Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Jour de repos [PV Masuda Masamori]


Ven 23 Mar 2018 - 23:57
« Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom ! »


Par une journée pluvieuse, dans le village d'Iwa. Un homme sorti de chez lui, avec un sweat à capuche et un survêtement et des claquettes aux pieds, il était en jour de congé, il profita de ce jour pour aller faire un tour dans un restaurant. Il avançait lentement sous la pluie, il avait un visage inexpressif. Des enfants jouaient au ballon sur la route du Chûnin, ce dernier passa en esquivant la balle qui lui fonça dessus. Les enfants continuèrent de jouer sous la pluie, des villageois se dépêchèrent de vite rentrer chez eux, ils coururent sous la pluie. Le Ninja tourna au bord d'une ruelle, il voyait de loin un restaurant assez chic, il se dirigea vers lui. Il rentra dedans, une ambiance luxueuse et des larbins pour accueillir le client. Tous les clients, pratiquement, étaient bien habillés ou en tenue de Shinobi. Seul Yoroi était en survêtement et en sweat, il faisait tache au milieu de ces gens. La plupart n'étaient même pas d'Iwa, des visiteurs qui en avaient plein les poches. Yoroi s'assied à une table au fond, il mit ses jambes sur la chaise en face de lui. Un serveur arriva en costard et lui demande ce qu'il voulait.

- Hm... Une bière et le plat du jour, il fait chaud ici non ?


Le serveur répondit.

- C'est sûrement à cause de la climatisation, elle est casée. Mais nos clients ne ce sont pas encore plaints de cette chaleur, je dirais même qu'ils apprécient, les petites récompenses qu'ils nous donnent nous font bien plaisir.


Yoroi retira sa capuche, les autres clients regardèrent sa tête de malfrat et son visage remplit de cicatrice. Certains rigolèrent et d'autre étaient dégoûtés, le serveur nota la commande de Yoroi est parti aux cuisines. Manzoku sorti une cigarette et un briquet, il alluma cette dernière. Il tira une bouffée, puis relâcha toute la fumée d'un coup.

- Mais cet homme n'a aucune allure, puis son manque de respect envers le bon peuple me met dans une rage telle que je pourrais quitter cet établissement sur-le-champ.


Yoroi fit un sourire, il continua de fumer.

Un bourgeois interpella un serveur qui passait prendre une commande, il lui ordonna de faire ce qu'il fallait pour que la fumée disparaisse.

- Mai...Mais monsieur, je ne suis pas responsable de la conduite des clients.


Le bourgeois le pris mal, il se leva et jeta sa serviette sur la table et quitta l'établissement.


Feat : Masuda Masamori

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 24 Mar 2018 - 17:35
Alors qu’il tombait des cordes sur le village de la roche, Masamori, rentrant de mission, s’abrita dans un restaurant aux allures plutôt luxueuses. Le jeune homme n’allait jamais dans des bâtiments tels celui-ci. Quand il entra dans le restaurant, un employé vint tout de suite le débarrasser de ses vêtements gorgés d’eau. Ce même serveur l’invita ensuite à s’assoir à une table. Le genin le suivit alors et s’assit à la table indiquée. Peu de temps après, on vint lui demander ce qu’il désirait consommer.

- Je vais prendre de l’eau merci

Le seul garçon de ce restaurant à consommer de l’eau. Le serveur en était même surpris. Pourquoi venir dans un restaurant comme ça si c’est juste pour boire de l’eau ? Evidemment, c’était inhabituel.

Après lui avoir apporté son verre d’eau, le serveur s’en alla s’occuper de quelqu’un d’autre. Un homme avec bon nombre de cicatrices sur le visage. A en croire son allure, il n’avait pas l’air habitué, lui non plus, des endroits de ce genre. Enfin, juger sur les apparences n’était jamais bon, surtout pour un genin aspirant à devenir agent de police.

L’homme au cicatrices vint s’assoir à une table voisine de celle de Masamori. Il commanda sans une once de politesse. Le genin ne portait pas ce genre de personnes dans son cœur, heureusement, sa timidité l’empêchait de déclencher le moindre petit conflit. Enfin, c’est ce qu’il croyait. Peut-être qu’avec cet homme, il y avait moyen qu’il perde de sa timidité. Quand le gars à la cicatrice se mit à fumer, le Masuda ne put s’empêcher de dire tout haut ce que tout le monde marmonnait.

- S’il vous plait, vous pourriez aller fumer ailleurs ? La fumée est toxique pour nous aussi, pensez aux autres.

Il ne bégayait pas lorsqu’il s’adressait à des personnes qui ne l’impressionnait guère. Par chance, l’homme à la cigarette faisait partie de ces gens. Il ne paraissait donc pas intimidé, quelque chose qui aurait pu l’handicaper si l’autre ne voulait pas arrêter de fumer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2758-l-eclair-jaune-d-iwa-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2971-equipe-3-shisengumi-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t2941-masuda-masamori-el-kaminari http://www.ascentofshinobi.com/u564

Lun 26 Mar 2018 - 18:19
« Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom ! »


Yoroï était tranquillement en train de fumer sa clope, quand un petit garçon courageux vint à sa rencontre, sans se démontait, le garçon demanda gentiment à Yoroï d'éteindre sa cigarette.

- S'il vous plaît, vous pourriez aller fumer ailleurs ? La fumée est toxique pour nous aussi, pensez aux autres.

Le Chûnin regarda à peine quelques secondes le garçon, il soupira en penchant la tête en arrière. La fumée s'échappait de la bouche de Yoroï, il écrasa sa cigarette sur la table. Un des serveurs arriva en frétillant comme un poisson, il dit à Manzoku.

- Il est strictement interdit de brûler le mobilier du restaurant, je vous prierais donc de bien vouloir arrêter.

Yoroï s'excusa auprès du serveur et de l'enfant, il poussa la chaise en face de lui avec son pied, en faisant cela, il invita Masuda à s'asseoir. Manzoku remarqua son bandeau frontal, il se mit dans une position plus décente. Il engageait la conversation avec le petit Genin, tandis que le serveur demanda à Yoroï s'il n'avait besoin de rien d'autre.

- Heu... Apporté donc un chocolat chaud pour le petit, et une brune mousseuse pour moi.

Le serveur tortillait des fesses sur place, en ce frottant les mains.

- Ce sera tout ?

Yoroï fit un signe de tête, puis le serveur parti aux cuisines. Manzoku discutait avec Masuda, il lui posa une question simple.

- Dis-moi petit, tu as l'air bien jeune pour être Ninja. Ton air naïf me plaît bien, explique moi pourquoi as-tu voulu devenir un pion dans le jeu du Kage ?

Les commandes arrivèrent, le chocolat pour Masuda et la brune mousseuse pour Yoroï.


Feat : Masuda Masamori

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Mar 27 Mar 2018 - 23:14
Cela faisait quelques temps qu'il se tenait derrière, à l'affût de la scène qui déstabilisait plusieurs clients de l'établissement. Assis dans un coin de la pièce, à une petite table ronde. Il était assis sur sa petite chaise en bois, la tête accoté contre le mur derrière lui. Derrière le grand col de son manteau blanc, il souriait légèrement, amusé de la scène. À un moment donné, il fallait bien se demander qu'est-ce qu'un jeune enfant fait dans ce genre d'établissement en provoquant à moitié la brute du coin. 

Il tenait entre les mains un verre d'un alcool assez fort dont il ne connaissait pas réellement le nom... C'était le barman qui lui avait proposé. De l'autre, il tapotait contre sa cuisse à l'aide d'un petit couteau. La lame en question semblait très aiguisée mais elle ne ressemblait pas aux couteaux des ninjas d'Iwa, comme on voit habituellement. Cette arme était pour le moins... Atypique. Il était facile d'apercevoir le lien précieux que l'homme à la chevelure blanchâtre avait développé à cette arme blanche. De temps à autre, il lâchait son verre pour légèrement redresser ses lunettes vers son front à l'aide d'un doigt. En faisant cela, les verres réfléchissaient la faible lumière qui illuminait le restaurant.

Le grand homme ne semblait pas vouloir intervenir. Il n'avait pas prononcé un mot et il continuait toujours à fixer le duo étrange qui se tenait au bar avec son amusement dissimulé par son vêtement. Il souhaitait garder un rôle de témoin sur cette scène et devoir y intervenir ne ferait que l'irriter au plus haut point.
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 29 Mar 2018 - 16:50
Jour de repos
Un déluge, voilà ce qui semble s'abattre sur le village de la terre et accessoirement sur ma tête également. Quelle idée que de me perdre dans les rues de ce village ! Enfin, il faut dire qu'après avoir vécu bien des années dans un endroit restreint, se retrouver dans un village, avec plein de rues adjacentes et surtout diverses... Il est donc assez aisé de se perdre, surtout quand cela ne fait que très peu de temps que vous êtes présent dans ce dit endroit, chose qui est, étrangement mon cas.

Trottinant donc dans la rue, je tente de trouver un abris de fortune pour laisser passer l'averse et ce, sans même savoir combien de temps elle pourra bien durer. Ainsi, si à l'origine, je pensais juste profité d'un toit plutôt largue pour me protéger, j'ai rapidement réalisé que cela ne me tiendrais guère chaud. C'est pourquoi, au pas de course, je m'étais mise à courir en espérant trouver assez rapidement un magasin ou quelque chose d'autre pouvant m'accueillir pendant un temps plus ou moins long en fonction de la bonté du climat.

C'est ainsi, qu'après de longue minute à courir sous cette pluie battante que je me suis retrouvée tout bonnement devant la porte de se restaurant. C'est même sans hésité que j'avais franchit l'entrée de celui-ci, escomptant profiter de la réputation de mon clan pour créer une ardoise, n'ayant pas encore d'argent sur moi ou alors pas suffisamment pour profiter d'un repas ou même tout simplement de boissons le temps de laisser passer la pluie.

Les cheveux humides, relevé en une queue de cheval collant maintenant à mon dos et à mon haori, je glisse ma main son mon visage pour l'éponger et retirer les quelques cheveux l'encombrant. Le tout alors que déjà, un serveur vient semble-t-il me prendre en charge. "Excusez-nous, nous somme complet si vous désirez manger, sinon, il doit nous rester quelque place au bar."

L'ennui, voilà ce qui s'exprima pendant un bref instant sur mon visage avant que finalement, je ne laisse voir un léger sourire pour prendre la parole doucement. "Bonjour. Avant tout, j'aimerais savoir s'il serait possible de faire crédit, je n'avais pas prévu de m'arrêter quelque part après mon entrainement...Mais à cause de circonstances imprévues... Je suis là." Je me contente alors de sourire, là où j'aurais pu laisser entendre un rire nerveux à cause de la gêne que cette demande peu occasionné, pour lui, comme pour moi. Parce que vu le restaurant, ça ne doit pas être très souvent qu'on lui demande de créer une ardoise.

HJ : Je vous laissez décider de la réponse, dans le cas où vous voudrez intervenir

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 http://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards http://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Sam 31 Mar 2018 - 10:15
Un pion dans le jeu du kage ? Intéressant. Masamori n’avait jamais vraiment pensé de cette façon. Que pouvait-il bien répondre ? Il ne se voyait pas vraiment comme un pion. Pour lui, tous les shinobi étaient sur un pied d’égalité. Tous aussi importants les uns que les autres, qu’ils soient genin ou Kage.

- Merci pour le chocolat. Et en ce qui concerne votre question, je dirai que si on doit me qualifier de pion, je pense que ce serait plutôt dans le jeu du Shihainin, le Kage ne m’intéresse guère.

Evidemment, à quoi pourrait lui servir le kage dans sa quête au haut grade dans la police ? Le jeune Masuda commença à siroter son breuvage tandis qu’une femme rentra dans le restaurant. Elle rentrait d’un entrainement, c’était donc visiblement une kunoichi. Elle n’avait pas l’air d’avoir de l’argent sur elle. Elle demanda alors au serveur si elle pouvait faire crédit, le jeune garçon au cheveux blancs coupa alors l’employé dans sa réponse, interpelant la kunoichi.

- Madame, excusez-moi je n’ai pu m’empêcher d’entendre votre requête, venez donc à notre table, cet homme viens de me payer un chocolat chaud, je suis sûr qu’il pourra faire ça pour vous aussi.

En voulant aider une jeune femme sans argent sur elle, Masamori obligeait l’homme aux cicatrices à payer une boisson à la jeune femme tout juste arrivé dans le restaurant. Evidemment, le blond ne pouvait pas en vouloir au genin de vouloir aider une collègue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2758-l-eclair-jaune-d-iwa-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2971-equipe-3-shisengumi-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t2941-masuda-masamori-el-kaminari http://www.ascentofshinobi.com/u564

Sam 31 Mar 2018 - 15:46
« Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom ! »


Tandis que Yoroï faisait la discussion avec le petit Genin, ce dernier invita un autre Ninja à la table du Chûnin. Yoroï soupira, il fit un signe au serveur ce dernier répliqua toujours en tortillant des fesses. Il avait un block note dans sa main accompagnée d'un stylo, gigotant dans tous les sens, il demanda à Yoroï ce qu'il pouvait faire pour lui.

- Monsieur, je suis à votre disposition. Encore un petit chocolat pour le petit bambin, ou de la bière pour vous, que désirez-vous ?

Manzoku pointa du doigt la jeune femme, il regarda le serveur.

- Pff... J'ai l'impression d'être un porte feuille, vous voyez cette femme, elle semble affamée ajoutée sur mon addition le plat du jour, c'est moi qui règle, il ne faut pas déconner non plus.

Le serveur parti après avoir noté la commande sur son block note, Yoroï posa des questions aux deux Genins. Il savait très bien qu'une autre personne les observaient dans l'ombre, Yoroi faisait mine de rien.

- Et toi, qu'en penses-tu, est-tu une Genin ? Tu serais prêt à mourir pour ton village, je veux dire dans une mission à risque, serais-tu prêt à donner ta vie pour le bien-être des Iwajin. Yoroï s'adressait à la kunoichi sur un ton détendu.

Puis il demanda au garçon.

- Hm... Le Shihainin, évidemment si tu veux faire parti du Yamagenzo, ce sera ton chef. Mais n'oublie pas que le Kage s'occupe de toutes les affaires qui concernent le village, que ce soit le Yamagenzo ou simplement les missions, il la mainmise surtout à Iwa. Mais j'aime bien ta façon de penser, être fidèle à une personne, je trouve ça admirable.

Le serveur revint avec la commande, il déposa le plat du jour devant la jeune femme. Yoroï demanda au serveur de bien vouloir demander à la personne qui les espionnaient depuis un certain temps, de bien vouloir les rejoindre.

- Mais monsieur, je ne suis pas...

Yoroï déposa dans sa poche 100 Ryos, ce dernier changea d'avis.

- Bien monsieur, puis-je ?

Yoroï lui fit un signe pour qu'il dégage, aussitôt le serveur se dirigea vers Kazuo.


Feat : Masuda Masamori et Nagamasa Mikazuki et Fujioka Kazuo

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Mer 11 Avr 2018 - 3:21
Il posa son regard sur le serveur. Il semblait tout de même dangereux. Ce regard voulait dire qu'une chose bien simple à comprendre : "Dégage". Pourtant, l'homme n'allait pas agir de la sorte... Sinon, il serait rapidement jeté dans la rue pour être un client dérangeant l'établissement. Il sembla soupirer légèrement avant de se rapprocher de la table. Le couteau dorénavant coincé à sa ceinture, il n'était plus directement armé. Pourtant, le message était clair. Il pouvait très bien dégainer s'il voulait. Arrivé face aux trois autres clients, il redressa une nouvelle fois ses lunettes, provoquant un léger reflet lumineux dans ses verres. Puis, il passa sa main au niveau de ses cheveux pour tasser une mèche qui gênait. L'homme en question souhaitait faire court, mais il n'aura pas la vie si facile...

- "Je vois que vous avez les travailleurs de ce restaurant dans votre poche... Qu'est-ce que vous me voulez ?" dit-il. Chaque un de ses mots semblaient se perdre dans sa respiration sèche et saccadée. Il semblait appuyer sur chaque mot qu'il disait, lui donnant de plus en plus une allure de croque-mort.

Il tenait toujours son verre dans sa main et décida finalement d'apporter une gorgée à sa bouche. De sa main libre, il attrapa le collet de son long manteau pour le faire abaisser et laisser apercevoir sa mâchoire brûlée, usée et massacrée. Même ses dents d'un blanc contrastant ses plaies donnaient la chair de poule. On aurait dit un réel mort-vivant. Dès qu'il s'abreuva et vida légèrement son verre, il poussa un léger soupir et lâcha le pan de vêtement pour dissimuler cette vilaine mutilation.

- "J'espère que vous en avez pas pour très longtemps. Le mieux pour vous serait que je sois le moins présent à vos côtés." rajouta-il avec un léger rire dissimulé dans un soupir.
Revenir en haut Aller en bas

Jour de repos [PV Masuda Masamori]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur commerçant
Sauter vers: