Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Au clair de la lune [H.Tsuki]
Aujourd'hui à 17:48 par Hohoemi Tsuki

» Conviction la plus profonde [Sae]
Aujourd'hui à 17:42 par Rinku Sae

» Ceux qui cherchaient la bagarre. [Lua]
Aujourd'hui à 16:58 par Hohoemi Tsuki

» Conciliation ᵜᴥ Sun-hi
Aujourd'hui à 16:31 par Nagamasa Mikazuki

»  [Mission libre B] Le purificateur
Aujourd'hui à 15:48 par Watanabe Shiori

» Ce doux sifflement [PV Etsuko]
Aujourd'hui à 15:44 par Ashikaga Gabushi

» L'heure du changement
Aujourd'hui à 15:08 par Borukan Muramasa

» vice porcin [anzu]
Aujourd'hui à 15:04 par Kinu Lua

» Eh la qui va la ! (Inspecteur gadget) / Pv Takumi
Aujourd'hui à 13:52 par Hyûga Kami

Partagez | 

Mindful [Kamin]


Lun 26 Mar 2018 - 22:59

Hayai Taishi n’était pas fan des bibliothèques. Du moins, au début.

Le shinobi avait toujours vu ces endroits comme des repères pour les individus les plus ratés de la société : les intellectuels boutonneux. Quelqu’un avait-il déjà eu une super journée dans une bibliothèque ? La plupart du temps, on s’y étouffait sous la poussière ambiante, la lumière peinait à entrer par les fenêtres trop rares. Et ne parlons même pas du regard jugeur quand on y entre et tout le monde, en train de s’abimer les yeux dans un ouvrage ennuyant plutôt que de profiter de la journée, lève les yeux et évalue mentalement le pauvre type qui vient de rentrer. Et gare à toi si tu es pas minimalement moche ou dans le 10 % le moins athlétique de la population. Ils sont comme des rats qui gardent jalousement leur repaire.

Mais Taishi avait quand même eu des surprises révélatrices dans des endroits du genre, dernièrement. Lors de ses recherches pour trouver le GLOUBADOOK, il avait fait la connaissance d’une très séduisante bibliothécaire à Iwa. Apparemment une ancienne flamme du dindon chasseur de prime, elle avait aussi essayé de le trucider quand il avait fait mention de l’oiseau, mais ça, c’était un détail.

Tout le monde sait que plus la femme est jolie, plus elle est cinglée. C’est de la science.

Toujours est-il que Taishi était entré dans le bâtiment sans vraies attentes. Après s’être fait refuser l’entrée à la forge Metaru, il espérait peut-être trouver des bouquins sur le sujet dans un endroit moins contrôlé. Ici, il risquait de mourir d’ennui mais probablement pas de causer une catastrophe nationale. Qui sait, peut-être que la libraire serait sexy comme à Iwa… Taishi multipliait les conquêtes à Kumo, mais n’avait pas encore d’intellectuelle sur son tableau de chasse.

Comme il s’y attendait, la seule chose qui bougeait dans cet endroit, c’était les doigts qui tournaient les pages. Une vraie bande de guignols, il avait beau s’habituer ça lui donnait des frissons dans le dos, toute cette dose de mollassons qui se prélassent ici. L’endroit était peu bondé par chance et il fila dans un rayon au hasard, commençant ses recherches sans but précis, ne sachant même pas comment fonctionnait la classification des livres. Taishi fouilla quelques minutes, ne trouvant pas vraiment mieux que de lourds bouquins sur la géologie du pays. Ça ne lui servait pas à grand-chose de savoir que ça regorgeait de métaux dans le sous-sol, il voulait voir des concepts de fabrication, des méthodes artisanales, des analyses de prototype, un truc UTILE quoi ! Rapidement découragé comme pouvait l’être un type populaire dans le club d’échec de son institution académique, il soupira et se décida à demander de l’aide, espérant tomber sur un spécimen potable, et surtout, de sexe féminin.

Mais il n’y avait personne au comptoir de la biblio, c’était le calme plat, ce qui prenait une toute autre dimension dans un endroit aussi… Plat. Son regard se tourna vers une des tables et il s’approcha du premier mec à proximité, décidé à ne pas quitter cet endroit horrible les mains vides.

« Hé, tu peux m’aider… Eh ? »

Le type n’avait pas juste le nez dans son bouquin, il y ronflait presque. Plutôt astucieux, à moins d’être tout juste à côté, on aurait juré qu’il faisait que lire son truc. Pas con comme idée, c’était probablement un des seuls endroits de la ville où le silence était assuré. Il lui tapota l’épaule.

« Hé… HÉ ! Tu connais cet endroit ou non ? »

Il avait l’apparence de geek, au moins. S’il fallait que Taishi tombe sur un faux intellectuel en plus… Mais où allait le monde !

« Glouba, aide moi à réveiller ce type ! »

Une tête dépourvue de plume se pointa au bout de la rangée. Le dindon tenait à la main une encyclopédie où l’on pouvait voir des images d’oiseau. De la pornographie aviaire, quoi.

« Débrouille-toi. Je suis… Hm… occupé. »

Taishi soupira.

_________________
I bring the storm, Invité. I will end this in a single flash.

#GLOUBAFETT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Mindful [Kamin]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: