Partagez | 

Magasiner pour les nuls [Seiuna, Nana]


Lun 12 Mar 2018 - 13:31

Voilà!

C'était fait!
Enfin!

Le poid de ce bandeau, dans le creux de mes mains, me suffisait amplement à me donner le sourire et à me motiver pour le reste de la journée. C'était une sensation incroyable...après tant de travail, d'efforts et de disciplines. Je me doutais bien, de toute façon, que le plus difficile serait à venir, mais le simple fait de savoir que je rejoignais les forces armées du pays de Mizu...c'était déjà suffisant pour que je ne pense pas au reste.

Et pas qu'un simple soldat! Oh non! Un Shinobi...un vrai. Voici ce que j'étais devenu aujourd'hui! Mais, pour officialiser le tout...il fallait bien que je le porte ce bandeau non? Et pour cela, il me fallait d'abord aller acheter des vêtements qui iraient mieux avec ma nouvelle vocation qu'un tablier de forgeron. D'ailleurs...c'est un truc auquel je n'avais pas pensé encore. Comment entretenir l'échope tout en allant faire des missions à l'étranger?

Oh purée...va me falloir un apprentit? Mais je suis même pas encore maître forgeron!!

Erf...bon! Pas grave! On redoublera d'effort jusque là, c'est pas un peu plus de travail qui va me tuer. Hein?...non?...on verra j'imagine!

Allez, on se concentre sur le prioritaire pour aujourd'hui. "Une chose à la fois",  comme le disait Papa. D'ailleurs, j'aurais aimé qu'il soit encore là aujourd'hui. Il aurait été fier...lui qui espérait tant me voir arborer les couleurs de Kirigakure.


-Nokobiri
Alors...regardons ça

Pendant que mes pieds me menaient à la zone commerciale du village, je plongeai ma main droite dans la poche avant de mon tablier de cuire pour en sortir une feuille repliée en quatre. Joignant mes deux mains sur le bout de papier, je l'ouvris afin d'en lire le contenue qui constituait en fait en une liste des équipements officiels que je me devais d'acheter.

-5 Shuriken
-5 Kunai
-1 arme simple
-1 parchemin explosif
-1 Bombe fumée

Une liste pas bien longue, mais tout de même intéressante pour un débutant en la matière. Acheter une arme un peu moins imposante que l'énorme sabre que je possédais pourrait être utile. Manier une telle épée demandait beaucoup d'espace et elle n'était certe pas très utile dans des salles plus étroites comme des corridors. Un Wakisashi serait probablement plus efficace dans de telles circonstance.

Relevant les yeux, juste à temps pour ne pas foncer tête baissée dans un passant qui sortait justement du quartier commercial, je me dirigeai directement vers la première boutique qu'il me fallait aller afin de me procurer mes armes de jets. La journée semblait plutôt mouvementée et il y avait beaucoup de personne qui circulaient sur l'allée principale. Je me faufilai donc jusqu'à la boutique, évitant le plus possible de marcher sur les pieds des autres passants, et j'ouvris la porte.

...pour voir que le magasin était tout aussi bondé.

Vive la nouvelle cuvée de Genin...faut croire que je n'étais pas le seul à être motivé...






@Niijima Nana
@Akarui Seiuna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u522

Mar 13 Mar 2018 - 21:50

Newbies in sight


La plèbe s’écarte sur son passage. Les fleuristes apposent des pétales roses sur son chemin. Les tisserands dressent leurs plus beaux et soyeux tapis rouges sous la foulée de ses pieds. Les petites filles envient son physique parfait, les petits garçons voient déjà se refléter l’image de la femme idéale. Les demoiselles maudissent quand leur poitrine force trop, les autres acclament leur reine en devenir. Car oui, la déesse Niijima Nana, votre future Mizukage s’avance sur cette avenue commerçante, l’heure du shopping a sonné !

Dans les rêves les plus fous, bien que reconnue par certains commerçants, Nana n’avait pas encore la notoriété nécessaire pour se faire remarquer de la foule. Sinon les rires étouffés des greluches moquant son physique visiblement rejeté de la société pour son manque de formes au niveau du bustier. Quelles brûlent en enfer… La blonde serra le poing à chacun de ses rencontres, mais continua sa route plus déterminée que jamais, un jour, elles paieront. Bien à l’aise dans sa petite jupe sombre, son haut rose bonbon lui donnait tout l’air d’une gamine, mais personne ne semblait comprendre que ce petit brin de femme, de quatorze ans bientôt quinze, était à la pointe de la mode. Saluant en chemin des gradés l’ayant reconnu, la kunoichi en congé se faufila entre les gens en protégeant sa confiserie aérienne d’une couleur similaire à ce qu’elle portait. Une barbe-à-papa, un chef d’œuvre à dévorer sans modération. Fini les régimes à base de viandes pour vainement espérer un accroissement de sa poitrine, place au sucre et ses effets bénéfiques sur le postérieur. Qu’elle était naïve mais attendrissante. Le cadre posé, le personnage central présenté, l’objectif de shopping fixé, une belle journée en perceptive, que pourrait-il bien arriver ?

~ ~ ~

Quelle horreur. Quelle débâcle vestimentaire. Mais que Diable pouvait penser ce puceau de la mode avec son tablier en cuir, quel rustre aux yeux de Nana qui fallait en tomber à la renverse. Impossible de ne pas résister à l’appel à l’aide de cet enfant perdu dans l’univers du tissu. Quel dilemme, la magnifique Niijima Nana doit-elle donc intervenir et redonner espoir à ce garçon ? Après tout, elle sert le village et ses habitants, l’adolescente ne bosse pas au palais de la brume pour des prunes, elle a le devoir de porter secours à l’inconnu. Tel un ange salvateur, la petite tête blonde au grand cœur ( à défaut de la grosse poitrine ) s’avance vers le renégat du bon gout, elle lui donna une tape sur l’épaule, adressant son large sourire bien faisant :

- Coucou toi, tu n’aurais pas besoin d’aide par hasard ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

Ven 23 Mar 2018 - 12:20






-Nokoribi
Heuu....? Hein?

À travers toute cette foule, un peu sortie de nul part, mais pourtant bien audible puisque sensiblement lancées à mon égard, une question m'avait bien été posée. Tournant la tête à droite, sans succès, puis à gauche, sans succès non plus, j'arquai un sourcil en me questionnant momentanément sur ma propre santé mentale. Avais-je bien entendu? Ou étais-je devenu cinglé tant les multiples conversations de tous ces autres clients m'envahissaient le crâne? C'est plutôt une petite couette blonde qui apparu dans le bas de mon champs de vision qui me fit comprendre que je n'étais pas encore devenu débile. Ça et la tappe que je reçu sur l'épaule. Baissant les yeux, j'aperçu alors une gamine, un peu plus jeune que moi.

-Nokoribi
De l'aide? Bhaaaaa heu ouais? Si tu peux m'indiquer où trouver les parchemins explosifs et les bombes fumigènes ce serait bien. Cette foule...ça commence à me donner un de ces mal de bloque.

Les bains de foules n'avaient jamais été ma tasse de thé et je l'admettais sans problème. Bien que j'aimais avoir de bonnes conversations, je préférais de loin l'intimité d'une table, quatre chaise et un jeu de carte ou de dés. C'était pour cela que le métier de forgeron me plaisait bien. Il me permettait d'avoir une clientèle sans trop en avoir à la fois. De nouveaux visages, j'en voyais de temps à autres, les vieux aussi...mais rares étaient les occasions où je devais servir plus de deux ou trois clients à la fois.

-Nokoribi
Tu travail ici?

Question idiote? Bien sûr qu'elle y travaillait, sinon pourquoi m'interpeller de la sorte pour me demander si j'avais besoin d'aide? Ou peut-être avais-je l'air beaucoup plus perdu que je ne le pensais? En fait, ça ne m'aurait pas surpris...je me savais très expressif du visage et il m'était quasi-impossible de cacher mes expressions. J'étais peut-être un Shinobi, mais je n'étais clairement pas un Shinobi espion. Combattant, certe, mais l'art de la subtilité et de la supercherie ne me collait pas à la peau. Au fond de moi, dans ma nature la plus profonde, j'étais beaucoup trop honnête et directe.

Sauf que...au final...elle n'était pas une employée...et c'était pas une journée comme les autres que j'allais vivre là...et j'allais le découvrir bien rapidement.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/u522

Lun 26 Mar 2018 - 11:45

Pro-Tips by Nana


Bingo. Le malheureux avait entendu l’appel de l’angélique Nana. Passé la blague qu’il eut à baisser les yeux pour finalement repérer la tête blonde, ça… elle finissait par en avoir l’habitude. Et comme à l’accoutumé, il y eut quiproquo, puisse pensant le soutenir dans sa quête de l’habillement décent, le concerné se trouvait plus intéressé par l’attirail du parfait écolier shinobi, qui tournait malheureusement autour de l’armement. Il demanda assistance pour rentrer dans l’enseigne devant laquelle ils se trouvaient qui, effectivement, se trouvait particulièrement bondée. La fille se pencha sur le côté pour observer la masse indescriptible d’imbécile qui se compressait dans l’entrée, elle soupira et reconsidéra le garçon.

- Bah’ écoute, ce magasin c’est mort. C’était vraiment celui-ci d’indiqué sur ta liste ? Parce que y’en a d’autre, hein. Suis-moi.

Bien entendu, pour le pas perdre son protégé trop facilement, elle alla lui attraper le poignet. Tirant vers elle et se frayant un chemin en sens inverse, elle extirpa le malheureux hors de ce tumulte Sur le chemin, elle en profita pour l’interroger, mais aussi répondre à sa première interrogation :

- Oh, je ne travaille pas ici, mais au palais. Par contre, je connais l’avenue marchande comme ma poche, une vraie bénédiction que je te sois tombé dessus. D’alleurs… ( Elle tourna sa tête dans sa direction et l’examine de bas en haut. ) …J’espère que tu compte investir dans une tenue décente parce que là…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

Magasiner pour les nuls [Seiuna, Nana]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: