Partagez | 

Nuage et corrosion [Ft. Asami]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Mar 10 Avr 2018 - 18:51
Comme promis à sa meilleure amie, elle présentait finalement le dossier à l’homme. Bon, ladite meilleure amie n’en avait plus grand chose à faire, si elle en croyait ses dernières paroles à ce sujet, cependant, par principe, la belle brune n’en oublia pas que l’idée venait principalement d’elle. De ce fait, elle l’avait mentionné à son sensei, la présence de la Nara dans ce projet, quand bien même ne voulait-elle plus en faire parti. Tout comme elle ne souhaitait simplement plus rien à voir avec la vie de shinobi, s’étant sentie trahie par son propre village, par son propre sensei.

Un large sourire vint éclairer son visage alors que l’idée semblait lui plaire. De ce qu’elle avait su de lui, au fil des discussions, encore plus maintenant qu’il était son sensei, c’était qu’il cherchait constamment à s’améliorer, dans l’idée que même moins gradés que lui pouvaient lui apporter quelque chose. Asami en était la preuve, alors que malgré qu’elle était moins puissante que lui et toujours que petite genin du village, elle lui avait ouvert les yeux sur un danger qu’il n’avait même pas envisagé : les poisons. Un art bien souvent oublié, et qui, pourtant, pouvait se montrer dévastateur lorsque bien utilisé. Pour sa part, avec les marionnettes, elle pouvait varier les offensives tout en s’assurant d’affaiblir l’ennemi.

- Un peu de soutien, pour être honnête. Avec Sayo, on a commencé à travailler sur le projet lorsque vous étiez à Iwa. Je pense que je n’ai pas besoin de t’expliquer pour quelle raison ne souhaite-t-elle plus travailler dessus.

Son regard s’assombrit légèrement alors que l’inquiétude était tenace, vis-à-vis de sa meilleure amie. Et, cette fois-ci, à son plus grand dam, elle ne faisait pas semblant. Secouant légèrement la tête, elle vint reposer ses prunelles couleur carmin sur l’homme, toujours avec ce sourire qui flottait sur ses lèvres.

- Je ne te demande pas de t’investir dessus, je vais continuer de m’en charger et finaliser les deux ou trois trucs qu’il me reste. Cependant, je pense qu’avec le soutien de quelqu’un de respecté dans le village, le projet aurait plus de chance de passer que si j’y vais seule. Et puis, si j’ai pensé à toi, c’était tant parce que je savais que l’idée d’amener le village à s’améliorer pourrait t’intéresser, je savais que à te le présentant à toi, tu n’irais pas t’en approprier tous les mérites.

Autrement dit, elle avait craint qu’une personne mal avisée puisse chercher à s’approprier le projet comme s’il s’agissait du sien, alors que pourtant, les deux belles brunes du village y avaient passé de longues heures à tout prévoir, tout envisager, prendre des notes et monter le tout. Il avait même été décidé qu’elle ferait des marionnettes bien basiques, un peu comme de vulgaires pantins de bois, qui seraient bien intéressants pour offrir aux autres des entraînements contre une cible mouvante et pouvant avoir des réactions, sans pour autant craindre de blesser quiconque.

- Et donc, voilà, seulement un peu de soutien, notamment lorsque viendra le temps de présenter le tout. Me donner un peu plus de crédibilité donc.

Le regard pétillant, elle l’implorait presque que de lui offrir son support sur ce projet qui lui tenait à coeur. Officiellement, pour le bien du village et des forces qui y résidaient. Officieusement, elle souhaitait aussi pouvoir répertorier les forces et les faiblesses de tous ceux qui y prendraient part avec comme objectif de s’améliorer. Il y avait dans la connaissance un véritable pouvoir qu’elle avait appris à ne pas sous-estimer.

_________________
Merci Kaedlin ❤:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2381-tadaoki-asami-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2444-tadaoki-asami http://www.ascentofshinobi.com/u491

Dim 15 Avr 2018 - 0:28
Un soupir s’échappait de ma bouche tandis que je détournais légèrement le regard. Je ne fuyais pas Asami ou le contexte, mais cette histoire avec Sayo et Shojito me gonflait… C’est juste que toutes ces discussions, accusations et critiques me saoulaient sincèrement. La Nara m’avait également emmerdé à ce propos, mettant en doute ma parole plus d’une fois. Et... c’est quelque chose que je ne supporte pas. Elle a su se calmer par la suite, et étant donné que je l’apprécie tout particulièrement, je ne lui en ai pas tenu rigueur du tout. En fait, ce qui me gênait vraiment…

- Cette histoire n’est pas encore tout à fait terminée. Je dois discuter avec les autres Jônins à propos de lui. Aux dernières nouvelles, s’il est un peu impulsif, je ne me souviens pas de lui comme d’un mec capable d’outrepasser les ordres inutilement. Mais bon… si elle baisse si vite les bras pour ça…

Mon dernier commentaire prenait la forme d’une critique… et c’en était bien une. On ne peut pas se permettre de tout abandonner pour deux-trois choses qui sont déplaisantes. Putain, la vie est une saloperie injuste et insupportable, ce n’est pas dans un appartement douillet et entouré de ses amis qu’on peut décider de juste… tout laisser tomber.

Je soupirais, redirigeant mon regard vers elle et affichant un petit sourire.

- Je vais t’aider avec ça, t’en fais pas. Et puis, le projet m’intéresse vraiment. C’est pas simplement un peu de charité car tu es mon élève et que tu m’as offert du thé dans ce foutu hôpital. dis-je en soufflant du nez avec amusement. Du coup, faudra juste que tu me rappelles le tout ou que tu m’invites à prendre parfois part au projet, juste histoire que j’aie tout en tête et… ça devrait le faire.

Ma main tapotait l’épaule d’Asami, indiquant qu’il était temps de se remettre en route pour Kumo. L’entraînement était terminé et on avait eu le temps de prendre quelques bouffées d’oxygène… même si les hauteurs n’aidaient pas forcément à bien récupérer.

- Aller. On rentre. Dès qu’on arrive aux portes, on pourra se séparer. Merci pour le comportement, moi qui ne suis de loin pas un vrai sensei, ça m’a bien facilité les choses. Continue comme ça et prends en compte les quelques remarques que je t’ai faites.

Tout ce qui était au revoir, je le lui dis une fois arrivé au village. Pendant la route, j’en avais tout de même profiter pour parler avec elle de tout et de rien.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1287-akahoshi-hisao#7463 http://www.ascentofshinobi.com/t2694-equipe-8-kusaru-kumo

Lun 16 Avr 2018 - 6:35
- Je ne le connais pas spécialement et puis, là n’est pas ma place de juger. Je sais seulement que Sayo l’avait en haute estime et donc, toute cette histoire est assez difficile à vivre pour elle. Je ne t’ai pas demandé quelconque justification non plus. J’essaie simplement de faire mon boulot de meilleure amie et la soutenir du mieux que je le peux.

Son sourire était plus discret, la Tadaoki semblant affectée par toute cette histoire qui, pourtant, ne la concernait aucunement. Fidèle amie qu’elle était, elle ne pouvait que montrer de la compassion pour celle qui occupait le rôle de meilleure amie, à savoir sûrement l’une des seules personnes envers qui se montrait-elle sincère. Cette histoire avait été un point tournant pour sa cadette, mais pour elle-même aussi, alors qu’elle avait, pour la première fois de sa vie, éprouvée des sentiments tel que l’inquiétude vis-à-vis autre personne qu’elle-même. La Nara avait toujours eu une place particulière dans sa vie.

Au final, il acceptait, ce qui la soulageait. Désormais presque seule à tenir le projet, sa partenaire n’y portant qu’une attention partielle et rapidement détournée, savoir qu’elle aurait le soutien du jônin avait quelque chose de rassurant. Au moins ne travaillait-elle pas pour rien et elle avait espoir que le tout se mette en place éventuellement. Certainement pas pour l’instant alors que les choses se voulaient un tantinet difficile et que les menaces pesaient lourdes sur tout le continent, mais elle était certaine qu’elle serait en mesure d’un jour donner naissance à ce projet.

- Merci, vraiment. Puis arrêtes, tu es un vrai sensei. Après tout, grâce à toi, je me suis améliorée aujourd’hui, j’ai découvert de nouvelles faiblesses et trouvé de nouvelles façons d’appliquer certaines de mes techniques.

Son sourire se voulant rassurant, elle se relevant, non sans avoir récupérer ses marionnettes d’abord, qu’elle se devait de ramener avec elle. Osoroshi était bon pour la poubelle, cela ne faisait aucun doute, mais l’avoir à porté de main lorsqu’elle en ferait un jumeau n’était pas mal. Par la suite, elle suivit l’Akahoshi, d’une démarche plus lente qu’à leur arrivée, son corps se voulant toujours plus douloureux qu’elle ne l’aurait cru. Elle avait été éprouvée, lors de ce combat, et il lui tardait de finalement rentrer, prendre une douche et s’écraser dans son lit à la recherche d’un peu de repos.

- Si jamais tu as besoin d’un coup de main pour perfectionner ta technique, tu sais où me trouver.

Terminant ainsi sa journée en compagnie de son sensei sur une note taquine, et ce, quand bien même était-elle parfaitement sérieuse, elle l’abandonna pour finalement rentrer chez elle, non sans un dernier regard dans sa direction. Il était était aisé de se montrer agréable en sa présence, d’arborer ce masque qu’elle affichait à la face du monde. Assez aisé que cela en était presque naturel, ce qui se voulait un tantinet plus dérangeant.

Décidant de ne pas spécialement s’y attarder, après tout, cela venait sûrement du fait qu’il n’était pas bien difficile à vivre et qu’il semblait avoir en elle beaucoup de confiance, elle rentra chez elle, le corps douloureux et avec qu’une seule envie, aller dormir en espérant être en meilleure forme le lendemain.

_________________
Merci Kaedlin ❤:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2381-tadaoki-asami-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2444-tadaoki-asami http://www.ascentofshinobi.com/u491

Nuage et corrosion [Ft. Asami]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: