Derniers sujets
Partagez | 

Détour sur le chemin du retour ft. Hoshino Eirin & Hoshino Reisei


Ven 9 Mar 2018 - 17:50
Un galop soutenu. La croisée des chemins. La situation presse, on va tenter de prendre un raccourci. Il fallait se presser. Tant et si bien que Watari, Eirin et Reisei, alors qu'ils tentaient de regagner le pays de la Terre, prirent un chemin différent que celui qu'ils avaient empruntés à l'aller. Mais Watari avait confiance en sa connaissance du pays du fer et se doutait qu'en coupant à travers ces routes moins fréquentées, ils pourraient probablement rejoindre encore plus vite le village de la Roche.

Il ne savait pas ce que cacherait la luxuriante campagne de Tetsu no Kuni, encore un peu fraîche par cette fin d'hiver, mais il espérait que l'hiver et les mauvaises nouvelles partiraient vite et laisseraient place à un printemps plus accueillant et moins glaçant. Que ses projets de paix pourraient enfin prospérer et que leur continent s'échappe des griffes de ceux qui souhaitaient y répandre le chaos et la mort.

Mais ne reconnaissant pas du tout les lieux dans lequel il s'avançait, il fit s'arrêter sa monture qui poussa un profond hennissement. Holà... Un danger ? Sa monture semblait légèrement nerveuse. Regardant Eirin et Reisei, il leur indiqua du regard son inquiétude avant de leur demander : Une idée ce ce qu'il peut y avoir devant nous ? Lui, avait un trou de mémoire. Ils finiraient cependant par le découvrir tôt ou tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t954-hoshino-watari-et-le-vent-se-leve

Sam 10 Mar 2018 - 15:07

Au moins, à cheval il aurait la paix. Foutaises. Soit il était un imbécile, soit il était niais. En tout cas, Reisei n’avait pas eu la paix. Ils avaient chevauché comme des dératés pour rejoindre leur destination, ne s’arrêtant que brièvement. Ils devaient rejoindre le pays de la roche au plus vite. Si bien que Reisei n’avait que peu dormi le long du trajet, et comme il n’avait jamais autant chevauché de sa vie, du moins aussi longtemps et aussi rapidement, ses cuisses étaient au supplice.

Tant et si bien que la pause imposée par le fait que Watari cherchait à se repérer fut accueillit par un soupir de soulagement du jeune samouraï qui descendit du cheval pour se dégourdir les jambes, engourdies par le froid et la contraction liée à la longue chevauchée. Enfin, une courte pause. Il allait pouvoir faire de nouveau circuler du sang dans ses cuisses toutes contracturées par les efforts des dernières semaines. Pourtant, un détail attira son attention. C’était trop calme. La campagne était d’ordinaire plus vivante, ce qui était étrange. De plus, le cheval de Watari venait de hennir, visiblement nerveux. Quelque chose n’allait pas.

- Tu veux que j’aille voir cousin ?

Dit le jeune samouraï en se tournant vers Watari, une main sur son sabre. Il était déjà descendu de cheval et serait donc plus à même d’aller jeter un coup d’œil derrière le bosquet. Lui aussi était perdu, peut être pourrait-il se repérer en jetant un coup d’œil et en repérant un paysage connu. Il se dirigea donc d’un pas prudent vers la direction qu’il avait précédemment pointé du regard, la main sur son sabre, prêt à dégainer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 10 Mar 2018 - 17:06
Détour sur le chemin du retour
Exploration : Eirin & Watari & Reisei

Elle aimait l’art de cavalerie. Plus jeune, les enfants du clan avaient dû subir d’interminables cours de stratégies militaires. Souvent ennuyeux, ceux qui avaient su intriguer et piquer la curiosité d’Eirin se trouvaient plongés au coeur d’histoire de grands généraux, ou bien d'escouades montées. La monture d’Eirin galopait avec aisance, s’amusant avec sa cavalière à prendre la tête à quelques moments de leur voyage, ou encore à sauter par dessus quelques obstacles de fortune. Il était rare de voir Eirin sourire simplement car elle prenait plaisir dans une activité qu’elle affectionnait énormément.

C’était à cette vive allure que les trois guerriers du fer et de la roche traversèrent une partie de la province, redécouvrant cette nature luxuriante, cet air froid, sec qu’Eirin affectionnait tant. Loin des rappels douloureux, elle se souvenait. De tous ses voyages auprès de Katsuo à parcourir le pays, suivant les ordres ou débusquer quelques bandits ou sécuriser les frontières. Elle se souvenait, de ses escapades avec Watari et cet autre cousin, à courir dans les champs verdoyants. Aujourd’hui recouverte de neige, la nature de Tetsu semblait pourtant toujours familière au cœur de la samouraï.

Voyant les deux hommes de l’expédition ralentir, elle fit de même, passant au trot, puis au pas avant de se retourner légèrement, leur lançant un regard interrogateur. Revenant un peu en arrière, aux dires de ses compagnons de voyage, Eirin fouilla sa mémoire… Pourtant rien ne lui semblant sortir de l’ordinaire “Il me semble qu’il y a une auberge pour les pèlerins à quelques minutes de galop… Mais rien d'exceptionnel.” Lançant un regard vers Reisei, elle ajouta “Watari, tu veux continuer à avancer ?”



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1305-hoshino-eirin http://www.ascentofshinobi.com/u229

Détour sur le chemin du retour ft. Hoshino Eirin & Hoshino Reisei

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Tetsu no Kuni, Pays du Fer :: ???
Sauter vers: