Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Institut Zetsu - La morgue d'Iwa. [ FT Masamori ]


Dim 25 Mar 2018 - 10:09
Depuis quelques temps une échoppe s'est ouverte en plein cœur du village d'Iwa. Macabre découverte pour les habitants et Shinobis du secteur, l'Institut Zetsu venait de naître et avec à sa tête le fils du chef de clan actuel, Itsuwari. L'enseigne noire flotte au grès du vent, ou trône l'emblème de l'arachnide au-dessus de la tête des passants. Il s'agit d'une boutique de pompes funèbres alliée à une morgue ou sont stockés les corps des Shinobis morts au combat.

Les préparatifs pour la morgue avançaient à grand pas alors qu'Itsuwari s'impatientait de pouvoir recevoir ses premiers clients. Avec une vie de pauvre sans vraiment avoir eu le temps que d'amasser des richesses, ce nouveau départ parmi les rangs d'Iwa ne pouvait que concrétiser l'un de ses autres objectifs, poursuivre ses études sur le cerveau humain. Et pas des moindres études puisque forcé d'user de ses dons pour influer sur les influx nerveux d'autrui comme le sien, un réservoir à cadavres pourvus de jeunes ou vieux cerveaux, était exactement l'endroit qu'il lui fallait. Même si une nurserie aurait tout aussi bien fait l'affaire .. mais l'accoutrement féminin et le biberon auraient eu tendance à nuire à son image, ahem.

Sous couvert de ses macabres activités, il pourrait alors aisément et sans éveiller les soupçons, s'occuper des morts comme des vivants en réalisant sur-mesure des funérailles comme il se doit. Les prix à l'affiche allaient du simple embaumement voir empaillement (avec des cailloux ou de l'argile) à de véritables services de luxe ou le Zetsu tenterait de redonner vie à quelques synapses endormies à jamais. Mais avant d'arriver la, épuisantes seraient les soirées qu'il mènerait à traficoté ses clients, enfermé avec à peine suffisamment de lumière pour y voir. L'intérieur du bâtiment puait la mort.

« - Ayahito Natuhiro .. 46 ans .. fait !
- Etsuko Febuki .. 71 ans .. fait !
- Hisaka Junpei .. 2 mois .. fait !
»

Un long soupire se faisait entendre. « .. Si seulement ils avaient pu venir juste avant de mourir, qu'ils se rendent au moins utiles. »

Chance ou pas, on ne sait si les divinités de la roche avaient exaucées sont souhait mais la clochette qui ornait la bordure de la porte se mit à clinquer dans tout la boutique. Comment ça ?! Un client ?! Mais oui c'était un client ! Et pas des moindres même s'il était plus petit d'un bon nombre de têtes et avait tout l'air d'être un gosse .. à tous les coups sans fric sur lui, ne cherchant qu'à répondre à sa curiosité maladive et infantile. « .. Bienvenue à l'Institut Zetsu .. Promotion sur la récupération d'organes .. profit-... Bonjour mon enfant, tu viens pour tes parents, tes grands-parents ? »

Il fallait avouer que la journée ne fut pas folle en visite, à part deux ou trois vieux schnoks sur le point de claquer sur le pallier de la porte, c'était pas vraiment la joie dans cette pièce glauque et froide, aussi froide que la peau blanche mais tatouée de celui qui semblait l'occuper en guise de vendeur de cercueils. Itsuwari demeurait néanmoins droit et fier de son mètre 90 aiguisé d'une chevelure ténébreuse et sombre, habillé sobrement de quoi respecter le repos éternel des héros qui s'étaient illustrés durant des échauffourées avec la police, ou en dehors des murs d'Iwagakure no Sato.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2618-zetsu-itsuwari-le-cauchemar-n-est-qu-un-reve-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u447

Dim 25 Mar 2018 - 12:41
Un des passe-temps favoris de Masamori était d’aller voir les nouveaux commerces ou autres bâtiments intéressants. Ce jour-ci, il se décida à rendre visite à une boutique de pompes de pompes funèbres. Certes, pas très amusant. Enfin, ça restait un commerce comme un autre. Le genin ne savait pas encore vraiment ce qu’il allait pouvoir dire. Il ne venait pas pour acheter un cercueil, il ne lui servirait à rien. Mais que pouvait-il acheter sinon un cercueil dans un truc de ce genre ? Complétement débile cette habitude d’aller voir les nouveaux commerçants.

Lorsqu’il entra dans ladite boutique, un homme vint l’accueillir. Un grand truc au teint blanc comme les yeux d’un Hyûga et parsemés de tatouages. Le mec était étrange mais dans son élément. C’est vrai, quoi de mieux qu’un cadavre pour gérer ce genre de boutique ? Aussi flippant que ce gars était, visiblement il était vivant. Il lui adressa la parole, lui demandant pourquoi il était là. Merde. Pourquoi était-il là ?

- Heu, moi ? Non Je viens pas pour mes parents, je… heu..

Evidemment, ce connard n’était pas foutu de penser à ce qu’il allait dire avant d’entrer dans la boutique. Un gosse qui rentre dans des pompes funèbres, il ne s’est même pas dit que ça allait être étrange.

- J-je viens parce que je veux apporter mon aide aux nouveaux commerçants, leur acheter un truc, souvent les gens sont contents que je fasse ça alors je continue.

Comment dire ça ? C’est complétement con. Qu’allait-il pouvoir acheter ?

- Mais du coup, j’ai rien à vous acheter, j’ai pas besoin de cercueil ou d’embaumement, alors si je peux vous aider d’une autre façon, n’hésitez pas je suis à vous.

Visiblement, son agression ne lui avait pas servie de leçon. Dire à un gars bizarre qu’il était à lui, ça incitait clairement au viol. Même si évidemment juger sur les apparences n’étaient jamais bon, là, c’était une évidence, l’homme au teint pâle n’était pas net.



Dernière édition par Masuda Masamori le Mar 3 Avr 2018 - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2758-l-eclair-jaune-d-iwa-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2971-equipe-3-shisengumi-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t2941-masuda-masamori-el-kaminari http://www.ascentofshinobi.com/u564

Dim 25 Mar 2018 - 16:47
S'il ne venait pas pour ses parents, il venait peut-être pour offrir le repos éternel à une petite sœur ou un nouveau-né.. oui, sa tête au Masamori avait quelque chose d'étrange aussi et quand même bien le vendeur pouvait avoir l'air cadavérique, le teint pâle et les cheveux blancs du jeune garçon faisaient jalousement concurrence avec lui, que pouvait t'il bien jugé ! Mais le pire tire dans tout c'était qu'il ne venait même pas en temps que client mais explorateur des nouveautés du village, comme si Itsuwari était une sorte de distraction, ou pire encore, d'animateur du village, de guide touristique.

Debout alors qu'il tapotait le bois de son comptoir, le plus grand des deux n'eut que du mal à comprendre la raison de la présence du jeune garçon dans un endroit si austère, m'enfin, à défaut d'avoir une jolie jeune fille sous les yeux, il se contenterait de ça. Un doigt passait sur sa joue, puis fulminant à la commissure de ses lèvres, jaugeant l'aplomb, l'affront même ! qui venait de lui être fait.

« Attends, tu entres dans ma boutique sans m'acheter quoi que ce soit ? Montre moi tes poches .. tu dois bien avoir de l'argent de poche ou quelque chose comme ça .. on trouvera bien une babiole avec laquelle tu pourras repartir. » - Et il s'avançait jusqu'à lui faire face maintenant, à la différence de taille, en effet en plus du fait qu'il pouvait se passait des choses bizarres entre eux deux, le premier venait y verrait une scène atrocement tendancieuse qu'Itsuwari ne provoquait pourtant pas.

« Tu cherches un emploi ? M'aider .. ? C'est que tu dois sacrément t'emmerder mon garçon .. hm.. laisse moi réfléchir .. » - Pinçant deux doigts qu'il claquait entre eux, sa plainte de la journée venait de trouver réponse. Quoi de mieux qu'un cobaye bien en chair, se rendant redevable d'un manque de respect comme ça. Pas de flic à l'horizon, ni de justicier zélé à même d'empêcher ce qui allait suivre.

Sortant de l'intérieur de son bureau un petit bocal à bonbon, il lui désignait la porte de l'arrière-boutique, qui n'avait d'ailleurs pas une meilleure odeur que le reste. Pire encore, il s'agissait bel et bien de l'atelier du croque-mort ou trônait différentes tables métalliques éclairées par des lampes grésillantes à souhait. Une bouteille d'eau renversée au sol amenait au contraste de la scène son lot de lueurs salaces alors qu'Itsuwari, dans un sourire décomplexé et en tout point malicieux, attirait son client avec quelques bonbons.

« Le marché est conclu ! C'est si spontané, si volontaire. La jeunesse d'Iwa est vraiment serviable .. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2618-zetsu-itsuwari-le-cauchemar-n-est-qu-un-reve-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u447

Dim 25 Mar 2018 - 19:38
Cet homme était très… comment dire ça… étrange, bipolaire. Alors que le jeune genin lui proposait gentiment son aide, l’homme aux tatouages l’agressa. Il n’avait visiblement pas totalement compris les intentions du blond. Ce dernier ne voulait qu’aider, il ne demandait rien de plus. Le vendeur lui dit donc qu’ils allaient bien pouvoir trouver un truc avec lequel il pourrait repartir. Evidemment, c’est que Masamori entendait par « aider d’une autre façon ». Enfin, même s’il ne l’avait pas compris tout de suite, le cadavre ambulant avait maintenant saisi ce que désirais faire le gamin qui se tenait devant lui : aider.

L’homme s’avançait au-devant du genin. Visiblement il tentait de l’impressionner, en vain. Le blond ne se sentait jamais intimidé devant des personnes qui souhaitait l’intimider. Dommage pour le vendeur, ou le croque-morts enfin peu importe ce qu’il était.

- Non je m’emmerde pas, c’est juste par gentillesse que je fais ça, mais libre à vous de refuser mon aide.

La gentillesse, principe que Masamori ne voyait que très rarement dans ce village de la roche. Hormis les quelques personnes de la police qu’il avait pu rencontrer tels Takumi ou sa cousine borgne, Iwa était peuplé d’individus ayant du mal avec la politesse ou la gentillesse.

D’un coup, l’homme au tatouages se mit à devenir joyeux, d’où le côté bipolaire précédemment énoncé. Enfin, tant mieux, l’ambiance devenait moins pesante. Il appréciait enfin le côté serviable du genin. Iwa n’était pas perdu finalement. Il lui dit donc que le marché était conclu. Attendez, un marché ?

- Quoi quel marché ? Vous avez trouvé en quoi je pourrais vous être utile ? Super ! Dites-moi ce que je peux faire.

Dit le jeune garçon, sourire aux lèvres. Visiblement il appréciait aider.



Dernière édition par Masuda Masamori le Mar 3 Avr 2018 - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2758-l-eclair-jaune-d-iwa-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2971-equipe-3-shisengumi-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t2941-masuda-masamori-el-kaminari http://www.ascentofshinobi.com/u564

Dim 25 Mar 2018 - 23:17
Loin d'être bipolaire, il est vrai qu'à avoir l'esprit occupé en permanence à penser à une chose à une autre, à une conversation, une personne, un fait, pour finalement choisir quel masque porter. Itsuwari avait parfois quelques penchants pour les changements de caractère ou d'expression. Puis de toute façon le gamin qui s'était présenté dans sa boutique n'était pas là pour chercher l'embrouille si on ne devait se fier qu'à sa façon de parler.

« .. Quel est ton nom jeune homme ! Figure toi que tu viens de gagner l'immense honneur de participer à une expérience cognitive extraordinaire. Tu me seras d'une graaande aide. »

Sur ces mots il souriait avec ce brin de malice qui lui était propre, prenant alors la direction de la salle un peu insalubre ou trônaient quelques cadavres en phase de passer sous les mains du croque-mort. D'ailleurs si certains étaient encore sous sacs scellés, d'autres encore, des enfants pas bien plus vieux que Masamori voyait leurs visages, livides et sans vie, dirigés vers le plafond. Un véritable musée pour ce chanceux de la famille Masuda, qui visiterait en exclusivité l'arrière-boutique.

Nettoyant sommairement l'une des tables qui accueillait habituellement les corps des défunts, il la lui désignait du plat de main, l'aidant même s'il le faut à s'élever assez haut pour l'atteindre.

« .. Allonge-toi mon enfant, et relaxe toi. Je vais te faire subir une batterie de tests avant de passer à quelque chose de plus concret. Si jamais ça devient douloureux et bien... bien... sers les dents ? »

Il soufflait un rire, impatient de pouvoir mettre des chiffres et des ressentis sur des troubles qu'il causait généralement ou vieux des Genjutsu, ou via l'apposition d'une partie de son corps sur d'autres personnes. Mais cette fois-ci, le cobaye bien vivant et vivace lui permettrait à son plus grand bonheur que d'élaborer l'une des plus dangereuses techniques du clan Zetsu. Décriée, parfois pointée du doigt par les plus sensibles, les tendances tortionnaires de la famille au fil du temps avaient eu leur écho au-delà même des montagnes du pays. Ce qui ajoutait à l'allure sinistre du tatoué aux longs cheveux, sa touche de malsainitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2618-zetsu-itsuwari-le-cauchemar-n-est-qu-un-reve-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u447

Sam 31 Mar 2018 - 10:14
Pour la plupart des personnes peuplant ce monde, demander l’identité de quelqu’un avant de se présenter était impoli. Par chance, le genin ne faisait pas partie de ces gens. Il se moquait de toute forme d’impolitesse. N’ayant pas eu une éducation très bien encadrée, il n’était pas du genre à péter un câble à la moindre impolitesse.

- Masuda Masamori et vous ?

En tout cas, l’homme aux tatouages faisait preuve d’enthousiasme. Une « graaande aide ». C’était amusant. Mais comment Masamori allait-il bien pouvoir aider son interlocuteur ? En tuant des gens peut-être, ça ferai vendre des cercueils.

Après cet échange, le croque-mort se retourna et avança vers une salle à l’allure quelque peu morbide. Pas très rassurant de rentrer dans une salle comme ça, surtout pour un enfant d’une dizaine d’années comme le Masuda.
Ils pénétrèrent alors dans cette salle. Ici, des cadavres, l’ambiance devenait de plus en plus bizarre. Enfin, ce n’était pas la première fois que le genin voyait des cadavres. Il avait même déjà vu es cadavres dans des états bien pires que ceux-là.

L’homme qui tenait la boutique s’approcha alors d’une table tout en indiquant au jeune garçon de monter dessus. Etrange. M’enfin, Masamori le fit quand même. Ce n’était pas ça qui allait le tuer. Après s’être bien installé, le jeune Masuda attendit, ne sachant pas trop quoi faire face à cette étrange situation.

- Bien, et maintenant ?



Dernière édition par Masuda Masamori le Mar 3 Avr 2018 - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2758-l-eclair-jaune-d-iwa-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2971-equipe-3-shisengumi-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t2941-masuda-masamori-el-kaminari http://www.ascentofshinobi.com/u564

Dim 1 Avr 2018 - 11:38
Et c'était clairement le cas de l'adulte qui ne connaissait même pas cette politesse propre aux villages ! Si longtemps éloigné et n'ayant eu le temps d'exercer ces talents d'orateur à travers le village, demander le nom de quelqu'un était une simple formalité pour au moins mettre un clan au-dessus de la tête du gosse. Masuda par contre, ça ne lui parlait pas vraiment .. et ce n'était pas plus mal car il n'aurait pas à se soucier de représailles en cas de .. court circuit .. ahem ..

« .. Je me nomme Itsuwari. Du clan Zetsu. Mais pour l'instant, appelle moi Chef ! Allez gamin, au travail ! »- il levait un pouce bien fier vers son nouvel apprenti, ou pour l'instant .. cobaye du moins.

Engager un tueur à gages pour faire vivre sa boutique n'était pas une idée qui laissa l'homme la bouche béante, mais à moins que le gosse n'ait des talents secrets de tueur, pour l'instant il n'était qu'un visiteur comme un autre. Le laissant s'installer sur la table métallique, Itsuwari dans un bref vacarme ramena plusieurs instruments de travail mais surtout une lampe de médecin qu'il positionna bien au-dessus du jeune, et paf ! Dans la tronche pour éblouir le tout.

Si l'odeur était au rendez-vous, quelques rats aussi se baladaient à travers la salle aux morts qui ne désirait qu'une chose, que les cadavres se réveillent un jour. « .. Je ne te fais pas signer de garantis ? Pas vrai ? KrrrrKrrrr.. » pour une fois qu'il s'amusait, c'était vraiment jouissif, et maaaalgré tout ! Il ne paraissait pas si néfaste et si malintentionné.

Cependant la partie qui suivit ne manqua par de rappeler au Zetsu l'importance de la manipulation qu'il allait faire au petit jeune. Son objectif principal, bien qu'éloigné de ses capacités actuelles, consister à façonner non pas l'esprit et l'âme à l'instar des Yamanaka, mais directement les impulsions nerveuses de l'être humain, pour lui donner vie, ou pour anéantir cellules grises comme neurones. En bref, il chercherait à débiliser littéralement Masamori, en lui grillant quelques bouts de cerveaux pour ensuite constater, et archiver les effets dans son bloc note. « .. Quelques dernières volontés ? KrrrKrrr .. roh ça va, je plaisante. »

Secouant ses épaules, le croque-mort maintenant accompagné d'une paire de lunettes posa simplement ses mains qui se décomposaient presque à cause du contact avec les morts, de part et d'autre du crâne du Masuda. Un Kekkai Genkai utile mais qui demandait nombre d'années avant d'être maîtrisé à la perfection si bien que même l'homme relativement âgé par rapport à la moyenne, en ignorait certaines facettes. Ses doigts quant à eux .. du moins de ce que ressentirait Masamori, ferait office de pile qui rechargerait et alimenteraient l'influx nerveux du jeune homme. Lui permettant dans un premier temps non seulement d’accélérer ses capacités cognitives, mais finalement décupler l'entièreté de ses sens les uns après les autres.

« .. Étape numéro une .. surcharge sensorielle. Tu peux me décrire ce que tu ressens ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2618-zetsu-itsuwari-le-cauchemar-n-est-qu-un-reve-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u447

Mar 3 Avr 2018 - 21:22
Zetsu ? Ce nom n’était pas nouveau pour le Masuda. Il l’avait déjà entendu quelque part, mais où ? Cela restait une question sans réponse. N’étant pas à Iwa depuis longtemps, le jeune genin ne connaissait pas toutes les familles et tous les clans présents dans ce village mais ce nom sonnait familier. Enfin connaître la famille de ce mec n’importait peu pour le moment. Masamori devait donc appelait le croque-mort « chef », c’était une blague ? Ils étaient dans une morgue ou dans un kebab là ? C’était étrange comme pratique de se faire appeler chef mais le jeune garçon allait quand même le faire car il ne savait pas refuser grand-chose aux adultes.

Le jeune shinobi, alors allongé sur la table comme l’avais demandé le chef, écoutait attentivement les quelques blagues qui ne le rassuraient pas tellement. L’odeur de cette salle lui rappelait son court passage à la morgue du Yamagenzo, même si à côté de ça, l’odeur présente ici était bien meilleure. Bref, le genin laissa alors s’échapper un petit rire nerveux, les paroles de l’homme qui se trouvait à côté de lui ne le détendaient pas vraiment.

Quelques secondes après ça, l’homme aux tatouages posa ses mains sur le crâne de Masamori. Ce dernier, prenant de plus en plus peur à cause de cette situation étrange, devait maintenant décrire ce qu’il ressentait. C’était vrai, et très surprenant, les sens du jeune garçon étaient pour la plupart modifiés. Il se mit donc à énoncer les changements qu’il ressentait.

- ALORS, JE NE RESSENS AUCUN CHANGEMENT AU NIVEAU DU GOÛT, ENFIN C’EST PEUT-ÊTRE PARCE QUE JE N’AI RIEN A ME METTRE SOUS LA DENT !

Peut-être était-ce un message subliminal ? Le Masuda avait sûrement faim et c’était une bonne occasion pour demander discrètement à manger.

- ENSUITE, POUR CE QUI EST DE L’OUÏE, C’EST PAREIL, AUCUN CHANGEMENT !

Si si, il y avait un changement mais visiblement, le jeune garçon ne se sentait pas crier.

- AU NIVEAU DE LA VUE, J’AI L’IMPRESSION QUE TOUT DEVIENT DE PLUS EN PLUS SOMBRE ! POUR CE QUI EST DE L’ODORAT, L’ODEUR NAUSÉABONDE DEVIENT DE PLUS EN PLUS FORTE, HEUREUSEMENT QUE JE N’AI RIEN MANGÉ CAR SINON, JE PENSE QUE J’AURAI DÉJA TOUT VOMI !

Bon, là clairement, il n’y avait plus de doute, le genin crevait la dalle.

- ENFIN, LE TOUCHER : JE NE SENS PLUS RIEN, LA TABLE, VOS MAINS, MES CORDES VOCALES, JE NE SENS MÊME PAS SI JE PARLE OU NON, ENFIN JE M’ENTENDS DONC C’EST SÛREMENT QUE JE PARLE !

Ça va, ça, le Zetsu l’avait sûrement compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2758-l-eclair-jaune-d-iwa-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2971-equipe-3-shisengumi-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t2941-masuda-masamori-el-kaminari http://www.ascentofshinobi.com/u564

Dim 8 Avr 2018 - 16:03
Concrètement l'opération se soldait de quelques échecs mais aussi de belles découvertes puisque forcé de constater que les effets de sa technique différaient d'un cobaye à un autre, il devrait rajuster l'intensité et la zone d'effet sur laquelle il agissait. Bon par contre, le fait que le gosse lui gueule dans les oreilles eu pour conséquence de fâcheusement énerver le neurochirurgien dérapant à plusieurs reprises. C'était à la fois drôle et fâcheux puisque sa bourde sans qu'elle ait été provoquée, impacta directement la vue de Masamori qui se voyant affublé d'une cécité accablante.

« BORDEL TU ME LES PETES À GUEULER ! VOILÀ ! J'AI FAIT UNE CONNERIE !! AHHHHHHHHHHHHHH!! KrrrKrrrr »

Le mec était un peu timbré puisque au final ça ne le dérangeait pas trop de jouer avec la vie humaine, mais plutôt que de renforcer son étude, il rendait un patient aveugle, à bah bravo ! C'était clairement le cobaye le plus atypique mais inattendu à la fois. Ne pouvait-il pas faire comme les autres et rester sage tout en attendant une mort prochaine ? Non, celui la demeurait bel et bien vivant ! Un progrès pour la science ! Mais le Zetsu semblait carrément désemparé face à cette situation, entre le choix d'étouffer l'affaire et faire d'un cobaye un cadavre de plus, ou tenter de minimiser l'impacte de ses doigts ensorcelés sur le jeune garçon.

« OH ! TU T'ES CRU DANS UN RESTAURANT ?! MANGE TA MAIN - GARDE L'AUTRE POUR DEMAIN ! OU SI TU VEUX J'AI EU UN ARRIVAGE DE QUINQUAGÉNAIRES HIER, CE SERAIT OK AVEC UNE SAUCE SOJA ?? »

Voilà que la discussion tournait autour de la bouffe en ignorant une partie des données qui se devaient d'être rassemblées au plus vite. Son calepin se changeait rapidement en recueil de recettes de cuisine ou, apposant quelques notes, l'homme serait à même de recueillir l'avis de Masamori sur le temps de cuisson nécessaire à la viande humaine pour être délectable. Les arômes des morts avaient pour le croque-mort chacun leurs spécificités et suivant la manière dont le cadavre avait trouvé le repos infini, il lui était facilement possible de discerner si une chaire était meilleure qu'une autre, et si l'éventualité de la marier avec une autre se présentait.

En somme, comme un parfum où l'on mélangeait les senteurs à la recherche du fruit parfait, boisé .. par moment rond et féminin. Un mort avait lui aussi son odeur. Tel un vin de plusieurs années, ou la jeunesse d'une fleur qui viendrait de faire son apparition, une mort naturelle ou un suicide avait eux aussi leurs atouts et leurs désavantages. « Tu vois Masamori .. le problème des pendaisons c'est que la chair est privée d'air .. alors dans certains cas, ça fermente et ça donne un petit goût de fumé en bouche. Il faut vraiment aimer. KrrrKrrr »

Il n'était pas au bout de ses surprises alors que le gosse était toujours aveugle, il n'y avait rien à faire pour le moment. Où peut être que si .. mais il fallait d'abord poser la question sur le remède adéquat. « Au contraire, les nourrissons et les fausses-couches, c'est le top du top ! La chair est à peine constituée .. fraîche, rare .. c'est vraiment une denrée de très haute qualité et qui d'en d'autres contrées vaut cher ! Si tu as un jour des enfants, pense à moi. Krrr Krr »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2618-zetsu-itsuwari-le-cauchemar-n-est-qu-un-reve-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u447

Sam 14 Avr 2018 - 15:54
Masamori n’entendait pas un seul mot qui sortait de la bouche du Zetsu, c’était peut-être mieux comme ça d’ailleurs. Il y avait toujours l’odeur qui devenait de plus en plus présente, les cadavres, la saleté, l’haleine du croque-mort… Tout ça assemblé ne formait vraiment pas un bon mélange. Enfin, outre l’odorat et l’ouïe, il y avait également la vue qui avait évoluer. Cette dernière était à présent absente. Un grand vide, voilà ce qu’il pouvait maintenant observer. Finalement, il ne pouvait pas rêver mieux, en plus de ne pas entendre les conneries de l’homme aux tatouages, il ne voyait plus son corps aux allures cadavérique.

Evidemment, se rendant compte qu’il n’entendait plus ce que disait Itsuwari, le genin comprit qu’il était possible que le volume de sa voix soit trop haut alors il essaya de tout son possible de parler avec une voix calme et douce.

- En fait je viens de me rendre compte que je n’entendais rien, alors essayez de me prévenir si je crie de trop !

Il réussit à stabiliser le volume de sa voix, presque. Il criait encore mais moins que tout à l’heure, en espérant que ça ne dérangerait pas son interlocuteur. Malheureusement, le jeune Masuda ne pouvait rien faire de plus. Il était là, allongé sur une table, à disposition d’un croque-mort pas net qui, comme son nom l’indiquait, devait sûrement manger des êtres humains décédés.

- J’espère pour vous que vous ne comptez pas me faire du mal parce que j’ai des contacts au sein de la police et en plus de ça, mon père était le légendaire Kaminari de Kumogakure no Sato ! Donc gare à vous si vous me faites du mal !

En vérité, son père n’était pas réellement « légendaire », certes, il y avait deux ou trois shinobi qui l’appelaient Kaminari mais sans plus, et puis, en vérité, il n’avait pas tant de contact au sein de la police. Enfin bien sûr il y avait Takumi et Muramasa qui était amplement capable de défoncer le Zetsu mais, rien ne disait qu’ils allaient se souvenir de l’existence de Masamori. En vérité, cela leur importait-il vraiment quelque chose que la crinière argentée se fasse tuer, violer ou torturer par un croque-mort ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2758-l-eclair-jaune-d-iwa-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t2971-equipe-3-shisengumi-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t2941-masuda-masamori-el-kaminari http://www.ascentofshinobi.com/u564

Institut Zetsu - La morgue d'Iwa. [ FT Masamori ]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur commerçant
Sauter vers: