Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

[185] Le passé du Zetsu. [SOLO]


Mer 21 Mar 2018 - 11:29

Le RP pose les bases du Clan Zetsu telles que racontées par Itsuwari. Certains détails manquent volontairement à l'appel. Il fait aussi référence à l'année 185, ou Itsuwari alors écarté de Rokkusu pendant 10 ans, revint régler quelques comptes avec le chef de clan Ken'ichi et ses proches.



Nous sommes en l'an 184. Depuis un peu moins de deux siècles le monde Shinobi traverse plusieurs âge quant à la compréhension du Chakra qui bouleversa les positions politiques des grandes nations. S'il est des vainqueurs, il est inévitablement des vaincus, à qui l'on déverse le poids de la défaite, la perte d'êtres chers ayant un jour rêvés d'avenir paisibles et joyeux.

S'il était des précurseurs, ou des forces encore insoupçonnées et dont personne ne se méfiait, il était encore ces clans de peu d'envergure aux particularités toutes aussi exceptionnelles que d'autres avec plus de renommées. Le pays de la terre sur lequel nous nous attarderons n'était pas exempt de cette règle de fort et de faible durant les quelques décennies qui précédèrent l'avènement des villages cachés. Et si encore aujourd'hui de plus vieilles générations voient d'un mauvais oeil ces regroupements de familles, d'autres encore ne pouvaient que subir pour leur survie, cette marche vers l'inconnue.

Le clan dont nous parlerons est celui des Zetsu, afin d'éclaircir les zones d'ombres sur les pratiques macabres et douteuses de plusieurs membres, toutefois acceptées et tolérées d'années en années. Il était l'un des nombreux clan peuplant le pays de la roche du temps d'avant l'apparition. Leur petit village battit sur les hauteurs du Mont Tsuchigumo était un petit repère de commerçants venus de tous horizons afin d'acheter de la soie d'araignée, réputée pour sa rareté, mais aussi sa solidité dans ses plusieurs emplois.

En effet, avant leur établissement au village de Rokkusu pour des raisons qui n'incombaient qu'à de tristes rumeurs, le vieux clan avait l'habitude de vivre dans la paix et demeurait de ce fait bien loin de la dureté des combats que menaient les autres familles. Eux leur truc, c'était simplement de vivre en harmonie avec les esprits de la roches, parfois déifiés, vénérés. Même s'il s'agissait plus vulgairement d'immenses arachnides ayant construit un lien étroit avec les habitants de cette montagne reculée. De ce fait, qu'il s'agisse encore une fois de vieille histoire ou de vérité, il est dit qu'à force de se faire mordre et parfois dévorés par certaines de ces arachnides qui avaient tendance à se laisser emporter par leur appétit, quelques membres avec le temps apprirent à user du Chakra pour contrer le venin neurotoxique dont ils subissaient les premières tortures. Etait ce là la seule et unique solution ?

Quoi que l'on puisse dire, cette découverte fit nettement évoluée les Zetsu au fil des décennies qui, insensibles aux effets des neurotoxiques, développèrent la particularité que de pouvoir intervenir directement sur les systèmes nerveux de sois ou d'autrui. Transmis générations après générations et se rependant comme une toile que tissait l'esprit, d'autres membres encore gardèrent en mémoire les anciennes pratiques et sordides rites qu'exigeait les esprits gloutons du mont. De sorte à ce que, parfois n'ayant pas la chance d'être éveillé à un art restreint par les émotions et les perturbations psychologiques, est apparu la souffrance, et les tortures chez les jeunes enfants.

Très tôt durant leur jeunesse, du moins en ce qui concerne la première moitié du second siècle, les jeunes Zetsu étaient amenés durant une cérémonie les liant d'office à l'un des esprits, à subir des tortures inqualifiables tant la cruauté à manier l'influx nerveux rendait certains littéralement cinglés et insensible à toute forme d'empathie ou d'émotions. Étaient nés les premiers "forcés", comme ils pouvaient en porter le surnom, ces jeunes qui n'ayant reçu se pouvoir de manière naturelle, réussirent à se procurer cette aura malsaine et crainte par les autres clans avoisinants. Désormais capables de se défendre au même titre que les Hyuga, ou les Borukan, eux aussi se réussiraient à se faire un nom après des décennies à se faire piétiner par ces familles nobles ou rustres. Et l'arme à leur disposition était sans aucun doute la plus vile et fourbe que le Chakra puisse créer.

--

Pour notre protagoniste du jour, son histoire sera peut être moins aléchante que tous les récits qu'il put entendre de la bouche de son père en ses plus jeunes années. Mais nul doute que lui aussi avait été amené à se confronter aux réalités propres à son clan, que ça lui plaise ou non. Le sang des souffrances coulait à l'intérieur de ses veines, et les sacrifices pour un jour atteindre cette forme de pouvoir, il en était lui aussi devenu responsable.

L'Itsuwari Zetsu, à entendre ceux qui auraient pu le connaitre juste avant son premier départ. N'était nul autre que ce jeune garçon, insouciant et parcourant les prémices du village qui se ferait appelé Iwa par la suite. Bien qu'il ne fut guère concerné par toutes ces histoires d'adultes, et bien qu'il était le neveux du taré de chef de clan Ken'ichi, son rôle à jouer dans toute la mascarade orchestrée allait être des plus divertissant. Innocent, voila ce qu'il était, tout comme les autres jeunes garçons il se plaisait à vivre d'escapades montagneuses en n'ayant à se soucier que de vivre de liberté. Les années n'étaient que de nouveaux printemps et de nouveaux hivers se succédant, l'idiotie juvénile se forgeait de nouvelles enveloppes alors que son père Satoshi, le frère cadet du chef de clan avait prit la décision que d'écarter son fils des griffes du tyran.

--

Si l'on ne sait officiellement ce qu'il se passa durant ces années, dont la version la plus possible exigeait comme explication la protection d'un fils aîné, l'on sait que le retour d'Itsuwari durant l'année 185 marqua le début d'un conflit interne sans précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2618-zetsu-itsuwari-le-cauchemar-n-est-qu-un-reve-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u447

[185] Le passé du Zetsu. [SOLO]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: