Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Au-Delà de la Roche | PV Ina


Jeu 15 Mar 2018 - 23:23


RP ➤ Au-Delà de la Roche
PV ➤ Masahina Ina





♫♪ music box ♪♫



L’averse termine paisiblement son chant du cygne sous les derniers cliquetis aqueux carillonnant leur lascive complainte. reluisant des reflets aqueux, les montagnes arbore une parure humide et fraîche. Accalmie accueillie avec joie, surtout lorsque la nécessité de sortir de de la voûte salvatrice est imposée. Pas assurés brisant le miroir volubile se dessinant sur la scène. Son souffle prend forme, dans un nuage évanescent de sa respiration eurythmique. Cadence au rythme constant. Cycle paraissant éternel. La silhouette avance vers les Crocs Rocheux. Un rendez-vous avait place au lieu-dit, incarnant sortie de la Roche vers les contrées inconnues se profilant au delà des montagnes. Étendues infinies qui ne demandent qu’à être foulées par les explorateurs tiraillées d’une nature propice à la curiosité. Les jais de sa chevelure est brillant, encore perlant des larmes célestes. Son regard sérieux ne perd pas une seconde à se poser sur le décor. Connaissant ces pavés, ces murs, ce théâtre, depuis la nuit des temps. Son grand manteau à tout d’impérial, bien que le ramage est un peu mis à mal par les perles étant tombées. Terminant la marche, voilà que l’arche rocheuse se présente. Savamment gardée par les sentinelles détrempée tenant leur rôle d’immobiles piquets avec dévotion.

Légèrement en avance, voilà qu’il devait patienter. La jeune femme, une Kunoichi du Village Caché, ne devrait plus tarder. Il s’agissait d’une ancienne de la fameuse Académie Hashira. Son nom lui parlait, tout comme son visage. La mémoire étant son point fort. Il s’en serait bien passé parfois, car oublier pouvait être salvateur en quelques occasions. Nonchalant, il toise les gargouilles de chair et de sang. Ces dernières affichent toute leur ringardise, affichant des soucoupes à la place de leurs yeux vitreux. Quelques secondes suffisent à reconnaître le parangon. Ils se prosternent, tels vils freluquets devant divinité. Pas étonnant à voir le temps de réaction, que la Roche connaissent tant de malheurs. Après moult attaques s’avérant mortifères, il faut se rendre à l’évidence. Ces gardiens sont lents d’esprit. Un rapport sera fait au Nidaime sur ces terribles vérités dès son retour. Cela n’avait que trop duré.

Un soupir émane, menant la redondance brumeuse à s’en trouver désarticulée. Ses doigts glissent à l’intérieur de l’apparat cérémonieux. Trouvant l’encensoir, il le porte jusqu’à ses lèvres. Une flamme suffit à embraser le tabac. Un poison amer, mais apprécié. Les statues frigorifiées le regardent avec énigme dans leur esprit. Que fait ce valeureux défenseur des arts obscurs devant leur nez ? Il semble attendre paisiblement. Un éternuement rauque s’abat, brisant le silence avec un flagrant manque de correction. Il se tourne, fixant les deux hurluberlus. L’un deux s’est permis l’impardonnable. Lequel ? Mystère ! Inquisiteur, il n’est pourtant pas là pour ces simagrées. Tant pis si le crime reste impuni. Le Karma se chargerait tôt ou tard de faire tomber son courroux sur celui ayant commis pareille fieffée effronterie.

La mission est simple. Aider un petit village en proie à la tourmente. Le Village Caché, dans sa grande bonté, mandate deux fines lames de la Justice. Une plus érudite, l’autre plus désireuse de gagner en expertise.

La volute de fumée disparaît dans les cieux nuageux. Une silhouette se dessine à l'horizon. Le rendez-vous est respecté.

" Ohayo gozaimasu. Je me nomme Borukan Muramasa. Hajimemashite. Je serais votre coéquipier pour la mission, comme la missive a dû vous en informer. "

Humble, il fait preuve de correction. Peut être qu’elle fait le lien avec l’Académie, peut être pas. Un visage de marbre, aussi dur que la Roche, aussi froid que l’hiver. La dorure métallisée de ses pupilles l’examine avec implexe. Tentant d’évaluer si la Kunoichi est prête à prendre le départ en direction des terres inconnues et inhospitalières.

" Etes vous prête ? "

Il patiente, continuant à fumer. La jeune femme lui fait face, semblant prête. Pragmatique, il désire s’assurer de cet état de fait.




_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine http://www.ascentofshinobi.com/ http://www.ascentofshinobi.com/t1934-muramasa-monogatari

Sam 31 Mar 2018 - 22:11
L'odeur de la poussière mouillée baignait les rues, alors que la pluie s'battait plus ou moins discrètement sur le sol du village caché. Si Ina était une personne normale, ou même un ninja différent, elle aurait été incommodée par les moindre changements désagréables de climat comme la pluie ou autre. Comme elle maîtrisait la cire, elle pouvait facilement créer tout ce qui lui serait utile dans une situation ou l'autre à sa guise, ce qui était pratique. En revanche elle avait du mal à se protéger des fortes chaleur, mais pour ça il suffisait de retirer quelques couches de vêtements, rien de bien impossible.

Ce jour-là, elle avait accepté une quête pour Iwa, désirant s'atteler à la tâche. Comme le voulait le règlement du village, elle devait demander à un plus gradé de l'accompagner, même si il risquait de tout faire à sa place sans qu'elle le lui ait demandé. Elle prit alors le risque, contactant un jeune homme, ninja de rang A, tout à fait acceptable, en lui écrivant. Même si ce n'était pas son amoureux, elle y mit sa plus belle écriture pour ne pas paraître trop rustre, bien qu'elle désirait juste respecter les règles. Si elle pouvait brandir un ninja de haut rang comme un laisser passer, elle le ferait sûrement, malgré l'estime pour les aînés, l'image lui paraissait même amusante. Cependant ce n'était pas sûr que son compagnon accepte de servir uniquement de laisser passer, il comptait certainement participer activement, voire même se payer la part du lion comme toujours. Si on leur demandait d'abattre cent troncs d'arbre, ils en découperaient les trois quarts et laisseraient le reste au retardataire de service de bas rang. Mais avant de se prononcer, il fallait voir ce qui allait se passer, elle ne pouvait pas se permettre de laisser libre cours à sa paranoïa parce qu'elle manquait d'action. Après tout si elle pouvait obtenir la moitié du mérite pour une mission qu'elle aurait à peine remplie du minimum, ce serait encore mieux.

Sans plus tarder, la demoiselle se dirigea vers le rendez-vous que le jeune homme lui avait fixé dans sa réponse, à la sortie du village. Ina était comme d'habitude vêtue de son uniforme scolaire typique élégant, ses jambes mises en valeur par sa paire de collants brillants qui ne semblaient même pas humide. Après tout elle avait la solution contre cette pluie désagréable, un parapluie en cire, d'un blanc pur malgré les impuretés de cette averse d'eau non potable. Elle se présenta alors à lui d'une courbette avant d'entrer dans la diligence tenue par les deux sentinelles, se hâtant d'être à l'abri alors qu'elle liquéfiait son parapluie pour le réintégrer à son organisme de la même façon qu'il en était sorti. Elle répondait également à sa dernière question par cette entrée, indiquait qu'elle était forcément prête, rien que pour l'avoir contacté spontanément après tout.


-Ina Masahina, pour moi, genin rang C, c'est un plaisir de vous rencontrer et de vous avoir comme compagnon de quête. J'espère qu'on fera du bon boulot ensemble, je me donnerai à fond pour aider les citoyens.

Avec ces paroles pleines de détermination, elle espérait bien convaincre le jeune homme de son efficacité, qu'il ne la laisse pas en arrière à servir de porte-manteau. Après tout elle n'avait pas spécialement choisi de mission difficile, c'était de son niveau, un haut rang trouverait ça très facile, mais le but n'était pas de trouver un défi à la hauteur de lui mais à la hauteur d'Ina, pour qu'elle teste ses aptitudes en combat réel, et non plus sur des mannequins à peine réactifs. C'était l'occasion de découvrir un peu la personnalité du garçon pendant le trajet.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Ven 6 Avr 2018 - 5:32


RP ➤ Au-Delà de la Roche
PV ➤ Masahina Ina





♫♪ music box ♪♫



La procédure veut que tout Genin sortant du Village Caché soit accompagné par un Shinobi confirmé. Cela constitue une règle des plus formelle. Muramasa ne se demande d’ailleurs même pas pourquoi. Cela aurait-il changé quelque chose, que de connaître les raisons poussant à faire ainsi ? Pas vraiment. Il s’y plie, comme tout autre allié de la Justice, voilà tout. De plus, cette règle ne s’applique pas à lui, fort heureusement. La pluie s'avère un fait  inéluctable. Suscitait-elle question ? Non, aucunement. On se contente de la laisser perler, puis on affiche satisfaction, lorsque après elle vient le beau temps.

Comme l’avait trahit la lettre aux calligraphies soignées, qu’elle lui avait fait parvenir pour les raisons de cette mission, la demoiselle était élégante et raffinée. Tant mieux. Elle s’abrite sous un étrange parapluie, semblant constitué de cire. Ce dernier, immaculé, est savamment dessiné, ne dénotant aucunement de la jeune femme s’abritant à son orée. Elle se gratifie poliment d’une révérence, chose à laquelle il fait de même. Puis, tout deux s'enquièrent de rentrer bien à l’abris dans la diligence devant les mener à bon port. Bien au sec, elle entre plus précisément dans les détails concernant sa personne. Il n’a pas vraiment besoin de rentrer particulièrement dans les détails quand à lui-même, marquant de goguenardise un silence respectueux. Il était certain que la jeune femme méritait son titre de Kunoichi et serait très efficace pour mener à bien les objectifs reposant sur leurs épaules. La Roche comptait sur eux, mais surtout les pauvres villageois attendant avec impatience leur arrivée. Elle fait montre de toute la détermination l’habitant, ce qui est inspirant. Le Shinobi ne peut qu’approuver une telle motivation à servir les intérêt d’Iwagakure no Sato, ainsi que pareil désir quant à vouloir prouver ses talents.

" Je suis certain que nous allons mener à bien notre mission et que les citoyens seront satisfaits. "

Il lui affiche un fin sourire, des plus aimable. Tous deux assis et au sec, le convoi prend alors le départ les menant progressivement jusqu’au lieu où une affaire des plus importante les attendent

" Vous avez une capacité intéressante. Personnellement, j’ai des compétences dans les arts de l’Iroujutsu. "

Évoquant la cire albe qu’elle semble pouvoir plier selon sa volonté, attendant peut-être qu’elle lui parle plus en détail de ses compétences.



_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine http://www.ascentofshinobi.com/ http://www.ascentofshinobi.com/t1934-muramasa-monogatari

Sam 21 Avr 2018 - 12:24
C'était toujours un réel plaisir de rencontrer de nouveaux ninja de grade un minimum élevé pour pouvoir sortir du village. En plus elle ne tombait pas forcément sur des garçons âgés ni pleins de cicatrices, ils étaient jolis à regarder, pour la plupart. Le voyage risquait d'être fort agréable, d'autant plus que celui-ci connaissait bien la politesse, ce qui était encore plus plaisant. La demoiselle lui sourit alors légèrement avant de tapoter sur la banquette pour l'inviter à entrer, comme si il venait de la mériter à l'instant. Il s'assit alors et le voyage pouvait désormais commencer vers le lieu du crime, en espérant qu'ils n'arrivent pas trop tard, qu'ils puissent au minimum donner l'impression d'avoir fait fuir les mauvais ninja.

La diligence s'en alla alors en prenant son temps mais en accélérant quand le chemin devenait plus praticable. Pendant ce temps, le jeune homme lui faisait part de sa spécialité, l'iroujutsu, forcément, ça allait de soi qu'il était fait pour ce jutsu. La demoiselle avait pourtant la description de cet art sur le bout de la langue, et pourtant non, elle était bien incapable de dire ce que c'était, à son grand regret. Bizarrement il attendait des précisions de sa part sur sa propre spécialité, pourtant la cire ce n'était pas un élément très compliqué, elle manipulait ça et c'était tout, il n'y avait pas de technique secrète à découvrir. Bien sûr elle prévoyait de combiner ça au doton pour éliminer la faiblesse au feu, mais ce serait pour un prochain rang, pas pour tout de suite en somme. Ce serait déjà plus logique de demander des explications sur son art, après tout Ina n'avait pas une mémoire d'éléphant, surtout que certains inventaient un jutsu tous les jours, alors difficile de se faire une idée.


-L'iroujutsu ? Qu'est-ce encore ? Je n'ai pas pensé à prendre mon lexique avec moi, je sors à peine de l'académie, je n'ai pas la mémoire des jutsu.

C'était un peu honteux de ne pas reconnaître ce jutsu, mais elle n'avait pas la mémoire des noms japonais, ça lui échappait toujours. C'était pour ça qu'elle avait parlé de cire au lieu d'inventer un nom de jutsu sur le pouce comme ça pour être dans le lexique. Au moins c'était clair, tout le monde savait ce que c'était et en seulement quatre lettre, c.i.r.e., un seul mot pour décrire une infinité de possibilités techniques. En revanche elle espérait que de son côté il puisse aussi résumer son art en quelques lettres pour que tout le monde comprenne.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Dim 22 Avr 2018 - 6:57


RP ➤ Au-Delà de la Roche
PV ➤ Masahina Ina





♫♪ music box ♪♫



Le médecin pouvait prendre ses aises, confortablement assis dans la diligence qui prenait le chemin vers la destination escomptée, leur épargnant d’avoir à faire le chemin à pied. Cela était reposant et bien avisé, permettant ainsi de préserver leur force pour la mission qu’ils allaient devoir mener à bien. La demoiselle semblait un peu perplexe lorsqu’il évoqua l'appellation nébuleuse de son art. Il ne s’offusqua point; comprenant que retenir le nom de chaque arts des ombres relevaient de l’exploit. Entre Futon et Futton il y avait un monde, et se fourvoyer était rapide. Il se contenta de lui sourire pour faire montre qu’il n’y avait point à avoir honte de ne pas connaître par cœur toutes ces nébuleuses spécialisation. Il aurait pu employer l'appellation de Shinobi médecin, ce qui aurait était bien plus simple que d’évoquer le terme d’Iroujutsu. Il se racla la gorge, en conservant l’élégance qui se devait, avant de venir lui expliquer les tenants et aboutissants concernant ces arcanes mystiques.

“ L’Iroujutsu incarne les Jutsu médicaux. Je serais donc en mesure de sous soigner par exemple. “

Le parangon expliqua de quoi il en retournait. L’Iroujutsu était la quintessence de la médecin. Il aurait été malheureux que la jeune femme se retrouve blessé, mais fort heureusement, elle ne craignait rien car elle pouvait se targuer d’avoir un médecin des plus compétant sous la main. Apparemment cette dernière disposait d’un pouvoir héréditaire permettant de maîtriser la cire. La mission devrait donc se dérouler fort bien.

Ina sortait à peine de l’Académie, ce qui dénotait son manque d’expérience concernant les missions. La plupart du temps, les Shinobis disparaissant ou mourant dans d’atroces souffrances le faisaient lors de leur toute première mission. Le manque d’expérience en situation réelle s’avérait terriblement meurtrier. Cependant, la demoiselle avait un coéquipier aguerri, en plus de sembler sérieuse et appliquée, ce qui assurait que tout devrait relativement bien se passer.

Ils auraient tôt fait d’arriver, à l’allure ou la diligence les conduisait vers le lieu escompté. Il était donc avisé de profiter de l’occasion où ils étaient tranquille pour discuter plus amplement et faire le point.

“ Si vous avez d’autres questions, je me ferais un plaisir d’y répondre. “ -lui indiquant qu’elle n’avait pas à hésiter si un quelconque doute hantait ses esprits-




_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine http://www.ascentofshinobi.com/ http://www.ascentofshinobi.com/t1934-muramasa-monogatari

Lun 30 Avr 2018 - 21:51
Maintenant à bord de leur moyen de transport, les deux shinobi discutaient de leur pouvoir, ou en tout cas de celui de Muramasa vu que celui d'Ina coulait de source dans son fonctionnement. Heureusement il ne tarda pas à éclaircir le brouillard qui entourait la prononciation japonaise de son art. Le jeune homme était donc spécialisé dans les techniques de soin, c'était quand même plus facile à comprendre comme ça. Ina ne put retenir un petit rire en l'entendant énoncer son art de façon plus claire, non pour se moquer, elle trouvait juste la situation amusante d'ironie, ce n'était pas un duo souvent rencontré.

-Qui aurait cru que la fille du groupe serait les muscles et que le garçon serait le soutien de soin ?Heureusement que ce n'est pas vous le débutant, sinon vous auriez du mal à suivre les dégâts que je reçois avec votre bas niveau de soin. Au moins je sais que je peux me battre sans me retenir, vous devez être fort convoité par les ninja plus axés sur le taijutsu ou le kenjutsu.

Même si Ina aurait espéré recevoir de l'aide de sa part, au final il la fournira mais à sa façon, et d'une bonne façon en plus. Après tout elle n'aurait sans doute pas apprécié qu'on défonce les obstacles d'un coup à sa place, c'était à la sueur et au sang qu'on apprenait le mieux. C'était toujours rassurant pour la demoiselle de savoir qu'elle n'aurait pas besoin d'y aller doucement, à moins que la situation l'oblige, si elle devait combattre. Si jamais ce n'était pas le cas, alors elle pourrait réussir sans se battre, donc sans devoir mettre des gants, ce qui lui allait tout aussi bien tant qu'elle apprenait à mieux se servir de sa cire.

Le trajet était une bonne occasion d'en savoir plus l'un sur l'autre, mais en réalité Ina n'avait pas de question à lui poser. Non pas qu'elle se fiche de son passé ou de ses anecdotes, juste qu'elle ne savait pas trop comment aborder ça. En revanche parler de la mission était toujours un bon début, et elle comptait bien justement en profiter, car après tout il voulait des questions, mais pas forcément sur lui-même.


-Alors, des détails à savoir sur cette mission que je ne saurais pas déjà ? Est-ce que vous connaissez notre destination ?

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Ven 4 Mai 2018 - 3:54


RP ➤ Au-Delà de la Roche
PV ➤ Masahina Ina





♫♪ music box ♪♫



Les précisions une fois faites concernant les capacités des deux coéquipiers de fortune se trouvant réunis contre toute attente, afin d’accomplir une périlleuse mission dans les contrées inhospitalières et sauvages situées bien loin du doux foyer rocheux, on pouvait remarquer quelque chose singulier. Il fallait reconnaître que contrairement aux stéréotypes habituels, la fine équipe était loin de manquer d’originalité. En effet, la puissance de frappe reposait sur la demoiselle et sa cire, tandis que le parangon s’occuperait d’assurer les arrières avec sa médecine et ses soins.

“ Effectivement, cela est assez rare. “ -comprenant tout à fait que la situation était fort cocasse et pouvait choquer bien des gens- “ Ne vous retenez pas. Vous pouvez y aller à fond, sans aucune retenue. “ -la rassurant-

Cela était amusant que la jeune femme si raffinée et élégante devait semer la destruction, tandis que le médecin taciturne et obscur prenait le rôle de soutien prodiguant les soins. N’y avait-il pas comme une dichotomie dans l’air ? Peut être, mais il faudrait s’y accommoder autant que faire se pouvait.

“ Il est vrai que les les adeptes du Taijutsu et du Kenjutsu apprécient tout particulièrement de faire équipe avec un médecin. Cette composition offrant une excellente synergie. “

La Genin avait vu juste, les Kunoichi devant se battre au corps à corps se faisaient souvent mal, se retrouvant alors blessées. Il était dès lors normal qu’elles apprécient de se trouver en compagnie d’un coéquipier connaissant les arts médicinaux. Cela était sans doute rassurant, car bien que côtoyant la mort à chaque instant, les Shinobi n’avaient pas particulièrement envie de rendre l’âme lors d’une mission. Il s’agissait d’un honneur, voir d’un privilège, que de trouver la mort afin de servir son village, mais le plus tard possible était toujours le mieux.

Muramasa avait beaucoup voyagé dans sa jeunesse et connaissait assez bien le Pays de la Terre. Il put donc répondre sans aucun problème aux questions de la demoiselle qui faisait montre de curiosité concernant le lieu où ils se dirigeaient lentement, mais sûrement. Le médecin connaissait un peu ce petit village paisible, qui fournissait un riz d’excellente qualité. Certainement le plus savoureux de tout le Yuukan, ce qui n’était pas rien. La logique, expliquant que ce dernier soit la cible d’attaques visant à le détruire, s’avérait pour le moins nébuleuse. Il y avait forcément anguille sous Roche, mais elle restait à être attrapée pour comprendre le pourquoi du comment.

“ Un petit village tout ce qu’il y a de plus normal, connu principalement pour sa production de riz de très bonne qualité, servant notamment à produire du saké. Selon les informations, il est attaqué par des créatures non identifiée lorsque la lune est à son apogée. Si on en crois les témoignages des survivants, il s’agirait vraisemblablement de golems. Les paysans n’ont pas pu nous fournir plus d’informations, la plupart ayant assisté aux massacres étaient trop traumatisés pour rentrer dans les détails et à cause du voile vespéral, ils n’ont pas pu discerner grand chose. Selon nos dernière informations, il y a déjà eu deux attaques. Lors de la première, trois paysans ont été tués, puis lors de la seconde, il y aurait eu une trentaine de victimes. Les habitants ont voulu régler le problème eux-même et ont organisé une surveillance, mais cela s’est soldé par une véritable boucherie. Voilà pourquoi nous sommes envoyés sur place par le Village Caché de la Roche, afin d'aider le village à éliminer cette menace dont il est la cible, ainsi qu’enquêter sur cette sordide affaire qui demeure assez… Mystérieuse. “

LE médecin lui expliqua ce qu’il savait, mais il n’y avait pas grand chose de nouveau comparé aux information contenu dans le dossier de mission. Il en profita pour demander l’avis de la jeune Kunoichi.

“ Qu’en pensez-vous ? Cela est étrange, n’est-il pas ? “




_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine http://www.ascentofshinobi.com/ http://www.ascentofshinobi.com/t1934-muramasa-monogatari

Mar 15 Mai 2018 - 18:39
Entre eux deux le courant avait l'air de bien passer, Ina et Muramasa partageaient leurs impressions l'un sur l'autre. De son côté, le jeune homme confirmait qu'Ina pouvait se battre sans se retenir, ce qui lui faisait plaisir d'avance. Son dévouement était des plus évidents, même si la demoiselle aurait bien aimé le récompenser en retour pour cette aide précieuse. Peut-être qu'elle allait trouver une idée en chemin, mais dans tous les cas c'était rassurant de savoir que son compagnon au rang plus élevé allait couvrir ses arrières et lui laisser toute l'expérience. Après tout c'était quelque chose qu'il lui manquait, des occasions de mettre en pratique ses techniques, et sur autre chose que des mannequins d'entraînement incapables de se défendre.

-D'accord, dans ce cas je me donnerai à fond sans me soucier de mon état, pour une fois que je peux me frotter au danger sans compter.

Mais il était maintenant temps de parler de l'affaire, comme Ina l'avait suggéré à la fin de ses répliques. Selon les informations que Mura avait récoltées, un village apparemment sans grande particularité était attaqué par une horde de golem dès que la lune apparaissait haut dans le ciel. Comme le jeune homme le soulevait, c'était étrange et mystérieux, personne ne savait encore pourquoi des golems iraient attaquer un village sans intérêt, ils n'éprouvent aucun besoin de manger ou boire. Ina réfléchissait aux raisons qui pouvaient pousser un ninja à lancer des golems dans un endroit comme celui-là, bien qu'elle ne soit pas vraiment enquêtrice, loin de là. Il y avait plusieurs explications possibles qui pouvaient résoudre ce mystère, comme par exemple le simple hasard, la présence d'une personne recherchée par le ninja dans le village, ou simplement la gratuité de piller des ressources. Même si ce n'était que du riz, peut-être que le coupable avait une énorme fringale et qu'il adorerait un bon curry avec du saké.

-Je crois qu'on n'a pas encore tous les éléments pour comprendre, il vaudrait mieux attendre d'en savoir plus pour commencer à théoriser. Quoi qu'il en soit, je vais les transformer en gravats et dire deux mots au ou aux responsables.

Pour elle, son objectif primaire était avant tout de protéger les citoyens et de diminuer la menace jusqu'à la réduire à son ou ses créateurs. À partir de là le vrai combat allait pouvoir commencer, car dégommer des tas de boue n'était pas vraiment ce qui allait arrêter les attaques, mais stopper le ou les responsables était déjà mieux. Par chance le duo avait toute la journée pour y réfléchir et pour interroger les habitants du village pour récolter les fameux détails. Ainsi le duo finit par s'arrêter en bordure de la localité afin de mettre un terme à ces actes barbares et protéger les citoyens, ce qu'Ina comptait faire du mieux qu'elle pouvait.

Le plus important pour commencer était de se présenter afin de rassurer la population, de leur faire comprendre que le village était désormais sous la protection d'Iwa, ou en tout cas temporairement dans le cadre de l'affaire. Le bandeau avec le logo de son village noué autour du bras, la posture confiante et fière, Ina se permettait de descendre en premier de la diligence afin de se présenter comme il le fallait. Bien sûr elle ne faisait pas de l'ombre à Muramasa, lui laissant toute la place à côté d'elle, et c'est d'ailleurs quand il la rejoint qu'elle débuta les présentations avec confiance.


-Ina Masahina, du village d'Iwa, tout comme mon collègue. Nous venons protéger votre village contre les golems, vous pourrez dormir sur vos deux oreilles ce soir, on se charge de tout.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Jeu 17 Mai 2018 - 1:46









::: RP ::: Au delà de la Roche
::: PV ::: Masahina Ina



♫♪ MUSICBOX ♪♫
PROPHET + CRIMSON FLAMES




Le convoi arpentait tranquillement le chemin venant vers le petit village victime des agissements de bien étranges créatures. Les deux Shinobi s'enquerant de sauver les habitants des griffes perfides des malandrins osant semer les golem de la discord sur leur petit bourg aspirant uniquement à calme et sérénité. Ina s'avérait une jeune femme parfaitement courtoise, faisant même montre d'une sagesse d'esprit qui s'avérait bien souvent trop rare chez les Kunoichi de son âge. En tant que Directeur de l'Académie, Muramasa était en bonne position pour juger de ce fait. La demoiselle avouait être désireuse de pouvoir se livrer au combat qui les opposeraient tous deux à de bien vils criminels n'ayant point honte de s'attaquer à de bons et honnêtes gens n'aspirant qu'à cultiver et à profiter du dur fruit de leur labeur. Le Jonin était ravi que sa coéquipière soit si enthousiaste et pleine de bonne volonté, bien que personnellement, il ne s'agissait là que d'une routine tenant de la promenade de santé. Il avait vécu missions plus périlleuses. Ce n'était donc pas deux ou trois golems et leurs manipulateur qui allaient faire sourciller le bougre. C'était une de ces occasions de voir et de tester le potentiel d'un Genin sur le terrain. Chose somme toute logique. Ce qu'il y avait de bien, c'est que la jeune femme semblait prometteuse et travailleuse. Les aurores s'incarnaient donc plutôt bien.

" Effectivement, vous avez raison. Il serait mal avisé que de théoriser sur de simples informations présentes dans un dossiers ou sur des rumeurs. Bien souvent, la mission sur le papier ne s’avère aucunement pertinente avec la réalité des faits. "

C'était malheureusement bien souvent le cas et Muramasa demeurait un taciturne pragmatique ne croyant que ce qu'il voyait lui-même. Il ne fallait jamais se montrer trop hâtif et toujours se préparer au pire. Cela fit sourire le médecin, d'une excellente manière, car la Kunoichi ne semblait point manquer de jugeote. Chose qui était nécessaire dans la vocation des ombres, si on désirait faire long feu et ne pas trouver éternel repos sur une regrettable erreur.

Au bout d'un moment de voyage se déroulant parfaitement bien, où tous deux purent admirer les paysages de Tsuchi no Kuni ou entre autre converser un peu, la destination fut atteinte atteinte. Le convoi pénétrant dans le bourg et s’arrêtant alors sur la place centrale de ce dernier où moult paysans se rameutaient devant pareille carrosse qui n'étaient point vu tous les jours dans le coin.

La demoiselle sortit la première, puis fut suivis par le jeune homme qui prit place à ses cotés, se plastronnant en profitant d'un coup d'œil rapide aux environs. Il se présentait lorsque ce fut son tour, cherchant de ses yeux perçants celui qui pouvait être en charge du village.

" Borukan Muramasa. Hajimemashite. Tout comme ma coéquipière vous l'a si bien dit, soyez rassurez car vous n'aurez bientôt plus rien à craindre. "

La foule de paysan était alors en liesse en voyant les fiers Shinobi de la Roche être afin arrivés les aider. Leurs visages ternes et mornes s'illuminant de nitescences enjouées. Un des homme s’avançait alors en faisant un pas vers les deux voyageurs, afin de leur souhaiter un accueil plus que chaleureux.

" Bienvenus, Shinobi de la miséricordieuse Roche. Nous vous attendions avec grande impatience ! Je suis le chef du village, Anada. Anada Tsubo. Venez, on va aller à l'auberge, vous pourrez reprendre des forces en vous sustentant copieusement après votre long voyage. "

Le manant semblait fort louable et il n'y avait apparemment pas de mauvaises intentions dans son discours. Le bougre biberonnait ce qui semblait être du saké à même le goulot, mais vu sa base éducation, il ne fallait pas trop s'attendre à trouver de la correction dans le coin. Muramasa regardait Ina un instant, acquiesçant d'un léger mouvement de tête, puis suivit leur hôte en direction de la petite auberge du Village où quelques victuailles accompagnées de rafraîchissements, mais surtout de plus amples information, ne seraient bien entendu aucunement refusées.





_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine http://www.ascentofshinobi.com/ http://www.ascentofshinobi.com/t1934-muramasa-monogatari

Sam 2 Juin 2018 - 10:41
Les deux coéquipiers s'entendaient admirablement bien, Ina était vraiment contente que la mission se passe aussi bien. En effet, pour le moment son collègue n'avait pas encore exprimé le moindre désaccord, ce qui était bon signe car la bonne entente était primordiale si les deux voulaient une union optimale lors des prochaines actions. Il était évident que son coéquipier était des plus compréhensifs et ne semblait pas vouloir de responsabilité dans cette mission, mais ça allait parfaitement à Ina qui devait bien apprendre. Un grand pouvoir impliquait de grandes responsabilités après tout, malgré la présence de l'un il fallait au moins apprendre l'autre.

Peu après leur arrivée, un villageois se présenta comme le chef du village, proposant aux deux ninja de se restaurer après un long voyage. Bien que la demoiselle ait encore de quoi passer le voyage retour, elle ne voyait pas de raison de refuser la bonne volonté des citoyens ainsi qu'un repas gratuit. Après tout c'était un peu leur vie qu'ils devaient défendre, c'était logique de nourrir les protecteurs, ça pourrait être leur dernière tournée si quelque chose se passait mal pour eux. Ina se baissa alors par respect avant de se relever, elle comprenait tout à fait et comptait purement et simplement accepter sans rechigner par respect envers le dur labeur quotidien des citoyens.


-Merci de votre hospitalité, je saurai respecter votre dévouement avec le mien. Si ces golems osent revenir ils repartiront en gravats voire en sable si il le faut.

Avec tout ça, le duo suivit l'individu vers le lieu qu'il avait prévu pour la restauration des deux ninja, sûrement un restaurant ou autre. Ce fut finalement dans une auberge qu'on leur servit un ensemble de plats et de rafraîchissements afin qu'ils puissent retrouver des forces. Ina en avait bien besoin, elle avait beaucoup économisé de ses propres vivres et ça ne lui ferait pas de mal de se remplir la panse un bon coup. Elle ne savait cependant pas ce que son collègue pensait de tout ça, mais en tout cas de son côté elle avait déjà empoigné fourchette et couteau pour manger à sa faim sans se retenir. Cependant quelque chose la préoccupait un peu, elle avait l'impression de ne pas pouvoir gagner contre ces golems, il manquait encore beaucoup à leur sujet. C'était l'occasion de leur demander un peu plus pour leur permettre de mieux appréhender le moment de l'attaque.

-Pourriez-vous nous donner quelques informations sur ces golems ? Peut-être pas leur composition mais au moins leur taille, leur vitesse de marche et de frappe, leur nombre total environ. Ce seront des informations cruciales qui pourraient décupler nos chances de victoire.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Dim 3 Juin 2018 - 9:02









::: RP ::: Au delà de la Roche
::: PV ::: Masahina Ina



♫♪ MUSICBOX ♪♫
PROPHET + CRIMSON FLAMES


Le globe incandescent était au zénith et faisait rage en exprimant sa chaleureuse nitescence au plus haut dans le ciel. Si la matinée à la Roche s’était avérée pluvieuse et emprunte de nuages grondants de larmes aqueuses, sur le petit village, le beau temps était au rendez-vous, autant dans la météo, que dans les esprits des villageois qui venaient s'encanailler de la venue de la solution à tous leurs problèmes de tumultes. La Kunoichi était jeune mais faisait preuve d’une correction et d’un savoir faire relationnel à toute épreuve. Le médecin la laissait s’occuper de la tâche de parlementer, où elle s’en sortait à merveilles, se contentant d’acquiescer en silence. Un délicieux repas miroitaient à l’horizon, chose qui n’était point de refus après ce long voyage. De plus, si ces fichus golems sortaient de nuit, l’heure de la rencontre n’était point encore là. Les deux Iwajins pouvaient donc prendre loisir que de se restaurer tout en profitant d’essayer de prendre quelques informations sur la situation qui se déroulait en ces lieux. Le Chef du village jouait les guides, menant les visiteurs à l’auberge qui les accueillait avec joie, leur offrant pour l’occasion un buffet à la hauteur de leur ramage. Le vieux bougre en profitait pour prendre au comptoir un nectar de la région et biberonner la bouteille directement au goulot, sans vraiment de retenue. Il rejoint rapidement les deux jeunes gens en train de s’installer autour de la table. Rectangulaire et faite d’un bois assez simple et sans réelles finitions, la dalle présentait moult victuailles et autres ambroisies. Les plats n’avaient rien du niveau gastronomique d’un de ces restaurants assez prestigieux du Cœur-commerçant d’Iwagakure, mais demeuraient assez convenable. Toutes ces friandises étaient appétissantes et une douce odeur planait dans la salle principale de l’auberge. L’appétit était mis en exergue, surtout avec l’heure et l’expédition qui avait été entreprise. Muramasa ne se faisait pas prier, S’asseyant sur le banc de bois longeant la longueur du piédestal, faisant face au parallèle reflet jumelé, où la demoiselle prenait ses aises en toute quiétude. Cette dernière posait une question très intéressante à l’attention de l’amateur de spiritueux, chose très avisée car il fallait en profiter avant que son nez ne rougisse davantage.
" Bah ces fichus golems y sont gros, ça c’est sûr ! Plus qu’un ours. Je dirais qu’ils sont pas très rapides. Leur bruit de pas est lent et s’entend de loin. Après pour le nombre, c’est jamais les mêmes, on le voit bien malgré la nuit, leur silhouette est différente. Enfin C’est bizarre Mam’zelle ! Vu le bruit de leur pas, ils sont très lourds… Ça doit être quelque chose de lourd en quoi ils sont fait."
Le Chef du village lampa quelques gorgées rafraîchissantes, avant de porter un regard hagard sur la demoiselle, attendant de voir si elle avait d’autres questions à lui poser. Apparemment, il n’était pas vraiment une lumière malgré sa position de dirigeant. Le médecin écoutait avec attention, profitant pour se servir un grand verre d’eau afin de se rafraîchir le palais.



_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine http://www.ascentofshinobi.com/ http://www.ascentofshinobi.com/t1934-muramasa-monogatari

Lun 18 Juin 2018 - 13:52
De plus en plus cette mission plaisait à Ina, elle n'avait pas eu beaucoup l'occasion de prendre les rennes dans ce genre d'expéditions. Pour une fois c'était elle qui posait les questions, au lieu de son partenaire au grade plus élevé qui lui servait de passe pour sortir du village en toute légalité. C'était un peu frustrant, mais au moins ça protégeait les jeunes ninja, quitte à leur donner l'impression que tout ce qu'ils maîtrisent c'est marcher sur l'eau et sur les murs. C'était quand même sans rappeler qu'Ina était diplômée et qu'elle s'entraînait souvent aux techniques de cire. Elle délaissait un peu son affinité parce que c'était la spécialité d'Iwa, mais uniquement parce qu'elle avait des lacunes avec sa capacité spéciale. Une fois les deux maîtrisés, elle pourrait alors les combiner pour éliminer la faiblesse de la cire au feu en plus de rendre encore plus solides ses objets sollicités.

En attendant, cette mission devait être accomplie peu importe la méthode, ces golems avaient suffisamment causé de problèmes. Alors qu'elle continuait son repas, Ina écoutait avec attention les descriptions du chef du village, qui étaient bien plus utiles qu'il ne l'imaginait. Comme elle s'y attendait, ils étaient massifs et lents, ce qui changeait était qu'il y en avait plusieurs espèces, mais ça ne changeait pas leur lenteur. La demoiselle n'avait pas beaucoup de connaissances en taijutsu, le combat corporel ce n'était pas son truc, mais pour frapper fort avec la cire ça c'était tout de suite plus son truc.


-Merci de ces informations, nous ferons ce qu'il faut pour les éliminer jusqu'à la source afin que vous ne couriez plus le moindre danger. En attendant, je vous conseille de ne pas prendre de risques inconsidérés si jamais ils vous attaquent, un village c'est d'abord une communauté avant d'être un groupe de bâtiments.

Malgré son assurance due à la présence de son partenaire soigneur, Ina se doutait bien qu'elle ne pourrait pas empêcher un cercle de golems de s'en prendre au village, si jamais ils décidaient d'attaquer par tous les côtés à la fois. Après tout elle devrait sans doute s'en occuper seule, aucune chance de pouvoir couvrir tous les fronts. Elle pouvait bien créer trois clones de cire pour espérer faire le boulot d'une équipe normalement constituée, mais ce n'était pas dit que les golems se laissent dominer par des répliques. Ici le plus important était de trouver la source de cet arrivage de golems, que ce soit leur chef, un invocateur ou tout simplement une technique complexe qui en créait automatiquement chaque jour ou presque. Il était évident qu'elle ne tiendrait pas longtemps à dégommer chaque golem et à courir dans toute la ville pour les empêcher de détruire les habitations. Là intervenait son compagnon Muramasa. Elle se tourna alors vers lui pour lui intimer quelques mots.

-Pendant que j'éliminerai les golems, est-ce que vous pouvez essayer de trouver un endroit où une direction d'où ces choses viennent ? Que je puisse rapidement m'attaquer à la source qui les contrôle, ce sera plus efficace que me contenter de repousser les vagues de golems, le village ne serait vite plus debout à ce rythme.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Jeu 28 Juin 2018 - 10:18









::: RP ::: Au delà de la Roche
::: PV ::: Masahina Ina



♫♪ MUSICBOX ♪♫
PROPHET + CRIMSON FLAMES


Le chef du village insistait particulièrement sur le fait que les golems étaient composés de quelque chose les rendant lourds. Ils étaient lents et lourds. C’était assez maigre comme informations, mais c’était déjà ça. Le médecin laissait le soin à la jeune Kunoichi de se charger de l’interrogatoire tacite, préférant voir comment se débrouillait la demoiselle sur le terrain. Elle s’en sortait merveilleusement bien, ce qui était loin de déplaire au pragmatique personnage. Après tout, il était bien plus bénéfique de laisser la Kunoichi faire, afin de voir comment elle s’y prenait, mais surtout de lui laisser acquérir de l’expérience qui s’avérerait forcément précieuse. Cela ne servait à rien à un Jonin expérimenté que de s’occuper de ces tâches, surtout avec une coéquipière faisant montre de tant de motivation et de talent. Buvant une gorgée d’eau des plus rafraîchissantes, il se contentait d’écouter la verve échangée avec attention, tout en regardant les interlocuteurs du coin de l’œil.
" Z’avez raison, mam’zelle ! On vous laisse carte blanche ! Bottez-leur les fesses à ces satanés golems ! "
Le soiffard semblait rassuré, lampant une énième fois à même le goulot son poison préféré de manière pas vraiment élégante. Plus tôt ils en auraient terminé avec la mission, plus vite ils seraient de retour à la Roche. Le parangon des arts médicaux semblait pensif, cherchant à trouver la meilleure solution afin de rapidement en finir avec cette sombre affaire. Ina en venait à émettre ce qui semblait la solution la plus avisée, ce qui ne fit que conforter le pragmatique personnage sur sa première impression concernant sa coéquipière. Si seulement toutes les Kunoichis étaient comme la manieuse de cire, les missions s’avéreraient bien plus plaisantes à effectuer en compagnie de novices. Acquiesçant à l’idée de sa compatriote, le directeur de l’institution lui affirmait que cela était un plan parfait, permettant de mettre en exergue l’esprit d’équipe nécessaire à tout Shinobi, en plus que de faire montre des compétences de la jeune combattante.
" Repérer la source donnant essence à ces abominations afin de la neutraliser, s'avère un plan tout à fait judicieux. Suivons votre idée, je me chargerais de la partie repérage en vous apportant mon soutien en cas de besoin, tandis que vous vous occuperez de défendre le village et de neutraliser la source de ces engeances une fois identifiée. "
Au moins, ils avaient déjà un plan solide en tête. Il ne restait plus qu’à reprendre des forces en se sustentant et en se reposant, en patientant que le vespéral vienne couvrir les cieux de son étreinte.
" Nous devrions aussi penser à établir certaines mesures, comme placer les villageois en sécurité à un endroit stratégique. Cela sera plus facile d'assurer qu'ils ne risquent rien. "
Quelques heures plus tard, tandis que la lune prenait ses ancres dans la voûte nimbée de nitescences stellaires, sous les échos impétueux de la faune nocturne, les fiers défenseurs de la veuve et de l’orphelin attendaient que les indésirables osent faire montre du toupet que de pointer le bout de leurs nez. Les villageois s’étaient mis en sécurités dans la grande grange en plein cœur du bourg, au cas où la situation dérapait. Il était plus facile de protéger les vies des civils, s’ils étaient tous réunis au même endroit, plutôt que dispersés de manière éparse. De plus, le temps que les golems puissent se frayer un passage à travers les constructions, formant une barrière naturelle difficile à franchir sans devoir être détruites au fur et à mesure, la sécurité des innocents s’avérerait drastiquement assurée. La stratégie était peut-être la chose la plus importante dans les arts obscurs.



_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine http://www.ascentofshinobi.com/ http://www.ascentofshinobi.com/t1934-muramasa-monogatari

Jeu 12 Juil 2018 - 16:58
Alors que la discussion avançait entre les deux ninja, le chef du petit village encourageait Ina qui venait de parler avec détermination pour gagner la confiance générale. C'était une étape important et elle l'avait réussie, malgré qu'elle n'ait pas le profil de l'emploi avec son apparence plus mignonne qu'intimidante. Cependant tout le monde devait savoir déjà que l'habit ne faisait pas le moine, elle pouvait bien réserver des surprises, surtout contre des ennemis puissants. Encore et toujours la recherche d'expérience en combat, maîtriser le concept n'était pas suffisant, il fallait des adversaires pour s'améliorer, et pas des mannequins en bois.

Peu après, son compagnon de mission lui donna son avis sur son idée, acceptant de se charger du repérage mais en demandant en contrepartie du soutien. Décidément Ina devait défendre bien beaucoup de monde, d'abord les villageois ensuite son coéquipier, ça n'allait pas lui faciliter la tâche. Il en profita d'ailleurs pour lui proposer de rassembler les villageois dans un endroit précis afin de mieux les protéger. En effet c'était à tenter, mais ils allaient bien devoir les laisser pour détruire la source des apparitions de golems, et là ça risquait de les mettre en danger. À ce moment le mieux serait de les disperser pour éviter un carton intégral de villageois d'un seul coup. La demoiselle était alors partagée entre la confirmation ou le refus, elle espérait qu'il trouve une solution entre les deux.


-C'est une bonne idée, il faudrait un bâtiment assez solide ou assez isolé pour que les golems ne puissent pas les toucher. On ne pourra pas rester indéfiniment les protéger, si on ne détruit pas la source on risque de devoir déménager ici pour toujours et défendre le village chaque nuit. Il faudrait un souterrain ou quelque chose de caché.

Dans tous les cas il fallait se préparer à l'assaut, et il n'allait pas tarder. Quelle que soit cette chose que les pantins de roche convoitaient, il fallait la protéger, ainsi que les habitants. Ainsi ce qui devait arriver arriva, après une longue attente, alors que les deux ninja avaient fait de leur mieux pour s'apprêter eux ainsi que les habitants pour faire face à la menace quotidienne. Elle admirait leur courage, survivre à de gros golems et continuer à faire tourner l'économie ainsi que la ville de manière générale, c'était très courageux. Il fallait donc qu'Ina se montre digne d'eux en combattant de toutes ses forces, du moins le mieux possible pour mériter leur dévouement.

Sans plus attendre, Ina créa une ligne de cire très large au sol sur une bonne distance en travers, avant de finalement ériger un mur à partir de là en créant la cire depuis la bande. Elle avait conscience que les golems n'auraient aucun mal à le contourner, mais c'était le but après tout. Alors que les premiers pointaient le bout de son nez, la demoiselle leur brisa les jambes avec une massue en cire de bonne taille, l'empêchant de se mouvoir le plus simplement du monde. Elle en profita pour couler sur le sol une couche de cire liquide afin de bloquer les quelques uns qui avaient dépassé le mur. Ainsi elle l'élargissait avec l'ennemi, l'empêchant de bouger et forçant les autres à leur passer sur le corps pour entrer dans la ville. Pendant ce temps elle espérait que son petit jeu permette à Muramasa de trouver la source afin qu'ils puissent s'en occuper rapidement. Il en allait de la sécurité du village, il fallait assurer avant qu'il soit anéanti, si elle pouvait les attirer encore un peu ça leur permettrait de les éloigner de leur but.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Dim 15 Juil 2018 - 17:47

♫♪ Boite à Musique ♪♫
Magna Insomnia


Il était évident que la jeune Kunoichi désirait faire ses preuves, tout en profitant de cette mission hors-village pour acquérir de l'expérience sur le terrain. Les Genin faisaient bien souvent montre de ce genre d'entrain, mais en général, leur comportement s'avérait désagréable. Chose qui était loin d'être le cas de la Masahina, qui faisait preuve d'une retenue et d'une correction dont beaucoup devraient s'inspirer. Après avoir exposé l'idée de tenter de mettre en lieu sûr les villageois, le médecin écoutait attentivement ce qu'en pensait la coéquipière, qui semblait pour le moins mitigée, sans le montrer trop ouvertement. Toute stratégie ne pouvait être parfaite, même celui proposé par un Jonin expérimenté. On ne pouvait jamais réellement savoir comment une mission allait se dérouler, sans compter que les griffes du destin pouvaient être joueuses. La jeune demoiselle évoque alors qu'il serait judicieux de choisir un endroit solide et de préférence à l'abri, comme un souterrain. Cela était parfait, car il y avait certainement des caves à en croire le péché mignon du chef du Village.
« Il nous faudra être particulièrement réactif, vous avez raison. A en juger par l'architecture de l'auberge, cette dernière semble solide et doit disposer d'une cave en sous sol assez grande pour accueillir les villageois de tout le bourg. »
Le pragmatique personnage avait effectivement vu juste. Une grande cave existait sous les fondations du bâtiment. Cela constituait l'unique sanctuaire le plus à même de protéger et de cacher les autochtones. Heureusement, ou malheureusement, la plupart des habitants du village avaient déjà été sauvagement massacrés en tentant de défendre leur petit chez eux des crocs immondes de ces golems affamés. Il ne restait pas énormément d'âmes, ce qui pour le coup résolvait un épineux problème. Les pièces prennent ancre sur l'échiquier. Les badauds sont regroupés et cachés dans les entrailles de la terre nourricière, entassés dans l'antre de l'ivresse où ils pouvaient voler réconfort des spiritueux. Peut-être ne verraient-ils jamais le soleil se lever à nouveau, si les fiers Iwajins échouaient à exterminer la menace des titans assoiffés de chairs et de sang. Ils pouvaient prier les Kami ou porter leurs espoirs sur les vaillants Shinobi, cela ne changeait pas grand-chose. Une seule consigne, patienter calmement que la menace soit neutralisée. Regards hagards et angoisses perlant sur leurs traits crispés par la peur, certains de ces freluquets pleuraient en se larmoyant sur eux même. Le combat final serait terrible et peut être allaient-ils finir ensevelis vivants sous les décombres, noyés dans une boue alcoolisée venant les étouffer en d'atroces souffrances d'agonie. Une certaine poésie macabre découlait de cette situation pas piquée des hannetons. Magnifique, tout simplement. La Kunoichi préparait le terrain, usant de sa cire immaculée pour ériger murs et autres barricades, derniers bastion entre la décadence et la civilisation. Le parangon scrutait l'horizon, du haut du plus haut bâtiment. Sentinelle perçant les ténèbres d'un regard mordoré, en quête des vilaines sardoniques venant semer chaos et destruction. Les premiers arrivent, sous de tonitruants tintements incarnant une lourde marche forcée. Ces viles hérésies émergeant des ténèbres. La Kunoichi est armée et parée, brisant ces pantins osant profaner la vie de leur mascarade éhontée. Elle abat le marteau de la justice, brisant ces chimères goguenarde comme les miasmes sont oblitérés par la pureté d'une âme innocente se dressant contre l'adversité. Tandis que la pléiade fait parler la violence, le fier Jonin remarque d'où viennent ces pléthores de pantins. Il saute en défiant la gravité, atterrissant prestement non loin de sa coéquipière se livrant à la bataille. Un pas aussi léger qu'une plume, mais aussi véloce que le zéphyr.
« Ces golems semblent venir depuis le nord, à l'entrée du petit bosquet là-bas. C'est là que doit se terrer leur maitre. »
Il s'agissait d'engeances de terre et de roche. Il ne pouvait donc en réalité ne s'agir que d'un ignoble Nukenin usant d'arcanes liées au Doton. Méprisable. Il fallait le neutraliser et le faire parler pour découvrir les réelles motivations expliquant son acharnement sur un village innocent. Plusieurs golems arrivaient encore et encore, cela semblait sans fin. Il fallait que l'un des deux Shinobi se fraye un chemin à travers ces vagues incessantes venant prendre d'assaut la forteresse de cire, mais aussi les empêcher de poursuivre la frontière protectrice.
« Ina-san, Je m'occupe de protéger la ligne de front. Frayez-vous un chemin vers le bosquet et neutralisez l'hostile. Je vous rejoins au plus vite. »
Le Jonin offrait là une belle occasion d'attraper elle-même le coupable de tout ces crimes. Les engeances terrestres étaient assez lentes et complètement obnubilée par un seul but ; passer et détruire le village. La Kunoichi n'aurait en principe aucun mal à rapidement se faufiler et à frapper le mal à la racine. Muramasa insuffla le Chakra dans ses mains, créant les fameuses lames divinicides pouvant disséquer tout être de ce monde, qu'il soit d'essence divine ou démoniaque. Les scalpels de chakras frappaient encore et encore, tranchant les colosses comme si de rien n'était, dans une mouvance martiale digne d'une frénésie cathartique.



_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine http://www.ascentofshinobi.com/ http://www.ascentofshinobi.com/t1934-muramasa-monogatari

Mar 24 Juil 2018 - 13:42
Un à la fois, les golems essayaient d'envahir le village, malgré leur lenteur évidente et leur taille conséquente. Par chance Ina maintenait sa muraille intacte en la renforçant régulièrement et en l'agrandissant toujours plus avec les golems eux-mêmes. Pendant ce temps, Muramasa cherchait l'origine de ces apparitions, en espérant qu'il y arrive rapidement, avant que les golems commencent à contourner un peu plus loin pour encercler leur cible. Heureusement les villageois étaient en sécurité pour le moment dans l'auberge que Muramasa avait proposée pour les abriter, surtout dans le sous-sol où personne ne pourrait les trouver. Pour ça il faudrait connaître la ville, mais les golems étaient détruits au fur et à mesure, donc aucun ne pouvait rapporter les informations à leur créateur.

Au bout de longues minutes, le jeune homme finit par trouver l'endroit d'où provenaient les golems, alors que pourtant il ne semblait pas spécialement flagrant. C'était bien la preuve que ses jutsu étaient plutôt intellectuels dans le genre, il assurait dans ce domaine. Il était donc tout naturel pour Ina de lui rendre la pareille en défaisant le ninja en question avant qu'il continue de saccager les environs. Il n'était plus vraiment question de les retenir désormais, mais de les détruire en battant l'invocateur. Cependant par prudence Ina agrandissait le mur en épaisseur et en longueur, de façon à entourer le groupe, l'empêchant de beaucoup s'élargir. Elle ne pouvait pas encore créer une enceinte complète pour les cerner, mais au moins créer un mur courbé et déverser de la cire aux pieds des golems pour les immobiliser sur place. Ils n'étaient pas détruits, mais au moins ils n'allaient pas pouvoir détruire la ville tout de suite, pas avant de s'être retiré de la couche solide de cire qui scellait leurs pieds massifs. Leur lenteur était bien leur pire défaut, en plus de leur taille énorme. Mais rien n'était impossible, le responsable pouvait tout aussi bien en appeler d'autre pour aider les premiers, il était donc impératif de trouver ce ninja.

Ainsi et sans plus attendre, Ina quitta son poste, remerciant Muramasa pour son aide rapide, afin de mettre un terme à ce calvaire que les habitants supportaient depuis bien trop longtemps. Pour une ville aussi sympathique, Ina pouvait bien se donner à fond, ou même sans ça, car la moindre vie humaine représentait une motivation suffisante pour se surpasser pour la préserver. Elle commença alors à courir vers le bosquet que le ninja de soin avait montré en espérant que celui-ci se débrouille bien avec l'armée immobilisée pour un temps très limité. Elle lui laissait la ligne de front, comme il le disait, espérant qu'il la rejoigne vite, non pas pour la soigner uniquement, mais surtout pour montrer qu'il était resté en vie. Après une minute ou deux à courir, Ina finit par tomber sur le bosquet en question, là où le créateur devait se terrer. Elle croyait en effet ressentir une présence, et puis c'était la cachette était idéale, juste assez grande pour une personne. Si il s'agissait bien d'un utilisateur du doton, alors Ina méritait des explications de sa part, alors que pourtant ils étaient originaires du même village.

Dans le même élan, la demoiselle débuta en envoyant une nuée d'épines de cire vers l'individu, espérant le déconcentrer assez pour qu'il perdre temporairement le contrôle de ses créatures en terre. Comme attendu, une silhouette se dessina par-dessus le bosquet, ou au moins la partie supérieur d'une silhouette. Ina créa alors un énorme marteau de cire qu'elle fit tourner autour d'elle pour donner de la force centrifuge avant de l'envoyer sur le ninja avec toute sa vitesse. Celui-ci préférait esquiver plutôt qu'encaisser, ne connaissait rien du niveau de son opposante, tout comme elle non plus ne savait rien de ses compétences, à part le doton. Cependant, Ina n'attendit pas que son adversaire se remette en position de combat pour venir au corps à corps. Son principal but était d'abord de le déconcentrer pour qu'il se focalise sur le duel au lieu de la destruction du village. Muramasa n'aurait, à partir de là, aucun mal à deviner à quel moment elle était passée à l'attaque, vu que les golems cessaient tous de bouger depuis le début de leur combat. Le style de combat de la demoiselle était fort décousu pour le moment, mais c'était aussi pour découvrir les capacités de son adversaire.

Au fil du combat, Ina commençait à prendre l'avantage, la cire lui permettant de créer des formes très solides et parfois fines, contrairement à sa maîtrise du doton qui le poussait seulement à créer des objets massifs pour se protéger. Lui aussi était lent dans son ninjutsu, mais il était tout de même assez doué pour éviter les dégâts, comme le lâche qu'il était. Malgré tout, elle continuait de combattre pour éviter qu'il reprenne le contrôle de ses créatures de terre, alternant les coups de pied et les coups de poing pour lui mettre la pression. Ina commença alors à couler de la cire sous ses pieds afin qu'il ne puisse pas se protéger, vu que le liquide pouvait facilement s'infiltrer par les moindres failles. Avant même qu'il comprenne un moyen de contrer cette attaque, il était pris dans la cire et ne pouvait plus bouger. La demoiselle en profita alors pour lancer un enchaînement de coups de poing au torse, avant de changer subitement de cible avec coup de coude au visage qui semblait l'avoir bien entamé. Mais il refusait de s'avouer vaincu, brisant la cire avec un bloc de terre sortant du sol pour éloigner son ennemie de lui le temps de se libérer. Le combat promettait d'être bien long, mais ne comptait pas céder, même après une heure ou un jour, elle n'allait pas se faire une réputation avec du minimalisme.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Mer 1 Aoû 2018 - 14:58









::: RP ::: Au delà de la Roche
::: PV ::: Masahina Ina



♫♪ MUSICBOX ♪♫
PROPHET + CRIMSON FLAMES


Après avoir signalé à sa coéquipière l’origine de la horde qui venait inlassablement se fracasser sur les défenses érigées -telles les vagues sur la côte rocheuse -, Muramasa comptait bien mettre hors d’état de nuire ces viles engeances. Ces monstruosités de la pire espèce s’embourbaient dans le lac de cire que la vaillante avait ingénieusement déversé afin de les ralentir. Les défenses pensées par Ina avaient le mérite d’être redoutables. Sans compter que le mur offrait une barrière assez solide pour réduire à néant les viles tentatives de traverser, afin de se repaître de la chair et du sang des villageois. Ces derniers étaient en sécurité et tout se déroulait selon le plan. Laissant l’intrépide mener l'assaut, le pragmatique tiendrait - comme convenu - pendant ce temps la ligne de front en occupant et en achevant impitoyablement les engeances empêtrées dans la substance immaculée. Les lames de chakra tranchaient avec aisance la pierre et la terre constituant la chair des colosses. Les bêtes terrestres ne faisaient décidément pas le poids face à des Shinobi sachant parfaitement se défendre, à contrario des villageois joufflus qui étaient des proies faciles. Jouant de quelques prouesses en réduisant rapidement en tas de gravats les entités unes à unes, il ne fallut que quelques instants pour terminer le massacre. Apparemment, les golems ne pouvaient se reconstituer d’eux même et l’utilisateur ne pouvaient les former qu’en étant suffisamment proche. Ils devaient certainement être programmés pour accomplir des tâches simples, ce qui expliquait pourquoi ils semblaient si nigauds pour ne pas réagir aux vues de la rencontre avec des obstacles insurmontables pour leur maigre intellect. Muramasa aurait pu rapidement se charger de les éliminer, puis dans la foulée se débarrasser du vil marionnettiste, mais celui-ci préférait voir de quoi la Kunoichi était capable. Force était de constater qu’elle s’en sortait très bien pour une jeune initiée aux arts obscurs. De plus, elle était sage et respectait les décisions de son supérieur, ce qui s’avérait très prometteur en ce qui concernait sa carrière. Cela changeait Muramasa, qui avait pour habitude de tomber sur de très vilaines filles, devant être irrémédiablement corrigées par une bonne grosse fessée pour rentrer dans le rang. Rejoignant la direction vers laquelle la querelle faisait rage entre l’adepte de la cire et le criminel versant dans les arcanes terrestres, Muramasa arriva tel le zéphyr vespéral sur la scène du combat. Ina était en train de lui administrer une bonne correction avec quelques coups au corps à corps. L’ingénue était espiègle et ne manquait pas d’un certain panache dans ses mouvances. Ce qui ne semblait pas être du goût du gredin, usant de son Doton pour se libérer des liens albes et lisses engloutissant ses pieds. Voilà que l’homme cachant son visage à l’orée d’une ample capuche exécutait à une vitesse vertigineuse une série de mudra des plus imposantes et semblant sans fin. Il préparait un mauvais tour, pour sûr. Le sol commençait à trembler, poussant un grondement guttural des profondeurs les plus abyssales. Le sol se déforma prodigieusement autour de lui, se mettant à s’ériger vers les cieux dans une proportion dantesque. On aurait dit qu’une montagne prenait vie comme une plante poussant du sol de manière véloce et surnaturelle, se transformant en arbre en l’espace d’un clignement de paupière. Mais il ne s’agissait point d’un mont, mais d’un golem gigantesque prenant forme. Le criminel était perché sur son épaule titanesque, toisant la Kunoichi de haut, puis se mettant à rire comme un détraqué. Alors que Muramasa arrivait aux cotés de sa coéquipière qui reculait à cause de la déformation du terrain, la voix du gredin les menaça avec goguenardise.

« MUHAHAHA !!! Sale garce ! Je vais te crever ! J't'aurais bien sauté avant, mais tu m'as énervé... Et personne n’énerve Kujirō impunément ! » -se léchant les babines où un filet de sang coulait abondamment-

Décidément, l’odieux (et vulgaire) personnage avait une dernière carte à jouer, et pas des moindres.

« Bien joué, Ina-san. Nous n'avons plus qu'à le neutraliser. » -dit le médecin, en affichant un léger sourire-



_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine http://www.ascentofshinobi.com/ http://www.ascentofshinobi.com/t1934-muramasa-monogatari

Jeu 9 Aoû 2018 - 15:05
Alors que le combat faisait rage, le médecin du groupe arrivait enfin, il avait fini par se rendre compte que les golems avaient cessé de ravager le village. Sa venue aurait pu être salvatrice, mais en vérité elle allait plutôt bien, pas d'hémorragie ou de cassure en vue. Mais elle appréciait tout de même son soutien, au cas où ça finirait par arriver, à ce moment il serait contraint de prendre la relève en espérant qu'il puisse achever le responsable de l'attaque pour qu'il lui permette de soigner Ina. Par chance ça ne se présentait pas si mal que ça, après tout ils étaient utilisateurs de doton tous les deux, ils pouvaient manipuler ce que l'autre balançait à tour de rôle. Les attaques surprises semblaient les plus efficaces contre lui, ainsi que sa cire en soutien, ce qui était un peu de la triche pour lui. 

Cependant bien que le criminel soit au bord de la défaite, il réservait un coup ultime au duo, faisant vibrer le sol sous lui. Ina craignait qu'il lance un séisme sur la zone, mais il ne semblait pas avoir le niveau pour ça, du moins pour aller jusqu'au village avec l'onde de choc. Au lieu de ça, il commença à créer un golem géant tout droit sorti du sol afin d'écraser les deux ninja d'un simple coup de pied. L'ennui était que son équipe n'était déjà pas très rapide de base, il lui faudrait sûrement une bonne minute pour lancer un coup de poing avec celui-là. La demoiselle tomba alors à la renverse, elle avait essayé de voir le haut du golem mais sa tête se pencha trop en arrière, ce qui la déséquilibra. Il fallait aussi dire que son niveau de doton était très bon, ce n'était pas elle qui allait créer un colosse géant pour abattre ses adversaires. En revanche elle misait sur la dualité entre roche et cire, ce qui n'était pas non plus négligeable. Il y avait aussi Muramasa qui constituait un certain atout plutôt indirect qui lui permettait de se battre sans se retenir. Celui-ci lui conseillait d'ailleurs de le neutraliser, mais c'était plus facile à dire qu'à faire.


-C'est prévu au programme. Des suggestions ?

Pendant que les deux fourmis discutaient, le coupable en haut de son géant de pierre cherchait à les écraser. Bien qu'il soit lent, il compensait par la taille, ce qui les poussait à fuir quand bien même ils prévoiraient la trajectoire. Par chance il s'était focalisé sur Ina principalement, mais c'était aussi une malchance, parce qu'elle était la cible d'un ennemi géant. Après, au moins il n'attaquait pas le village, ce qui était toujours ça de gagné, les villageois étaient en sécurité et tant qu'il ne s'approcherait pas de leur lieu de résidence il n'y aurait aucun autre danger. Le tout était de savoir comment approcher le ninja aux commandes du colosse pour lui asséner le coup de grâce qui allait le calmer pour de bon.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Ven 10 Aoû 2018 - 7:11









::: RP ::: Au delà de la Roche
::: PV ::: Masahina Ina



♫♪ MUSICBOX ♪♫
PROPHET + CRIMSON FLAMES




La situation commençait à déraper avec l’apparition d’un imprévu de taille (colossale), mais cela ne changeait en rien le plan de départ qui restait toujours viable, malgré la résistance qu’offrait l’odieux forcené. Il s’agissait certainement du seul et unique atout que le manant gardait dans sa manche, à en croire son état d’énervement plus que flagrant. La Kunoichi l’avait énervé et poussé dans ses derniers retranchements. Il n’avait certainement pas prévu de tomber sur des Shinobi venu porter secours au village qu’il harcelait pour des raisons obscures. Cela n’était pourtant pas surprenant, voire prévisible, que tôt ou tard il tombe sur un pépin venant mettre ses noirs desseins en péril.

Muramasa reculait afin d’éviter d’être pris dans l’onde sismique, tout comme sa coéquipière. Cela était loin d’être la situation la plus périlleuse qu’il avait rencontré au cours de ses pérégrinations, mais il valait mieux se méfier tout de même de ce genre d’individus, mais surtout de ces Jutsu plus ou moins nébuleux.

Il n’était pas très difficile d’esquiver les coups - lents mais d’une dantesque envergure - du titan cherchant à les écraser comme des moustiques. Profitant d’une dernière coordination en équipe pour se mettre d’accord avant d’en terminer définitivement, Muramasa fit une suggestion quant à la marche à suivre. Ils avaient l’avantage d’être deux contre un. Autant en profiter de manière avisée stratégiquement parlant.

« Je vais attirer son attention sur moi, puis déséquilibrer le golem. Cela vous offrira une fenêtre pour frapper son manipulateur et en finir en une fois. »

Un classique ayant fait ses preuves. Simple mais d’une redoutable efficacité. Attirer l’attention afin qu’un coéquipier profite pour attaquer par surprise à revers.

Muramasa commença à courir en contournant par le côté la bête, puis concentra sa force plus que surhumaine dans un lancer d’un Kuni qui vint percuter l’épaule du titan dans une puissance provoquant un beau cratère dans l’amas de terre et de roche. Cela ne manquait pas d’être remarqué par le méprisable Nukenin qui réagit avec une colère noire, poussant un hurlement rauque lui faisant sortir presque les yeux des orbites. Son attention était désormais sur le Jonin, qui profitait pour relancer un second projectile avec la vélocité, mais surtout la force brute appartenant aux Iryô-nin. Ramenant la main devant sa face informe afin de protéger son maître, l’amas formant le membre éclata à l’impact, faisant s’écrouler des débris avant de commencer à reprendre forme. Une fois à bonne distance et l’attention totalement et indubitablement accaparée, le médecin pris deux autres Kunai, puis concentra encore une fois sa force dans ses lancers, mais visant les deux grands piliers incarnant les jambes de l’engeance. Il lança alors les deux armes de jet qui brisèrent les imposants appuis, ce qui fit chavirer le golem dans une chute vertigineuse. S’écroulant violemment -en partie sur lui même -, le titan était couché dans un violent fracas produisant un immense nuage de poussière et de terre. Le manipulateur tomba avec lui, mais réussit à se réceptionner au sol, un peu désorienté. Il avait complètement omis la présence de la demoiselle, qui ne manquerait sans doute pas de cette occasion pour le neutraliser.





_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine http://www.ascentofshinobi.com/ http://www.ascentofshinobi.com/t1934-muramasa-monogatari

Mer 22 Aoû 2018 - 10:08
La menace toujours plus grande et agressive, les deux ninja faisaient de leur mieux pour esquiver ses coups de pied massifs bien que lents. Pendant ce temps, Muramasa parlait de créer une diversion afin de déséquilibrer le golem et ainsi donner une ouverture pour qu'Ina puisse lui porter un coup, peut-être le coup de grâce, ou du moins l'amocher un peu plus pour qu'il devienne plus faible. Bien sûr ça ne semblait pas gagné d'avance, surtout que c'était un soutien médical, il ne devait pas assurer des masses en force physique. Au moins en vitesse c'était bien assez suffisant, mais il restait à savoir si il allait réussir ce qu'il avait prévu de faire pour permettre à Ina de lancer une contrattaque.

À sa grande surprise, la demoiselle put constater que son partenaire était très fort, chaque lancer de kunai provoquait une onde de choc visible depuis le bas, ce qui creusait la terre à chaque fois. Pour la partie diversion, ça semblait bon et bien plus encore, le criminel avait l'attention braquée sur lui. En tout cas il avait bien caché son jeu, tout ce temps, à moins qu'il y ait une gigantesque différence de niveaux entre leurs forces respectives. Même si la brutalité n'était pas le fort d'Ina, elle se débrouillait tout de même bien car elle avait bien entamé le ninja avant qu'il s'énerve pour de bon. De son côté elle faisait en sorte de rester à la fois proche et éloignée pour éviter les dégâts étendus du golem et pour pouvoir profiter du déséquilibrage prévu au programme.

C'est finalement après un double assaut de kunai qu'il entama pour de bon la stabilité du golem géant, le faisant chuter au sol avec fracas. Pendant que le ninja reformait ses pieds, Ina préparait son assaut, bondissant dans les airs pour éviter l'onde de choc, protégeant son talon avec une couche de cire avant de le fracasser sur la tête de l'individu, le décrochant de son "trône" pour qu'il retourne au sol. Mais avant qu'il ait pu riposter, Ina lui aplatit le flanc du visage avec son chausson, voulant qu'il ressente la défaite plus moralement que physiquement. Alors qu'elle le toisait de haut, elle croisait les bras, l'air réprobateur sur le visage pour montrer sa contrariété. Elle lui demanda alors les raisons de son acte, l'individu semblant plus frustré que vraiment déterminé à exterminer le village. Apparemment c'était un client fidèle des alcools du village, mais quand il a commencé à manquer d'argent jusqu'à ce que ça devienne grave, on l'a renvoyé de tous les établissements où on vendait des l'alcool, ce qui l'a énervé. Peut-être qu'il était stupide de réagir aussi violemment, mais les villageois aussi avaient agi de façon trop extrême en le privant de tout, alors que pourtant ils avaient l'air accueillant. Au final, les deux "camps" avaient eu ce qu'ils voulaient, tout était bien qui finissait bien. Une fois le voyou délivré verbalement de son fardeau, Ina le redressa pour le serrer contre sa poitrine quelques instants en lui caressant le côté du visage qui avait été piétiné. La violence engendrait souvent plus de violence, alors pour pallier ça, il fallait de la douceur pour dissuader de répondre avec de la violence.

Après un rude combat, Ina avait arrêté la folie meurtrière de l'individu qui semblait avoir le désaoulage colérique et qui semblait avoir besoin de retrouver un semblant d'identité en continuant de boire. Mais plutôt que de se ruiner pour lui, elle avait une autre idée qui allait sûrement arranger tout le monde d'une certaine façon. Elle accompagna alors le personnage au village pour qu'il s'excuse devant les habitants pour son imbécillité. En revanche, de leur côté, elle comptait leur interdire la vengeance, car il allait payer ses dettes en nature en travaillant pour eux jusqu'à les éponger pour de bon et même économiser un peu pour se payer un bon alcool du coin. Cependant, si Ina semblait mener la danse, Muramasa avait son mot à dire, si jamais il avait une idée pour qu'il se rachète efficacement et qui semblait meilleure que la sienne. Ou même si jamais il souhaitait lui soumettre ses impressions sur le déroulement de la mission.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Ven 24 Aoû 2018 - 9:41









::: RP ::: Au delà de la Roche
::: PV ::: Masahina Ina



♫♪ MUSICBOX ♪♫
PROPHET + CRIMSON FLAMES




Il s’agissait d’un combat assez impressionnant qui se déroulait à l’orée de la nuit, portant son habituel manteau de ténèbres de manière imperturbable, quand bien même la violence de l’affrontement s’offrait pleinement à ses pupilles scintillantes formant une omnisciente mer étoilée. Des yeux auxquels il était bien difficile que de pouvoir se targuer de voler l’attention, en suscitant leur curiosité après qu’ils eurent tout loisir de scruter le monde depuis les temps immémoriaux. Muramasa s’était occupé d’attirer l’attention, offrant à sa coéquipière tout loisir d’en profiter pour en finir une bonne fois pour toutes avec l’horripilant forcené ne voulant se rendre. Heureusement, ce genre d’engeance gigantesques avaient beau être intimidantes, elles présentaient la plupart du temps la faille qu’elles s’avérassent bien peu dangereuses pour des adversaires aussi rapides et agiles que des Shinobi, sans compter que la différence de taille s’avérait plus avantageuse pour ces derniers.

La demoiselle profita pleinement de la diversion, mais surtout du moment opportun où Muramasa déstabilisa le golem, qui venait de s’effondrer de manière bien balourde, pour lancer l’assaut final. Alors que le vil freluquet se concentrait afin d’essayer de remettre d’aplomb sa monture de terre et de roche, la Kunoichi se rua vers lui. Utilisant ses superbes jambes de manière aérienne pour venir asséner avec grâce un coup de talon des plus cinglants en plein visage du criminel disgracieux. Le sagouin fut désarçonné, finissant par choir lourdement sur le sol avec le visage en sang. Apparemment il venait de se prendre un mauvais coup qui venait de mettre fin à ses agissements avec brio. Le sang giclait abondamment du nez - certainement fracturé - du malandrin, qui pourtant affichait un visage des plus incongrus alors que la Kunoichi le fixait d’un air sévère en croisant les bras en signe évident de mécontentement. Muramasa s’avançait vers la scène, assez perplexe en remarquant que le bougre semblait avoir pu profiter dans son malheur d’une certaine forme d’allégresse. Apparemment, se faire savater violemment, par la gambette d’une jeune demoiselle en collants qui arborait vaillamment un talon de cire rédempteur, lui avait procuré un grand plaisir à en croire son visage malsain. Certes, il était bien connu que de nombreux personnages assez fétichistes étaient prêts à payer des sommes colossales dans certains établissements d’Iwajuku - quartier plus chaud qu’un volcan - afin de s’adonner à ce genre de service très spécial, mais là ça avait quelque chose de dérangeant aux vues de la situation. En plus, il était affalé sur le sol, alors que son regard vicieux semblait ostensiblement caresser de manière obscène la demoiselle qui était dans une position légèrement surélevée à lui, offrant une vue parfaite sous sa jupe. Du moins, avec l’obscurité, le pervers devait avoir une imagination débordante, car hormis un angle suggestif, il ne devait pas vraiment pouvoir se rincer les yeux. Le détraqué se mis à geindre un charabia à demi-compréhensible, alors qu’un filet de bave commençait à perler de ses babines ensanglantées.

« Aaah ! Su… Sumimasen ! Pu.. punissez-moi plus !!! Oh aaah !!! » -agonisant, en fixant de ses yeux injectés de sang, mais aussi vitreux qu’un zombie-

Le médecin rejoignit Ina, qui ne semblait pas avoir remarqué que la situation était assez rocambolesque dans son genre. La demoiselle semblait se porter comme un charme, n’ayant même pas une seule éraflure.

« Bon travail. » -dit-il, avec une voix solennelle, mais sincère-

Après avoir félicité les prouesses de la jeune femme, le parangon et la pléiade purent enfin apprendre la vérité quant aux noirs desseins de l’hurluberlu. Un alcoolique qui avait sombré dans la déchéance et qui désirait se venger, sombrant ainsi du côté du mal. Cela était bien tragique, mais il fallait rendre justice comme il se devait, c’est-à-dire de manière implacable. Pourtant, la demoiselle savait se montrer miséricordieuse, offrant la rédemption d’une manière des plus douces et chaleureuses.

Le médecin était assez surpris, mais laissa faire la Kunoichi, qui semblait avoir une idée pour sortir de l’inextricable cercle de vengeance provoqué par tout crime, quel qu’il soit. Muramasa observa Ina prendre les choses en main, essayant de trouver la meilleure solution quant à tout ce problème. Contre toute attente, l’idée proposée semblait plaire aux autochtones, qui acceptèrent rapidement, tout comme le criminel -qui n’avait pas vraiment le choix - qui pouvait s’estimer heureux de s’en tirer à si bon compte. Le chef du village remercia les deux Shinobi, leur souhaitant un bon retour à la Roche.

« Merci, vous nous avez sauvés et avez ramené la paix sur notre beau village. » -dit-il, entre deux gorgées lampées bruyamment au goulot de la bouteille de vinasse qu’il tenait dans sa main-

« Nous avons simplement fait notre devoir. » -répondit simplement l’Iwajin, en préservant un visage de marbre-

Il était de coutume que les criminels ayant uniquement porté du tort à un village en particulier, pouvaient être jugés par le-dit village qui avait subi les crimes. Le détraqué n’était pas dans le Bingo Book, donc la Roche n’avait aucun intérêt à mettre un veto quant à la prise en charge (et à la possible exécution sur la place du village) du malandrin. Une affaire rondement menée. La foule de paysan était en liesse, scandant le nom de la Roche avec gratitude en dansant comme des possédés en arrière-plan. Ça tonnait fort et les ovations étaient impressionnantes, déchirant les cieux eux-mêmes alors que le petit matin essayait de paisiblement se lever (très certainement réveillé par la crispante cacophonie) sur le bourg.

Muramasa se tourna vers sa coéquipière, une fois un peu à l’écart des cérémonies et autres remerciements faisant rage aux quatre coins du village, afin de discrètement lui toucher deux mots en huis-clos (autant que faire se peut).

« Vous m’avez surpris. Je ne m’attendais pas à ce que vous abordiez la mission d’une façon si clémente, mais surtout à ce que les villageois acceptent votre proposition de faire fi de leur colère et de leurs ressentiments. » -esquissant un léger sourire-

Les autochtones allaient certainement faire trimer toute sa vie le gredin, afin qu’il se rachète de ses crimes impardonnables, mais cela était probablement la meilleure des solutions.

Alors que le carrosse était prêt à raccompagner les fiers défenseurs de la justice, Muramasa prit le temps d’admirer un instant le soleil à l’horizon, qui commençait à déployer ses ailes incandescentes en irradiant de sa chaleur le voyage du retour. Peut-être que la jeune femme avait quelque chose à dire, ou bien en profiterait-elle pour contempler elle aussi l’aurore qui se dévoilait peu à peu en préférant le silence pour toute réponse ?





_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine http://www.ascentofshinobi.com/ http://www.ascentofshinobi.com/t1934-muramasa-monogatari

Jeu 30 Aoû 2018 - 14:43
La mission était désormais plus ou moins terminée, Ina et Muramasa avaient bien travaillé ensemble. De retour au village, le duo devenu trio avec le responsable des assauts de golems fut rapidement accueillis par les villageois. Il étaient sans doute sortis depuis que les golems avaient cessé de tout détruire, ils n'avaient pas perdu une seconde. En tout cas leur confiance faisait chaud au coeur, d'autres seraient restés cloîtrés des jours entiers avant d'oser sortir. En plus Ina était encore une débutante, elle avait dû demander l'aide du médecin pour créer une ouverture, à défaut d'avoir grimpé sur le golem géant elle-même. Elle leur serra la main également pour se remercier mutuellement, eux pour avoir aussi bien accueilli le village de la roche chez eux et pour leur confiance. Ina pouvait également les remercier d'avoir accepté le compromis concernant le coupable sobre malgré lui. Même si elle ne buvait pas le moindre alcool, elle pouvait comprendre ce que ça devait faire d'être refoulé constamment d'un établissement ou d'un endroit. Après tout on l'empêchait de sortir de son village seule, donc elle savait ce que c'était, à peu près.

-Merci à vous aussi de vous occuper du responsable, j'espère qu'il comprendra la leçon. Si jamais il redevient ingérable, n'hésitez pas à revenir au village de la roche nous en informer, nous le corrigerons autant qu'il le faudra.

Alors que les deux ninja terminaient leur humble phrase, le village commença à crier en boucle le nom de leur village pour les féliciter de leur travail. Ina ne put s'empêcher de rougir un peu, c'était la première fois que la reconnaissance atteignait un tel niveau qu'on crie leur nom, enfin leur village, en guise de remerciement. Il fallait croire que ce village tenait vraiment à leur patrimoine et à leurs maisons pour qu'ils se sentent obligés de lever le poing en l'air pour les féliciter. Ce n'était bien sûr pas injustifié ni dérangeant, c'était même très agréable et Ina commençait à prendre goût à ce petit jeu de ninja qu'elle avait débuté il y a peu avec l'école puis avec les missions. En revanche ce qui était tout de suite moins agréable était que le matin venait taper l'incruste, faisait bâiller Ina par réflexe. Elle n'avait pas dormi de la nuit et son corps se "réveillait" enfin, se souvenant qu'il fallait ses heures de sommeil. Pendant ce temps, son compagnon de mission la félicitait également d'avoir trouvé cette solution, ça lui était venu comme ça, comme du bon sens, une habitude peut-être.

-Ah bon, je pensais que tout le monde faisait comme ça. C'est vrai que c'est gentil de leur part d'oublier ses destructions pour le faire payer en nature les dégâts occasionnés et ses dettes.

Après cette séance de remerciements un peu too much pour Ina, bien que pas désagréable en soi, le duo était déjà prêt à repartir vers le village caché de la roche. Pour elle c'était évidemment un départ fort désiré depuis quelques minutes, non pas qu'elle n'apprécie pas leur compagnie, mais elle avait surtout hâte de récupérer des heures de sommeil. Ainsi peu après le départ du groupe, Ina s'endormit sur l'épaule de son coéquipier sans vraiment attendre le retour. Si elle pouvait au moins récupérer quelques heures rien qu'avec le voyage, ce serait bien, même si dormir le jour n'était pas très recommandé. Mais son corps l'obligeait à récupérer un minimum pour être capable de rester éveillée le reste de la journée, en espérant que Muramasa ne la rejette pas, ce qui l'obligerait à dormir sur l'arrière de la carriole. La nuit avait été vraiment mouvementée, mais au moins elle n'avait pas eu à se plaindre, un peu d'action ça faisait du bien, elle avait pu s'entraîner au doton et au corps à corps contre l'individu dans la première partie du combat.

_________________


Sois gentil avec moi, Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2729-ina-masahina-termine

Jeu 30 Aoû 2018 - 18:15









::: RP ::: Au delà de la Roche
::: PV ::: Masahina Ina



♫♪ MUSICBOX ♪♫
PROPHET + CRIMSON FLAMES




On pouvait sans conteste avouer que l’affaire se terminait de la meilleure façon possible. Cela était grandement dû à la Kunoichi qui avait montré des compétences aussi bien dans l’art de la diplomatie, de la stratégie et du combat. Pour une fois, le médecin était tombé sur une coéquipière douée et coopérative, ce qui la plupart du temps était loin d’être le cas. Une perle rare. Si seulement toutes les partenaires pouvaient s’avérer aussi agréables, les missions se révéleraient toute une promenade de santé et un véritable plaisir. Mais toute bonne chose avait malheureusement une fin. La quête était terminée et il ne restait plus qu’à faire le voyage du retour et à donner leur rapport aux instances de la Roche. L’équipe avait été éphémère, mais des plus fructueuses.

Muramasa n’avait pas été très loquace, que ce soit avec la jeune femme ou même avec les autochtones, laissant Ina se charger des pour-parler. Elle s’en était vraiment bien sortie pour une novice, montrant un talent et une assurance rare. Le Directeur ne manquerait pas de mentionner dans son compte rendu tous ces détails des plus prometteurs quant à la carrière de la demoiselle.

Les villageois semblaient aux anges, continuant d'acclamer sans cesse - avec une allégresse semblant démesurée - les sauveurs ayant éradiqué la menace. Cela semblait toucher le cœur de jeune fille, à en croire les joues légèrement enflammées de la Masahina qui n’avait peut-être jamais ressenti une telle sensation. Ce n’était pas tous les jours qu’un village entier témoignait haut et fort, avec une sincérité profonde, une telle gratitude. Il s'agissait d'un des rares privilèges dont pouvaient se targuer les Shinobi réussissant à sauver de l’adversité la veuve et l’orphelin.

Même le Directeur, qui n’était pas réputé pour accorder de compliments - même mérité -, la félicitait de ses prouesses et de sa réussite, prouvant qu’elle avait vraiment tout ce qu’il fallait pour arborer fièrement le bandeau frappé des armoiries de la Roche. Néanmoins, sa réponse un peu trop candide trahissait qu’elle était encore jeune et plus ou moins inconsciente de la terrible réalité incombant à tout Shinobi en ce triste monde tragique. Cependant, aux vues des capacités et de l’ingéniosité dont elle avait fait montre, elle apprendrait vite et s’y accommoderait rapidement.

« Le Yuukan est sombre et emplit de terreur, Ina-san. La mission s’est bien déroulée et a été une réussite totale, mais il arrive parfois que ce soit loin d’être le cas. » -dit-il, en prenant une voix sérieuse et solennelle- « Rentrons à Iwa. » -lançant un regard vers le carrosse où le cocher les attendait, prêt à partir-

Muramasa n’aimait pas particulièrement l’endroit et n’avait pas envie de s’y éterniser, préférant le calme à l’agitation. Il rejoignit donc le transport en compagnie e la demoiselle, prenant place dans celui-ci. Une fois à l’intérieur, le conducteur de l’engin prit le départ sous le pas sec et cadencé des chevaux commençant la marche.

A peine venaient-ils de quitter le petit village, où les habitants - toujours en liesse et frénétiques d’acclamations- s’étaient attroupés à la sortie afin de contempler la carriole avancer vers le soleil levant, que la petite Kunoichi s’était assoupie. Ina devait être épuisée après la nuit blanche et le combat dantesque l’ayant opposé à moult golems et à un pervers forcené. Muramasa la laissa choir la petite tête de l’ingénue sur son épaule qui faisait office d’oreiller pour l’occasion. Cela ne devait pas être très confortable, cette partie du corps du parangon étant musclée, mais cela était certainement mieux que rien. Laissant la jeune femme se reposer jusqu’à l’arrivée au bercail, Muramasa admira silencieusement le paysage.





_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine http://www.ascentofshinobi.com/ http://www.ascentofshinobi.com/t1934-muramasa-monogatari

Au-Delà de la Roche | PV Ina

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: