait eu ce qu'elle voulait. Elle lui rendit alors son insigne pour éviter de se servir de la justice pour obtenir des réductions auprès des commerces locaux, ce n'était pas son genre.


-Allez, à un autre jour, c'était ma foi fort enrichissant comme...heure passée dans le métier, et aussi drôle par moments. Je te laisse la suite, bonne continuation. On se reverra sûrement une autre fois.

FIN

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

À la recherche d'expérience [PV : Hyuga Takumi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur commerçant
Sauter vers: